L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Autre réforme de l'uropi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
SATIGNAC



Messages : 1080
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Autre réforme de l'uropi.   Sam 31 Oct 2015 - 23:00

Je ne connais pas trop la langue de M. Landais, et de ses uropiens , mais j'en parcouru la grammaire, et survolé la plupart des participations uropiennes aux différents fils et sujets de débat sur ce forum.
Je me permettrais toutefois une remarque:
les verbes sont marqués par un infinitif commun en "o" , bien que l'espérantiste que je prétends être semble gêné à cause du marquage par la même lettre des substantifs  dans la langue de L.L.Z. cette source de trébuchage intellectuel peut se résoudre d'elle-même par accoutumance et persévérante immersion dans le texte. D'ailleurs ce "o" final me rappelle la terminaison du mode nominal méhien des verbes du 2-ème groupe. Srèoit/ srewo = servo
Cependant, je suis gêné par la similitude des terminaisons des participes présents (actif) et passé en "n"
servan: srewen, serven: srèwidia, sreudia
Loin d 'inviter les fédérateurs de l' Europe a me suivre dans mes sauces étymo-fantasques du méhien, je proposerais de changer le "n" du passif par un "d" ou un "t" ; cette dernière évoquerait même le supin latin ou suédois qui se construit avec l'auxiliaire avoir perfectif que vous devez utiliser si je m'abuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19697
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Sam 31 Oct 2015 - 23:15

SATIGNAC a écrit:
Loin d 'inviter les fédérateurs de l' Europe a me suivre dans mes sauces étymo-fantasques du méhien, je proposerais de changer le "n" du passif par un "d" ou un "t" ; cette dernière évoquerait même le supin latin ou suédois qui se construit avec l'auxiliaire avoir perfectif que vous devez utiliser si je m'abuse.
Un -T, peut-être à la rigueur (quoi qu'il ne s'agisse que d'un avis personnel, la décision ne m'appartient pas) mais pas un -D, qui rappelle trop l'anglais, bien qu'on le trouve également en castillan et en portugais. Sinon, la dualité -an/-en ne me gêne pas de trop : on voit au moins qu'il s'agit de deux voix d'un même mode (le participe) ; pas seulement des voix d'ailleurs, puisque "ayant mangé" se dit avan jeden. La seule chose qui me gêne un peu, c'est la formation du futur de l'indicatif : à la place de l'infinitif, j'aurais mis... l'indicatif : i ve av au lieu de i ve avo. Mais bon, l'infinitif a les faveur de l'anglais, de l'allemand et du russe dans ses formations de futur, et comme l'uropi est une langue à-postériori grammaire comprise, je comprends le choix de Dopa.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doj-pater

avatar

Messages : 1671
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Dim 1 Nov 2015 - 11:06

Satignac

Vous avez entièrement raison. Le PIE avait ce qu'on pourrait appeler deux "participes passifs": un en *-to et un en *-no (c'est plus compliqué que ça; voir O.Simon pour des précisions).
Le *-to se retrouve dans les L. romane: it -ato, -ito, -uto, esp -ado, -ido; dans les L. germaniques: ang. -ed, sué -et, al -t gemacht, gedacht…

Le *-no, dans les verbes forts germaniques: ang. taken, spoken, written, al genommen, gesprochen, geschrieben, dans les langues slaves: R sdelan, Cr rađen… = fait, viden, viđen = vu… (le -en- se retrouve aussi dans les pp grecs en -menos: kamômenos, grammenos (fait, écrit)

Nous avions envisagé un pp en -et (ou -ed). Le problème était euphonique lorsque ce pp était utilisé comme adjectif:
un opret dor… ou un opred dor; avec le heurt de 2 plosives qu'on essaie d'éviter pour la fluidité de l'Uropi: un opren dor, ça coule beaucoup mieux.

Même chose pour le participe actif qui devrait être en ant ou and: un oprant dor, un oprand dor = une porte ouvrante
Nous avons donc choisi -an:
flujan vod = l'eau courante

Le Novial s'en sort en ajoutant un i au participe lorsqu'il est employé comme adjectif… mais alors on allonge considérablement la sauce et on crée une difficulté supplémentaire.

Nous sommes parfaitement conscients de la confusion possible entre les 2 P: -an et -en, mais ce n'est pas pire que estas, estis, estos en espéranto.
Au contraires ces P sont toujours employés dans les constructions verbales avec des auxiliaires différents:
Lu se santan = ils sont en train de chanter
Lu av santen = ils ont chanté
je vid santen pa X = elle est chantée (la chanson) par X

Nulle langue n'est parfaite ! Wink

Question: Pourquoi ne pas mettre cette discussion sur le fil Réforme et Vocabulaire ? Elle y a toute sa place Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19697
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Dim 1 Nov 2015 - 23:43

Pour ma part, la différenciation -an/-en ne me pose aucun problème, je suis presque en pays de connaissance, puisque chez moi, y a, comme participes verbaux et adjectifs correspondants


Participe présent (invariable)participe passé (invariable)
-un-una
Adjectif correspondantAdjectif correspondant
-un, -une-an, -ane
Les différences essentielles étant :

  • que les adjectifs sont invariables en uropi
  • que le participe passé aneuvien (-una) ne sert jamais à composer des temps accomplis (parfait, P-Q-P, futur antérieur & conditionnel et infinitif passé), pas plus que l'adjectif qui lui correspond.


On aura donc, pour "la porte est ouverte" :

si c'est un état :


URO : de dor s'opren
ANV : à tœr • opan

Même construction : verbe + adjectif verbal*.

si c'est un procès en cours (on ouvre la porte) :

URO : de dor se vidan opren
ANV : à tœr cem opun


si c'est un procès répétitif (on ouvre la porte régulièrement) :

URO : de dor vid opren
ANV : à tœr cem open

si c'est le résultat d'un procès (on a ouvert la porte et elle est encore ouverte) :

URO : de dor av viden opren
ANV : à tœr cem opna.

Construction différente :
conforme à pas mal de langues indo-européennes° en uropi, mais pas en aneuvien où la particule cem est de mise, à n'importe quel temps ou mode.

Et pour "la porte fut/a été ouverte" (mais on l'a fermée depuis) :

URO : de dor vidì opren
ANV : à tœr cem opnă.

J'espère, Dopa, que j'ai bien compris les différences nuances uropiennes.

*J'ai pris la la terminologie aneuvienne : contrairement au français, les adjectifs en -an (-é, -i, -u, -ert etc chez nous) issus de verbes sont des adjectifs... verbaux. Qu'en est-il en uropi ?
°... mais en latin, cette formule "auxiliaire + verbe" n'existe qu'au passé (AMATVS SVM = j'ai été aimé) et où les temps imperfectifs sont d'un seul tenant : AMABANTVR = ils étaient aimés.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doj-pater

avatar

Messages : 1671
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Lun 2 Nov 2015 - 11:13

C'est tout à fait ça Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Seweli

avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Mar 26 Sep 2017 - 13:19

Pour ma part, c'est surtout l'absence de symétrie masculin/féminin (dans la construction du génitif notamment) qui me retient d'apprendre l'uropi.
Si j'avais trouvé une idée pour contourner ce problème, je proposerais certainement une réforme - j'adore tenter de réformer les LAICs ;-)

Si je l'apprenais, j'utiliserais aussi probablement un alphabet provisoire sans diacritique... comme j'ai tenté de le faire en espéranto.
(l'UTF8 est encore tellement désavantagé en informatique, comparé au classique ASCII 7 ou 8 bits).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Bedal

avatar

Messages : 4929
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Mar 26 Sep 2017 - 13:23

Seweli a écrit:
Pour ma part, c'est surtout l'absence de symétrie masculin/féminin (dans la construction du génitif notamment) qui me retient d'apprendre l'uropi.


peux-tu expliciter ? ça m'intéresse.

Sinon pour l'aphabet, va pour le z', validé par l'urkreator (mais je maintiens le 3 ou le zh dans mes propres écrits, chhhuut)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19697
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Mar 26 Sep 2017 - 13:32

Seweli a écrit:
Pour ma part, c'est surtout l'absence de symétrie masculin/féminin (dans la construction du génitif notamment) qui me retient d'apprendre l'uropi.
Si j'avais trouvé une idée pour contourner ce problème, je proposerais certainement une réforme - j'adore tenter de réformer les LAICs ;-)

Si je l'apprenais, j'utiliserais aussi probablement un alphabet provisoire sans diacritique... comme j'ai tenté de le faire en espéranto.
(l'UTF8 est encore tellement désavantagé en informatique, comparé au classique ASCII 7 ou 8 bits).
C'est pas l'Ʒ ni les diacritiques qui m'embêtent en uropi, mais c'est bien le déséquilibre ♂/♀ qui est pour moi une gêne franche. Tant qu'on reste dans certains domaines technique où ces considérations n'ont rien à faire, banko. Mais pour l'autres (évevage, étude de la nature, relations sociales, sexualité et j'en passe, le fait de faire d'un mot féminin un dérivé du masculin sent vraiment la naphtaline.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 12846
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Mar 26 Sep 2017 - 13:41

SATIGNAC a écrit:
Loin d 'inviter les fédérateurs de l' Europe a me suivre dans mes sauces étymo-fantasques du méhien, je proposerais de changer le "n" du passif par un "d" ou un "t" ; cette dernière évoquerait même le supin latin ou suédois qui se construit avec l'auxiliaire avoir perfectif que vous devez utiliser si je m'abuse.

Le sambahsa-mundialect, pour sa part, propose les deux terminaisons par le participes passés. Au choix de l'utilisateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Seweli

avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Mar 26 Sep 2017 - 13:55

Bedal a écrit:
Seweli a écrit:
Pour ma part, c'est surtout l'absence de symétrie masculin/féminin (dans la construction du génitif notamment) qui me retient d'apprendre l'uropi.


peux-tu expliciter ? ça m'intéresse.

Sinon pour l'aphabet, va pour le z', validé par l'urkreator  (mais je maintiens le 3 ou le zh dans mes propres écrits, chhhuut)

Citation :
On peut obtenir un nom féminin en ajoutant -A au nom général.

Ex
kwal cheval kwala jument
liov lion liova lionne
vulp loup vulpa louve
doktor docteur doctora doctoresse
Major maire majora …
ministor ministre ministora la …

Rus Russe (un) Rusa Russe (une)
Franc Français Franca França

https://sites.google.com/site/uropivordar/uropi-gramatik/petite-grammaire-de-l-uropi-fr/3---le-nom

C'est comme en espéranto, et c'est la raison principale pour laquelle je passe autant de temps à rechercher des alternatives à l'espéranto. Un peu par égalitarisme, mais en fait surtout par recherche de simplicité : symétrie et mise en avant du neutre quand le genre n'est pas nécessaire, comme en anglais.

En Uropi la plupart des neutres se terminent par une consonne, comme le masculin : ils sont en fait clairement perçu comme des noms masculins (contrairement à l'anglais : the table, par exemple)

Pour le génitif, il faut que je retrouve le sujet...
Ah, voilà : on peut former un adjectif à partir d'un nom, en ajoutant -i, la marque du génitif masculin (l'adjectif se place avant, le génitif après le nom)

man devient mani (en adjectif ou en génitif)
ʒina devient respectivement ʒinic, ʒinu et mon pas ʒini (avec au passage un sens légèrement différent pour l'adjectif)

Le sujet a déjà été traité ici
http://www.ideolangues.org/t2859p425-uropi-reformes-et-vocabulaire-1

Sur ce sujet, de nombreuses langues naturelles sont plus simples que l'uropi. Si quelqu'un a une suggestion de réforme qui permettent de conserver l'ossature générale de l'uropi, je suis preneur. Mais c'est plus facile en espéranto, ou il suffit d'ajouter un suffixe -iĉ et un pronom ri, et de préciser le sens d'une centaine de mot (que l'on peut en général déduire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
PatrikGC

avatar

Messages : 2634
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Mar 26 Sep 2017 - 14:43

Seweli a écrit:
Ah, voilà : on peut former un adjectif à partir d'un nom, en ajoutant -i, la marque du génitif masculin (l'adjectif se place avant, le génitif après le nom)

man devient mani (en adjectif ou en génitif)
ʒina devient respectivement ʒinic, ʒinu et mon pas ʒini (avec au passage un sens légèrement différent pour l'adjectif)

Sur ce sujet, de nombreuses langues naturelles sont plus simples que l'uropi. Si quelqu'un a une suggestion de réforme qui permettent de conserver l'ossature générale de l'uropi, je suis preneur. Mais c'est plus facile en espéranto, ou il suffit d'ajouter un suffixe -iĉ et un pronom ri, et de préciser le sens d'une centaine de mot (que l'on peut en général déduire).

Afin de distinguer le génitif des adjectifs, voici une proposition :
- Génitif : -i
- Adjectif : -ik (ce qui nous rapproche du yolik Smile)

Pour les joies du masculin/féminin, la racine sans suffixe est neutre, -a est féminin et -e est masculin.
- kwal = cheval, jument etc.
- kwale = cheval, étalon
- kwala = jument, pouliche

De ce fait pour le génitif, je propose d'ajouter un -i : kwali / kwalei / kwalai
Idem pour l'adjectif : kwalik / kwaleik / kwalaik (-ik ou -jk)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr En ligne
Doj-pater

avatar

Messages : 1671
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Mar 26 Sep 2017 - 14:49

Seweli a écrit:
En Uropi la plupart des neutres se terminent par une consonne, comme le masculin : ils sont en fait clairement perçu comme des noms masculins (contrairement à l'anglais : the table, par exemple)

ça c'est un point de vue. On peut très bien retourner l'argument en disant que les noms masculins se terminent par une consonne comme la plupart des neutres; ce qui est plus proche de la réalité, puisque les noms en consonne désignent des êtres indifférenciés
Quand on dit u kwal, ça peut être un cheval ou une jument: on ne précise pas.

L'Uropi est une langue féministe: l'avantage est à la femme (ou la femelle qu'on peut facilement différencier):
Mi kwala ve avo u beb: ma jument va avoir un petit.

Il est beaucoup moins aisé de différencier le mâle (maz): il faut une construction du type mazikwàl (étalon) du type espéranto virbovo (je ne suis pas sûr qu'on puisse dire virĉevalo)

Il n'y a pas d'égalité mathématique 50-50, car il n'y en a pas dans la nature (tant que les mâles ne pourront pas enfanter) on parle ici surtout des mammifères et pas des escargots et autres hermaphrodites.
Le propre des L. est de raconter la nature, ce qui n'est pas le cas des mathématiques.

Patrik GC a écrit:
Afin de distinguer le génitif des adjectifs, voici une proposition :
- Génitif : -i
- Adjectif : -ik (ce qui nous rapproche du yolik Smile)

Il n'y a aucune nécessité de distinguer l'adjectif du génitif. Le fait qu'on puisse former un adjectif avec la marque du génitif est justement une des raisons d'être du génitif. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Seweli

avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Mar 26 Sep 2017 - 14:51

PatrikGC a écrit:
Seweli a écrit:
Ah, voilà : on peut former un adjectif à partir d'un nom, en ajoutant -i, la marque du génitif masculin (l'adjectif se place avant, le génitif après le nom)

man devient mani (en adjectif ou en génitif)
ʒina devient respectivement ʒinic, ʒinu et mon pas ʒini (avec au passage un sens légèrement différent pour l'adjectif)

Sur ce sujet, de nombreuses langues naturelles sont plus simples que l'uropi. Si quelqu'un a une suggestion de réforme qui permettent de conserver l'ossature générale de l'uropi, je suis preneur. Mais c'est plus facile en espéranto, ou il suffit d'ajouter un suffixe -iĉ et un pronom ri, et de préciser le sens d'une centaine de mot (que l'on peut en général déduire).

Afin de distinguer le génitif des adjectifs, voici une proposition :
- Génitif : -i
- Adjectif : -ik (ce qui nous rapproche du yolik Smile)

Pour les joies du masculin/féminin, la racine sans suffixe est neutre, -a est féminin et -e est masculin.
- kwal = cheval, jument etc.
- kwale = cheval, étalon
- kwala = jument, pouliche

De ce fait pour le génitif, je propose d'ajouter un -i : kwali / kwalei / kwalai
Idem pour l'adjectif : kwalik / kwaleik / kwalaik (-ik ou -jk)

Mais c'est très bien ça.

Par contre, pas besoin de deux terminaisons : on peut continuer à avoir la même pour l'adjectif (qui se place avant le nom) et le génitif (qui se place après le nom). On pourrait d'ailleurs s'en inspirer pour faire une petite réforme de l'espéranto ;-)

Mais ça parait trop simple pour vraiment fonctionner.
kwale est actuellement déjà le pluriel de kwal, on pourrait donc avoir kwales comme nouveau pluriel masculin, et kwalus comme nouveau pluriel neutre, même si ça désembellit un peu la langue...

Il faudrait demander à des locuteurs si ça peut fonctionner.
Je me demande pourquoi je n'y avais pas pensé avant....

Reste à trouver un nom pour ce dialecte de l'uropi. Si vous avez d'autres propositions pour le compléter, je suis preneur :-) Pour l'alphabet, par exemple...

Edit: indo-européen moderne ?


Dernière édition par Seweli le Mar 26 Sep 2017 - 14:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Bedal

avatar

Messages : 4929
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Mar 26 Sep 2017 - 14:56

ça me rappelle le fonctionnement du nardar...

exemples :  nardar (vampire, neutre) , nardaro (vampire masculin), nardara (vampire féminin)  //  alg (Humain, neutre), algo (homme, masc),  alga (femme, fém)

Fin de la digression Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
PatrikGC

avatar

Messages : 2634
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Mar 26 Sep 2017 - 14:59

Seweli a écrit:
Mais ça parait trop simple pour vraiment fonctionner.
kwale est actuellement déjà le pluriel de kwal, on pourrait donc avoir kwales comme nouveau pluriel, même si ça désembellit un peu la langue...

Reste à trouver un nom pour ce dialecte de l'uropi. Si vous avez d'autres propositions pour le compléter, je suis preneur :-)

Il faut dire que j'oublie souvent de marquer le pluriel, il est en général contextuel chez moi. Donc je prends sans complexe le -e du pluriel pour en faire une marque du masculin. Ce qui élimine les soucis des diverses marques du génitif.

Pour le pluriel, je mettrais volontiers un pt mot comme plusieurs ou beaucoup.

Sinon, on peut utiliser le -u comme marque de pluriel, c'aurait ainsi un pt côté breton Smile
Kwal -> kwalu
Kwale -> kwaleu
Kwala -> kwalau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr En ligne
Silvano



Messages : 12846
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Mar 26 Sep 2017 - 15:12

Doj-pater a écrit:
Il est beaucoup moins aisé de différencier le mâle (maz): il faut une construction du type mazikwàl (étalon) du type espéranto virbovo (je ne suis pas sûr qu'on puisse dire virĉevalo)

Oui, on le peut. C'est même assez fréquent.

Doj-pater a écrit:
Il n'y a pas d'égalité mathématique 50-50, car il n'y en a pas dans la nature (tant que les mâles ne pourront pas enfanter))

Ou tant que les femelles ne pourront pas engendrer...

En tout cas, les mâles hippocampes accouchent, si l'on peut dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Seweli

avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Mar 26 Sep 2017 - 15:20

PatrikGC a écrit:
Seweli a écrit:
Mais ça parait trop simple pour vraiment fonctionner.
kwale est actuellement déjà le pluriel de kwal, on pourrait donc avoir kwales comme nouveau pluriel, même si ça désembellit un peu la langue...

Reste à trouver un nom pour ce dialecte de l'uropi. Si vous avez d'autres propositions pour le compléter, je suis preneur :-)

Il faut dire que j'oublie souvent de marquer le pluriel, il est en général contextuel chez moi. Donc je prends sans complexe le -e du pluriel pour en faire une marque du masculin. Ce qui élimine les soucis des diverses marques du génitif.

Pour le pluriel, je mettrais volontiers un pt mot comme plusieurs ou beaucoup.

Sinon, on peut utiliser le -u comme marque de pluriel, c'aurait ainsi un pt côté breton Smile
Kwal -> kwalu
Kwale -> kwaleu
Kwala -> kwalau

Oui mais... pour le génitif pluriel, on fait comment ^^ ?

Je garde
kwal kwalus kwali kwalis
kwale kwales kwalei kwaleis
kwala kwalas kwalai kwalais

Exemple :
patei ou atei -> paternel
matai ou atai -> maternel
genori ou ati -> parental
Mais dès qu'on systématise on s'éloigne du naturel...


Dernière édition par Seweli le Mar 26 Sep 2017 - 15:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
PatrikGC

avatar

Messages : 2634
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Mar 26 Sep 2017 - 15:25

Seweli a écrit:
Oui mais... pour le génitif pluriel, on fait comment ^^ ?

Kwalaui / Kwalawi, naturellement Smile
Kwal+féminin+pluriel+génitif

Et puis, il n'y a pas obligation de marquer coûte que coûte le pluriel Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr En ligne
Seweli

avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Mar 26 Sep 2017 - 15:38

PatrikGC a écrit:
Seweli a écrit:
Oui mais... pour le génitif pluriel, on fait comment ^^ ?

Kwalaui / Kwalawi, naturellement Smile
Kwal+féminin+pluriel+génitif

Et puis, il n'y a pas obligation de marquer coûte que coûte le pluriel Wink

Les deux solutions conviennent.
Il faudrait faire un sondage avec quelques phrases illustratives en exemple ;-)
Reste à trouver un nom. Je propose Uropido. Qu'en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Doj-pater

avatar

Messages : 1671
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Mar 26 Sep 2017 - 15:41

Patrik Gc a écrit:
Sinon, on peut utiliser le -u comme marque de pluriel, c'aurait ainsi un pt côté breton Smile
Kwal -> kwalu
Kwale -> kwaleu
Kwala -> kwalau

Qui finiront vite par se confondre si la finale n'est pas accentuée.

Citation :
Kwalaui / Kwalawi, naturellement Smile
Kwal+féminin+pluriel+génitif

Là, ce n'est plus de l'Uropi, c'est du polynésien Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
PatrikGC

avatar

Messages : 2634
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Mar 26 Sep 2017 - 16:03

Doj-pater a écrit:
Qui finiront vite par se confondre si la finale n'est pas accentuée.

Comme mon accentuation est souvent aux abonnés absents, pas de souci...

Doj-pater a écrit:
Là, ce n'est plus de l'Uropi, c'est du polynésien Laughing

Oui, ce n'est pas faux Smile

Seweli a écrit:
Reste à trouver un nom. Je propose Uropido. Qu'en penses-tu ?

Je comprends le jeu de mots avec l'ido, mais -o est réservé aux verbes en uropi.

Pour ma part, je me suis penché + d'une fois sur l'uropi afin de le trafiquer à ma façon. Mais dans tous les cas, je m'éloignais très vite de la langue originelle quant à la grammaire.
On peut s'amuser à créer une nouvelle langue en reprenant la très bonne idée de départ concernant le vocabulaire, mais on peut inventer une autre grammaire, sans trop tomber dans un pidgin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19697
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Mar 26 Sep 2017 - 18:14

Doj-pater a écrit:
L'Uropi est une langue féministe: l'avantage est à la femme (ou la femelle qu'on peut facilement différencier):
Mi kwala ve avo u beb: ma jument va avoir un petit.
C'est le seul point de vue qui nous sépare pour de bon. Je trouve l'uropi une belle langue, sans complication à l'envi et fluide au niveau de la prononciation, et dont les mots vont presque toujours de soi. Mais pour la gestion des genres, on n'est pas d'accord et on ne le sera jamais. Question langue à part, d'ailleurs, je ne suis ni pour le machisme, ni pour le féminisme : je suis pour l'équilibre.

Dopa a écrit:
Il n'y a pas d'égalité mathématique 50-50, car il n'y en a pas dans la nature (tant que les mâles ne pourront pas enfanter) on parle ici surtout des mammifères et pas des escargots et autres hermaphrodites.
C'est vrai : on ne peut pas toujours être pour l'équilibre à tout prix. Mis à part la Papesse Jeanne, tous les papes sont des hommes, et paps* se suffit à lui-même, je le reconnais. N'empêche que (c'est un avis, pas un jugement d'valeur, mais un avis auquel je tiens), fondre, dans un seul mot, le neutre générique et le masculin ensemble laisse penser (pour une profession) que ladite profession est tenue naturellement par un homme et qu'une seule flexion féminine (et non deux désinences : une pour chaque sexe) en fait un cas particulier :

— I volev voko a de direktor
— Wa s'u direktora.


Par rapport au français, ça change pas des masses.

Le français a beau bombarder des noms comme "professeure, docteure"° à tire-larigot. Ça ne changera pas grand chose dans la mesure où le genre non marqué est masculin (par d'ssus l'marché, y a pas d'neutre).

La professeure de physique est à la salle des professeurs... scratch  scratch  scratch
Dopa a écrit:
Il est beaucoup moins aisé de différencier le mâle (maz): il faut une construction du type mazikwàl (étalon) du type espéranto virbovo (je ne suis pas sûr qu'on puisse dire virĉevalo).

Le volapük nulik (hi-, ji-) a fait des progrès par rapport au volapük rigik (of--). Il n'est peut-être pas interdit d'espérer : femukwal vis à vis de mazikwal ? Kwala deviendrait un nom neutre et pourrait désigner, j'sais pas, moi : un ch'val d'arçon (gym) ? Truie (pas trouvé) donnerait femuswin et verrat maziswin. Le nombre de noms féminins en A chuterait à vue d'œil mais resterait non nul (dota, sesta, mata...). Pareil pour les noms masculins en consonne, on trouv'rait, parmi les "survivants" : pater, bob, frat...


Pourquoi ce fil est-il "à part" ? Ne devrait-il pas être inclus dans RV3 ?



*Paap chez moi.
°J'ai même vu, ça s'invente pas Shocked Shocked Shocked mastère !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Mer 27 Sep 2017 - 8:55, édité 7 fois (Raison : fautes de frappe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 12846
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Mer 27 Sep 2017 - 1:40

Anoev a écrit:
Truie (pas trouvé)

Swina.

Doj-pater a écrit:
Le propre des L. est de raconter la nature, ce qui n'est pas le cas des mathématiques.

Au contraire. Les mathématiciens s'évertuent à créer des êtres mathématiques pour la beauté de la chose, mais leurs créations sont constamment reprises par les physiciens pour décrire un phénomène naturel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19697
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Mer 27 Sep 2017 - 8:54

Silvano a écrit:
Swina.
C'est vrai. Ce mot est dû à une déduction logique basée sur la règle présente des mots féminins en -A, mais non présent dans le Vordar. Mon autre mot : femuswin* est basé sur une autre déduction.



*Écrit en "Comic sans MS" et non en "Georgia"°, ce qui signifie, chez moi (entre autres) : ce n'est qu'une déduction basée sur une règle imaginaire, non prévue par l'uropi, et non une suggestion ni une proposition.
°Après coup, j'le r'connais et m'en excuse : j'avais mis ces mots en Georgia, comme des propositions respectant les règles grammaticales uropiennes. Erreur monumentale de ma part.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doj-pater

avatar

Messages : 1671
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   Jeu 28 Sep 2017 - 12:54

Anoev a écrit:
C'est le seul point de vue qui nous sépare pour de bon. Je trouve l'uropi une belle langue, sans complication à l'envi et fluide au niveau de la prononciation, et dont les mots vont presque toujours de soi. Mais pour la gestion des genres, on n'est pas d'accord et on ne le sera jamais. Question langue à part, d'ailleurs, je ne suis ni pour le machisme, ni pour le féminisme : je suis pour l'équilibre.

Je sais qu'on n'est pas d'accord sur ce point. Mais il ne faut pas oublier que l'Uropi est une langue commune, ce qui signifie qu'elle tire tout, et son existence même de ce qui existe dans les langues indo-européennes.

Existe-il une seule langue I-E, ou même une seule langue au monde où nous avons 4 genres, à savoir:
1) Indifférencié (mâle ou femelle pour les animés)
2) Masculin
3) Féminin
4) Neutre (pour les inanimés: les choses)

L'évolution des LIE a toujours été vers une plus grande simplification, nous n'allons pas réintroduire des archaïsmes (sans parler du nombre de terminaisons que cela implique)

L'Uropi a 2 types de noms: noms en -a, noms sans -a, ce qui implique 2 pluriels, 2 génitifs… Ça me paraît amplement suffisant…
2, comme le ying et le yang, le froid et le chaud, l'ombre et la lumière, le jour et la nuit,…
est-ce que ce n'est pas un merveilleux équilibre, parfaitement naturel ?

La symétrie n'est pas l'équilibre: les jardins à l'anglaise ne sont pas du tout symétriques, mais sont parfaitement équilibrés (et sont souvent plus beaux que les jardins à la française).

Citation :
Mon autre mot : femuswin* est basé sur une autre déduction.

Ce mot est en fait une définition: U swina se u femu swin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Autre réforme de l'uropi.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Autre réforme de l'uropi.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les différentes formes de la médiumnité
» Projet de pétition pour une autre réforme
» Sondage pétition/lettre ouverte pour une autre réforme du système scolaire
» Pétition pour une autre réforme et une marche pour défendre l'Ecole
» programme de remise en forme & entraînement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: