L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sur l'anglicisation du français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Silvano



Messages : 11723
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Sur l'anglicisation du français   Ven 17 Juin 2016 - 16:31

Maa Sxaa a écrit:
Mais week-end est un mot français !

Pas ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16308
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Sur l'anglicisation du français   Ven 17 Juin 2016 - 21:29

Maa Sxaa a écrit:
Mais week-end est un mot français !
Ouarphes ! Dernière nouvelle ! Razz Et depuis quand ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Maa Sxaa



Messages : 43
Date d'inscription : 19/05/2016

MessageSujet: Re: Sur l'anglicisation du français   Ven 17 Juin 2016 - 21:46

Depuis au moins 1939 si j'en crois le TLF.
Au risque de me répéter, banque est-il un mot français ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11723
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Sur l'anglicisation du français   Ven 17 Juin 2016 - 22:06

Maa Sxaa a écrit:
Depuis au moins 1939 si j'en crois le TLF.
Au risque de me répéter, banque est-il un mot français ?

Bien sûr que banque est français; il est d'ailleurs tout à fait digéré, et on ne dit plus banca. Aurais-tu une autre manière de nommer cette institution? Au risque de me répéter, le mot week-end est tout à fait inutile, et nous nous en passons bien, bien que l'usage qui en est fait en France tende à le rendre acceptable et donc usité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Maa Sxaa



Messages : 43
Date d'inscription : 19/05/2016

MessageSujet: Re: Sur l'anglicisation du français   Ven 17 Juin 2016 - 22:44

Silvano a écrit:
Maa Sxaa a écrit:
Depuis au moins 1939 si j'en crois le TLF.
Au risque de me répéter, banque est-il un mot français ?

Bien sûr que banque est français; il est d'ailleurs tout à fait digéré, et on ne dit plus banca. Aurais-tu une autre manière de nommer cette institution? Au risque de me répéter, le mot week-end est tout à fait inutile, et nous nous en passons bien, bien que l'usage qui en est fait en France tende à le rendre acceptable et donc usité.

Eh bien week-end est également digéré par l'usage en français (de France)... ce qui est en fait un mot français au même titre que banque, dans l'usage européen bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11723
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Sur l'anglicisation du français   Ven 17 Juin 2016 - 22:49

Maa Sxaa a écrit:
Eh bien week-end est également digéré par l'usage en français

Avec un double E et un K?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Maa Sxaa



Messages : 43
Date d'inscription : 19/05/2016

MessageSujet: Re: Sur l'anglicisation du français   Ven 17 Juin 2016 - 23:08

Silvano a écrit:
Maa Sxaa a écrit:
Eh bien week-end est également digéré par l'usage en français

Avec un double E et un K?

Oui. De mon point de vue, la langue est dictée par l'usage. Dn France, week-end fait partie du lexique courant. C'est un mot compris et employé en France par tous, y compris des locuteurs monolingues.

Honnêtement, je ne vois pas en quoi ce ne serait pas un mot français.
Oui, c'est un rmprunt à l'anglais. Comme d'autres mors empruntés à l'anglais ou à d'autres langues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2435
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Sur l'anglicisation du français   Ven 17 Juin 2016 - 23:15

odd a écrit:
C'est son écriture qui contraste avec les usages français et gêne à sa naturalisation définitive...
Il y a aussi le problème, phonétique, de la présence en finale d'un groupe [nd], inconnu des mots français natifs et des anciens emprunts.
Ce groupe se simplifie dans la langue parlée en [n], ce qui permettrait d'écrire le mot ouiquène ou ouiquenne, comme nous le fîmes (à moitié) pour beefsteak => bifteck. D'ailleurs, sur l'exemple de ce dernier, on pourrait écrire "ouickène".

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur l'anglicisation du français   Sam 18 Juin 2016 - 2:44

Quelques suggestions de désanglicisation (en français et en breton):

Lettre B:

bacon > baie conne
badge > bas de jeu
barman > Barre-manne
best-seller > baisse c'est l'heure
bitter > biteur
bookmaker > bouc m'écoeure
boomer > bout meurt
booster > bout c't'heure
brainstorming > brein stourmiñ (du breton "pourri à lutter")
brain-trust > brein treust (du breton "pourri comme une poutre")
Break > breik (du breton "petite colline")
bulldozer > bulle doseur
bungalow > bain gallo (toilette haute-bretonne)


Dernière édition par Patrick Chevin le Dim 19 Juin 2016 - 4:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ziecken
Modérateur


Messages : 4976
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Sur l'anglicisation du français   Sam 18 Juin 2016 - 10:57

Je suis peut-être puriste mais l'utilisation excessive de mots étrangers en français, nuit à son élégance originelle. Les emprunts sont nécessaires et la langue doit évoluer, mais il est important pour moi qu'ils s'intègrent harmonieusement : le calque ou l'adaptation me paraissent être de bons compromis, mais l'emprunt tel quel pollue la langue.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Heliomega



Messages : 591
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : "Hauts-de-France"

MessageSujet: Re: Sur l'anglicisation du français   Sam 18 Juin 2016 - 12:34

Patrick Chevin a écrit:

Quelques suggestions de désanglicisation (en français et en breton):

Lettre B:

bacon > baie conne
badge > bas de jeu
barman > Barre-manne
best-seller > baisse c'est l'heure
bitter > biteur
bookmaker > bouc m'écoeure
boomer > bout meurt
booster > bout c't'heure
brainstorming > brein stourmiñ (du breton "pourrit à lutter")
brain-trust > brein treust (du breton "pourri comme une poutre")
Break > breik (du breton "petite colline")
bulldozer > bulle doseur
bungalow > bain gallo (toilette haute-bretonne)

Ce serait hilarant si l'académie française acceptait les mots anglais sous cette forme.

Mardikhouran a écrit:
Il y a aussi le problème, phonétique, de la présence en finale d'un groupe [nd], inconnu des mots français natifs et des anciens emprunts.
Ce groupe se simplifie dans la langue parlée en [n], ce qui permettrait d'écrire le mot ouiquène ou ouiquenne, comme nous le fîmes (à moitié) pour beefsteak => bifteck. D'ailleurs, sur l'exemple de ce dernier, on pourrait écrire "ouickène".

De toutes façons c'est l'usage qui permet l'adoption de ce genre d'orthographe, sauf que personne ne l'écrira parce que personne ne comprendra ce que "ouickène" signifie.

Maa Sxaa a écrit:
Oui. De mon point de vue, la langue est dictée par l'usage. Dn France, week-end fait partie du lexique courant. C'est un mot compris et employé en France par tous, y compris des locuteurs monolingues.

C'est ce que je pense aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur l'anglicisation du français   Aujourd'hui à 0:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur l'anglicisation du français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Anglicisation du français
» Sur l'anglicisation du français
» carte du trafic aérien français
» ALLIX (Jacques-Alexandre-François) lieutenant-général
» La personnalité préférée des Français........en prison !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Général :: Langues et cultures-
Sauter vers: