L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tútarä

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Heliomega



Messages : 591
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : "Hauts-de-France"

MessageSujet: Re: Tútarä    Mar 26 Juil 2016 - 22:18

Anwelda a écrit:
Question : est-ce grave si COD/COI et COS sont représentés par le même cas (accusatif) ?

Non Very Happy

L'ancien français avait bien un cas pour le sujet et tout le reste (gérondif, accusatif, datif, etc...) est fondu dans le cas régime, donc ce n'est pas grave du tout je pense (ce n'est même pas un défaut je pense). Razz

Anwelda a écrit:
"Les Géants ont droit de vie et de mort sur les Hommes, comme les Valeureux commande les Honteux"

"Irh djálón lliotan rařin tan, il chänúlón řalurán nivatshün gálut rókün lón tan."

Allons donc traduire ceci en Kael...


Dernière édition par Heliomega le Mar 26 Juil 2016 - 23:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tútarä    Mar 26 Juil 2016 - 22:25

Ouf, merci, je commençais à avoir peur...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Tútarä    Mar 26 Juil 2016 - 22:25

Anwelda a écrit:
Question : est-ce grave si COD/COI et COS sont représentés par le même cas (accusatif) ?
En tout cas, c'est comme ça que j'm'y suis pris pour l'aneuvien :

Le COD est représenté par l'accusatif, bon là, pas de doute.

Pour le COI, c'estt un poil moins simple :

s'il s'agit d'attribution, de bénéfice ou de préjudice effectif, on mettra également un accusatif au complément, parce que c'est dans l'idée de "à, vers, pour"
Àt alvokadak lokùtun ni ed klindax = l'avocat parle à son client
Àt alvokadak lokùtun pœr ed klindax = l'avocat parle pour son client (en sa faveur).
Dœmet ni ed neràpkaż = pense à ta fille.
Rœdhit nit hœndes = fait attention au chien (soigne-le)
Da kova ùt lægsarges ni ed neràpdax = il a acheté un pantalon à son fils.

S'il s'agit de l'équivalent d'un sujet de propos (pouvant s'apparenter, de près ou de loin à "au sujet de"), on mettra le génitif :
Àt alvokadak dysertun ed klindun = l'avocat parle de son client.
Dœmet ni diprídatene = pense aux impôts
Rœdhit nit hœnden = fait attention au chien (ne l'écrase pas*).


S'il s'agit d'une provenance (vente, danger, etc.) là, c'est l'circonstanciel :
Àt alvokadak lokùtun pœr ed klindakev = l'avocat parle pour son client (en son nom)
Da kova ùt lægsarges ni à thógdakev = il a acheté un pantalon au vendeur.
Rœdhit nit hœndev = fait attention au chien (il est dangereux).






*Ça, c'est nouveau : avant, je mettais l'accusatif.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Mar 26 Juil 2016 - 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tútarä    Mar 26 Juil 2016 - 22:26

Anoev a écrit:
Anwelda a écrit:
Question : est-ce grave si COD/COI et COS sont représentés par le même cas (accusatif) ?
En tout cas, c'est comme ça que j'm'y suis pris pour l'aneuvien :

Le COD est représenté par l'accusatif, bon là, pas de doute.

Pour le COI, c'est un poil moins simple :

s'il s'agit d'attribution, de bénéfice ou de préjudice effectif, on mettra également un accusatif au complément, parce que c'est dans l'idée de "à, vers, pour"
Àt alvokadak lokùtun ni ed klindax = l'avocat parle à son client
Àt alvokadak lokùtun pœr ed klindax = l'avocat parle pour son client (en sa faveur).
Dœmet ni ed neràpkaż = pense à ta fille.
Rœdhit nit hœndes = fait attention au chien (soigne-le)
Da kova ùt lægsarges ni ed neràpdax = il a acheté un pantalon à son fils.

S'il s'agit de l'équivalent d'un sujet de propos (pouvant s'apparenter, de près ou de loin à "au sujet de", on mettra le génitif :
Àt alvokadak dysertun ed klindun = l'avocat parle de son client.
Dœmet ni diprídatene = pense aux impôts
Rœdhit nit hœnden = fait attention au chien (ne l'écrase pas*).


S'il s'agit d'une provenance (vente, danger, etc.) là, c'est l'circonstanciel :
Àt alvokadak lokùtun pœr ed klindakev = l'avocat parle pour son client (en son nom)
Da kova ùt lægsarges ni à thógdax = il a acheté un pantalon au vendeur.
Rœdhit nit hœndev = fait attention au chien (il est dangereux).






*Ça, c'est nouveau : avant, je mettais l'accusatif.

Très intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Tútarä    Mar 26 Juil 2016 - 22:42

Anwelda a écrit:
Très intéressant !
Sauf que j'ai lapsusé un brin : c'est
Àt alvokadak dysertun ed klindaken, puisque le client est un homme, sinon, dans une généralité on aurait mis au présent simple et au neutre :

Àt alvokadu dysert ed klindun


Au temps pour moi !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heliomega



Messages : 591
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : "Hauts-de-France"

MessageSujet: Re: Tútarä    Mar 26 Juil 2016 - 23:07

Voilà! J'ai finis ma trad:

Ël Xye bëel xay bëgle tom kal të, keyl Zhkyaal Zhgëal wom

Les Fort_grand droit_vie et droit_mort hommes sur, comme courage_personnes honte_personnes diriger.

Les géants ont les droits de vie et les droits de mort sur les hommes, comme les courageux dirigent les honteux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tútarä    Mer 27 Juil 2016 - 12:10

Heliomega a écrit:
Voilà! J'ai finis ma trad:

Ël Xye bëel xay bëgle tom kal të, keyl Zhkyaal Zhgëal wom

Les Fort_grand droit_vie et droit_mort hommes sur, comme courage_personnes honte_personnes diriger.

Les géants ont les droits de vie et les droits de mort sur les hommes, comme les courageux dirigent les honteux.

Oups, je n'avais pas mis la littérale. La voici :

comme_honteuxACC_dignesNOM_commander_sur_hommesACC_géantsNOM_vieACC_et_mortNOM_choisir
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tútarä    Sam 30 Juil 2016 - 15:09

Je pense m'occuper d'une petite mise à jour qui devrait arriver assez vite : la présence de l'aspect résultatif, au niveau verbal. Le tútarä s'inspirant principalement du chinois en ce qui concerne le fonctionnement verbal, je pense donc inclure cette caractéristique.
Revenir en haut Aller en bas
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Tútarä    Sam 30 Juil 2016 - 17:30

Anwelda a écrit:
Je pense m'occuper d'une petite mise à jour qui devrait arriver assez vite : la présence de l'aspect résultatif, au niveau verbal. Le tútarä s'inspirant principalement du chinois en ce qui concerne le fonctionnement verbal, je pense donc inclure cette caractéristique.

Au chinois ? Cela m'intéresse, je vais aller fouiller cela d'un peu plus près.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tútarä    Mar 9 Aoû 2016 - 12:51

Ziecken a écrit:
Au chinois ? Cela m'intéresse, je vais aller fouiller cela d'un peu plus près.

Avec le temps, je me rends compte que le tútarä prend une tournure de plus en plus isolante...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tútarä    Jeu 11 Aoû 2016 - 15:53

Exclamation Je suis actuellement en train de procéder à une révision complète de la grammaire, de manière à donner un aspect plus agglutinant et isolant au tútarä. D'avance, je m'excuse donc si les prochains posts mettront du temps à venir Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tútarä    Sam 13 Aoû 2016 - 13:21

Avant de m'attaquer aux modifications grammaticales, j'ai d'abord voulu préciser un peu la phonétique du tútarä, n'ayant quasiment rien fait dessus avant. Donc, j'ai eu le temps de m'attaquer à la phonotactique et aux structures syllabiques.

Débuts de syllable non-autorisés : /ʍ/, /ʁ/, /dʒ/ et /ʎ/.

Noyau non-autorisés : /tʃ/ et /ʔ/.

Codas non-autorisées : /ⱱ/ et /ʍ/.

Séquences syllabiques autorisées :

a) -CVCV-
b) -CVCCV-
c) -CCVCC-
d) -VCVCVCC-

Evidemment, il est fort possible que tout cela vienne à être modifié. C'est juste un premier jet.

NB : les séquences syllabiques présentées ici ne sont évidemment pas les seules structures syllabiques existantes. Ces séquences peuvent très bien s'assembler ou se décomposer pour former des schéma plus longs ou différents. Chaque séquence se découpe différemment. En fait, il n'existe que deux types de séquences en tútarä : les séquences paires et les séquences impaires.

Les séquences paires ne peuvent se découper qu'en deux uniquement (a= -CV- + -CV-). En revanche, les nouvelles séquences obtenues peuvent se lire à l'endroit  (-CV-) et à l'envers (-VC-).

Les séquences impaires se découpent différemment selon le groupe. Voici donc les différentes coupes des différents groupes.

b= -CV- + -C- + -CV-
ou -CV- + -CC- + -V-

c= -CC- + -V- + -CC-

d= -VC- + -VC- + -VC- + -C-
ou -V- + -CV- + -CV- + -CC-

Ainsi, les mots peuvent être constitués d'un schéma syllabique simple (c'est-à-dire constitué d'une séquence basique ou deux séquences (ou plus) basiques alignées l'une après l'autre), ou d'un schéma syllabique complexe (c'est-à-dire constitué d'une ou plusieurs séquences extraites des séquences basiques assemblées ensemble).

Exemple de mot simple :
a= -CVCV-
Tana

Exemple de mot complexe :
a= -CVCV-
c= -CC- + -V-
--> -CVCV- + -V- + -CC-
Tanaitsh

EDIT : de manière à être plus compréhensible, voici comment je découpe les structures syllabiques :
_schéma : séquences assemblées, le résultat final (=mot)
_séquence : unité phonétique composée de sous séquences
_sous-séquence : unité phonétique composée de phonèmes.

Ainsi, tana est un schéma, composé de la séquence (a), elle-même composée des sous-séquence -CV- et -CV-.
Tanaitsh est un schéma composé des séquences (a) (=sous-séquence -CV- et -CV-) et (c) (sous-séquence= -CC- et -V-).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tútarä    Dim 14 Aoû 2016 - 1:43

Quelques modifications phonétiques :

_disparition du son /y/
_apparition de nouvelles diphtongues (/au/, /ie/, /io/, /ia, et /iu/)
_apparition de nouvelles diphtongues longues (/a:i/, /a:u/, /i:e/ et /i:o/)
_disparition totale de l'accent tonique.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Tútarä    Dim 14 Aoû 2016 - 10:34

Anwelda a écrit:
_disparition du son /y/.
Dommage ! Crying or Very sad Uh, uh ! uuuuhhh !! Crying or Very sad

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tútarä    Dim 14 Aoû 2016 - 12:30

Anoev a écrit:
Dommage ! Crying or Very sad Uh, uh ! uuuuhhh !! Crying or Very sad

Désolé, j'ai privilégié les sons arrières Smile

Sinon, voici un exemple de phrase avec la nouvelle grammaire élaborée cette nuit :

"Na rha chänúl whil tan va rhu rainich-alk".

"L'homme est avec la femme".

Analyse :

na : préposition indiquant le rôle de sujet
rha : article défini masculin singulier
chänúl : homme
whil : verbe être
tan : particule verbale de présent général
va : préposition indiquant le rôle de COD
rhu : article défini féminin singulier
rainich : femme
-alk : postposition indiquant le comitatif (="avec") attachée au nom.[/quote]

On remarque un changement de la typologie, étant maintenant du type SVO (en réalité, je n'arrive pas à me décider de savoir si je garde la OSV, mais bon...).


Dernière édition par Anwelda le Dim 14 Aoû 2016 - 15:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Tútarä    Dim 14 Aoû 2016 - 13:03

Anwelda a écrit:
Désolé, j'ai privilégié les sons arrières Smile.
Si tu favorise les sons arrières, comment expliques-tu l'arrivée de diphtongues comme [ia], [ie], & [a:i] lesquelles sont toutes constituées de sons antérieurs ([a], [e], [i]).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tútarä    Dim 14 Aoû 2016 - 13:54

Anoev a écrit:
Si tu favorise les sons arrières, comment expliques-tu l'arrivée de diphtongues comme [ia], [ie], & [a] lesquelles sont toutes constituées de sons antérieurs ([a], [e], [i]).

Je parlais uniquement des monovoyelles. Pour ce qui est des diphtongues, oui. C'est une autre histoire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Tútarä    Dim 14 Aoû 2016 - 14:11

Anwelda a écrit:
Je parlais uniquement des monovoyelles.
Razz Arf !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tútarä    Dim 14 Aoû 2016 - 15:55

Finalement, j'ai décidé de garder l'ordre OSV (qui correspond mieux à la laideur du tútarä). La phrase devrait donc être "va rhu rainich-alk na rha chänúl wil tan" (NB : "whil" devient "wil", conformément aux règles phonotactiques).
Revenir en haut Aller en bas
Troubadour mécréant



Messages : 1333
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Tútarä    Dim 14 Aoû 2016 - 16:34

Anwelda a écrit:
va : préposition indiquant le rôle de COD.

Influence du kotava? Le "va" est en l'espèce le mot le plus courant et le plus "représentatif" de cette langue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tútarä    Dim 14 Aoû 2016 - 17:14

Troubadour a écrit:
Influence du kotava? Le "va" est en l'espèce le mot le plus courant et le plus "représentatif" de cette langue.

Non, pas du tout, c'est juste ce qui me venait sur le moment, j'étais pressé (et pour être franc, je n'ai pas le temps d'étudier ne serait-ce qu'un peu d'autres idéolangues)... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Kotave



Messages : 1592
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Tútarä    Dim 14 Aoû 2016 - 18:12

Intéressante coïncidence... Va serait-il le mot naturel pour désigner l'accusatif Suspect ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tútarä    Dim 14 Aoû 2016 - 19:41

Kotave a écrit:
Intéressante coïncidence... Va serait-il le mot naturel pour désigner l'accusatif Suspect ?

Qui sait !
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Tútarä    Dim 14 Aoû 2016 - 20:20

Comment naissent les coïncidences ? Comment deux idéolinguistes, sans aucune consultation et encore moins de consultation, peuvent se retrouver avec le même mot, pour le même sens et/ou la même fonction ? Certains mots seraient-ils prédestinés à avoir une fonction particulière ? J'y crois pas ! ce s'rait trop énôôrme.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tútarä    Dim 14 Aoû 2016 - 20:23

Anoev a écrit:
Comment naissent les coïncidences ? Comment deux idéolinguistes, sans aucune consultation et encore moins de consultation, peuvent se retrouver avec le même mot, pour le même sens et/ou la même fonction ? Certains mots seraient-ils prédestinés à avoir une fonction particulière ? J'y crois pas ! ce s'rait trop énôôrme.

Je pense que c'est du hasard (autrement, ça me ferait peur... D'autant que "va" aurait très bien pu se prononcer /βɑ/). Qui est le créateur du kotava ? Kotave ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tútarä    Aujourd'hui à 14:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Tútarä
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Prière du Tarâwîh : Sounnah ou innovation ?
» Humains barbares et chiens tarés, abomination !
» la famille duggar
» Chaleureuses salutations
» Marie ! Explication

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: