L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Uropi : réformes et vocabulaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
Doj-pater



Messages : 1257
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Ven 15 Juil 2016 - 12:39

Kotave a écrit:
Les deux ne viennent-ils pas de secerno ?

Oui, tu as raison: secerno qui signifie "séparer", mais il y a eu une bifurcation: secret < secretum (lieu écarté) < secretus = séparé, à part, et sécrétér de sécrétion (à l'origine "séparation") mais qui correspond à un autre sens de secerno: rejeter

Si on remonte encore plus loin, on arrive au PIE *krei- "séparer" qui donne également gr κρίνω = juger (> critique, crise, etc.), δια-κρίνω = dis-cerner, lat cribrum = crible, irlandais criathar, bret krouer, gal ridyll = crible, anglo-saxon hrīddel, ancien haut allemand rītera = crible, anglais riddle = devinette, lituaninen krijas bord d'un tamis, Uropi krid = crible, bret krib, gallois crib > Uropi krin (sous l'influence de lat crinis = cheveu, fr crin) = peigne

Anoev a écrit:
Ah, au fait, si sécréter se dit ussafo et ussuco, on peut supposer que la sécrétion (fonction) est ussafad & ussucad, quant au liquide, j'verrais ussuc.

Oui, mais pour le liquide, soit on fait comme tu dis, soit on considère que la sécrétion est le résultat de l'action sécrétion (ussucad) auquel cas on utilisera le participe passé:
comme dans picto = peindre > u picten (un "peint") = tableau, alors que pict est simplement image

Donc on peut avoir ussucen pour ce qui a été "sécrété".

Citation :
Bonne fête nationale.

In fakt po ma, je s'u dupli fest, par 13j Ʒul se mi festidià (Joël + Henri) id 14i Ʒul de nasioni fest.
En fait, pour moi, c'est une double fête parce que le 13 c'est ma fête (Joël + Henri)  et le 14 la fête nationale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Kotave



Messages : 1590
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Ven 15 Juil 2016 - 15:11

Citation :
Si on remonte encore plus loin, on arrive au PIE *krei- "séparer" qui donne également gr κρίνω = juger (> critique, crise, etc.), δια-κρίνω = dis-cerner, lat cribrum = crible, irlandais criathar, bret krouer, gal ridyll = crible, anglo-saxon hrīddel, ancien haut allemand rītera = crible, anglais riddle = devinette, lituaninen krijas bord d'un tamis, Uropi krid = crible, bret krib, gallois crib > Uropi krin (sous l'influence de lat crinis = cheveu, fr crin) = peigne

Ah je ne savais pas pour riddle et "crin". C'est réellement une des racines IE les plus profuses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Ven 15 Juil 2016 - 16:57

Doj-pater a écrit:
Donc on peut avoir ussucen pour ce qui a été "sécrété".
Be tem po mo*: j'avais raisonné à l'inverse :

Comme suc°(jus) était un nom, je m'suis figuré que l'autre nom (sécrétion) avait une construction analogue : suc, avec le préfixe en sus (Razz ). Comme tu nous l'a expliqué, ça ne marche pas pour pict, mais j'ai supposé que l'apport d'un préfixe pouvait laisser un'tit'place pour un nom sans qu'on soit obligé de faire appel à la forme du participe passé. J'me suis gouré, v'là tout...


*Au temps pour moi, du moins, je suppose, là aussi.
°Un mot aussi à mettre dans idéopédia. Au fait, faudra qu'j'aille voir comment qu'on dit "suc" (fr) en uropi... M... ! J'l'ai pas trouvé ! À toi l'honneur (de nous l'mettre) ! Moi, j'me suis pas vraiment foulé, faut dire : sùk, mais j'ai aussi livúl.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Doj-pater



Messages : 1257
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Sam 23 Juil 2016 - 12:50

kotave a écrit:
Ah je ne savais pas pour riddle et "crin". C'est réellement une des racines IE les plus profuses !

Oh, c'est souvent le cas avec les racines i-e, par ex. la racine *skei- = couper, trancher, séparer qui donne le grec σχίζω = déchirer, fendre (Ur. cizo = trancher), le latin scire = savoir, al ge-scheit = intelligent, irl scian = couteau, al Schienbein, ang shinbone = tibia,

- avec extension -d- > sanskrit chindati = couper, fendre, chidira- = hache, épée, arménien çtim = je m'égratigne, lituanien skiedra, let skaida = copeau, lat scindo = fendre (cf scinder), breton skejañ = tailler, inciser, gallois ysgwydd = épaule, al scheißen, ang shit = déféquer, lit skaidyti = diviser (cf Ur: discizo), letton šķiest = répandre, slave: čistŭ > rus чистый = propre  

- avec -t- > irl sciath, breton skoed = bouclier  (cf Ur skuld), al scheiden = séparer (Ur. apcizo), Scheide, ang sheath, sué skida = fourreau

- avec extensions -p-, -b- > gr σκίπων, lat scipio = bâton, al Schiefer = ardoise, Scheibe = tranche, Schiff, ang ship, da skib, sué skepp, nor skip = bateau.… fr esquif

Etonnant, non ? Surprised  Il y a vraiment à boire et à manger, et je suis loin de tout donner (il y en a 4 pages) !

Anoev a écrit:
Comme suc°(jus) était un nom, je m'suis figuré que l'autre nom (sécrétion) avait une construction analogue : suc, avec le préfixe en sus (Razz ). Comme tu nous l'a expliqué, ça ne marche pas pour pict, mais j'ai supposé que l'apport d'un préfixe pouvait laisser un'tit'place pour un nom sans qu'on soit obligé de faire appel à la forme du participe passé. J'me suis gouré, v'là tout...

Non tu as raison; c'est le schéma classique: piv = une boisson > pivo = boire, or = oreille > oro = entendre
La différence, c'est que piv et or ne sont pas le résultat de l'action exprimée par le verbe (au contraire, quand on a bu, il n'y a plus de piv)
mais quand on a sécrété, on a une sécrétion, de même que quand on a peint on a un tableau, d'où ussucen, picten… mais on peut très bien dire ussùc (sans insister sur la nuance de résultat): il faut garder la plus grande souplesse.

Citation :
°Un mot aussi à mettre dans idéopédia. Au fait, faudra qu'j'aille voir comment qu'on dit "suc" (fr) en uropi... M... ! J'l'ai pas trouvé ! À toi l'honneur (de nous l'mettre) ! Moi, j'me suis pas vraiment foulé, faut dire : sùk, mais j'ai aussi livúl.

Le problème, c'est que suc vient du latin sucus (jus) tout comme le fr suc. C'est en fr. seulement que nous avons un sens spécialisé en physiologie. En italien, par ex. le mot succo (jus) s'emploie aussi pour suc: succo gastrico = suc gastrique, tout comme en russe: желудочный сок (jus de l'estomac), comme en Uropi: stomàgi suc (mais on peut aussi employer fluid = liquide, akìz, s'il s'agit d'un acide…)

En allemand le mot Saft sert pour jus, suc et sève; en Uropi, on a deux mots: suc (jus, suc) et saf = sève.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Sam 23 Juil 2016 - 13:33

Doj-pater a écrit:
En Uropi, on a deux mots: suc (jus, suc)...
Tout baiiigne ! J'pourrai l'ajouter, sans oublier bien sûr, les deux sens et le fait qu'en uropi, on a /'suʃ/.

Doj-pater a écrit:
...et saf = sève.
Et sap ? Ou alors y a deux mots*?


*Tu peux toujours faire utiliser l'un pour le sens propre et l'aut'pour le figuré : saf pour le sens propre (à cause de Saft pour "jus"... d'arbre) et sap par élimination, pour l'autre (d'où vient sap ? du néerlandais, j'présume, ou du breton, ou des deux : ce sont les plus proches, avec l'afrikaans, que j'ai trouvés). Du coup, utiliser l'deuxième pour le sens figuré sera difficile : ou alors, y faudra ruser (une des qualités de nous autres idéolinguistes quand on doit "caser" un mot qui a du mal à rentrer).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SATIGNAC



Messages : 844
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Dim 24 Juil 2016 - 0:37

Doj-pater a écrit:
Bedal a écrit:
comment dit-on renard en uropi ?

parce que je suis étonné de "vulp" pour loup et pas pour renard. bien que "lupus" et "vulpes" viennent du même mot IE j'en conviens.

Eh bien, tu as mis le doigt sur une discussion classique en milieu Uropiste.
vulp vient du PIE *wl̩kʷo-, qui devrait donner vulk, bien que l'évolution kw- > p ne soit pas rare (en grec et dans les langues celtiques): poios ? = qui (< *kwis ?), pou ? = où ? (< *kwór) = gallois pwy ? (qui) et pam ? (pourquoi)

C'est l'inverse pour le mot loup ou le grec a conservé le k: lukos et le latin en a fait un p: lupus. L'Uropi adopte la finale p pour se rapprocher de lupus, lupo, loup… D'ailleurs, les langues germaniques en ont fait un F ou V (wolf, ulv, úlfur), Seules les langues baltes et slaves conservent le k: volk, vuk, vlk, wilk, vilkas, vilks

Quant au renard, le vulpes latin disparaît dans les langues romanes, sauf en roumain vulpe et en italien volpe (esp zorro, por raposa, cat guineu, fr renard)

Par ailleurs le PIE *puk(eha)-: "queue touffue" donne dans les L germaniques al Fuchs, ang fox et nd vos = renard

L'Uropi vols (renard) est un moyen terme (mot valise) entre l'italien volpe et le néerlandais vos, ce qui le rapproche, par son ls des langues slaves: R лиса, P lis, Sr, Cr, Slo lisica

Citation :
ah ce doit être le mot qui a donné "fox" (ang), "Fuchs" (all), et "vos" (néerl)

on reconnait dans ce mot uropi même "Лиса" (rus) et vulpes.

C'est tout à fait ça ! Very Happy
Et en méhien j'ai gardé luz/ lupo: loup et guiz /goupo: renard ,ce dernier vient plus du français "goupil" que du latin VVLPES, qui a, par tous les biais annoncés, appremment donné vols en uropi . Le grec m'a inspiré : alopeçe : renard
Quant à l'occitan, pour désigner la plaie des basses cours il utilise,  : mandra ( sf) et renard / Rén-Art'/( gallicisme littéraire) pour supplanter l'originel (la) vop, qui n'était courant que dans les vallées montagnoles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Dim 24 Juil 2016 - 0:57

SATIGNAC a écrit:
guiz /goupo: renard ,ce dernier vient plus du français "goupil" que du latin VVLPES, qui a, par tous les biais annoncés, appremment donné vols en uropi.
On a donc eu la même approche.


J'ai cherché "logo" dans l'Vordar et... rien. Du coup, j'ai supposé que, en tant que mot international, il pouvait bien se décliner comme burò et j'ai fait l'nécessaire (logò, avec la réserve : {{?}} qui s'impose). Du coup, j'ai fait la même chose en psolat (logó), sachant que les noms psolats en Ó sont toujours neutres (comme les noms uropi en Ò), contrairement à ceux en -O, qui sont masculins, comme vulpo, qui est un renard mâle (un membre quelconque de l'espèce se dut vulp).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Doj-pater



Messages : 1257
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Jeu 28 Juil 2016 - 13:15

Satignac a écrit:
Et en méhien j'ai gardé luz/ lupo: loup et guiz /goupo: renard ,ce dernier vient plus du français "goupil" que du latin VVLPES, qui a, par tous les biais annoncés, appremment donné vols en uropi . Le grec m'a inspiré : alopeçe : renard
Quant à l'occitan, pour désigner la plaie des basses cours il utilise,  : mandra ( sf) et renard / Rén-Art'/( gallicisme littéraire) pour supplanter l'originel (la) vop, qui n'était courant que dans les vallées montagnoles

Oui, ce qui est curieux, c'est que le nom de certains animaux (comme le loup) se soit conservé depuis le PIE et que d'autres comme le renard se soit énormément diversifié: pourquoi ?
Voir: Le loup et le renard

De la racine indo-européenne commune *wlop-, il ne reste pratiquement que l'italien volpe et le roumain vulpe; les autres formes se sont diversifiées au point d'être méconnaissables:
Sanskrit: lopāśás, avestique raopis (+ urupis  = chien: on pourrait presque avoir uropi = renard  Wink ) > pers robāh, grm αλεπού "alepoù", lit lapė, let lapsa, bret louarn,

ou ont disparu, remplacées par des formes très diverses et parfois pittoresques comme le catalan guineu, l'occ. mandre, les langues scandinaves: isl refur, da ræv, no rev, sué räv, le portugais raposa, l'espagnol zorro, et bien sûr le français renard…

Anoev a écrit:
J'ai cherché "logo" dans l'Vordar et... rien. Du coup, j'ai supposé que, en tant que mot international, il pouvait bien se décliner comme burò et j'ai fait l'nécessaire (logò, avec la réserve : {{?}} qui s'impose).

Tout à fait: excellente initiative; il y a bien aussi logotip (du grec λογότυπο et que l'on rencontre surtout dans les langues baltes et slaves), mais qui a l'inconvénient d'être un peu long. On peut le garder aussi car les mots en comme fotò, radiò, motò sont perçus comme des abréviations (alors pourquoi pas logotip > logò)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Jeu 28 Juil 2016 - 13:30

Doj-pater a écrit:
Tout à fait: excellente initiative; il y a bien aussi logotip (du grec λογότυπο et que l'on rencontre surtout dans les langues baltes et slaves), mais qui a l'inconvénient d'être un peu long. On peut le garder aussi car les mots en comme fotò, radiò, motò sont perçus comme des abréviations (alors pourquoi pas logotip > logò)
Merci ! cheers J'suis toujours content de d'viner des mots qui ne sont pas de ma langue (l'aneuvien), ça prouve surtout deux choses : c'est que j'arrive à comprendre à peu près le cheminement de pensée du confreur*, et surtout que les idéolinguistes ne sont pas forcément des autistes renfermés sur eux-mêmes et incapables de communiquer avec qui ne leur ressemble pas. J'ai plutôt l'impression que les malades de l'incommunicabilité, ce sont surtout les autres, ceux qui ne créent rien et qui trouvent notre entreprise comme un passe-temps futile. Quand je vois le monde dans l'quel on vit, j'en suis de plus en plus persuadé, mais là, j'digrsse !

Ah... au fait, rev'nons à nos logos. J'aurais plutôt pensé, pour le mot complet, à logotìp, puisque tip, c'est la racine principale (du moins, selon moi). À moins que le mot s'accentue comme ça /lɔ'gɔtip/, mais j'sais pas pourquoi, ça m'fait un peu bizarre. Mais bon, j'peux ben m'y habituer, après tout ! J'me suis bien habitué à vols (m. & n.), volsa  (f.).


*Confrère ou consœur.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Jeu 28 Juil 2016 - 14:29, édité 2 fois (Raison : Parenthèse oubliée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Djino



Messages : 3307
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Jeu 28 Juil 2016 - 13:36

Doj-pater a écrit:
De la racine indo-européenne commune *wlop-, il ne reste pratiquement que l'italien volpe et le roumain vulpe; les autres formes se sont diversifiées au point d'être méconnaissables:
Sanskrit: lopāśás, avestique raopis (+ urupis  = chien: on pourrait presque avoir uropi = renard  Wink ) > pers robāh, grm αλεπού "alepoù", lit lapė, let lapsa, bret louarn

Si la racine est bien *wlop- (ulop, urop, lop, rop...), je trouve au contraire qu'elle est assez bien préservée

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Doj-pater



Messages : 1257
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Jeu 28 Juil 2016 - 14:26

Anoev a écrit:
Ah... au fait, rev'nons à nos logos. J'aurais plutôt pensé, pour le mot complet, à logotìp, puisque tip, c'est la racine principale (du moins, selon moi).

Encore une fois, tu as raison: j'avais à tort assimilé logotìp à un mot composé Uropi du type soliluc (où l'accent écrit n'est pas nécessaire puisque nous avons la structure sol-i-luc), mais le -o- n'a pas cette fonction.
je crois que j'ai besoin d'une petite sieste  Wink

Djino a écrit:
Si la racine est bien *wlop- (ulop, urop, lop, rop...), je trouve au contraire qu'elle est assez bien préservée

la partie -op, oui, mais les non-spécialistes du PIE ne voient pas le rapport entre un L et un R initial: i-e *leuk- (lumière) > Lat lux, it luce (Ur. luc) et hindi रोशनी (roshnī), ou Lat sol & hi सूरज suraj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Ven 29 Juil 2016 - 0:49

J'ai trouvé les reins, mais j'ai pas trouvé les rognons. Y a-t-il, en uropi, une similitude entre le terme anatomique et le terme culinaire ?

Chez moi, une demi-similitude seulement :

Lakem (de las = urine & kem = organe physiologique) est le terme, disons, médical (utilisable, par exemple, dans laṅkon kalùk = calcul rénal)

Lœmb (de LVMBVS) a trois significations :

  • ùr lœmbe kœm Madeira-s = des rognons au madère.
  • le synonyme "courant" de laṅkem
  • le bas du dos (lœmbe), traduction de l'uropi londe.


On ne confondra pas :
lœmbe kunylen = rognons de lapin
lombúnyl = râble de lapin
lœmbe haaren = rognons de lièvre
lumbaar = râble de lièvre
lœmbar = lombaire
b = ver.


Ah, aut'chose, toujours dans l'anatomie, mais plus visible. J'allais traiter ojipèl (paupière), quand j'ai eu un doute avec l'étymologie.

Oj : bon, là, pas d'mystère, c'est l'œil (en plus, j'ai l'même en aneuvien).
-I- : bon, y sert de liant, comme sert le -A en volapük, là non plus, pas d'mystère.

Et p'is, pour me rendre compte, pour confirmation de c'que j'supposais, j'suis allé voir "peau" dans l'Vordar, pour bien m'assurer que c'était pel. Eh ben, c'était bien pel ! mais avec une drôle de nuance qui, j'en ai bien peur, f... le mot, disons dans une circonstânce fâcheuse ! Parce que pel, c'est une peau morte, une épluchure ou bien une peau d'habit. Or s'il y a bien une peau bien vivante, qui bouge tout le temps (paraît qu'on arrête pas de ciller, même sans s'en rend'compte), c'est bien la peau des yeux, une peau tellement précieuse que sans elle, on serait comme des poissons, toujours les yeux ouverts (pour dormir, c'est d'un pratique, tiens !), au point que je dis "ça coûte la peau des yeux", au lieu de "la peau des fesses", parce que la surface est notablement plus faible et largement aussi utile ! Alors s'y a une peau qu'on ne peut pas traiter en épluchure, c'est ben cell'là! Bref, moi, j'pencherais plutôt pour ojikùt, beaucoup plus approprié. Dopa, j'attends ton argumentaire pour valider l'un ou l'autre de ces mots. Y a bien une autre soluce : garder pel pour la peau en général, ainsi que l'épiderme (ce qui validerait ojipèl), et utiliser kut pour le derme*, que je n'ai pas trouvé dans le Vordar. Non ?




*Sois tranquille ! j'dis pas ça pour rapprocher l'uropi d'l'aneuvien (le derme se dit kutálh, chez moi), mais simplement parce que kut était disponible et que je n'avais pas trouvé "derme", voilà tout ! Du reste, si on trouve des analogies de structures entre ojtœr et ojipèl, le catégorisateur est différent pour chacun d'eux : "porte" pour l'aneuvien, "peau" pour l'uropi. On est donc pas loin. Par ailleurs, ça m'a donné une idée : je n'avais pas "judas" (le Vordar non plus) ; eh bien j'ai trouvé : c'est l'inverse de la paupière aneuvienne : turòj, autrement dit "œil de porte".

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Bab



Messages : 583
Date d'inscription : 12/02/2014
Localisation : Les Zoos-de-France

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Ven 29 Juil 2016 - 21:32

Anoev a écrit:
Or s'il y a bien une peau bien vivante, qui bouge tout le temps (paraît qu'on arrête pas de ciller, même sans s'en rend'compte), c'est bien la peau des yeux

Je n' sais pas trop... Pour moi la “peau des yeux” ce serait plutôt la cornée, parce qu'elle est transparente et qu'elle laisse passer la lumière ; la paupière est un repli de peau (ils appellent ça doctement une “ lame cutanéo-musculo-membraneuse”) qui vient protéger le globe oculaire.

ojipèl :
Peut-être que pel suggère ici cette protection de l'oeil, comme le ferait une “peau de bête” (“pel” en Uropi, quand la bête n'est plus vivante) pour l'ensemble du corps Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/uropivarkia/
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Ven 29 Juil 2016 - 22:21

Faut voir ! Malheureusement, je ne suis pas ophtalmo, et je réagis donc uniquement avec ce sue je sais : la cornée est-elle faite de cellules de la peau (comme la paupière) ? J'en doute ; sinon, on verrait pas grand chose. Y a pas "membrane" dans l'vordar. Donc, je suis dans l'impasse.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Doj-pater



Messages : 1257
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Sam 30 Juil 2016 - 12:43

Anoev a écrit:
J'ai trouvé les reins, mais j'ai pas trouvé les rognons. Y a-t-il, en uropi, une similitude entre le terme anatomique et le terme culinaire ?

Oui, n'oublions pas que les reins et les rognons, c'est la même chose: rognon vient du lat. renionem, accusatif de renio = rein. Et pour la petite histoire, on employait "rognon" pour le rein de l'homme (et de la femme Wink ) jusqu'à l'époque classique avant que les toubibs ne s'en mêlent.

D'ailleurs, l'anglais, si prompt à faire la différence entre viande et animal (veal ≠ calf: veau, beef ≠ ox = boeuf, mutton ≠ sheep = mouton) n'en fait pas entre rein et rognon: kidney, d'où le fameux steak and kidney pie (tourte au steak et aux rognons) que les Anglais, avec leur humour habituel ont baptisé "snake and Pygmy pie" (tourte au serpent et au pygmée). Par ailleurs, les Espagnols ont des riñones à la place des reins Laughing. Très drôle aussi la traduction de "kidney pie" en catalan: pastís de ronyons Laughing

Je ne vois pas la nécessité d'utiliser des mots différents pour la "viande"* et l'animal.
En Uropi, rein / rognon = nir, de l'allemand Niere, nd nier, da nyre, sué njure, let niere + pol nerka, gr νεφρό qui viennent tous du PIE *negwhrós; en même temps, c'est une sorte d'anagramme de riñ-ones, por rim, roum rin-ichi

L'autre terme londe (< PIE *lendh-, *londhwos) désigne le bas du dos (lombes, loins, Lenden); londi = lombaire

Anoev a écrit:
Ah, aut'chose, toujours dans l'anatomie, mais plus visible. J'allais traiter ojipèl (paupière), quand j'ai eu un doute avec l'étymologie.

Oui, elBab a raison: ojipèl, ce n'est pas la peau qui recouvre l'oeil (qui serait ojikùt) car au contraire des poissons, nous aurions toujours les yeux fermés, mais qqch "d'extérieur" à l'oeil, qui, au besoin vient le protéger comme une peau de bête morte pouvait protéger le corps de l'homme des cavernes.

kut vient du PIE *skeu-t- = peau (gr σκύτος, lat cutis, it cute, al Haut, nd huid, da, sué hud… lit kiautas = coquille, écorce, pelure…) + slave koža = peau

pel vient du PIE *péln- = peau d'animal

pour le derme, terme scientifique, l'Uropi reprend tout simplement le mot grec δέρμα (= peau) > derma, comme la plupart des LE.

* En Uropi, la plupart des viandes se désignent par le génitif du nom de l'animal (comme on dit en fr. du boeuf, du veau, etc.):
govi (abréviation de govi mias = viande de boeuf- = du boeuf, goviti = du veau, ovini = du mouton, swini = du porc… etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Sam 30 Juil 2016 - 13:05

Merci pour toutes ces précisions. En fait, j'attendais ta réponse avec une certaine fébrilité : j'avais ma page qui était sur le feu (feu > brûler > fièvre > fébrilité : pouf pouf ! Razz ).


Pour "manger du bœuf ou du poulet ou de l'agneau", l'aneuvien réagit comme l'uropi : on met un génitif sans article défini :

Ar inzhe pisken tiyn fæteve heptáven = Ils mangent du poisson deux fois par semaine.

Donc pour les reins/rognons, c'est le terme identique, comme pour le sambahsa. Chez moi, lakem est un terme très spécifique (qui renvoie à la sécrétion produite, pas vraiment culinaire !) ; le terme "courant", c'est lœmb, y compris pour quelqu'un qui attrape un tour de rein.

Ah, j'ai refait ce matin un tour dans le Vordar, où j'ai trouvé Mars. Y a l'dieu, y a l'mois, je suppose que la planète, située entre les deux* se dit aussi Mars. Mais j'ai trouvé ni martien (marsi ?) ni martial (marsic ?), pas davantage le cétacé appelé le marsouin (marsidelfìn) serait peut-être un peu long, non ?

Ah ! Au fait... et les rognons blancs ? J'ai trouvé quelque chose de condensé pour l'aneuvien : spol, pris de sperpòl (spærm+pol).

Post skriptoum : j'ai pas trouvé "luge" dans le Vordar. Comme les soluces sont multiples (slit (comme en psolat), sleda, sledʒ... j'ai préféré rien mettre. Comme le ski y était, je m'suis dit que "luge" pouvait y être aussi, et puis avec son dérivé principal : l'activité qui en découle : slitad, du coup, j'pense que slit pourrait remporter les suffrages de la commission uropie, les autres (sledad, sledʒad) étant un peu plus "lourdingues (neige molle ?).


*En fait, Mars a doit à un traitement de faveur, comme dans pas mal de langues : le jour et le mois. Le jour pour la planète, et le dieu de la guerre à l'occasion, le mois pour le dieu de l'agriculture (... et du printemps ; c'est l'même !).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Bab



Messages : 583
Date d'inscription : 12/02/2014
Localisation : Les Zoos-de-France

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Lun 1 Aoû 2016 - 19:13

Anoev a écrit:
Post skriptoum : j'ai pas trouvé "luge" dans le Vordar. Comme les soluces sont multiples (slit (comme en psolat), sleda, sledʒ... j'ai préféré rien mettre. Comme le ski y était, je m'suis dit que "luge" pouvait y être aussi, et puis avec son dérivé principal : l'activité qui en découle : slitad, du coup, j'pense que slit pourrait remporter les suffrages de la commission uropie, les autres (sledad, sledʒad) étant un peu plus "lourdingues (neige molle ?).

J'ai bien slizèl pour traîneau, peut-être plus "générique" que luge, mais la luge n'est-elle pas finalement un petit traîneau ?

slizèl vient de slizo =  glisser
slit =  trancheu slit canku = une tranche de jambon.
On ne peut pas glisser avec une tranche de jambon, éventuellement on peut glisser sur... dans ce cas, ce serait slipo en Uropi = glisser, déraper
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/uropivarkia/
Bab



Messages : 583
Date d'inscription : 12/02/2014
Localisation : Les Zoos-de-France

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Lun 1 Aoû 2016 - 19:48

Anoev a écrit:
Ah, j'ai refait ce matin un tour dans le Vordar, où j'ai trouvé Mars. Y a l'dieu, y a l'mois, je suppose que la planète, située entre les deux* se dit aussi Mars. Mais j'ai trouvé ni martien (marsi ?) ni martial (marsic ?), pas davantage le cétacé appelé le marsouin (marsidelfìn) serait peut-être un peu long, non ?

Quant à Mars et aux Martiens alien
Marsi serait plutôt l'adjectif ou le génitif correspondant à Mars : le dieu, la planète ou le mois ... Pour l'habitant de la planète, s'il en est, on pourrait peut-être envisager Marsan (je laisse en suspens) ou une périphrase du genre : u domor(a) od Mars (un(e) habitant(e) de Mars).

Martial, dans son premier sens (guerrier) pourrait être traduit par weri, et aussi , deuxième sens = militaire (comme dans "loi martiale" par exemple) par armidi.
Il existe encore un troisième sens, plus spécialisé, qui signifie : relatif au fer (notamment dans l'organisme). Par exemple : "carence martiale", qu'on pourrait traduire par erni disàt, je pense... ern = fer, disàt = carence, manque.

Pour  marsouin, mot qui vient du scandinave marsvin = « cochon de mer », on pourrait envisager l'équivalent en Uropi : mar(i)swìn, mais là aussi je laisse en suspens  pig


PS : Pour martial, il y aussi kambi : de kambi arte = les arts martiaux (= les arts de combat).


Dernière édition par elBab le Lun 1 Aoû 2016 - 19:54, édité 1 fois (Raison : PS)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/uropivarkia/
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Lun 1 Aoû 2016 - 19:50

T'as raison : slit est d'jà pris, il ne marchera donc pas. Ce mot (slit) est pas si éloigné du mot (complètement à-priori et non concerté ziyr.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Jeu 4 Aoû 2016 - 21:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Doj-pater



Messages : 1257
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Jeu 4 Aoû 2016 - 20:17

Où est passée ma réponse du 2 août ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Jeu 4 Aoû 2016 - 20:27

J'l'ai mêm'pas lue ! Et l'deuzout, c'était avant-hier ! Là, j'y pige rien !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Doj-pater



Messages : 1257
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Sam 6 Aoû 2016 - 12:11

si je me souviens bien, j'avais proposé slig pour luge, qui reste apparenté à slizo (glisser)à l'anglais sleigh (traîneau) et se rapproche aussi de luge.

ou alors slizit (petite glisse) sorte de raccourci de slizelit (petit traîneau)

pour les Martiens et consors, je suis entièrement d'accord avec elBab. Marsane. Pour martial, j'avais pensé à marsic, mais la plupart des langues disent weri: werikort = cour martiale ou armidi kort (car on n'est pas toujours en guerre); arts martiaux: kambi arte ou kambi sporte

Il y avait peut-être autre chose, je ne me souviens plus.
Colle: klev vient du nd kleven = coller, al kleben, da klæbe + rus klei, pol klej, slk glej, lit klijiai
C'est aussi, si l'on veut, une sorte de mot valise entre gr kolla, it colla, fr colle… et les mots slaves: sr, slo lepiti, tch lepit, slk lepit'

Pour la colle (punition), je n'y ai pas pensé… et je pars demain Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Sam 6 Aoû 2016 - 12:35

Merci des renseignement : y vont m'être utiles.

Pour werikort, je verrais plutôt la traduction de "conseil de guerre". Armidi me paraît être tout-à-fait bien pour "martial".

Dopa a écrit:
Colle: klev vient du nd kleven = coller...
C'est quoi "nd" ? "nordique" ? C'a rapport avec le vieux norrois ?


Pour la colle (sanction), j'attends ton r'tour.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Doj-pater



Messages : 1257
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Sam 6 Aoû 2016 - 21:26

ND = Nerderland, comme sur les voitures Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Sam 6 Aoû 2016 - 23:07

Doj-pater a écrit:
ND = Nerderland, comme sur les voitures Wink
Sur les voitures, c'est NL.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire   Aujourd'hui à 3:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Uropi : réformes et vocabulaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 37 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Formes d'écu] Les Blasons d'enfants.
» Vocabulaire anglais
» Vocabulaire breton de la ferme Trépos VBF
» Poids ou formes ?
» Le vocabulaire de la semaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: