L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Cours de svakâramtra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Cours de svakâramtra   Mer 19 Aoû 2015 - 13:24

Je pense commencer à rédiger un cours d'introduction pour de mes idéolangues, aussi j'aurais besoin de votre aide pour m'aider à choisir laquelle. Quand le choix sera fait, je renommerai le sujet et commencerai les cours!  
J'ai donc au menu :

-Svakâramtra : Une langue basé sur des racines indo-européennes majoritairement indo-iraniennes. Des consonnes aspirées et syllabiques et des voyelles longues à gogo couplé à de nombreux cas et déclinaisons, bref la langue classique telle que l'on se la représente! Very Happy

-Tajaar : Une langue à priori agglutinante à l'aspect de langue altaïque et à la grammaire de langue amérindienne... Dans celle-ci les préfixes et suffixes abondent!

-Yarawã : Une autre langue agglutinante mais à l'aspect très original. Elle ne possède en effet que 14 consonnes et 3 voyelles (+leur version nasalisée). J'ai été particulièrement influencé par les langues de la forêt amazonienne pour celle-ci. A rajouter à tout cela quatre tons (haut, bas, montant, descendant). L'ensemble produit un résultat assez original...


Pour une idée de du "look" auditif de ces langues voici mon compte sound cloud.
A noter que dans l'ordre "d'avancement" des projets le svakâramtra est le plus développé, vient ensuite le yarawã et enfin le tajaar.
Pour la facilité d'apprentissage pour des francophones je dirais que le tajaar et le svakâramtra se disputent la première place alors que le yarawã est plus complexe (tons, ordre OVS...).

Une courte phrase dans ces langues (signifiant [nom] est une langue) :

Svakāramtra źau phaze āsta.
[svakâramtra DETERM langue{ACC} être{MASC SING PRES}]

Kawanön tajaarnön.
[il-COPULE INAN-langue tajaar]

Gahã'aí yarawã́gahã'aí.
[langue yarawã]

NB : Ne pas trop se fier aux articles idéopédia, ils ne sont pas tout-à-fait à jour... Je m'en occupe de ce pas!


Dernière édition par djingpah le Ven 21 Aoû 2015 - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Brontë



Messages : 416
Date d'inscription : 27/10/2014
Localisation : La Rochelle, France

MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Mer 19 Aoû 2015 - 13:55

Dans l'ordre de mes préférences, je place le Tajaar en premier suivi du Yarawã et du Svakâramtra ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creaturedelamort.e-monsite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Mer 19 Aoû 2015 - 15:36

Je vote pour le Svakâramtra Smile
Revenir en haut Aller en bas
bedal



Messages : 3670
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Mer 19 Aoû 2015 - 16:15

Genou a écrit:
Je vote pour le Svakâramtra Smile

idem, déclinaisons miam !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Jeu 20 Aoû 2015 - 0:40

Dur dur, de decider... Ce sont des aires culturelles que j'aime particulierement !

Disons : Tajaar, Svakaramtra, Yarawa, mais tres serre... ca aura peut-etre change demain !

Dis-moi, je sais que tu connais bien le maya classique, mais connais-tu aussi les langues mayas modernes ? As-tu aussi etudie le nahuatl ? (J'ai passe pas mal de temps au Mexique)
Revenir en haut Aller en bas
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Jeu 20 Aoû 2015 - 1:09

Der Industrielle Mensch a écrit:
Dur dur, de decider... Ce sont des aires culturelles que j'aime particulierement !

Ha! Ha! De toute façon je pense rédiger plus tard d'autres cours pour les langues non étudiées! Very Happy

Citation :
Dis-moi, je sais que tu connais bien le maya classique

Bien, c'est beaucoup dire ! Laughing Je m'y intéresse en amateur c'est vrai, mais j'avoue que ça ne remplace pas les études universitaires nécessaires (du tout)...

Citation :
mais connais-tu aussi les langues mayas modernes ? As-tu aussi etudie le nahuatl ? (J'ai passe pas mal de temps au Mexique)

Je me suis bien-sûr intéressé aux langues mayas modernes, elle sont en effet assez proche du maya classique notamment dans la branche ch'ol (pour le yucatèque j'ai commencé par là, même si j'ai été un peu déçu par l'orthographe du maya, pas très précise)... Mais je n'en parle aucune! Peut-être que dans le cadre de mes études j'aurai l'occasion d'approfondir ça... Le cursus de l'INALCO est particulièrement intéressant j'avoue...
Pour le nahuatl, j'ai parcouru quelques grammaires mais rien de très sérieux! Juste histoire de ce faire une idée de la langue... Je ne sais pas toi mais j'adore ses sonorité, si douces... En plus les langues maya comme le nahuatl sont de vraies langues littéraires, ceci m'a vraiment fasciné!

EDIT : d'ailleurs, tu peut retrouver un clin d’œil au nahuatl dans le tajaar avec les sons /tɬ/ et /ɬ/ notés respectivement tl et ll!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Ven 21 Aoû 2015 - 17:43

Après avoir un peu réfléchi j'ai finalement décidé de commencer par un cours de svakâramtra! Mais ne vous inquiétez pas, les cours de tajaar et de yarawã ne tarderont pas à venir!




Cours de svakāramtra | Leçon 1 : Un peu de phonologie... 


Les sons du svakāramtra sont relativement simples à maitriser pour un francophone. Seules les aspirées [consonne + h] peuvent poser quelques problèmes. En revanche si vous avez étudié une langue indienne tel que l'hindi, le penjabi ou le bengali vous n'aurez aucun soucis! La même chose est d'ailleurs valable pour les sinophones chez qui il suffit de se rappeler que kh = k en pinyin, k = g etc... Ainsi le svakāramtra dispose des sons suivants :

TranscriptionAPIDescription, équivalences
p/p/comme dans poire
t/t/comme dans tu
k/k/comme dans carré
ph/pʰ/un /p/ suivi d'une aspiration
th/tʰ/un /t/ aspiré, ne pas prononcer ce son comme en anglais dans thing!
kh/kʰ/un /k/ aspiré, ne pas prononcer /x/ comme dans la jota en espagnol
b/b/comme dans boire
d/d/comme dans dormir
g/g/comme dans guerre
f/f/comme dans faire
v/v/comme dans visa
s/s/comme dans singe
z/z/comme dans azur
/ʃ/́''sh'' comme dans chaque
/ʒ/''j'' comme dans jeu
c/tʃ/tch comme dans change en anglais
j/dʒ/dj comme dans ji en hindi
ch/tʃʰ/un tch aspiré comme dans acchaa en hindi
ts/ts/un t immédiatement suivit d'un s, c'est le même son que le c en espéranto
dz/dz/un ts voisé
tsh/tsʰ/un ts aspiré
r/r/un r roulé comme creer en espagnol
l/l/un l comme dans long
m/m/comme dans maïs
n/n/comme dans noir
/ŋ/le même son que à la fin de sing en anglais
h/h/un /h/ aspiré et non voisé comme dans here en anglais
x/x/le même son que dans la jota en espagnol
y/j/comme dans yaourt
w/w/comme dans was en anglais
a/a/un a tout simplement, comme dans aller
/aː/un a long, comme dans acchaa en hindi
i/i/i comme dans vie
/iː/un i long comme dans mumbaii en hindi
u/u/un ''ou'' comme dans ouvert, ne pas le prononcer /y/
/uː/un ''ou'' long
o/o/un o comme dans pot, toujours arrondi
au/ɔ/un o comme dans coq, toujours ouvert
e/e/é comme dans Amérique
ai/ɛ/è comme dans mangeait
/ḷ/l syllabique, il se prononce comme un l mais se comporte comme une voyelle
/ṛ/r syllabique, il se prononce comme un r mais se comporte comme une voyelle
/ṃ/m syllabique, il se prononce comme un m mais se comporte comme une voyelle
/ṇ/n syllabique, il se prononce comme un n mais se comporte comme une voyelle
Voilà pour les sons du svakâramtra! Quelques notes supplémentaires :

-La transcription que j'ai fixé utilise bon nombre de diacritiques... Si votre ordinateur ne peut les utiliser voici les solutions de remplacement :

ś = sh
ź = zh
ǵ = ng
= aa ou â [et même chose pour toutes les voyelles longues]
ṛ = rr [et même chose pour toutes les consonnes syllabiques]


- Les consonnes syllabiques sont la principale difficulté du svakâramtra, effectivement c'est assez inhabituel pour les francophones [et pas qu'eux d'ailleurs...]. Il faut vraiment se les représenter comme des voyelles, des sons que l'on peut émettre -théoriquement- indéfiniment. Entrainez-vous par exemple à prononcer le groupe -inventé pour l'occasion- kṛk en roulant bien le r. Pour ceux ayant étudié -ne serait-ce qu'un peu- le sanskrit cette bizarrerie devrait vous être familière [ऋ et ऌ sont des consonnes syllabiques], mais attention cependant à ne pas prononcer le ṛ /ɻ/ mais bien /r/. De toute façon ne vous inquiétez pas, ces voyelles sont plutôt rare en svakâramtra!

- Il est aussi intéressant de noter que l'orthographe du svakâramtra note tous les sons de la langue avec un seul symbole à chaque fois -ce dernier pouvant être un digramme-. Il n'y a pas d’exceptions à cette règle : quand vous lisez un mot vous connaissez sa prononciation sans ambiguïtés.

Exercices...

N°1 : Entrainez-vous à prononcer le svakâramtra en donnant l'analyse phonologique des mots suivants avec l'API :

1- śriya [beau]
2- āxaus [bouche]
3- drathes [dormir]

Et en donnant l'orthographe en transcription de ces mots écrits en API :

1- /waːtsʰɔs/ [eau]
2- /gaːʃes/ [écouter]
3- /aːtʰɔs/ [feu]

N°2 : Donnez la version svakâramtra de vôtre pseudo. Basez-vous sur sa prononciation originale et essayez de vous en approcher en utilisant les sons du svakâramtra.

Exemple : djingpah ==> jiǵpah

Voilà pour cette première leçon! J'espère que ça vous a plu et pas trop ennuyé... Pour le moment c'est un peu austère mais la suite arrive! Peut-être que certains d'entre vous ont reconnu des radicaux indo-européens dans mes exemple, tout ceci vous sera expliqué dans la prochaine leçon... Very Happy


Dernière édition par djingpah le Sam 22 Aoû 2015 - 12:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
bedal



Messages : 3670
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Ven 21 Aoû 2015 - 18:25

Je me lance Very Happy

Ex1:
 


Ex2:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Ven 21 Aoû 2015 - 18:30

Je n'ai pas bien compris le système des consonnes syllabiques. Après m'être renseigné, j'avais vu que ṛ se réalisait /i/ et ḷ /u/. Dans le lien d'enregistrements que tu nous a donné, il y a des consonnes syllabiques ?
Nº1
Spoiler:
 
Arrow L'API de Y c'est /j/ Wink

Nº2
Źenu
Revenir en haut Aller en bas
Brontë



Messages : 416
Date d'inscription : 27/10/2014
Localisation : La Rochelle, France

MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Ven 21 Aoû 2015 - 18:48

J'me lance !

N°1 :
Spoiler:
 

N°2 :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creaturedelamort.e-monsite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Sam 22 Aoû 2015 - 1:48

Ben du coup je peux pas participer pour l'API...

J'aime enormement le nahuatl aussi, que j'entend regulierement parler quand je suis au Mexique (pas en ce moment) et qui a ces sonorites douces, un peu cliquetantes aussi, que tu decris, avec ce tl qui est sa signature et qui se fait si souvent raboter la tronche en nos contrees (ex : "On dit Quetzalocoalt ou quetzalocoatel ???"). Les poemes de Netzahualocyotl sont celebres et a juste titre -ils sont magnifiques, meme si on les interprete de travers-et le nahuatl a continue d'etre langue litteraire apres la colonisation )un des premiers recits des apparitions de la Guadalupe est en nahuatl) et il a meme ete coofficiel durant quelques trop courtes annees ! domage...Reste qu'aujourd'hui, les differents dialectes nahuatl et les langues mayas sont bien vivantes !

In lak'ech !

Drr indushtriil mainsh
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Sam 22 Aoû 2015 - 12:20

Der industrielle Mensch a écrit:
Ben du coup je peux pas participer pour l'API...
Le X-SAMPA est là pour ça ! ( Et, djingpah, si tu ne sais lire le X-Sampa, voici un petit convertisseur ).
Revenir en haut Aller en bas
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Sam 22 Aoû 2015 - 12:54

Vous avez été rapides! Donc : bedal c'est juste parfait! Very Happy  Genou et Brontë aussi, bon si on voulait être vraiment très pinailleurs on pourrait souligner le fait que drathes doit être écrit /dratʰes/ et non /drathes/ mais c'est vraiment anecdotique (surtout que l’orthographe "parfaite" devrait utiliser un crochet au dessus de /tʰ/...).

Genou a écrit:
L'API de Y c'est /j/ Wink

Ouuuups! La magnifique boulette... Avec ça on avait le son ü pour y...

Genou a écrit:
Je n'ai pas bien compris le système des consonnes syllabiques. Après m'être renseigné, j'avais vu que ṛ se réalisait /i/ et ḷ /u/. Dans le lien d'enregistrements que tu nous a donné, il y a des consonnes syllabiques ?

Dans les enregistrements non, je ne pense pas... Et effectivement dans certains langages les consonnes syllabiques se sont transformées! Par exemple en hindi le r̥ /ɻ̩/ sanskrit s'est transformé en ri /ɾɪ/ comme dans Krishna.
Mais une consonne syllabique n'est en fait différenciable d'une consonne normale que par sa position dans le mot : le nucleus de la syllabe... Si tu veux écouter ce que ça donne dans les langues naturelles écoute l'enregistrement de cette page, en tchèque.

Der Industrielle Mensch a écrit:
t qui se fait si souvent raboter la tronche en nos contrees (ex : "On dit Quetzalocoalt ou quetzalocoatel ???").

C'est vrai que le tl nahuatl suscite quelques problèmes... Pourtant c'est pas si dur! Le ll se prononce exactement au même point que le t!

Citation :
Les poemes de Netzahualocyotl sont celebres et a juste titre -ils sont magnifiques, meme si on les interprete de travers-et le nahuatl a continue d'etre langue litteraire apres la colonisation )un des premiers recits des apparitions de la Guadalupe est en nahuatl) et il a meme ete coofficiel durant quelques trop courtes annees !

On les a interprété de travers? J'avoue mon ignorance sur ce sujet... Je ne savais pas non plus que le nahuatl avait été une langue co-officielle du Mexique, quelle dommage que ça ait été abandonné... Ça n'aurait été que justice pour les colonisés forcés par les aléas de l'histoire de partager leur pays...

Citation :
Reste qu'aujourd'hui, les differents dialectes nahuatl et les langues mayas sont bien vivantes !

C'est vrai que leur situation n'est pas trop catastrophique! Le yucatèque possède d'ailleurs plein de locuteurs monolingues!

Citation :
In lak'ech !

Ha! Ha! J'avoue que je n'ai jamais été bien sur de ma décomposition de cette salutation... In = je ergatif, lak' = être dans le sens d'indentité? et ech = tu absolutif?

Genou a écrit:
Le X-SAMPA est là pour ça ! ( Et, djingpah, si tu ne sais lire le X-Sampa, voici un petit convertisseur ).

Effectivement je ne connais pas du tout le X-SAMPA... Merci pour le lien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Sam 22 Aoû 2015 - 14:08

@Genou : merci ! il va falloir que je le travaille un peu, le X-SAMPA, pour bien l'assimiler
En ce qui concerne ces consonnes en position de voyelles,elles existent egalement en tcheque, mais aussi en slovene (comme dans le titre de l'opera du NSK : Krst pod Triglavom), en Copte (toute consonne sur montee d'un macron) et en anglais : dans "Totenham", le "n" est en position de voyelle

@Djingpah : Le nahuatl a ete co-officiel durant l'Empire de Maximilien de Habsbourg (a l'epoque de Napoleon III, donc, qui avait ete un vrai visionnaire, pour le coup), et que Benito Juarez, amerindien mais surtout esprit du XIXe siecle (liberal et franc-macon, notamment), s'est empresse d'oter, de la meme maniere qu'il a passe son temps a detruire le peu de protection qu'avaient les indigenes... au nom du progres. Si aujourd'hui, les langues mayas et nahuatl se portent bien (ainsi que plusieurs autres, fort heureusement), e n'est vraiment pas grace a l'aide des gouvernements ! Ce n'est que depuis six ou sept ans qu'on commence a donner plus e place aux langues amerindiennes (dans le seul etat de Veracruz, il y a du totonaque, du nahuatl, du huaxteque...), notamment via les textes de lois et quelquesmaisons 'edition qui font un travail super.
Je parle d'une interpretation de travers pour les poemes de Netzahualcoyotl car, fiinalement, on n'a de prises qu'indirectes avec la culture nahua precolombienne, et souvent biaisee (meme si Sahagun a fait un travail remarquable pour l'epoque), et qu'on n'est pas trop sur de comprendre leur pensee (d'autant que les azteques n'avaient pas d'ecriture -seulement des pictogrammes- contrairement aux mayas que, bon an mal an, on a fini par dechiffrer) : il n'y a qu'a voir les differences d'interpretation entre Laurette Sejourne et Serge Gruzinski, par exemple... des differences d'interpretation de la culture nahua precolombienne qui prennent leur source dans des postulats ideologiques, propres a leurs auteurs !(Laurette Sejourne pensait qu'on etait tout a fait en droit de juger et de comprendre cette culture, et en fait une lecture assez impregnee de christianisme, tandis que Gruzinski pense fondamentalement qu'il ne nous est pas possible de comprendre les anciens mexicas)
Revenir en haut Aller en bas
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Sam 22 Aoû 2015 - 14:51

Der Industrielle Mensch a écrit:
Si aujourd'hui, les langues mayas et nahuatl se portent bien (ainsi que plusieurs autres, fort heureusement), e n'est vraiment pas grace a l'aide des gouvernements !

Alors ça, c'est sûr... Et encore, le Mexique c'est pas le pire pour les mayas, le Honduras détient probablement la palme d'or des tueurs de la culture et des langues mayas...

Citation :
ar, fiinalement, on n'a de prises qu'indirectes avec la culture nahua precolombienne, et souvent biaisee (meme si Sahagun a fait un travail remarquable pour l'epoque), et qu'on n'est pas trop sur de comprendre leur pensee (d'autant que les azteques n'avaient pas d'ecriture -seulement des pictogrammes- contrairement aux mayas que, bon an mal an, on a fini par dechiffrer) : il n'y a qu'a voir les differences d'interpretation entre Laurette Sejourne et Serge Gruzinski, par exemple... des differences d'interpretation de la culture nahua precolombienne qui prennent leur source dans des postulats ideologiques, propres a leurs auteurs !(Laurette Sejourne pensait qu'on etait tout a fait en droit de juger et de comprendre cette culture, et en fait une lecture assez impregnee de christianisme, tandis que Gruzinski pense fondamentalement qu'il ne nous est pas possible de comprendre les anciens mexicas)

Ah d'accord! Je vois ce que tu veux dire! Effectivement Sejourné est une grande archéologue, mais son approche a tout de même gardé quelque chose de l'ethnocentrisme marquant les premiers travaux sur les cultures mésoaméricaines (et pas que...).  C'est aussi vrai que l'écriture aztèque n'est pas suffisante pour avoir un vrai point de vue interne... Quelques titres et noms de lieux, mais pas de vraie syntaxe... Je me suis initié il y a quelques temps grâce à ce document, une bonne introduction!
J'ai déjà eu ce sentiment frustrant de ne pas comprendre vraiment la culture maya... On en découvre des morceaux, mais c'est un peu comme si on observait une pièce sublime à travers un trou de serrure... Enfin la recherche est vraiment très rapide dans ce domaine, et, après tout, il n'y a pas si longtemps on prenait les femmes habillées de robes pour des prêtres, et encore un peu avant, les mayas étaient de sages pacifistes uniquement préoccupés par le mouvement des astres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Sam 22 Aoû 2015 - 15:17

Oui, le dechiffrement de l'ecriture maya nous aide a avancer, les idees recues ont la vie dure, et plus on en saura aussi sur les cultures precedentes (olmeques, notamment), plus on les comprendra. Les travaux de Gruzinski pour la periode coloniale sont passionants, mais son postulat d'impuissance -je dois dire- me desole
Revenir en haut Aller en bas
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Sam 29 Aoû 2015 - 20:20

Cours de svakâramtra | Leçon n°2


Dialogue

1- Vai źāntaus tājā āstaxaud.
2- Va tājā athi āstaxaud.
1- Kweda nāmaǵ tājā āstad?
2- Nāma jāǵ Pravāntaǵ āstad.

Traduction :

1- Que la paix soit tienne.
2- Qu'elle soit tienne aussi.
1- Quel est ton nom?
2- Mon nom est Pravântang.

Explications

Commençons par le commencement et analysons la première phrase, c'est une salutation formelle svakâramtra, l'équivalent du ''bonjour monsieur'' français. Le mot ''paix'' ici désigne la paix intérieure mais aussi une certaine forme de prospérité, d'aisance matérielle.

Vai źāntaus tājā āstaxaud.

Vai : déterminant neutre du neutre singulier

źāntaus : la paix, mot neutre ici au nominatif
tājā : tu masculin singulier au génitif : ''de toi'' ou ''à toi''
āstaxaud : verbe être conjugué à l'optatif neutre singulier 3ème personne -il se réfère ici à ''la paix''-

Cette première analyse est un peu austère, clarifions tout ça! Very Happy

Comme vous avez pu le deviner avec l'analyse ci-dessus, le svakâramtra possède les caractéristiques suivantes :

-L'ordre de base est sujet-objet-verbe, alors que en français l'ordre est sujet-verbe-objet, du coup en svakâramtra on dit je grand suis et non pas je suis grand.
- Il y a des déterminants, tout comme en français! Ces derniers sont d'ailleurs basés sur le système de notre langue, aussi pas de problèmes de ce côté là!
- Les noms possèdent un nombre et un genre -masculin, féminin ou neutre-. Ça aussi on connait, nous les francophones! Là ou ça se complique un peu c'est quand on rajoute à cela les cas... Il y en a 9 en svakâramtra donc un peu de travail en perspective!
- Les verbes s'accordent en genre et en nombre avec le sujet. Encore une fois on est pas en terrain inconnu. Surtout que le svakâramtra a la particularité de ne pas posséder d'accord verbal avec les cas des noms -la même chose est valable pour les déterminants-.
- Ces mêmes verbes changent de terminaison en fonction du temps et du mode. En svakâramtra nous trouvons trois temps le passé, le présent et le futur et cinq modes : conditionnel -si...-, parfait -action accomplie-, imparfait -action en cours-, impératif -ordre- et optatif -désir ou espoir-. Attention cependant car tous les temps ne se conjuguent pas à tous les modes et inversement. 

Retrouvons nôtre petite phrase :

Vai źāntaus tājā āstaxaud.

Vai źāntaus : la paix, ici le radical est /źānt/ et la terminaison -aus, indiquand le neutre nominatif singulier.
tājā : tienne, deuxième personne masculin singulier génitif, ce cas est utilisé pour marquer la possession.
āstaxaud : que soit, ici le verbe est conjugué au présent de l'optatif et exprimme le souhait que la paix soit à nôtre ami Pravânta. Le radical est /āst/, être et la conjugaison -axaud.

Passons maintenant à la phrase suivante :

Va tājā athi āstaxaud.

Va :
elle, c'est à dire troisième personne neutre singulier nominatif.
tājā : on connait maintenant!
athi : ce mot signifie ''aussi'' et est invariable
āstaxaud : que soit, comme tout à l'heure!

Mot à mot on a : ''elle à toi aussi qu'elle soit'', ce qui remis dans le bon ordre signifie ''qu'elle soit aussi tienne''.

Bien! Maintenant, la question culte :

Kweda nāmaǵ tājā āstad?

Kweda : que, quoi, quelle, quel, bref un mot très utile! Il est ici au masculin singulier nominatif.
nāmaǵ : nom, un mot masculin -eh non, pas neutre! Petite vacherie!- ici à l'accusatif, marqué par -aǵ [radical : /nām/]
tājā : vous devez commencer à le connaitre Laughing
āstad : le verbe être au présent 3 ème personne masculin singulier , il se réfère à interrogatif.


Quel est ton nom? : Kweda nāmaǵ tājā āstad? [quel nom est le tiens?, littéralement]

Et enfin :

Nāma jāǵ Pravāntaǵ āstad.

nāma : nom au nominatif masculin singulier
jāǵ : première personne génitif masculin singulier, à moi
pravāntaǵ : le nom pravānta à l'accusatif
āsrad : être, comme dans la dernière phrase!

Nom à moi Pravânta être : mon nom est Pravânta.

Cours

Dans cette première leçon je vous propose d'apprendre à manier les déterminants, trois cas et le verbe être au présent.

Commençons par les noms...
Comme dit plus haut en svakâramtra, les noms peuvent avoir trois genres : masculin, féminin et neutre. En général, les genres sont faciles à distinguer car le masculin est en -a-, le féminin en -i- et le neutre en -au-, après comme dans toute règle il y a des exceptions!
Les cas que j'ai sélectionnés sont le nominatif, le génitif et l'accusatif.


Nāma /nām/, le nom
Masculin singulier:

nominatif : nāma
accusatif : nāmaǵ
génitif : nāmakh

Cāndi /cānd/, la lune
Féminin, singulier :

nominatif : cāndi
accusatif : cāndin
génitif : cāndith

Patshaus /patsh/, la maison
Neutre, singulier :

nominatif : patshaus
accusatif : patshe
génitif : patshauǵ

Il faut maintenant que je vous avoue quelque chose, les pronoms sont un véritable enfers dans ma langue... Leur accord est très différent de celui des noms, et, du coup, il faut les apprendre séparément... Ici je vous propose de ne faire que les trois premières personnes.

Première personne du singulier, je
Masculin :
nominatif : ja
accusatif : jan
génitif : jāǵ

Féminin :

nominatif : ji
accusatif :jin
génitif :
jīc


Deuxième personne du singulier, tu
Masculin :
nominatif : tai
accusatif : taun
génitif : tājā

Féminin :

[size=16]nominatif : thau
accusatif : taun
génitif :
tīj

Troisième personne du singulier, il, elle
Masculin :
nominatif : va
accusatif : van
génitif : vāk


Féminin :

nominatif : vij
accusatif : vin
génitif : vik


Neutre :

nominatif : vo
accusatif : vaun
génitif : vokh


Maintenant, concentrons-nous sur les déterminants, je vous préviens, c'est un peu austère, mais c'est un passage obligé pour construire des phrases...

Le : vo
La : vi
Le (n) : vai
Les (m) : vas
Les (f) : viz
Les (n) : vez
Du : kha
De la : khi
Du (n) : khau
Un (m) : źan
Une (f) : źin
Un (i) : źau
Des (m) : khaz
Des (f) : khis
Des (n) : khauz

Attention : Les déterminants ne sont pas employés avec les pronoms, les noms désignant des humains ou les objets possédés par un pronoms.

Et maintenant, le verbe être -et pas que- au présent et ce sera tout!

Masculin :
1 : āsta
2 : āstas
3 : āstad

Féminin :
1 : āsti
2 : āstis
3 : āstid

Neutre :
1 : āstau
2 : āstaus
3 : āstaud
[/size]

Simple n'est-ce pas?
NB : Afin de former l'infinitif d'un verbe il suffit de rajouter le suffixe -ar au radical, être se dit donc āstar.


Vocabulaire de la leçon :

nom : nāma
être : āstar
paix : źāntaus
lune : cāndi
maison : patshaus
pain : pānaus
manger : khāmar
voir : rāźar


Exercices :

Exercice 1: traduire en svakâramtra.

1-Mon nom est [nom].
2-Je vois la lune.
3-Je mange son pain.

Exercice 2: traduire en français.

1- Ja vaun khāma.
2- Vij vi cāndin āsti.
3- Ja patshe tājā rāźa.


Entrainez-vous à bien prononcer les phrases de la leçon en marquant la différence entre les voyelles courtes et longues, les aspirées et les non-aspirées... Le résultat devrait être assez chantant.

Annexe

Comme vous l'avez sans-doute remarqué ma langue comporte de nombreuses racines indo-européennes et plus spécialement indo-iraniennes. Par exemple, le mot źāntaus est bien entendu dérivé de śānti! Very Happy
Dans mes futures leçons, je vous expliquerai l'origine de certains mots!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Brontë



Messages : 416
Date d'inscription : 27/10/2014
Localisation : La Rochelle, France

MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Sam 29 Aoû 2015 - 20:39

Voila ! J'espère ne pas m'être tompé :

Exos:
 

J'ai une question à te poser, au niveau du vocabulaire tu t'inspire des racines indo-européenne et les déformes selon ta convenance ou bien suis-tu une logique particulière pour les faire "évoluer" vers les mots de ta lagnue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creaturedelamort.e-monsite.com/
bedal



Messages : 3670
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Dim 30 Aoû 2015 - 16:09

Voilà mes réponses Very Happy

Spoiler:
 

langue très intéressante, j'adore le rendu !!! Very Happy

qqch m'a perturbé : tu marques l'attribut du sujet avec l'accusatif?

mon nom est : Nāma jāǵ pravāntaǵ āstad

chez moi c'est svt le nominatif, parfois un cas "statif"...

parce que je ne considère pas l'attribut comme un COD d'un verbe d'état...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Lun 31 Aoû 2015 - 17:12

Brontë a écrit:
Voila ! J'espère ne pas m'être tompé :

Exos:

   1- Nāma jāǵ Brante āstad.
   2- Ja vi cāndin rāźa.
   3- Ja vāk pāne khāma.

   1- Je mange ça
   2- Elle voit la lune
   3- Je mange ton pain

Le premier exercice est parfait! Tu n'as d'ailleurs pas besoin de décliner les mots étrangers (Brontë), donc sans problèmes!

Le deuxième comporte quelques erreurs :
Vij vi cāndin āsti
elleNOM la luneACC être

Elle est la lune.

Cela dit, ton erreur est parfaitement compréhensible car le svakâramtra note l'attribut du sujet avec l'accusatif (ce qui n'est pas très fréquent). J'aurais du le dire avant, désolé...

Ja patshe tājā rāźa.
jeNOM maisonACC tuGEN voir.

Je vois ta maison.

Voilà!

Brontë a écrit:
J'ai une question à te poser, au niveau du vocabulaire tu t'inspire des racines indo-européenne et les déformes selon ta convenance ou bien suis-tu une logique particulière pour les faire "évoluer" vers les mots de ta lagnue ?

Non, il n'y a aucune logique d'évolution des mots! C'est juste une sorte de "bricolage lexical" pour rajouter un verni d'authenticité à la langue! Il y a des trucs du hittite, sanskrit, avestique, latin, grec ancien tous azimuts... Je note habituellement l'origine des mots dans mon dictionnaire, mais des fois j'ai oublié de le faire et je suis bon pour réouvrir le dico de sanskrit, puis d'avestique, bref de remuer ciel et terre... Mad
Je pense que j'ai été inspiré par le travail d'Anoev sur ce point...  

bedal a écrit:
Voilà mes réponses Very Happy

Spoiler:

   Exo1

   1-Nāma jāǵ bedalaǵ āstad.
   2-Ja vi cāndin rāźa.
   3-Ja pane vik khāma.


   Exo2

   1- Je le mange.
   2- Elle est la lune.
   3- Je vois ta maison.

He bien, là, rien à dire, tout est parfait! Tu n'est pas obligé de décliner bedal (mot étranger) mais ce n'est qu'une convention!

bedal a écrit:
qqch m'a perturbé : tu marques l'attribut du sujet avec l'accusatif?

mon nom est : Nāma jāǵ pravāntaǵ āstad

chez moi c'est svt le nominatif, parfois un cas "statif"...

parce que je ne considère pas l'attribut comme un COD d'un verbe d'état...

Bien observé Watson! Quel idiot, j'ai oublié de vous le dire... Donc, oui, le svakâramtra utilise l'accusatif de façon un peu particulière car il marque le COD et l'attribut du sujet des verbes d'état (typiquement âstar).

Et à propos, la phrase sur la lune m'a été inspirée par une légende svakâram que je suis en train d'écrire, j'en utiliserais des extraits dans les prochains cours!

Et sans ça, avez-vous trouvé cette deuxième leçon suffisamment claire? J'ai l'impression d'avoir fait un truc un peu long et pas super simple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Brontë



Messages : 416
Date d'inscription : 27/10/2014
Localisation : La Rochelle, France

MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Lun 31 Aoû 2015 - 18:48

Ouh la la ! J'devais faire autre chose à côté pour m'être planté à ce point là !  Shocked

djingpah a écrit:
Non, il n'y a aucune logique d'évolution des mots! C'est juste une sorte de "bricolage lexical" pour rajouter un verni d'authenticité à la langue! Il y a des trucs du hittite, sanskrit, avestique, latin, grec ancien tous azimuts... Je note habituellement l'origine des mots dans mon dictionnaire, mais des fois j'ai oublié de le faire et je suis bon pour réouvrir le dico de sanskrit, puis d'avestique, bref de remuer ciel et terre... Mad
Je pense que j'ai été inspiré par le travail d'Anoev sur ce point...  
ça marche, en tout cas j'aime beaucoup le rendu de ta langue est elle donne envie de découvrir les langues qui l'inspirent  Wink
djingpah a écrit:
Et sans ça, avez-vous trouvé cette deuxième leçon suffisamment claire? J'ai l'impression d'avoir fait un truc un peu long et pas super simple...
Oui bien sûr  j'ai trouvé a assez clair peut-être que des tableaux faciliterait davantage l'apprentissage mais sinon tout est ok pour moi !
djingpah a écrit:
Et à propos, la phrase sur la lune m'a été inspirée par une légende svakâram que je suis en train d'écrire, j'en utiliserais des extraits dans les prochains cours!
J'ai hâgte de la voir ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creaturedelamort.e-monsite.com/
bedal



Messages : 3670
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Lun 31 Aoû 2015 - 18:54

merci ^^

oui tes leçons sont très claires !

(ptet que vous aimeriez voir les cours d'algardien postés sur l'Atelier, en attendant que je me bouge pour mon site)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours de svakâramtra   Aujourd'hui à 22:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de svakâramtra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les cours. Division B.
» IEJ cours et correction des épreuves
» Cours sur le Modèle Linéaire
» NON à la suppression du cours de Grec en CPGE scientifique !
» Une religieuse assassinée au cours d'un rite satanique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Cours en ligne-
Sauter vers: