L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Batailles lexicales 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32 ... 35 ... 40  Suivant
AuteurMessage
bedal



Messages : 3665
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Lun 19 Sep 2016 - 20:08

T'as mis dans le mille : en algardien mêmes racines !

runire = écrire

runijuro = lettre (courrier) (litt. = parole écrite).



à ne pas confondre avec runiro = texte, écrit


A ne pas confondre non plus évidemment avec runpent : caractère, lettre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16264
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Lun 19 Sep 2016 - 20:15

bedal a écrit:
A ne pas confondre non plus évidemment avec runpent : caractère, lettre
Ah, là par contre, comme en latin, j'utilise pas du tout la même racine : litter.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3665
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Lun 19 Sep 2016 - 20:19

Ce qui est marrant...

c'est que la racine "runir-" est a priori, et se rapproche finalement de "rune"...

Or une rune, c'est tout simplement "runpent"...  on trouve aussi "runis". (notamment dans le dialecte Oriental)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16264
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Lun 19 Sep 2016 - 20:34

En fait, dans le domaine des runes (mais on s'échappe un peu), j'ai

Futher : rune (du futhark et dérivés)
ruun : autre rune (algardienne, peut-être)

Ce dernier étant une version antériorisée (le [u:] devenant [y:]) de rœn pour "mystère".

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11696
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Lun 19 Sep 2016 - 21:22

Anoev a écrit:
Deux mots (liés, qui auront certainement des racines communes dans vos idéolangues) :  Arrow lettre (courrier) & écrire à.

eo: letero / skribi al
sam: brev / scribe ad
ldp: leta / skribi a
uro:skit / skrivo a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 20 Sep 2016 - 11:18

Citation :
Arrow lettre (courrier) & écrire à.

J'ai du passé à côté. Alors je réponds ici.

en elko : "lettre" se dit meso et "écrire" (une lettre) se dit mesi.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Silvano



Messages : 11696
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 20 Sep 2016 - 12:19

Ziecken a écrit:
Citation :
Arrow lettre (courrier) & écrire à.

J'ai du passé à côté. Alors je réponds ici.

J'ai failli moi aussi. Anoev, il n'est pas recommandé de faire une propo en plein milieu d'un long message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16264
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 20 Sep 2016 - 12:32

Ah, j'savais pas, c'est écrit nulle part. En plus, comme il est (également) déconseillé de plublier plusieurs inter de suite je pensais que la flèche (Arrow) était suffisante pour attirer l'attention sur une proposition.

Ziecken a écrit:
"lettre" se dit meso et "écrire" (une lettre) se dit mesi.
Pââârfait ! Nibkeso/i est-il encore d'actualité ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3316
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 20 Sep 2016 - 14:28

Ziecken a écrit:
en elko : "lettre" se dit meso et "écrire" (une lettre) se dit mesi.

J'aurais instinctivement compris "mesi" comme "envoyer une lettre". Comment traduis-tu ça ?

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte
Anoev
Modérateur


Messages : 16264
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 20 Sep 2016 - 14:32

Djino a écrit:
..."envoyer une lettre". Comment traduis-tu ça ?
Mesgėri, peut-être ? Mais bon, on peut envoyer toute sorte d'écrit (lettre, pli, carte, télégramme), concrètement ou par voie télématique (courriel).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16264
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 20 Sep 2016 - 19:51

Et quand il s'agit d'une lettre ouverte ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mer 21 Sep 2016 - 0:28

Anoev a écrit:
Pââârfait ! Nibkeso/i est-il encore d'actualité ?

La clé MES (message) est plus récente que la clé KES (texte). Par conséquent les deux sont juste mais sont sensiblement différent.

MES (message) est ici plus adapté car il désigne un texte écrit par une personne pour une autre. Il y a une notion d'expéditeur et de destinataire, qu'il n'y a pas dans KES (texte).

NIB (matrice, préparation) aide à former nibkeso qui signifie texte en cours de préparation, de réflexion. Le mot n'est pas tout à fait adéquat. Il était au départ utilisé pour traduire le mot "missive" dans le sens de "texte en préparation prêt à être envoyé". mais aujourd'hui nibmeso est préférable en ce sens.

meso peut se décliner selon le type de lettre en question :

BAS (amour) + MES (message, lettre) = basmeso lettre d'amour
RUS (motivation) + MES (message, lettre) = rusmeso lettre de motivation
RUR (départ) + MES (message, lettre) = rurmeso lettre d'adieu
LID (danger, menace) + MES (message, lettre) = lidmeso lettre de menace
KUN (invisibilité, anonymat) + MES (message, lettre) = kunmeso lettre anonyme

Djino a écrit:
J'aurais instinctivement compris "mesi" comme "envoyer une lettre". Comment traduis-tu ça ?

Oui, le raisonnement est bon. Mais le suffixe -i en elko sert a former les verbes d'action créant une chose. Ils se traduisent en français par des verbes de base comme "faire, rendre, mettre, ..."

"envoyer" est un verbe disons plus élaboré. La notion véhiculée par la clé MES (message) est centrée sur le contenu, le message, le texte ... Par conséquent, l'action dérivée est axée sur cet même concept, à savoir produit, rédiger, écrire ce message, plutôt que de l'envoyer, le corriger, le publier, le transmettre, ....

Ces notions seront exprimées aux moyens de clés supplémentaires soit par agglutination (= mesgėri) soit par la chaîne syntaxique (= gėri meso).





_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16264
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mer 21 Sep 2016 - 0:57

Ziecken a écrit:
Meso peut se décliner selon le type de lettre en question :

BAS (amour) + MES (message, lettre) = basmeso lettre d'amour
RUS (motivation) + MES (message, lettre) = rusmeso lettre de motivation
RUR (départ) + MES (message, lettre) = rurmeso lettre d'adieu
LID (danger, menace) + MES (message, lettre) = lidmeso lettre de menace
KUN (invisibilité, anonymat) + MES (message, lettre) = kunmeso lettre anonyme
Ça mââârche. On aurait aussi

mimmesso pour "lettre de rappel"
rėumeso pour "lettre de créance"
danmeso = lettre de condoléances
tugmeso = lettre d'injure(s)
nipmeso = pli

Par contre, j'ai pas pu deviner les clés qui donneraient "pneumatique, télégramme, courriel"... À toi l'honneur !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16264
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Jeu 29 Sep 2016 - 10:44

Arrow Crier.


Pour l'instant, j'en ai qu'un seul : pousser un ou des cris : hrig, hriga, hrigía, pris du nom  hrik, dont on peut se d'mander s'il est imitatif ou pompé à la langue de Molière. Pour "parler à très haute voix, de manière à se faire entendre de loin, ou parler de manière agressive, pour écraser l'auditeur par ses décibels", je n'ai pas encore trouvé le bon. Y aurait bien stàrl, de stàras pour "fortement" et pàrl, pour "discourir", ce qui donnerait un mot-valise qui aurait -àr- en guise de charnière. Mais est-ce que ça conviendrait quand on appelle (chœles) quelqu'un à très forte voix : Luuuuuu-dviiiiiiik !! ou bien pour l'encourager : "Allez Ludvik !", ou bien vendre à la criée ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2433
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Jeu 29 Sep 2016 - 11:14

Anoev a écrit:
Arrow Crier.
Pour presque tous ces emplois, j'ai en ɣu le verbe -hav et ses dérivés :
  1. crier (intransitif)
  2. appeler, réclamer (transitif)

Dérivés :
  • -hav me : encourager, soutenir
  • -hav me : répondre, rétorquer
  • -hav so : hurler jusqu'à s'en évanouir


Le sème commun à tous ces verbes est [parole volumineuse].

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16264
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Jeu 29 Sep 2016 - 11:25

J'ai validé stàrl. J'ai plus qu'à mettre à jour.

Quat madh ka ep! Repen stàrlun ed neràpkaż ob! = Quelle mère est-ce donc ! toujours à crier après sa fille ! (toujours criant contre sa fille !)

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AEM



Messages : 1438
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Jeu 29 Sep 2016 - 19:03

En deyryck :

Dô(v)mèa:
 

Kamèa:
 

Mèa:
 

Samèa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11696
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Jeu 29 Sep 2016 - 19:12

odd a écrit:
Je dérive crier de parler+fort

Si on t'ampute un membre à froid, tu vas sans doute crier, mais vas-tu réellement parler, fort ou non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16264
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Jeu 29 Sep 2016 - 19:18

odd a écrit:
Je dérive crier de parler+fort
C'est comme ca que j'ai créé mon nouveau verbe : stàrl (-a, -éa).
Silvano a écrit:
Si on t'ampute un membre à froid, tu vas sans doute crier, mais vas-tu réellement parler, fort ou non?
... lequel ne remplace pas l'ancien, très évocateur : hrig (-a, -ía).
AEM a écrit:
En deyryck :

Kamèa:
 
Samèa:
 
J'ai pas trop saisi la différence entre ces deux-là.

Dovmèa correspond chez moi à stàrl ob
mèa correspond à stàrl
kamèa, c'est sûr, est traduit hrig
Mais comment Omer crie-t-il ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AEM



Messages : 1438
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Jeu 29 Sep 2016 - 19:30

Un cri de terreur. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16264
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Jeu 29 Sep 2016 - 19:36

AEM a écrit:
Un cri de terreur. Smile
Donc un cri non verbal. Donc également traduit en aneuvien par hrik. Le verbe aneuvien est donc hrig, lequel traduit donc kamèa et samèa.

Si on veut vraiment des détails en aneuvien, on aura

hrig las zliymun pour kamèa
hrig troarev pour samèa.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AEM



Messages : 1438
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Jeu 29 Sep 2016 - 20:03

Anoev a écrit:
Donc un cri non verbal.

Pour cette image oui. Mais le verbe samèa s'applique à tout cri sous l'effet de la peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16264
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Jeu 29 Sep 2016 - 20:04

AEM a écrit:
Pour cette image oui. Mais le verbe samèa s'applique à tout cri sous l'effet de la peur.
Compris-saisi. Kamèa concerne-t-il spécifiquement un cri de bébé ou bien plus généralement des pleurs sonores (tous âges confondus) ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AEM



Messages : 1438
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Jeu 29 Sep 2016 - 20:15

Anoev a écrit:
Kamèa concerne-t-il spécifiquement un cri de bébé ou bien plus généralement des pleurs  sonores (tous âges confondus) ?

Tout confondu. Et à dire vrai, de façon général, les cris liés à la tristesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16264
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Jeu 29 Sep 2016 - 20:52

odd a écrit:
Dô(v)mèa, Kamèa, Mèa, et  Samèa sont-il décomposables ?
Mèa, j'suis pas certain, mais bon, j'peux m'tromper. La seule chose qui m'étonne un peu, c'est que ce radical soit commun et représente, en tant que base, un cri verbal.

Personnellement (mais ça n'engage que moi), j'aurais vu pour mèa, le cri primal (à la place de kamèa), sur lequel j'aurais fait une agglutination "à deux étages" :
le premier, sur lequel j'exprimerais la terreur, la lamentation, la joie les animaux etc.
le deuxième, avec une syllabe en plus exprimant la parole, donnerait l'exhortation, l'injonction, la colère etc.


Mais bon...

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Aujourd'hui à 18:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Batailles lexicales 6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 31 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32 ... 35 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Batailles lexicales 4
» Batailles lexicales 5
» Batailles lexicales 3
» Batailles lexicales 2
» Batailles lexicales 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéolexicologie-
Sauter vers: