L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Batailles étymologiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Jeu 9 Juil 2015 - 17:47

Citation :
Arrow knáoviznoɣnik "météorologue" en ɣu, se décompose comme suit :
3. knáoviznoɣni "climat" + -ak, "suffixe d'agent/d'occupation/de métier"
2. knao "frontière, limite" + víznoɣni "météo"
1. viz "flot, courant" + nóɣni nuage

Ça devrait plutôt bien marcher en yarawã...

Limite = yókoi
Courant = tiígá
Météo, climat, temps = hõĩbó
Nuage = koíyã
Suffixe d'agent = -wã́
Tracer = waogó

Assemblons tout cela :

Hõĩbówã́ est la solution la plus simple : celui du climat, de la météo, signifie bien-sûr météorologue.

Après on peut un peu complexifier tout ça...

Yókoitiígákoíyãgã'oíwaogówã́ est traduisible par "celui qui trace la limite du courant nuageux".
limite-courant-nuage-PLUR-POSS-tracer-NOMLZR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Jeu 9 Juil 2015 - 18:05

Bien sûr, pour le sens de la composition, je me référais à l'ordre dans lequel on assemble les suffixes (d'abord "nuage"+"courant", puis le résultat+"limite", etc), pas l'ordre propre à ma langue (qui est déterminé-déterminant).

@Emanuelo : oui, en épithète de Dieu, ça en jette.

@bedal : ma définition de météo ne met pas l'accent sur le sens de "science", mais j'ai préféré gloser ainsi pour ne pas que vous ayez une confusion avec "temps" dans le sens chronologique. Le temps qu'il fait, à quoi se résume-t-il ? Au mouvement du vent et des nuages...

Pour ce round, on voit bien que ce sont le yarawã et le ɣu qui sont les plus agglutinants ! La prochaine langue à lancer un mot sera plus simple, je l'espère Smile

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Jeu 9 Juil 2015 - 18:35

Mardikhouran a écrit:

Pour ce round, on voit bien que ce sont le yarawã et le ɣu qui sont les plus agglutinants ! La prochaine langue à lancer un mot sera plus simple, je l'espère Smile

l'algardien n'agglutine jamais plus de deux mots : c'est, à mon sens bien sur, trop moche sinon, déjà qu'il y a des suffixes et des préfixes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Jeu 9 Juil 2015 - 18:36

En titée :
| limite, frontière + flux, courant + nuages + personne
| heṛenyā + tē- + djayu + -aṅa

Tēdjayu-heṛenyāṅa, "Le gardien d'Outre-Pensée ". "Pensée" est une métaphore pour "nuage".
Aussi non, météréologue : tēdjayusōṅa.
Revenir en haut Aller en bas
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Jeu 9 Juil 2015 - 18:38

Genou a écrit:
Tēdjayu-heṛenyāṅa, "Le gardien d'Outre-Pensée ". "Pensée" est une métaphore pour "nuage".
Très beau ! Vas-tu y donner une signification diégétique ?

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Jeu 9 Juil 2015 - 19:02

si on veut être poétique, 

"le verseur de nuages", est un des attribut du dieu Lanas (dieu du Ciel et des Vents)...

ça pourrait donc être traduit, dans un registre plus "transcendant", par "les frontières de Lanas"

ce qui est tout simplement une métaphore pour le...ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
AEM



Messages : 1437
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Jeu 9 Juil 2015 - 19:34

limite + courant + nuages + profession

étude des nuages/formes de nuages
ou
étude des traînées de condensation.


Dernière édition par Aquila Ex Machina le Ven 10 Juil 2015 - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Ven 10 Juil 2015 - 1:36

Pour ces quatre mots, j'ai plutôt fait dans l'à-postériori :

Pour "limite", j'ai pris de limit que j'ai laissé tel quel au sens figuré, et que j'ai compressé en lit pour le sens propre (un rapprochement laborieux de kyt pour (ligne) droite).

Pour "courant", j'ai (pour l'instant) deux mots :
korun pour l'adjectif synonyme de livlen (habituel), pris... du français,
œṅda pour le nom, (pris de "onde"), qui soit marin, fluvial, alternatif, continu...

Pour le nuage, là aussi, u,n à-pos' assez limpide : nùb.


Pour la profession, deux mots :
un d'origine française : profesyn, pour la profession de foi ; peut être avantageusement remplacé par fàdortyn.
un d'origine allemande : perov (depuis Beruf), pour le métier.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Ven 10 Juil 2015 - 7:29

et ça donne quoi si on les agglutine ?

pour "professions", tu n'as pas un suffixe dédié plutôt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Ven 10 Juil 2015 - 10:01

Donc si j'ai bien suivi les règles de formation des mots aneuviens, nùbœṅdalitor, que signifie-ce ?

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Ven 10 Juil 2015 - 10:19

bedal a écrit:
et ça donne quoi si on les agglutine ?

Comment ça ? Si on agglutine lit, œṅda, nùb et perov entre eux ? J'vois pas c'que ça pourrait donner.


bedal a écrit:
pour "professions", tu n'as pas un suffixe dédié plutôt ?
Je ne m'étais pas penché sur la question, mais c'est vrai qu'un suffixe comme -produ ferait peut-être bien l'affaire, à condition que le radical ne soit pas explicitement un nom de métier, ce qui déboucherait sur un pléonasme étymologique. Par ailleurs, "barman" = æstamdak et non æstamprodak, c'est évident. Pareil pour beaṅdu = cheminot. Pour les professions en rapport avec des animaux (berger, vacher, maître-chien notamment), on agglutine le nom de l'animal au génitif avec -du (-dak, -kad), quelques rares fois, le nominatif :
boovendak = vacher (♂), cow-boy°
ovendu = berger, bergère
hœndendu* = maître-chien
lefaṅdu = cornac.


°Mais bovthódak pour "bouvier" et boftedak pour "boucher". Pas facile, dans ces conditions, d'ajouter encore un infixe professionnel!
*En fait, ndprodu serait lourd à l'envi, ainsi que certains autres, ou bien alors, je serais obligé de charcuter "perov" encore davantage, et là; j'vois pas bien l'intérêt.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Ven 10 Juil 2015 - 10:34

Mais tu a déjà -tor pour les noms d'agent !

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Ven 10 Juil 2015 - 10:47

Quelques noms se terminent par -tor, c'est vrai. En fait, j'utilise beaucoup -or pour des adjectifs, comme kaṅtor pjav (oiseau chanteur) ; mais on fera par exemple, la distinction entre

kaṅtkad = chanteuse
kaṅtorkad = cantatrice*.




*Le distinguo kaṅtdak & kaṅtordak existe également au masculin, contrairement au français.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Ven 10 Juil 2015 - 12:24

Mardikhouran a écrit:
Genou a écrit:
Tēdjayu-heṛenyāṅa, "Le gardien d'Outre-Pensée ". "Pensée" est une métaphore pour "nuage".
Très beau ! Vas-tu y donner une signification diégétique ?
Merci  Very Happy . Pourquoi pas ? Je lui trouverait bien une place…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Dim 19 Juil 2015 - 16:00

Je propose :

Arrow cūgotomar "mourir", terme littéraire titée, est composé de :
3. gotomar "devenir fictif" + cū-, "préfixe augmentatif"
2. gotomu "procès de gotomar" + -ar "suffixe verbal optatif" (forme du dictionnaire)
1. got- "le faux, l'irréel, la duperie" + -om "suffixe de changement d'état"

Je suis curieux de voir ce que va engendrer la présence d'un optatif bounce .


Dernière édition par Genou le Dim 22 Nov 2015 - 21:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Dim 19 Juil 2015 - 17:08

si je comprends bien, gotomar ça voudrait dire : espérer devenir fictif ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Dim 19 Juil 2015 - 17:14

bedal a écrit:
si je comprends bien, gotomar ça voudrait dire : espérer devenir fictif ?

Oui, dans le sens "vouloir disparaitre sous terre".
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Dim 19 Juil 2015 - 18:13

Genou a écrit:
Arrow cūgotomar "mourrir".
Là d'ssus, j'ai pas grand chose d'original à soumettre, encore que :

dæn, de l'anglais to die.

Ce verbe fut pendant un bon bout d'temps irrégulier :
dæn, dená, denéa

main'nant, c'est dæn, dæna denéa.

Seules irrégularités résiduelles :
dœn = mourant
tœn = mort.

On distinguera :
da • tœn devèr tempas = il est mort depuis longtemps (état)
da dæna ùt pirm aprilen = il est mort un premier avril (c'est pas une blague ?)
da dænă tempas aṅt = il mourut il y a longtemps.

Les deux derniers (verbes) relatent un processus (qu'on aurait du mal à appeler "une action").

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AEM



Messages : 1437
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Dim 19 Juil 2015 - 18:21

Deyryck :

Mourir : likwa / méra

Le premier Deyryck hérite en majeur partie ses clefs du Katakar et du Dèykrik. La clef héritée du Dèykrik était ici "Lig". Elle même est un dérivé de "Dig".

Dig est la clef de la vie et tire son origine du prénom divin "Dikwama".

Aussi Lig est la clef de la mort.

Lig et Dig sont les clefs majeurs du Deyryck, les deux premières, le terme "Rik" étant lui même censé être une fusion des deux.
Aussi au début du Dèyrik, Lig, puis Ligo sera le terme pour "mourir".
Il deviendra le mot filien : Likwa que l'on connait et signifiera toujours mourir.

Puis à la création du Tahari Dèyrik, s'incrustera le mot "méra" qui prendra sa place. Il n'a pas vraiment d'étymologie mais a quelques influences terriennes.

Méra signifie alors "mourir", là où Likwa signifie "être mort".


J'espère que je répond pas à côté de la plaque, je suis pas encore sur de ce qu'il faut vraiment répondre ici. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Dim 19 Juil 2015 - 18:28

Anoev a écrit:
Genou a écrit:
Arrow cūgotomar "mourrir".
Là d'ssus, j'ai pas grand chose d'original à soumettre, encore que :

dæn, de l'anglais to die.
Il ne s'agit pas de traduire le mot (ça, ce serait Batailles lexicales), mais d'imiter le processus de composition de la langue source pour proposer un nouveau mot. Par exemple :

Greedien khi thilekhintekhe(t) "puisse-t-il se camoufler parfaitement".

L'optatif est marqué par la particule khi ; comme il s'agit d'une conjugaison du verbe, il faut un sujet (d'où le "il" de la traduction).
Je suis parti de lekhinte "faux, confondant, dupant", auquel j'ai ajouté le suffixe de changement d'état -ekhe> "se falsifier, se travestir", puis, comme je n'ai pas d'augmentatif verbal, j'ai utilisé le préfixe thi- "agent qui fait le mieux", donnant thilekhintekhe "celui qui se camoufle bien".
Enfin, vu que le résultat est un verbe, je l'ai converti simplement (c'est possible en greedin ancien).
Je précise que je ne crois pas rajouter ce verbe dans le dictionnaire, bien qu'il ait un sens. Il ne "sonne" pas bien.

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Dim 19 Juil 2015 - 18:33

Aquila Ex Machina a écrit:
Deyryck :

Mourir : likwa / méra

Le premier Deyryck hérite en majeur partie ses clefs du Katakar et du Dèykrik. La clef héritée du Dèykrik était ici "Lig". Elle même est un dérivé de "Dig".

Dig est la clef de la vie et tire son origine du prénom divin "Dikwama".

Aussi Lig est la clef de la mort.

Lig et Dig sont les clefs majeurs du Deyryck, les deux premières, le terme "Rik" étant lui même censé être une fusion des deux.
Aussi au début du Dèyrik, Lig, puis Ligo sera le terme pour "mourir".
Il deviendra le mot filien : Likwa que l'on connait et signifiera toujours mourir.

Puis à la création du Tahari Dèyrik, s'incrustera le mot "méra" qui prendra sa place. Il n'a pas vraiment d'étymologie mais a quelques influences terriennes.

Méra signifie alors "mourir", là où Likwa signifie "être mort".


J'espère que je répond pas à côté de la plaque, je suis pas encore sur de ce qu'il faut vraiment répondre ici. ^^


tu as le choix : soit tu décomposes la formation de ton mot

soit tu peux aussi rajouter la variation du mot au cours de l'évolution des langues-mères
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
AEM



Messages : 1437
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Dim 19 Juil 2015 - 18:41

Mardikhouran a écrit:

Il ne s'agit pas de traduire le mot (ça, ce serait Batailles lexicales), mais d'imiter le processus de composition de la langue source pour proposer un nouveau mot.

Donc ce que j'avais fais au début.

Clef du faux : FÛL

Changement d'état : -PO

Optatif : -cµé

Préfixe augmentatif : A-

Afûlpocµéa

Réaliser son/ses rêves

EDIT :

Merci pour la réponse Bedal. (Ce serait mieux de ne pas citer tout le message par contre.^^")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Dim 19 Juil 2015 - 18:54

Genou a écrit:
bedal a écrit:
si je comprends bien, gotomar ça voudrait dire : espérer devenir fictif ?

Oui, dans le sens "vouloir disparaitre sous terre".

au fait je ne comprends pas l'emploi de l'augmentatif?

il augmente l'optatif ou le changement d'état ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Dim 19 Juil 2015 - 19:01

bon chez moi, mourir = ßore c'est un "mot de base" (d'ailleurs c'est bizarre qu'en titée, "mourir" soit aussi complexe  Razz )


bref, si je fais l'analyse inverse en fomant un mot avec tes préfixes et suffixes...

l'irréel c'est nasaken

le suffixe de changement d'état c'est -ise (vient du translatif leryen)

nasaknise (devenir fictif, illusoire) mais je sais pas s'il existe vraiment en algardien...

le fait de devenir fictif => nasakniso

puis optatif? j'ai pas de suffixe...je vais tenter "vouloir + qqch"

levare nasaknise. = vouloir devenir illusoire

Et l'augmentatif me donne ulnasaknise (devenir transcendant)

soit levare ulnasaknise = vouloir devenir transcendant ?

hum déjà je pense qu'en algardien , pour mourir au sens poétique, on aurait plus ulnasakise tout seul, je vois pas pourquoi l'optatif entre en jeu.

"son existence est devenue transcendante" : elle a rejoint le monde caché des dieux :

c'est un peu un équivalent de " il a disparu", "il s'est éteint" ou "son âme a rejoint Lerya"  (qui se disent aussi en algardien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Dim 19 Juil 2015 - 19:13

HouPses : Y faudrait donc que le mot proposé correspondît en aneuvien (en c'qui m'concerne) à une agglutination ou une composition d'éléments (deux au moins, donc) et non pas un élément d'un seul tenant.

Par exemple, avec des mots-valises, ou même un mot étoile comme tesylòkdu (ventriloque), j'ai mes chances, mais pas avec un mot comme qob (tourniquet), encore que°...


°Pris de
tel = loin
sylm = bouche
lokùt = parler
+ du (personne) = quelqu'un qui parle loin de sa bouche.#
qob n'est pas une agglutination, mais un mot qui tourne... comme un tourniquet. Il a quand même produit l'agglutination qobtœr (porte à tambour).

#Le L, commun aux trois premiers éléments, est le nœud de ce mot.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Batailles étymologiques   Aujourd'hui à 13:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Batailles étymologiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chronologie des combats et des batailles de 1809 (Autriche)
» Napoléon, sa vie, ses batailles, son empire
» Sites NAPOLEON, les grandes Batailles
» Les trente batailles du sergent Denis Moreau
» Forum d'ordres de batailles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Traductions et multimédia :: Jeux-
Sauter vers: