L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mots intraduisibles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anoev
Modérateur


Messages : 16232
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Mots intraduisibles   Sam 15 Oct 2016 - 1:53

Ziecken a écrit:

ka nato kala komo = cette femme à de beaux cheveux Smile

J'aurais presque cru (sauf erreur de ma part) :

ka nato ju kala ikomo

Mais on aurait aussi :

ka nato ikoma

Comment le traduirait-on ?

Cette femme est chevelue (passer la souris sur l'adjectif) ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ziecken
Modérateur


Messages : 4953
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Mots intraduisibles   Lun 17 Oct 2016 - 13:16

odd a écrit:
Je reste preneur d'une correction par un autre (apprenti) elkophone... Ce pourrait même être intéressant pour Ziecken aussi...

J'aurais pu cet après-midi de donner les explications de mes traductions. Mais il est vrai que voir un autre elkophone proposer ses propres interprétations ou ses propres traductions seraient pertinente. ALors, j'attends de voir.

En attendant, il est bon de préciser que l'elko, tout comme n'importe qu'elle langue ne peut se traduire efficacement que dans un contexte clair et précis et en tenant compte des spécificités de ladite langue. Ce que tu as fait Odd, c'est interpréter des constructions elkanne avec la mentalité et la logique d'un francophone. Cela explique en partie tes écarts de traductions.

Anoev a écrit:
J'aurais presque cru (sauf erreur de ma part) :

ka nato ju kala ikomo

C'est tout à fait juste aussi Anoev, mais le niveau de ta phrase est plus élevé est plus correct sémantiquement que l'exemple que j'ai donné. Pour des raisons qu'il serait trop long à expliquer ici. Mon exemple était volontairement plus simple car il s'axait sur des points qu'il fallait mettre en évidence.

L'utilisation de la particule "ju" m'étonne de ta part Anoev. Car cette particule appartient au "zammito", aux tous derniers points de la grammaire de l'elko. J'ignorais que tu la connaissais. Félicitations. cheers

Odd a écrit:
Mais on aurait aussi :

ka nato ikoma

Comment le traduirait-on ?

Cette femme est chevelue (passer la souris sur l'adjectif) ?

Je dirais plutôt : "cette femme est très chevelue", mais il s'agit d'une traduction littérale française. En elko cette phrase est tout à faite juste et peu se traduit par "cette femme a beaucoup de cheveux".

Odd a écrit:
En kopinebharsarhcakarrmyayyar, on a aussi un déséquilibre: en fonction des phonématiques testées du iotacisme, à l'upsilocisme...
Mais ce là donne de facto un accent particulier qu'ont les langues et qu'on reconnaît au premier coup d'oreille (et qu'on ajoute dans le yaourt pour l'aromatiser...)
Autant en profiter...

Les locuteurs sont libres de laisser les "w" ou non. C'est une question d'euphonie et d'économie.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16232
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Mots intraduisibles   Lun 17 Oct 2016 - 13:29

Ziecken a écrit:
Je dirais plutôt : "cette femme est très chevelue", mais il s'agit d'une traduction littérale française. En elko cette phrase est tout à faite juste et peu se traduit par "cette femme a beaucoup de cheveux".
En fait, le terme "chevelu" en français est assez difficile à manier : on dira pas de quelqu'un qui a une coupe de cheveux relativement courts (pour la moyenne) qu'il est chevelu. Quelqu'un qui est chevelu a une véritable tignasse longue et très fournie : "très chevelu" me paraît une tautologie.

Là où on met "chevelu" pour simplement "qui a des cheveux", s'adapte simplement au syntagme "cuir chevelu", en somme. Regarde par là pour te faire une idée sur mon propos. "Chevelu", pour une personne, c'est "très chevelu", pour tout le reste, puisque la condition "normale" des individus humains, c'est d'avoir des cheveux. Mais bon, je parle là pour la langue française, et pour une éventuelle traduction d'une idéolangue en français (d'où le problème que ça va poser quand on va poser ce mot dans Idéolexique). En somme, on aurait koma pour "qui a des cheveux" (ou des poils, contraire de koama = chauve ou glabre) et ikoma pour (che)velu.

Pour le ju, j'ai simplement consulté elkodico, et j'me suis dit que, pour ce genre de phrase, ça collerait mieux que pala. Mais j'ai pas encore la maîtrise de tous les cas où on utilise pala vis à vis de ceux où c'est ju "qui s'y colle".

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ziecken
Modérateur


Messages : 4953
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Mots intraduisibles   Lun 17 Oct 2016 - 15:32

Anoev a écrit:
En fait, le terme "chevelu" en français est assez difficile à manier : on dira pas de quelqu'un qui a une coupe de cheveux relativement courts (pour la moyenne) qu'il est chevelu. Quelqu'un qui est chevelu a une véritable tignasse longue et très fournie : "très chevelu" me paraît une tautologie.

C'est vrai, mais ... en français. En elko, on distingue bien "koma" et "ikoma".

Anoev a écrit:
Pour le ju, j'ai simplement consulté elkodico, et j'me suis dit que, pour ce genre de phrase, ça collerait mieux que pala. Mais j'ai pas encore la maîtrise de tous les cas où on utilise pala vis à vis de ceux où c'est ju "qui s'y colle".

Bon réflexe.

Brièvement. L'elko utilise deux systèmes pour marquer la possession exprimée par le verbe avoir :

- Le génitif "-oa" : qui exprime plutôt une provenance. Mais par extension, peut aussi exprimer la possession.
- Le ligatif avec "ju" : qui exprime la relation entre une chose est une autre.

Car la notion de possession est étrangère à la culture elkanne.

Le verbe "pala" existe mais c'est surtout une béquille utilisée par les débutants en elko pour trouver un équivalent au verbe avoir. pala = avoir. Mais on peut imaginer que ce verbe, en ce sens n'est pas très usité dans le Losda.


_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16232
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Mots intraduisibles   Lun 17 Oct 2016 - 16:15

Ziecken a écrit:
Car la notion de possession est étrangère à la culture elkanne.
... Alors qu'elle est plutôt présente (mais non exagérée, cependant*) dans la culture aneuvienne, ce qui explique le distinguo nécessaire entre les possessifs et le personnel indirect ed.




*Rien à voir à ce qu'on rencontre sous nos latitudes, avec des énormité comme "cette femme est à moi, c'est MA femme" Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad . En aneuvien, on dira ed nùpkad, et non med nùpkad. D'un garçonnet égaré, on ne dira pas «quadus ep æt nexàvdu saṅkœr?» (à qui appartient cet enfant?), mais «quadu ep legáten æt nexàvdax?» (qui accompagne ce garçon?).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mots intraduisibles   Aujourd'hui à 20:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Mots intraduisibles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» mots croisés
» Super Pédant Man : mille et un mots et expressions français expliqués
» Le rallye des mots
» Petits mots confisqués
» Au cas où Robert emploirait des mots difficiles à comprendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Traductions et multimédia-
Sauter vers: