L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Créons ensemble la langue faëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Est-ce que ça vous tente de participer?
Oui, à fond, j'en suis!
26%
 26% [ 6 ]
Oui, juste pour donner quelques conseils ici et là
22%
 22% [ 5 ]
Pas trop, mais bon courage!
43%
 43% [ 10 ]
Non
9%
 9% [ 2 ]
Total des votes : 23
 

AuteurMessage
bedal



Messages : 3665
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Lun 9 Mar 2015 - 3:07

Eclipse a écrit:


Chez moi, les prononciations, c'est très variable. Aujourd'hui, quand je lis un nouveau nom/mot, j'ai plus tendance à ne plus le lire à la française, mais très souvent, je prononce le mot différent de comment il s'écrit (le seul exemple qui me vienne à l'esprit pour l'instant et que je prononçais marchombre "markombre", ce qui vient clairement du français où les lettres "ch" peuvent se prononcer comme un k dans certains cas, mais y'a des exemples bien pires et incohérent où la prononciation sort de nulle par et où j'inverse des lettres x) )

bedal a écrit:
un exemple: Ellundril Chariakin, avant je prononçais "Elundril shariakĩn" avec le "ĩ" français , maintenant c'est : "Elyoundril Shariakin"

Tiens, maintenant que tu en parles, je me rends compte que je ne sais pas vraiment comment prononcer "Ellundril Chariakin". En général je prononce "Elindril Chariakin" (avec les "in" comme dans "hein" en français), mais pas toujours, parfois je prononce le "un" de Ellundril bizarrement mais je trouve pas de transcription adaptée... Une sorte de "un" semblable au mot "un" (1) français mais plus 'bas', plus 'fermé' (ah ce manque de vocabulaire adapté, une horreur xD)

on dirait vraiment moi, et mes inversions de lettres ^^ ukraine, je l'ai prononcé urkaine pendant un bout de temps, quand j'étais gosse ^^

sinon, pour marchombre, un peu de logique stp ^^ : "marcheur de l'ombre" d'où ki vient le K ?

dire que le premier marchombre qui est d&crit dans ewilan...j'étais comme Salim : je croyais que c'était une bête guilde de voleurs et d'assassins Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
bedal



Messages : 3665
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Lun 9 Mar 2015 - 3:27

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tahitien


ce lien est très intéressant sur la grammaire tahitienne, notamment des aspects verbaux assez nombreux, un duel/pluriel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Eclipse



Messages : 462
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Lun 9 Mar 2015 - 3:31

bedal a écrit:
en fait les Faëls n'auraient que des sons , pas d'alphabet écrit...

il faut alors retranscrire...la retransription ici est "alavirienne", donc "française" en tous cas latine...celle qu'on emploiera dans les livres, et sur l'Atelier...

On pourrait aussi envisager qu'ils utilisent (quoique sans doute modérément) le système inventé par les alaviriens pour écrire leur langue. Je ne sais pas pourquoi mais dans mon esprit, j'ai du mal à me dire qu'ils n'avaient pas de système d'écriture. Ca n'a peut-être aucun rapport, mais en fait dans ma tête je fais le parallèle entre les Faëls et les Na'vi (le na'vi étant une idéolangue que j'aime beaucoup d'ailleurs, m'enfin on s'en fiche royalement c'pas le sujet). Les Na'vi dont pas de système d'écriture, mais ça va bien avec leur "degré d'évolution" je trouve. Pour autant, la prononciation à l'écrit a été fixée par les terriens (bon, équivalent de ce que feraient les alaviriens avec le faël oral du coup). Mais dans mon esprit, d'une certaine façon, les Na'vi sont un peu moins évolués que les Faëls (c'est purement subjectif), du coup ils auraient un système d'écriture, peut-être un peu archaïque, mais ils en auraient un (enfin c'est flou tout ça, autant par écrit que dans ma tête, faudrait que j'y réfléchisse à nouveau demain, après avoir dormi, parce que j'ai l'impression que plus le temps passe et moins mon cerveau est performant x) ).

bedal a écrit:
la preuve c'est ce digramme Ch, typique du français pour noter le son [ʃ]

digramme ??? : deux lettres qui ne forment qu'un seul son

Merci pour l'info! Je pensais que "digramme" avait à voir avec "diagramme" (comme les deux mots sont proches à une lettre près), du coup je me demandais ce que ça venait faire là x) (internet est mon ami, Google et Wikipédia en particulier, mais j'avoue que vu l'heure, j'ai pas eu le réflexe/le courage ^^').

Tiens, ça serait intéressant de voir les autres noms (de ville & cie) alaviriens pour voir les autres sons et écritures typiquement alaviriens qui pourraient nous aider à deviner la prononciation des termes (surtout que comme je l'ai dis, l'alavirien a pu s'inspirer du faël quand les humains sont arrivés, notamment pour nommer les choses, et les Faëls ont pu leur emprunter des choses aussi).

bedal a écrit:
on dirait vraiment moi, et mes inversions de lettres ^^ ukraine, je l'ai prononcé urkaine pendant un bout de temps, quand j'étais gosse ^^

sinon, pour marchombre, un peu de logique stp ^^ : "marcheur de l'ombre" d'où ki vient le K ?

C'est exactement ça pour Ukraine! Je fais souvent pareil, et parfois pire, d'où le marchombre qui devient dans ma tête 'markombre' sans aucune raison (sans doute parce que dans la Quête d'Ewilan, j'avais pas tilté que ça venait de l'idée de personne qui "marche dans l'ombre" vu que, comme tu dis, le 1er marchombre qu'on voit donne pas vraiment une image exact de ce qu'ils sont dans les livres ^^' (même si on avait déjà cette idée de discrétion et de passer inaperçu du coup, m'enfin faut pas chercher à comprendre, j'étais au collège à l'époque xD)

EDIT : j'ai vraiment l'impression qu'il faut que j'arrête de répondre et que j'aille me coucher parce que j'ai l'impression de dire de plus en plus de conneries x) (ah, et j'avais déjà trouvé la page sur le tahitien de Wikipédia mais merci quand même Wink Par contre on est pas sensés devoir éviter les double voir triple posts? Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://langues-ensemble.forumactif.org
bedal



Messages : 3665
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Lun 9 Mar 2015 - 3:38

toujours de longs posts ^^

oui, je pense qu'ils peuvent avoir un système d'écriture, les Egyptiens, sumériens, phéniciens en avaient bien eux...il y a 4000 ans

sinon, oui tu y verra plus clair demain !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Eclipse



Messages : 462
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Lun 9 Mar 2015 - 3:48

Oui, je sais pas pourquoi, je me sens obligée de pondre des pavés xD Ca durera sans doute pas mais ça m'aide à penser et à structurer mes idées, tout ça x) (et pas juste parce qu'il est tard, ça m'aide aussi à mieux comprendre les notions de linguistique avec lesquelles je suis pas encore familière)

EDIT : punaise, ce message tranche tellement avec mes précédents xD Allez, bonne nuit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://langues-ensemble.forumactif.org
Sáïd Kuaq



Messages : 737
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Lun 9 Mar 2015 - 9:10

Je vais faire une réponse groupée à tout ce que je viens de lire ^^ :
En fait, par raccourci, j'entendais par "conjugaison", toute flexion strictement interne au verbe. Sinon, le créole regorge de particule pour la "conjugaison". En tant que tel, j'ai un peu de mal à considérer ce système comme une conjugaison, car cela reviendrait à dire que le placement des mots dans la phrase française et les particules tels "vers", "de", "à", constituent une déclinaison car ayant même fonction...
Pour le reste, j'êditerai ou re-posterai plus tard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://saidkuaq.wordpress.com/
Eclipse



Messages : 462
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Lun 9 Mar 2015 - 22:13

Herr Kuak' a écrit:
En fait, par raccourci, j'entendais par "conjugaison", toute flexion strictement interne au verbe. Sinon, le créole regorge de particule pour la "conjugaison". En tant que tel, j'ai un peu de mal à considérer ce système comme une conjugaison, car cela reviendrait à dire que le placement des mots dans la phrase française et les particules tels "vers", "de", "à", constituent une déclinaison car ayant même fonction...

Oui, je vois l'idée ^^

J'ai réfléchis un peu à ce qu'on disait hier (j'ai pensé au faël toute la journée en fait, mais de façon générale Razz je sais pas si ça vous arrive aussi quand vous commencez à élaborer une nouvelle langue), du coup maintenant les choses son plus claire dans ma petite tête (enfin j'espère). Du coup je vais continuer mes pavés pour ordonner mes idées et pour vérifier que je dis pas de conneries x)

Pour l'instant, on en est à la 1ère étape logique de création d'une idéolangue : établir l'alphabet (ici, la transcription latine utilisée par les alaviriens qui nous servira également, ce qui n'exclu pas que les Faëls aient en réalité leur propre système d'écriture, on pourra en développer un plus tard si on est inspirés) ainsi que les sons utilisés.

Pour cela, on se base sur les rares mots liés aux Faëls que l'on connait, à savoir :

Faël, Chiam Vite, Erylis, Sinumil et Illuin.

Même si cela peut donner de bonnes bases (ça a déjà donné l'alphabet proposé par bedal en page 1), je pense qu'on a encore de quoi se pencher sur le sujet.
Bon, la présence de deux digrammes ne pose pas de problème, en espagnol aussi par exemple les digrammes "ch" et "ll" sont inclus dans l'alphabet (quoique la prononciation en faël sera sans doute un peu différente, le ch étant prononcé sh et non pas tch). Je pense qu'il faut surtout se pencher sur la prononciation de chaque lettre (en donnant l'API et des exemples avec des mots français par ex) et voir sur quoi on tombe d'accord. Il faut aussi penser que les mots Faëls qu'on a peuvent avoir été "alaviriennisés", comme on francise des noms. Il faudrait également que la langue comporte quelques sons "exotiques", pour l'éloigner un peu de l'alavirien & des langues de la Terre, ça paraîtrait logique.

Bref, c'est quand même bien parti tout ça x) Pour reprendre la proposition d'alphabet de bedal (que j'ai la flemme de citer pour l'instant même si ça ferait pas de mal), je sais pas encore trop pour le Y mais je vois bien le E donner le son /e/ (API), soit é comme dans été en français, et Ë se prononcer /ɛ/ (comme dans mer ou Faël, soit le son è ou ai), et peut-être rajouter des voyelles, pourquoi pas. ^^ Je vous laisse me donner votre avis avant de continuer x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://langues-ensemble.forumactif.org
bedal



Messages : 3665
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Lun 9 Mar 2015 - 22:20

en récapitulant mon alphabet :


Voyelles :

a ,e, ë, i, o, u


Consonnes :

b ,ch, d ,f ,h ,k ,l ,m ,n ,p ,r ,s ,t ,v w


2 lettres à régler : Y, (son [j]? ) , LL(quel son?), ou ces deux lettres seraient juste une alavirianisation...

autres lettres à proposer : G,J mais je sais pas pourquoi, je pense pas les mettre en Faël... après vous décidez...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Eclipse



Messages : 462
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Lun 9 Mar 2015 - 23:37

Puisque tu en parles, le u aussi a tendance à me poser problème. J'ai la sensation qu'à l'alavirienne, il se prononce /y/ (en API), comme dans le français bu. On a plusieurs mots contenant la lettre u et dont on ne connait pas la prononciation exact vu qu'il s'agit d'un livre (île des Nimurdes, jungle d'Hulm etc...), mais au nord de la jungle d'Hulm sur la carte, on peut voir la rivière Loutoubre, où il ne fait aucun doute que le "ou" se prononce ici /u/ (en API).

De plus, si le U est un /u/, comment prononcer le W? Serait-il aussi un glide, comme tu avais proposé pour le Y?

Je ne sais pas si on prononcerait Y comme un j ou pas, mais il ne me paraît pas improbable que la lettre G (prononcée gu comme dans guitare) puisse s'incorporer à l'alphabet faël. Après tout, Chiam n'a pas de difficultés particulières pour prononcer l'alavirien à notre connaissance (en tout cas aucune difficulté de prononciation n'est soulignée dans les livres il me semble, il faudrait voir si ils ne disent pas quelque part dans les trilogie si les Faëls ne prononcent pas certains sons différemment, mais ça m'étonnerait).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://langues-ensemble.forumactif.org
bedal



Messages : 3665
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Lun 9 Mar 2015 - 23:48

malheureusement on peut pas faire comme ça...

sinon on n'a qu'à reprendre...les sons français...un peu de liberté Eclipse !

Bottero a "francisé" ses noms, rien ne nous oblige à prononcer u [y] (surtout pour des Faëls..., regarde l'occurence de [y] dans le monde tu seras fixée...)

c'est pas qu'en Français...Alavirien on prononce Hulm et Loutoubre, qu'en fael, on est obligé de le faire...

et quand à chiam vite, à part mettre les verbes à l'infinitif, il s'exprime (trop) bien... donc, faut pas vraimet se fier au livre...

si tu restes aussi proche de l'alavirien, la langue faelle, ne sera pas vraiemnt facile à faire... allez de l'imagination  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Eclipse



Messages : 462
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Mar 10 Mar 2015 - 0:05

Certes, mais très souvent, le son u à la française n'est pas présent dans les autres langues (idem dans les idéolangues type espéranto d'ailleurs), ce qui me surprend un peu. Quelque part, décider de l'inclure dans la langue faëlle pourrait donc être original (ou signe qu'on copie trop le français, en effet, je ne sais pas trop où se situe la limite ^^')

Souvent, tous les sons présents dans une langue n'existent pas dans une autre (donc tous les sons qui existent en français/alavirien ne se retrouveront pas en faël, logiquement, idem si on compare les sons faëls à ceux d'une autre langue). Je me demande pourquoi d'ailleurs, est-ce qu'il y a une moyenne de nombre de sons (je crois qu'un terme plus linguistique serait phonème) par langue? Enfin c'est pas le sujet x)

Tu parlais de l'occurrence de [y] du coup j'ai encore regardé la carte pour voir les différents noms, et je me suis demandé... Est-ce que les noms de lieu proches du pays Faëls pourraient aussi avoir été influencés par la langue faëlle? Par exemple, le nom "Baraïl" vient-il des alaviriens ou des Faëls?

Au passage, comment vous prononcez 'Baraïl'? Perso je le prononce plutôt à la française, encore une fois ^^'

Baraïl : baraï (le 'aïl' à la fin de Baraïl se prononçant comme dans corail)

Oui, c'est vrai que certains détails n'ont pas lieu d'être prit trop aux sérieux niveau aisance de Chiam en alavirien ^^'

En fait, je suis surtout (encore) en train de m'emmêler entre le fait que les alaviriens utilisent des mots pour se référer à des éléments Faëls, mais que leur transcription/prononciation peut en être modifiée par rapport à la façon dont les Faëls eux-même le disent ^^' Faut juste que je me dise que l'alphabet qu'on est en train d'élaborer est différent de ce qu'on voit dans les livres (et d'une possible transcription utilisée par des alaviriens) et ça devrait aller mieux x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://langues-ensemble.forumactif.org
Anoev
Modérateur


Messages : 16259
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Mar 10 Mar 2015 - 0:22

Le son [y] et sa variante [ʏ] sont quand même présents dans une belle petite poignée de langues, puisqu'on la retrouve :
en allemand (Ü)
en danois, suédois & norvégien (Y)
en finnois (Y)
en estonien (Ü)
en hongrois (Ü & Ű)
en turc & en azéri (Ü)
en lombard (Ü)
en néerlandais (U & UU).

Et ça, c'est que pour les langues naturelles du continent européen, et j'en oublie peut-être (wallon ? frioulan ? ... ?).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Mar 10 Mar 2015 - 0:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bedal



Messages : 3665
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Mar 10 Mar 2015 - 0:23

voilà c'est mieux !

baraïl oui puisqu'à mon avis c'est à la frontière entre les deux peuples : [barajl]

du coup le ï serait le son [j], et le Y n'existerait pas ^^ (c'est juste en retranscription alavirienne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
bedal



Messages : 3665
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Mar 10 Mar 2015 - 0:23

Anoev a écrit:
Le son [y] et sa variante [ʏ] sont quand même présents dans une belle petite poignée de langues, puisqu'on la retrouve :
en allemand (Ü)
en danois, suédois & norvégien (Y)
en finnois (Y)
en estonien (Ü)
en hongrois (Ü & Ű)
en turc & en azéri (Ü)
en lombard (Ü)
en néerlandais (U & UU).

Et ça, c'est que pour les langues naturelles du continent européen, et j'en oublie peut-être (wallon ? frioulan ? ... ?).

soit, mais en fréquence par rapport au [u] ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16259
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Mar 10 Mar 2015 - 0:44

bedal a écrit:
Soit, mais en fréquence par rapport au [u] ?
Je ne connais pas assez les langues considérées pour faire une comparaison fiable. Tout ce que je sais, c'est qu'en néerlandais, comme en français, il faut un digramme (OE chez eux, qui a donné naissance au Œ ([u:]) aneuvien) pour obtenir le /u/. En tout cas, en allemand, ça doit pas être si rare que ça, pour qu'on trouve Auskünfte comme pluriel d'Auskunft (renseignement). Le hongrois a quant à lui une version courte (Ü) et une version longue (Ű, comme le finnois (YY) et l'aneuvien (UU, pompé au néerlandais)).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sáïd Kuaq



Messages : 737
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Mar 10 Mar 2015 - 0:54

Houla !! ^^'

Pour coder une langue, il y a toujours plusieurs transcriptions possibles, surtout avec les langues à notation tardive, comme l'est, semble-t-il, le Faël. Si je prends l'exemple du français, il en existe déjà deux d'officielles : celle de l'API, et celle que vous lisez actuellement : la transcription standard. Si l'on part du principe que je suis un auteur de fantasy alavarien, et que le français est une idéolangue dans mon pays où l'on parle allemand (j'extrapole Razz), et que je veux intégrer quelques mots de mon idéolangue française dans mon récit en allemand, je peux user de la transcription traditionnelle du français, mais je risque de grands écarts de prononciation avec ce qui est écrit. Je vais donc mettre au point, plus ou moins à l'instinct, et de manière plus ou moins approximative un système basé sur l'alphabet allemand pour que le lecteur me lise d'emblée, sans réfléchir. Si je veux intégrer, au hasard, le mot "français", pour que cela se fasse le plus naturellement du monde, en plus d'avoir une approximation sur le /ã/, je vais modifier le son /ɛ/ en /e/, bien que /ɛ/ existe en allemand (ä), parce que /e/ en fin de mot est (me semble t-il) plus naturel que /ɛ/. On aura donc vranße (je caricature un petit peu), prononcé /franse/, soit très approximativement le /frãsɛ/ de base. Mais pour le lecteur allemand, j'aurais un mot étranger, facilement prononçable avec mon système de codage usité quotidiennement.
Ceci étant, le mot vranße en français n'a plus grand chose à voir, et ne peut plus se soumettre aux règles de la grammaire française, sa notation est problématique pour un usage de la langue "par elle-même". Le problème parlera peut-être plus avec un exemple concret : la notation du tahitien (encore lui !). Je le rappelle, il s'agit d'une notation tardive, comme le faël. Si l'on se limite à la transcription "académique", et celle dite "francophone", qui vise à ne donner qu'un aperçut de la prononciation de la langue, on observera que :
-la transcription académique note la totalité des sons de la langue, même ceux n'étant pas initialement incorporé en alphabet latin (glottale, essentiellement), et s'applique à respecter la règle une lettre = un son (pas de digramme), surtout sur les voyelles.
-la transcription française se fiche des digrammes, et possède le pire d'entre eux : le 'ou' pour /u/, et ne note ni les glottales ni la longueur des voyelles.
Du coup, le mot couper (/ta:pu:/), tāpū en académique, sera retranscrit tapou en français. Or, la transcription française a, je le rappelle, pour parti pris de ne pas noter les voyelles longues et glottales. Il n'y a donc aucune différence entre tāpū (/ta:pu:/), tapu (/tapu/) et tapo'u /tapoʕu/, noté tout trois tapu en transcription francophone... Pourtant, le premier signifie donc couper, le seconder interdit, et le dernier hache...

Si je prends :
Bottero a écrit:
Faël, Chiam Vite, Erylis, Sinumil et Illuin.
(Que j'ai tendance à prononcer /fa.ɛl/, /χi.am/, /eri:lis/, /sinu:mil/ et /iʎuin/)

Je pense que le tréma n'a aucune autre utilité que de rapprocher la transcription française d'autre mot français, et de bien s'assurer que le son /a/ soit différent du /ɛ/. A mon avis, ce tréma n'existe que dans la transcription qu'utilise Bottero pour que nous prononcions au mieux le faël. Par contre, le "y" de Erylis, je ne le prononce peut-être pas /i:/ par hasard. Il est certainement la réponse approximative à la longueur des voyelles ! Pour Chiam, je pense que mon /χ/ est complétement arbitraire, bien que celui-ci n'existant pas en français, il est put être transcrit par /ʃ/. Cependant, "ch" est un digramme, et il serai préférable pour les raisons expliquées plus haut, que notre transcription n'en est pas. Sauf contre-indication, le son /ʃ/ pourrait se noter juste "c", vu que cette lettre est "libre". A moins qu'un son que je trouve assez doux, /θ/, ne prennent sa place. Pour le "u", je ne sais pas quoi dire. Je pense qu'une "vraie" bouche francophone dira plus facilement "sinumil" que "sinoumil" (ce qui n'est pas mon cas, visiblement), ce qui expliquerai, sur le même schéma que /ɛ/ devient /e/ dans mon exemple, que /u/ existe en faël, mais soit transcrit /y/ dans la transcription de Bottero.
Pour synthétiser, je pense que :

la transcription française de Bottero nous indique qu'il existe les sons voyelles suivants :

/a/, /e/, /ɛ/, /i/, /i:/, /o/, /u/
(écrits : a, e, ë (ponctuellement), i, y, o, u)

Les sons consonnes :

/b/, /ʃ/, /d/, /f/, /h/, /k/, /l/, /m/, /n/, /p/, /r/, /s/, /t/, /v/ et /w/.
(écrits : b, ch, d, f, h, k, l, m, n, p, r, s, t, v, w.)

Pour ce qui est de leurs transcriptions dans un système d'écriture adapté à la langue, je propose de garder la forme API, sauf pour :
ɛ (je propose 'y')
i: (je propose ī, i macron)
ʃ (je propose c, sauf si...)

ça me semble viable comme phonologie, j'aurai juste tendance à ajouter, je me répète, le doux son /θ/ (espagnol "c", arabe "ث"), si vous trouvez qu'il colle, il lui faut une lettre... Il resterai le x, mais sa valeur traditionnelle étant /χ/...

Citation :
2 lettres à régler : Y, (son [j]? ) , LL(quel son?), ou ces deux lettres seraient juste une alavirianisation...
pour /j/, 'j' est libre, alors faisons simple^^.

Pour ce qui est noté en français 'll', soit on par du principe qu'il est noté en double car devant être prononcé en double (chadda arabe), ce qui donnerai illuin prononcé /il.lu.in/, soit il note le son /ʎ/ dans la transcription de Bottero, mais il serait utile de réatribuer à ce son une lettre seule... je sais pas si "ʎ" conviendrait...
Enfin, s'il existe un 'i' long (ce qui n'est qu'une supposition de ma part^^'), existe-t-il aussi une version longue des autres voyelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://saidkuaq.wordpress.com/
bedal



Messages : 3665
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Mar 10 Mar 2015 - 1:03

Herr Kuak' a écrit:

Pour synthétiser, je pense que :

la transcription française de Bottero nous indique qu'il existe les sons voyelles suivants :

/a/, /e/, /ɛ/, /i/, /i:/, /o/, /u/
(écrits : a, e, ë (ponctuellement), i, y, o, u)

Les sons consonnes :

/b/, /ʃ/, /d/, /f/, /h/, /k/, /l/, /m/, /n/, /p/, /r/, /s/, /t/, /v/ et /w/.
(écrits : b, ch, d, f, h, k, l, m, n, p, r, s, t, v, w.)

Pour ce qui est de leurs transcriptions dans un système d'écriture adapté à la langue, je propose de garder la forme API, sauf pour :
ɛ (je propose 'y')
i: (je propose ī, i macron)
ʃ (je propose c, sauf si...)

ça me semble viable comme phonologie, j'aurai juste tendance à ajouter, je me répète, le doux son /θ/ (espagnol "c", arabe "ث"), si vous trouvez qu'il colle, il lui faut une lettre... Il resterai le x, mais sa valeur traditionnelle étant /χ/...

Citation :
2 lettres à régler : Y, (son [j]? ) , LL(quel son?), ou ces deux lettres seraient juste une alavirianisation...
pour /j/, 'j' est libre, alors faisons simple^^.

Pour ce qui est noté en français 'll', soit on par du principe qu'il est noté en double car devant être prononcé en double (chadda arabe), ce qui donnerai illuin prononcé /il.lu.in/, soit il note le son /ʎ/ dans la transcription de Bottero, mais il serait utile de réatribuer à ce son une lettre seule... je sais pas si "ʎ" conviendrait...
Enfin, s'il existe un 'i' long (ce qui n'est qu'une supposition de ma part^^'), existe-t-il aussi une version longue des autres voyelles ?

je suis assez d'accord avec ton long post...

mais je ne veux pas de y pour ɛ, complètement bizarre, autant garder le ë ...

le i long, pourquoi pas les autres voyelles (toutes avec macron)

pour ch je préfère en digramme, comme ça on gardera chiam vite (sinon on aurait Ciam Vite, c'est zarb') et on calquerait ainsi le son TH de cette manière

pour le LL je suis d'accord, le [l.l] me paraît logique, mais j'aime bien le ʎ ... (qu'on pourrait rendre par LH au pire ^^)

Le J OK, pour le son [j]

pour G que j'ai éliminé, on le laisse tomber ou on le garde?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Mardikhouran



Messages : 2433
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Mar 10 Mar 2015 - 1:56

Pour moi, le ë de Faël servait juste à signaler le hiatus avec a, pour qu'on deux syllabes distinctes ; opposé, par exemple, à une hypothétiques diphtongue ae prononcée... [a‿ɪ] comme en latin ? En tout cas, je ne vois pas l'intérêt d'un phonème /ɛ/ dans l'immédiat.
Le y... une voyelle proche du i, mais différente... pourquoi pas le russe /ɨ/ de ты ? Le chinois aussi possède ce genre de voyelles centrales. D'ailleurs, en parlant de "mélange de chinois et de russe", ces deux langues sont très riches en chuintantes :
ʃ, t‿ʃ, t‿ɕ, t‿s, ʒ, j'en passe et des meilleures. C'est incontournable.

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
bedal



Messages : 3665
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Mar 10 Mar 2015 - 2:24

Mardikhouran a écrit:
Pour moi, le ë de Faël servait juste à signaler le hiatus avec a, pour qu'on deux syllabes distinctes ; opposé, par exemple, à une hypothétiques diphtongue ae prononcée... [a‿ɪ] comme en latin ? En tout cas, je ne vois pas l'intérêt d'un phonème /ɛ/ dans l'immédiat.
Le y... une voyelle proche du i, mais différente... pourquoi pas le russe /ɨ/ de ты ? Le chinois aussi possède ce genre de voyelles centrales. D'ailleurs, en parlant de "mélange de chinois et de russe", ces deux langues sont très riches en chuintantes :
ʃ, t‿ʃ, t‿ɕ, t‿s, ʒ, j'en passe et des meilleures. C'est incontournable.

heureusement que t'es là mardikhouran ^^ des chuintantes, ce serait pas mal, pour les Faels en tous cas. des r battus aussi plutôt que gras ou roulés (comme en japonais en fait ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Mardikhouran



Messages : 2433
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Mar 10 Mar 2015 - 2:39

bedal a écrit:

heureusement que t'es là mardikhouran ^^ des chuintantes, ce serait pas mal, pour les Faels en tous cas. des r battus aussi plutôt que gras ou roulés (comme en japonais en fait ^^)
C'est marrant, le japonais est une des langues dont je déteste le plus le son, alors que le russe et le chinois sont mes préférées Laughing .
Mais le r battu, j'aime bien !

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
bedal



Messages : 3665
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Mar 10 Mar 2015 - 2:45

Mardikhouran a écrit:
bedal a écrit:

heureusement que t'es là mardikhouran ^^ des chuintantes, ce serait pas mal, pour les Faels en tous cas. des r battus aussi plutôt que gras ou roulés (comme en japonais en fait ^^)
C'est marrant, le japonais est une des langues dont je déteste le plus le son, alors que le russe et le chinois sont mes préférées Laughing .
Mais le r battu, j'aime bien !

comment tu peux détester le son japonais... je le trouve très agréable à l'oreille, plus que le chinois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Eclipse



Messages : 462
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Mar 10 Mar 2015 - 13:29

bedal a écrit:
comment tu peux détester le son japonais... je le trouve très agréable à l'oreille, plus que le chinois...

Pareil que toi ^^

Bon, y'a eu énormément d'idées présentées, je vais avoir besoin de temps pour digérer et interpréter tout ça x) Mais en gros :

C'est sur qu'il y a le son /ʃ/, et le représenter par ch a des bons côtés comme des mauvais. Je préférerais aussi éviter les digrammes dans l'idéal, mais noter Chiam 'Ciam' ferait vraiment bizarre... (sauf si on imagine que la 'vrai' transcription alavirienne du Faël n'a pas été prise en compte dans l'écriture des noms actuellement utilisés en alavirien, par exemple parce que la transcription faëlle serait venue plus tard...).

Je ne m'y connais pas bien en sons, j'ai donc du mal à réaliser à quoi correspondent certains sons comme /ʎ/, /θ/ ou /χ/ (mais internet est mon ami x) ), par contre, je ne sais pas pourquoi mais je vois bien le faël comme ayant des voyelles et consonnes longues, qu'on pourrait noter en les doublant (par exemple Illuin se prononcerait avec un l long comme vous l'avez, je crois, proposé, et dans le cas de consonnes qu'on ne peut pas tenir longtemps car 'naturellement' brèves comme t, on aurait un système semblable au japonais). Vous proposez le macron pour noter les voyelles longues, ī pour un i long par exemple, mais ça n'est pas très pratique à écrire et ce n'est pas quelque chose de courant quand on écrit français. Je serais plutôt partante, là aussi, d'imiter le japonais en notant ii et, dans le cas où il s'agirait d'un son séparer, écrire i'i par exemple.

Je ne sais pas si je suis très claire ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://langues-ensemble.forumactif.org
Anoev
Modérateur


Messages : 16259
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Mar 10 Mar 2015 - 13:47

Eclipse a écrit:
J'ai donc du mal à réaliser à quoi correspondent certains sons comme /ʎ/, /θ/ ou /χ/...
/ʎ/, c'est comme le LL espagnol ou bien le GL(i) italien ou bien le LY hongrois. Ou bien alors si tu prononçais "lion" (en français) sans forcer sur le I (pas comme "hier").


/θ/, c'est le TH anglais de thing (pas celui de this), c'est aussi le Z et le C (devant E, I ou Y) castillan :
cero /θeɾo/ = 0.

Pour le /χ/, en théorie, c'est pas bien plus compliqué : c'est la version non voisée du /ʁ/. On le prononce, y compris en français lorsqu'on dit un mot comme "article". Essaie : "article" sans détacher* les syllabes : [aχtikl]. Cependant, il est vrai qu'on a tendance à le confondre avec /x/. Ces phonèmes sont, à l'audition, pas bien éloignés : il est vrai que ce sont deux fricatives dorsales (prononcées avec le "dos" de la langue) : [x] est vélaire (voile du palais), [χ] est uvulaire (luette).

Wikipédia t'en dira plus. N'hésite pas à cliquer sur les lettres du tableau : des détails et même une illustration sonore sont prodigués.



*Sinon, tu diras [aʁ·tikl].

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Eclipse



Messages : 462
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Mar 10 Mar 2015 - 17:32

Merci beaucoup pour les précisions Anoev ^^ J'ai bien sûr essayé Wikipédia mais il donne moins d'exemple et plus de termes techniques du coup j'avais plus de mal à me représenter les sons ^^'

Ah, et tant que j'y suis le hic si on utilise un macron pour allonger une voyelle, c'est qu'on ne pourra pas le faire avec ë. Par contre, ëë s'écrit sans soucis x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://langues-ensemble.forumactif.org
Silvano



Messages : 11690
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Mar 10 Mar 2015 - 17:40

En hongrois, les voyelles longues sont marquées par un accent aigu. Quant aux lettres ö et ü, elles deviennent ő et ű.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Créons ensemble la langue faëlle   Aujourd'hui à 15:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Créons ensemble la langue faëlle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Créons ensemble la langue faëlle
» La langue des signes avec bébé
» Khoutba : sermon du vendredi en une autre langue...
» D'où venez vous? Si on est dans la même ville on peut travailler ensemble
» Où est la langue arabe??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Aide et projets collectifs-
Sauter vers: