L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Taux de pénétration de la réforme de 1990

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Le dictionnaire de votre correcteur d'orthographe est :
le dictionnaire classique
17%
 17% [ 2 ]
le dictionnaire réformé
25%
 25% [ 3 ]
Aucune je suis le seul maitre de mon orthographe
42%
 42% [ 5 ]
j'en sais rien c'est mon pc qui commande
16%
 16% [ 2 ]
Total des votes : 12
 

AuteurMessage
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 14:12

L'orthographe dans nos usages à 90% numériques est plus une question de correcteur d'orthographe (tant il est pénible d'avoir sa prose soulignée de rouge, comme à l'école)...
Mais à propos quelle version avez vous installé ?
Avec ou sans la réforme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2433
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 14:17

Met une option "les deux", s'il te plaît, Pages sur Mac m'accepte toutes les variantes.
Par contre OpenOffice est ambivalent, "évènement", "charriot" et "parait" sont corrigés, mais pas "ognon".

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/ En ligne
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 14:21

Je pense choisir la 3e option car le correcteur que j'ai sous Word s'obstine à vouloir remplacer "un adjectif épithète" par "une adjective épithète" (entre autres) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 14:27

odd a écrit:
L'orthographe dans nos usages à 90% numériques est plus une question de correcteur d'orthographe (tant il est pénible d'avoir sa prose soulignée de rouge, comme à l'école)...
Mais à propos quelle version avez vous installé ?
Avec ou sans la réforme ?

Question intéressante et pertinente car plus que l'académie et le ministère de l'éducation nationale, c'est le correcteur d'orthographe qui régit notre façon d'écrire.
Pour ma part, malgré le correcteur, je modifie certaines graphies que je trouve illogiques. Ainsi, j'écris évènement (réforme de 90) et non événement (graphie traditionnelle) mais j'écris porte-monnaie (orthographe traditionnelle) et non portemonnaie (réforme de 90).

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 14:30

Chez moi, Word a l'air de tolérer les deux... "Il paraît" peut être écrit sans circonflexe, événement, évènement, des après-midi, des après-midis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16250
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 14:45

Je ne tiens pas trop compte des soulignements arbitraires (mots que le correcteur ne connaît pas, comme les noms propres, et p'is mes créations, comme "aneuviser"). Je tiens compte des soulignements quand je fais une faute de frappe. "Aigüe" de m'a pas occasionné de soulignement, "évènement" non plus, "trente-et-un" non plus. C'est donc plutôt pas mal... normal, on va dire (faut quand même se dire que cette réforme ne date pas d'hier ! elle a 25 ans !). Voyons dans l'aut'sens : "rugbymen" n'est pas souligné, "porte-clé" non plus, "ambiguïté" non plus. Bon. Mon correcteur d'orthographe est tolérant : ça va !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 16:00

Sistématizaçion pour une ortografe sinplifiee

a, an, a-ne, a-y, a-y-e
ai, ain, ai-ne, ai-y-e
au, au-ne
e
é, en, è-ne
ei, ein, ei-ne, ei-ye
eu, eun, eu-ne, eu-y-e
i, in, i-ne
o, on, o-ne
ou
u, un, u-ne

b
c (k)
ç (s)
d
f
g (gu)
h (-)
j
k (emprunts)
l
m
n (muet en finale)
p
qu
r (muet en finale après "e")
s (s/z) (muet en finale)
t (muet en finale)
v
w (semivoyelle et emprunts)
x (ks/gz) (muet en finale)
y (semivoyelle et emprunts)
z (muet en finale)
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16250
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 16:05

Chacun ses goûts. J'partage pas.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mardikhouran



Messages : 2433
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 16:09

Le français pourrait s'écrire de n'importe quelle manière, mais les futures réformes sont contraintes par le besoin de garder le lien avec la littérature antérieure. Si on s'éloigne trop de ce qu'on a maintenant, la population ne suivra pas.

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/ En ligne
Silvano



Messages : 11684
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 16:23

Dans un dictionnaire simple, le mot parait est toujours accepté, puisqu'il est l'imparfait du verbe parer.

Mardikhouran a écrit:
Le français pourrait s'écrire de n'importe quelle manière, mais les futures réformes sont contraintes par le besoin de garder le lien avec la littérature antérieure. Si on s'éloigne trop de ce qu'on a maintenant, la population ne suivra pas.

Pourquoi serait-ce différent de ce que c'était en 1935?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 16:29

Anoev a écrit:
Chacun ses goûts. J'partage pas.

Moi non plus...
Cependant je ne suis pas radicalement opposé à toute réforme, je pense par exemple qu'inclure un t cédille en français pour les groupes "tion" prononcés /sjɔ̃/ pourrait se justifier: invenţion, créaţion. Et j'aimerais bien systématiser l'emploi d'un circonflexe pour les anciens omégas du grec : anthrôpologie. D'ailleurs, quant à faire, je maintiendrais les notations étymologiques des mots étrangers : nirvana resterait nirvâna, Tokyo, Tôkyô, Mahabharata, Mahâbhârata et bazar, bâzâr. Après, pour ce qui est de la francisation de termes étrangers c'est vraiment du cas par cas, Confucius me semble préférable à Kongzi car beaucoup plus répandu mais Lao Tseu me pose quand même problème, je lui préfère systématiquement Laozi.
Mais bon, je pense que de telles réformes ne ferraient vraiment plaisir qu'à une minorité, ce qui est normal : qui mis à part des passionnés de linguistique se préoccupe de savoir que nirvâna contient en sanskrit un a long ? Surtout que mon système n'est que partiellement étymologique : le n rétroflexe de nirvâna n'est pas noté car je ne vois vraiment pas comment le faire en respectant l'alphabet français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16250
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 16:36

Silvano a écrit:
Pourquoi serait-ce différent de ce que c'était en 1935?
Qu'est-ce qui s'est passé, linguistiquement parlant, en 1935 ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11684
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 16:52

Anoev a écrit:
Silvano a écrit:
Pourquoi serait-ce différent de ce que c'était en 1935?
Qu'est-ce qui s'est passé, linguistiquement parlant, en 1935 ?

Une réforme qui a changé environ 500 mots. Comme nénufar, qui est devenu nénuphar... Sans raison, d'ailleurs.

Avant ça, on avait eu la réforme de 1878 (quand Liége est devenu Liège), celle de 1835 (une méga-réforme, qui a vu la fin de la langue françoise) et celle de 1740, celle dans laquelle le roi a troqué son throne pour un trône...

En fait, les réformes suivaient les éditions du dictionnaire de l'Académie, et les anciennes formes devenaient aussitôt incorrectes.

Patrick, comment écrirais-tu fier ou kascher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16250
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 17:17

Silvano a écrit:
Une réforme qui a changé environ 500 mots. Comme nénufar, qui est devenu nénuphar... Sans raison, d'ailleurs.
J'crois que, pour le nénufphar, on est en train de rev'nir à la raison.
Silvano a écrit:
et celle de 1740, celle dans laquelle le roi a troqué son throne pour un trône...
Les "gamers" (ouh ! l'vilain mot !) serait un peu à la ramasse, donc !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 17:54

...


Dernière édition par odd le Lun 7 Mar 2016 - 1:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11684
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 18:12

odd a écrit:
2 des votants disent ne pas avoir de correcteur d'orthographe !
Sans blague, vous les avez neutralisés/pas installés, ou vous résistez stoïquement à leurs surcharges vindicatives de vos écrits ?

C'est que, vois-tu, nous utilisons parfois des langues construites, que les correcteurs ne connaissent pas. As-tu déjà entendu parlé des langues construites?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 18:29

Silvano a écrit:
C'est que, vois-tu, nous utilisons parfois des langues construites, que les correcteurs ne connaissent pas. As-tu déjà entendu parlé des langues construites?

C'est vrai que les correcteurs orthographiques sont assez ennuyeux pour ce qui est des idéolangues. Ses soulignements rouges empêchent assez souvent de lire clairement, surtout lorsque les transcriptions utilisent des points souscrits.

odd a écrit:
Quant à moi j'ai volontairement installé le dico réformé (qui tolère nénuphar et nénufar par exemple) ce qui ne m'empêche pas d'utiliser des graphies plus ancienne encore comme poëte (mais là c'est pas choquant d'avoir une tentative de correction, un bon poëte se doit de déroger aux usages de l'académie...)

Pourquoi pas ? Aujourd'hui poëte est une faute d'orthographe, mais du temps de Montaigne... Tu n'a pas adopté les trémas sur des participes tels que duës ou sur les noms tel que qu'entreveuë cependant, je me trompe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 18:57

...


Dernière édition par odd le Lun 7 Mar 2016 - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11684
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 19:03

odd a écrit:
Et tu as déconnecté ton correcteur, compte tenu de la prédominance de l'usage de langue construite, ou tu tolère ses incessantes corrections ?

Je l'ai déconnecté. Si je veux une révision, je la demande expressément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 19:08

...


Dernière édition par odd le Lun 7 Mar 2016 - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11684
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 19:10

odd a écrit:
Merci de m'avoir répondu...

Ça me rappelle une phrase dans un roman de Michel Tremblay: « Que c'est qui t'a répond, le gars aux cheveux teindus? »


Ajout

J'ai trouvé cette phrase intéressante.

Le secrétaire perpétuel de l'Académie française a écrit:
La situation est en fait la même qu’en 1835, quand la graphie oi fut remplacée par la graphie ai conforme à la prononciation d'usage dans les mots j' avais, j' aimais, français. Chateaubriand approuva cet ajustement, tout en continuant d'écrire comme il en avait l'habitude.

source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Balchan-Clic



Messages : 724
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 21:34

Avec mon traitement de texte je peux choisir si le correcteur automatique accepte seulement l'orthographe traditionnelle, seulement l'orthographe réformée, ou les deux.
Personnellement j'ai choisi seulement l'orthographe rectifiée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 21:42

Montaigne, c'est bien entendu "Montagne" (autrefois on écrivait " la Bretaigne"...), comme quoi les conservateurs ne savent pas que ce qu'ils veulent conserver sont souvent des évolutions récentes de la langue françoise (prononcer "françouèze")...
Revenir en haut Aller en bas
Silvano



Messages : 11684
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Sam 6 Fév 2016 - 21:44

Patrick Chevin a écrit:
Montaigne, c'est bien entendu "Montagne" (autrefois on écrivait " la Bretaigne"...), comme quoi les conservateurs ne savent pas que ce qu'ils veulent conserver sont souvent des évolutions récentes de la langue françoise (prononcer "françouèze")...

Comme l'accent circonflexe...

De toute manière, il va rester en espéranto... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
djingpah



Messages : 1375
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Dim 7 Fév 2016 - 0:00

Silvano a écrit:
De toute manière, il va rester en espéranto... cheers

Oui, ça en est un trait caractéristique ! Je me suis toujours demandé la raison de ce choix fort peu pratique d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Taux de pénétration de la réforme de 1990   Aujourd'hui à 23:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Taux de pénétration de la réforme de 1990
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les machines à laits végétaux crus
» Taux vibratoire et élevation
» Appareil à faire les laits végétaux
» Les minéraux, les végétaux, les animaux sont nos frères
» Taux de variation, regréssion de poisson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral-
Sauter vers: