L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Écriturecons pour quoi comment...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre usage des écriturecons:
Je n'ai pas créé d'écriturecons
5%
 5% [ 2 ]
J'ai créé une écriturecons
30%
 30% [ 11 ]
je n'utilise quasiment jamais cette écriturecons
11%
 11% [ 4 ]
- Car elle n'est utilisé que par un peuplecons dans son mondecons
5%
 5% [ 2 ]
- Car elle n'est pas adaptée au support numérique
19%
 19% [ 7 ]
J'utilise presqu'exclusivement cette écriturecons
11%
 11% [ 4 ]
- uniquement à la main
14%
 14% [ 5 ]
- en numérique avec police ou clavier adapté
5%
 5% [ 2 ]
Total des votes : 37
 

AuteurMessage
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Écriturecons pour quoi comment...   Sam 16 Jan 2016 - 11:15

...


Dernière édition par odd le Mer 17 Fév 2016 - 0:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16272
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Écriturecons pour quoi comment...   Sam 16 Jan 2016 - 11:54

L'écriture que j'ai entièrement (du moins, je crois), c'est l'akrig. Je m'en sers presque jamais directement, sauf pour des images de ce style (m... j'sais plus c'que j'ai fait d'mon image de menhir photoshopisé !), sinon, indirectement, il me sert à créer des mots comme agúftyn (dilatation).

J'ai trois autres alphabets, dont je me sers plus ou moins de la même manière, mais ce sont des adaptations d'alphabets créés par d'autres idéolinguistes :
l'arkitanco, issu de l'arkitco (Djino)
l'adnébou, issu du nebou (Ziecken).
Le troisième (vadora) est l'extrapolation d'un alphabet, le thub (ne sert que pour la diégèse pandaise) et qui est, comme lui la combinaison d'alphabets latin, grec et cyrilliques dont certaines lettres sont utilisées à contremploi. le mot lhyp (mythe) a été obtenu par l'intermédiaire du vadora.
Toutefois, celui-ci peut servir d'alternative (mais est quand même rarement employé, car plus compliqué à éditer) à l'alphabet "conventionel" pour l'écriture du psolat et de l'aneuvien. Il sert pour la "latinisation" du ptahx et de l'akrig (cette fois-ci, il s'agit de langues mortes (diégèse) jamais élaborées (réalité), de peuples vivant respectivement au sud et à l'ouest de l'Aneuf).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Écriturecons pour quoi comment...   Sam 16 Jan 2016 - 14:38

J'ai crée des dizaines de systèmes d'écritures car c'est tout simplement comme ça que j'ai commencé l'idéolinguistique : je commençais par créer une écriture idéographique, syllabique, consonantique, et plus rarement alphabétique et, après, je rajoutais des sons sur les caractères puis une grammaire très basique (habituellement copiée sur le chinois ou le klingon voire un peu de maya classique que je venais de découvrir à l'époque). Je dois avoir une bonne cinquantaine de systèmes dans mes tiroirs qui resteront à jamais à l'état de langue/écriture bleue.
De tout cela un seul système a subsisté : l'écriture tajaar, une écriture logosyllabique assez complexe dont l'esthétique est inspirée de plusieurs systèmes d'Asie de l'Est et le principe, de l'écriture maya légèrement complexifiée.
Malheureusement je ne l'utilise presque jamais car elle n'est pas du tout adaptée à un support numérique. J'ai fais quelques essais il y a quelques temps (en bas du fil) mais c'est très long et fastidieux car l'écriture cumule les difficultés : le sens d'écriture est de haut en bas et de droite à gauche, les caractères ont trois formes (initiale, médiane et finale) et sont très nombreux (à terme 700~800 logogrammes et je compte 5700 syllabes mais j'ai du faire une erreur Very Happy ).
D'autres peuples de mon idéomonde sont censés avoir des systèmes d'écriture mais je ne les ais pas tous conçus : les svakâram ont des abudigas, les yarawã deux systèmes (logosyllabique et abudiga d'origine svakâram) et d'autres peuples utilisent des dérivés de l'écriture tajaar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Écriturecons pour quoi comment...   Sam 16 Jan 2016 - 20:56

...


Dernière édition par odd le Mer 17 Fév 2016 - 0:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Écriturecons pour quoi comment...   Lun 18 Jan 2016 - 0:08

...


Dernière édition par odd le Jeu 18 Fév 2016 - 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AEM



Messages : 1438
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Écriturecons pour quoi comment...   Lun 18 Jan 2016 - 0:10

Evidemment pour les besoins du numérique, j'utilise une transcription pour aller plus vite. Autrement, j'utilise les toujours les alphabets propre à mes langues. Je le fait aussi pour le français d'ailleurs. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Écriturecons pour quoi comment...   Aujourd'hui à 22:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Écriturecons pour quoi comment...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un tchat pour quoi faire ?
» [Compte-rendu] Julie Lazar, Punir pour quoi faire?
» Pour quoi suis-je faite ?
» EST GE CASA ...c'est quoi la note seuil des ex années????
» "La méditation... Pour quoi faire ?"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Écritures-
Sauter vers: