L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Présentation de l'helfina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Lun 13 Oct 2014 - 19:58

bedal a écrit:
je demandais un exemple de paronymie problématique plutôt...
Je ne sais pas s'il y a beaucoup de paronymies en helfina, mais en français, il y a conjecture et conjonctutre. S'il n'y a rien pour distinguer les voyelles, ça pose problème. Il y en a un autre exemple : "congres" (poissons) avec "congrès", et t'en trouvera sûrement d'autres sur ton chemin. En aneuvien, c'est mêm'pas la peine : y a qu'ça ! la langue est basée dessus ! certains paronymes aneuviens traduisent des homonymes français (relex inversée ?)

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Lun 13 Oct 2014 - 20:13

en helfina, contrairement à l'arabe, on met toujours les voyelles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Lun 13 Oct 2014 - 21:53

Ça simplifie bien les choses. Du coup, je ne sais plus trop comment classer ce type d'écriture : c'est plus tout-à-fait un abjad, vu que les représentations vocales sont systématiques.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Mar 14 Oct 2014 - 0:14

Anoev a écrit:
Ça simplifie bien les choses. Du coup, je ne sais plus trop comment classer ce type d'écriture : c'est plus tout-à-fait un abjad, vu que les représentations vocales sont systématiques.
Un abugida ?

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Mar 14 Oct 2014 - 1:03



en fait ptet que je serai pas aussi catégorique sur les voyelles...quand on a l'habitude, par souci de simplification dans des textes longs, certaines peuvent être omises...comme en arabe...les elfes ont une grande mémoire et savent rapidement lire leur langue...

C'est pour moi (^^ oui faire un lexique, puis savoir le déchiffrer soi-même XD) et pour vous que j'ai voulu édicter cette règle des voyelles toujours visibles...

enfin je sais pas trop quoi faire...

si en arabe, les voyelles sautent c'est pas pour rien...pourtant elles ont un rôle majeur dans les déclinaisons...

m'enfin ça me fera m'éloigner de l'arabe et avoir une langue spécifique à elle-même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Mar 14 Oct 2014 - 1:07

Mardikhouran a écrit:
Un abugida ?
L'abugida est un système par syllabe. Avec un abugida, on a ce qu'on appelle un son vocalique par défaut (le /a/ pour le devanagari). Je ne pense pas que ce soit le système appliqué à l'helfina.
Bedal a écrit:
Enfin je sais pas trop quoi faire (...) m'enfin ça me fera m'éloigner de l'arabe et avoir une langue spécifique à elle-même...
Bon courage !


_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Lun 20 Oct 2014 - 18:38

Grammaire :

Structure de la phrase : SOV

Sujet + Particule de cas + Objet + Verbe + Particule d'aspect



Les pronoms personnels

il faut différencier trois registres

le registre élevé

 Anesha (Je)
Tanesha (restitue aussi le vouvoiement) (tu)
Wanesha/Winesha (il, elle)
 
le registre moyen
   Anis = Je, moi
   Tanis = Tu, toi
   Wanis=Lui , il
   Winis = Elle


le registre populaire

An
Tan
Wan/Win



Pour former le pluriel; il faut rajouter le suffixe -mun (élevé) ou -mu (moyen/populaire)

Ex: nous = Aneshamun ou Anismu

Voici les pronoms Anesha, Tanesha et Wanesha



Dernière édition par bedal le Mar 21 Oct 2014 - 1:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Lun 20 Oct 2014 - 19:30

Les démonstratifs:

Pronoms démonstratifs

Adyu /Hidyu :  celui-ci / celle-ci





Rādhu/ Līdhu : celui-là / celle-là




Adjectifs démonstratifs

Ada/Hida : ce, cette

Radha/Lidha : ce, cette (la-bas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Lun 20 Oct 2014 - 21:19

Les adjectifs

Les adjectifs se placent toujours devant le nom

En helfina , il y a 3 catégories d'adjectifs :

les adjectifs avec une terminaison en u , ceux en terminaison en i et les adjectifs en re


Adjectifs avec une terminaison en u

Ex: Dawasu raysa (une voiture noire)

Adjectifs avec une terminaison en i

Ex: Limaji arima (une jolie fille)

Adjectifs en re

Ex: Niza re lefata (un enfant calme)

La forme négative

Les deux premiers types d'adjectifs (en u et en i) prennent le suffixe nu pour construire le négatif.

Ex: Limajinu arima:  une fille laide

Les adjectifs en re sont invariables, c'est le verbe qui se met à la forme négative:
Verbe + -(e)la

Niza re lefatasa kānela : c'est un enfant pas calme, turbulent (ou ce n'est pas un enfant calme)

Rq: en règle générale  les "particules" sont suffixées au mot qui la précède : sa, particule du cas nominatif est suffixée au sujet.


Le passé ou le futur modifie l'adjectif en u, mais c'est le verbe qui est modifié dans les adjectifs en i et en re

Exemple avec Dawasu

   dawasu (kān)  = c'est noir. (kān s'utilise en registre élévé mais n'est  pas obligatoire en registre moyen)
   
   dawasunu (kān)= ce n'est pas noir. (forme négative présent)

   dawasuda (kān) = c'était noir. (forme affirmative passée)
   
   dawasunuda (kān) = ce n'était pas noir. (forme négative passée)

  dawasuta (kān)= ce sera noir (forme future)

 dawasunuta (kān)= ce ne sera pas noir


Dernière édition par bedal le Ven 24 Oct 2014 - 0:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Lun 20 Oct 2014 - 21:36

bedal a écrit:
Les adjectifs en re sont invariables, c'est le verbe qui se met à la forme négative:
Verbe + -(e)la

Niza re lefatasa kānela : c'est un enfant pas calme, turbulent (ou ce n'est pas un enfant calme)
Ça marche avec les verbes d'état, mais avec les autres ? Comment t'y prends-tu ? Avec une subordonnée relative (lourd à l'envie) ? Comment traduirais-tu :

"Les enfants pas calmes harcèlent les autres" ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Mar 21 Oct 2014 - 1:15

Anoev a écrit:


Ça marche avec les verbes d'état, mais avec les autres ? Comment t'y prends-tu ? Avec une subordonnée relative (lourd à l'envie) ? Comment traduirais-tu :

"Les enfants pas calmes harcèlent les autres" ?

Je me suis mal exprimé...kān est une copule !, pas un verbe...

donc il entre en jeu nécessairement après l'adjectif en re dans une phrase d'action...

re devient rekala contraction de" re + kanela", ça traduit un peu "qui ne sont pas calmes en fait", car les propositions subordonnées sont presques considéres comme des adjectifs!

Niza rekala lefatasa debamuwa qidan. :  Les enfants pas calmes harcèlent les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Mar 21 Oct 2014 - 1:48

Les particules

-de cas

nominatif : sa

 Takasa midhu (kān) : Le chat est grand


accusatif: wa

Anissa ħifawa lakatan.  Je mange une pomme


datif et bénéfactif: sha

Anissa wanisha thadan: Je lui parle



comitatif : ya

Anissa wanisya lahama bahan: J'y vais avec lui.



locatif (temporel ou spatial, destination): ma

Anissa Lamyama bahan: Je vais à Lamia



ablatif : te

Anissa Nefliste itan : Je viens de Neflis


terminatif et finalitif : je

Anissa qudisma turadelwa arashalje bahan : Je vais au marché pour acaheter des légumes.



instrumental et causatif: be

Anissa ratakbe lahama bahan  : J'y vais en train



génitif : de

Anisde takasa kān :c'est mon chat



-d'aspect


V+eja ? : interrogatif

Radha ħifasa tanisha yemataneja ? :Cette pomme t'appartient-elle?


V+ela : négatif

Anissa Anglizi kānela.  Je ne suis pas Anglais

, ha! : exclamation, emphase

Winissa limaji ha!:  elle est belle!

, ane? : demande de confirmation, tag (même mot qu'en algardien, ce n'est pas une coincidence)

Tanissa lakatada, ane?
Tu as mangé, non?


Autres particules: : ki (et) ,  va (car) etc...


Dernière édition par bedal le Sam 22 Nov 2014 - 20:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Ven 24 Oct 2014 - 0:44

La conjugaison en helfina

Attention! Toute la grammaire est en registre moyen! je n'aborde pas encore les spécificités du registre élevé ou du registre populaire!

le présent:

Base verbale du verbe

Ex : je mange une pomme :Anissa ħifawa lakatan.

"lakatan" est le verbe 'conjugué' au présent...il n' ya pas de désinences en genre ou en nombre.

le passé:

BV - n + da

Ex: Hier, j'ai mangé une pomme: Sema, anissa ħifawa lakatad(a).

le futur

BV - n +reta

Ex: Demain, je mangerai une pomme; Adar, anissa ħifawa lakataret(a).


Remarque, on peut omettre le a du verbe au passé ou au futur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Sam 22 Nov 2014 - 2:22

La localisation dans l'espace : particule ma


pour localiser dans l'espace on utilise le verbe Lanan

ħifasa ney ma lananeja ?

- Où y a-t-il des pommes?

Tajalma fin lanan.

- Dans le frigo.




edit :

en fait lanan est le verbe exclusivement utilisé pour situer spatialement.

Ritsa harfama kufe lanan
: "l'oiseau est sur la branche" ou "il y a un oiseau sur la branche"


Quelques prépositions (Lieu + ma + Préposition)

kufe :  sur – Au-dessus

teh : sous  – En dessous

balna  À côté de

Bir Proche de – Voisin de

Fin Dedans – À l’intérieur

Mān Devant

faq Derrière


Dernière édition par bedal le Dim 23 Nov 2014 - 2:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Sam 22 Nov 2014 - 2:36

Le volitif

vouloir = daran

Vouloir + Verbe = Verbe -n + ra

je veux une pomme : Anissa ħifawa daran

je veux manger une pomme : Anissa ħifawa lakatara

je ne veux pas manger de pommes : Anissa ħifawa lakataranu

je voulais manger une pomme Anissa ħifawa lakatarada

je ne voulais pas manger de pommes Anissa ħifawa lakataranuda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Sam 22 Nov 2014 - 21:01

La particule va: car, parce que

La particule va se place en milieu de phrase et marque la séparation entre la cause et la conséquence, elle se place après la cause.

Ilyunu va, arashan
Parce que c'est pas cher, j'achète.

Après un adjectif en u , i  on utilise directement "va", mais après un adjectif en re ou un nom on utilise "kava"
(contraction de kan va)

Nali re kava, raman
Je l'aime car elle est belle.

Après un verbe, on utilise directement va

Anissa Amerika ma bahara va, Inglitariwa saran.

J’étudie l’anglais car je veux aller aux Etats-unis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Dim 23 Nov 2014 - 20:18

Naka : Mais, cependant


Ilyunu naka limajinu.

C’est bon marché mais c’est moche.

On peut utiliser l'expression Kaledemi (cependant, mais, toutefois) dans un registre élevé. Il s'utilise en début de proposition.

Ilyunu kān. Kaledemi limajinu kān.

C’est bon marché mais c’est moche.


Traduire la capacité : Yattan

En registre moyen : Verbe nominalisé + wa + yattan

Anissa yanowa fazalwa yattan

- Je sais jouer du piano.

Anissa yanowa fazalwa yattanela
- Je ne sais pas jouer du piano.

Vous avez remarqué que la particule wa(accusatif) est utilisée aussi après yattan car le verbe qui suit est COD

on verra la forme élevée quand on verra la négation et la conjugaison en forme élevée.

on verra aussi la forme en tan des verbes (idem que volitif = capacitif)


Traduire "penser que + V"
ko ukatan: penser que

Registre moyen:

Avec un verbe

Anissa armeyal ko ukatan
- Je pense que je vais rentrer.

Anissa yattal ko ukatan
- Je pense que j’en suis capable.


Avec un adjectif en u

On utilise l’adjectif suivi directement par “ko ukatan”.


Anissa Ilyu ko ukatan
- Je pense que c’est cher.

Avec un adjectif en i :

étrangément, on utlise directement ukatan, sans le ko !

Anissa limaji ukatan.
Je pense qu'elle est jolie.

Avec un adjectif en re:



On utilise l’adjectif suivi de “ka” puis ko ukatan.

Anissa ada lefatana niza reka ko ukatan.
- Je pense que cet enfant est calme

Il y a 1 seul marqueur du sujet sa, le marqueur de sujet secondaire est na.

Une phrase plus simple est possible:

Ada lefatasa niza reka ko ukatan. (je est sous-entendu) donc lefata porte le marqueur sujet principal sa

Avec un nom

On utilise le nom suivi de “ka” puis “ko ukatan”.


Pyerde raysa kān ko ukatan.
- Je pense que c’est la voiture de Pierre. (Anissa est sous entendu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Dim 11 Jan 2015 - 4:35

Verbe être? Exprimer un état en helfina


L'Helfina n'utilise pas de verbe comme le verbe être en registre moyen. A la place, après un nom, ou un adjectif on utilise la copule ka pour exprimer un état.

D'ailleurs, ce ka n'est même pas obligatoire, puisqu'on peut l'exprimer implicitement...

En registre élevé, par contre ka devient kān /ka:n/

Donc pour traduire c'est un elfe , on a le choix entre:


1) helfa ka
2) helfa kān

Si on rajoutait un sujet dans la phrase, on pourrait même se passer de ka !

Wanissa helfa Il est un elfe.

Remarques:

-la limite entre ka et kān est floue, disons que c'est plus poli d'utiliser kān, mais qu'en registre moyen, il n'est pas rare de le trouver aussi.

-ka est important pour les constructions grammaticales (adjectifs en re etc...)

Forme négative:



pour une négation, il faut remplacer ka par kala en registre moyen.

Helfa kala : ce n'est pas un elfe

En registre élevé, vous aurez deviné, c'est kān qui devient kānela : Helfa kānela

Au passé :

Je ne vais parler que du registre moyen :


Pour dire que quelque chose était quelque chose, on utilise kada. Le négatif peut être changé en passé négatif avec kanuda

Helfa kala : Ce n'est pas un elfe

Helfa kada : C'était un elfa

Helfa kanuda : Ce n'était pas un elfe.


Pour exprimer le futur c'est aussi simple.

on utilise kareta, et pour la négation : kanureta



Et en registre élevé?

C'est plus compliqué!

Je vais écrire les versions polies, vous déduirez ce qui a changé à titre d'exercice !

Helfa kān. : C'est un elfe

Helfa kānela . : ce n'est pas un elfe

Helfa kāsheda : c'était un elfe

Helfa lanela kāsheda : ce n'était pas un elfe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Dim 11 Jan 2015 - 5:27

Retour sur les adjectifs : registre moyen et registre élevé.

On va repartir de Dawasu (U),  Limaji (I) et Niza (re):

Ce que j'ai présenté n'était pas clair, voici plus de précisions...

En ayant vu l'état, on comprend mieux comment est la grammaire des adjectifs !

Les adjectifs en U sont variables et se comportent en fait comme la copule "ka". D'ailleurs ils n'en ont pas besoin!

C'est noir : dawasu (quelle simplicité!)

La voiture est noire : Rayssa dawasu. (RM)  

La voiture n'est pas noire : Rayssa dawasunu.

La voiture était noire : Rayssa dawasuda

La voiture n'était pas noire :  Rayssa dawasunuda

La voiture sera noire : Rayssa dawasuta

Il suffit de rajouter kān en registre élevé.


Les adjectifs en re sont invariables :

Ils ressemblent à des noms, et peuvent être suivis de ka.

Il y a généralement deux structures possibles : épithète (avec re)  ou attribut (sans re)

-C'est un enfant calme  :  Niza re lefata ka.

-L'enfant est calme : Lefatasa niza ka

Et pour la négation ? le passé? le futur?

Comme ils "ressemblent" à des noms, c'est ka qui va être modifié comme on l'a vu plus haut !

Ce n'est pas un enfant calme : Niza re lefata kala / L'enfant n'est pas calme : Lefatasa niza kala

C'était un enfant calme : Niza re lefata kada / L'enfant était calme : Lefatasa niza kada

etc... etc ...

En registre élevé, on reprend les constructions de kān  qu'on a vu plus haut.

Enfin les adjectifs en I sont hybrides : négation comme les U, conjugaison comme les Re

La fille n'était pas jolie : Arimasa limajinu ka


Dernière édition par bedal le Dim 11 Jan 2015 - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Dim 11 Jan 2015 - 6:03

C'est parti pour les Verbes !

En fait je présente le cœur de la phrase: le verbe d'action.

Comme l'algardien et le nardar un verbe seul est une phrase complète, et d'ailleurs il faut un verbe pour avoir une phrase complète. (copule comprise comme verbe dans ce cas)

Mais malheureusement pour nous, les verbes sont invariables en personne, donc le contexte définit qui est le sujet !

En registre moyen, on aurait par exemple : lakatan ... je mange/ tu manges/ il, elle mange etc...

Ce sera souvent préféré à un lourd à souhait "Anissa lakatan"

Enfin, le verbe est toujours à la fin. (SOV)



La forme infinitive
(quelque soit le registre d'ailleurs) : terminaison -an (lakatan : manger)

Négation

On l'a vu plus haut la négation des verbes est la terminaison -la en registre moyen. : lakatala : je ne mange pas

Mais en registre élevé? Il s'agit de la terminaison -ela : anesha sa lakatanela plus lourde.

Passé/Futur

Je rappelle qu' en registre moyen : "j'ai mangé": anissa lakatada, "je mangerai" : anissa lakatareta les terminaisons du passé étant da et du futur reta

Mais:

" je n'ai pas mangé" : Anissa lakatanuda

C'est en registre élevé que ça va être nouveau pour vous.

on a : respectivement

Anesha sa lakatan sheda "j'ai mangé" ,

Anesha sa lakatan shereta, "je mangerai"

et Anesha sa lakatanela sheda "je n'ai pas mangé" Les flexions verbales sont détachées !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Dim 11 Jan 2015 - 11:26

bedal a écrit:
Anesha sa lakatan sheda "j'ai mangé" ,

Anesha sa lakatan shereta, "je mangerai"  

et Anesha sa lakatanela sheda   "je n'ai pas mangé"                 Les flexions verbales sont détachées !

Very Happy J'aime ça !
Que signifie le sa ?
Ah, et au fait, pourquoi disais-tu qu'il n'y a pas de verbe "être" en registre moyen ? la copule se conjugue pourtant tout comme les autres verbes... ou alors tu dis ça parce que la forme du présent n'est pas en -an ?

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Dim 11 Jan 2015 - 12:27

Mardikhouran a écrit:
Que signifie le sa ?
"Je" ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Dim 11 Jan 2015 - 12:32

Anoev a écrit:
Mardikhouran a écrit:
Que signifie le sa ?
"Je" ?
C'est anesha. Je crois que sa est un "faux COD", utilisé quand on ne veut pas exprimer d'objet précis avec un verbe transitif, comme en chinois (je mange qqchose).

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Dim 11 Jan 2015 - 13:04

Mardikhouran a écrit:
Anoev a écrit:
Mardikhouran a écrit:
Que signifie le sa ?
"Je" ?
C'est anesha. Je crois que sa est un "faux COD", utilisé quand on ne veut pas exprimer d'objet précis avec un verbe transitif, comme en chinois (je mange qqchose).

A priori c'est la particule marquant le nominatif, mais bizarrement, elle n'est pas en suffixe du sujet...
Car dans les autres phrases, anissa = anis + sa.
Pourquoi ici on ne pourrait pas écrire aneshasa ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Dim 11 Jan 2015 - 18:46

Mardikhouran a écrit:
bedal a écrit:
Anesha sa lakatan sheda "j'ai mangé" ,

Anesha sa lakatan shereta, "je mangerai"  

et Anesha sa lakatanela sheda   "je n'ai pas mangé"                 Les flexions verbales sont détachées !

Very Happy J'aime ça !
Que signifie le sa ?
Ah, et au fait, pourquoi disais-tu qu'il n'y a pas de verbe "être" en registre moyen ? la copule se conjugue pourtant tout comme les autres verbes... ou alors tu dis ça parce que la forme du présent n'est pas en -an ?

Tiens beaucoup de réactions ! motivés les gars!

sa est la particule du nominatif, j'en avais déjà parlé, elle ne marque pas le thème comme en japonais mais vraiment le sujet .

en fait ka n'est pas vraiment un verbe être, c'est comme da en japonais, on peut pas dire que c'est un verbe, si?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation de l'helfina   Aujourd'hui à 6:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de l'helfina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation de l'helfina
» Critère représentation individus [ACP]
» Art pariétal et représentation astronomique.
» La Présentation de Jésus au Temple, Saint Théophane Vénard, commentaire du jour "Syméon prit l'enfant..."
» Ma présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Écritures-
Sauter vers: