L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Etudier la grammaire comparée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grufidh



Messages : 95
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: Etudier la grammaire comparée   Sam 6 Déc 2014 - 4:46

Bonsoir à tous et toutes !   Very Happy
Après de longs mois à ne plus écrire et ne plus participer à la vie du forum, je suis de retour. J'espère avoir manqué à certains, soyez certains que vous m'avez manqué en tout cas ! J'ai bien l'intention de m'incruster à nouveau dans l'Atelier Philologique.
Je suis absent depuis longtemps et j'ai beaucoup de choses à dire et à vous montrer, mais ma première intervention en plus d'un an sur l'Atelier va être consacrée à un sujet bien pragmatique.

En fait, cela concerne, et je suis désolé d'amener un sujet si personnel, mon orientation. Mais alors que je réfléchissais à mes projets, je me suis rendu compte que s'il y avait un endroit au monde qui me soit immédiatement accessible et dans lequel j'avais des chances d'obtenir les réponses à mes questions, cela ne pouvait être qu'ici.

Pour ceux qui s'en souviennent (s'il y en a Wink ), j'étais en prépa lettres. Je l'ai quittée au début de ma troisième année, en septembre, et le jeu de mes équivalences m'a obligé à reprendre mon cursus universitaire en fac d'Histoire.

Or je souhaiterais revenir à ce qui me plaît plus profondément : les langues et la grammaire comparée.
Ce qui m'amène à mes questions !

Tout d'abord, je me demande où l'on peut bien étudier cela : au terme de mes recherches, je n'ai pour l'instant déniché que l'EPHE, Ecole Pratique des Hautes Etudes, qui semble proposer un master plus qu'alléchant. Cela me plairait vraiment, d'autant qu'ils ont l'air là-bas très ouverts pour ce que leurs étudiants en grammaire comparée s'initient à d'autres langues dans d'autres formations; ce qui me permettrait de m'inscrire en parallèle à l'INALCO pour apprendre d'autres langues plus exotiques, ou à Paris Sorbonne en licence d'Etudes Nordiques, ce qui m'allèche énormément.

Premier problème : aussi tentant que cela puisse apparaître, de mon point de vue en tous cas, Paris est rebutant : et le porte feuille n'est pas la seule raison pour cela.
Donc ma première question est celle-ci : y a-t-il un autre endroit en France où l'on peut suivre un tel cursus en grammaire comparée ?

Le deuxième problème est le suivant : quand bien même choisirais-je l'EPHE et Paris avec elle, il me faut encore y être accepté.
J'ai donc contacté par mail le responsable de la section qui m'intéresse, un certain monsieur Pinault, afin de lui demander son avis sur mes chances d'y entrer et sur ce que je pouvais travailler en attendant pour "rattraper" le niveau des autres, plus généralement issus de lettres classiques, modernes, ou de licences de langues, certainement pas d'histoire. Lettre morte pour l'instant, et ça continue à bouillir dans mon crâne qui ne peut s'empêcher de cogiter sur mon avenir. Alors je me suis dit que j'allais vous interroger et vous soutirer des informations ; puisque nombre d'entre vous ont de grandes compétences en grammaire, quand vous n'êtes pas directement impliqués professionnellement dans les matières qui m'intéressent, j'ai supposé que certains pourraient connaître cette école, cette filière, s'il n'y sont pas eux mêmes passés d'ailleurs.
En somme je vous supplie, à genoux, de me délivrer de mon angoisse en éclairant ma lanterne : est-il possible pour moi, ex Bachelier L, ex étudiant en Lettres, aujourd'hui historien bientôt licencié, d'accéder à cette formation ? Quelqu'un sait-il si ce master à l'EPHE est ouvert à d'autres qu'aux sus-mentionnés linguistes et littéraires classiques ?

Je remercie ceux qui liront ce post et d'avance je remercie ceux qui auront des éléments de réponse; et je présente encore mes excuses pour vous solliciter sur quelque chose d'aussi personnel.

PS : J'espère que c'est la bonne section pour publier ce sujet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3850
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Etudier la grammaire comparée   Sam 6 Déc 2014 - 11:08

Je n'ai aucun diplôme en linguistique, mais, en raison de mes activités en ce domaine, je suis devenu connaisseur en linguistique IE.

Il y a quelques mois, j'ai contacté un prof de grec ancien de l'université de Nancy pour lui soumettre un sujet de thèse, et éventuellement m'inscrire comme "candidat libre" (théoriquement en France, tout titulaire d'un "master" peut s'inscrire en doctorat dans la discipline de son choix, avec l'aval d'un prof).

J'ai été reçu fort aimablement par ce prof, et nous avons parlé pendant deux heures. Rappelez-vous que je n'ai aucun diplôme ou cursus ni en langues ni en linguistique. Cependant, n'étant compétent que pour le grec, il m'a dit qu'il faudrait que je contacte des profs, dans toute la France, compétents dans les autres langues IE que je désire traiter, ainsi qu'en linguistique générale.
Etant chômeur, je ne peux pas me permettre de faire le tour de France des universités, et j'ai préféré renoncer, en tout cas pour cette année.
Le prof a admis avec moi que les connaisseurs de la matière IE en général sont rarissimes en France. Outre le professeur Pinault, il m'a cité le prof de Lamberterie: http://www.aibl.fr/membres/academiciens-depuis-1663/article/lamberterie-charles-de

Sinon, il te reste l'étranger. Demande à Montezuma, qui est à Vienne.

En fait, en règle générale, ce qu'on appelle "grammaire comparée" à l'étranger est inclus, en France, dans la section 08 du CNU : http://www.cpcnu.fr/web/section-08/presentation C'est donc dans cette filière que tu dois essayer d'entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Grufidh



Messages : 95
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: Re: Etudier la grammaire comparée   Ven 12 Déc 2014 - 23:16

Je te remercie pour ta réponse.

Donc, à ton exemple, je suppose que je peux contacter ces professeurs, si j'en trouve le moyen, afin de m'adresser directement à eux pour obtenir des informations ?

M. Pinault ne semble pas répondre mais j'ose croire que cela arrivera un jour, au moment où je ne m'y attends plus.

Sinon j'en essaierai d'autres.

Je profite de ce fil pour poser plusieurs questions d'ordre pratique, tenant pour l'essentiel à des conseils en achat de livres. J'ai un peu de temps libres ces derniers mois et j'en profite pour acquérir et lire le plus de grammaires possible. Mais le marché du manuel de langue se révèle être un fourbi, et la lecture sur ordinateur ne m'attire pas du tout. Alors peut-être saurez-vous me dire, vous !

Je cherche à apprendre en priorité : l'islandais, le gaélique, le norvégien, l'anglo-saxon, le russe, et le vieux persan (ou l'avestique). Je ne veux pas me contenter, pour celles parmi elles qui sont vivantes, de méthodes de voyage comme j'en ai déjà acquis pour des prix sacrifiés : c'est intéressant pour se lancer mais frustrant très rapidement.


Alors si certains d'entre vous se sont déjà intéressés à une ou plusieurs de ces langues, et connait une grammaire, voire en sus un dico, lui correspondant, je suis preneur de tout renseignement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Etudier la grammaire comparée   Ven 12 Déc 2014 - 23:26

Pour le russe, tu peux te référer en grammaire à:

Grammaire Pratique du Russe
d'Anne Boulanger aux Editions Ophrys

Grammaire du russe moderne
d'Igor Joukovski et Marc Arrouch aux Editions L'Harmattan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Etudier la grammaire comparée   Sam 13 Déc 2014 - 0:26

Je ne connais malheureusement que la Grammaire russe de Boris Unbegaun (IAC), qui date de 1951. Très complet sur la dérivation, en revanche la partie sur la syntaxe est fort maigre... et il n'y a pas d'explications diachroniques.

Je te conseille également, si tu t'intéresses à la comparaison des langues anciennes, le vieux-slave. C'est la plus vieille langue slave attestée, l'ancêtre du bulgare qui a fortement influencé les autres langues du groupe.

Pas de lecture sur ordinateur ? Il va falloir que je cherche des références papier !

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Grufidh



Messages : 95
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: Re: Etudier la grammaire comparée   Sam 13 Déc 2014 - 1:35

Merci à vous deux; pour le russe c'est donc noté.

Le vieux slave m'intéresse, dans l'absolu, puisque je m'intéresse à la comparaison en effet. Mais j'avoue ne pas être attiré par cette branche là de l'indo-européen. Je conserve le lien cependant. Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3850
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Etudier la grammaire comparée   Sam 13 Déc 2014 - 10:45

En fait, pour t'initier à la quasi-totalité des langues IE anciennes ou moins, il y a ce lien : http://www.utexas.edu/cola/centers/lrc/eieol/

qui ne remplace pas les "vraies" grammaires.

Pour le vieux-slavon, en googlant, tu devrais télécharger (légalement, s'entend) :
Henrik BIRNBAUM & Jos SCHAEKEN :
Altkirchenslavische Studien I, 1997, Sagner (Munich).
Altkirchenslavische Studien II, 1999, Sagner (Munich)

Au passage, l'allemand est quasi-indispensable pour qui veut faire de la linguistique IE (demande à Montezuma....). Commence peut-être par là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
MTZ



Messages : 249
Date d'inscription : 26/03/2008
Localisation : Wien (Autriche)

MessageSujet: Re: Etudier la grammaire comparée   Lun 12 Jan 2015 - 7:27

J'étudie la grammaire comparée (en fait, mon mater est Indogermanistik & historische Sprachwissenschaft, soit indo-européen et linguistique historique).

Un vrai master du genre ne se trouvera le plus souvent qu'en territoire germanique... Il n'existe en tout cas aucun master en France sur l'indo-européen, et la plupart des cursus en linguistique se limitent au grec et au latin (et sont étroitement liés au CAPES de grammaire). En langue allemande, pour les bons masters, y'en a à Graz, Vienne, Berlin, Regensburg, Göttingen et Jena (une vingtaine d'université en tout ont un programme de linguistique historique).
Après, si tu parles italien, y'a Padoue. Ou espagnol, il y a Madrid et Salamanque.
En néerlandais et surement en anglais, il y a Leiden. Ils sont selon moi très bien (surtout pour l'hittite), mais font de l'indo-européen différemment (et à Vienne, ils aiment dire qu'ils sont cinglés mais s'ils les aiment beaucoup, car Leiden fait beaucoup de dictionnaires).

Suffit de voir ma classe fixe actuelle pour se rendre compte du manque de filières en dehors des pays germaniques : il n'y a que quatre autrichiens, trois d'entre-eux sont retraités. En revanche, il y a une russe, un italien, un français (moi), un grec, une allemande, un bulgare, deux américains, un espagnol. Les deux américains sont de harvard, et l'un deux est en erasmus et est inscrit à la sorbonne en master, il est venu pour avoir du concret car il voulait voir autre chose que du grec. Pinault, au fait, est très connu dans le milieu de l'indo-européen. Et c'est aussi un des profs les plus productifs, professeur à l'ENS et quelqu'un de très occupé.

Si tu comptes faire un master dans le domaine, l'allemand est de toute façon obligatoire et ce peu importe où tu étudies, tous les classiques et la moitié des œuvres publiées dans le domaine le sont en allemand. Le russe peut aider, le français est nécessaire en compréhension écrite et l'anglais en production orale/écrite en plus de la compréhension. Après, j'ai déjà eu à lire quelques livres en italien, mais très (très très) rare que je sois confronté à d'autres langues. Il y a même des japonais qui écrivent en allemand!

Pour te donner une idée sur les langues liées à la filière, le colloque d'indo-européen de Paris cette année était trilingue; allemand/français/anglais, et certains français ne sont pas gênés pour faire leur présentation en allemand.

En ce qui concerne les prérequis, c'est assez aléatoire. J'ai jamais fait grec et latin à l'école, et j'ai été pris. Après, j'ai dû choisir une de ces deux langues en spécialisation, j'ai donc dû me bouger sur le latin quand même.
Tu auras une grande partie des cours qui seront en rapport avec le sanskrit, ainsi que des cours dédiés à son étude (phonologique et morphologique). Le semestre dernier, j'ai par exemple dû faire une traduction d'un texte du rigveda (écrit en védique).
Ensuite, tu dois choisir une langue IE en spécialisation, qui est en réalité plutôt une sous-famille de langue. Le balto-slave est proposé, j'y ai même foutu les pieds! A Vienne, on trouve également (actuellement) germanique, tokharien, avestique, mais le programme change chaque année (cependant, toujours plusieurs langues de proposées, il y avait l'année dernière celtique). Une langue non-IE également, j'ai pris le mataco une langue d'Amérique du sud, mais on peut aussi prendre l'arabe par exemple.
Les cours généraux traitent de l'IE et des langues filles. Ainsi, j'ai fait un exposé sur le verbe celte dans le cours sur le verbe indo-européen, un autre sur le verbe en védique, un autre sur le verbe albanais, etc.

En parallèle, il existe à Vienne concentré sur le même campus un institut de fennistique-ougristique (estonien/finnois/hongrois), de scandinavistique (islandais, norvégien, suédois, danois, vieux norrois), de néerlandistique (néerlandais), d'anglistique (anglais), de romanistique (français, catalan, occitan, italien, espagnol, portugais, roumain), de slavistique (russe, bulgare, slovaque, slovène, serbe, croate, tchèque, ukrainien), de celtologie (irlandais, gallois), d'indologie (sanskrit, hindi), de tibetologie (tibetain), d'orientalistique (japonais, coréen, chinois - accadien, sumérien, arabe litt., arabe dialectal, ancien arabe du sud - perse - turc - bambara, hausa, swahili), de judaïstique (hébreu, araméen).
Et j'en oublie surement.

Concernant de bons livres, je peux t'en proposer. De très bons en allemand, ou d'autres en anglais. En français, je n'ai pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://linguisticae.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etudier la grammaire comparée   Aujourd'hui à 1:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Etudier la grammaire comparée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grammaire comparée des langues sémitiques Éléments de phonétique, de morphologie et de syntaxe
» Etudier la grammaire comparée
» La polysémie - grammaire
» peut-on m'interdire de faire acheter un cahier de grammaire?
» Recopier les définitions et les règles de grammaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Aide et projets collectifs-
Sauter vers: