L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Jeu 14 Jan 2016 - 1:52

J'étais inspiré par différentes langues: arwelo, fasile, yolik, kotava, lingua franca nova, toki pona, mes langues à moi...
J'ai essayé de retenir des idées intéressantes.

Pour le vocabulaire, j'ai fait ça au feeling, des mots piochés dans différentes langues. Pour l'instant, la langue s'appelle "keleni" (ma langue).

Prononciation:
L'accent va sur la dernière syllabe de la racine.
Chaque mot racine qui termine par une consonne peut voir sa dernière voyelle réutilisée à la fin pour l'euphonie. Sauf "i" qui devient -e. "-i" étant le suffixe des adjectifs/verbes.
ex. kitab(a), kel(e), din(e), dom(o)...

Groupe nominal:
Pas d'article: le sens de défini ou indéfini est déterminé par le contexte ou la place du mot dans la phrase (le début de la phrase = défini).
ex. baha kami = l'homme arrive
kami baha = un homme arrive (arrive un homme)

-yo = pluriel
ma- = fém
ba- = masc
a- = neutre
da- = inanimé

Génitif:
Il se fait en "état d'annexion", avec l'aide du pronom possessif -sa (le sien) suivi du possesseur.
Domosa kan = la maison du chien (sa maison le chien)

Verbe/prédicat/adjectif:
Oui... tout est à la même enseigne. J'aime tout réunir. En gros, un adjectif est un verbe, un verbe est un participe... ex. kami = venir / venant; boli = être grand / grand...
Le truc pour les différencier, c'est que l'adjectif épithète n'est pas conjugué. Facile, non ?
-i = adjectif ou verbe

Personnes préfixées:
ni- = je
te- = tu
ma- = elle
ba- = il
a- = il/elle (3e pers indéterminée)
da- = "ça" (3e pers inanimée)
sa- = il/elle-même, soi (réfléchi)
Pour former les pluriels de ces pronoms dans un verbe, on ajoute -yo à la fin (après i) - j'ai piqué l'idée à l'arabe
Je lis un livre: nilizi kitab
Nous lisons un livre: niliziyo kitab
(des livres = kitabayo, pour info)

Les pronoms peuvent s'utiliser seuls (formes emphatiques) seulement si l'on ajoute un a- devant:
ani, ate, aba/ama, aniyo, ateyo, abayo/amayo...
Ils remplacent le verbe "être" quand on a un attribut du sujet nominal.
niboli = je suis grand
MAIS
ani Nemszev = je suis Nemszev
ani baha = je suis un homme

L'infinitif n'existe pas. On le remplace par un nom verbal (en -io) ou un verbe conjugué avec une subordonnée.
Je veux lire = nikeri nilizi
Lire / la lecture = lizio

L'impératif, c'est le mot en -i non-conjugué. On ne va pas le confondre avec l'épithète vu qu'il n'y a pas de nom devant (ou alors, utilisez la virgule): kan, kami! = chien, viens! kan kami = le chien qui vient.

Pour préciser le temps et l'aspect:
- accompli (ou antériorité): -di (ex. alizidi = il/elle a lu)
- duratif: na V (ex. na balizi = il est en train de lire)
- passé: ta V (ex. ta balizi = il lisait/lut; ta na balizi = il était en train de lire)
- futur: so V (ex. so balizi = il lira; so balizidi = il aura lu)
Autres:
- passif: pronom-n-V (kitab danlizi = le livre est lu)
Pour nominaliser l'idée de celui qui fait l'action, vous pouvez utiliser les pronoms de 3e personne en préfixe si vous voulez préciser le genre et remplacer le -i par un -ia.
lizia = le lecteur (non spécifique)
balizia = le lecteur (masculin)
malizia = la lectrice
dalizia = l'outil de lecture
Pour nominaliser l'action elle-même, vous devez remplacer -i par -io cette fois.
Lizio = la lecture

Petite particularité (trouvée en arwelo et ba gai dun):
langue = kele
parler (une langue) = keli
parler le x = x-keli (ex. fransekeli = parler français)

L'interrogatif:
"ki" est l'interrogatif à tout faire.
Il s'utilise pour dire "quel" (suivi d'un nom) et ainsi créer une série d'interrogatifs (je détaillerai plus tard).
Mais on l'utilise aussi en fin de phrase pour traduire "est-ce que", à la japonaise.
Tefransekeli ki? = Parles-tu français ?

Autres exemples de phrases:
J'aurai lu le livre de mon père = So nilizidi kitabasa bateni.
Les amateurs de chiens étaient contents = Kanalubiayo ta ahapiyo.
Le père de Patrick est chanteur = Batesa Patrik aba singia.

Dites-moi si je dois changer des choses !
Dizi na ani niteni nikambi dahayo ki !

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Ven 15 Jan 2016 - 1:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11703
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Jeu 14 Jan 2016 - 4:19

Ça semble se tenir, jusqu'à présent, mais c'est assez exotique pour me dérouter un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16272
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Jeu 14 Jan 2016 - 11:28

C'est vrai que c'est exotique, mais ça tient bien. T'as pas pensé à quelques radicaux inversés, par-ci par là ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Jeu 14 Jan 2016 - 12:38

Projet linguistique très prometteur Nemszev !

Je viens de rédiger une ébauche de présentation du keleni sur Idéopédia, n'hésites pas à la compléter ou à la modifier au fur et à mesure de sa création. Wink

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Jeu 14 Jan 2016 - 13:32

Merci ! Et merci aux idéolinguistes qui m'ont inspiré.

Anoev a écrit:
T'as pas pensé à quelques radicaux inversés, par-ci par là ?
Tu peux m'expliquer ce que tu veux dire par là ?

Ziecken a écrit:
Je viens de rédiger une ébauche de présentation du keleni sur Idéopédia, n'hésites pas à la compléter ou à la modifier au fur et à mesure de sa création.
Par contre, je ne vais pas garder le nom "keleni". Je trouve qu'il n'est pas très profond ("ma langue", mouais).
J'ai pensé à quelque chose qui signifie "langue du sens" (minkele?). Si vous avez d'autres idées...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16272
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Jeu 14 Jan 2016 - 15:18

Anoev a écrit:
T'as pas pensé à quelques radicaux inversés, par-ci par là ?
Nemszev a écrit:
Tu peux m'expliquer ce que tu veux dire par là ?
Ben... comme en aneuvien (ben tiens !) ou on a dak = homme ou garçon/kad = femme ou fille. On aurait, par exemple

lizio = lecture
izilo = écriture

encore que celui-ci ne soit pas le meilleure exemple, car débouchant sur une paronymie qui dans ce cas pourrait s'avérer gênante. Mais je n'ai pas trouvé de mot, dans tes exemples qui puisse avoir un antonyme ou ce qui peut en tenir plus ou moins lieu. Si peut-être : mak-, l'inversre de kam-, pour "partir". On aurait

maki maha = la femme part.


Simple suggestion, beeen entendu...

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Jeu 14 Jan 2016 - 15:34

Aheum... je vais y réfléchir... pale

Au fait, "maha", "baha" et autres sont créés à partir des préfixes de genre, et de -ha qui donne l'idée d'un individu, d'une entité. "Daha" est une chose, par exemple.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Jeu 14 Jan 2016 - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Jeu 14 Jan 2016 - 15:50

Nemszev a écrit:
Par contre, je ne vais pas garder le nom "keleni". Je trouve qu'il n'est pas très profond ("ma langue", mouais).
J'ai pensé à quelque chose qui signifie "langue du sens" (minkele?). Si vous avez d'autres idées...

Oui, tu l'a dit au début de ce fil et je l'ai précisé également sur la page. On fera les modification sur Idéopédia en temps voulu. Wink

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
AEM



Messages : 1438
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Jeu 14 Jan 2016 - 15:56

C'est pas trop le genre de langue qui me botte, mais j'aime bien le rendu.

Par ailleurs, je me sens, pour citer un membre bien connu, un peu en pays de connaissance. Même si chez moi "ani baha" aurait plutôt donné "nibaha" directement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Jeu 14 Jan 2016 - 16:01

Mais du coup on conjugue un nom (sans le -i à la fin) et c'est un peu étrange pour moi... Enfin, si ça te botte de créer un "kelenide", tu peux... Razz

Merci Ziecken !

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16272
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Jeu 14 Jan 2016 - 16:07

Nemszev a écrit:
Aheum... je vais y réfléchir... pale

Au fait, maha, baha et autres sont créés à partir des préfixes de genre, et de -ha qui donne l'idée d'un individu, d'une entité. Daha est une chose, par exemple.
Raison pour laquelle j'ai imaginé un exemple à partir de kam- et non de -ha. Je suppose que aha est une personne (sans distinction d'âge ni de sexe, un peu comme chez moi). Comment dirais-tu
un adulte ?
un enfant ?

T'as utilisé l'arwelo pour le genre, j'pense ? Le keleni est, avec l'arwelo, l'elko et le volapuk*, des langues pour lesquelles le genre apparaît en tant que préfixe.



*Le volapük nulik. Le v-rigik est, avec l'espéranto et l'uropi, des langues à genres non équilibrés. L'ido fonctionne à l'interfixe (mais pour le masculin et le féminin, contrairement à l'espéranto) ; le kotava, l'aneuvien, le psolat et les langues romanes fonctionnent au suffixe.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Jeu 14 Jan 2016 - 16:26

Anoev a écrit:
Raison pour laquelle j'ai imaginé un exemple à partir de kam- et non de -ha.
Oui, j'avais bien compris ça, ne t'inquiète pas.

Citation :
Je suppose que aha est une personne (sans distinction d'âge ni de sexe, un peu comme chez moi).
Oui, c'est bien ça. J'ai pensé à l'arabe "aHad" (quelqu'un, un).

Citation :
Comment dirais-tu
un adulte ?
un enfant ?
Je n'ai pas encore développé le vocabulaire. Je suppose qu'il y aurait des mots séparés et que les préfixes de genres serviraient à séparer les sexes au besoin. Le "a-" ne serait pas vraiment utile ici puisque la notion d'animé est intrinsèque au mot.

Citation :
T'as utilisé l'arwelo pour le genre, j'pense ? Le keleni est, avec l'arwelo, l'elko et le volapuk*, des langues pour lesquelles le genre apparaît en tant que préfixe.
En fait, j'ai copié les deux préfixes de genres de l'arwelo et j'en ai inventés d'autres.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Jeu 14 Jan 2016 - 19:27

Nemszev a écrit:
-yo = pluriel

Cela semble s'inspirer du kotava où yo est l'une des deux particules marquant traditionnellement le pluriel. Mais elle est désormais désuète (quoique le déterminant yon qui lui a succédé soit utilisé dans un certain nombre de situations de nature plurielle).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Ven 15 Jan 2016 - 1:22

En fait, je l'ai reprise du yolik ! tongue

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Ven 15 Jan 2016 - 2:14

Beau travail. Pas mécontent que le yolik serve à quelque chose... Wink Par contre, j'ignorais qu'en arabe on avait aussi yo comme pluriel...
Revenir en haut Aller en bas
AEM



Messages : 1438
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Ven 15 Jan 2016 - 2:18

Nemszev a écrit:
Mais du coup on conjugue un nom (sans le -i à la fin) et c'est un peu étrange pour moi... Enfin, si ça te botte de créer un "kelenide", tu peux... Razz

Oui bien sûr, je suppose que le Deyryck à des manières étranges. Very Happy

Je pourrais oui, mais ce serait comme vendre mon âme au diable pour moi! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Ven 15 Jan 2016 - 4:45

Haha. Laughing

Bon, je tente d'autres explications... Désolé pour le bordel.

Le verbe "être" dans le sens d'exister:
Il existe !! En fait, je le crée sur base de "ha" (l'entité, l'individu), ce qui donne "hai" (qui ressemble à l'arabe "hayat" = vie).
Ex. Nifakiri nu nihai. - Je pense donc je suis.

Pronoms:
On peut préciser le genre du pronom de première et deuxième personne en préfixant celui de 3e personne qui convient (oui c'est compliqué):
bate = toi (masc)
mate = toi (féminin)
ate = toi (pas de précision)
bateyo = vous (masculin)
mateyo = vous (féminin)
ateyo = vous (sans précision)

Adjectifs qui deviennent des noms:
"belge" = belgi
"le Belge" = belgia (celui qui est belge)
J'avais déjà expliqué ça en fait...

Inventer des verbes:
Si on parle d'une chose, le verbe correspond à "faire quelque chose avec..."
gita (guitare) > giti (jouer de la guitare)
mano (main) > mani (manipuler)
voda (eau) > vodi (arroser)
Si on parle d'un animal, ce sera plutôt "agir comme ..." ou "se déplacer avec..." (si l'on inclut une direction)
faras (cheval) > farasi (cavaler, se déplacer à cheval)

Les possessifs:
On les formes de la sorte (si on a un possessif dont on ne veut pas reciter le nom possédé):
(ba/ma/a)hani, hate, hasa/ma/ba, etc.
Il a sa guitare mais est-ce que tu as la tienne ? - Bateni gitasa ma teteni hate?

Deux-trois conjonctions:
et = va
mais = ma
ou = ya
donc/alors = nu

Démonstratif:
"ti"/"to" est le pendant démonstratif de "ki". Il est utilisé exactement de la même manière.
(Finalement je soude ki et ti/to au mot qui suit)
Kida? - Tida. (quoi? ceci) / todaha (cela)
Kikak? - Tikak. (comment? ainsi)
Kia? - Tia. (qui? celui-ci)
Kian - Tian (quand? maintenant)
Tekami ki? - Ti, nikami (ou Nikami ti!) (tu viens? oui, je viens)
Kiyo? - Tiyo. (lesquels? ceux-là)
Kirao ? - Tirao... (pourquoi? parce que...)

Négatif:
Pareil...
Me daha (rien), me aha (personne), meyo (aucuns)...
Mais me- se préfixe au verbe:
Nimekami = Je ne viens pas.
Ou s'utilise comme un "non": Me, nimekami = non, je ne viens pas.

Beaucoup de...:
Remplacez -yo par -koyo
Peu de ... = -diyo
Ahadiyo afakiriyo ada = Peu de gens le pensent.
Pour "beaucoup" dans le sens adverbial, voir l'augmentatif.

Adverbes:
kak + adjectif = manière (kak boli = grandement)
nom de temps + -an = forme l'adverbe de temps (ti(ce)-din(jour)+an = tidinan = aujourd'hui, mais dinan = durant le jour/un jour)

Augmentatif/diminutif:
ko- augmentatif ("beaucoup"/"très")
di- diminutif ("peu"/"pas très")
koboli = très grand
diboli = pas très grand
Sur un nom, ils ont le sens de "grand" et "petit" respectivement.
kokan = gros/grand chien
dikan = petit chien

Dibelgia krividi dahakoyo tidinan. Tian so balali.
Le petit Belge a écrit beaucoup de choses aujourd'hui. Il va dormir maintenant...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Sam 16 Jan 2016 - 1:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3316
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Ven 15 Jan 2016 - 7:37

Bateni :
- mon père ?
- il a ?
- mon toi-masculin ?

nibahi, ma nilubi kanyo = je suis un homme, mais j'aime les chiens
nibahi, manilubi kanyo = je suis un homme, en tant que femme j'aime les chiens Laughing
(oui je sais que la phrase n'a pas de sens, mais j'ai peu de vocabulaire lol)

Bon en fait j'aime beaucoup. C'est marrant car si je t'ai inspiré, il se trouve que toi aussi tu m'as donné des idées.
Y a juste le -yo à la fin du verbe que j'aime pas. Pour dire "nous pensons", j'aurais préféré niyofakiri plutôt que nifakiriyo.

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16272
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Ven 15 Jan 2016 - 11:39

Djino a écrit:
nibahi, manilubi kanyo = je suis un homme, en tant que femme j'aime les chiens Laughing
(oui je sais que la phrase n'a pas de sens, mais j'ai peu de vocabulaire lol)
Étrange, en effet. En aneuvien, ça donnerait

Eg • ùt du; kes kad, eg làjden hœndese
.

Mais tant qu'à faire, on dirait plutôt (si c'est une femme qui cause, 'videmment) :

Eg • ùt kad; kes dù, eg làjden hœndese.

On peut, bien sûr, développer :

Eg • ùt kad; kes drœgdu zone, e klim hœndese.= Je suis une femme, en tant qu'être humain ami des animaux, j'aime les chiens.

Ça donnerait quoi, chez toi ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Ven 15 Jan 2016 - 13:11

Djino a écrit:
Bateni :
- mon père ?
- il a ?
- mon toi-masculin ?^
C'est vrai qu'il y a une homonymie pour les deux premiers... Merci d'avoir relevé.
Je me demande si je ne vais pas changer "ni" en "ne" au final.
Pour le "mon toi-masculin", je doute qu'on l'emploie souvent.

Citation :
nibahi, ma nilubi kanyo = je suis un homme, mais j'aime les chiens
nibahi, manilubi kanyo = je suis un homme, en tant que femme j'aime les chiens Laughing
Je n'utiliserais pas le ma- devant un autre pronom préfixé. Peut-être de la façon suivante "mani nilubi...".

Citation :
Bon en fait j'aime beaucoup. C'est marrant car si je t'ai inspiré, il se trouve que toi aussi tu m'as donné des idées.
Merci, ça me fait plaisir !

Citation :
Y a juste le -yo à la fin du verbe que j'aime pas. Pour dire "nous pensons", j'aurais préféré niyofakiri plutôt que nifakiriyo.
Patrick Chevin a écrit:
j'ignorais qu'en arabe il y avait aussi yo comme pluriel
C'est la structure arabe: tufakkiru (tu penses) > tufakkiruna (vous pensez).
Mais on n'utilise pas "yo".
Je pense que si tu as envie d'utiliser "yo" après le pronom préfixé, ça ne devrait pas poser de problème au sens. Je vais donc rester ouvert aux deux structures.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3316
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Ven 15 Jan 2016 - 15:12

Nemszev a écrit:
Pour le "mon toi-masculin", je doute qu'on l'emploie souvent.

Dans ce cas-ci... mais on peut très bien tomber sur des phrases du genre : Nivoli bate (en imaginant que "vouloir" se dise "voli")

Nemszev a écrit:
Je n'utiliserais pas le ma- devant un autre pronom préfixé. Peut-être de la façon suivante "mani nilubi...".

- Nimelubi, ma te...
- Nimelubi mate

bon, je n'ai pas réfléchi longtemps pour ces 2 phrases, et j'imagine bien qu'on ne formule pas comme ça, mais je pense qu'il pourrait y avoir ambiguïtés.

Nemszev a écrit:
C'est la structure arabe: tufakkiru (tu penses) > tufakkiruna (vous pensez).

Ouai mais l'arabe est loin d'être un exemple de simplicité à ce niveau Razz

Nemszev a écrit:
Je pense que si tu as envie d'utiliser "yo" après le pronom préfixé, ça ne devrait pas poser de problème au sens. Je vais donc rester ouvert aux deux structures.

Very Happy

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Ven 15 Jan 2016 - 16:36

Djino a écrit:
Dans ce cas-ci... mais on peut très bien tomber sur des phrases du genre : Nivoli bate (en imaginant que "vouloir" se dise "voli")
Je veux = nikeri
Effectivement, c'est un peu bête.
Je viens de penser à une autre manière de dire "parent", "père", "mère".
"Velia" ("un vieux") avec:
- bavelia = père
- mavelia = mère
- avelia = parent
- akovelia = grand-parent
- ...
Bon il y aura toujours un double-sens, mais quand on parle de son "père", on ajoute -ni à la fin si on veut préciser:
baveliani (ve accentué) = mon père, père

J'ajoute les mots: baba (papa) et mama (maman) pour les plus paresseux. Smile

Citation :
- Nimelubi, ma te...
- Nimelubi mate
Un autre mot pour "mais", alors... Je reprends l'arwelo "bu" !
Nimelubi, bu te...
Nimelubi mate.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Sam 16 Jan 2016 - 1:56

Je n'avais pas de causatif, en voici: -ifi.

Comment exprimer "j'aime":
- adorer, aimer son amoureux/se : lubi
"Je t'aime" = Nilubi ate.

- bien aimer, apprécier:
On construit sous la forme "plaire" (ex. quelque chose/quelqu'un me plait = j'aime bien ...).
À partir de "hapi" (être heureux), je forme le causatif "hapifi" (rendre heureux, plaire à).
Dahapifi ani = ça me plait = j'aime bien ça.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16272
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Sam 16 Jan 2016 - 2:09

Nemszev a écrit:
- bien aimer, apprécier:
On construit sous la forme "plaire" (ex. quelque chose/quelqu'un me plait = j'aime bien ...).
À partir de "hapi" (être heureux), je forme le causatif "hapifi" (rendre heureux, plaire à).
Dahapifi ani = ça me plait = j'aime bien ça.
Un peu comme en castillan avec gustar.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Sam 16 Jan 2016 - 13:21

Oui et l'italien "piacere" (mi piace il gelato = "j'aime la glace").
Mais pas seulement ! En anglais, "to like" signifie à la base "plaire". On disait donc "it likes me" (ça me plait) et la construction impersonnelle s'est changée en construction personnelle.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)   Aujourd'hui à 22:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Langue auxiliaire inspirée des autres (une idée de nom?)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Régularité / irrégularité : argument pour une langue auxiliaire
» Kipete (langue auxiliaire bantoue)
» Tester une nouvelle langue auxiliaire
» Le "Parler en langue" Biblique ou Paganisme ?
» Invoquer dans une langue autre que l’arabe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: