L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Kotava

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26
AuteurMessage
Djino



Messages : 3329
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Kotava    Jeu 23 Juin 2016 - 17:45

Troubadour a écrit:
Plus d'une fois je me suis vu raturé (couturé) de partout, des stigmates de débutant durs à mon égo...

Mets-toi à l'arwelo, tu n'en auras certainement quasi jamais hahahahaha ^^

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 24 Juin 2016 - 11:35

Djino a écrit:
Troubadour a écrit:
Plus d'une fois je me suis vu raturé (couturé) de partout, des stigmates de débutant durs à mon égo...

Mets-toi à l'arwelo, tu n'en auras certainement quasi jamais hahahahaha ^^

Je ne crois absolument pas à la maîtrise sans effort ni travail suivi... ni aux génius ex machina. Et si je métaphore le kotava à l'aune de l'euro de foot, je dirais que le kotava serait l'équipe d'Espagne, que dedans je serais tout juste Aritz Aduritz Zubeldia, le besogneux, à côté des mirifiques Iniesta ou Silva.
Et l'arwelo serait... l'Islande... M'imagines-tu en Troubadourson du cercle polaire..?


odd a écrit:
Dommage que tu n'en proposes pas avec tes traductions (retraduites) dans le fil qui va bien pour que d'autres s'y frottent...

Le jour où tu mettras les propres tiennes en version originale de ta langue secrète, alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Djino



Messages : 3329
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 24 Juin 2016 - 13:20

Troubadour a écrit:
Je ne crois absolument pas à la maîtrise sans effort ni travail suivi... ni aux génius ex machina. Et si je métaphore le kotava à l'aune de l'euro de foot, je dirais que le kotava serait l'équipe d'Espagne, que dedans je serais tout juste Aritz Aduritz Zubeldia, le besogneux, à côté des mirifiques Iniesta ou Silva.
Et l'arwelo serait... l'Islande... M'imagines-tu en Troubadourson du cercle polaire..? [/img]

Je suis tout à fait d'accord. La maitrise ne s'acquiert pas sans effort ni travail suivi... mais il y a des choses pour lesquelles il y a moins d'effort à fournir pour maitriser Very Happy

Je te propose un meilleur parallèle que tes équipes de foot :
Dans les jeux de carte, il est plus facile de maitriser les règles de la bataille que les règles du tarot Wink

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 24 Juin 2016 - 13:37

Djino a écrit:
Je te propose un meilleur parallèle que tes équipes de foot :
Dans les jeux de carte, il est plus facile de maitriser les règles de la bataille que les règles du tarot Wink

De fait. Mais as-tu jamais joué sans te lasser des jours et des nuits à la bataille? En revanche, j'ai souvenir de soirées enfiévrées, joyeuses et inoubliables à taper le carton et les atouts au tarot, surpris par l'aube dégrisante et le balai des camions-poubelle...  jocolor

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Djino



Messages : 3329
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 24 Juin 2016 - 13:54

Je comprends très bien, mais pour moi la question n'est pas là...
Le tarot est génial, mais pas si on cherche un jeu qu'on puisse apprendre facilement pour s'amuser avec tout le monde, qui serve de béquille quand les gens ne connaissent pas les règles du jeu de son partenaire.

Jean et Pierre veulent tuer le temps avec des cartes. Jean aime le poker et ignore les règles du tarot ; Pierre aime le tarot et ignore les règles du poker... la bataille est là pour les dépanner ! Évidemment, l'idéal serait qu'ils apprennent tous les deux l'autre jeu, mais un Jeu de carte Auxiliaire International ne l'empêche pas Very Happy

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 5 Aoû 2016 - 10:37

C'matin, j'ai pompé un mot kotava pour l'aneuvien :

Ce mot kotava, c'est dalkava, lequel a donné dàlkav pour l'aneuvien.

Par contre, je n'ai pas vu "abdominal" dans le Ravlemak. Peut-être est-ce dalkaf (puisque des fois, on "sucre" l'interfixe pour le remplacer par la terminaison adjective). Chez moi, ce sera sans surprise dàlkaven. Pour les muscles abdominaux, j'aurai dalkízome.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 5 Aoû 2016 - 10:52

Anoev a écrit:
C'matin, j'ai pompé un mot kotava pour l'aneuvien :

Ce mot kotava, c'est dalkava, lequel a donné dàlkav pour l'aneuvien.

Et ça veut dire quoi ce mot ? Même sens pour le kotava et l'aneuvien ?

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 5 Aoû 2016 - 11:21

Anoev a écrit:
C'matin, j'ai pompé un mot kotava pour l'aneuvien :

Ce mot kotava, c'est dalkava, lequel a donné dàlkav pour l'aneuvien.
Ziecken a écrit:
Et ça veut dire quoi ce mot ? Même sens pour le kotava et l'aneuvien ?
Oui : mamo (elko), autrement dit "abdomen"*. J'ai traité toutes les traductions disponibles, tu pourras aller voir.


*Le mot de d'main chez Idéolexique, puisque "ligne" avait été d'jà traité. Cela dit, les traductions de "ligne" sont loin d'être toutes traitées.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 5 Aoû 2016 - 11:47

Il faut vraiment que je m'intéresse au kotava pour voir comment il fabrique ses mots, comment ils sont motivés.

dalkava est un mot composé ou non ?

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kotava    Ven 5 Aoû 2016 - 14:18

Moi j'ai une question concernant le kotava. Quand j'ouvre wiki, je remarque qu'il existe deux typologiques dominantes : OSV et SOV. N'est-ce pas étrange que de construire une LAI avec un typologie OSV quand on sait que c'est la moins courante dans les langues naturelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 5 Aoû 2016 - 14:37

Ziecken a écrit:
Il faut vraiment que je m'intéresse au kotava pour voir comment il fabrique ses mots, comment ils sont motivés.

dalkava est un mot composé ou non ?
Je ne pense pas parce que les mots en dal- que j'ai trouvé n'ont rien à voir entre eux ; itou pour les mots en -kava. Ce serait bien si Trouba nous en disait un peu plus. Kava, c'est une grâce, et dal est un mot-outil. Faute d'une explication plus ample, je le considère d'un seul tenant, et non pas comme un truc dans l'genre "boîte à ragout". Du coup, j'ai fait pareil pour l'aneuvien : dàlkav est d'un seul tenant. C'est l'intérieur, alors que bjoch, c'est plutôt l'extérieur.


Si le mot avait été une agglutination explicite, j'aurais eu plus de mal à le prendre : pour "grâce" (charme), j'ai hropet, et pour "grâce" (sollicitude), h'ai hropad. De là à kava, y a quand même un'sacrée distance, non ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Kotava    Mar 9 Aoû 2016 - 13:36

Anoev a écrit:
Ce mot kotava, c'est dalkava, [...]
Par contre, je n'ai pas vu "abdominal" dans le Ravlemak. Peut-être est-ce dalkaf (puisque des fois, on "sucre" l'interfixe pour le remplacer par la terminaison adjective).

Normalement,l'adjectif sera simplement dérivé:
dalkava --> dalkavaf : abdomen --> abdominal

Anoev a écrit:
Ziecken a écrit:
Il faut vraiment que je m'intéresse au kotava pour voir comment il fabrique ses mots, comment ils sont motivés.
dalkava est un mot composé ou non ?
Je ne pense pas parce que les mots en dal- que j'ai trouvé n'ont rien à voir entre eux ; itou pour les mots en -kava. Ce serait bien si Trouba nous en disait un peu plus.

A priori, il s'agit d'un terme-racine ( http://www.kotava.org/ravlemak/ravlemak.php?ava=fr&kost=1&ravlemak=fr&woyok=mal&ravlem=dalk* ), même s'il a une terminaison -ava qui existe également en tant que racine indépendante et suffixe pour les noms de langue (kotava, francava, englava, italiava, etc.)

Quant à dal, il est classé dans comme "article" (avec un rôle assez particulier), incomposable

Anwelda a écrit:
Moi j'ai une question concernant le kotava. Quand j'ouvre wiki, je remarque qu'il existe deux typologiques dominantes : OSV et SOV. N'est-ce pas étrange que de construire une LAI avec un typologie OSV quand on sait que c'est la moins courante dans les langues naturelles ?

L'ordre le plus courant, c'est en réalité plutôt SOV. Le OSV semble avoir prévalu aux débuts du kotava. Quant au OVS, il correspond surtout aux phrases dans lesquelles il y a omission de pronoms personnels sujets (car marqués obligatoirement par la désinence personnelle verbale, qui de ce fait se retrouvent en position finale).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Sevetcyo



Messages : 655
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Kotava    Mer 14 Sep 2016 - 20:28

Uploaded on Jun 3, 2008
Dao De Jing of Lao Zi translated and read in Kotava (14 first chapters)
https://www.youtube.com/watch?v=C445IHx0XEE

Published on Nov 27, 2014
The First Well: Learn Kotava with subtitles - Story for Children "BookBox.com"
https://www.youtube.com/watch?v=OqXs5I9b-Ws

La prononciation est bonne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Kotava    Jeu 15 Sep 2016 - 12:47

Je trouve ce genre d'initiative très intéressantes. Elles donnent envie de se mettre au kotava.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Kotava    Ven 16 Sep 2016 - 23:17

Anoev dans le fil uropi a écrit:
À un moment donné, j'ai cru qu'y avait inya pour le ♀, inye pour le ♂ et in pour tout l'reste. Mais j'ai dû m'gourer, car quand j'ai tapé inya dans le Ravlemak version, ça m'a rien donné.

Si, mais cela n'est pas tout à fait comparable aux pronoms personnels masculin et féminin. En effet, la traduction la plus juste de ces pronoms augmentés d'un suffixe sexué est en gros:
in --> inya = cette personne qui est une femme, elle en tant que femme
in --> inye = cette personne qui est une homme, lui en tant qu'homme

rin --> rinya = toi qui est une femme, toi comme femme
etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kotava    Sam 17 Sep 2016 - 0:21

Troubadour mécréant a écrit:
in --> inya = cette personne qui est une femme, elle en tant que femme
in --> inye = cette personne qui est une homme, lui en tant qu'homme.
J'avais pas vu ça comme ça, comm'quoi...


Pour moi, inya est suffisamment explicite pour "elle" et inye pour da*.





*Là, j'ai mis l'pronom masculin aneuvien da, car "il" n'est pas assez explicite, puisqu'il exprime aussi l'impersonnel, pas plus que he (que ce soit de l'anglais ou de l'uropi).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Kotava    Sam 17 Sep 2016 - 0:39

Anoev a écrit:
Troubadour mécréant a écrit:
in --> inya = cette personne qui est une femme, elle en tant que femme
in --> inye = cette personne qui est une homme, lui en tant qu'homme.
J'avais pas vu ça comme ça, comm'quoi...

Pour moi, inya est suffisamment explicite pour "elle" et inye pour da*.

Les suffixes sexués agissent ici bien comme des éléments explicatifs. Par exemple, tu diras :
- djukadoltú = j'aime faire les boutiques (pratiquer le shopping) [c'est le contexte qui indiquera si je suis un homme ou une femme]
- jin djukadoltú = moi, j'aime faire les boutiques [moi, à la différence de toi par exemple]
- jinye djukadoltú = moi qui suis un homme j'aime (pourtant) faire les boutiques [moi, bien que je sois un homme]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kotava    Sam 17 Sep 2016 - 0:53

Troubadour mécréant a écrit:
Les suffixes sexués agissent ici bien comme des éléments explicatifs. Par exemple, tu diras :
- djukadoltú = j'aime faire les boutiques (pratiquer le shopping) [c'est le contexte qui indiquera si je suis un homme ou une femme]
- jin djukadoltú = moi, j'aime faire les boutiques [moi, à la différence de toi par exemple]
- jinye djukadoltú = moi qui suis un homme j'aime (pourtant) faire les boutiques [moi, bien que je sois un homme]

Je reconnais que l'aneuvien s'en sort moins brièvement, puisque j'ai :

Eg làjden vedjarun skoψe = J'aime visiter les boutiques
Egiψ làjden vedjarun skoψe = Moi, j'aime visiter les boutiques
Eg, dak, làjden vedjarun skoψe = Moi, homme, aime visiter les boutiques.

En fait, j'ai un mot en plus à la place d'un suffixe, mais comme ce mot est court et qu'il remplace - (-même), je ne perds rien par rapport à la deuxième phrase... juste peut-être ½ seconde à cause des deux virgules.

En fait, l'aneuvien perd en brièveté parce qu'il a deux verbes (un à l'indicatif et un au participe) alors que le kotava en a un seul, avec une modalité qui est la caractéristique de la conjugaison kotavienne.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Sam 17 Sep 2016 - 9:24, édité 1 fois (Raison : Lapsus)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Kotava    Sam 17 Sep 2016 - 10:40

Anoev a écrit:
Je reconnais que l'aneuvien s'en sort moins brièvement, puisque j'ai :

Ce n'est pas tellement une question de brièveté qui est ici apparente, mais un principe plus général du kotava selon lequel l'usage des suffixes (et/ou des épistémiques et des modalités, ultra-présents) apporte toujours une touche par laquelle le locuteur indique assez clairement sa position vis-à-vis de son propre énoncé. Et, plus globalement, il semblerait au vu des usages constatés, qu'on y exècre les "mots vides" ou les redondances, autrement dit la recherche permanente d'une forte densité sémantique.

odd a écrit:
Les visions partisanes peuvent toujours exprimer leur mots d'ordre dans toutes les langues mais elles préféreraient que tout un chacun soit obligé de les répéter en modifiant le codage même de la langue...

Odd, plutôt que de grandes affirmations théorisantes obscures à souhait, sois pour nous plus modeste, avec de  petits exemples qui démontreraient ta justesse de vue, tirés du kotava, de l'aneuvien, de l'espéranto ou... qui sait... de ta langue secrète... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Kotava    Lun 7 Nov 2016 - 13:07

Je réponds ici à une digression sur le kotava émise dans le fil arwelo/espéranto.

dworkin a écrit:
Le kotava a ael, faim et aelé, avoir faim et non affamer, qui est aelesí, akola, maladie et akolé, être malade et non rendre malade, qui est akolesí, mais arga, ennui, lassitude et argá, ennuyer, lasser et non ressentir de l'ennui, de la lassitude, qui est argawé. Il a aussi tré, prostituer et trewé, se prostituer (qui n'est pas construit directement sur un substantif, car un/e prostitué/e serait trewesik et une prostituée trewesikya, mais toujours est-il que la forme verbale la plus courte en kotava correspond à la forme verbale la plus courte en français).

Pour prostituer, le verbe en kotava, c'est tresé et non tré, et celui habituellement utilisé pour "prostituée" est tresenik(ya), dérivé à la forme passive, c'est à dire "qu'on prostitue". Mais on pourrait bien avoir effectivement une opposition avec tresewesik, formé sur l'actif, qui indiquerait alors un(e) prostitué(e) réellement volontaire. À voir.

Par contre, ta remarque sur les "formes les plus courtes" m'interpelle. Dans les exemples que tu donnes, aelé (avoir faim) ou akolé (être malade) traduisent un état physiologique, indépendant de toute volonté ou réflexion, tandis que argawé (s'ennuyer) résulte davantage d'un sentiment "objectivé", au sens de "quelque chose m'ennuie confusément", donc une notion "seconde".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kotava    Lun 7 Nov 2016 - 15:43

Troubadour mécréant a écrit:
En revanche, j'ai souvenir de soirées enfiévrées, joyeuses et inoubliables à taper le carton et les atouts au tarot, surpris par l'aube dégrisante et le balai des camions-poubelle...  jocolor
Le balai ou le ballet ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Kotava    Mar 8 Nov 2016 - 1:30

Anoev a écrit:
Troubadour mécréant a écrit:
En revanche, j'ai souvenir de soirées enfiévrées, joyeuses et inoubliables à taper le carton et les atouts au tarot, surpris par l'aube dégrisante et le balai des camions-poubelle...  jocolor
Le balai ou le ballet ?
Jeu de mots et image mentale, mon capitaine! farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kotava    Mar 8 Nov 2016 - 1:38

Anoev a écrit:
Le balai ou le ballet ?
Troubadour mécréant a écrit:

Jeu de mots et image mentale, mon capitaine! farao
Sous la pluie battante, je regardais avec lassitude le ballet des essuie-glaces des véhicules roulant sur l'avenue.

C'aurait donné quoi, en kotava ?

Chez moi, un ballet, c'est paṅtom (à-postériori, penser à "pantomime")
un balai (y compris pour les essuie-glace), c'est hwàp (à-priori).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Kotava    Mar 8 Nov 2016 - 1:47

Anoev a écrit:
Sous la pluie battante, je regardais avec lassitude le ballet des essuie-glaces des véhicules roulant sur l'avenue.

C'aurait donné quoi, en kotava ?

Rien d'intéressant. Et puis les locutions expressives figées y sont encore rarissimes, et la langue se prête peu aux jeux de mots du fait de la quasi-absence d'homonymes. pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kotava    Aujourd'hui à 21:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Kotava
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 26 sur 26Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26
 Sujets similaires
-
» Uropi et Kotava
» Entendre du Kotava
» Kotavaxak dem Suterot : textes littéraires en kotava
» La charte des langues artificielles
» Extension du système des modalités (pseudo-modes) en Kotava

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: