L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les proximités lexicales de l'aneuvien et de l'uropi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Les proximités lexicales de l'aneuvien et de l'uropi   Sam 5 Déc 2015 - 2:19

Ça faisait un certain temps que j'avais envie d'ouvrir ce fil : au fur et à mesure de l'évolution de ces deux langues, aux destinées et aux structures pourtant fort différentes, on a çà et là, comme des carrefours où la langue internationale à-postériori et la persolangue mixte se rencontrent, avec des mots
  • signifiant la même chose (ou peu s'en faut) et ayant le même type de construction, comme faktùr, kongrès/kœgres, gal,
  • se ressemblant plus ou moins, mais ayant des cheminement différents, comme pour "pommeraie" :
    • aplaria, tiré de aplar (pommier), lui-même de apel (pomme),
    • apaléa, tiré directement de apaal (pomme).
  • Enfin, des "homographes" exacts (kad) ou approximatifs (subliven/sublíven) n'ayant absolument aucun rapport sémantique entre eux (resp. bouc/femme & sublime/survivre) et dont la ressemblance n'est que coïncidence.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16236
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Les proximités lexicales de l'aneuvien et de l'uropi   Jeu 14 Avr 2016 - 12:28

On a fait la même erreur, à savoir qu'on a oublié l'accent sur le A de "câble" :

ANV
URO.

Deuxième point commun (moins étonnant, quand même), on a abouti à la même orthographe dans nos langues respectives : kabel.

J'en ai déduit ça parce que je viens de traiter "téléphérique", où l'aneuvien (mot nouvellement créé) et l'uropi font un distinguo entre la ligne et chacune des bennes :

alkáṅvabel, alkáṅvabyn
kablivàj, kablivàg


L'avantage de l'uropi est que son nom s'applique à TOUS types de téléphériques y compris ceux à mouvement continu, comme le 3S, l'aneuvien ayant dans sa racine la notion d'alternance du mouvement des cabines. On peut pas tout avoir : la précision et l'universalité, ce s'rait trop beau.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Les proximités lexicales de l'aneuvien et de l'uropi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zoo d'Amnéville (proximité de Metz, en Lorraine)
» Proximité gaélique écossais / irlandais
» L'évangélisation de proximité.
» Fiches lexicales beauté, laideur, vieillesse...
» Faites attention aux signes du ciel...annonçant la proximité de l'avertissement...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéolangues comparées-
Sauter vers: