L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Histoire de fantômes dans vos idéomondes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Jeu 10 Déc 2015 - 21:49

J'ai toujours été très amusé par les histoires de fantômes (non pas que j'y accorde la moindre once de crédibilité bien-sûr Very Happy ) mais pas celles que les films d'horreurs modernes mettent en scène où celles que l'on croise dans nos sociétés modernes (les auto-stoppeuses ou les dizaines de montages photo "authentiques" que l'on croise sur internet par exemple...). Non, ce que j'aime bien ce sont les histoires "classiques" que l'on croise en Écosse, au Japon, bref, dans tous les pays à brume, propices à ce genre de choses!
Je trouve que ces histoires populaires sont assez révélatrices des sociétés dont elles proviennent et ont un aspect souvent "pittoresque" voir amusant. Lire une légende sur un fantôme hantant depuis plusieurs siècles un château écossait met tout de suite dans l'ambiance!

Du coup je me demandais si vous aviez, dans vos idéomondes respectifs des histoires de fantômes, revenants, esprits et superstitions diverses!
Je pense que les possesseurs d'idéomondes fantastico-médiévaux sont assez avantagés, mais j'imagine qu'en Anoef il doit bien y avoir quelques légendes locales aussi non? Peut-être liées à un héritage océanien après tout...


Le château d’Édimbourg...  


Zhōng Kuí 鍾馗, un exorciste célèbre en Chine (et au Japon aussi je crois), souvent utilisé pour éloigner les mauvais esprits 鬼 guǐ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Mickaël B. Farlay



Messages : 130
Date d'inscription : 10/10/2015
Localisation : Canada, Québec

MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Jeu 10 Déc 2015 - 22:10

J'ai moi-même quelques histoires de fantômes en Erodonmey. C'est une contrée dévastée par ce qui peut s'apparenter à une explosion nucléaire suffisamment grande pour détruire une région deux fois plus grande que la France. Seules huit grandes cités sont encore debout. Îlot de pierres noires dans un désert, elles sont évitées à cause desdits fantômes qui les hantent. Esprits des habitants fauchés par l'explosion, ils errent dans les rues, à la recherche de leur corps. Mes fantômes sont réels cependant, ils sont visibles, mais ils ne sont en aucun cas dangereux ; constitués de souvenirs, ils répètent sans cesse les mêmes gestes, les mêmes trajets, dans l'espoir d'y retrouver un jour leur enveloppe charnelle. Ils ignorent même être morts. Les gens en ont peur cependant, car ils pensent que c'est à cause d'eux si leur corps se couvrent de plaies à l'approche des villes (ce qui est en fait causé par les retombées nucléaires.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Ven 11 Déc 2015 - 1:48

Les Tmedjerka pensent que l'"âme" -la cnmepsetzké, de nature fluctuante et fragile- éclate après la mort, et chaque bout de personnalité, chaque instant de vie rejoint l'arbre/la plante sacrée (rtetejjé) dont il était issu. A ce moment-là et pendant une certaine période, on pense que les arbres peuvent s'animer durant la nuit, spécialement si le défunt était quelqu'un de réputé, de son vivant. Bien évidemment, les arbres les plus vieux sont les plus puissants. On raconte que les arbres anciens marchent et défendent leurs domaines sacrés, dans la haute-vallée du W'tzerkes.

Chez les Cöyac, celui qui est mort dans le monde sauvage (yöttöy) sans avoir reçu les sacrements funéraires appropriés se transforme à coup sûr en une espèce de fantôme, manifesté par certains animaux typiques de la steppe, tel l'oiseau pleureur, dont le chant suggère les lamentations du défunt. Celui-ci, prisonier du monde sauvage, devient un être ambigu, avertissant parfois les vivants mais les conduisant aussi souvent à leur perte. Seul les êtres vivants et les objets puissament marqués du sceau des Ancêtres sont suceptibles d'exorciser un lieu hanté. D'une manière générale, les objets sont réputés acquérir une puissance spirituelle avec le temps. Les objets les plus craints sont ceux qui ont passé beaucoup de temps dans le monde sauvage (les armes de chasse, par exemple, ou les outils de défrichage).
Revenir en haut Aller en bas
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Ven 11 Déc 2015 - 21:11

Michaël a écrit:
Les gens en ont peur cependant, car ils pensent que c'est à cause d'eux si leur corps se couvrent de plaies à l'approche des villes (ce qui est en fait causé par les retombées nucléaires.)

Oula! C'est bien sinistre tout cela... En même temps j'imagine qu'après une guerre nucléaire, il ne doit pas rester grand chose de la ville...

DIM a écrit:
Les Tmedjerka pensent que l'"âme" -la cnmepsetzké, de nature fluctuante et fragile- éclate après la mort, et chaque bout de personnalité, chaque instant de vie rejoint l'arbre/la plante sacrée (rtetejjé)

C'est original comme croyance, les "arbres" sont en quelque sorte les naguals des Tmerdjerka non?

Citation :
Chez les Cöyac, celui qui est mort dans le monde sauvage (yöttöy) sans avoir reçu les sacrements funéraires appropriés se transforme à coup sûr en une espèce de fantôme, manifesté par certains animaux typiques de la steppe, tel l'oiseau pleureur, dont le chant suggère les lamentations du défunt.

Là, c'est plus classique, j'avoue que j'aime particulièrement l'idée de l'oiseau pleureur...

Dans l'Empire tajaar, on trouve des histoires de fantômes un peu partout, mais la région brumeuse et remplie de lacs du Ranggyoog est particulièrement réputée pour ses esprits malfaisants... Il existe par exemple une ancienne légende concernant le nord du lac Dangsükh. On raconte qu'un marchand ayant fait de très bonnes affaires dans la ville de Gamsö chargea son bateau désormais vide des richesses qu'il venait de gagner afin de rentrer chez lui, de l'autre côté du lac à Kyentsä. Il commit cependant une erreur fort grave : afin de pouvoir remplir plus aisément son bateau il vendit la statue du génie du lac, le protecteur des navigateurs d'eau douce, Samraash. Il partit donc tard et par une soirée brumeuse. Arrivé au centre du lac, s'élevant des eaux, le génie du lac Samraash se dressa devant lui, et, d'une voie tonitruante lui dit : "Marchand! Te voici sur les territoires du grand Samraash, brûle donc de l’encens à sa grandeur et tu passera en paix!". Le marchand se trouva fort déconcerté, en effet, à la place de l'autel réservé à la divinité trônaient deux coffres chargés de pièces d'or. Devant l'embarras de l'homme Samraash se courrouça et revêtant une forme terrible il hurla d'une voix puissante "Comment, toi, petit marchand tu préfère l'or à mon image? Soit donc maudit, créature infâme!" et, de ses deux doigts joint il jeta sa malédiction sur l'homme. Ce dernier fut condamné à traverser à jamais le lac, son bateau lourd des richesses qu'il avait préféré à l'autel sacré. On dit que, les nuits de brume épaisse, on peut l’apercevoir, avançant lentement sur sa barque sur les eaux sombres...



Dernière édition par djingpah le Sam 12 Déc 2015 - 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Steřsofh ex Massam



Messages : 127
Date d'inscription : 07/10/2015
Localisation : Genève,Suisse

MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Ven 11 Déc 2015 - 22:48

La Ladorie a aussi son petit folklore tel que les lebsepret,
apparition de défunts venus dire aux gens qu'ils aimaient qu'ils sont heureux au paradis et de ne pas se soucier pour eux et au lieu de se lamenter,vivre sa vie et prendre son de soi...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Ven 11 Déc 2015 - 23:12

Stersofh ex Massam a écrit:
La Ladorie a aussi son petit folklore tel que les lebsepret,
apparition de défunts venus dire aux gens qu'ils aimaient qu'ils sont heureux au paradis et de ne pas se soucier pour eux et au lieu de se lamenter,vivre sa vie et prendre son de soi...

Mais oui, c'est une question que je me suis toujours posé! Pourquoi les fantômes sont toujours des êtres flippants et nuisibles? J'ai connu -par personne interposées- quelqu'un persuadé que sa mère revenait le hanter, alors que leurs relations était parfaitement normales! Il faut vraiment avoir de légers problèmes pour en venir à croire qu'un membre de sa famille peut revenir vous faire peur alors qu'il vous portait un amour évident...
Je suppose que la mort effraie tellement les êtres humains que tout ce qui y est associé est considéré comme inquiétant et potentiellement dangereux, y compris les proches décédés!

J'ai d'ailleurs inclus ce paradoxe sans y réfléchir plus profondément dans mon idéomonde car chez les tajaar, la mort est un moment où des rituels stricts doivent être respectés scrupuleusement car, si le proche décédé ne peut accéder à la salle des ancètres correctement, il y a de grandes chances qu'il vienne embêter les vivants... Mais bon, même si on respecte tout, autant se munir d'images à vocation exorciste de caractères sacrés ou de divinités protectrices, on ne sait jamais... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Ziecken
Modérateur


Messages : 4967
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Sam 12 Déc 2015 - 11:24

djingpah a écrit:
J'ai toujours été très amusé par les histoires de fantômes (non pas que j'y accorde la moindre once de crédibilité bien-sûr Very Happy )

Moi aussi, cela me fascine. Je suis terre à terre, rationaliste et agnostique mais ... je crois aux esprits.

Je viens récemment de vivre plusieurs expériences qui ont fait passé mes doutes pour des certitudes. Mon enfance était déjà jalonnée d’événements bizarres et étranges mais j'ai toujours essayé de trouver une explication rationnelle du style ( c'est mon esprit qui me joue des tours, c'est une peur infondée, c'est une illusion, c'est de la paréidolie, etc..

Mais malgré tout cela et avec près d'une trentaine d'années de réflexions sur le sujet je ne trouve pas d'explication à se qui continue de m'arriver, je penche plutôt pour une réalité scientifique non expliquée à ce jour.


djingpah a écrit:
Du coup je me demandais si vous aviez, dans vos idéomondes respectifs des histoires de fantômes, revenants, esprits et superstitions diverses!

Suite à mes réflexions, j'ai décidé de publier le fruit de mes recherches sur le sujet et de l'appliquer dans mon idéomonde et plus généralement au multivers d'Aegis (qui pour ceux qui ne le connaissent pas, Wikiaegis est un multivers partagé par plusieurs idéocréateurs où chacun peut y développer librement son idéomonde et ses civilisations).

Ainsi donc, le multivers D'Aegis, et par conséquent, le monde du Losda, est fondé sur ma théorie sur les esprits. Théorie qui a été élaborée de manière à coller avec toutes les croyances culturelles et religieuses. Sans prétention, je suis assez fier de moi !! cheers  Cette théorie sera développée et présentée tout au long des chroniques du Losda, disponibles à la lecture dans le courant 2016.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Sam 12 Déc 2015 - 13:08

Ziecken a écrit:
Moi aussi, cela me fascine. Je suis terre à terre, rationaliste et agnostique mais ... je crois aux esprits.

Ça me rappelle un autre paradoxe lié à la croyance en l'existence de fantômes : on en est souvent effrayé mais, si les esprits existaient vraiment (je ne vais pas lancer de débat là-dessus, ça reste la liberté de chacun de croire en ce qu'il veut) ça serait extrêmement rassurant! Ce que je veux dire c'est que, si les fantômes se baladent librement après leur mort, cela signifie que l'âme transcende le corps et survie à la mort de ce dernier, ce qui est l'espoir de beaucoup d'êtres humains sur cette terre.

Ziecken a écrit:
Mais malgré tout cela et avec près d'une trentaine d'années de réflexions sur le sujet je ne trouve pas d'explication à se qui continue de m'arriver, je penche plutôt pour une réalité scientifique non expliquée à ce jour.

Après, tout dépend de la nature de ce que tu vis ou as vécu, mais il est vrai que l'esprit humain est d'une telle complexité qu'il peut nous laisser aisément, et paradoxalement, sans ressources...

Ziecken a écrit:
(qui pour ceux qui ne le connaissent pas, Wikiaegis est un multivers partagé par plusieurs idéocréateurs où chacun peut y développer librement son idéomonde et ses civilisations).

Oui, j'avais pensé y inclure mon propre idéomonde à un moment, mais je ne sais pas, j'aime bien mon indépendance tout de même. En même temps, un multivers pourrait être l'occasion de développer des trucs intéressants lié aux contacts possibles entre cultures que cela impose.

Ziecken a écrit:
Ainsi donc, le multivers D'Aegis, et par conséquent, le monde du Losda, est fondé sur ma théorie sur les esprits. Théorie qui a été élaborée de manière à coller avec toutes les croyances culturelles et religieuses. Sans prétention, je suis assez fier de moi !! cheers  Cette théorie sera développée et présentée tout au long des chroniques du Losda, disponibles à la lecture dans le courant 2016.

Une théorie universaliste, voilà qui m'intéresse au plus haut point! Tu t'es donc basé, pour cette "théorie des esprits" (très spiritiste du XIXème comme titre d'ailleurs  Very Happy ) sur toutes les croyances humaines sans discriminations?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Sam 12 Déc 2015 - 14:14

Ziecken a écrit:
Mais malgré tout cela et avec près d'une trentaine d'années de réflexions sur le sujet je ne trouve pas d'explication à se qui continue de m'arriver, je penche plutôt pour une réalité scientifique non expliquée à ce jour.

Je suis d'accord. Si l'on suit les idées de C.S. Peirce, la science moderne fonctionne parfaitement sur tout ce qui est matériel, mais finira par s'élargir, comme elle le fait toujours, quand elle se mettra à essayer d'expliquer, avec de nouveaux outils, ce genre de phénomènes (les plus véridiques en tout cas, qui existent), moins matériels mais que la connaissance n'a pas de raison de ne pas appréhender un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4967
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: djingpah   Sam 12 Déc 2015 - 14:46

djingpah a écrit:
Ça me rappelle un autre paradoxe lié à la croyance en l'existence de fantômes : on en est souvent effrayé mais, si les esprits existaient vraiment (je ne vais pas lancer de débat là-dessus, ça reste la liberté de chacun de croire en ce qu'il veut) ça serait extrêmement rassurant! Ce que je veux dire c'est que, si les fantômes se baladent librement après leur mort, cela signifie que l'âme transcende le corps et survie à la mort de ce dernier, ce qui est l'espoir de beaucoup d'êtres humains sur cette terre.

C'est vrai ça. Je suis d'accord avec cela. Vraiment, ce sujet me passionne.

djingpah a écrit:
Après, tout dépend de la nature de ce que tu vis ou as vécu, mais il est vrai que l'esprit humain est d'une telle complexité qu'il peut nous laisser aisément, et paradoxalement, sans ressources...

Je suis avant tout rationnel, et chaque fois qu'il m'arrive quelquechose que l'on peut qualifier de paranormal, je recherche toujours une explication rationnelle, scientifique ou je me dis que si je n'en trouve pas c'est que cette explication scientifiquement explicable existe mais que je ne l'ai pas encore trouvé.

Ce qui me pose problème n'est donc pas les différentes choses que j'ai vécu, car je ne fais pas figure d'exception, comme tu le dis, l'esprit humain est complexe. Mais plus ce qui objectivement (du moins à mon sens) ne pourra pas trouver d'explication par la science. Cela ne m'effraie pas mais me passionne, je me dis aussi qu'étant passionné par le sujet, je suis plus enclin à "vivre" des situations paranormal, je suis bon client, mais je tiens à préciser que je suis loin de crier "au fantôme" tout de suite. J'analyse posément chaque situation et je recherche des preuves physiques que je soumets à d'autres pour connaître leur point de vue sans les influencer par le mien.

djingpah a écrit:
Oui, j'avais pensé y inclure mon propre idéomonde à un moment, mais je ne sais pas, j'aime bien mon indépendance tout de même. En même temps, un multivers pourrait être l'occasion de développer des trucs intéressants lié aux contacts possibles entre cultures que cela impose.

Le multivers d'Aegis (non je ne cherche pas à en faire la promo ! Razz ) est étudié de manière à ce que toutes les créations puissent y prendre place en son sein. La théorie des esprits que j'ai élaboré est universelle, elle peut s'adapter à tous les mondes qu'abrite ce multivers et cette théorie est l'une des seules choses qui est universelle (je devrais d'ailleurs dire "multiverselle"). Le reste est propre à chacun des 8 univers et de l'infinité de mondes qu'ils abritent.


djingpah a écrit:
Une théorie universaliste, voilà qui m'intéresse au plus haut point! Tu t'es donc basé, pour cette "théorie des esprits" (très spiritiste du XIXème comme titre d'ailleurs Very Happy ) sur toutes les croyances humaines sans discriminations?

J'ai beaucoup lu et étudié sur le sujet des esprits. Premièrement pour comprendre ce que j'avais vécu mais aussi pour rationaliser tout ça, et dieu merci je ne suis pas fou, même si je travaille avec des malades mentaux toute la journée et des psychologues, cela ne semble pas avoir d'influence sur ma lucidité !

En tant qu'agnostique, je ne pouvais pas avoir des convictions influencée par telle ou telle autre croyance. Je me voulais neutre, c'est ainsi que j'ai étudié les religions et les mythologies (que je place personnellement au même niveau = ce sont pour moi des interprétations culturelle d'une réalité qui nous dépasse). J'ai beaucoup réfléchi sur le sujet et je suis parvenu à une théorie des esprit qui m'est tout à fait personnelle et que je ne cherche à imposer à personne.

Cette théorie des esprit est la ligne conductrice des chroniques du Losda, la saga littéraire qui sert de décor à l'elko.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Sam 12 Déc 2015 - 15:32

Ziecken a écrit:
J'ai beaucoup lu et étudié sur le sujet des esprits. Premièrement pour comprendre ce que j'avais vécu mais aussi pour rationaliser tout ça, et dieu merci je ne suis pas fou, même si je travaille avec des malades mentaux toute la journée et des psychologues, cela ne semble pas avoir d'influence sur ma lucidité !

Bien-sûr! C'est vrai que le monde du spiritisme et de la croyance mystique en général est assez intéressant. Comme toi, je suis agnostique et plutôt rationnel, du coup j'ai tendance à analyser tout cela d'un œil assez critique. Je pense que le plus amusant c'est les parallèles que l'on peut dresser entre les cultures, la pratique de certains spiritistes ressemblant étrangement à moyens que certains chamans sibériens utilisent pour entrer dans des états modifiés de conscience par exemple. Et ça ne s'arrête pas là, à vrai dire l'ensemble des croyances relatives au retour des morts est quasi-universel, l'idée de talisman ou d'exorcisme aussi d'ailleurs...

Après, dans l'absolu, je ne suis pas fermement opposé à toute illusion ajoutant un peu de mystère dans le monde moderne, et j'aime me dire "pourquoi pas?" parce que, comme Woody Allen ne cesse de le répéter, il faut bien un peu de magie pour continuer...

Ziecken a écrit:
Mais plus ce qui objectivement (du moins à mon sens) ne pourra pas trouver d'explication par la science. Cela ne m'effraie pas mais me passionne, je me dis aussi qu'étant passionné par le sujet, je suis plus enclin à "vivre" des situations paranormal, je suis bon client, mais je tiens à préciser que je suis loin de crier "au fantôme" tout de suite. J'analyse posément chaque situation et je recherche des preuves physiques que je soumets à d'autres pour connaître leur point de vue sans les influencer par le mien.

Tu me sembles faire figure d’exception dans le vaste groupe de personnes ayant eu des expériences "paranormales" que j'ai pu rencontrer... La plupart d'entre eux était convaincus de l'existence d'esprits (ou autres d'ailleurs) avant que l'expérience se produise et ne montraient aucun intérêt lorsque je leur proposait d'analyser ce qu'ils avaient vécu objectivement et rationnellement : pour eux leur expérience était unique et paranormale sans qu'aucune discussion ne soit possible.


Ziecken a écrit:
Le multivers d'Aegis (non je ne cherche pas à en faire la promo ! Razz ) est étudié de manière à ce que toutes les créations puissent y prendre place en son sein. La théorie des esprits que j'ai élaboré est universelle, elle peut s'adapter à tous les mondes qu'abrite ce multivers et cette théorie est l'une des seules choses qui est universelle (je devrais d'ailleurs dire "multiverselle"). Le reste est propre à chacun des 8 univers et de l'infinité de mondes qu'ils abritent.

Je pense que j'attendrai ta "théorie des esprits" pour me décider... L'univers, enfin, multivers d'Aegis m'a déjà l'air assez bien fourni point de vue mysticisme, je viens de me documenter un peu et j'aime particulièrement la forme des branches de l'"Ægishjalmur", elle me fait penser à ce caractère en style petit sceau :


C'est la forme ancienne du caractère 禾, hé, qui veut dire "céréale", c'est pas très mystique mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Ziecken
Modérateur


Messages : 4967
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Sam 12 Déc 2015 - 15:55

Djingpah a écrit:
Je pense que j'attendrai ta "théorie des esprits" pour me décider...

Je te la détaillerai par mp ou dans un fil dédié si cela t'intéresse, afin de ne pas polluer le présent sujet.

Djingppah a écrit:
L'univers, enfin, multivers d'Aegis m'a déjà l'air assez bien fourni point de vue mysticisme, je viens de me documenter un peu et j'aime particulièrement la forme des branches de l'"Ægishjalmur", elle me fait penser à ce caractère en style petit sceau :

Les 8 branches de l'Ægishjalmur symbolisent les 8 univers du multivers d'Ægis, chacun à ses propres lois physique, ce qui permet à chacun de créer ce que bon lui semble.

Le centre de l'"Ægishjalmur" est représenté par un cercle et est nommé l’œil d'Ægis. C'est là que résident les esprits dans le multivers. Ils s'incarnent dans toutes les formes de vie du multivers. Les esprits ne sont donc pas que terriens ou humains mais au contraire très diversifiés.

Le temps n'existant pas dans le monde spirituel que représente l’œil d'Ægis, les esprits sont obligés de s'incarner pour évoluer et devenir meilleurs. A la mort de leur hôte physique, les esprits regagnent l'oeil d'Aegis et s'agglutinent formant ainsi une masse spirituelle intelligente et pensante, c'est cela que les grandes religions appellent Dieu, mais à y regarder de plus près, nous sommes tous une partie de Dieu dans cette vision, cela s'accorde ainsi avec certaines croyances plus méconnues. Voici un très bref aperçu de cette théorie des esprits.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Sam 12 Déc 2015 - 17:27

Ziecken a écrit:
Je te la détaillerai par mp ou dans un fil dédié si cela t'intéresse, afin de ne pas polluer le présent sujet.

Oui, je ne dis pas non, ce que tu expliques en dessous m'intéresse, j'aimerais connaitre un peu ce qui t'a inspiré...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Dim 13 Déc 2015 - 15:48

Les rtetejdja ont chacun leur personnalité propre, unique et stable. Ils prêtent aux Tmedjerka leurs caractéristiques, pour un tempsplus ou moins long (toute une vie si le rtetejdjé est dominant), ce qui constitue l'âme, éphémère et instable par nature... D'ailleurs, les Tmedjerka sont connus pour leurs changements d'humeurs dans tout le continent !
Revenir en haut Aller en bas
Wulkos



Messages : 67
Date d'inscription : 02/06/2015
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Jeu 31 Déc 2015 - 19:27

Les Jehzmaï sont une des deux superfamilles humaines de Niinhuras. Ils vivaient en transhumance jusques au XXVIIeme siecle avant l'ere classique dans un grand plateau cerné de montagnes qu'ils ont quittés en masse suite a un brusque changement climatique. Les peuples nés de ces grandes migrations paléolithiques conservent des mythes et tradition relativement similaires hérité de leur préhistoire:

Les poemes lithurgiques Jehzmaï affirment que les premiers humains ont étés conduits sur Niinhuras depuis le monde divin par un réseau de grandes cavernes souterraines situés au pied de la plus haute montagne du continent, au nord est du plateau. Les ames des morts sont sensés explorer ce lieu saint pour revenir dans le pays des dieux. Il était d'usage d'y déposer les restes des morts, ou de s'y rendre pour y mourir.

Suite a l'abandon de leur terre d'origine, les peuples Jehzmaï qui apparurent au fil de l'antiquité gardèrent l'idée que le passage entre le monde mortel et le monde divin se situe dans cet endroit particulier désormais abandonné, ou les morts doivent désormais se rendre par eux meme.

L’âme et le corps d'un être vivant sont identiques jusques au moment de la mort ou ils se divisent. Des objets inanimés ont aussi en un sens une ame qui peut leur etre arraché. Ainsi l’âme du défunt est son image exacte et est vêtu de ce qu'il portait et avait sur lui a l'instant de sa mort. Il est admis que tous les morts effectuerons ce grand voyage, mais une cérémonie est vitale pour bien guider l’âme.

Habituellement, a sa mort un individu est embaumé selon les moyens de son rang:
Au vagabond que l'on place dans une tombe tapissée de pierre est donné un bâton de marche, des vêtements pratiques, des chaussures solides, et un sac contenant une gourde d'eau, une gourde d'alcool, et de la viande séchée.
Au roi que l'on installe dans son monument circulaire sont offerts un grand char sculpté, des coffres de vêtements luxueux, de bijoux, d'armes d'apparats, des tonneaux d'alcool, des meules de fromage; sont sacrifiés au moins quelques chevaux pour tirer le char; et se suicident pour l'accompagner quelques servants.
Il est habituel qu'a la fin de la cérémonie d'un grand chef de guerre se suicident par fidélité ses plus proches compagnons.
Ces cérémonies sont de grandes fêtes joyeuses et d’abondants banquets célébrant le début d'un voyage direct et sans aléas assuré par les rituels l’accompagnant.

En revanche, il est crains comme grand malheur de mourir sans ceremonie, car si tous arriveront un jour chez les dieux, ceux la devront d'abord se perdre et errer longtemps. Ainsi il est d'usage a la découverte de restes abandonnés de leur offrir une ceremonie basique, de même qu'a ses ennemis qu’on as tué.

Les morts errants ne sont pas crains, mais plaints, et tout village as un autel dans lequel sont immolés des offrandes pour aider les morts errants dans leur long voyage et ravitailler les âmes guidées. Des vêtements brodés, de la nourriture, des bâtons sculptés, ainsi que des agneaux sacrés sont régulièrement immolés.

Les objets porté au moment du décès ou offerts a un mort durant sa ceremonie sont divisé de leur ame, qui est emportée par le fantôme. Ainsi leur existence matérielle incomplète prohibe leur utilisation. La profanation est donc considérée sacrilège majeur.
(Tout criminel habituellement exécuté a droit a une cérémonie pour le guider, et ce qui suit est reservé aux graves sacrileges.) A ceux qui volent les morts, pilleurs de tombes ou de champs de batailles, est réservé le supplice suivant, censé rallonger leur errance le plus possible: ils sont entièrement rasés, leurs vêtements brulés, leurs yeux sont arrachés, leurs oreilles, langue, nez, organes sexuels, doigts et orteils coupés, leurs bras et jambes écorchés, leurs genoux, chevilles, coudes et poignets brisés, puis ils sont abandonnés vivants dans un lieu sauvage et maudit pour y agoniser et être potentiellement dévorés par la faune locale. Durant le supplice un prêtre le maudit d’anathème eternel, et prie les dieux de lui refuser le séjour divin et de ne plus jamais le réincarner en être humain. Leurs ames errantes sont considérés comme des démons dangereux et violents attaquants les voyageurs. il arrive parfois qu'un pretre désigne un animal quelquonque comme étant une réincarnation d'une âme ainsi maudite, et le supplice est aussitôt effectué.

En revanche, si voler aux morts est un crime particulièrement tabou; il est possible d'emprunter aux morts un objet, qui n'est plus alors considéré comme maudit mais porteur de grand pouvoir. Cela est souvent prévu lors de l'embaumement d'une personne illustre, et son monument sert alors de reliquaire. Il est habituel avant de partir en guerre qu'un roi organise une cérémonie ou il demande en échange de sacrifice a un prédécesseur de lui prêter telle lance ou casque légendaire.

Cette tradition permettras lors de l’ère moderne l’apparition de "musées", usage d'origine Khalaniash, monuments gérés par des prêtres ou seront conservés et exposés des objets d'archéologie et ou seront effectués des rituels, sacrifices et chants quotidiens en l’honneur des morts les possédants de droit. Une marque de grand prestige pour les grands aristocrates Khalaniashaï serra de bâtir et d'entretenir pareil lieu, comme par exemple l'illustre seigneur Balakunos qui, au XXIIeme siecle du calendrier Lupala, posséderas la plus grande collection archéologique de son temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Jeu 31 Déc 2015 - 23:50

Citation :
L’âme et le corps d'un être vivant sont identiques jusques au moment de la mort ou ils se divisent.
L'âme transcende donc le corps.

Citation :
Des objets inanimés ont aussi en un sens une ame qui peut leur être arraché.
C'est donc une religion animiste. Ça tranche assez avec le concept de Divinité. On dirait que le culte Jehzmaï est à une période charnière entre animisme et polythéisme.
Revenir en haut Aller en bas
Wulkos



Messages : 67
Date d'inscription : 02/06/2015
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Ven 1 Jan 2016 - 23:31

Genou a écrit:
C'est donc une religion animiste. Ça tranche assez avec le concept de Divinité. On dirait que le culte Jehzmaï est à une période charnière entre animisme et polythéisme.

C'est plus subtil, mais un point important est relevé. Si les dieux Jehzmaï traditionnels sont tres clairement issus de forces naturelles(notamment couples Ciel/Soleil, Nuit/Lune, Crépuscule/Terre au centre de la cosmogonie), la transition d'importance entre Animisme et Polythéisme date de bien avant les migrations néolithiques, et il y as de plus une subtilité importante: Ce ne sont pas les objets qui ont une âme, c'est la matière qui as un pendent immatériel.

Selon la synthèse de Lukèriios, philosophe Lupala du premier siècle avant l'ere classique, et précurseur du culte panthéiste de l'élite impériale, la matière est composée de deux éléments indissociables: l’élément matériel, et l’élément immatériel. Ces deux monades sont jumelles et siamoises, et ne peuvent aller l'une sans l'autre, même si organisées différemment. A chaque monade élémentaire matérielle, son pendent immatériel. Ainsi il y as deux niveaux parallèles d’existence indissociables.

Seuls les êtres mobiles ont une "âme", qui leur permet leur mobilité. La vie est considérée par les philosophes Lupalo-Khalnïashaï comme émanation d'un déséquilibre entre la réalité matérielle, soit le monde tangible, et la réalité immatérielle, soit le tout suprême et global(qui n'était pas encore pour eux considéré divin)

Ainsi les différents règnes se positionnent sur différents degrés spécifiques de domination de l’existence immatérielle sur l’existence matérielle. Faible pour les plantes, moyen pour les animaux, fort pour les mortels conscients et extrême pour les dieux éternels.

Le phénomène permettant la vie est exclusif au plan immatériel, quand spontanément une "entité" se démarque plus ou moins de l'essence du tout global. Les deux réalités étant superposées et chaque monade pairé, le corps de simple matière s'anime pour suivre l’etre démarqué. La mort advient quand la dominance de l’immatériel amène a un déséquilibre rompant la superposition de l'etre et du corps. Ainsi, le corps du défunt redeviens simple matière, mais matière incomplète, car l’essence immatérielle a laquelle elle reste lié se déplace seule.

De fait, les objets offerts aux morts sont dépossédés de leur essence quand l’être immatériel s'en empare, et cette essence deviens partie intégrante de cette entité.

Notez que les cultes philosophiques antiques et classiques sont des sociétés a mystères, généralement dominés par la noblesse sacerdotale, et que la religion du reste du peuple, elle, reste idolâtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Sam 2 Jan 2016 - 3:11

Wulkos a écrit:
Selon la synthèse de Lukèriios, philosophe Lupala du premier siècle avant l'ere classique, et précurseur du culte panthéiste de l'élite impériale, la matière est composée de deux éléments indissociables: l’élément matériel, et l’élément immatériel.

Lukèriios est un philosophe dualiste? J'en ais bien l'impression de mon côté, d'ailleurs le dualisme a l'air assez important dans la société que tu décris avec le mélange monde idéal/matériel...

J'avoue ne pas bien connaitre ta diégèse, si tu as le temps -et l'envie- j'aimerais bien que tu me la présente rapidement par mp, où si le fil dédié est suffisamment clair que tu partages le lien! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Wulkos



Messages : 67
Date d'inscription : 02/06/2015
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Sam 2 Jan 2016 - 16:56

djingpah a écrit:
Lukèriios est un philosophe dualiste? J'en ais bien l'impression de mon côté, d'ailleurs le dualisme a l'air assez important dans la société que tu décris avec le mélange monde idéal/matériel...

En effet, et c'est un des themes principaux des philosophes Khalnïashaï et Lupalaï. Lukèriios est très clairement dualiste, comme la plupart de ses prédécesseurs, cela dit certains de ses successeurs, particulièrement ceux du Culte Impérial Lupala, aurons tendance a tendre vers un certain monisme, mettant en avant que si chaque monade immatérielle est liée a une monade matérielle, et sont parfaitement indissociable, c'est qu'elles n'en forment qu'une, la monade immatérielle n'étant que la force, l'écho qui lie les monades materielles a la Monade Suprême, la grande totalité de ce qui est.
Cela dit, ni le dualisme de Lukèriios, ni le monisme du culte impérial ne sont purement l'un et purement l'autre, et mettent en avant la subtilité liant les deux états, plutôt que d'en avoir deux indépendants ou un exclusif.

djingpah a écrit:
J'avoue ne pas bien connaitre ta diégèse, si tu as le temps -et l'envie- j'aimerais bien que tu me la présente rapidement par mp, où si le fil dédié est suffisamment clair que tu partages le lien! Very Happy

Quand a ma diégèse, j'ai un fil dédié, mais il est extremement brouillon, désordonné, et parfois tres obsolète. De plus des informations sont éclatées par ci par la et ailleurs, et il me faudrait les réunir. Je compte refaire une présentation complete et detaillée apres avoir retravaillé la carte du monde.

Voici tout de meme le lien:
http://www.ideolangues.org/t2786-niinhuras

Et un résumé de l'histoire Lupala en anglais:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Sam 2 Jan 2016 - 17:26

Wulkos a écrit:
En effet, et c'est un des themes principaux des philosophes Khalnïashaï et Lupalaï. Lukèriios est très clairement dualiste, comme la plupart de ses prédécesseurs, cela dit certains de ses successeurs, particulièrement ceux du Culte Impérial Lupala, aurons tendance a tendre vers un certain monisme, mettant en avant que si chaque monade immatérielle est liée a une monade matérielle, et sont parfaitement indissociable, c'est qu'elles n'en forment qu'une, la monade immatérielle n'étant que la force, l'écho qui lie les monades materielles a la Monade Suprême, la grande totalité de ce qui est.

Donc les deux "écoles", dualiste et moniste, se suivent chronologiquement? Cela nous prive de débats sans doute assez intéressants, mais ça permet de bien suivre le déroulement d'une pensée... Chez moi, il y a les deux et, par conséquent, des conflits incessants entre les maitres des deux écoles, un peu comme en Inde entre les Dvaita et les Advaita...

Wulkos a écrit:
Quand a ma diégèse, j'ai un fil dédié, mais il est extremement brouillon, désordonné, et parfois tres obsolète. De plus des informations sont éclatées par ci par la et ailleurs, et il me faudrait les réunir. Je compte refaire une présentation complete et detaillée apres avoir retravaillé la carte du monde.

En tout cas il est bien illustré, quel travail!

Wulkos a écrit:
Et un résumé de l'histoire Lupala en anglais:

Très intéressant! J'aime beaucoup le côté "réaliste" de ton monde, et j'avoue que par certains aspects il me rappelle le mien.

Bon, je ne peux pas m'empêcher de comparer certains traits de l'histoire de ton avec l'histoire du "réel" Very Happy Les haut-Jèhzmaï ont un petit côté indo-européen non? L'âge héroïque me fait un peu penser à l'époque des épopées grecques et à l'âge épique de la littérature sanskrite, les 18 royaumes m'évoquant des cités grecques ou des mahajanapadas... La suite de ton Histoire me donne vraiment envie d'en savoir plus, des liens entre les peuples avec la rencontre avec Gaïɍuhanaÿѵèṣ̌parꙩṣ̌  (un nom à l'orthographe singulière d'ailleurs Shocked ), le développement de la pensée philosophique dans les royaumes... On imagine assez bien une effervescence culturelle je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Wulkos



Messages : 67
Date d'inscription : 02/06/2015
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Sam 2 Jan 2016 - 19:08

petit a petit, les fantômes s'éloignent tout a fait.

djingpah a écrit:
Donc les deux "écoles", dualiste et moniste, se suivent chronologiquement? Cela nous prive de débats sans doute assez intéressants, mais ça permet de bien suivre le déroulement d'une pensée... Chez moi, il y a les deux et, par conséquent, des conflits incessants entre les maitres des deux écoles, un peu comme en Inde entre les Dvaita et les Advaita...

Si l’école moniste est bien issue des écoles dualistes, elles ne les remplacent pas littéralement. D'abord marginal, le monisme pris de l'importance en devenant dogme principal du culte impérial, et donc celui de l'elite dominante, et devint fondement de la philosophie Lupala de l'ere classique. Cependant étant une innovation d'origine Lupala, et propagée par le pouvoir Lupala dominant, les écoles traditionnelles khalnïashaï, soient les plus anciennes, mais trop nombreuses et éclatées, y sont restés fermement opposés, avec une ardeur teintée de nationalisme.

-Ere antique: Apparition des premieres écoles philosophiques chez les Khalnïashaï. Philosophie khalnïash archaïque.
-Ere antique tardive: Propagation aux insulaires Lupalaï durant leur age de fer. Philosophie Lupalo-Khalnïash.
-Ere classique: Schisme entre dualisme traditionnel et monisme. Philosophie Lupala Classique innovatrice, dominante, officielle, et influante/Philosophie Khalnïash Classique traditionaliste, marginalisée, et provinciale.
-Ere moderne: Retours des écoles traditionnelles dans les nouveaux états Khalnïashaï et retrais des écoles Lupalaï sur l'empire insulaire. Philosophie Khalnïash Moderne reflorissante(on parle de la Renaissence Khalnïash)/Philosophie Lupala Moderne conservatrice.


djingpah a écrit:
En tout cas il est bien illustré, quel travail!
Merci!

djingpah a écrit:
Très intéressant! J'aime beaucoup le côté "réaliste" de ton monde, et j'avoue que par certains aspects il me rappelle le mien.

Merci beaucoup, c'est le but cherché! D'ailleurs j'aime aussi beaucoup ton monde, il me faudra aller poser quelques questions sur son sujet.

djingpah a écrit:
Bon, je ne peux pas m'empêcher de comparer certains traits de l'histoire de ton avec l'histoire du "réel" Very Happy Les haut-Jèhzmaï ont un petit côté indo-européen non? L'âge héroïque me fait un peu penser à l'époque des épopées grecques et à l'âge épique de la littérature sanskrite, les 18 royaumes m'évoquant des cités grecques ou des mahajanapadas... La suite de ton Histoire me donne vraiment envie d'en savoir plus, des liens entre les peuples avec la rencontre avec Gaïɍuhanaÿѵèṣ̌parꙩṣ̌  (un nom à l'orthographe singulière d'ailleurs Shocked ), le développement de la pensée philosophique dans les royaumes... On imagine assez bien une effervescence culturelle je trouve.

En effet, les deux superfamilles humaines, les Jehzmaï et les hommes-du-sud(faut vraiment que je leur trouve un nom) sont respectivement construites sur des inspirations(principalement au niveau des langues) plutôt indo-européennes(PIE, balto-slaves, indo-iraniens, greco-latins, ainsi que finno-ougriens et turques) et plutot Mediteranéennes(Basques, Etrusques, Minoens, Anatoliens, ainsi qu'Incas, Dravidiens, et sumero-semites).

Cela dit, je ne cherche aucunement a créer des chimères, mais a développer une esthétique crédible et a mon gout, s'éloignant de l'européen médiéval omniprésent dans les univers de fiction. Il n'y as pas de moyen age féodal dans ma diégèse.

J'essaie, en fait, non pas de reproduire des evenement precis de notre monde, mais de produire des principes typiques de l'histoire humaine. Tu as bien relevé des principes similaires en Inde et en Grèce, que j'ai repris pour les Lupalaï. Je m'interesse particulièrement a l'ethnogenèse, l'apparition d'un nouveau peuple. Ainsi l'age héroïque Lupala commence avec la genèse des Lupalaï en temps que civilisation et s’achève avec une profonde évolution(voir un bouleversement)de leur société coïncidant au travail du fer et leur adoption de l'écriture. Les 18 royaumes se sont formé en meme temps que s'est formé leur culture, et l'ere classique débute le jour ou ils furent tous finalement réunis en un seul état.

Quand a Gaïruhanaiivèsparos, les empereurs Lupalaï ont usage de prendre un nom de regne en Jèhzmam Vöhutas, l'antique langue sacrée des peuples Jehzmaï, et pour laquelle j'utilise des caractères particuliers pour ne pas prononcer les lettres comme en français. C'est une facon symbolique d'affirmer leur prétention a dominer le monde, et cela ne changea pas apres la chute de leur empire. Son nom signifie "le pere de la paix".

Le voyage de Wulkos Vaxillyon Uilkuoskyn de Datael est un evenement clé pour l'utilisation de ma diegese comme cadre de jeu de role, ouvrant la notion de voyages entres mondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Sam 2 Jan 2016 - 21:08

Wulkos a écrit:
petit a petit, les fantômes s'éloignent tout a fait.

Eu, oui un peu je l'avoue, je pense que certains messages de ce sujet seraient mieux placés sur le fil de ta diégèse.

Wulkos a écrit:
-Ere antique: Apparition des premieres écoles philosophiques chez les Khalnïashaï. Philosophie khalnïash archaïque.
-Ere antique tardive: Propagation aux insulaires Lupalaï durant leur age de fer. Philosophie Lupalo-Khalnïash.
-Ere classique: Schisme entre dualisme traditionnel et monisme. Philosophie Lupala Classique innovatrice, dominante, officielle, et influante/Philosophie Khalnïash Classique traditionaliste, marginalisée, et provinciale.
-Ere moderne: Retours des écoles traditionnelles dans les nouveaux états Khalnïashaï et retrais des écoles Lupalaï sur l'empire insulaire. Philosophie Khalnïash Moderne reflorissante(on parle de la Renaissence Khalnïash)/Philosophie Lupala Moderne conservatrice.

Hum, intéressant comme histoire ce retour de la philosophie "traditionnelle". Les parties continentales ont continué de développer la pensée Lupala par contre ?

Wulkos a écrit:
J'essaie, en fait, non pas de reproduire des evenement precis de notre monde, mais de produire des principes typiques de l'histoire humaine.

Je vois... C'est pour la même raison que tu as inclus un retour "à un âge d'or" dans la pensée philosophique ou qu'il y a un moment important de contact avec l'autre avec Wulkos Vaxillyon Uilkuoskyn de Datael ? (sorte de Zheng He ~ Christophe Colomb)


PS : c'est amusant de voir comment ce fil est parti du surnaturel pour arriver au réel le plus matériel possible avec l'étude de l'évolution des civilisations! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Wulkos



Messages : 67
Date d'inscription : 02/06/2015
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Sam 2 Jan 2016 - 22:17

djingpah a écrit:
Hum, intéressant comme histoire ce retour de la philosophie "traditionnelle". Les parties continentales ont continué de développer la pensée Lupala par contre?

Il y avais durant l'ere classique un mépris entre les deux écoles de pensée principales, les auteurs Khalnïashaï écrivant des commentaires, pamphlets et réponses contre chaque oeuvre Lupala, et les auteurs Lupala ayant généralement un certains mépris pour les écrits "provinciaux"(la philosophie officielle Lupala s'était propagée a tous les centres culturels de l'empire, mais pour être considéré par l'élite intellectuelle et l'integrer, un auteur provincial devait obligatoirement s’installer sur Vasiranazahalas pour y rédiger ses écrits.)

Apres la perte de leur possessions, la société Lupala s'est beaucoup fermée, entament un isolationnisme politique strict, et le mépris de l'élite pour les oeuvres étrangeres atteint son paroxysme jusques a la premiere visite de Wulkos Vaxillyon Uilkuoskyn a la cour imperiale qui déclencha une mode curieuse pour la culture Dataelienne, et des "échanges de Philosophes" accompagnèrent les ambassades suivantes.

Paradoxalement, apres tant de siècles de lutte philosophique, et le sentiment national accompagnant l’indépendance, la renaissance khalnïash amena a la reconsidération des grands auteurs Lupala de l'ere classique(notamment ceux d'origine Khalnïash)

djingpah a écrit:
Je vois... C'est pour la même raison que tu as inclus un retour "à un âge d'or" dans la pensée philosophique ou qu'il y a un moment important de contact avec l'autre avec Wulkos Vaxillyon Uilkuoskyn de Datael ? (sorte de Zheng He ~ Christophe Colomb)

Pas forcement par la volonté consciente de caser certains evenement importants, mais celle de placer des évolutions logiques et des péripéties.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de fantômes dans vos idéomondes...    Aujourd'hui à 14:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de fantômes dans vos idéomondes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» histoire de la divination dans l antiquité .
» Fantôme dans un cimetière mexicain
» Édimbourg et les fantômes
» La préhistoire dans le monde .
» Un village-fantôme : La légende du Brézou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Diégèse-
Sauter vers: