L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Vos temps et vos modes ?
Le plus basique qui soit
41%
 41% [ 7 ]
Un peu plus simple qu'en français, mais assez étoffé quand même.
29%
 29% [ 5 ]
Idem-pareil que le français.
0%
 0% [ 0 ]
Aussi complexe que le français, mais avec des différences notables.
29%
 29% [ 5 ]
Une combinaison du klingon, du grec ancien avec des trouvailles thub (c'est diiiire !).
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 17
 

AuteurMessage
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues   Mar 25 Nov 2014 - 21:23

Le système de temps du lojban, qui utilise des marqueurs non seulement pour situer une action dans, mais aussi dans l'espace, avec ou sans mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues   Mar 25 Nov 2014 - 22:58

od² a écrit:
Quand j'utilise des verbes, j'ai une combinaison de passé présent futur avec achevé en-cours et statif non statif... mais il ne s'agit pas de conjugaion au sens propre du terme...
En l'absence de verbe ces traits sont applicables à toutes les racines... Mais là je ne crois plus que l'on ait affaire à des temps...
Un peut comme si on mettait une flexion temporelle à un mot comme "locomotive" au cas où

  • elle n'est pas encore construite
  • elle est en cours de montage
  • elle est en exploitation régulière
  • elle est en révision
  • elle est garée définitivement
  • elle est conservée dans un musée
  • elle est ferraillée...

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues   Mar 25 Nov 2014 - 23:21

...


Dernière édition par od² le Dim 11 Jan 2015 - 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues   Mar 25 Nov 2014 - 23:28

od² a écrit:
Tu es sur le bon chemin de faire...

Oh! Il fait des jeux de maux de tête!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues   Mer 26 Nov 2014 - 0:24

...


Dernière édition par od² le Dim 11 Jan 2015 - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balchan-Clic



Messages : 724
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Re: La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues   Mer 26 Nov 2014 - 18:18

L'iNedjena a déjà un système de conjugaisons assez simple, avec trois temps de base, présent futur et passé. Mais à la vue de vos choix, je me rend compte de la nécessité d'avoir un moyen d'exprimer l'accompli (passé antérieur, futur antérieur). Il me reste donc à creuser cette question. J'hésite entre une particule/verbe auxiliaire, ou une véritable conjugaison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues   Mer 26 Nov 2014 - 20:09

Balchan-Clic a écrit:
L'iNedjena a déjà un système de conjugaisons assez simple, avec trois temps de base, présent futur et passé. Mais à la vue de vos choix, je me rend compte de la nécessité d'avoir un moyen d'exprimer l'accompli (passé antérieur, futur antérieur). Il me reste donc à creuser cette question. J'hésite entre une particule/verbe auxiliaire, ou une véritable conjugaison.
Faut voir. Il est vrai que la formule avec auxiliaire est archi-utilisée, au point d'être usée jusqu'à la corde (j'm'en suis même servi pour le psolat) ! Avec les particules, on a le choix entre plusieurs formules :

particule pour le temps et flexion pour l'aspect

particule pour l'aspect et flexion pour le temps.

particule juxtaposée à la flexion pour le temps et l'aspect et verbe invariable ou bien fléchi seulement à la personne.

Et j'en oublie sûr'ment.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues   Mer 26 Nov 2014 - 20:13

Anoev a écrit:
particule pour l'aspect et flexion pour le temps.
C'est l'option retenue en nardar, l'auxiliaire + participe passé étant l'option retenue en algardien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues   Mer 26 Nov 2014 - 20:15

bedal a écrit:
C'est l'option retenue en nardar, l'auxiliaire + participe passé étant l'option retenue en algardien.
Je préfère (tu l'auras d'viné) la formule nardare : plus originale. J'ai complètement proscrit la formule "auxiliaire + participe passé" pour l'aneuvien. Je me suis plutôt rapproché (sans pour autant l'appliquer de manière exacte : cf le prétérit (temps) en -Ă traité comme le parfait (accompli) en -A) de la formule "particule pour le temps & flexion (pour l'accompli seulement) pour l'aspect*".



*Ouais parce que pour le progressif, j'change de mode, et pour l'inchoatif, c'est un joli bordel.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Mer 26 Nov 2014 - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues   Mer 26 Nov 2014 - 20:17

l'algardien ayant failli être une relex romane (sauvée par qqes structures originales, et beaucoup de mots a priori) , oui je préfère le nardar VSO avec 8 cas et une conjugaison originale. (inspirée par le kotava s'il en est)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues   Mer 26 Nov 2014 - 20:33

C'est vrai que la syntaxe VSO est très originale. Pour la syntaxe, j'ai pas osé sortir des sentiers battus, m'en tenant à un sage et timide SVO, de peur de m'emmêler les  pinceaux (en plus, ça rime).


*Plus SVO que le français (j'en avais d'jà parlé) d'ailleurs, car concernant également les pronoms COD & COI ; et avec quelques aménagements en cas d'insistance sur un complément :
eg lokùta ni kas = je lui ai parlé
ni kas eg lokùta = c'est à elle que j'ai parlé
ni kas, eg lokùta = à elle j'ai parlé.
eg ni kas lokùta : erreur de syntaxe.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Djino



Messages : 3308
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues   Mer 26 Nov 2014 - 20:46

Balchan-Clic a écrit:
L'iNedjena a déjà un système de conjugaisons assez simple, avec trois temps de base, présent futur et passé. Mais à la vue de vos choix, je me rend compte de la nécessité d'avoir un moyen d'exprimer l'accompli (passé antérieur, futur antérieur). Il me reste donc à creuser cette question. J'hésite entre une particule/verbe auxiliaire, ou une véritable conjugaison.

Il me semble qu'en lingala littéraire, on disait autrefois "après j'ai fini de..."
Par exemple: "J'aurai fini de manger" se dirait "nde nasili kolya" (ensuite j'ai fini de manger)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues   Mer 26 Nov 2014 - 21:04

Djino a écrit:
Il me semble qu'en lingala littéraire, on disait autrefois "après j'ai fini de..."
Par exemple: "J'aurai fini de manger" se dirait "nde nasili kolya" (ensuite j'ai fini de manger)
Ce système est étrange : en effet, il y a quand même une différence entre "j'aurai fini" et "ensuite, j'ai fini". Toutefois, il est exploitable si on transforme l'adverbe en particule ou bien si on touche un peu à la syntaxe.

Effectivement, nde nasili kolya, dans cet ordre-là peut bien signifier : "ensuite j'ai fini de manger" (traduction normale) ou "j'ai ensuite fini de manger" (chipotons pas : on voit bien que le sens est l'même !). Mais la phrase "j'aurai fini de manger" pourrait bien s'obtenir par nasili nde kolya (à moins que cette syntaxe soit retenue pour aut'chose) et là, on n'aurait plus d'ambiguïté.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Djino



Messages : 3308
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues   Mer 26 Nov 2014 - 21:10

Ma traduction était approximative. En réalité, le "ensuite" dont tu parles se traduit par "sima" en lingala. Il faut éviter de faire des parallèles avec le français, ça n'a vraiment rien à voir.
"nde" est une particule pouvant signifier plusieurs choses (alors, donc, cependant, après...)
Et puis ce genre de particules se place toujours avant le sujet, sinon ça ne veut rien dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues   Mer 26 Nov 2014 - 21:14

ATPM !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues   Dim 30 Nov 2014 - 19:54

Avez vous dans vos langues, un mode ou un temps qui n'existe pas en français (ou en anglais, espagnol etc...)

un temps un peu exotique ^^ peut etre lié à des diégèses ?

en tous cas qqch de radicalement différent des langues naturelles?

moi j'ai rien de ce genre, dommage mais peut - être en langue noire ... avec 2 temps (le réel et l'irréel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
SATIGNAC



Messages : 844
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues   Dim 30 Nov 2014 - 21:50

Anoev a écrit:
Bon, voici un nouveau fil sur la conjugaison. Vous pouvez nous parler surtout des temps utilisés (du plus basique passé-présent-futur, au combinaisons les plus étranges (modes et temps utilisables dans des fictions de voyage dans le temps, par exemple). Les modes seront aussi de la partie : indicatif, impératif, infinitif, subjonctif, éventuel, p't'êt'ben-qu'ouif, etc avec, bien sûr, leurs conditions d'utilisations.

Pour le méhien rien d'original, par sa grammaire c'est, à l'origine, une "relex" du latin , ne serait-ce que par la division en modes:
L'INDICATIF: mêmes définitions, est supplanté dans certains emplois par l'INFINITIF, conjugué dans les propositions complétives dites INFINITIVES et pour former un Aoriste, temps d'aspect intemporel , non flexionnel dans ce mode.
L'IMPERATIF: a un PRÉSENT unipersonnel ( deuxième personne du singulier) réduit au thème du verbe au présent de l'indicatif, à l'usage près d'un "-3" euphonique. Il a aussi un AORISTE, qui peut traduire l'impératif futur du latin, qui est forme différemment conjuguée de l'infinitif. Ni Men3'! :ne mens pas ! Ons ni Men3it ! Ne mentons pas !
LE SUBJONCTIF: ne manque  d'importance ni par le développement de son emploi, avec les lois de la concordance des temps, ni par la complexité de sa formation, avec beaucoup de formes personnelles "proparoxytones". Il recouvre tous les emplois du subjonctif , du conditionnel français, et assure la suppléance de l'impératif: mode de l'hypothèse, la volition, la suggestion et la fiction.  Il a un aoriste, employé dans les subordonnées circonstancielles complétant un verbe principal à l'aoriste-infinitif-indicatif, mais ce temps se confond avec l'imparfaitFat Dey nisqve Èstrogo isole home: Dieu dit que l'homme ne soit pas seul.
On peut distinguer toutefois  , par postposition aux formes verbales d'une conjonction spécifique, des locutions se traduisant par le conditionnel , une variante "fictionnelle" du subjonctif simple.Sogv'n mata ! Soc'h'an baty !: Tu serais la maman! je serais le papa !
L'INFINITIF: n'existe pratiquement que comme conjugué dans les propositions dites infinitives, ou pour former l' aoriste, dans un emploi comme nom verbal, on y supplée par un mode impersonnel, le GERONDIF ou NOMINAL qui correspond à la déclinaison de l'infinitif . Cette particularité d'emploi justifie l'usage de la majuscule pour ce mode par analogie aux modes précédents , les CONJUGUÉS proprement-dits. Cette convention orthographique est une originalité du méhien
LE GERONDIF ou NOMINAL ou encore NOM VERBAL, déclinaison du verbe comprenant le nominatif ( d'où son nom), ce qui fait la différence avec le latin, et le grec où l'infinitif "prend" l'article déclinable ( si j'ai bien compris...). Devr hif distifona germanif ! Tu dois téléphoner à ton frère!
LE PARTICIPE: comme en grec, en latin , en espéranto, est un ensemble complexe d'adjectifs verbaux, attributs, apposés et potentiellement épithètes. Il se répartit en présent ( "imparfait") , parfait, futur et existe aux 2 voix active et passive, ce qui fait 6 modalités de participes proprement dits. À celles-ci on ajoute une septième: l'adjectif verbal potentiel ou "possif" , qui exprime une potentialité active.
Srut: construireparticipe ou  adj. verbal actifparticipes ou adj. verbal passif
présent sron: construisantsrusden: en construction
parfaitsrünta/-e: ayant construitsrudia/-y: construit
futursruera/-e: devant construiresruxa/-e: à construire
potentielsrùposa/-e: qui peut construire sronda/-e: constructible
- Quant à l'ADJECTIF VERBAL passif dérivé du latin , il n'exprime pas l'obligation à l'instar de son modèle, mais la possibilité, le "mérite" passifs. C'est l'adjectivation du participe futur passif qui a valeur de recommandation/ obligation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues   Aujourd'hui à 13:09

Revenir en haut Aller en bas
 
La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues
» présentation des temps et modes
» La conjugaison en chinois et en khmer
» Le problème du TEMPS dans les religions ...
» Le temps existe-t-il au paradis ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéogrammaire-
Sauter vers: