L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Soranais / Srónea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Soranais / Srónea   Ven 18 Sep 2015 - 17:17

Citation :
/ʂqɑsɛt βɑɹatsɐ̃m seːʂʈoːm tʌ/

Citation :
/ɨːnas ɐ̃ɻøylɑɨ pɘ̃/

Pas facile à prononcer tout ça! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Soranais / Srónea   Ven 18 Sep 2015 - 18:35

djingpah a écrit:
Pas facile à prononcer tout ça! Shocked

Je ne sais plus qui avait fait des enregistrements dans diverses idéolangues il n'y a pas si longtemps (toi ?), mais ça pourrait représenter un petit défi pour cette personne, ou quiconque est agile avec ses organes buccaux Very Happy

Au passage, j'ai oublié l'accentuation ! La voici :
  /ʂqɑ'sɛt βɑ'ɹatsɐ̃m seːʂ'ʈoːm tʌ/ 
  /ɨː'nas ɐ̃ɻøy'lɑɨ pɘ̃/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Soranais / Srónea   Ven 18 Sep 2015 - 19:08

Citation :
Je ne sais plus qui avait fait des enregistrements dans diverses idéolangues il n'y a pas si longtemps (toi ?), mais ça pourrait représenter un petit défi pour cette personne, ou quiconque est agile avec ses organes buccaux Very Happy

J'ai fais pas mal d'enregistrements mais je ne suis pas le seul! J'avoue que là je galère un peu avec tes phrases... C'est plus dur que du klingon! lol!
Je pense que le pire c'est ça :  /ɐ̃ɻøy/...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Soranais / Srónea   Sam 19 Déc 2015 - 15:22

J'vais essayer de reprendre un peu cette langue, qui me plaisait bien, et qui me plaît toujours...

J'ai commencé par faire des tableaux récapitulant les mutations phonologiques (en y ajoutant 3 nouvelles : la postérieurisation, la vélarisation et l'uvularisation).

Mutations vocaliques :


Mutations consonnantiques :


Puis ensuite, j'ai essayé de définir quelques règles de création de noms et, surtout, de verbes.

J'ai bien évidemment gardé les noms-produits :
   óvlae (arbre) → óvleatl (bois (matière))
   róm (bouche) → róneatl (langue, langage)

Ainsi que les combinaisons noms + verbes :
   tao (soleil) + sésthu (voir) → taosdéth (jour (opposé à nuit))

Pour les verbes, plusieurs schémas de création, dont ceux ayant le sens de « faire quelque chose », où le nom est gardé à l'absolutif et le verbe geoi (agir, faire) est ajouté sous la forme consonne intercalaire + -eoi :
   lanh (création) → lantheoi (créer)

De même, une combinaison donnant le sens de « faire l'utilisation de quelque chose », avec deux schémas différents : soit le nom est à l'absolutif et le verbe ajouté est soit thu (utiliser, employer) pour former un verbe transitif, soit le nom est à l'instrumental et le verbe ajouté est gai (dérivé de aekai, faire fonctionner, allumer) pour former un verbe intransitif.
   sés (œil) → sésthu (voir)
   róm (bouche) → rónthu (manger, notez ici l'assimilation m→ɳ)
   dhéoi (pied) → dhógai (aller)

Ensuite, il y a les verbes exprimant un but, ou un changement d'état, dont la structure est nom-cible à l'absolutif accompagné de núi (atteindre) :
   kauim (haut) → kauinúi (monter)

Et enfin, les verbes aux sens plus particuliers, tous intransitifs, qui se forme sur un nom à l'ergatif et un verbe :
   snhar (neige) + kauinúi (monter) → snharáogauinúi (neiger)

Seul petit défaut : on arrive vite à former des mots assez longs... Mais cela est davatage dû à l'orthographe de la langue qu'à la prononciation : en effet, le verbe snharáogauinúi se prononcera /ʂɳɑʁʌːɰɑɨnɨː/, rien de bien compliqué Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Soranais / Srónea   Dim 10 Juil 2016 - 15:05

Soranais, 1 an après

Eoilhi!
Bonjour !

Depuis quelques jours maintenant j'ai totalement retravaillé cette langue, sans pour autant en changer les bases que j'avais définies il y a un an. Étant arrivé à 13 pages de grammaire, je pense pouvoir partager tout cela avec vous. Pour mémoire, les pages précédentes présentaient principalement les schémas de déclinaison (le soranais étant une langue à cas) et les bases de la conjugaison ; pas besoin de s'y replonger, je vais tout détailler car des modifications ont eu lieu.

Quelques détails sur la grammaire (commentaires)


Voici les changements (en vert) sur les points que j'avais noté il y a un an.

Le soranais est une langue ergative à cas. L'ordre préféré est : patient + actant + verbe + compléments.

Les noms se déclinent selon le cas uniquement (pas de genre, et le nombre est indiqué soit par un adjectif, soit directement dans la conjugaison).
J'ai rajouté une notion d'existence du nom, encore « prototype », divisée en plusieurs types ayant chacun leur marque.
Les verbes se conjuguent selon le mode, la voix (j'y réfléchis encore), la personne (patient et actant) et le temps (au nombre de quatre : passé, présent, futur proche, futur lointain).
La négation et l’interrogation s’expriment à l’aide d’auxiliaires (il existe de même un auxiliaire pour former des phrases interro-négatives).
Chaque verbe a une forme négative (très facile à retrouver depuis sa forme affirmative). Pour l'interrogation, je n'y ai pas encore réfléchi.
Les adjectifs et adverbes sont toujours invariables, et viennent toujours après (avant pour les adverbes ?) le nom ou le verbe auquel ils apportent une précision.

Je reprends maintenant la phonologie !

Phonologie

Consonnes

En gris les allophones.

Nasales : /n ɳ ŋ ɴ/ ˂ n nh x ˃
Occlusives : /p t ʈ k q/ ˂ p t th c q ˃
Fricatives sibilantes : /s ʂ ʐ/ ˂ s h rh ˃
Fricative non-sibilante : /ð/ ˂ d ˃
Spirantes : /ɸ β ɻ ʁ/ ˂ v r ˃
Latérales affriquées : /tɬ ʈꞎ/ ˂ tl tlh ˃
Latérales spirantes : /l ɭ/ ˂ l lh ˃

On trouve donc 5 points d'articulation (labial, dental, rétroflexe, vélaire et uvulaire), et des spirantes préférées aux fricatives (sauf pour les dentales et les alvéolaires).

J'ai supprimé le /ɰ/ et le /m/, le /ŋ/ s'est confondu avec /ɴ/ (sauf devant /k/ où il reste, par assimilation, prononcé [ŋ]). Le /p/ se prononce [ɸ] en début de mot.
Enfin, j'avais avant les phonèmes /ɹ ɻ/ : les deux sont devenues fricatives, mais le son [ɻ] reste allophone de /ʐ/ après une voyelle (sauf si une voyelle le suit).

Au niveau de l'orthographe, j'ai allégé le sh en h, et, petite folie, j'utilise le x pour le /ɴ/. J'ai aussi transformé le k en c.

Voyelles

Classées par ouverture.

Fermées : /i y ɨ u uː/ ˂ i ue ui u ú ˃
Mi-fermées : /e eː ɘ ɘ̃ ɵ ɵː o/ < e é eo éo eu éu o ˃
Mi-ouvertes : /ɛ ɛː ʌ ʌː/ < ae áe ao áo ˃
Ouvertes : /ɐ ɐ̃ ɑ/ < ea á a ˃

Note : /ɐ/ est bien entendu pré-ouverte.

Il existe aussi sept diphtongues : /ei ɵy ou ɐi ɑɨ ɑu ɘɨ/ < ei eue ó eai au aui eoi ˃

Le /ø/ s'est centralisé en /ɵ/, le /a/ a disparu, tout comme le /ɨː/ au profit du /uː/.
J'ai aussi tranformé le /oː/ en /ou/, mais en gardant l'accent aigu pour l'orthographe (du coup, le nom de la langue, srónea, est prononcé /'sʁou̯.nɐ/).

Enfin, les voyelles /ɐ̃ ɘ̃/ s’écrivent < án éon > si elles terminent un mot.

Syllabe

La structure d’une syllabe est la suivante : (initiale +) noyau (+ finale)
L’initiale et la finale sont des éléments facultatifs.
Le noyau est toujours composé d’une voyelle (courte, longue ou nasale) ou d’une diphtongue.

Initiales :
   - toutes les consonnes sauf les nasales
   - /s/ + consonne (sauf rétroflexe)
   - /ʂ/ + consonne (sauf dentale)
   - les irrégulières /lt/, /ɭʈ/, /ðn/, /ðl/

Finales :
   - toutes les consonnes
   - /ntɬ ɳʈꞎ/

Groupes médiaux

Lorsque deux syllabes juxtaposées entraînent la juxtaposition d’une finale et d’une initiale, une mutation peut survenir. Cette mutation est en général une assimilation régressive. Ainsi, selon le point d’articulation de la finale, on aura :
   - nasales : assimilées, deviennent occlusives devant les spirantes ;
   - occlusives : subissent une V-mutation (sauf devant une spirante), voisent l’initiale ;
   - spirantes : assimilées, disparaissent devant une spirante ;
   - fricatives : (sibilantes) équivalent d’une S-/H-mutation ; (non-sibilante) pas de changement ;
   - latérales : pas de changement.

D’autres mutations ont toujours lieu le cas échant :
   - le point d’articulation de la finale prendra celui de l’initiale si une dentale et une rétroflexe se côtoient, ou si une vélaire et une uvulaire se côtoient ;
   - les finales /ntɬ/ et /ɳʈꞎ/ se dénasalisent en /tɬ/ et /ʈꞎ/.

Irrégularité orthographique :
   - une combinaison /ʈʂ/ s’écrira < tsh >.

Accentuation

L’accentuation d’un mot se fera le plus souvent sur sa dernière syllabe.

En revanche, elle tombera sur la pénultième syllabe si :
   - le cœur de la dernière syllabe est une monophtongue centrale ;
   - les noms-produits (je les re-présenterai plus tard) sont accentués sur leur dernière syllabe ;
   - les verbes ont l'accentuation sur leur terminaison verbale (je développerai aussi).

Mutations phonologiques

Elles sont toujours bien là, retravaillées. Je vous mets les images des tableaux par feignantise.
Je n'ai gardé que trois mutations consonantiques, et trois mutations vocaliques (dont une nouvelle : la polarisation).

Afin de lire les tableaux correctement, comparez le tableau de la mutation au premier de l'image reprenant les consonnes/voyelles de la phonologie.
Ainsi, la V-mutation de /ɳ/ sera /ɳʐ/.







Voilà, j'en ai fini pour cette section ; vous l'aurez constaté, il n'y a que peu de différences avec ce que je vous ai présenté l'année dernière. Ceci dit, j'espère avec cela obtenir une langue plus facile à prononcer, et plus esthétique à l'écrit, sans pour autant perdre son caractère original.

La prochaine description parlera des bases de la conjugaison, qui sera un peu plus digeste que tout ça Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Soranais / Srónea   Dim 10 Juil 2016 - 18:36

Atíel a écrit:

Irrégularité orthographique :
   - une combinaison /ʈʂ/ s’écrira < tsh >.
Et une combinaison /ɳʂ/ < nsh > ? Je trouve que c'est dommage de perdre le couple s/sh qui faisait un beau parallèle avec les autres alvéolaires/rétroflexes.

Je suis content que tu t'y sois remis !
Je me demande si les changements ont simplifié les schémas de déclinaison Laughing

Tiens, en lisant la grammaire du siwa (une idéolangue présentée sur 650 pages), j'ai vu qu'il faisait aussi usage de mutations tant consonantiques que vocaliques, et là aussi il y a une "polarisation" des voyelles. Quelles sont les langues naturelles qui vous ont inspirés ?

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Soranais / Srónea   Dim 10 Juil 2016 - 19:27

Mardikhouran a écrit:
Tiens, en lisant la grammaire du siwa (une idéolangue présentée sur 650 pages), j'ai vu qu'il faisait aussi usage de mutations tant consonantiques que vocaliques, et là aussi il y a une "polarisation" des voyelles. Quelles sont les langues naturelles qui vous ont inspirés ?

Ah oui, le siųa !
Je crois que j'ai dû découvrir la polarisation grâce à cette langue il y a quelques temps maintenant, je ne me souviens pas l'avoir vu ailleurs. Maintenant, ça fait quelques temps (et quelques brouillons) que j'essaie d'utiliser ce phénomène pour facilement « transformer » un mot sans que son résultat soit presque identique à l'oreille. Pour le moment, je l'utilise sur les verbes seulement, j'en dirai plus.

Mardikhouran a écrit:
Et une combinaison /ɳʂ/ < nsh > ? Je trouve que c'est dommage de perdre le couple s/sh qui faisait un beau parallèle avec les autres alvéolaires/rétroflexes.

Oui pour ˂ nsh ˃ !
Après, la transition shh est plutôt destiné à réduire le nombre de lettres moyen dans les mots... On perd en logique, mais on gagne en lisibilité.

Mardikhouran a écrit:
Je me demande si les changements ont simplifié les schémas de déclinaison.

Non Twisted Evil
Mais j'ai besoin de réfléchir : quels cas vais-je garder ? quels cas vais-je ajouter ?
Pour le moment, seuls l'absolutif, l'ergatif et le locatif sont définis. Et puis, j'ai créé des classes (enfin, elles suivent les modes d'articulation des consonnes !).
Tiens, cadeau, l'ergatif tel qu'il est en ce moment :


(A = noms en voyelles, C = noms en consonnes, T = noms-produits.)
(C = centrales, H = rétroflexes, K = vélaire, Q = uvulaires).
(Pour le moment, pas de règle guidant le choix vers Qα ou Qβ.)
(Je dois revoir les codes, entre C = centrales, C = consonnes et K alors que /k/ s'écrit avec un C...)

Ça me fait penser que j'ai oublié de parler du ˂ g ˃, qui ne se prononce pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Soranais / Srónea   Jeu 14 Juil 2016 - 13:07

La conjugaison


Je fonctionne toujours sur un système de marques personnelles, que j'ai légèrement modifié par rapport à ce que j'avais il y a un an.
La structure de conjugaison est restée identique : base verbale + (marque du patient - absolutif) + marque de l'actant (absolutif ou ergatif selon transitivité du verbe).

Absolutif
Ergatif
1eje, nous exclusif
-s-
-es
1ije + tu, nous inclusif
-t-
-at
2stu
-n-
-en
2pvous
-nh-
-anh
3il(s), elle(s) [1]
-nor-
-ear
4il(s), elle(s) [2]
-leaq-
-eaq
0ion, qqch, qqun
-q-
-aq
0dça
-/-r-
-
*réflexif
-h-
*
La désinence à l’absolutif de la personne 0d est -r- si elle est suivie d’une autre désinence.

Ces marques s'ajoutent directement à la base verbale, qui se termine toujours par une voyelle, accentuée, et porteuse de sens.
Ainsi, on retrouvera (pour le moment) les verbes en :
   -u, « employer, utiliser »
   -eoi, « agir, faire, mettre en œuvre »
   -ae, « faire fonctionner, allumer, utiliser »
   -ui, « atteindre »
   , « être, être en l’état »

Cette voyelle se modifie pour former la forme négative des verbes : elle subit une polarisation.
Ainsi, la forme négative de séhtu « voir » (verbe tiré de séh, « œil ») sera séhteai « ne pas voir », aussi simple que cela.

Petit exercice

Si « je ne mange pas de pomme » se dit deaica cópeaires, comment traduiriez-vous « la pomme te mange » ?
Bonus : qui saura trouver le sens de ma signature (que j'ai piquée à quelqu'un) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Soranais / Srónea   Jeu 14 Juil 2016 - 18:28

Atíel a écrit:

Petit exercice

Si « je ne mange pas de pomme » se dit deaica cópeaires, comment traduiriez-vous « la pomme te mange » ?
Bonus : qui saura trouver le sens de ma signature (que j'ai piquée à quelqu'un) ?

ŕéponse:
 

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16249
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Soranais / Srónea   Jeu 14 Juil 2016 - 18:55

Mardikhouran a écrit:
loqùtete or anœvens?.
T'étais pas loin, mais y a quatre 'tit'z'erreurs.

Une d'orthographe : le verbe, c'est lokùt (-a, -éa)
Un autre pour l'interrogation : le verbe et le sujet ne sont pas intervertis : on met ep devant (comme pour ĉu en espéranto).
Une troisième : lokùtete est l'impératif. Alors j'sais bien que l'aneuvien n'exclut pas l'impératif dans les phrases interrogatives. Mais dans ce cas-ci, ça ne s'impose pas.
Enfin, le mot "aneuvien" se traduit anoeven, avec le O et le E détachés, pour le son... [œ:]. Le Œ, lui, se prononce [u:].

Cependant, un bon point : tu n'as pas oublié la substantivation de l'adjectif anoeven en y mettant l'accusatif derrière.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Soranais / Srónea   Jeu 14 Juil 2016 - 19:22

Mardikhouran :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Pomme de Terre



Messages : 1043
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Soranais / Srónea   Ven 15 Juil 2016 - 10:07

Atíel a écrit:
Bonus : qui saura trouver le sens de ma signature (que j'ai piquée à quelqu'un) ?
Je me demande bien qui.
En tout cas, même si je n'ai pas encore participé j'aime bien ta langue, même si comme toujours je me noie dans la phonologie Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soranais / Srónea   Aujourd'hui à 19:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Soranais / Srónea
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: