L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Volapük

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Volapük    Dim 4 Nov 2012 - 15:40

Clic a écrit:
Moi je trouve qu'en russe il y a trop de [j], que ça noie le reste. En fait j'apprécie les langues bien articulée Very Happy

Bofi, moaï çia mié diérianch pas diou tout...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Volapük    Sam 10 Nov 2012 - 1:15

http://www.youtube.com/watch?v=vCCuwtnvV8g
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Volapük    Dim 11 Nov 2012 - 12:51

Patrick Chevin a écrit:
En volapük, on se contente de golob = je vais à pied...
Sbgodin a écrit:
Après une courte recherche, je trouve que golob signifie Je vais.
http://personal.southern.edu/~caviness/volapuk/hbov/hbv.htm

Pour ça, j'aime bien le volapük : une conjugaison ultra-simple, et pourtant, complète :

golob = je vais
golol = tu vas
golor = vous allez (vouvoiement)
golos, golom = il va
golof = elle va.

Pour le pluriel, on ajoute simplement un -S : golobs = nous allons, golors = ustedes van.

Les modes & les temps se font grâce à des affixes : préfixes (temps) & suffixes (modes). Que rêver de mieux ? Même l'aneuvien ne fait pas aussi bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Volapük    Dim 11 Nov 2012 - 13:48

lsd a écrit:
A quoi bon des conjugaisons si on veut faire simple, je n'en utilise pas et m'en porte comme charme drunken

Chacun ses aspirations & ses goûts. J'aime bien une conjugaison logique & complète, sans (trop) d'exceptions. Si j'avais été assez gonflé, je me serais entièrement investi dans une langue à-priori, et il n'y aurait plus aucune exception (le ŧhub n'est pas assez développé). Les exceptions et flexions "tordues" existant en aneuvien sont dues, pour l'essentiel, à des racines à-postériori fàk, fàkta faktéa (du lat FACTVM, supin de FACIO FACERE). • est inspiré de l'absence du verbe être en russe à l'indicatif présent.


Dernière édition par Anoev le Dim 11 Nov 2012 - 13:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Volapük    Dim 11 Nov 2012 - 13:50

Patrick Chevin a écrit:
http://www.youtube.com/watch?v=vCCuwtnvV8g

J'avais déjà vu cette langue et ça ne m'avait pas convaincu d'apprendre le volapük...
1) Deux locuteurs seulement en Angleterre (et comme ce reportage date, on ne sait pas s'ils sont toujours en vie).
2) Je ne perçois pas de beauté dans cette langue, déjà que prononcée à l'anglaise, ça donne "vola-puke" (to puke = vomir) et qu'apparemment il faut prendre l'accent allemand pour la parler.
3) Est-ce que j'entends l'un des deux hommes dire "birdo" (ou "birdis") quand ils sont sur la colline ? Donc ils trichent et utilisent l'espéranto ?

Sinon, Antoine de Caunes et J. P. Gaultier ont une prononciation exécrable de l'anglais... Evil or Very Mad

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Volapük    Dim 11 Nov 2012 - 14:27

Je ne suios pas bien sûr que, bien qu'une langue auxiliaire soit en principe, "taillée" pour tous locuteurs, des anglopphones soient la meilleure promotion pour le volapük Suspect . Et si par d'ssus m'marché, y parlent en espérantük... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Volapük    Lun 12 Nov 2012 - 0:58

lsd a écrit:

pas plus que beaucoup de britanique parlant français Very Happy
Au moins sur BBC, quand ils prononcent les noms français, ils ne les écorchent pas.

Citation :
quant à l'accent allemand, s'agissant de LAI, il faudrait s'attendre à (et accepter) des accents très hétéroclites ( et à couper au couteau (à la JPG ou ADC parlant anglais par ex )) Twisted Evil
Ils sont anglais tous les deux, donc je ne vois pas trop l'intérêt de prendre un accent allemand, et encore moins d'utiliser l'espéranto...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Volapük    Lun 12 Nov 2012 - 1:02

lsd a écrit:
Et qu'en est-il des autres LAI y a-t-il des exclusions/problèmes quant à l'accent de telles ou telles communautés linguistiques , Shocked

Je r'connais ! D'ailleurs, ce s'rait quoi, un "accent volapük" ? tout comme un "accent espéranto", d'ailleurs ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Volapük    Lun 12 Nov 2012 - 1:30

Je crois que l'accent caricatural frenchie de l'émission eurotrash était entièrement intentionnel, c'était pour faire marrer l'auditoire british:
Edit: avec un certain succès apparemment: http://www.youtube.com/watch?v=t_3JhBCmWaI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Volapük    Mer 14 Nov 2012 - 15:18

lsd a écrit:
A quoi bon des conjugaisons si on veut faire simple, je n'en utilise pas et m'en porte comme charme drunken

Chez nous (au Brésil) les gens prennent de plus en plus de liberté avec la grammaire. Ça ne serait pas grave s'ils remplaçaient ce qu'ils suppriment pas autre chose... Hélas...
En fait on en arrive à penser A, dire B et comprendre C...

Quelques exemples (en français):

"Bonjour! Comment tu appelles?"
"C'est l'école que j'ai étudié."
"Cette crème étale bien sur le visage."
"Je écouté les voisins se disputer mais j'ai pas entendu..." (au lieu de "j'ai entendu mais j'ai pas écouté")
"Il a parlé que..." (au lieu de "il a dit que...")


Dernière édition par Patrick Chevin le Mer 14 Nov 2012 - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bororo



Messages : 477
Date d'inscription : 15/05/2012

MessageSujet: Re: Volapük    Mer 14 Nov 2012 - 21:58

lsd a écrit:
C'est l'analphabétisme qui fait évoluer les langues Twisted Evil

D'une part, le taux d'alphabétisation au Brésil est de 92% (en 2008) ; et d'autre part, les langues évoluent quoi qu'il arrive, avec ou sans alphabétisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bororo



Messages : 477
Date d'inscription : 15/05/2012

MessageSujet: Re: Volapük    Mer 14 Nov 2012 - 22:56


Conjecture pour conjecture, il semble que ce soit plutôt les jeunes femmes qui se trouvent sur la "ligne de front" du changement linguistique. Or d'après ce tableau elles sont aussi nettement plus alphabétisées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Volapük    Ven 18 Jan 2013 - 19:51

bororo a écrit:
lsd a écrit:
C'est l'analphabétisme qui fait évoluer les langues Twisted Evil

D'une part, le taux d'alphabétisation au Brésil est de 92% (en 2008) ; et d'autre part, les langues évoluent quoi qu'il arrive, avec ou sans alphabétisation.

Il ne faut pas prendre les statistiques officielles au pied de la lettre. Être alphabétisé au Brésil, ça consiste à savoir écrire son nom. Beaucoup de diplômés de l'enseignement "supérieur" sont incapable de rédiger le moindre texte, voire de comprendre ce qu'ils lisent...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Volapük    Mer 11 Déc 2013 - 16:00

J'ai "découvert", grâce au wiktionnaire, le moyen d'avoir des traductions (par mots : faut pas rêver !) en volapük. Y a pas grand chose (environ 400 mots dont beaucoup de noms propres), c'est pas vraiment pratique : y faut cliquer sur le mot pour avoir sa traduction en bas d'une autre page, mais c'est tout ce que j'ai pu trouver pour le moment. Je recherche encore un VRAI dico français-volapük (entre 10 et 20 kilomots ne serait pas un luxe, encore que, le volapük ayant une forte caractéristique agglutinante, 5 kiloracines au minimum devraient faire l'affaire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3329
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Volapük    Mer 11 Déc 2013 - 17:34

Un dictionnaire :
http://archive.org/stream/dictionnairevol00kercgoog#page/n171/mode/2up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Volapük    Mer 11 Déc 2013 - 18:54

Djino a écrit:
Un dictionnaire :
http://archive.org/stream/dictionnairevol00kercgoog#page/n171/mode/2up

Oh !!! Merci !!!  cheers cheers cheers cheers cheers cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave



Messages : 1592
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Volapük    Mer 18 Juin 2014 - 16:59

Hier soir, malgré l'épreuve du baccalauréat qui m'attendait ce matin, j'ai continué ma lecture de La Disparition, le fameux roman lipogramme en E de Georges Perec. Mais ce qui m'a motivé à en parler sur ce forum est la mention, à l'avant-deux-centième page, du chinook et du volapück* sur la même ligne, les deux langues évoquant l'incompréhension pour un des personnages.
Une telle coïncidence ne méritait pas de passer inaperçue, n'est-ce pas Wink ?

* avec un C, bizarrement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave



Messages : 1592
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Volapük    Mer 18 Juin 2014 - 18:41

Pour symboliser l'abscons, G.P. aurait pu parler du chinois, comme on le fait souvent, puisque de toute façon le nom de cette langue ne contient aucun E.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Volapük    Mer 18 Juin 2014 - 19:09

Kotave a écrit:
Pour symboliser l'abscons, G.P. aurait pu parler du chinois, comme on le fait souvent, puisque de toute façon le nom de cette langue ne contient aucun E.
Alors que le volapük contient des E, puisque c'est la flexion du datif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino



Messages : 3329
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Volapük    Mer 18 Juin 2014 - 20:44

Kotave a écrit:
(...) la mention, à l'avant-deux-centième page, du chinook et du volapück* sur la même ligne, les deux langues évoquant l'incompréhension pour un des personnages.

J'avais vu la même utilisation du mot volapük dans ce chapitre de "La maladie infantile du communisme (le gauchisme)", de Lénine :

Lénine a écrit:
Tout cela ce n'est que l'a b c. Tout cela est simple et clair. Pourquoi a-t-on besoin d'y substituer je ne sais quel charabia, je ne sais quel nouveau volapük ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Kotave



Messages : 1592
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Volapük    Mer 18 Juin 2014 - 21:02

Citation :
Alors que le volapük contient des E, puisque c'est la flexion du datif.

Je parlais du nom de la langue : CHINOIS, en français, ne contient aucun E. Par conséquent, Perec aurait pu se débrouiller pour tourner l'expression "c'est du chinois" avant d'éviter le E maudit. Par exemple, j'ai remarqué qu'il utilisait souvent "il s'agis(sai)t" à la place de "c'est/c'était". Ainsi, le dénommé Augustus aurait pu dire "qu'il s'agissait de chinois pour lui" Smile.


Citation :
J'avais vu la même utilisation du mot volapük dans ce chapitre de "La maladie infantile du communisme (le gauchisme)", de Lénine :

Décidément, les langues auxiliaires ont dû marquer l'entre deux siècles Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bororo



Messages : 477
Date d'inscription : 15/05/2012

MessageSujet: Re: Volapük    Mer 18 Juin 2014 - 21:14

Kotave a écrit:

le dénommé Augustus aurait pu dire "qu'il s'agissait de chinois pour lui" Smile.

Ah non, il n'aurait jamais dit ça, ou alors GP aurait failli à sa mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave



Messages : 1592
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Volapük    Mer 18 Juin 2014 - 22:42

Aïe, je n'ai pas fait preuve de la même rigueur que lui Sad
La phrase exacte est "Ça a tout du chinook ou du volapück [...]", donc on pourrait remplacer ces deux langues par "chinois", et là, je pense ne pas faire d'erreur Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Volapük    Jeu 19 Juin 2014 - 0:09

od² a écrit:
Les chefs d'états du XXe siècle n'avait pas le volapuk en bonne grâce (l'espéranto non plus d'ailleurs)...
Parce qu'ils ont pensé (à tort, peut-être, du moins je crois) que les espérantistes ou volapükistes allaient remplacer LES LANGUES NATIONALES par des ces langues auxiliaires. Ce qui les rendaient (à juste titre) réticents. Mais remplaçons "espéranto" ou "volapük" par "basic english" ou "globish", et là, effectiv'ment, y aurait de quoi se passer la rate au court-bouillon !

Encore un coup, les langues auxiliaires ne sauraient se substituer aux langues nationales. J'irais même plus loin : supposons que, par exemple, on enseigne l'espéranto, le volapük, ou l'uropi au CM1 ; ça ne devrait pas empêcher l'apprentissage de l'allemand, de l'anglais, du néerlandais ou du slovaque en sixième. Ce qui serait plus difficile à faire admettre, mais qui serait pourtant nécessaire, c'est que l'anglais ne soit plus langue obligatoire dans certaines disciplines professionnelles, et qu'elle se retrouve "au même niveau que les autres". Et ce serait presque tant mieux, car ceux qui choisiraient cette langue, ça deviendrait par choix et non plus par contrainte. Actuellement, les élèves "choisissent" l'anglais, comme certains de leurs aînés d'"au-delà-du-rideau-d'fer" choisissaient le russe, à peu d'choses près.


Dernière édition par Anoev le Dim 31 Jan 2016 - 2:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Volapük    Jeu 19 Juin 2014 - 0:37

od² a écrit:
Jette un coup d’œil au rapport Grin...
L'économie elle se fait AUSSI en imposant une LAI au détriment des autres langues...
...Comment se pourrait-il être autrement.
C'est un peu réducteur, non ?

J'en ajouterais deux autres :

  • le tout-au-français (eh ! après tout, hein ! En Amérique, les Québécois sont bien obligés d'apprendre l'anglais ; pourquoi en Europe, en contrepartie les Britanniques ne devraient-ils pas apprendre le français ?
  • Dans chacun des pays, un locuteur apprendrait la langue de son pays, une langue limitrophe ou une langue régionale et une LAI comme l'espéranto ou l'uropi.


La dernière des soluces ne seraient certes pas la plus économique, mais ce serait, par rapport aux autres, la plus équitable. Le tout-au-français étant, bien sûr, une blague en réponse à la provoc du tout-à-l'anglais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Volapük    Aujourd'hui à 21:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Volapük
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Espéranto, Ido et Volapük
» Classe de volapük ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: