L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mondlango (Ulango)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Djino



Messages : 3329
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Mondlango (Ulango)   Mar 17 Mar 2015 - 7:14

J'avais déjà parlé du mondlango dans ce post-ci, où je le comparais à l'esperanto sen fleksio (qui, pour moi, est la seule réforme qui rivalise en matière de simplicité avec cette LAIC) (à part l'arwelo bien sûr ^^), mais je me suis dit qu'il méritait d'avoir un sujet propre Wink

Pour la présentation, le "mondlango" (monda lango = langue mondiale), initialement appelé "ulango" (abréviation de universa lango = langue universelle), est une LAI inspirée de l'espéranto et construite principalement par He Yafu.
Certains aspects de l'espéranto sont donc repris (comme les terminaisons grammaticales et le principe du tableau des corrélatifs), mais il a suffisamment de différences pour ne pas être considéré comme une "réforme" : l'alphabet, le pluriel, les flexions du verbe, le genre, le vocabulaire, etc.


L'alphabet

Le mondlango a 26 lettres, comme en français :

LETTRESPRONONCIATION APIAPELLATION
aaa
bbbi
ct͡ʃci
dddi
eee
fffo
gggo
hhho
iii
jd͡ʒjo
kkko
lllo
mmmo
nnno
ooo
ppo
qkw (pour les noms propres uniquement)qi
rrri
ssso
ttto
uuu
vvvi
wwwo
xʃxi
yjyo
zzzi

En mondlango, toutes les lettres se prononcent et s'écrivent comme elles se prononcent (une lettre = un son, un son = une lettre).
L’accent tonique se place toujours sur l’avant-dernière syllabe.


Grammaire


L'ARTICLE
Le Mondlango n'a qu'un article défini (la), invariable en genre, nombre et cas. Son usage est facultatif. Il n'y a pas d’article indéfini.

NOMS
En Mondlango, les noms au singulier finissent par -o (livre = libro)
Le pluriel est formé en ajoutant le morphème -s au nom, mais il est facultatif (bi libros = bi libro = deux livres)

VERBES
Les verbes se finissent par -i à l'infinitif (voir = vidi)
Flexions du verbe :
- Le présent est caractérisé par la terminaison -an (je vois = mi vidan)
- Le passé est caractérisé par la terminaison -in (je voyais = mi vidin)
- Le futur est caractérisé par la terminaison -on (je verrai = mi vidon)
- Le conditionnel est caractérisé par la terminaison -uz (si j'étais toi = if mi esuz yi)
- Le volitif est caractérisé par la terminaison -ez (asseyez-vous = sidez)
- Le participe présent actif se termine par -ant-
- Le participe passé actif se termine par -int-
- Le participe futur actif se termine par -ont-
- Le participe présent passif se termine par -at-
- Le participe passé passif se termine par -it-
- Le participe futur passif se termine par -ot-

ADJECTIFS
L'adjectif se termine par -a (grand = biga). Il est invariable et peut se trouver avant comme après le nom qu'il qualifie.
* Le comparatif d'égalité se forme avec "az (...az)" (il est aussi grand que moi = hi esan az alta az mi)
* Le comparatif de supériorité se forme avec "mor (...ol)" (Il est plus grand que moi = hi esan mor alta ol mi)
* Le comparatif d'infériorité se forme avec "les (...ol)" (Il est moins grand que moi = hi esan les alta ol mi)
* Le superlatif se forme avec "most (...el)" (il est le plus grand de nous = hi esan most alta el mu)

ADVERBES
L'adverbe se termine par -e. Ses degrés de comparaison se marquent de la même manière que ceux de l’adjectif.

CORRÉLATIFS
SENSInterrogatif / relatif
(que, quoi)
Démonstratif
(ce, ça)
Indéfini
(quelque)
Collectif
(chaque)
Négatif
(non, rien, aucun)
KI-TI-I-CI-NI-
Chose ou
situation
-O kio
(que, quoi)
tio
(cela, ça, ce, cet)
io
(quelque chose)
cio
(tout, chaque chose)
nio
(rien, aucune chose)
Individu ou
désignation
-U kiu
(qui, lequel, quel)
tiu
(celui-ci, celui-là, cet)
iu
(un, quelqu'un,
un certain)
ciu
(tous, chacun, chaque)
niu
(personne, aucun)
Qualité-A kia
(de quelle sorte de)
tia
(tel, cette sorte de)
ia
(quelconque,
une sorte de)
cia
(toute sorte de)
nia
(aucune sorte de)
Manière-EL kiel
(comment, comme)
tiel
(ainsi, tellement,
comme ça)
iel
(en quelque sorte,
d'une certaine façon)
ciel
(de toute manière)
niel
(nullement,
en aucune façon)
Raison-AL kial
(pourquoi)
tial
(pour cette raison,
aussi, c'est pourquoi)
ial
(pour quelque raison,
pour une raison)
cial
(pour toute raison)
nial
(pour aucune raison)
Lieu-E kie
(où)
tie
(là)
ie
(quelque part)
cie
(partout)
nie
(nulle part)
Temps-AM kiam
(quand, lorsque)
tiam
(alors)
iam
(un jour, une fois)
ciam
(toujours)
niam
(jamais)
Quantité-OM kiom
(combien)
tiom
(tant, autant)
iom
(une certaine quantité)
ciom
(tout)
niom
(rien du tout)
Appartenance-US kius
(de qui, duquel)
tius
(de celui-là)
ius
(de quelqu'un)
cius
(de tous,
à tout le monde)
nius
(de personne)

INTERROGATION
Pour former une question, soit on ajoute "cu" (traduisible par "est-ce que") au début de la phrase, soit on utilise les mots interrogatifs.
Exemples :
- Mi lovan yi. (je t'aime)
- Cu yi lovan mi ? (est-ce que tu m'aimes ?)
- Kial yi lovan mi ? (pourquoi est-ce que tu m'aimes ?)

NÉGATION
Pour faire une phrase négative, il suffit de placer le mot "ne" devant le mot qu'il nie (je ne mentais pas = mi ne kuxin).
S'il y a dans la phrase un autre mot de sens négatif, l'adverbe "ne" se supprime. (je n'ai jamais menti = mi niam kuxin)

PRONOMS
FRANÇAISMONDLANGO
jemi
tuyi
ilhi
ellexi
il/elleli
il/elle (chose)ji
nousmu
vousyu
ilshu
ellesxu
ils/elleslu
ils/elles (choses)ju
on (impersonnel)oni
- On forme les adjectifs possessifs en rajoutant la terminaison -a au pronom personnel (mon = mia)
- On forme les pronoms possessifs en rajoutant la terminaison -s à l'adjectif possessif (mien = mias)
- On forme les pronoms réflexifs en rajoutant la terminaison -self au pronom personnel (moi-même = miself)

ACCUSATIF
Le mondlango utilise l'ordre SVO, mais permet une certaine liberté dans le placement des pronoms personnels (uniquement), avec un accusatif qui se caractérise par la terminaison -m (me = mim)
Exemples :
- Mi lovan hi. (je l'aime)
- Him mi lovan. (je l'aime)
- Hi anke lovan mi. (lui aussi m'aime)
- Mim hi anke lovan. (lui aussi m'aime)

GENRE
Le neutre est le genre de référence. On utilise le suffixe -ul- pour former le masculin et le suffixe -in- pour former le féminin.
Exemple :
- xafo = mouton
- xafulo = bélier
- xafino = brebis

AFFIXES
PRÉFIXES
Préfixe
Sens
Exemple
antaw-
antériorité spatialebrako = bras
antawbrako = avant-bras
dis-
contrairebiga = grand
disbiga = petit
sen-
sanslima = limité
senlima = illimité
ne-
négationnecesa = nécessaire
nenecesa = inutile
ek-
soudaineté,
action commençante
worki = travailler
ekworki = se mettre au travail
eks-
ancien, qui n'est plusprezidento = président
eksprezidento = ex-président
re-
répétition, de nouveaulegi = lire
relegi = relire
mis-erreurkompreni = comprendre
miskompreni = comprendre de travers
mal-mauvaistrakti = traiter
maltrakti = maltraiter
bo-parenté par alliancepatro = père
bopatro = beau-père (père de son épouse)
step-parenté par
2nd mariage
matro = mère
stepmatro = belle-mère (2ème femme de son père)
pra-éloignement dans les degrés
de parenté et dans le temps
humo = humain
prahumo = ancêtre
pre-antériorité temporellevidi = voir
previdi = prévoir
ultra-au-delàsono = son
ultrasono = ultrason
vis-second en rang
hiérarchique
prezidento = président
visprezidento = vice-président
SUFFIXES
Suffixe
Sens
Exemple
-an-membre d'une collectivité,
adhérent, adepte
urbo = ville
urbano = citadin
-ad-action qui dure ou se réitère,
résultat d'une action
lerni = apprendre
lernado = apprentissage
-ar-ensemblearbo = arbre
arbaro = forêt
-er-particulenivo = neige
nivero = flocon de neige
-ey-lieulerni = apprendre
lerneyo = école
-ac-chose concrètemanji = manger
manjaco = nourriture
-ec-idée abstraiteamiko = ami
amikeco = amitié
-or-individulerni = apprendre
lernoro = élève
-ul-masculinxafo = mouton
xafulo = bélier
-in-fémininxafo = mouton
xafino = brebis
-ism-doctrineBudo = Bouddha
Budismo = bouddhisme
-ist-profession,
croyant d'une doctrine
sienco = science
siencisto = scientifique
-id-descendancekingo = roi
kingido = prince
-il-outil, ustensileludi = jouer
ludilo = jouet
-iz-Rendre tel, faire devenirpura = pur
purizi = purifier
-is-devenirtago = jour
tagiso = aube
-ix-à peu prèswayta = blanc
waytixa = blanchâtre
-ing-contenant partiel, bouchonglavo = épée
glavingo = fourreau
-uy-contenant total, récipientbani = baigner
banuyo = baignoire
-eg-augmentatiflafi = rire
lafegi = se tordre de rire
-et-diminutifdomo = maison
dometo = maisonnette
-ebl-possibilitévidi = voire
videbla = visible
-em-tendanceeksplodi = exploser
eksplodema = explosif (adj.)
-ind-méritelovi = aimer
lovinda = aimable
-estr-dirigeant, chefurbo = ville
urbestro = maire
-ward-en direction de, versdawn = bas
dawnwarda = en bas
-od-qui est commekido = enfant
kidoda = enfantin
-oz-rempli dekromo = couleur
kromoza = coloré
-ub-fonction, office, serviceurbestro = maire
urbestrubo = mandat de maire
-um-suffixe indéterminé, alternatifyero = année
yerumo = âge (en années)

NOMBRES
1un
2bi
3tri
4kwar
5kwin
6siks
7sep
8ok
9nef
10dek
11dek-un
12dek-bi
13dek-tri
20bidek
21bidek-un
22bidek-bi
30tridek
33tridek-tri
40kwardek
100cent
101cent-un
110cent-dek
123cent-bidek-tri
234bicent-tridek-kwar
1000mil
1234mil-bicent-tridek-kwar
10.000dek-mil
23456bidek-trimil-kwarcent-kwindek-siks
100.000cent-mil
1.000.000milion


Dernière édition par Djino le Mer 18 Mar 2015 - 0:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mar 17 Mar 2015 - 10:37

Cette langue me fait un peu penser à l'ido*, mais avec un peu trop de termes issus de l'anglais. Avantages, par contre, le contraire n'est pas rendu par -mal- et il y a, comme en ido, un masculin distinct du neutre. Caractéristique intéressante également, la fermeture des phonèmes correspondant aux lettres E & O. Cependant, le [ʒ] disparait.


Citation :
- On forme les pronoms possessifs en rajoutant la terminaison -a au pronom personnel (mon = mia)
- On forme les adjectifs possessifs en rajoutant la terminaison -s au pronom possessif (mien = mias)
Y aurait pas là comme une interversion ?






*Pas de diacritiques, impératif en -ez, masculin en -ul-.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3329
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mar 17 Mar 2015 - 14:49

Anoev a écrit:
Caractéristique intéressante également, la fermeture des phonèmes correspondant aux lettres E & O

En réalité ils ne sont ni ouverts, ni fermés, mais entre les deux, comme en esperanto.

Anoev a écrit:
Y aurait pas là comme une intervertion ?

Ah oui, merci d'avoir signalé l'erreur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mar 17 Mar 2015 - 15:02

Djino a écrit:
En réalité ils ne sont ni ouverts, ni fermés, mais entre les deux, comme en espéranto.
Pas simple à définir, alors, parce que je ne vois aucun équivalent sur le trapèze. À moins qu'on fasse appel à des diacritiques modificateurs d'aperture, comme celui-ci :


_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3329
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mar 17 Mar 2015 - 15:10

Oui. C'est à peu près le son qu'on entend lorsqu'on prononce couramment le mot "essayer"

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Silvano



Messages : 11724
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mar 17 Mar 2015 - 15:24

Djino a écrit:
Oui. C'est à peu près le son qu'on entend lorsqu'on prononce couramment le mot "essayer"

Une prononciation courante, ça n'existe pas. Moi, dans essayer, j'ai deux voyelles différentes.

Comment traduit-on en ulango des mots comme l'espéranto dissendi ou disvastigi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Djino



Messages : 3329
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mar 17 Mar 2015 - 15:42

Avec des radicaux propres : spredi, difuzi, skateri...

Je ne parlais pas de "prononciation courante", mais de prononciation dans le langage courant, dans laquelle on retrouve une certaine harmonie vocalique lorsque des sons proches se suivent.
http://research.jyu.fi/phonfr/59.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Silvano



Messages : 11724
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mar 17 Mar 2015 - 16:44

Djino a écrit:
Avec des radicaux propres : spredi, difuzi, skateri...

Je ne parlais pas de "prononciation courante", mais de prononciation dans le langage courant, dans laquelle on retrouve une certaine harmonie vocalique lorsque des sons proches se suivent.
http://research.jyu.fi/phonfr/59.html

En tout cas, les exemples donné dans l'article ne me correspondent pas du tout.
Dans essayer et essayait, je conviens que les deux premières voyelles sont quelque part entre /e/ et /E/, c'est-à-dire un e/E mais, pour moi, la troisième est clairement /e/ ou /E/.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mar 17 Mar 2015 - 16:53

Si je m'étais souvenu de Mondlango, je n'aurais pas perdu mon temps à faire ma réforme de l'espéranto... Wink


Dernière édition par Patrick Chevin le Mer 18 Mar 2015 - 1:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silvano



Messages : 11724
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mar 17 Mar 2015 - 16:57

Pourquoi dériver âge de année? À la naissance de mes enfants, je me rappelle d'un formulaire où l'âge était exprimé... en minutes...


Djino a écrit:
Certains aspects de l'espéranto sont donc repris (comme les terminaisons grammaticales et le principe du tableau des corrélatifs), mais il a suffisamment de différences pour ne pas être considéré comme une "réforme" : l'alphabet, le pluriel, les flexions du verbe, le genre, le vocabulaire, etc.

J'ai jeté un coup d'œil au vocabulaire, et la plus grande part provient directement de l'espéranto, sans le moindre changement (sinon l'orthographe) ou avec des changements mineurs. Si l'ido est une réforme de l'espéranto, alors le mondlango en est une elle aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Djino



Messages : 3329
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mar 17 Mar 2015 - 18:14

Tu as parfaitement raison, mais selon l'auteur (et je partage son avis) il ne peut y avoir de réforme de l'espéranto puisque celui-ci est figé par le fundamento. À ce titre, il considère certainement aussi l'ido comme une langue à part entière.

Citation :
11. Why can't Monda be called "Reformed Esperanto"?

Monda has absorbed many good points from Esperanto, but the differences between them are great in terms of alphabet and grammar. The First Universal Congress of Esperanto adopted "The Manifesto of Esperanto" which stipulated that every Esperantist must conform to the grammar laid down in the book "The Foundation of Esperanto". No Esperantist will ever have the right to modify this book. That is why many Esperantists know of some shortcomings in Esperanto, but they fail to correct them. The tradition of Esperanto doesn't recognize "Reformed Esperanto". So Monda is an independent language, not a "Reformed Esperanto".
http://www.mondlango.com/english/FAQ.htm

Silvano a écrit:
Pourquoi dériver âge de année? À la naissance de mes enfants, je me rappelle d'un formulaire où l'âge était exprimé... en minutes...
En réalité "yerumo" veut dire "âge en années" ("year old").

"J'ai 23 ans" se dit "Mi esan bidek-tri yerumos" , donc je peux supposer qu'un bébé peut avoir "bidek-tri monumos" (mono = mois), voire même "bidek-tri minutumos"

Silvano a écrit:
Dans essayer et essayait, je conviens que les deux premières voyelles sont quelque part entre /e/ et /E/, c'est-à-dire un e/E mais, pour moi, la troisième est clairement /e/ ou /E/.

Alors nous sommes d'accord. Je ne parlais évidemment pas de la dernière syllabe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
PatrikGC



Messages : 2321
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mar 17 Mar 2015 - 18:52

Patrick Chevin a écrit:
Si je m'étais souvenu de Mondlango, je 'aurais pas perdu mon temps à faire ma réforme de l'espéranto... Wink

Les grands esprits se rencontrent Very Happy

Pour l'ido, je pencherai plutôt un dialecte, ou une langue fille.
Mais prétendre que l'espéranto est gravé dans le marbre est une erreur, car une langue vit en fonction de ses locuteurs et que fatalement, elle finit/finira par évoluer pt à pt. D'ailleurs, on constate des ptes différences entre l'espéranto de maintenant et celui d'il y a un siècle.


Dernière édition par PatrikGC le Mar 17 Mar 2015 - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Silvano



Messages : 11724
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mar 17 Mar 2015 - 18:54

Est-ce que cet impératif en -ez est un volitif, comme en espéranto?

Il semblerait que oui.

Esin iam kingidulo, kiu volin wedi kum kingidino, sed hi nepre volin, ke tio esez vera kingidino.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mar 17 Mar 2015 - 20:55

Silvano a écrit:
Est-ce que cet impératif en -ez est un volitif, comme en espéranto?
Moi, j'métais figuré que le mode en -ez était un 100% impératif, comme en ido (vu l'explication ci d'ssus) et qu'il ne semblait pas y avoir de sub', comme en uropi (silent ). Confirmation ? démenti ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3329
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mar 17 Mar 2015 - 22:30

Djino a écrit:
VERBES
Flexions du verbe :
- Le volitif est caractérisé par la terminaison -ez (asseyez-vous = sidez)

La finale -ez caractérise bien le volitif, et non uniquement l'impératif comme cela est écrit dans le site officiel.
On dit "La Godo blesez yi !" (que Dieu te bénisse) et "Permesez, ke mi prezentez miself" (permettez-moi que je me présente)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mar 17 Mar 2015 - 22:48

Djino a écrit:
VERBES
Flexions du verbe :
- Le volitif est caractérisé par la terminaison -ez (asseyez-vous = sidez)

La finale -ez caractérise bien le volitif, et non uniquement l'impératif comme cela est écrit dans le site officiel.
On dit "La Godo blesez yi !" (que Dieu te bénisse) et "Permesez, ke mi prezentez miself" (permettez-moi que je me présente)
Tempev pœr es:
 
La Godo blesez yi ! On dirais vraiment d'l'anglais à la sauce ido, non ? Shocked Sinon, pour "que Dieu te Bénisse", j'aurais, chez moi : Div kjas loríktet os, avec le kjas qui donne à l'impératif (-T) une valeur de prière.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11724
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mar 17 Mar 2015 - 23:02

Anoev a écrit:
Moi, j'métais figuré que le mode en -ez était un 100% impératif, comme en ido

En ido, c'est aussi un volitif, semble-t-il.

Un traducteur idiste a écrit:
Patro nia, qua esas en la cielo,
tua nomo santigesez;
tua regno advenez;
tua volo facesez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mer 18 Mar 2015 - 0:50

Silvano a écrit:
En ido, c'est aussi un volitif, semble-t-il.
Pourtant, dans cette page, issue du site français de l'ido, il est clairement présenté kom imperativo prezenta.

Mais bon, peut-être que dans des grammaires d'autres langues, on le présente comme volitivo. L'ido, tout comme l'espéranto, l'uropi et le volapük ayant des aspirations internationales, il est bien normal que l'apprentissage s'adapte à la compréhension d'apprenants d'horizons les plus divers.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mer 18 Mar 2015 - 1:29

On ne peut pas dire que cette conjugaison en -ez/-esez, soit des plus heureuses, en ido comme en mondlango...

"La Godo blesez yi !"
"Permesez, ke mi prezentez miself"

J'ai rarement vu pire en matière de LAI... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Djino



Messages : 3329
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mer 18 Mar 2015 - 1:39

-esez ? le radical est permesi, et non permi... mais c'est vrai que -ez n'est pas très joli comme flexion, surtout en tenant compte du fait qu'il faille prononcer ce Z.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mer 18 Mar 2015 - 2:00

Patrick Chevin a écrit:
On ne peut pas dire que cette conjugaison en -ez/-esez, soit des plus heureuses, en ido comme en mondlango...
C'est pas plus pire que le -U qui, à mon avis, est trop proche de -us pour un mode utilisable en tant qu'impératif* ; -ez a au moins l'avantage d'être distinct. En fait, un espérantidiste qui aimerait les nuances pourrait en profiter pour sortir les flexions suivantes :

-as, -is, -os pour l'indicatif
-us pour le conditionnel d'éventualité
-uz pour le conditionnel et le subjonctif de souhait (volitif)
-u pour les autres subjonctifs et le conditionnel de regret, d'opposition, de soulagement, etc. (émotionnel)
-ez pour l'impératif.

... avec les temps composés qui iraient avec, 'videmment :

xi estuz manjinta pour "elle aurait mangé" (tant mieux !).



*Bon, vous m'direz, j'ai bien la particule kjas° pour l'impératif de prière, mais bon, c'est une particule, le verbe a une flexion différente.
°... qui sert normalement pour le conditionnel...

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11724
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mer 18 Mar 2015 - 5:11

Anoev a écrit:
Silvano a écrit:
En ido, c'est aussi un volitif, semble-t-il.
Pourtant, dans cette page, issue du site français de l'ido, il est clairement présenté kom imperativo prezenta.

Mais juste après, il y avait un appel de note. Et voici le début du texte de la note: L'imperativo (o, plu juste, volitivo) -ez (...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Djino



Messages : 3329
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mer 18 Mar 2015 - 5:29

Tiens, j'ai relu le fil et je trouve bizarre de dire "Mi esan 23 yerumos"...
À mon sens ça devrait être "Mi esan 23 yeruma" (même si j'aurais préféré qqch comme "Mi esan 23 yeraja"), puisque c'est introduit par le verbe être.
Ou alors on pourrait se passer du verbe comme en chinois ou en russe (ou en aneuvien) : "Mi 23 yerumos".

EDIT : et là je me rends compte, après quelques recherches, que beaucoup de langues formulent comme ça (je suis 23 ans). Ok... Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mer 18 Mar 2015 - 6:45

L'âge signifie le nombre d'années de vie depuis sa naissance. Donc, à priori, rien de curieux au fait qu'on utilise le mot année...

Le français et le breton utilisent cependant le mot âge:

quel âge as-tu ? / pe oad out ? (= es-tu)

portugais/espagnol:

quantos anos você tem ? / cuántos años tienes ?

Anglais:

How old are you ? (= combien vieux es-tu ?)


interroman: cuantos anos tu ten ?
simple: cual es tu et ?
yolik: kom ti yena ?


Dernière édition par Patrick Chevin le Mer 18 Mar 2015 - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Mer 18 Mar 2015 - 11:08

Silvano a écrit:
Mais juste après, il y avait un appel de note. Et voici le début du texte de la note: L'imperativo (o, plu juste, volitivo) -ez (...)
'fectiv'ment, au temps pour moi. Cependant, ça m'a toujours paru curieux d'utiliser le terme "volitif" pour un impératif (on veut que le sujet fasse), alors que logiquement (du moins, je pense), l'utilisation de volitif devrait exprimer que c'est le sujet qui veut. Là d'ssus, le kotava marque un point, et je m'en suis partiellement inspiré pour le thub*.

Ah, au fait, je m'suis rendu compte que dans le pavé polyglotte, y z'avaieent oublié la majuscule des noms communs allemands. C'est pas bien malin pour un site linguistique officiel.




*Même dans cette phrase : Δe ʀevoda ðɪм koviɸa (je voulais qu'ils partissent), alors que ce n'est pas le sujet du verbe partir qui en émet la volonté. La différence quand même est que le souhait n'est pas exprimé par une demande : ðɪм kovitɛм = qu'ils partent.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mondlango (Ulango)   Aujourd'hui à 19:31

Revenir en haut Aller en bas
 
Mondlango (Ulango)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: