L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Quels sont les domaines idéo- qui vous intéressent le plus?
Les idéolangues
46%
 46% [ 18 ]
La diégétique (mondes construits)
31%
 31% [ 12 ]
Les néographies/systèmes d'écriture
23%
 23% [ 9 ]
Total des votes : 39
 

AuteurMessage
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Dim 18 Jan 2009 - 1:19

Petit sondage pour répondre à une question que me posais depuis quelques temps.
Choisissez deux options maximum.

Je vois beaucoup de membres être intéressés par la diégétique et personnellement, ayant tenté le coup une ou deux fois, j'ai vite vu que ce n'était pas ma tasse de thé.
Qu'en est-il des autres membres?

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opera



Messages : 502
Date d'inscription : 10/05/2008
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Dim 18 Jan 2009 - 2:14

J'aime les trois!
Comment je fais?

C'est marrant, j'ai du mal à imaginer inventer une langue sans monde avec...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yiuel



Messages : 538
Date d'inscription : 03/07/2008
Localisation : Cent-Maisons, Cévé, Melville

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Dim 18 Jan 2009 - 10:42

Clairement diégèse, sur les deux autres. Mais j'ai le Thenqol et son pabet pour compenser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daneydzaus.blogspot.jp/
Opera



Messages : 502
Date d'inscription : 10/05/2008
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Dim 18 Jan 2009 - 12:37

Finalement, j'ai voté diégèse/idéolangue. Je me concentre plus sur ces deux-là que sur les néographies, bien que j'aime aussi en inventer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16243
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Dim 18 Jan 2009 - 13:14

Opera a écrit:
Finalement, j'ai voté diégèse/idéolangue. Je me concentre plus sur ces deux-là que sur les néographies, bien que j'aime aussi en inventer.

Moi aussi: Pour inventer un système d'écriture nouveau, il faut vraiment faire table rase de sa culture (pour en créer une totalement nouvelle) voire, de ses habitudes. Je pense que les plus jeunes y parviendraient plus facilement que leurs aînés (dont moi), trop imbibés par l'utilisation systématique d'un alphabet. Une exception cependant: les gens qui manipulent avec la même fréquence deux ou trois systèmes d'écriture (et donc pas seulement des alphabets).

J'ai même imaginé (sans l'approfondir) un peuple autochtone de l'ile sur laquelle évolue l'Aneuf. Lequel peuple disposait d'une langue et d'un système d'écriture compliqué à l'envi. Mais je dois admettre que je me sens plus à l'aise dans l'utilisation de l'alphabet latin. Je me vois mal développer le système ptahx avec un clavier AZERTY!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Opera



Messages : 502
Date d'inscription : 10/05/2008
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Dim 18 Jan 2009 - 14:18

Ce n'est pas pour ça, je n'éprouve pas tant de problèmes que ça à utiliser/imaginer un autre système d'écriture. C'est simplement que les langues et les cultures sont plus présentes que les systèmes d'écritures; il n'y en a pas toujours, alors que là où il y a culture, il y a langue et vice-versa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Dim 18 Jan 2009 - 16:01

Je n'ai jamais réellement été attiré par la création d'histoire imaginaire (tout ce que j'ai pu créer n'était que très superficiel et je me concentrais sur la langue elle-même)...
Quand je m'ennuie, souvent j'imagine une néographie d'une langue existante ou un nouvel alphabet.
Et ce qui m'intéresse le plus, c'est la langue en elle-même, son fonctionnement, son esthétique...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Lun 19 Jan 2009 - 11:41

Pour ma part, j'ai plus un faible pour les idéolangues et les idéographies. Je me suis lancé dans la diégétique petit à petit. A priori cela ne m'aurait pas intéresser, mais j'ai essayer de construire le Losda comme les langues qui en faisait partie et à la manière d'un film fantastiqu. Donc, là ça va j'y trouve mon compte. Razz

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Akakuro



Messages : 237
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : Quimper

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Lun 19 Jan 2009 - 14:08

Moi ce que j'aime ce sont les différentes écriutre, le Laotien est tré beau, ainsi que l'arabe ou le japonais drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yiuel



Messages : 538
Date d'inscription : 03/07/2008
Localisation : Cent-Maisons, Cévé, Melville

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Mar 20 Jan 2009 - 4:29

J'ai indiqué plus haut avoir une nette préférence pour la diégétique. Cependant, dans mon cas, les idéolangues et la diégétique n'ont jamais atteint le point où l'un se mélangeait avec l'autre.

Mes intérêts pour les idéolangues dérivent directement de l'espéranto. Le Thenqol a été une réflexion sur l'idéolinguistique, qui a abouti aujourd'hui en une langue qui devient de plus en plus fonctionnelle, mais aussi de plus en plus bizarre. Mais ce Thenqol, se fut une réaction personelle à l'espéranto. "Moi aussi, j'en suis capable". De là, je suis tombé sur le célèbre Language Construction Kit, et le comble fut une phrase de ce document, qui allait provoquer le plus grand choc dans mon esprit. J'ai toujours gardé un intérêt pour ce Thenqol, et je le développe, petit à petit (récemment, j'ai créé une façon d'avoir des phrases complexes en Thenqol, un miracle pour une langue qui n'a pas de verbes, donc aucun appui syntaxique traditionnel).

Cet intérêt date d'un âge assez avancé, soit vers 13 ans, lorsque j'ai découvert l'espéranto.

D'un autre côté, la diégétique est un passe-temps qui me passionne depuis beaucoup plus longtemps. Melville, phare de mon oeuvre, est l'aboutissement de près de 15 ans (j'ai 23 ans) de travail. Ça l'a commencé avec la création d'une petite ville, D'Iberville. Et de là, je suis arrivé avec Melville, puis Cévé, puis l'État de Melville, puis j'y ai placé mes réflexions sociales, politiques, morales et anthropologiques etc.

Aujourd'hui, Melville et Cévé sont des monstres diégétiques qui seront difficiles à coucher sur papier, tellement la tâche est grande. (Ce n'est pas pour rien que Melville n'a pas de notion de président, et que Cévé n'a pas plus la notion de maire.) De plus, puisque ce sont aussi beaucoup un pamphlet politique (quoique les personnages de la diégèse ne viennent pas vendre ce pamphlet, au contraire même...), il peut s'avérer difficile d'exprimer tout cela.

Mais les deux branches n'ont jamais fusionnés. Évidemment, le LCM (Langue Commune de Melville) est de l'idéolinguistique pour Melville, mais je n'y mets pratiquement aucun travail, et je le représente souvent par l'espéranto. N'importe quelle autre langue conviendrait. D'un autre côté, le LCK m'a fait découvrir un autre idéomonde, mais je préfère substantiellement le travail non-linguistique derrière cet idéomonde. C'est ce qui fait que je cadre mal dans bien des cercles idéolinguistiques et diégétiques, pour moi, ce sont deux mondes complètement séparés, uni par un trait mince lorsque l'on met une idéolangue dans une diégèse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daneydzaus.blogspot.jp/
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Mar 20 Jan 2009 - 17:28

Ah je pensais que la LCM était de l'espéranto réformé, ce n'est pas le cas?

En tout cas, d'après le sondage, c'est l'idéolangue qui est en tête, suivie au coude-à-coude par les 2 autres, comme quoi... Rolling Eyes

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yiuel



Messages : 538
Date d'inscription : 03/07/2008
Localisation : Cent-Maisons, Cévé, Melville

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Mar 20 Jan 2009 - 19:03

Nemszev a écrit:
Ah je pensais que la LCM était de l'espéranto réformé, ce n'est pas le cas?

Ça l'est, et ça ne l'est pas aussi. Le gros problème, c'est d'avoir une langue LCM initiale.

Le "LCM" est un concept théorique, issue de la Constitution de l'État de Melville. Cette constitution stipule l'obligation pour l'État d'avoir une seule langue commune, et la nécessité pour les électeurs de la comprendre et pour les institutions de l'État de l'utiliser dans son fonctionnement interne. Elle ne dit rien sur sa forme : cet aspect est dévolu à un ministère, le Ministère de la Langue Commune.

Mais dans la pratique, il faut bien une langue décrite. Généralement, je prends comme hypothèse que les Melvillois se mettront essentiellement à l'espéranto, pour des raisons pratiques (c'est la seule langue commune entre les 4 villes originelles, et la seule langue qui ne soit pas attachée à une culture particulière, donc soulevant un peu moins les passions). Il y a aussi une raison historique : beaucoup des premiers citoyens la parlaient déjà entre eux, et il y avait une surreprésentation de ses locuteurs chez les Melvillois originaux.

--

Mais en 1000 ans d'histoire, la langue évolue. Et le Ministère de la Langue Commune n'y peut rien. L'histoire que j'ai établi pour cette langue est qu'une des quatre villes, Fjord, en a fait sa langue locale exclusive, transformant la langue en langue maternelle. Et comme Fjord et Delta, les deux villes centrales, commercent beaucoup ensemble, le corridor en est venu à utiliser la langue de façon beaucoup plus informelle. Les innovations fjordiennes passant à Delta, la langue commune du peuple s'est lentement distinguée de la langue commune officielle du ministère.

Des années plus tard (je ne sais pas encore combien, bien que je suppose dans les centaines), la situation est intenable : deux langues communes se compétitionnent. Les ministéristes n'ont jamais cessé d'ajouter à la langue officielle, et il y a tellement de modification qu'elle en est devenue très lourde. D'un autre côté, un parler beaucoup mieux standardiser et très différent était beaucoup plus parler : tellement plus qu'on pourrait dire que c'était elle la vraie langue commune.

Un moment donné, la différence est beaucoup trop grande. Le système melvillois est sur la corde raide, une vaste majorité des citoyens sont sur le point de rejeter entièrement la Constitution (c'est un droit fondamental des Melvillois d'avoir le droit de rejeter ça) tellement la situation est intenable. Pourtant, la révolution est très simple : ils ne veulent plus de la langue commune ministérielle qui empêche un plus grand nombre de citoyens de devenir électeurs. Et les électeurs sont d'accord : à leur propre assemblée, c'est maintenant la langue commune populaire qui est utilisée, la langue commune ministérielle n'étant devenu qu'une langue de tradition et de littérature presqu'obscure.

C'est ainsi que les électeurs passent une réforme entière du ministère de la langue commune. Par un rare décret, on charge une nouvelle commission de décrire la langue commune populaire et d'observer son évolution et de l'établir en tant que langue commune de l'État. La crise ne sera pas apaisée tant que la commission n'a pas eu terminé de déterminer la langue commune populaire. Ça l'a duré quelques années, mais à la fin, cette nouvelle langue commune a permis le maintien de l'État, juste à temps avant les premières adhésions de masse à l'État.

Par la suite, la progression du nombre de non-Cévéens dans l'État permet à la langue commune de reprendre son droit en tant que langue essentiellement apprise. Si à Cévé, les communautés LCMophones sont nombreuses, elles sont rares à l'extérieur. À la longue, ces communautés développeront divers dialectes, dont le cévéen proprement dit, qui marquera la consommation de la séparation de Cévé et Melville.

---

Cette histoire du LCM pose donc la question de qu'est-ce qui évoluerait en espéranto, si mon hypothèse de base d'avère correct. Je n'ose pas m'avancer beaucoup. Qu'est-ce que la populace utiliserait? Et l'évolution de cette famille de langue, liée à trop d'éléments externes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daneydzaus.blogspot.jp/
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Jeu 5 Fév 2015 - 21:38

les trois pour moi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Jeu 5 Fév 2015 - 21:52

...


Dernière édition par od² le Mar 24 Mar 2015 - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16243
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Jeu 5 Fév 2015 - 22:04

C'est ce qui s'appelle déterrer un fil !

Dernièrement, j'ai un peu mis l'Aneuf sous le coude (peut-être à cause de l'extrême morosité du climat international, va savoir... alors que l'Aneuf devrait présenter pour moi une planche de salut psychique ?) au profit de... l'aneuvien.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Jeu 5 Fév 2015 - 22:05

Anoev a écrit:
C'est ce qui s'appelle déterrer un fil !

Dernièrement, j'ai un peu mis l'Aneuf sous le coude (peut-être à cause de l'extrême morosité du climat international, va savoir... alors que l'Aneuf devrait présenter pour moi une planche de salut psychique ?) au profit de... l'aneuvien.

ils sont endormis, pas morts Cool

et puis on dit tjrs c'était mieux avant , je regarde tjrs si y a pas de bons fils intéressants qui n'attendent qu'à être tirés de leur long sommeil ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Jeu 5 Fév 2015 - 23:11

Je dois avouer que c'est sympa de réveiller certains sujets intéressants.

Pour ma part, ce qui m'intéresse le plus parmi les trois choix, c'est la langue en elle-même (phonologie, grammaire principalement), mais aussi les idéomondes quand ils sont réels ; j'arrive pas à accrocher à tout ce qui est science-fiction ou fantastique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Anoev
Modérateur


Messages : 16243
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Jeu 5 Fév 2015 - 23:58

Atíel a écrit:
... les idéomondes quand ils sont réels.
Précise un peu, stp.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Atíel



Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Ven 6 Fév 2015 - 0:37

Anoev a écrit:
Atíel a écrit:
... les idéomondes quand ils sont réels.
Précise un peu, stp.

Oui, j'ai mal tourné ma phrase !
En gros, je préfère la création d'idéopays similaires à ceux existant (comme la Sivélie, l'Aneuf, le Moschtein, les pays du Masicosme et de Neaterra...), peuplés d'humains, de même niveau technologique que nous, peu importe qu'ils soient sur Terre ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Pomme de Terre



Messages : 1043
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Ven 6 Fév 2015 - 13:55

Clairement si les trois m'intéressent, chez moi c'est la diégèse qui l'emporte haut la main !
Le moschtein est né d'après le Moschtein (!), et depuis près d'un an je ne me consacre presque exclusivement qu'à la fiction.
Même chose pour le pluviôsan, sauf que contrairement au moschtein pour lequel j'éprouve un intérêt en soi, lui ne me sert que de détail pour donner un peu de relief et de réalisme au cadre d'une histoire.
Le fragduzoga est arrivé avant son monde, mais sans le Labango et la motivation qu'il m'a donné il aurait encore la tronche qu'a ma nouvelle langue sans nom Laughing
De manière générale les mondes fictifs je les collectionne, et purée je vous garantis qu'ils sont extrêmement plus développés que mes idéolangues, qui elles se comptent sur les doigts d'une main et dont seul le moschtein donne vraiment quelque chose...
Et je rejoins Atíel: moi aussi je préfère ce genre de mondes. Même si je m'adonne beaucoup à la création d'univers fantastiques ou SF ils sont toujours hyper rationnalisés Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AEM



Messages : 1438
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Ven 6 Fév 2015 - 15:07

La diégèse, bien sur! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odd



Messages : 4336
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Ven 6 Fév 2015 - 19:33

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...   Aujourd'hui à 13:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plutôt diégèse, idéolangue, néographie?...
» La géographie culturelle selon Dominique Crozat et Jean-Paul Volle (Montpellier III)
» La méthode hypothètico-déductive en géographie et petit lexique méthodiste
» Bibliographie sur la géographie physique, la climatologie et la géomorphologie
» Bibliographie sur la géographie culturelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral-
Sauter vers: