L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bascule d'un quotidien papier sur le web...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ziecken
Modérateur


Messages : 4967
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Bascule d'un quotidien papier sur le web...   Sam 19 Sep 2015 - 18:36

Silvano a écrit:
J'ai lu que quelqu'un transférait régulièrement les données importantes de son site web sur du papier sans acide, en imprimant 32 pages sur une une page, pour gagner de l'espace. Et qu'il les stockait à au moins deux emplacements.

Mais, vous savez, le papier journal est peu durable. Il a toujours fallu transférer le contenu d'un journal sur un autre support si on voulait le conserver. Mais qui veut vraiment consulter l'actualité d'il y a 17 ans et quart? En fait, au contraire, si on le veut vraiment, il est beaucoup plus facile d'y accéder, à cette vieille actualité, si elle est sur un site web que si elle est dans les microfilms de la Bibliothèque nationale.

Je partage ton point de vue Silvano, c'est pourquoi je persiste à penser que le retour au papiers ou encore moins aux tablettes d'argile, n'est pas la solution, n'en déplaise à Od².

Pour ma part je stocke tout sur Internet, sur mon ordi et principalement sur mes wikis. La base de données est sauvegardée tous les jours et stockée dans deux maisons différentes en cas d'incendie.

Je continue de penser que des technologies futures permettront de conserver encore mieux les données que nos ordinateurs actuels. Mais là il faut faire preuve d'un peu d 'imagination ! scratch

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
PatrikGC



Messages : 2318
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Bascule d'un quotidien papier sur le web...   Sam 19 Sep 2015 - 19:05

Ziecken a écrit:
Je continue de penser que des technologies futures permettront de conserver encore mieux les données que nos ordinateurs actuels. Mais là il faut faire preuve d'un peu d 'imagination ! scratch

A condition qu'il n'y pas de nouvelles normes qui arrivent et qui ne seraient plus compatibles ensuite avec les anciennes. Et les joyeusetés liées à des contraintes purement commerciales (cf IOS et Android)

Quelqu'un, qui possède un beau tableau Multplan sur une disquette 5 pouces 1/4, est mal parti, par exemple... C'est pire encore pour les disquettes 8 pouces !
Autre exemple, le laser-disc de Philips...
Sans parler le Super 8...
On peut multiplier les exemples.

Bref, je me méfie de l'avenir en rose, sur les nuages qu'on nous promet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Bascule d'un quotidien papier sur le web...   Sam 19 Sep 2015 - 19:41

Pour récupérer mes dessins et textes réalisés en primaire et enregistrés sur disquette, j'ai dû demander l'autorisation à un prof d'utiliser les ordinateurs archaïques du lycée, seuls encore pourvus de lecteurs. Et même là certains fichiers étaient illisibles.

Et combien de fois ai-je cherché en vain une page internet sur Internet Archive...

Je pense que la multiplicité et la diversité des supports est la méthode la plus sûre de stocker une information longtemps. Mais pour cela, il faut qu'un maximum de gens s'y attellent, et ils ne le feront que s'ils s'intéressent à ce qui est écrit (c'est-à-dire exactement la raison pour laquelle il nous manque les œuvres de tant d'auteurs antiques, non-recopiés par une armée de moines.)
Dans 200 000 ans, les archéologues auront-ils plus de traces écrites de notre civilisation que nous n'en avons de celles qui nous précèdent ?

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/ En ligne
odd



Messages : 4335
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Bascule d'un quotidien papier sur le web...   Sam 19 Sep 2015 - 20:47

...


Dernière édition par odd le Sam 14 Nov 2015 - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4967
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Bascule d'un quotidien papier sur le web...   Dim 20 Sep 2015 - 19:15

odd a écrit:
Il ne fait aucun doute que le papier est bien plus durable que les archives numériques.

Je ne serais pas aussi affirmatif.

Dans des bonnes conditions de conservations le papier peut être conservé mais se dégrade néanmoins. De plus les données stockés ne sont pas réutilisables, modifiables et reproductibles. Elles sont donc condamnées à disparaître.

En revanche dans de bonnes conditions de conservation, c'est-à-dire sans page de courant ou de bug, les données peuvent être conservées indéfiniment et dans la même qualité, on peut les reproduire, les partager dans le monde entier, les modifier, les retravailler.

Les deux méthodes ont leur avantages et leur défauts. Je trouve personnellement plus d'avantage à la conservation numérique, mais je la trouve plus froide que le papier auquel je n'attache pas le même rapport.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
odd



Messages : 4335
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Bascule d'un quotidien papier sur le web...   Dim 20 Sep 2015 - 22:39

...


Dernière édition par odd le Dim 15 Nov 2015 - 21:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4967
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Bascule d'un quotidien papier sur le web...   Lun 21 Sep 2015 - 10:35

Oui, tout comme on a trouvé des tablettes d'argiles en Mésopotamie et les fameux écrits de la Mer morte. L'écrit peu se conserver mais se détériore si les conditions ne sont pas réunies pour sa bonne conservation.

Le numérique ne se détériore pas, c'est le support qui peut se détériorer mais contrairement au papier, le support peut se changer pour conserver le message originel. C'est de ça que je parlais.

C'est sûr que si tu fais pourrir tes feuilles dans le garage et que tu les récupère de justesse avant leur désintégration et du matériel informatique de piètre qualité sans sauvegarde régulière de tes données en changeant les support, c'est sûr, que tu choisira le papier.

Tout est question de conservation. Si les deux supports sont bien conservés, ils se valent. Leur avantage est donc ailleurs. Là où moi je donne l'avantage au numérique c'est qu'il peut être multiplié, modifié, partagé à volonté, sans perte de qualité.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Djino



Messages : 3325
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Bascule d'un quotidien papier sur le web...   Lun 21 Sep 2015 - 14:06

Enfin... un cd ne devient pas illisible sans raison. D'ailleurs dès lors qu'on prend les bonnes précautions, il se conserve bien plus longtemps que du papier.

En tout cas, même si je reconnais beaucoup d'avantages au numérique, je ne suis pas enchanté à l'idée d'abandonner le support papier.
Ce n'est pas parce que nous avons des cuisinières que nous ne cuisons plus rien au bois Wink

Moi qui suis habitué aux écrans, je trouve beaucoup plus confortable de lire sur du papier. De plus, alors que les nouvelles technologies devraient permettre aux hommes de travailler moins en les déchargeant de certaines tâches, elles sont synonymes sous le capitalisme de restructurations, coupes budgétaires, licenciements, augmentation des cadences et détérioration des conditions de travail en général.
Si le fait d'opter pour le numérique crée des emplois qui n'existaient pas avant, il en sacrifie en revanche bien plus, de par sa plus grande productivité.

Pour finir, comme je le disais, se priver des revenus liés à la vente du journal (la vente couvre assez vite les frais de la production), c'est se priver d'indépendance financière. Ça me rappelle une histoire arrivée récemment au Times, qui a dû retirer de son site un article faisant part des scandales dans lesquels trempait une grande banque, parce que cette dernière menaçait de remettre en question le soutien financier qu'elle apportait au journal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Emanuelo



Messages : 1216
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Bascule d'un quotidien papier sur le web...   Lun 21 Sep 2015 - 14:58

Est-ce que La Presse+ restera gratuite ? En France, Mediapart a prouvé qu'un journal 100% en ligne et sans pub (et sans subventions étatiques) pouvait être rentable. Je crois que c'est une bonne solution.

Qui influe la ligne éditoriale d'un journal ? Ceux qui le paient. Quand un journal payant n'est pas rentable, l'influence du lecteur est très basse (c'est le cas des grands quotidiens papier en France en tout cas). A fortiori, quand le lecteur ne paie pas son journal, il n'a aucune influence sur la ligne éditoriale. Les rédactions ne cherchent donc pas à produire une information de bonne qualité, mais une information qui plaît aux propriétaires et, dans un second temps, aux annonceurs. Par contre, un journal rentable uniquement par ses abonnements ne rend de compte qu'à ses lecteurs, et ne crains donc que les désabonnements, ce qui le pousse à produire une information intéressante et de bonne qualité. Dans notre société, seuls les journaux en ligne peuvent atteindre ce graal journalistique.

Là est donc l'avenir : d'un côté des journaux en ligne gratuits qui ne sont que les relais des propriétaires, c'est le chemin que prend La Presse ; de l'autre côté des journaux en ligne payants indépendants (cela est bien entendu un idéal-type, dans la réalité rien n'est noir ou blanc on est d'accord, et la majorité des journaux naviguera entre les deux).

Je parle bien sûr des quotidiens ; les hebdomadaires et les mensuels sont dans une autre dynamique. Car au-delà des pressions économiques, ce qui fait que le quotidien papier est appelé à disparaître est son rythme. Le quotidien a comme rôle premier la transmission rapide de l'information plus ou moins brute. Les hebdos et les mensuels livrent une information déjà connue, ou des enquêtes de long terme ; ils digèrent déjà plus l'information. À l'heure des réseaux sociaux et des chaînes d'information, un événement japonais arrive sur la tablette du quidam français intéressé dans la minute. Le quotidien papier est devenu trop lent pour avoir la primeur de l'information, mais est toujours trop rapide pour permettre de véritables analyses de fond. Le quotidien est devenu inutile.

Du moins est-ce ma vision. Je me demande souvent ce que deviendront les revues espérantistes dans 20 ans. Tout-numérique et tout-gratuit ?

Hmmm, ĉio ĉi iĝus bona blogero Very Happy .

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr En ligne
Silvano



Messages : 11714
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Bascule d'un quotidien papier sur le web...   Lun 21 Sep 2015 - 15:01

Emanuelo a écrit:
Est-ce que La Presse+ restera gratuite ? En France, Mediapart a prouvé qu'un journal 100% en ligne et sans pub (et sans subventions étatiques) pouvait être rentable. Je crois que c'est une bonne solution.

C'est ce qu'ils promettent. Et je crois que renier cette promesse serait fatal.

Et la ligne éditoriale de La Presse a toujours été établie par ses propriétaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Emanuelo



Messages : 1216
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Bascule d'un quotidien papier sur le web...   Lun 21 Sep 2015 - 15:09

Silvano a écrit:
Et la ligne éditoriale de La Presse a toujours été établie par ses propriétaires.

Oui, c'est le cas de quasiment tous les journaux. Le Monde à une époque était une exception (les journalistes eux-mêmes étaient les propriétaires), mais aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Le numérique permet justement de faire autrement plus facilement.

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr En ligne
odd



Messages : 4335
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Bascule d'un quotidien papier sur le web...   Lun 21 Sep 2015 - 22:48

...


Dernière édition par odd le Dim 15 Nov 2015 - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11714
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Bascule d'un quotidien papier sur le web...   Lun 21 Sep 2015 - 22:57

odd a écrit:
Emanuelo a écrit:
En France, Mediapart a prouvé qu'un journal 100% en ligne et sans pub (et sans subventions étatiques) pouvait être rentable. Je crois que c'est une bonne solution.
Le site de médiapart n'est pas gratuit, ce qui est visible en ligne n'est qu'une version dégradée (faut payer pour voir)...

Personne n'a dit le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
odd



Messages : 4335
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Bascule d'un quotidien papier sur le web...   Lun 21 Sep 2015 - 23:14

...


Dernière édition par odd le Mar 17 Nov 2015 - 23:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanuelo



Messages : 1216
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Bascule d'un quotidien papier sur le web...   Mar 22 Sep 2015 - 8:58

odd a écrit:
Effectivement mais même les journaux les plus payants offrent une version light pour être présent sur le net...
Et il semble de plus en plus naturel que la presse devienne gratuite...
Comme tout le reste de la propriété intellectuelle qui semble devoir être abolie...

Et bien justement, Mediapart prouve que ce n'est pas une fatalité, puisqu'aucun article n'y est lisible gratuitement, et que pourtant, l'entreprise est rentable. Après, rien ne dit que ce ne soit pas un épiphénomène, mais j'aurais tendance à dire que non. Les gens prennent l'habitude pour payer des trucs sur le net, tout n'est pas facilement portaportable.

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr En ligne
odd



Messages : 4335
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Bascule d'un quotidien papier sur le web...   Mar 22 Sep 2015 - 20:30

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bascule d'un quotidien papier sur le web...   Aujourd'hui à 14:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Bascule d'un quotidien papier sur le web...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Courte prière à Dieu miséricordieux pour obtenir la grâce de vivre l'amour au quotidien
» La Lune au quotidien
» l'EVANGILE AU QUOTIDIEN
» Topographie de la vie spirituelle au quotidien
» fabriquer du papier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Général :: Langues et cultures-
Sauter vers: