L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Droits linguistiques au Canada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Silvano



Messages : 11684
Date d'inscription : 02/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Droits linguistiques au Canada   Sam 7 Fév 2015 - 22:00

Quand des historiens travaillent avec des avocats...

Procès sur les droits des francophones dans l'Ouest du Canada
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Olivier Simon



Messages : 3849
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Droits linguistiques au Canada   Sam 7 Fév 2015 - 23:25

Silvano a écrit:
Quand des historiens travaillent avec des avocats...

Procès sur les droits des francophones dans l'Ouest du Canada

Affaire intéressante, depuis notamment l'affaire Mercure : https://scc-csc.lexum.com/scc-csc/scc-csc/fr/item/6897/index.do

A noter que le droit français, dans un registre tout à fait différent, (droit de chômeurs "recalculés"), a fini par admettre que certaines décisions de justice puissent ne pas être rétroactives, si cela aurait des conséquences trop difficiles à régler, "manifestement excessives". Conseil d'Etat, 2004, affaire "AC" = http://legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?idTexte=CETATEXT000008196795

L'Acte de l'Amérique du Nord Britannique - Loi Constitutionnelle de 1867 a déclaré que le français et l'anglais sont les langues officielles du pouvoir législatif et judiciaire au Québec et au Manitoba. Ca n'inclut pas le pouvoir exécutif, et c'est pourquoi le français est - légalement - la seule langue "officielle" du Québec, c'est-à-dire du gouvernement du Québec et de ce qui en dépend.

En France, les contraventions dépendent du pouvoir réglementaire, et non législatif; selon ce point de vue, les panneaux de signalisation ne dépendent que de l'autorité qui les installe. En transposant ce raisonnement à l'Alberta, l'anglais seul - en tant que langue du gouvernement - suffirait. En revanche, dès qu'il intervient pour la répression d'une quelconque infraction, l'agent exerce une mission de police judiciaire, et là le bilinguisme redeviendrait la norme.

La Loi sur les Territoires du Nord-Ouest imposait le bilinguisme. C'est sur cette base que le gouvernement fédéral a fini par rappeler aux Territoires canadiens de leur obligation d'avoir le français parmi leurs langues officielles. Dès les débuts, cette disposition avait été bafouée. Il y a une histoire selon laquelle l'arrière-grand-père de Françoise David avait été nommé par MacDonald gouverneur des Territoires du Nord-Ouest, mais que sa volonté de faire ses discours en français s'était heurté à la fronde des politiciens du coin.

Quand on a découvert que cette loi n'avait pas été abrogée, comme le rappelle l'article, les provinces de l'Alberta et de la Saskatchewan se sont hâtées d'en voter une nouvelle déclarant l'anglais seule langue officielle.... Mais ici, il s'agit de savoir si :
- la reine Victoria avait promis de sauvegarder les lois linguistiques
- sa promesse avait valeur constitutionnelle.

L'enjeu est compliqué du fait du particularisme britannique (inexistence d'une constitution écrite) et du point de savoir si les territoires contrôlés par L.Riel et ses compagnons étaient une entité "souveraine" capable de négocier sur un pied d'égalité avec un autre Etat. Auquel cas, la parole du gouvernement britannique ou canadien est un "traité", qui peut s'imposer aux lois internes.
Ou bien, il ne s'agissait que d'un territoire "déjà" canadien, du point de vue du droit international. Dans la mesure où le Canada était déjà doté d'un Parlement votant des lois, la parole de l'exécutif n'aurait qu'une valeur infra-législative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Silvano



Messages : 11684
Date d'inscription : 02/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Droits linguistiques au Canada   Dim 8 Fév 2015 - 3:22

Olivier Simon a écrit:
L'Acte de l'Amérique du Nord Britannique - Loi Constitutionnelle de 1867 a déclaré que le français et l'anglais sont les langues officielles du pouvoir législatif et judiciaire au Québec et au Manitoba.

En fait, l'AANB a décrété cela pour le Canada et le Québec. La loi du Manitoba a été adoptée en 1870 et a repris les termes de l'article de l'AANB traitant du Québec. La Manitoba a ensuite, en 1890, décrété être unilingue anglais, ce que la Cour suprême a déclaré inconstitutionnel en... 1980.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Olivier Simon



Messages : 3849
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Droits linguistiques au Canada   Dim 8 Fév 2015 - 9:11

Silvano a écrit:
Olivier Simon a écrit:
L'Acte de l'Amérique du Nord Britannique - Loi Constitutionnelle de 1867 a déclaré que le français et l'anglais sont les langues officielles du pouvoir législatif et judiciaire au Québec et au Manitoba.

En fait, l'AANB a décrété cela pour le Canada et le Québec. La loi du Manitoba a été adoptée en 1870 et a repris les termes de l'article de l'AANB traitant du Québec. La Manitoba a ensuite, en 1890, décrété être unilingue anglais, ce que la Cour suprême a déclaré inconstitutionnel en... 1980.

Ok;en regardant à l'article 23 de la loi sur le Manitoba, l'usage du français est effectivement inclus : http://www.justice.gc.ca/eng/rp-pr/csj-sjc/constitution/lawreg-loireg/p1t22.html

Selon cet auteur, les dispositions concernant le français en Terre de Rupert pourraient avoir valeur constitutionnelle : http://www.revparl.ca/english/issue.asp?param=193&art=1332
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Sáïd Kuaq



Messages : 737
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Droits linguistiques au Canada   Dim 8 Fév 2015 - 9:45

Dans une démocratie, on regarde des textes datés de plusieurs siècles et signé par un pouvoir monarchique pour régler des litiges actuels ? scratch
Ah ces américains ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://saidkuaq.wordpress.com/
Olivier Simon



Messages : 3849
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Droits linguistiques au Canada   Dim 8 Fév 2015 - 10:25

Herr Kouak' a écrit:
Dans une démocratie, on regarde des textes datés de plusieurs siècles et signé par un pouvoir monarchique pour régler des litiges actuels ? scratch
Ah ces américains ! Razz

Ce sont des Canadiens, c'est-à-dire des Britanniques. En common law, il y a la force du précédent. La monarchie n'est pas incompatible avec la démocratie puisque c'est précisément l'exemple britannique.
En droit britannique et canadien, tu peux toujours invoquer la Grande Charte, initialement rédigée en latin à l'abbaye de Pontigny dans l'Yonne : http://www.legislation.gov.uk/aep/Edw1cc1929/25/9/contents

Elle fut par exemple mentionnée dans le Renvoi relatif à la sécession du Québec : http://scc-csc.lexum.com/scc-csc/scc-csc/fr/item/1643/index.do

En Grande-Bretagne - et parfois ailleurs dans le Commonwealth, la Treason Act de 1351 est toujours en vigueur, dans son texte en dialecte anglo-normand : http://www.legislation.gov.uk/aep/Edw3Stat5/25/2
A ma connaissance, elle fut employée pour la dernière fois en 1945, contre un animateur de la radio nazie en langue anglaise. Je me demande si elle pourrait être employée contre les djihadistes britanniques de l'"Etat Islamique".

En soi, ce cas n'est pas unique. En Louisiane, les portions d'origine du Code Civil n'existent officiellement qu'en français. De même, en Alsace-Moselle, plusieurs textes de lois n'ont une version officielle qu'en allemand.

En France, on dit que le repos dominical est basé sur une loi de 1906. Bien entendu, le dimanche existait avant cette date, comme les autres fêtes religieuses chrétiennes chômées.
Ca peut faire rire, mais va voir les directeurs RH des entreprises qui doivent organiser leurs organigrammes de personnel suivant la date de Pâques décidée.... à Rome, par le Pape successeur du Pontife Romain.

Le dimanche - on l'a déjà dit - date d'une loi de Constantin de 321, reprise dans le Code de Droit Civil (ici au 2) : http://droitromain.upmf-grenoble.fr/ :

Imperator Constantinus . Omnes iudices urbanaeque plebes et artium officia cunctarum venerabili die solis quiescant. Ruri tamen positi agrorum culturae libere licenterque inserviant, quoniam frequenter evenit, ut non alio aptius die frumenta sulcis aut vineae scrobibus commendentur, ne occasione momenti pereat commoditas caelesti provisione concessa * CONST. A. HELPIDIO. *<A 321 PP. V NON. MART. CRISPO II ET CONSTANTINO II CONSS.>


L'article 7 de la loi du 30 ventôse an XII maintient le droit romain s'il n'est pas contredit par le nouveau Code Civil : https://criminocorpus.org/fr/legislation/civil/aide/documents-annexes/loi-du-30-ventose-xii/
A cette époque, le calendrier grégorien ne valait plus en France, mais il a été réintroduit quelques années plus tard par Napoléon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Silvano



Messages : 11684
Date d'inscription : 02/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Droits linguistiques au Canada   Dim 8 Fév 2015 - 15:56

Herr Kouak' a écrit:
Dans une démocratie, on regarde des textes datés de plusieurs siècles et signé par un pouvoir monarchique pour régler des litiges actuels ? scratch
Ah ces américains ! Razz

Le français langue officielle de France a bien été établi par un édit monarchique émis en 1539, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Pomme de Terre



Messages : 1043
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Droits linguistiques au Canada   Dim 8 Fév 2015 - 15:59

Herr Kouak' a écrit:
Dans une démocratie, on regarde des textes datés de plusieurs siècles et signé par un pouvoir monarchique pour régler des litiges actuels ? scratch
Ah ces américains ! Razz

En fait c'est toujours une monarchie tu sais... ce qui n'empêche pas d'être démocratique. Et oui régler des litiges avec des vieux écrits, ça s'appelle... le droit. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11684
Date d'inscription : 02/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Droits linguistiques au Canada   Dim 8 Fév 2015 - 16:10

Monarchie vs république...

À tout prendre, je crois que je préférerais vivre en Suède qu'en Russie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Olivier Simon



Messages : 3849
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Droits linguistiques au Canada   Ven 13 Fév 2015 - 12:05

il semblerait que les audiences à la Cour Suprême seront retransmises sur cette page, à 15 h (France métropolitaine) : http://ici.radio-canada.ca/regions/alberta/2015/02/13/001-cour-supreme-cause-caron-unilinguisme-alberta-saskatchewan.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Silvano



Messages : 11684
Date d'inscription : 02/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Droits linguistiques au Canada   Ven 13 Fév 2015 - 16:26

Olivier Simon a écrit:
il semblerait que les audiences à la Cour Suprême seront retransmises sur cette page, à 15 h (France métropolitaine) :  http://ici.radio-canada.ca/regions/alberta/2015/02/13/001-cour-supreme-cause-caron-unilinguisme-alberta-saskatchewan.shtml

Tu nous feras un résumé. Tu peux même commenter la forme que ces audiences ont au Canada.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Olivier Simon



Messages : 3849
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Droits linguistiques au Canada   Ven 13 Fév 2015 - 16:33

Silvano a écrit:
Olivier Simon a écrit:
il semblerait que les audiences à la Cour Suprême seront retransmises sur cette page, à 15 h (France métropolitaine) :  http://ici.radio-canada.ca/regions/alberta/2015/02/13/001-cour-supreme-cause-caron-unilinguisme-alberta-saskatchewan.shtml

Tu nous feras un résumé. Tu peux même commenter la forme que ces audiences ont au Canada.

Je regarde, mais j'ai loupé une bonne partie, car Flash Player a planté tout d'un coup.
Une attaque de hackers orangistes ?

Sur le fond - ce qui est une grande différence avec ce qu'on a en Europe - il faut rappeler que jusqu'à une époque récente, la Constitution du Canada était une loi du Royaume-Uni, d'où l'importance des proclamations du souverain britannique.

J'écoute un avocat adverse et je me demande : parler français au Canada, Est-ce un droit ou un privilège ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Droits linguistiques au Canada   Aujourd'hui à 19:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Droits linguistiques au Canada
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elodée du Canada
» En ce lundi, au Canada, nous célébrons le jour de l'Action de grâce.
» Le projet Magnet au Canada(1950-1954)
» (1956) Des militaires canadiens voient et photographient un ovni Alberta, Canada
» L'avortement au Canada : Une boucherie écoeurante !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Général :: Langues et cultures-
Sauter vers: