L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Batailles lexicales 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
SATIGNAC



Messages : 845
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Batailles lexicales 5   Sam 18 Oct 2014 - 0:37

od² a écrit:
Citation :
En lojban existe le mot fi'u, qui signifie habituellement la barre de fraction. Employé seul, c'est la nombre d'or.
Pas très...logique (a priori...)

Et en tahitien " fiu !" cela signifie "fatigué, y en a marre ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16243
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Sam 18 Oct 2014 - 0:57

SATIGNAC a écrit:
Et en tahitien " fiu !" cela signifie "fatigué, y en a marre ! "
Arrow ?*



*Autrement dit : proposes-tu "marre" ou "fatigué" comme nouveau mot ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Sam 18 Oct 2014 - 9:36

...


Dernière édition par od² le Sam 6 Déc 2014 - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16243
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Sam 18 Oct 2014 - 10:11

Eg waad àt replix Satignac-en:
 

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sáïd Kuaq



Messages : 737
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Sam 18 Oct 2014 - 14:08

Fiu, c'est fiu quoi Razz
Si on dit 'fiu' aussi en français c'est parce que la traduction est impossible !
En sprakan, fiu, c'est 'fiuh'. Le substantif étant : 'fiuhungos'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://saidkuaq.wordpress.com/
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Sam 18 Oct 2014 - 16:46

...


Dernière édition par od² le Sam 6 Déc 2014 - 20:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11680
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Sam 18 Oct 2014 - 17:18

Au Québec, sans doute sous l'influence de l'anglais*, on dit fiou pour ouf (l'interjection, par le mot en verlan).

* Le parler populaire est rarement bien documenté...


Notez que le mot lojban contient un coup de glotte, indiqué par l'apostrophe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Sáïd Kuaq



Messages : 737
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Sam 18 Oct 2014 - 17:31

od² a écrit:
En français (comme en idiolinguistan) on traduisait “ça me fatigue!“
Les tahitiens sont toujours bien en peine pour traduire le mot 'fiu' en français. Tantôt il veut dire "marre", tantôt "fatigué" tantôt encore "ouf!", alors ils disent 'fiu', je le sais, j'ai le même travers ^^'.
Du coup, en sprakan on s'embête pas, puisque c'est quand même important comme notion Razz, on copie-colle et on assimile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://saidkuaq.wordpress.com/
SATIGNAC



Messages : 845
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Sam 18 Oct 2014 - 17:35

Anoev a écrit:
Eg waad àt replix Satignac-en:
 

"Eche rellicamenta'me !" (Ia reo "me'ihaa" pei , aita "maohi").


L'expression "fiu!" ou "fiu peï" est plus une exclamation, qu'une affirmation caractérisé par la syntaxe propre du parler polynésien avec ses énonciatifs, modificateurs lexicaux ( qui font d'un "substantif" un "verbe" ou vive versa) , et verbaux ( qui exprime l'ordre, la demande etc...). Je l'ai entendue maintes fois dans la conversation en "farani" (: français) local; elle se traduisait aisément comme je l'ai déjà dit par "y en a marre" " fatigué(e/s) ( je suis , nous sommes...)" Au point que c'est sous forme d'attribut adjectival "fiu" qu'il a été ajouté cet argot ( en usage autant chez les "popa'a" établis que les "locaux" francophones). "Il/elle est fiu de ceci, de cela..." : un mot "créole" ou "franco-pidgin" si vous préférez.
Car on m'a raconté (de source fiable...) que les mots "farani" fatigué ou "piritani" tired ne se traduisaient pas ainsi dans les dialectes tahitiens, paumotous et d'autres archipels*. Cela viendrait du son ( onomatopéique) d'un soupir émis par un tahitien ( peut être partiellement édenté) en réponse à un missionnaire LMS du début du XIXème siècle ( de ceux qui ont recueilli, et transcrit sur le papier ( bible oblige) la langue des Pomaré) . Il l'aurait transcrit comme un mot, avec la fortune que cela a fait entre le lagon et la jungle autour de Papeete et ailleurs.
* je serais incapable de vous énoncer les-dites traductions authentiques, à cette heure, si jamais je les eusse sues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Dim 19 Oct 2014 - 20:11

je propose chruéudorkéa (dur à l'extérieur et mou à l'intérieur)
en français je sais pas trop... on a bien pour l'alimentaire croustifondant, mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16243
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Dim 19 Oct 2014 - 21:15

J'aurais bien, kylal comme compression de kyq et ilàl. Dans cette compression, 3/5 des lettres viennent de ilàl (3/4 du mot) 2/5 viennent de kyq (2/3 du mot) ; en contrepartie, le résultat est accentué naturellement sue la première voyelle : le Y venant de kyq. Un bon calque pour "croustifondant". Sauf que j'ai pas "croustillant", qui n'est pas vraiment un synonyme exact de "dur".

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Dim 19 Oct 2014 - 21:50

Croustifondant*: kraaxplúff**/kroxpluf°.

*Oh je connaissais pas, c'est joli 😀.
**Comme dans d'autres langues, les onomatopées se dérobent à l'orthographe… (le ú devrait être u (l'ancienne marque de l'accent tonique?))
°Ce mot n'existait pas en vieux-brèntais, langue du peuple (qui n'avait pas le temps de se préparer des desserts ou autres mets croustifondants). Ce qui pose la question de l'étymologie! Ça doit venir d'une onomatopée… qui fut repris par l'islois.

[size=9]Question?
Revenir en haut Aller en bas
SATIGNAC



Messages : 845
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Lun 20 Oct 2014 - 0:33

Silvano a écrit:
Au Québec, sans doute sous l'influence de l'anglais*, on dit fiou pour ouf (l'interjection, par le mot en verlan).

* Le parler populaire est rarement bien documenté...


Notez que le mot lojban contient un coup de glotte, indiqué par l'apostrophe.

En méhien, j'ai adopté l'interjection française "ouf" traduite en üf ! Pour traduire l'adverbe enfin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Lun 20 Oct 2014 - 0:39

En algardien, l'interjection d'exaspération, le "j'en ai marre" se dit: hu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16243
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Lun 20 Oct 2014 - 1:00

En aneuvien, on a qbo pour marquer une lassitude marquée d'exaspération, et oqb (son ambigramme) pour le soulagement.

Sinon, y a ça.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mar 11 Nov 2014 - 3:44





Je relance la locomotive (au mépris des règles du fil):

Comment traduisez-vous flambement de rail?

En dehors du générique buckling, l'anglais a un mot assez imagé: sun kink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3846
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mar 11 Nov 2014 - 11:06

Le "flambage" (par pression) serait (tout comme le verbe) : waurgvreink = pression-se tordre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16243
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mar 11 Nov 2014 - 12:43

Je l'ai pas, mais j'ai de quoi le faire : warchryn, de
warmet = chaleur
chryn = torsion ; tant il est vrai que ce phénomène est surtout dû à la dilatation des rails, due elle même à la chaleur en été. À la caténaire près, on aurait dit une voie du massif central juste avant que la SNCF trouve un "bon" prétexte pour fermer la ligne.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Viquezug



Messages : 134
Date d'inscription : 01/07/2013
Localisation : Montérégie

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mar 18 Nov 2014 - 7:18

J'ai un concept qui me trotte dans la tête et il ne semble pas avoir de nom.

Ça décrirait la spécialisation de systèmes d'après les "proportions" de leurs composantes, par exemple, tous les appareils électroniques sont des ordinateurs, possédant de la mémoire, un processeur, une carte graphique... Et ils peuvent plus rarement se différencier grâce à l'ajout de nouvelles composantes (caméra, gyroscope...). Par exemple, un ordinateur de "gaming" aura une carte graphique particulièrement meilleure.

Également, je pense aux bâtiments; ils ont tous une charpente, tous une tuyauterie, tous du filage, tous des pièces, tous des placards, tous des toilettes, mais le nombre, la grandeur, la disposition des pièces les spécialisent.

Les appareils électroniques, les bâtiments, les pays, les équipes sportives seraient toutes décrites par ce concept.
Avez-vous une idée de mot (créons-le !) qui puisse le décrire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16243
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mar 18 Nov 2014 - 11:14

Pour les appareils (quels qu'ils soient : mécaniques, électroniques, optiques, mais suffisamment élaborés), j'ai l'à-priori sent, qui est lui-même une dérivation de cet autre à-priori sat qui signifie "dispositif simple" ou "outil". Dans certains cas peu fréquents, j'utilise aussi le suffixe -tul, qui est issu de l'à-postériori tœl (ensemble) mais qui peut aussi bien convenir à des personnes ou des animaux qu'à des objets. Pour les bâtiments & maisons, j'ai certes l'élément bynop-, mais une grande partie de ces constructions ont -oos (de hoos = maison) pour suffixes.

Pour les équipes sportives, par contres, je n'ai guère fait preuve d'imagination, utilisant un à-postériori d'origine anglaise : tiym.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mar 18 Nov 2014 - 13:12

Ça me rappelle le concept de racine des langues gabaritiques. Chaque racine aurait le même sens de base, mais l'ajout de voyelles et de divers infixes (=schèmes) permet de les spécialiser.

Ce que tu veux, c'est un seul mot pour toutes ces structures "customisables" ?

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mar 18 Nov 2014 - 19:33

...


Dernière édition par od² le Sam 3 Jan 2015 - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sáïd Kuaq



Messages : 737
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mar 18 Nov 2014 - 21:14

Comme l'allemand avec haus, et visiblement l'aneuvien avec hoos, le sprakan a domos*.
To statesdom : La "ville-maison" soit la mairie.
To krankesdom : La "malade-maison" soit l'hôpital.

Pour les équipes et les appareils, c'est l'agglutination bête et méchante qui joue :
To kemputos : L'ordinateur
Di staafai : L'équipe

To fußesbaalun : Le football
O fuß(esbaalun)staafai : Une équipe de football

To Bildesludoi : Le jeu (l'amusement) vidéo
O (bildes)ludkemputos : Un ordinateur de gaming



*il en découle le suffixe -dom qui peut annexer la terminaison -os. L'allemand donne aussi"di haosai", la demeure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://saidkuaq.wordpress.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16243
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mar 18 Nov 2014 - 23:26

Herr Kouak' a écrit:
Comme l'allemand avec Haus, et visiblement l'aneuvien avec hoos, le sprakan a domos*.
To statesdom : La "ville-maison" soit la mairie.
To krankesdom : La "malade-maison" soit l'hôpital.
(...)

*il en découle le suffixe -dom qui peut annexer la terminaison -os. L'allemand donne aussi"die Haosai", la demeure.
En fait, dom existe également en aneuvien, mais il contient surtout l'idée de domicile. Hoos est plus étendu comme sens :
rodoos = statesdom
Du coup, j'ai domoos, comme hyperbole, pour "hôtel particulier".

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Viquezug



Messages : 134
Date d'inscription : 01/07/2013
Localisation : Montérégie

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Mer 19 Nov 2014 - 3:47

J'ai toujours eu de la difficulté à exprimer ce concept... par contre, je crois bien que j'ai trouvé des termes qui le décrivent :

-compodéfinition: quand un nom différent est donné aux variantes (appareils électroniques)

-compospécialisation: quand toutes les variantes ont le même nom (équipes sportives, êtres d'une même espèce)

En adjectifs ça donnerait compodéfini et compospécialisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Batailles lexicales 5   Aujourd'hui à 13:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Batailles lexicales 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Batailles lexicales 4
» Batailles lexicales 5
» Batailles lexicales 3
» Batailles lexicales 2
» Batailles lexicales 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéolexicologie-
Sauter vers: