L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les universelles le sont-elles ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lal Behi



Messages : 156
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Les universelles le sont-elles ?   Sam 17 Jan 2009 - 19:48

Opera a écrit:
[s] est statistiquement très commun et, d'après les "universelles", il ne peut y avoir de consonne sonore sans sa jumelle sourde; je suppose cependant que l'évolution phonétique peut transgresser cette règle. Sinon, tu peux avoir /s/ et/ou /ts/ dont les allophones seraient /z/ et /dz/.
Suite à cette réflexion d'Opéra sur mon fil sur le tcatcalaqwilizi, j'ouvre ce fil qui, je l'espère, répondra à mes interrogations sur ces fameuses "universelles". Je souhaite ne pas être le seul à n'avoir aucune connaissance en linguistique Embarassed ... Mais j'espère aussi ceux qui savent pourront me renseigner.
Quelles sont exactement ces universelles ?
Le sont-elles réellement ? Quelles langues dérogent à leurs règles ?
Quels peuvent être les incontournables auxquels une langue qui se veut réaliste (et terrienne j'imagine) ne peut déroger ?
Tout ça, tout ça quoi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalbehi.blogspot.com/
Opera



Messages : 502
Date d'inscription : 10/05/2008
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Les universelles le sont-elles ?   Sam 17 Jan 2009 - 20:29

http://typo.uni-konstanz.de/archive/intro/

Tu peux consulter toutes les universelles là-dessus.
Elles sont des "lois" de la linguistique humaine, souvent des lois statistiques; il y a donc parfois des exceptions, notamment dans les langues les moins étudiées (je suppose).

Les incontournables...? Hum, par exemple, il ne peut pas y avoir de voyelle postérieure à une hauteur donnée sans une voyelle antérieure à cette même hauteur; càd, il ne peut y avoir /u/ sans /i/, /o/ sans /e/, etc. De même, pour avoir une voyelle ronde antérieure à une hauteur donnée, il faut une voyelle ronde postérieure à la même hauteur: pas de /y/ sans /u/, donc. En général, toutes les langues possèdent /i/, /u/ et /a/.

C'est assez vaste, surtout que ça s'étend sur la phonologie, la morphologie, la syntaxe, etc.

--

Cela dit, j'apprécie le sujet car je me pose la question suivante depuis longtemps: peut-on transgresser les universelles? Je ne m'étais jamais vraiment lancé dedans mais, étant donné que je ne "joue" pas du tout avec des humains, et que les universelles que nous connaissons sont forcément basées sur la parole humaine, je dois pouvoir me permettre quelques écarts. Ça ne veut pas pour autant dire supprimer totalement la moindre universelle: juste les modifier!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Les universelles le sont-elles ?   Sam 17 Jan 2009 - 21:58

Lal Behi a écrit:
Je souhaite ne pas être le seul à n'avoir aucune connaissance en linguistique Embarassed ...

Tu perux te sentir moins seul, mes connaissances en liguistique (et notamment en phonologie) sont vraiment sommaires. J'ai quasiment tout fait au flanc!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yiuel



Messages : 538
Date d'inscription : 03/07/2008
Localisation : Cent-Maisons, Cévé, Melville

MessageSujet: Re: Les universelles le sont-elles ?   Sam 17 Jan 2009 - 22:21

Les universels sont seulement des propositions statistiques, rien de plus. Certaines de ces propositions ne rencontrent pas d'exceptions, ce qui semblerait montrer qu'il n'y a effectivement pas la possibilité, pour une langue, d'aller à l'encontre de ces propositions, mais un bon nombre d'entre eux vont à l'encontre. Je me souviens que le français (ils ne précisaient pas le dialecte) allait à l'encontre d'une de ces propositions.

Rien n'empêche d'essayer d'aller à l'encontre de certaines des propositions les plus solides.

Moi, j'ai poussé l'audace à rejeter jusqu'au verbe, en l'éliminant du Thenqol. Ce rejet a d'importantes conséquences sur la structure syntaxique de langue, puisque l'absence de verbe implique l'absence d'arguments, ce qui implique que les phrases doivent absolument se trouver une autre structure. Bien sûr, en Thenqol, il ne faut aucun sens de parler de SVO-SOV ou qqch du genre, puisqu'il n'y a même pas de V pour déterminer SO. (De ce fait, les questions d'accusativité ou d'ergativité ou d'autres effets en lien avec V ne font absolument aucun sens.)

Une autre conséquence, c'est l'inhumanité du Thenqol. Je la parle assez bien, avec le peu de vocbulaire qu'il y a, mais certains décrivent la langue comme étant un cauchemar cervical, tellement le processus de réflexion et de relation est très différent. (D'autres la trouve relativement facile, cependant.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daneydzaus.blogspot.jp/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les universelles le sont-elles ?   Aujourd'hui à 8:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Les universelles le sont-elles ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment les montgolfières sont-elles apparut ?
» Les universelles le sont-elles ?
» mes variables sont elles normales?
» Des heures supplementaires:sont-elles necessaire ?
» Comment les couleurs sont-elles apparues ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral-
Sauter vers: