L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Densité sémantique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Ziecken
Modérateur


Messages : 4960
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Densité sémantique   Sam 28 Mai 2016 - 11:30

Merci Greenheart pour tes précisions, c'est très intéressant.

Greenheart a écrit:
Dans le cas de l'Elko, sauf erreur de ma part, c'est le système de clés plus courtes que les racines gréco-romaines et un système de marques grammaticales plus économique qui expliquera la diminution en taille, bien avant toute adaptation / altération / mutilation de la chaîne des idées contenues dans le récit original en français (et ses dessins qui eux-mêmes sont une forme de langage, avec un code stylistique et des messages envoyés au lecteur).

Tu as raison, mais il y de nombreuses choses qui n'existent pas en elko comme les articles et les particules qui sont souvent remplacées par des déclinaisons. Sans oublier que les tournures de phrases en français sont souvent traduit par un seul mot en elko. A cela s'ajout qu'il existe des techniques de reprises car l'elko n'apprécie pas retrouver dans une même phrase les mêmes clés. Pour finir, l'elko utilise beaucoup l'implicite dans un contexte clair.

Dans le cas du Petit Prince, j'ai préféré être au plus proche de la traduction originale est de laisser des tournures en elko qui se rapprochent de celles en français, des tournures, lourdes et enfantines, qui à mon sens, on une valeur désirée par l'auteur. Donc le texte final aurait pu être beaucoup plus court...

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Heliomega



Messages : 591
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : "Hauts-de-France"

MessageSujet: Re: Densité sémantique   Sam 28 Mai 2016 - 14:25

Odd a écrit:
Les densités sémantiques orale et écrite sont nécessairement deux mesures distinctes...
L'usage habituel de telle écriture de telle orthographe a une influence nécessaire qu'il convient d'enregistrer comme augmentant ou réduisant de fait la densité sémantique écrite... Il n'y a pas lieu d'y substituer une écriture supplémentaire pour calculer une densité qui n'existe pas... De même à texte identique tout double sens imprécisions, à traduction correcte, est supprimé avec un même texte source...
À l'oral pour les languecons en l'absence d'usage qui ait abouti à une moyenne entre rapidité de locution maximale et possibilité de réception minimale, la mesure est hors de portée...

Je n'ai jamais parlé de densité sémantique. Je parlais de longueurs de textes (en français phonétique et traditionnel).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal



Messages : 3668
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Densité sémantique   Sam 28 Mai 2016 - 18:09

la longueur de texte ça vaut pas le coup... entre des caractères syllabiques, des abjads, des alphabets... phonétiques (espagnol) ou non (français, anglais)...

les langues ne sont même pas égales devant ce critère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Heliomega



Messages : 591
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : "Hauts-de-France"

MessageSujet: Re: Densité sémantique   Sam 28 Mai 2016 - 20:09

Bedal a écrit:
la longueur de texte ça vaut pas le coup... entre des caractères syllabiques, des abjads, des alphabets... phonétiques (espagnol) ou non (français, anglais)...

les langues ne sont même pas égales devant ce critère...
.

Les idéogrammes gagnent largement je pense, je n'ai jamais pris en compte la longueur des textes de cette façon (entre différents systèmes d'écriture).
Greenheart avait parlé de longueurs de textes comme d'un facteur de réussite d'une traduction et du fait que l'on pourrait réduire la taille des textes français si l'on use d'écriture phonétique (ce qui est vrai).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heliomega



Messages : 591
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : "Hauts-de-France"

MessageSujet: Re: Densité sémantique   Sam 28 Mai 2016 - 21:21

Nous sommes d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC



Messages : 2318
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Densité sémantique   Sam 28 Mai 2016 - 23:20

Greenheart a écrit:
Si un seul caractère note une syllabe, comme dans les Hiragana / Katakana japonais, la longueur du texte français transcrit en katakana devrait logiquement être divisée par deux, voir davantage. Alors qu'il s'agit toujours de français.

Ce n'est pas tout à fait vrai car le français est une langue dont la structure phonétique est plus complexe que le japonais. Les kanas sont prévus pour une structure Consonne-Voyelle, ce qui n'est pas le cas de bon nombre de mots du français.

Sans chercher des horreurs phonétiques, comment convertir en kanas un mot comme "transcrire" (trãskrir) ? Quelque chose comme "tã-rã-së-ki-ri-rë" ou "të-rã-së-kë-ri-rë". Dans ma grande bonté, je vous épargnerai un mot comme "schtroumpf" Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Heliomega



Messages : 591
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : "Hauts-de-France"

MessageSujet: Re: Densité sémantique   Jeu 28 Juil 2016 - 11:38

J'ai cherché un peu et j'ai trouvé que ce que j'appelle "densité sémantique par syllabe" a un autre nom: "densité syllabique d'information".

La vitesse d'une langue se fait ressentir par la "débit syllabique" qui varie d'une langue à l'autre selon la densité syllabique d'information (personnellement je préfère dire densité sémantique).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4960
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Densité sémantique   Sam 30 Juil 2016 - 17:48

Heliomega a écrit:
J'ai cherché un peu et j'ai trouvé que ce que j'appelle "densité sémantique par syllabe" a un autre nom: "densité syllabique d'information".

La vitesse d'une langue se fait ressentir par la "débit syllabique" qui varie d'une langue à l'autre selon la densité syllabique d'information (personnellement je préfère dire densité sémantique).

Cela mériterait un article dans Idéopédia. Si jamais l'envie t'en prends, surtout n'hésites pas.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Heliomega



Messages : 591
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : "Hauts-de-France"

MessageSujet: Re: Densité sémantique   Lun 1 Aoû 2016 - 20:38

Je n'y avais pas pensé mais ce serait une plutôt bonne idée.
Je te l'enverrai quand je l'aurais fini (cela dit je ne l'ai pas commencé et je n'en suis pas prêt).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4960
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Densité sémantique   Mar 2 Aoû 2016 - 11:19

Heliomega a écrit:
Je n'y avais pas pensé mais ce serait une plutôt bonne idée.
Je te l'enverrai quand je l'aurais fini (cela dit je ne l'ai pas commencé et je n'en suis pas prêt).

Oui ça marche. Je ne suis pas expert en ce domaine, tu as l'air d'être bien plus calé sur le sujet. Je ne voudrais pas faire d'impair.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Densité sémantique   Mar 2 Aoû 2016 - 23:24

Heliomega a écrit:
J'ai cherché un peu et j'ai trouvé que ce que j'appelle "densité sémantique par syllabe" a un autre nom: "densité syllabique d'information".

La vitesse d'une langue se fait ressentir par la "débit syllabique" qui varie d'une langue à l'autre selon la densité syllabique d'information (personnellement je préfère dire densité sémantique).

Peut-être serait-il plus "exact" d'inclure dans la densité sémantique plusieurs points ? On pourrait y inclure la densité sémantique syllabique d'information, mais aussi la densité sémantique phonétique (c'est-à-dire par phonème) ? On pourrait ensuite redécouper cette densité phonétique sur plusieurs axes (accent tonique et secondaire, longueur vocalique et consonnantique (/a/ vs /a:/ et /n/ vs /n:/ ; en y incorporant également diphtongues et triphtongues (par exemple /ua/ vs /u:a/ et /uai/ vs /u:ai/), vitesse d'élocution des consonnes non-pulmoniques (au sens où les clics n'ont probablement pas la même vitesse entre eux, et probablement pas la même vitesse que les ejectives), et les tons (qui peuvent eux-même être divisés en ordre de longueur, les tons montant et montant-descendant n'ayant évidemment pas la même vitesse d'élocution)) ? Comme ça tu garderais ton terme (que j'adore !) de densité sémantique pour le concept plus général de densité sémantique informationnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Heliomega



Messages : 591
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : "Hauts-de-France"

MessageSujet: Re: Densité sémantique   Mer 21 Sep 2016 - 11:55

Invité? a écrit:
Peut-être serait-il plus "exact" d'inclure dans la densité sémantique plusieurs points ? On pourrait y inclure la densité sémantique syllabique d'information, mais aussi la densité sémantique phonétique (c'est-à-dire par phonème) ? On pourrait ensuite redécouper cette densité phonétique sur plusieurs axes (accent tonique et secondaire, longueur vocalique et consonnantique (/a/ vs /a:/ et /n/ vs /n:/ ; en y incorporant également diphtongues et triphtongues (par exemple /ua/ vs /u:a/ et /uai/ vs /u:ai/), vitesse d'élocution des consonnes non-pulmoniques (au sens où les clics n'ont probablement pas la même vitesse entre eux, et probablement pas la même vitesse que les ejectives), et les tons (qui peuvent eux-même être divisés en ordre de longueur, les tons montant et montant-descendant n'ayant évidemment pas la même vitesse d'élocution)) ? Comme ça tu garderais ton terme (que j'adore !) de densité sémantique pour le concept plus général de densité sémantique informationnelle.

La densité sémantique pourrait en effet être utilisé à un second niveau pour des langues extrêmement précises (Je pense à l'Ithkuil). Le problème étant que les langues analytiques ne pourraient pas avoir de densité sémantique phonétique.

PS: Je ne suis pas sûr d'avoir totalement saisi ce que tu voulais dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anwelda



Messages : 46
Date d'inscription : 20/09/2016

MessageSujet: Re: Densité sémantique   Mer 21 Sep 2016 - 23:04

Heliomega a écrit:
PS: Je ne suis pas sûr d'avoir totalement saisi ce que tu voulais dire.

J'avoue que j'ai moi-même eu du mal à me comprendre en relisant mon message (je devrais sûrement arrêter de monter aux étoile lorsque je viens sur l'Atelier). Je ne pourrais te répondre qu'une chose : je suis actuellement en train de redéfinir la manière dont j'utilise la linguistique structurale (notamment en matière d'analyse phonétique et, plus récemment, sémantique), donc tu auras mon point de vue sur le sujet quand ça sera plus ou moins abouti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heliomega



Messages : 591
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : "Hauts-de-France"

MessageSujet: Re: Densité sémantique   Jeu 22 Sep 2016 - 19:34

Anwelda a écrit:
Je ne pourrais te répondre qu'une chose : je suis actuellement en train de redéfinir la manière dont j'utilise la linguistique structurale (notamment en matière d'analyse phonétique et, plus récemment, sémantique), donc tu auras mon point de vue sur le sujet quand ça sera plus ou moins abouti.

J'attend cela avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4960
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Densité sémantique   Ven 23 Sep 2016 - 11:06

Heliomega a écrit:
Anwelda a écrit:
Je ne pourrais te répondre qu'une chose : je suis actuellement en train de redéfinir la manière dont j'utilise la linguistique structurale (notamment en matière d'analyse phonétique et, plus récemment, sémantique), donc tu auras mon point de vue sur le sujet quand ça sera plus ou moins abouti.

J'attend cela avec impatience.

Oui moi aussi. J'écrirais ensuite un article sur Idéopédia.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Anwelda



Messages : 46
Date d'inscription : 20/09/2016

MessageSujet: Re: Densité sémantique   Lun 26 Sep 2016 - 0:08

Ziecken a écrit:
Oui moi aussi. J'écrirais ensuite un article sur Idéopédia.

Si ça vous intéresse, je me suis plus ou moins monté un barème (ou une echelle) qui je nomme Phonemic Length (longueur phonémique) qui me sert à régler la longueur des phonèmes généraux des mes différentes idéolangues.
Exemples :
_les consonnes non pulmoniques possèdent une LP de 0.5
_les voyelles neutres ont une LP de 1
_les voyelles courtes : 0.5
_les voyelles longues : 1.5
_le stress : 0.2
_les consonnes géminées : 1
_la glottal stop /ʔ/ : 0.3.

Grâce à ça, je peux régler les longueurs de mes mots et de mes phrases. Par exemple, je peux décider de faire une idéolangue avec des PL/W (avec "W" pour mot) ne dépassant pas 5 (relativement court). A l'inverse, je peux décider de régler le seuil minimum à 8 (long) pour donner des langues « s'étirant » plus.

Je ne présente pour l'instant pas tout, mais à terme, ce barème me permettra de classifier les tons, les consonnes non-pulmoniques, ainsi qu'une notation plus précise pour les voyelles (différence probable de temps d'articulation entre /a/ et /u/ par exemple) et autre (je ne me suis pas encore occupé de tout simplement parce que je n'avais pas besoin de régler mon échelle pour les phonèmes comme les non-pulmoniques ou les tons, puisque je n'en ai pour l'instant utilisé aucun en idéolinguistique).


Dernière édition par Anwelda le Lun 26 Sep 2016 - 0:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4960
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Densité sémantique   Mar 27 Sep 2016 - 2:42

Heliomega a écrit:
Les idéogrammes gagnent largement je pense, je n'ai jamais pris en compte la longueur des textes de cette façon (entre différents systèmes d'écriture).

Oui je suis d'accord.

Non seulement l'elko utilise une écriture phonétique (une lettre pour un son, un son pour une lettre) mais dispose d'un système d'écriture à mi-chemin entre alphabet (système runique) et un système idéographique : ce système s'appelle le Kimrunnabo.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Heliomega



Messages : 591
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : "Hauts-de-France"

MessageSujet: Re: Densité sémantique   Mar 27 Sep 2016 - 8:12

Anwelda a écrit:
Si ça vous intéresse, je me suis plus ou moins monté un barème (ou une echelle) qui je nomme Phonemic Length (longueur phonémique) qui me sert à régler la longueur des phonèmes généraux des mes différentes idéolangues.
Exemples :
_les consonnes non pulmoniques possèdent une LP de 0.5
_les voyelles neutres ont une LP de 1
_les voyelles courtes : 0.5
_les voyelles longues : 1.5
_le stress : 0.2
_les consonnes géminées : 1
_la glottal stop /ʔ/ : 0.3.

Très intéressant! Je pense qu'il vaut mieux ne pas généraliser la durée des voyelles (elle peut être de 0,7 par exemple).

Après, je trouve que c'est une bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4960
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Densité sémantique   Mar 27 Sep 2016 - 17:10

Anwelda a écrit:
Si ça vous intéresse, je me suis plus ou moins monté un barème (ou une echelle) qui je nomme Phonemic Length (longueur phonémique) qui me sert à régler la longueur des phonèmes généraux des mes différentes idéolangues.
Exemples :
_les consonnes non pulmoniques possèdent une LP de 0.5
_les voyelles neutres ont une LP de 1
_les voyelles courtes : 0.5
_les voyelles longues : 1.5
_le stress : 0.2
_les consonnes géminées : 1
_la glottal stop /ʔ/ : 0.3.

Je suis d'accord avec Heliomega, c'est un aspect très pertinent. Il faudrait compléter la page de présentation d'idéopédia, avec ce barème.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Anwelda



Messages : 46
Date d'inscription : 20/09/2016

MessageSujet: Re: Densité sémantique   Mar 27 Sep 2016 - 21:18

Heliomega a écrit:
Très intéressant! Je pense qu'il vaut mieux ne pas généraliser la durée des voyelles (elle peut être de 0,7 par exemple).

Après, je trouve que c'est une bonne idée.

Tout à fait. Je n'ai présenté ici que les généralités du barème. Au complet, il est plus long et plus précis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Densité sémantique   Aujourd'hui à 13:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Densité sémantique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Densité sémantique
» Un exemple de dynamique chaotique : triptique espace-vitesse-densité
» valeur sémantique des noms bibliques
» faible densité colza
» dérivé d'une densité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral-
Sauter vers: