L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Fable de Schleicher dans vos idéolangues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Ven 15 Mai 2015 - 9:04

...


Dernière édition par od² le Ven 3 Juil 2015 - 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Ven 15 Mai 2015 - 9:15

...


Dernière édition par od² le Ven 3 Juil 2015 - 0:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Ven 15 Mai 2015 - 9:43

Mardikhouran a écrit:
od² a écrit:
Dans un second temps prévoir d'expurger du français les inclusions gréco-latines pour les remplacer par des mots plus “internationaux“ (après tout les publications scientifiques s'y sont déjà mis)
Il y a plus de mots venus directement du latin en anglais qu'en français.

je suis d'accord et c'est saoulant !

car les pluriels sont les mêmes qu'en latin! or je ne connais pas les pluriels latins...

ils pourraient juste mettre un "s" comme en français...pour une langue moins latine que le français, c'est aberrant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Emanuelo



Messages : 1192
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Ven 15 Mai 2015 - 9:58

C'est pas toujours le cas en français. Un medium, des media, un maximum, des maxima, un quidam, des quidam, un abribus, des abribi, ...

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Ven 15 Mai 2015 - 10:07

Emanuelo a écrit:
C'est pas toujours le cas en français. Un medium, des media, un maximum, des maxima, un quidam, des quidam, un abribus, des abribi, ...

alors je connais mal mon français... Embarassed

je disais certes des media, mais presque jms des maxima, encore moins abribi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16234
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Ven 15 Mai 2015 - 10:13

Emanuelo a écrit:
C'est pas toujours le cas en français. Un medium, des media, un maximum, des maxima, un quidam, des quidam, un abribus, des abribi, ...
Des abribi ? Tu es sûr ? Moi, je n'en suis pas vraiment certain. À moins que tu plaisantes...

"Abribus" vient d'une imbrication de "abri" + "autobus". Autobus est lui-même formé de auto (αὐτός soi-même, c'est à dire "sans chevaux") + "omnibus" ("pour tous", et non, comme j'ai cru longtemps (culture ferroviaire aidant) "qui s'arrête à tous les arêts"). "Omnibus" étant déjà un pluriel (le pluriel datif de "omnis"), je vois mal comment on pourrait mettre ce "pluriel" au... pluriel.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanuelo



Messages : 1192
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Ven 15 Mai 2015 - 10:32

Oui oui, je plaisantais Laughing . Au début je voulait mettre un mot français qui vient d'un mot latin de la quatrième déclinaison (qui forme ses nominatifs singulier et pluriel en -us) et le mettre au pluriel en -i, comme le font les péteux qui ne savent pas le latin. Mais sur le coup, j'en ai pas trouvé.

Pour les autres, personne ne dit "des média" pour parler des voyants, ou de "un médium" pour parler d'une chaîne de télévision. Quant à maxima, c'était le pluriel "officiel" de maximum jusqu'à la réforme de 1990, qui le remplace par "maximums" (mais pour le coup, sans être moi-même péteux, je préfère la version en -a).

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Ven 15 Mai 2015 - 10:42

je me disais bien !

c'est d'ailleurs pour ça que l'anglais sonne "péteux" alors ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16234
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Ven 15 Mai 2015 - 13:32

Emanuelo a écrit:
Oui oui, je plaisantais Laughing . Au début je voulait mettre un mot français qui vient d'un mot latin de la quatrième déclinaison (qui forme ses nominatifs singulier et pluriel en -us) et le mettre au pluriel en -i, comme le font les péteux qui ne savent pas le latin.
Elle m'a toujours paru étrange cette quatrième déclinaison, même quand je l'ai étudiée à l'école, c'est, je crois, cette ressemblance au nominatif (mais pas au vocatif) singulier qui m'attire. Le fait aussi que la deuxième déclinaison partage des adjectifs qualificatif avec la première, alors que la quatrième n'en dispose pas. Mais le mot le plus étrange est encore DOMVS qui hésite entre ces deux déclinaisons.

Comment repérer une racine issue de la 4me déclinaison à coup sûr ?  avec les noms en "-uel" (conceptuel, sensuel, sexuel, textuel..).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanuelo



Messages : 1192
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Ven 15 Mai 2015 - 16:58

Première mondiale ! Du gelota a été enregistré ! Cliquez ici pour l'entendre. Et comme le texte a un peu évolué depuis la dernière fois, et devrait évoluer encore un peu, voici la version lue :

Najegi ĥuĝineŝihira ŝāhira-sehira feṙāgilō-sehirō najāga ĝiragali ṙa fesitone riberohe, barahi ṙa fesitone joberohe, colora barahi ṙa meniŝe. Galeti ŝāhira-sehira lafeṙāgilē-sehirē galāta ĝinefakata be ji najaga najāga masatō meniŝu feṙāgilō-sehirō. Galetō feṙāgilu-sehiru galāta haranā ŝāhir'-sehir'. Ĝinefakatu be ji kanasu kanāsa masatō meniŝu ŝahore ŝāhiri-sehiri. Hakatō nefirodō hebotō ciŝahoro ŝāhiri-sehiri tekiŝāhiro-sehiro ŝahira ne. Ĥuhāreni ko-hi, colora ṙageli.

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr
Silvano



Messages : 11677
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Ven 15 Mai 2015 - 17:10

Emanuelo a écrit:
comme le texte a un peu évolué depuis la dernière fois, et devrait évoluer encore un peu, voici la version lue

On remarque l'influence de l'espéranto dans l'orthographe, ĉu ne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Emanuelo



Messages : 1192
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Ven 15 Mai 2015 - 17:19

Tutcerte, et pas seulement dans l'orthographe, j'ai repris presque tel quel le tableau des corrélatifs (je veux dire le système, pas les mots en eux-mêmes), l'utilisation de l'accusatif avec les adverbes pour marquer le mouvement, l'agglutination et l'utilisation d'affixes pour limiter le nombre de racines... J'aime l'espéranto, c'est normal que j'en reprenne les traits qui me plaisent. Et les ĉapelitaj literoj en font partie ^^. J'ai juste ajouté les voyelles macronisées et le trio ḟ, ṙ et ð.

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Sam 16 Mai 2015 - 21:17

Emanuelo a écrit:
Première mondiale ! Du gelota a été enregistré ! Cliquez ici pour l'entendre. Et comme le texte a un peu évolué depuis la dernière fois, et devrait évoluer encore un peu, voici la version lue :

Très agréable à entendre! Impossible de le rattacher comme ça à une famille de langue quelconque, c'est très original!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Dim 17 Mai 2015 - 22:42

En Mannace, ou Angélique :

Maoáli pi no aíccei pi

Oaccu maoali llu aícceivja boranh. Ahi thovjucasya tsathasya yojoasca, ycahi tsothasya lulasya, ysahi oaccu nhrocyas vjithoasca gengmu.
Pi maali llu aìcceivja xilarra : "Broya nhrocyamnadh ha tsaethapmoajhe vja aícceis shoau latsen maara casshthi".
Llu aíccei xilarra : "Reham ! Maoaliel ! Broya llpan shoau latsen maara llpasshthi : pi nhrocya necbas gaman tsorthith hasshthi, maalivodhi poagularrace".
Pi maoali rehoasca, yivve hhuiranhce.

Et en Tál Lghoíd, ou Bas-Démoniaque :

ór nmhame chel

Ceg ór edhc efhó nmho fá chel amg bhomgé. Ceg esh oá sofésth edhc ghos rgoshás. Ceg esh ceal oá tos edhc ghos rgoshás. Ifhmhe Ceg esh oá mar ofchfíbh edhc fhusás.
Ceg ór fá chel amg ghthumgoé : "Agg có gínth á chiáthághth Accú a ofchfíbh mhadhe chel fhó táfomhas boéfó".
Agg chel amg oá ghthulé : "Abb a rgaíd, nmhel ór ! Ceg ghínth phó á chiáthághth, nmhamhe phó bhgó. The nmhon Agg ofchfíbh á lghaícbh ghamhaghth abh Agg á ór amg poghémgoás".
Aggú a esh lghoíd rgaífhéom mhe rgín Agg ór fá chghínághth".

PS : dans ma transcription habituelle, conformément aux règles de l'écriture gaélique, les "h" sont remplacés par des points au dessus des consonnes.


Dernière édition par Der industrielle Mensch le Lun 25 Mai 2015 - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Ven 22 Mai 2015 - 21:50

En sétolais :

Ol Chokka ei oli aracheni

E koyamá yû, e aussè jóyu chokka nulûmi aracheni. Sfa adnepama e ǵos luvago, sfa chiyé chommaima e ǵos nijê, sfa cite πokoπûma e harneg siedoteli.
Ol chokka noriema oli aracheni na « Ly ańkíla na e harneg ozen e arachen ». Oli aracheni noriema lo na « õ chokka ! Tπé ańkíla na : ol harneg, chause na ol doprum, heitil e tynᴂ oyel mogiond qui jóyu dono chokka, so˞ chokka lési noni jóyu ».
Dost maiano quel, ol chokka chiliema siol óba.


Je pense que je l'expliquerai plus en détail dans le topic dédié au sétolais, avec peut-être une version orale si j'arrive à enregistrer ça sur mon portable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Ven 22 Mai 2015 - 22:11

Par coïncidence, je viens de traduire en Sambahsa une fable du mythe originel IE composée par Justin Gagnon (Maine, USA) qu'il a traduite dans une conlang de son invention (pour l'instant sans nom ni grammaire publiée). Voici les 3 versions (sa langue, Sambahsa & anglais) :

Artukleutrom
Anti sâwelyom sma louksnâmqe sterôsqe dânunsqe ðeɣomqe ᵹiwt wasti mgânts anɣwis nomenos Ṇƕi. Ṇƕi de oinom gṇt genos gagontom. Enteri yoisom senti tâi Smeras: Smemorya, Ðetis, Gerla, alyâsqe gagontyâs: Noqts, βaona, Tersona, gagontesqe: Triyatos, βṛɣos, Ṇgnotos, Wetos, Eisatos, Ðeunosqe. Ṇƕi itaqe pramons deiwôm genesos gṇt: potim kemelos, Dyem Ptêrṃ, potim βuðnos, Werunom, potimqe mariyâs, Neptonom. Toi treyes deiwôs sṃiti Artum tkeyṇt ᵹidoruqe, ana yosmi sisdenti olya ðoubna. Dyêus Ptêr Potis Kemelos de kṃti Tersonâi Gagonti gṇt sunû: Manum Pramom Ðɣomônṃ, Yemomqe Gagontṃ. Tô βraterâ de ᵹôm noiβâm eikṇt, yâ olya aineut. βraterâ de strudent tosmôd, qosyo sâ ᵹous. Manus Pramos Ðɣomôn ar βratêrṃ Yemom Gagontṃ sakroðokt kṛpodqe esyo yewâβi Diwos Pteros Diwosqe Sunewôm Ekwôm kemelos ðeɣom qṛet, ostiβos esyo akmona, esnos esyo dânewes. Swei βut Manus pramos βlaghmṇ. Kṛpod Yemosyo Gagontos itaqe gṇento trî deiwyâs: Austrâ Sṛwa aiðiyâs Artewos, Pḷtwī Ðeɣomatêr, Dânuqe Ekwona. Dyêus Ptêr Austrâi kṃti Sâwelṃ Menomqe sunûqe Kṛsom Kankestomqe Ekwos Sâwelos Menosyoqe weɣtla Diwosqe Sunû gṇt, Dânewi deiwôm Regeinâi de kṃti, sṃloɣoi sewiyâi, Perqunom, meilêtṃ deiwôm deiwomqe tontros. Perqunos de Sṃloɣoi sewiyâi kṃti Pḷtwyâi Ðeɣomatêri dwoi putla gṇt: Pausonṃ Potim nemosyo Ptêrṃqe ânsewôm alβôm, dwerôm, niqômqe, atqe Priyâm ƕaisistâm Sṃloɣom Werunom, yosmi kṃti Kolyosṃ Potnî βuðnos ƕentiyosqe gṇt. Manus sunus Diwos Pteros pramos ðɣomôn ṇða dwoβos doruβos wirom ᵹenâmqe qṛet: βergom Olmamqe. βergos Olmaqe de sunum gṇent nomenos Tritosyo. Tritos de ᵹôm noiβâm sewiyosyo awosyo Manewos, pramosyo ðɣomonos eikt. Ṇƕi de peku Tritosyo klêpt aneu ᵹôm noiβâm, yâm Tritos Perqunoi sakroðokt pramoi ɣutoi. Yota opos esti, sakroðokyom sali nomeniqe Perqunosyo wikt, eᵹnim dawetâs nemoi βaut, ᵹômqe noiβâm akyê ƕent, Perqunom melðonts, Ṇƕi nektum. Perqunos de molðom Tritosyo klut, Ṇƕiqe strudet wagrôqe ƕent. Esṛ Nƕi βut wodṛ wastyâs, dânu βuðnos, yod ᵹidoru prusneuti peri ðeƕont βrewṛ Neptonosyo, yod Austra spekyeti. Peri βrewṛ eiṇti etmṇa mṛtôs βuðnod atignaðai en ðoubnom ᵹiwôm


Pre id sol ed id meun ed istars ed sreumens ed Dighom gwivit uno mier Ogvi in id kenos namen Snohgos. Snohgos mon gohn id race im Gigants.
Bayna i eent ias Smeras : Memoria, Dhetis (Loy), Geros, bayna alyens gigantins : Noct, Bhaona (Luce), Tursa, ed ner gigants : Triyatos (Ocean), Behrg, Negnoht, Wetos, Eisatos (Alian), ed Daunet.
Snohgos gohn iensschi prestens ios race im Divs : iom poti ios diewios, Dieuspater, iom poti iom endren, Werwnum, ed iom poti ios mar, Neptwnum. Toy tri divs gwohm com ed pag id Artus (universal aurdhen) ed id Gwitdru, ep quod sont seddiht vasya munds.
Dieuspater, Diewios poti, gehnih gigantin Tursa dwo sons : Manu, iom prest mensc, ed Yemum, un gigant. Toy braters xihr un saker gwow, qua diedwit vasya jects.
Ies braters katuer kay decide quoter bieygh ia gwow. Manu, is prest mensc, mieul Yemum ed med id hehlp os Dieuspater ed iom Diewios Sunus, iom diewios ekwen, ex Yemios nayv is kwohr Terra, ex eys osta ia perwnts, ed ex eys aserng ia sreumens.
Ex id nayvo os Yemum iom Giganto gnahr also tri divas : Austra, palek ios vatra ios Artus, Mater Peltewih, ed Danu Ekwona (Danu ia ekwa-div).
Austru Dieuspater gehnih Sowel ed Menum (id meun) ed dwo sons : Kyehrsen ed Kankestom, Sowels ekwens ed Menios woghs, iens Diwios Sunus, bet Danu iam rayn im divs is gehnih Perkwnos, jenchi'm divs ed stohnterdiv.
Perkwno gehnih sien esor Mater Peltewih dwo purts : Pawson, nemospoti ed pater im ansus os nature, im elfs, dwerghs ed nigven, ed Priya iam bellst, Werwnios esor quosmed ia gohn Kolyos, raynu iom endren ed os mohrt.
Manu, son os Dieuspater, is prest mensc, tun kwohr un wir ed un gwen ex dwo drus : Birgum ed Ielmu. Birgos ed Ielma tun gohn un sunu namen Tritum. Trito xih iam saker gwow os sien auyo Manu, iom prest mensc.
Snohgos yed klohpt Tritios peku, holo ploisko iam saker gwow, quam Trito ghu Perkwni ye id prest ker. Kam swohd-ye, is consecrit id gheumen med sald in id nam Perkwnios, diegh id dwivo flamme ios lampe ios nemos, ed nic iam gwow med uno miech, mehldend Perkwni, kem is gvehniet Snohgum.
Perkwnos ieur Tritios gvehd, ed wigh ed gvohn iom Ogvi med sien wagher. Snohgios cruor bihsit id wed ios kenos, id sreumen iom endren ep quod weuxt id gwitdru per Neptwnios flammenputt, uper quod Austra spehct.
Unte tod putt safernt ia drukhs im mortus ex ia endra kay regnahe in id rjienkjian.


Saga of the Artus
Before the sun and moon and stars and rivers and Earth lived a great serpent in the void named Nghwi. Nghwi alone begot the race of giants. Among them were the Smeras (Fates): Smemorya (Memory), Dhetis (Law), Gerla (Old Age), among other giantesses: Noqts (Night), Bhaona (Light), Tersona (Dry Land), and male giants: Triyatos (Ocean), Bhrghos (Heights), Ngnotos (The Unknown), Wetos (Time), Eisatos (Wrath), and Dheunos (Death). Nghwi begot also the first of the race of Gods: the lord of the heavens, Father Dyeus, the lord of the underworld, Werunos, and the lord of the sea, Neptonos. These three gods came together and established the Artus (universal order) and the Gwidoru (The tree of life), on which are sit all of the worlds. Father Dyeus, Lord of the Heavens, together with the giantess Tersona begot two sons: Manus, The first man, and Yemos a giant. These brothers had possession of a sacred cow, who provided all things. The brothers fought to decide to whom the cow belonged. Manus, The First Man, sacrificed Yemos and with the aid of Father Dyeus and the Diwos Sunu (Two Sons of Dyeus), the horses of heaven, from Yemos’ body he made the Earth, from his bones stones, and from his blood rivers. From Yemos the Giant’s body were born also tree goddesses: Austra, Guardian of the hearth of the Artus, Pltwi the Earth Mother, and Danu Ekwona (Danu the Horse Goddess). With Austra Father Dyeus begot the Sawel (the sun) and Menos (the moon) and two sons: Krsos and Kankestos, the horses of Sawel and Menos’ chariots, the Diwos Sunu, but with Danu, the queen of the gods, his wife, he begot Perkwunos, warrior of the gods and god of thunder. With his wife, Pltwi the Earth Mother, Perkwunos begot two children: Pauson, lord of the grove and father of the Ansus (nature spirits) the elves, dwarves, and nixes, and Priya the most beautiful, the wife of Werunos, with whom she begot Kolyos, queen of the underworld and of death. Manus, son of father Dyeus, the first man, then made a man and a women from two trees: Bhergos and Olma (Ash and Elm). Bhergos and Olma then begot a son named Tritos. Tritos was in possession of the sacred cow of his grandfather Manus, the first man. Nghwi however stole Tritos’ cattle, all except the sacred cow, which Tritos sacrificed to Perkwunos in the first ghutom (sacrificial ritual). As is custom, he the consecrated the sacrifice with salt in the name of Perkwunos, lit the living flame of the lamp at the sacred grove, and killed the cow with a blade, praying to Perkwunos, that he kill the Nghwi. Perkwunos heard Tristos’ prayer, and battled and killed Nghwi with his wagros (axe or hammer). The blood of Nghwi became the water of the void, the river of the underworld, which feeds the gwidoru through Neptonos’ flaming well, which Austra guards. Through this well travel the spirits of the dead from the underworld to be reborn into the world of the living.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Sam 23 Mai 2015 - 0:09

Tres interessant, il faudra que je m'attele a la traduire aussi
Revenir en haut Aller en bas
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Sam 23 Mai 2015 - 9:12

Hum, je pense traduire le mythe originel d'Algard, tout aussi long...

ce sera un de mes premiers textes officiels dans ma langue, après le 1er chapitre de mon roman, et la préface de l'Encyclopédie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Dim 25 Oct 2015 - 18:56

Tamoɣáta ki klápa cíɣpim nótosuo, ei ñýote tajámi nokílam hóte, ei ôte tamǿkmat vaɣ omǿkmøze jépe, ei spôte tamǿkmat vaɣ héte vjut. Tacnékat ei klápa ei nótosuo :
« Amiosí ñehóumah, aepomóɣ héte tajámi me ei nótosum. »
Tucnékat ei nótosu :
« Tusóutmen, ao klápa, nymiosí ñehóumah nøpomóɣ kio : ki het, ei skojám imé, taɣékmeno cíɣlem klápa ovâka tóutano tápohanah. Na tan veos cíɣle klápao. »
Taposóut nátah, taɣósata ei klápa mýehaske.


Premier texte où j'utilise ki "n'importe quel" comme déterminant, qui appliqué à la première occurence de "mouton" en conjonction avec le passé lointain signale que le texte est une fable, une histoire hypothétique. On le retrouve dans le discours des chevaux pour signaler qu'ils n'ont pas vu le maître particulier du mouton, mais qu'ils infèrent son existence de l'état de l'ovin.
Et usage de la trinité ñýote/ôte/spôte "premier/médian/dernier pour traduire les balancements à trois participants ("l'un" et "l'autre", ou "le premier" et "le second" sont des balancements à deux participants).

Un p'tit enregistrement :

Niveau sonorités ça donne quoi ?

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Lun 26 Oct 2015 - 23:36

(déplacé)


Dernière édition par Patrick Chevin le Mer 28 Oct 2015 - 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Lun 26 Oct 2015 - 23:39

« Un mouton sans laine une fois sur la colline aperçut des chevaux, un premier tirant un lourd chariot, le second transportant un grand chargement, et le troisième rapidement un homme. Le mouton dit aux chevaux : « chaque fois que j’ai connaissance d’un homme conduisant des chevaux mon cœur se bouleverse. » Les chevaux dirent : « ô mouton, écoute, chaque fois que nous avons connaissance de ça nos cœurs se bouleversent : un homme, le seigneur, se taille/fabrique un vêtement chaud à partir de laine ovine, et le mouton devient sans laine. » Ayant écouté ça le mouton s’enfuit dans la campagne ».

(Yolik)
Un mev sen xer ves su mon vida yo lox, un en treni un rodak pezik, un al en porti un pezon i un treik, kit, un men. Mev disa da loxyo : " ol ves kan mi visa on un men en vedi lox, mi kar dola." Loxyo disa : " Mev, skuti, niyo kar dola ol ves kan ni visa on di to : Un men, sor, faba vestyo kalik pa si iz xer mevik i mev stada sen xer." Pos yori di, mev reda lon en parkyo.
Revenir en haut Aller en bas
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Mar 27 Oct 2015 - 18:30

Mardikhouran a écrit:
[i][color=#006600]

Un p'tit enregistrement :

Niveau sonorités ça donne quoi ?

Je trouve que tu as des facilités sur la prononciation, c'est très fluide. Bref, je trouve que ça rend bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fable de Schleicher dans vos idéolangues   Aujourd'hui à 1:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Fable de Schleicher dans vos idéolangues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Fable de Schleicher dans vos idéolangues
» La distribution de la conjugaison (temps & modes) dans vos idéolangues
» Les mots moches/beaux dans vos idéolangues
» L'oeil et la plume, chapitre poésie
» Wikia écrits dans des idéolangues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Traductions et multimédia-
Sauter vers: