L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Caractéristique des lettres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
AuteurMessage
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Caractéristique des lettres   Mar 14 Oct 2014 - 12:50

Voici un nouveau fil dédié à l'alphabet latin (et des lettres supplémentaires associées, comme Æ, Ø, Ʒ) et aux idéolangues qui utilisent ces lettres, soit brutes soit avec diacritique*, soit doublées soit en digramme (ou plus avec une (d')autre(s) lettre(s)*. Toutefois, les idéolinguistes qui font intervenir, dans un alphabet à majorité latine quelques exceptions grecques ou cyrilliques ne seront pas jetés dehors, bien au contraire.

Cependant, on tâchera de respecter l'ordre alphabétique conventionnel : d'où l'importance de signaler si une lettre "hors alphabet latin conventionnel", type Æ, Œ ou Ø, par exemple est bien distincte de celles auxquelles elle semble rattachée.

Si l'idée vous intéresse, on va commencer... té ! par le A ! beeen sûûr !


*On précisera s'il s'agit d'une lettre distincte de la lettre brute (Ö suédois) ou bien un simple apprêt (Ù français) ; précision importante pour l'ordre alphabétique.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eclipse



Messages : 462
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mar 14 Oct 2014 - 14:05

Perso, j'ai hésité un moment à utiliser l'alphabet latin pour mon idéolangue, mais actuellement je suis plus partie sur l'idée d'un alphabet inventé. Ceci dit, en relisant une de mes réflexions sur le sujet, je me rend compte qu'à une époque j'étais bien branchée pour utiliser l'alphabet latin, j'y avais pas mal réfléchi :

Citation :
Par exemple :

y, comme c'est le même son que i, il changerait (sinon je vois pas l'intérêt d'avoir presque le même son en double, je sais bien qu'il y a une nuance mais elle est trop faible à mes yeux), ça deviendra >> ai, è

w, comme c'est le même son que ou, ça reste >> ou

u, ça sera toujours et uniquement >> u (comme dans unique justement! xD)

x, comme ça se prononce iks (la lettre x) ou gz (xylophone), il va se transformer >> e (comme dans euh)

e, pour le stabiliser un peu, il sera >> é (comme le é dans énergie)

c, comme il sert qu'à embrouiller en français en étant tantôt s, tantôt k, il sera >> sh

q, vu que k sert déjà, j'vais pas le laisser là bêtement xD >> in (comme le chiffre 1, et oui, je lui ai trouvé une prononciation en continuant mon alphabet finalement xD) ou hein

g, se sera toujours >> g (guitare)

ph, ça ne se prononce plus f mais comme sa se prononce, un p puis un h, idem ou en qui devient e puis n bien distincts, ai, ou, an, in & cie

j sera toujours j comme dans joie, pas besoin de dj, s'il faut un d je le mettrais devant (ça a tendance à faire moins beau et plus lourd, certes, m'enfin pourquoi rajouter des lettres alors que je peux déjà former le son avec celles que j'ai?)

Et ainsi de suite, je verrais si j'ai d'autres trucs à ajouter ou des modifications à apporter ensuite.

Et puisqu'on parle du "a", dans cette hypothèse de garder l'alphabet latin, le "a" resterait tel qu'on le prononce en français, comme dans "arbre" ou "aléa" par exemple. Ceci dit, ces changements dans l'alphabet latin pourraient servir pour la transcription de mon écriture inventée, un peu comme l'équivalent du pinyin pour le chinois ou du rômaji pour le japonais ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://langues-ensemble.forumactif.org
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mar 14 Oct 2014 - 14:48

Voici ce que j'ai constaté pour le A brut (sans autre voyelle, non doublé et sans diacritiques) : À l'exception notable du volapük (et de l'aneuvien, j'en causerai après), le A est, à ma connaissance, toujours prononcé antérieur : [a], comme dans "patte". ça va de l'arwelo au wedensheinien en passant par l'elko, l'espéranto, l'uropi, etc.

Le volapük se distingue nettement avec une prononciation toujours postérieure (comme chez nous dans "pâte"), quels que soient la position et l'environnement de la lettre. Ainsi, kad (carte) se prononce-t-il ['kɑd]. Il n'y a pas de digramme relatif à cette lettre en volapük, donc pas de possibilité de modification.

On retrouve le mot kad en uropi (bouc), mais cette fois-ci avec un A antérieur  : ['kad], le A le plus courrant, donc, dans nos idéolangues. Si le A uropi est susceptible d'être coiffé d'un accent grave, il n'a pour rôle que de placer l'accent tonique en dernière syllabe et ne postériorise donc pas la lettre : jedisàl : [jedi'sal] (salle à manger).

le A brut aneuvien se situe entre les deux : [ˈɐ], un peu comme le A portugais, ou bien le U britannique de cup ; allophone possible : [ä] (même position, un poil plus ouvert). On retrouve le mot kad cité dans les deux langues précédentes. En aneuvien, il se prononce /ˈkɐd/ et signifie "femme" ou "fille". Toutefois, le A aneuvien est cuisiné à de nombreuses sauces. Tout d'abord, l'accent droit (aigu), qui ne modifie pas son timbre, et qui, comme l'accent grave uropi, localise un accent tonique hors des habitudes (avant-dernière syllabe en uropi, première syllabe en aneuvien). Ensuite, l'accent gauche (grave, comme celui de l'uropi), qui, en plus de localiser un accent tonique, antériorise le A : ainsi, le [a] d'un grand nombre de langues s'écrit À en aneuvien. Puis vient la brève : en fait, le Ă se prononce [ɔ] et c'est la version raccourcie de AU [ˈɐʊ]. Puisque j'évoque AU, j'vais parler des digrammes :
AA : ce n'est que la version longue de A : [ˈɐ:]
AE (ne pas confondre avec Æ), un essai infructueux pour [a:]
AU : évoqué ci d'ssus.
EA : [ɑː]
Les nasales (et leurs variantes) :
AṄ [ɑ̃n]
EAṄ [ɑ̃:n].

Les lettres diacritées ne sont pas à part dans l'alphabet, mais les diacritiques sont indispensables et leur oubli compte pour une faute, eu égard aux nombreuses paronymies en aneuvien :
kàrd = cœur
kard = carte.

Il existe une variante (purement informelle) de prononciation du A et du Ă non accentués : [ʌ].

Voilà à peu près c'que j'peux dire au sujet du A aneuvien. Je traiterai le Æ quand j'aborderai le E.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Mar 14 Oct 2014 - 21:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3311
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mar 14 Oct 2014 - 14:59

Je n'ai pas bien compris l'utilité de ce fil.
S'agit-il de décrire la prononciation de chaque lettre dans chaque idéolangue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mar 14 Oct 2014 - 18:50

oui!

ça permet de comparer ^^


le A en algardien est souvent antérieur: [a] parfois [ä] mais c'est clairement une question d'accents dans le pays^^

par contre le a long est postérieur: [ɑ:] comme dans e hār ("les cheveux") ou dans Alğārd !

-L'accent tonique á montre que la syllabe est accentuée exceptionnellement ...

-le macron ā indique la voyelle longue

-la brève ă indique le son [ae], parfois [ε] avec l'accent occidental...

-la nasale ã indique le son [ã]...


En nardar, très simple le a est antérieur. [a]

les macrons et les brèves allongent ou raccourcissent la voyelle...



En helfina, le a est également antérieur mais devient postérieur avec l'allongement [ɑː]

voilà pour le a ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mar 14 Oct 2014 - 21:45

Djino a écrit:
Je n'ai pas bien compris l'utilité de ce fil.
S'agit-il de décrire la prononciation de chaque lettre dans chaque idéolangue ?
Oui, avec ses variantes éventuelles : voisinage, accentuation, diacritiques, amuïssement éventuel et j'en passe. Je pense que c'est utile, justement : ça permet de définir les points communs, les différences...

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mar 14 Oct 2014 - 21:57

Étant en train de le faire sur Ideopedia, ce fil  tombe pile au bon moment!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mar 14 Oct 2014 - 21:58

Eclipse a écrit:
Et puisqu'on parle du "a", dans cette hypothèse de garder l'alphabet latin, le "a" resterait tel qu'on le prononce en français, comme dans "arbre" ou "aléa" par exemple. Ceci dit, ces changements dans l'alphabet latin pourraient servir pour la transcription de mon écriture inventée, un peu comme l'équivalent du pinyin pour le chinois ou du rômaji pour le japonais ^^

En algardien c'est le cas : un alphabet latin servant à la translittération de l'alphabet runique est utilisé...

mais cela va plus loin car l'alphabet latin tend à supplanter le runique ^^

c'est comme si les japonais se mettaient à ne qu'utiliser le romaji au lieu des hiraganas/kanjis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Sáïd Kuaq



Messages : 737
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mar 14 Oct 2014 - 22:19

Le sprakan sous sa forme latine appel le 'A' Halfo. Et tend à le prononcer /a/. Cependant, cette voyelle peut porter le umlzaok (ä) et est dans ce cas prononcée /è/. Mais les deux prononciations sont souvent confondue, quand ça pose soucis réel, on note le 'a' 'á' qui a une prononciation complètement libre. En kesmovt (ou smaovin, en sprakan), le a est nommé 'Halof' et est considéré presque comme une semi-voyelle, à l'instar du u (hulfos) et du i, qui est dans cet alphabet confondu avec le 'j' latin. En kesmovt, les voyelles portent toutes un point Pour les identifier facilement et celui-ci est doublé pour le cas du /ä/. Mais le point vocalique étant élidable , les deux son sont généralement confondus à l'écrit, a l'instar du Άlif arabe qui se prononce /è/ ou /a/.
Edit : Ah et le 'a' suivit d"un 'n' pointé se prononce /an/ sans nasalisation. A l'inverse, a + n normal /ane/.


Dernière édition par Herr Kouak' le Mar 14 Oct 2014 - 22:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://saidkuaq.wordpress.com/
Eclipse



Messages : 462
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mar 14 Oct 2014 - 22:22

bedal a écrit:
c'est comme si les japonais se mettaient à ne qu'utiliser le romaji au lieu des hiraganas/kanjis !

Au lieu des kana et kanji plutôt, car les kana comprend les deux syllabaires qu'ils utilisent, les hiragana et les katakana Wink

Bon, en tout cas, je me suis un peu avancée en donnant toutes les prononciations envisagées pour les lettres de "mon" alphabet latin ^^' Quant à de possibles dérivées de la lettre a (accentuations & cie), j'avoue ne pas y avoir encore pensé mais c'est possible qu'il y en ait... Il faudrait que je développe d'avantage mon idéolangue déjà pour ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://langues-ensemble.forumactif.org
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mar 14 Oct 2014 - 22:26

bedal a écrit:
Ce fil  tombe pile au bon moment !
Une telle déclaration ne pouvait pas faire plus plaisir !!! cheers
bedal a écrit:
...par contre le a long est postérieur: [ɑ:] comme dans e hār ("les cheveux") ou dans Alğārd !
On retrouve donc, dans le Ā algardien, la postériorité du A volapük, ainsi que toutes les caractéristiques du EA aneuvien (longueur & postériorité). Y a-t-il d'autres idéolinguistes amateurs du /ɑ/ (long ou court) ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Mar 14 Oct 2014 - 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balchan-Clic



Messages : 724
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mar 14 Oct 2014 - 22:37

En iNedjena, le A se prononce ... [a] ! Razz
Que dire d'autre ? Comme toutes les voyelles, quand elle est accentuée, elle peut être réellement accentuée soit allongée. Par exemple ibaba peut se prononcer [i'baba] ou [iˈbaːba]. L'accentuation est systématiquement sur l'avant dernière syllabe.
Jamais de diacritiques en iNedjena, ni de digrammes.

@Anoev
Je n'ai jamais réussi à « entendre » le [ɐ], je me demande comment tu t'en sors ! Je n'ai d'ailleurs jamais été très fort avec les voyelles centrales. Et c'est vrai que les (idéo)langues avec [ɵ], [ɘ], [ɞ] sont assez rares.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mar 14 Oct 2014 - 23:44

Eclipse a écrit:
bedal a écrit:
c'est comme si les japonais se mettaient à ne qu'utiliser le romaji au lieu des hiraganas/kanjis !

Au lieu des kana et kanji plutôt, car les kana comprend les deux syllabaires qu'ils utilisent, les hiragana et les katakana Wink

Bon, en tout cas, je me suis un peu avancée en donnant toutes les prononciations envisagées pour les lettres de "mon" alphabet latin ^^' Quant à de possibles dérivées de la lettre a (accentuations & cie), j'avoue ne pas y avoir encore pensé mais c'est possible qu'il y en ait... Il faudrait que je développe d'avantage mon idéolangue déjà pour ça!


oui pour les kanas je le savais ^^ mais quand j'avais posté, j'me suis dit personne ne relevera la nuance...

sinon eclipse pour la lettre a, je pense que tu as déjà décidé: le a comme dan sarbre c'est [a]...

puis j'imagine que tu mettras qqes diacritiques (accents? doublée pour voyelle longue ou macron? )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mar 14 Oct 2014 - 23:50

sinon Anoev? c'est toi qui décides quand on passe à la lettre suivante?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mar 14 Oct 2014 - 23:57

bedal a écrit:
sinon Anoev? c'est toi qui décides quand on passe à la lettre suivante?
Si quelqu'un veut passer au B, qu'il ne se gêne pas, mais vaut mieux attendre un peu, comme pour les batailles lexicales. Au bout de 48 h sans intervention, n'importe quel idéolinguiste peut attaquer la lettre suivante. Od² est intervenu sur le sujet à 21:42, on peut attendre jusqu'à après demain même heure avant d'attaquer la lettre suivante. Si vous trouvez que c'est trop long, faites le savoir : on peut toujours réduire à 24 heures. Mais pas plus court : faut penser aux absents occasionnels.

Balchan-clic a écrit:
Je n'ai jamais réussi à « entendre » le [ɐ], je me demande comment tu t'en sors !
Pour le [ɐ], c'est surtout l'anglais qui m'a inspiré. Sinon, tu peux t'entrainer à émettre un [a] qui recule progressivement (langue) vers un [ɑ] : le [ä] est juste au milieu, le [ɐ] est très ressemblant (un poil moins ouvert), comme cup (eng) ou boa (prt).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Mer 15 Oct 2014 - 0:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mer 15 Oct 2014 - 0:00

oui c'était juste pour demander ^^

j'étais pas impatient, j'ai toujours ideopedia pour remplir ma soif de lettres XD

(j'en suis à la lettre I je crois ).

J'ai oublié de préciser:

-les digrammes en algardien:

AI : diphtongue [ai]

AO : diphtongue [aʊ]

-en nardar, pas de digrammes particuliers pour la lettre A

-en helfina non plus puisque 2 voyelles ne se suivent jamais!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mer 15 Oct 2014 - 14:10

Citation :
Il n'y a pas de digramme relatif à cette lettre en volapük, donc pas de possibilité de modification.
Seulement, j'avais oublié d'dire qu'y avait un diacritique, le tréma, qui, comme l'umlaut de la langue inspiratrice de Schleyer, transforme le [ɑ] en [ɛ] : län /lɛn/ = terre, pays...

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mer 15 Oct 2014 - 14:23

si j'ai bien compris, le sprakan et le volapuk utilisent donc le ä pour le même effet (a ---> è ) ...

si j'ai bien suivi c'est du à l'inspiration germanique dans ces deux langues?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Sáïd Kuaq



Messages : 737
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mer 15 Oct 2014 - 14:57

c'est ça bedal, à la nuance près que l'umlaok sprakan est généralisé à toutes les voyelles de la langue (on le verra après), ce qui n'est pas le cas en allemand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://saidkuaq.wordpress.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mer 15 Oct 2014 - 15:28

Herr Kouak' a écrit:
c'est ça bedal, à la nuance près que l'umlaok sprakan est généralisé à toutes les voyelles de la langue (on le verra après), ce qui n'est pas le cas en allemand.
En volapük, y a trois lettres qui sont trématées : on verra les deux autres en temps voulu.

Le tréma fit une brève apparition lors d'une version antérieure de l'aneuvien, la Ä tréma était alors à peu près conforme aux Ä suédois et finnois plutôt qu'à son homologue teuton.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mer 15 Oct 2014 - 19:18

un peu silencieux le topic... on passe au B ^^

non attendons un peu...

alors quoi dire?

ah si! j'ai une question!
pour les langues qui assurent que A se prononce [a], ont-elles des variations dues à l'accent?

suivant les régions, le a peut-il devenir  [ɑ] ou  [ɐ] ?

ou garantissent-elles un caractère stable à la prononciation?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mer 15 Oct 2014 - 19:47

bedal a écrit:
ah si! j'ai une question!
pour les langues qui assurent que A se prononce [a], ont-elles des variations dues à l'accent?

suivant les régions, le a peut-il devenir  [ɑ] ou  [ɐ] ?

ou garantissent-elles un caractère stable à la prononciation?
Avant d'aborder l'B, je peux te citer cette référence pour le A aneuvien.

Le B, chez moi, n'appelle pas vraiment de commentaires particuliers, sauf qu'il y a deux digrammes :
le BH (assez peu courant) qui le fait prononcer comme le B grec, à savoir un [β] : une sorte de V bilabial.
Le BB qui, à l'origine, se prononçait comme un B appuyé, et qui main'nant se prononce roulé (lire le clip sonore à droite).

Le B est dévoisé ([p]) s'il est situé en fin de syllabe finale non accentuée ou s'il précède un T, un K...

Le B fait voiser le S antéposé ([ʝ]) ou postposé ([z]). Mais patience, on verra ça avec le S, archétype aneuvien de la lettre à emm...

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Jeu 6 Nov 2014 - 21:44, édité 1 fois (Raison : Localisation pour lien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mer 15 Oct 2014 - 20:25

En algardien, la lettre B est la deuxième lettre de l'alphabet

   Elle se prononce [.b].

Digramme : le BH se prononce [β]



En nardar et helfina, la lettre B se prononce [.b].


EDIT: j'ai modifié la prononciation du digramme BH, après mure réflexion!

les posts s'y rapportant sont donc caducs...


Dernière édition par bedal le Mar 21 Oct 2014 - 21:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mer 15 Oct 2014 - 20:35

Le verbe dubye signifie-t-il "cracher" uniquement au sens propre ? sinon, au sens figuré (cracher des injures, des imprécations, sa malédiction) il pourrait rejoindre dubhe.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Mer 15 Oct 2014 - 20:45

Anoev a écrit:
Le verbe dubye signifie-t-il "cracher" uniquement au sens propre ? sinon, au sens figuré (cracher des injures, des imprécations, sa malédiction) il pourrait rejoindre dubhe.


en algardien, parfois des mots sont plus larges qu'en français...

dubye veut dire cracher, éclabousser, postillonner etc... donc aussi un peu cracher des insultes car ça y va côté postillons (cf capitaine haddock)...



dubhe veut dire hurler, vociférer, parfois rugir...

donc sémantiquement il est différent...

mais ils viennent tous de la même racine "humanéenne"  : "jubh" [ʒubj]= bouche ---> qui donnera ğub en algardien. (la bouche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Caractéristique des lettres   Aujourd'hui à 17:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Caractéristique des lettres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 17Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Caractéristique des lettres
» La Culture de la Mort,une caractéristique de notre société
» caractéristique d'une tension alternative
» Sur une caractéristique grammaticale de quelques sarcophages d’el-Bersheh
» Dossier sur les caractéristiques des ovnis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéolexicologie-
Sauter vers: