L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tītu (titée )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Lun 27 Juil 2015 - 21:59

Réfléchi et réciproque ne s'associent pas à d'autres modes que l'indicatif ?
Le subjonctif, c'est une réduplication partielle ? Comment fonctionne les formes en sVCi- ?

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/ En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Mar 4 Aoû 2015 - 19:06

Mardikhouran a écrit:
Réfléchi et réciproque ne s'associent pas à d'autres modes que l'indicatif ?
Le subjonctif, c'est une réduplication partielle ? Comment fonctionne les formes en sVCi- ?

J'ai décidé suite à ta remarque d'opérer de petits changements :
- les formes indicatives se suffixes aux pronoms, 
- les articles ne sont plus suffixés au nom (pour ne pas les surcharger en plus de l’infinitif), changent, et deviennent enclitiques,
- les formes subjonctives n'ont toujours pas d'utilité précise (si vous avez une idée, sachant que c'est censé être une forme archaïque), mais ils se forment comme ça : badar fait son subjonctif en sabdi.

"Je vois le bœuf" se dira donc : (Go) disol bad nua pugyenyā
Je vois le bœuf go disol bad nua pugyenyā = je PART voir article défini bœuf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Dim 22 Nov 2015 - 18:43

Voici quelques nouvelles du titée.

J'ai opéré certaines modifications dans la conjugaison pour la rendre plus logique.
Il n'y a plus que trois indicatifs :
Like a Star @ heaven L'aoriste, terminaisons -o et -ēy
Like a Star @ heaven Le présent simple, terminaisons -us et -ēys.
Like a Star @ heaven Le présent continu, terminaisons -os et -ēys.
Les participes ont été supprimés, et il y a désormais un impératif en -e.

Le futur s'exprime par l'optatif, et le passé sur une construction du type subjonctif + verbe auxiliaire au passé (reliquat d'un passé productif).

Donc, voilà des exemples :
Like a Star @ heaven Go nemus. : Je chasse
Like a Star @ heaven Go senmi so. : Je chassait
Like a Star @ heaven Go nemar. : Je veux chasser, je chasserai


J'ai aussi commencé un système de déclinaison, mais il n'est pas encore bien avancé.


Et un phrase de démonstration :
Gēbelundū serki so cūheṛades.

soldatesque-Ø venir-SUB AUX-PAS combattre-SUP
Les soldats sont venus pour combattre.
Revenir en haut Aller en bas
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Jeu 26 Nov 2015 - 15:06

Le subjonctif se forme de manière plutôt particulière (inversion voyelle/consonne), c'est une règle a priori ou ça découle d'une certaine logique ?
Et c'est quoi un passé « productif » ?

Sinon, l'optatif pour le futur, j'aime bien. Mais comment traduirais-tu "laṅta nemar"* ?
  1. Tu veux chasser./Tu chasseras.
    ou
  2. Je veux que tu chasses.


*j'espère déjà que c'est grammaticalement correct ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Jeu 26 Nov 2015 - 19:48

Atíel a écrit:
Le subjonctif se forme de manière plutôt particulière (inversion voyelle/consonne), c'est une règle a priori ou ça découle d'une certaine logique ?
Non, c'est plutôt à priori, et ça n'a aucune justification étymologique.

Citation :
Et c'est quoi un passé « productif » ?
J'entends par "ancien passé productif" un simple temps qui est tombé en désuétude et qui a été remplacé par une construction nouvelle. Un peu comme le futur latin, remplacé en français (du moins pour le premier groupe) par INF + -avoir


Citation :
Sinon, l'optatif pour le futur, j'aime bien. Mais comment traduirais-tu "laṅta nemar"* ?

Je le traduirais : "tu veux chasser / tu chasseras".

"Je veux que tu chasses." Se dirais Guaya laṅta nemar.
L'infixe -aya- à go le rend un peu "extérieur" à la situation, contrairement à :
Go laṅtaj nemar., "Je veux te chasser." (mais cette phrase devrait avoir peu d'occurrences…)
je_NOM tu_ACC chasser_OPT
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Dim 6 Déc 2015 - 15:47

Le titée a récemment fait son entrée sur Idéopédia et sur Idéolexique ! Smile  Bien que ces pages ne soient pas très complètes, vous pouvez y retrouver les derniers développements de la grammaire et du lexique. Il se peut très fortement que j'y contredis ce que j'ai écrit ici, mais c'est à considérer comme la version officielle de la langue. Vous pouvez remarquer sur Idéolexique que j'ai intégré des cas de déclinaison à la la langue, comme pour le mot badu.
Revenir en haut Aller en bas
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Mar 8 Déc 2015 - 15:15

Comment crées-tu les adjectifs en titée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Mer 9 Déc 2015 - 17:19

Atíel a écrit:
Comment crées-tu les adjectifs en titée ?
En fait je n'ai pas de règle particulière, j'utilise le suffixe -ja ou -ak. Tu peux voir ici les degrés de comparaison. Et en titée, les adjectifs ne se déclinent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Mer 9 Déc 2015 - 19:11

Genou, dans Idéolexique, a écrit:
Forme
Positifhatemja
Intensifhatemāris
Équatifhatemīrim
Élatifhatemāhim
Excessifhatemad
Où y a-t-il une grammaire titée ? Le positif, je vois c'que c'est. Pour l'équatif, je suppose que c'est le comparatif d'égalité. L'intensif, ça doit (?) être le suprlatif absolu. L'excessif, ça doit être l'équivalent de "trop _". Il reste l'élatif... et comment exprime-t-on le comparatif ? et le superlatif relatif ?

Avec c'que je suppose connaître (cf ci d'ssus), j'aurais :
hatemja = azlègun
hatemāris = azlègunert
(sert aussi chez moi de superlatif relatif, comme en latin)
hatemīrim = alsy azlèguner (hz m. : azlèguner = plus amusant, minus azlèguner = moins amusant*)
hatemad = rec azlègunert (rec azlègun aurait signifié "assez amusant").

Chez moi non plus les adjectifs ne s'accordent pas en cas avec leurs noms, seulement en nombre. Toutefois, un adjectif substantivé se décline :
Omne fàrgene, eg erlàj rubs = De toutes les couleurs, je préfère le rouge.
Ær omne tichoertene, eg erlàj àt rub = De tous ces t-shirts, je préfère le rouge.

Comment ça donne en titée ?

*Minus azlègun = peu amusant, guère amusant.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Jeu 10 Déc 2015 - 23:15

Anoev a écrit:
Où y a-t-il une grammaire titée ?
Elle est en cours de rédaction et sera disponible sur Idéopédia.

Citation :
L'intensif, ça doit (?) être le suprlatif absolu. L'excessif, ça doit être l'équivalent de "trop _".
hatemāris signifie « assez amusant » et hatemad signifie bien  « trop amusant ».


Citation :
Il reste l'élatif... et comment exprime-t-on le comparatif ? et le superlatif relatif ?
L'élatif reprend les rôles du comparatif et du superlatif.

Citation :
Avec c'que je suppose connaître (cf ci d'ssus), j'aurais :
hatemja = azlègun
hatemāris = azlègunert
(sert aussi chez moi de superlatif relatif, comme en latin)
hatemīrim = alsy azlèguner (hz m. : azlèguner = plus amusant, minus azlèguner = moins amusant*)
hatemad = rec azlègunert (rec azlègun aurait signifié "assez amusant").
J'irais jeter un œil sur les degrés de comparaison de l'aneuvien.

Citation :
Chez moi non plus les adjectifs ne s'accordent pas en cas avec leurs noms, seulement en nombre. Toutefois, un adjectif substantivé se décline :
Omne fàrgene, eg erlàj rubs = De toutes les couleurs, je préfère le rouge.
Ær omne tichoertene, eg erlàj àt rub = De tous ces t-shirts, je préfère le rouge.
Tout à fait ! Chez moi aussi les adjectifs utilisés comme substantifs se déclinent (première déclinaison).
Je n'ai pas encore d'exemple ou de traduction de ceux-ci à donner, mais j'en mettrai dès que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Jeu 10 Déc 2015 - 23:21

Genou a écrit:
L'élatif reprend les rôles du comparatif et du superlatif.
Merci du renseignement. Avec ta permission je compléterai cette page d'Idéopédia. À moins que tu préfères t'en charger toi-même...

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Sam 12 Déc 2015 - 17:40

J'ai complété la page sur l'élatif.
J'ai aussi commencé à traiter des déclinaisons du titée.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Sam 12 Déc 2015 - 17:53

Y avait un drapeau de disponible dans Idéopédia : j'l'ai casé.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Jeu 24 Déc 2015 - 1:31

Salut !

Je suis donc tombé sur le tableau de conjugaison en titée :

SingulierPluriel
Optatifcūbadarcūbadāmr
Infinitif affirmatifcūbadyacūbadya
Infinitif négatif cūbadyeg[1]cūbadyeg
Infinitif aoristecūbadō[2]cūbadōm
Présent simplecūbadoscūbadoms
Présent continucūbadoroncūbadomron
Supincūbadadescūbadades
Subjonctifcūbadicūbadi
Passécūbadi sōrcūbadi sōr
... et j'aimerais comprendre certaines choses.

J'ai vu, par exemple, que l'infinitif aoriste était conjugable (à la différence des deux précédents qui me semblent invariables*) au nombre (disons une position intermédiaire entre le portugais (conjugable à la personne) et la presque totalités des langues disposant de ce mode). Mais là où je me pers un peu en conjectures, c'est pour le détail des autres modes. Le présent simple, bien sûr, mais de quel mode ? de l'indicatif Je suppose que oui, mais ce n'est qu'une supposition de ma part, puisque rien n'est indiqué. Et le passé... de quel mode ? Indicatif ? subjonctif ? Quant à l'optatif, j'émets des suppositions : en plus d'être l'équivalent du futur de l'indicatif ou de la volonté, peut-il désigner, par exemple, le conditionnel d'éventualité ou de souhait (le conditionnel de regret ou d'opposition (même si) pouvant éventuellement être représenté par le subjonctif.

Bref : on reste un peu sur not'faim.


*Une seule colonne aurait alors suffi :



SingulierPluriel
Optatifcūbadarcūbadāmr
Infinitif affirmatifcūbadya
Infinitif négatif cūbadyeg[1]
Infinitif aoristecūbadō[2]cūbadōm
...

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Dim 17 Jan 2016 - 14:32

Suite à tes remarques j'ai un peu retravaillé tout ça. Concernant le conditionnel je ne me suis pas encore fixé, peut-être un autre temps périphrastique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Dim 24 Jan 2016 - 2:36

J'ai particulièrement du mal à rendre en français la valeur de l'indicatif légendaire. Étant donné que c'est le temps du récit, je le rends par un passé simple ou un imparfait.
Mais ça ne me satisfait pas : en effet, ce ne temps ne recouvre pas seulement un passé très ancien, mais - puisque les titées ont une vision cyclique du temps - aussi un futur très éloigné.

Quelqu'un aurait-il une idée de comment traduire au mieux cet aspect de la langue ?
Revenir en haut Aller en bas
Djino



Messages : 3308
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Dim 24 Jan 2016 - 3:14

Au présent, en rajoutant le contexte ?

"En ces temps immémoriaux, les hommes migrent vers des contrées plus accueillantes."

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Dim 24 Jan 2016 - 11:26

Dans cette phrase, j'verrais plutôt l'imparfait, à cause des temps immémoriaux ; et puis d'un procès prolongé et/ou itératif :

En ces temps immémoriaux, les hommes migraient vers des contrées plus accueillantes.


_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AEM



Messages : 1437
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Dim 24 Jan 2016 - 11:35

Genou a écrit:
J'ai complété la page sur l'élatif.

Je remarque que l'elko se trouve dans la partie langues naturelles. Il ne devrait pas être au côté de l'aneuvien?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Dim 24 Jan 2016 - 11:55

Aquila Ex Machina a écrit:
Je remarque que l'elko se trouve dans la partie langues naturelles. Il ne devrait pas être au côté de l'aneuvien?
'Fectiv'ment, y a une petite erreur dans l'classement (une inattention de ma part, sans doute) ; j'vais y r'méfier.


C'est fait ; mais y manque des idéolangues, notamment le volapük, pour lequel j'ai des hésitations : le nominatif ou le datif ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Djino



Messages : 3308
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Dim 24 Jan 2016 - 12:08

Anoev a écrit:
Dans cette phrase, j'verrais plutôt l'imparfait, à cause des temps immémoriaux ; et puis d'un procès prolongé et/ou itératif (...)

Et l'imparfait de l'indicatif te semble être la meilleure solution pour exprimer le fait que les événements très lointains dans le passé se répèteront dans un futur très éloigné ?

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Dim 24 Jan 2016 - 14:42

Comme aurait pu dire M de la Palice, l'imparfait n'est pas... parfait.

L'imparfait est également utilisé en français (de même que le prétérit en anglais) comme verbe l'une proposition subordonnée conditionnelle, alors que le procès de celle-ci n'est jamais au passé (sinon, on aurait utilisé le PQP).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Dim 24 Jan 2016 - 16:05

Merci pour votre aide, je pense que je vais prendre la solution de Djino (présent + contexte). Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tītu (titée )   Aujourd'hui à 2:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Tītu (titée )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Pour tit frère Christophore
» La carte du jour..tome 2. (vos idées de p'tits menus quotidiens)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Incubateur de langues-
Sauter vers: