L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Fablemos la Sopa Ibérica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Sorbeto de limone



Messages : 524
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Fablemos la Sopa Ibérica   Lun 13 Avr 2015 - 17:00

Olá, quen quere favular la Sopa ibérica?  Si queréis, podemos facerlo aquí. Sé que non favuláis la Sopa Ibérica, pero non temede, é multo fácil quando favulamos espanhol. Seguide las reglas que istán abasso e veráis que vos virá  naturalmente. E se facéis un error, vos corrijo sen problemas. Wink
traduction:
 
Bref, en gros dans la plupart des cas, il suffit de parler espagnol en modifiant les mots de cette façon-là(évidemment ça ne marche pas toujours, mais en tel cas, je suis là pour vous corriger) Wink  :
Spoiler:
 


Dernière édition par Sorbeto limone le Jeu 18 Juin 2015 - 19:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Lun 13 Avr 2015 - 20:15

Remplacez la "ñ" par "nh", cela n'affecte absolument pas la prononciation par exemple: montaña Arrow montanha

Le nh (au Brésil!) ne se prononce pas comme le ñ. C'est une nasalisation suivi d'un yod: campanha [kã-pã-ja..].            

Remplacez les "j" par des "lh" par exemple: ojo > olho

Est-ce elija (elegir) devient elilha?

Remplacer les "ue" par des "ua" par exemple: bueno > buano

Doit-on dire aussi  buana suarte, puas, el juaz... ?

Si le "ue" initial est précédé d'un "h" supprimez ce "h" par exemple: huevo > uavo

huele mal > uale mal ? Le ua vient de quelles langue ibérique ?

Remplacez les "x" par "ss" entre deux voyelles et "s" sinon, ça vaut aussi pour les "j" qui équivalent à des "x" en français et en portugais(exemple qui se dit ejemplo en espagnol notamment par exemple: explicar > esplicar ou ejemplo > esemplo

Axioma > assioma ? Ejemplo > esemplo / essemplo ?

Pas mal de "b" se transforment en "v" par exemple: probar > provar

OK

Les "f" latins qui s'amuïssent en espagnol, gardent leur valeur de "f" par exemple: hacer > facer

OK.

Les mots espagnols commençant par "ll", transforment ce "ll" en "γ"(qui se prononce comme la jota espagnole) par exemple llamar > γamar

La graphie ll vient de pl (plorar > llorar) ou cl (clamar) llamar > ( et donne ch en portugais (chorar, chamar), mais ne se prononce jamais comme la jota espagnole !?


Pouquoi favular et non favlar/faular/fablar. Comment accuentuer: fávulo ? Fávulo la sopa ibérica ? Very Happy


Dernière édition par Patrick Chevin le Sam 18 Avr 2015 - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sorbeto de limone



Messages : 524
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Lun 13 Avr 2015 - 21:34

Patrick Chevin: Ah bon, en portugais "nh" ne se prononce pas comme le "gn" français O:? C''est seulement du à cause de la nasalisation n'est-ce pas? mais bon ici il n'y a pas de nasalisation donc "nh" se prononce comme le "gn" français.
Patrick Chevin a écrit:
Est-ce elija (elegir) devient elilha?
Se dice "escolher" en Sopa ibérica.
Citation :

Doit-on dire aussi  buana suarte, puas, el juaz... ?



Buana sorte, pós, juiz
Citation :
huele mal > uale mal ? Le ua vient de quelles langue ibérique ?

Acoma non tengo ninguna paravla per traducir el francés"sentir" quando se trata de un odor en Sopa ibérica, pero te posso assegurar que virá del grego o del árabe
El "ua" non viene de nenhuna lingua ibérica, é el mio toque personal Razz.
Citation :
Remplacez les "x" par "ss" entre deux voyelles et "s" sinon, ça vaut aussi pour les "j" qui équivalent à des "x" en français et en portugais(exemple qui se dit ejemplo en espagnol notamment par exemple: explicar > esplicar ou ejemplo > esemplo
E verdad que lo que espliqué non é correto.
Citation :

La graphie ll vient de pl (plorar > llorar) ou cl (clamar) llamar > ( et donne ch en portugais (chorar, chamar), mais ne se prononce jamais comme la jota espagnole !?

Esso lo sé, gracias pero é acoma uno delos mios toques personales Razz
Citation :

Pouquoi favular et non favlar/faular/fablar. Comment accuentuer: fávulo ? Fávulo la sopa ibérica ?

Acoma venimos ala mesma razón.

E obvio que todas estas reglas non funcionan sempre e non te escondo que favulando del vocabulario, la Sopa ibérica é mas semelhante al portugués que al espanhol. He tomado el espanhol como esemplo porque istú seguro que los membros del foro conocen melhor el espanhol.
E e correto: se dice  :fávulo la Sopa ibérica.
E por favor, trata escriver en Sopa ibérica.


Dernière édition par Sorbeto limone le Jeu 16 Avr 2015 - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Mar 14 Avr 2015 - 19:02

E por favor, trata escriver en Sopa ibérica.

Eso me resultaría bastante difícil, si no imposible... ' Y a déjà mon Yaz qui pollue mon russe...Very Happy

Por que não te limitas a falar essa formosa língua que é o português de Portugal ?

Cristina Branco

Abandono

Por teu livre pensamento
Foram-te longe encerrar
Tão longe que o meu lamento
Não te consegue alcançar
E apenas ouves o vento
E apenas ouves o mar
Levaram-te a meio da noite
A treva tudo cobria
Foi de noite numa noite
De todas a mais sombria
Foi de noite, foi de noite
E nunca mais se fez dia.

Ai! Dessa noite o veneno
Persiste em me envenenar
Oiço apenas o silêncio
Que ficou em teu lugar
E ao menos ouves o vento
E ao menos ouves o mar.

Ça donne quoi en Sopa ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Sorbeto de limone



Messages : 524
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Jeu 16 Avr 2015 - 13:42

Por que não te limitas a falar essa formosa língua que é o português de Portugal ?




Porque gosto também do espanhol e do italiano Razz.
Patrick ChevinPor teu livre pensamento

Por el tuo libre pensamento,

Foram-te longe encerrar

(j'ai pas bien compris le sens là)

Tão longe que o meu lamento, Não te consegue alcançar.
E apenas ouves o vento
E apenas ouves o mar
Levaram-te a meio da noite
A treva tudo cobria
Foi de noite numa noite
De todas a mais sombria
Foi de noite, foi de noite
E nunca mais se fez dia
Ai! Dessa noite o veneno
Persiste em me envenenar
Oiço apenas o silêncio
Que ficou em teu lugar
E ao menos ouves o vento
E ao menos ouves o mar


Tan longe que el mio lamento, non te consegue alcanzar.

E solo oves el vento,

E solo oves el mar.

Te levaron al medio de la note,

La oscuridad tudo cobría,

Fue de note en una note,

De todas la más sombría,

Fue de note, fue de note,

e nunca más se fece día,

Ah! De essa note el veneno,

Persiste en envenenarme,

Oizo solo el silencio,

Que menío en el tuo lugar,

E al menos oves el vento,

E al menos oves el mar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Jeu 16 Avr 2015 - 15:10

Por teu livre pensamento / À cause de ta libre pensée
Foram-te longe encerrar / Ils t'ont enfermé au loin (sur une île ?)
Tão longe que o meu lamento / Si loin que ma plainte
Não te consegue alcançar / Ne parvient pas jusqu'à toi
E apenas ouves o vento / Et tu n'entends que le vent
E apenas ouves o mar / Et tu n'entends que la mer


Il est difficile (vain?) de faire une langue interromane incluant l'italien ou le roumain, car ce sont des langues romane du groupe oriental, alors que l'espagnol, le portugais, le français et le catalan appartiennent au groupe occidental, tout comme l'occitan et les parlers du nord de l'Italie...


Mi sugestion (sugerencia):

Abandono

Por tu libre pensamento
Furon-te longe encerrar
Tan longe que mi lamento
No te consegue alcançar
E apenas oyes lo vento
E apenas oyes lo mar
Levaron-te al medio de la noite
La tenebra todo cubria
Fu de noite, una noite
De todas la mais sombria
Fu de noite, fu de noite
E nunca mais se fiz dia.

Ai! De essa noite lo veneno
Persiste en me envenenar
Oyo apenas lo silencio
Que restó en tu lugar
E al menos oyes lo vento
E al menos oyes lo mar.
Revenir en haut Aller en bas
Sorbeto de limone



Messages : 524
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Ven 17 Avr 2015 - 18:14

Je ne vois pas ce que tu veux dire. L'italien ressemble beaucoup à l'espagnol au portugais et au français.
D'ailleurs j'arrive assez bien à mélanger italien, espagnol et portugais et obtenir un résultat parfaitement homogène avec mon Jarjanais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16259
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Ven 17 Avr 2015 - 23:15

Sorbeto limone a écrit:
Je ne vois pas ce que tu veux dire. L'italien ressemble beaucoup à l'espagnol au portugais et au français.
D'ailleurs j'arrive assez bien à mélanger italien, espagnol et portugais et obtenir un résultat parfaitement homogène avec mon Jarjanais.
Toute proportion gardée quand même : disons qu'il y a des analogies propres aux langues romanes : on peut y ajouter comme langue nationale : le roumain. Pour qu'il y ait vraie ressemblance, il faudrait qu'il y ait intercompréhension sans apprentissage spécifique (comme entre le bokmål et le nynorsk, par exemple, ou bien, entre le tchèque et le slovaque).

Le castillan et l'italien, souvent pris en parallèle pourtant, sont des langues très distinctes, encore plus distinctes que peuvent l'être d'une part le castillan et le catalan, et d'autre part l'italien et le corse.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Sam 18 Avr 2015 - 3:02

Sorbeto limone a écrit:
Je ne vois pas ce que tu veux dire. L'italien ressemble beaucoup à l'espagnol au portugais et au français.
D'ailleurs j'arrive assez bien à mélanger italien, espagnol et portugais et obtenir un résultat parfaitement homogène avec mon Jarjanais.

voir carte ici
Revenir en haut Aller en bas
PatrikGC



Messages : 2318
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Sam 18 Avr 2015 - 11:57

La carte sera + lisible ici : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/96/Western_and_Eastern_Romania.PNG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16259
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Sam 18 Avr 2015 - 12:12

Ils se sont basés sur quoi pour établir une telle carte ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11690
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Sam 18 Avr 2015 - 15:42

Anoev a écrit:
Ils se sont basés sur quoi pour établir une telle carte ?

Eh bien, les langues latines de l'ouest n'ont gardé que l'accusatif (d'où le pluriel en S) alors que les langues latines de l'est n'ont gardé que le nominatif (d'où le pluriel vocalique).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Sam 18 Avr 2015 - 16:09

Pour les parties en noir, il s'agit bien sûr des territoires conquis puis perdus par la romanophonie... (et regagnés dans le cas de la Bretagne bretonnante...)

En Sardaigne, les hachures s'expliquent par la présence d'îlots de langue catalane... (En fait en lisant le texte je découvre une autre explication...)

La ligne de démarcation (en rouge) devrait intéresser les partisans d'une Padanie indépendante de l'Italie...


Sorbeto Limone, temo che nessuno voglia mangiare della tua zuppa iberica... Rolling Eyes

(A propósito, los "iberoparlantes" no comen la sopa sino que se la toman... Wink )

Seguem mais músicas para tu traduzires em sopa:

O Pastor (Madredeus) aqui

Ai que ninguém volta
ao que já deixou
ninguém larga a grande roda
ninguém sabe onde é que andou

Ai que ninguém lembra
nem o que sonhou
aquele menino canta
a cantiga do pastor

Ao largo
ainda arde
a barca
da fantasia
e o meu sonho acaba tarde
deixa a alma de vigia
Ao largo
ainda arde
a barca
da fantasia
e o meu sonho acaba tarde
acordar é que eu não queria.




Ao Longe O Mar (Madredeus) aqui

Porto calmo de abrigo
De um futuro maior
Inda não está perdido
No presente temor

Não faz muito sentido
Já não esperar o melhor
Vem da névoa saindo
A promessa anterior

Quando avistei
Ao longe o mar
Ali fiquei
Parada a olhar

Sim, eu canto a vontade
Canto o teu despertar
E abraçando a saudade
Canto o tempo a passar

Quando avistei
Ao longe o mar
Ali fiquei
Parada a olhar

Quando avistei
Ao longe o mar
Sem querer deixei-me
Ali ficar


Dernière édition par Patrick Chevin le Mer 6 Mai 2015 - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sorbeto de limone



Messages : 524
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Dim 19 Avr 2015 - 20:47

Avant de traduire j'aimerais dire que ces cartes ne définissent pas correctement la proximité linguistique entre les langues romanes et ça crève les yeux.
L'italien et le roumain seraient proches selon cette carte alors que seul leur pluriel les rapproche.
Je parle italien et j'ai des amis roumains qui parlent souvent leur langue maternelle entre eux et je peux vous dire que je n'ai jamais compris un traître mot de ce qu'ils disaient.
La langue est remplie de termes slaves et d'archaïsmes latins qui brouillent l'intercompréhension. De plus je ne parle pas de la grammaire. Le roumain a conservé des déclinaisons et il y a postposition de l'article défini.
Voici quelques exemples où je compare des termes roumains, espagnols, italiens, français et portugais pour vous montrer ce que j'avance:
Fr: oui It:sì Esp:sí Pt:Sim Ro:Da
Fr: pomme de terre(fam.patate), It: patata Esp: patata(castillan), papa(espagnol américain), Pt: batata Ro:cartof
Fr: blanc It:bianco Esp: blanco Pt: branco Ro: alb
Fr: riche It: ricco Esp: rico Pt: rico Ro: bogat
Fr: orange(fruit) It: arancia Esp: naranja Pt: laranja Ro: portocală
Fr: chat It: gatto Esp: gato Pt: gato Ro: pisica/ mîţă
Fr:lapin It:coniglio Esp: conejo Pt: coelho Ro: iepure
Bref, inutile de continuer, je pense que vous avez compris.
En ce qui concerne l'espagnol, il est très proche de l'italien phonétiquement(malgré les b/v, c/z, g/j, s...) et l'accent tonique tombe presque toujours au même endroit, de plus que ces deux langues ont des règles de grammaire très similaires et que leur vocabulaire est assez superposable. Les deux langues se ressemblent certes moins que la plupart des francophones n'ayant pas étudié les deux langues le croient naïvement, mais il y a quand même moyen de faire une conversation sans blancs lorsqu'une personne parle italien et l'autre espagnol.
Et pour en venir sur le portugais, de toutes les langues citées ci-dessus, il est la langue qui a le lexique le plus proche de l'italien(particulièrement dans sa variante brésilienne) et bien qu'une intercompréhension orale ne soit pas possible à cause de prononciations trop éloignées dans les deux langues(malgré l'accent tonique qui tombe presque toujours au même endroit). Seulement un italien peut très bien comprendre un texte en portugais et un portugais peut très bien comprendre un texte en italien.

Aussi pour parler du français, vous dites qu'il ressemblerait plus à l'espagnol ou au portugais qu'à l'italien.
J'ai des doutes car au niveau lexical pour moi, l'italien ressemble autant au français qu'à l'espagnol, mais l'intercompréhension n'est pas possible à cause d'une prononciation trop différente(le français à quand même plus de chances de comprendre l'italien que l'inverse).
L'intercompréhension écrite est par contre difficile car le français est une langue qui à beaucoup évolué par rapport au latin, alors que l'italien est plus conservateur.
Pensez-vous qu'un italien se rendra compte que "eau" signifie "acqua" dans sa langue? Pourtant les deux mots ont la même étymologie.
Connaissant plusieurs langues romanes, je trouve que de toutes celles que j'ai étudié, c'est l'italien qui ressemble le plus au français Wink.
Si vous voulez je peux vous donner des exemples pour confirmer mes dires si vous n'êtes pas convaincu. Mais moi je reste en désaccord avec cette carte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Dim 19 Avr 2015 - 21:23

T'as beaucoup d'amis étrangers Sorbeto, comment tu fais ?  Embarassed

Après on peut aussi regarder les différents dialectes italiens, par exemple, quelques fois le napolitain me fait penser au portugais, notamment par le traitement du s devant les consonnes, les articles définis ’o et ’a, ou encore le sicilien, les mots masculins terminent par u


Sortbeto limone a écrit:
Ro: portocală

Ce mot à quand même une drôle d'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Dim 19 Avr 2015 - 23:05

Le mot roumain pour orange ( portocala) a apparemment un rapport avec le Portugal (Portus Cale).

Le roumain est proche du latin de par l'ancienneté de de son implantation en Dacie à partir des III et II siècle av. JC, où il reçoit l'influence d'un substrat Thrace et de vocables slaves.

Difficile de ne pas faire le rapprochement entre les pluriels par inflexion des langues romanes orientales et le même phénomène dans les langues slaves, voire germaniques et celtiques, par opposition au pluriel en S qui domine les langues romanes de l'Ouest et qui déteint parciellement sur les langues germaniques...

Si le roumain incorpore des mots slaves, les autres langues latines possèdent un grand nombre de mots germaniques (notamment le vocabulaire belliqueux), et pour les langues ibériques des milliers de mots arabes... Par contre très peu de mots des langues celtiques. Mais il est vrai qu'on ne connaît pas suffisamment ces dernières, notamment le gaulois, qui ne devait pas différer énormément des parlers italiques...

On dit que le portugais est resté plus proche du latin que les autres langues romanes... Pour ce qui est de la prononciation, la jota espagnole serait à classer dans les influences germaniques tardives (Pays- Bas espagnols), en portugais, galicien, catalan... l'équivalent reste j et ch comme en français...  

La chute en Espagnol du f initial, retranscrit h est un phéomème ancien (IX s.) que l'on retrouve en Gascon, ce qui logiquement fait penser à une influence basque. Les mots érudits, introduits plus tard échappent au phénomène...

L'érudition a aussi "corrigé" des mots populaires en portugais> "lenga" > "lingua", "letradura" > "litteratura"... Quand à l'orthographe, elle est restée éthymologique jusqu'au XXème siècle: pharmacia, commercio, orthographia, theatro, physica, mathematica, anno, ella, etc...
Revenir en haut Aller en bas
bedal



Messages : 3665
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Lun 20 Avr 2015 - 0:52

l'arabe n'aurait pas influencé la jota ?  c'est une hypothèse que je viens d'avoir...plutôt qu'une influence germanique tardive...

simple question de ma part ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Lun 20 Avr 2015 - 1:25

La Reconquista a commencé au Xème siècle et s'est achevée e 1492, la même année où Cristophe Colomb a débarqué aux Caraïbes. Mexico (et Texas) s'écrit avec un x qui en langue locale, en portugais et à l'époque en castillan se prononçait sh... Le changemet de prononciation de sh à kh s'est effectué sur le tard et seulement en castillan...

Ce sont les nobles espagnols qui vivaient aux Pays-Bas, alors occupés par l'Espagne, qui auraient rapporté en Espagne cette prononciation, qui est celle du néerlandais... Pour quelles raisons l'arabe aurait transformé les sons j et sh en kh dans des mots romans, seulement en Castille et bien après leur départ de la péninsule, d'autant plus qu'en arabe, ces sons existent bel et bien?...
Revenir en haut Aller en bas
bedal



Messages : 3665
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Lun 20 Avr 2015 - 1:36

Patrick Chevin a écrit:
La Reconquista a commencé au Xème siècle et s'est achevée e 1492, la même année où Cristophe Colomb a débarqué aux Caraïbes. Mexico (et Texas) s'écrit avec un x qui en langue locale, en portugais et à l'époque en castillan se prononçait sh... Le changemet de prononciation de sh à kh s'est effectué sur le tard et seulement en castillan...

Ce sont les nobles espagnols qui vivaient aux Pays-Bas, alors occupés par l'Espagne, qui auraient rapporté en Espagne cette prononciation, qui est celle du néerlandais... Pour quelles raisons l'arabe aurait transformé les sons j et sh en kh dans des mots romans, seulement en Castille et bien après leur départ de la péninsule, d'autant plus qu'en arabe, ces sons existent bel et bien?...

ok, je me disais bien aussi !

mais ça explique pas pourquoi qqes nobles pourraient faire évoluer la prononciation d'une langue Razz

le français a évolué par le parler vulgaire, sinon on parlerait encore en latin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16259
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Lun 20 Avr 2015 - 1:52

bedal a écrit:
Ce sont les nobles espagnols qui vivaient aux Pays-Bas, alors occupés par l'Espagne, qui auraient rapporté en Espagne cette prononciation, qui est celle du néerlandais..
Je savais qu'il y avait des Espagnols aux Pays-bas, mais je ne savais pas que ce fut cet état de fait qui avait influencé la prononciation.

Imaginons que c'eût perduré. Comment dirait-on en espatave Question

  • Après avoir fumé un joint dans un koffie-shop, je vais voir les vitrines magiques du quartier Rouge.
  • Il y a moins de noirs à Haarlem qu'à Harlem.


Don Quichotte est-il traduit en néerlandais ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Lun 20 Avr 2015 - 3:27

Anoev a écrit:
Don Quichotte est-il traduit en néerlandais ?

Ik veet het niet, maar ik geloof het wel...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Lun 20 Avr 2015 - 15:22

bedal a écrit:

mais ça explique pas pourquoi qqes nobles pourraient faire évoluer la prononciation d'une langue Razz

le français a évolué par le parler vulgaire, sinon on parlerait encore en latin...

Il s'agit du XVIème siècle, le moyen-âge est fini et avec lui le féodalisme. La langue de la cour, élitiste et normative commence a remplacé le latin (Port Royal) et à  concurrencer les parlers locaux (bourgeoise des villes). La littérature espagnole influencera les premiers auteurs français (Corneille, le Cid)...
Revenir en haut Aller en bas
PatrikGC



Messages : 2318
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Lun 20 Avr 2015 - 15:48

C'est vrai que les auteurs du siècle du Roi Soleil (et de son père, Louis XIII) doivent bcp à la littérature espagnole. Enlevez toutes les sources d'inspiration issues de la péninsule ibérique, et il ne reste plus grand chose ! Il faudra attendre la fin du XVIIème pour que les français se dégagent des espagnols.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Lun 20 Avr 2015 - 16:15

PatrikGC a écrit:
C'est vrai que les auteurs du siècle du Roi Soleil (et de son père, Louis XIII) doivent bcp à la littérature espagnole. Enlevez toutes les sources d'inspiration issues de la péninsule ibérique, et il ne reste plus grand chose ! Il faudra attendre la fin du XVIIème pour que les français se dégagent des espagnols.

Par contre, sur le plan politique, Louis XV cassera la baraque et Louis XVI arrivera tout juste pour remettre les clés...
Revenir en haut Aller en bas
PatrikGC



Messages : 2318
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Lun 20 Avr 2015 - 16:21

En quoi Louis XV cassera la baraque ? Il s'en est pas si mal sorti, globalement. Son gros pb est qu'il était indécis et doutait de lui, même s'il était pourtant assez intelligent. Mais c'était néanmoins assez difficile de passer après son arrière-grand-père !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fablemos la Sopa Ibérica   Aujourd'hui à 15:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Fablemos la Sopa Ibérica
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sopa ibérica
» L'énigme des Bolas Grandes du Costa Rica
» Fêtes de Notre Dame des Anges, patronne du Costa Rica
» PHOTOGRAPHIE : Récolte de canne à sucre à San Isidro de El General (Costa Rica)
» Insolite: Un ovni dans le ciel du Costa Rica

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Tables de conversation-
Sauter vers: