L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'athonien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tonio103



Messages : 17
Date d'inscription : 01/09/2016
Localisation : Suisse

MessageSujet: L'athonien   Dim 11 Sep 2016 - 17:21

Dans mon post de présentation, j'avais parlé de 7 de mes idéolangues. Je vais commencé par vous présenter l'athonien car c'est la plus récente (presque) et celle qui démontre ce que je préfère dans l'idéolinguisme le plus : l'approche historique/diachronique.

1. Introduction

L'athonien (en athonien : αθονὺάνϊι (athonyániy [a.θo'nja.niː(j)]) est une langue romane parlée sur l'île d'Athonie, à l'ouest de la Crête. Elle est l'également l'une des trois langues officielles du Royaume et de la Démocratie d'Athonie au côté du grec et du français. Elle est parlée par un peu plus de 25% de la population (~500'000) et est aussi parlée minoritairement dans les territoires d'outremer d'Athonie, surtout sur les Îles de la Citadelle.

L'athonien est une langue romane orientale relativement conservatrice. Elle n'a connu que 3 palatalisations (seul le Sarde en a connu moins : 2) et à l'instar du roumain, a gardé trois genres et un système casuel.

Par l'influence du grec, l'athonien a aussi connu une lénition importante des ses consonnes, est la seule langue latine a encore être écrite au XXIème siècle à l'aide d'un alphabet non-latin (le grec) et possède de nombreux doublons lexicaux grecs et latins.

2. Phonologie

2.1 Consonnes
xBilabialesLabio-dentalesDentalesAlvéolairesAlvéolo-palatalesPalatalesVélaires
Nasalesμ
/m/
ν
/n/
(/ŋ/)³
Occlusivesπ-μβ
/p/-/b/
τ-νδ
/t/-/d/
(/c/)²-(/ɟ/)²κ-γκ
/k/-/ɡ/
Fricativesφ-β
/f/-/v/
θ-δ
/θ/-/ð/
σ-ζ
/s/-/z/⁴
(/ɕ/)¹-(/ʑ/)¹χ-γ+ι/ε/η/υ ou ζὺ
/ç/-/ʝ/
γ+α/ο
/ɣ/
Spirantes
/j/

/w/
Rouléesρ-γκρ
/r/-/rː/
Battues/ɾ/
Latéralesλ
/l/
λλ
/ʎ/
(¹)Allophones de /ç/ et de /ʝ/ devant consonnes
(²)Allophones de /k/ et de /g/ devant /i/,/y/,/ɪ/ et parfois /e/
(³)Allophone de /n/ devant /k/ et /g/
(⁴)Le /z/ n'existe qu'après /g/ ou dans des emprunts au grec


2.1.1 les consonnes spécifiques à l'Athonien
-/ç/ Comme le ch allemand dans 'ich', càd, comme un ch mais prononcé plus en arrière de la bouche. 
-/ʝ/ Même que le précédent mais voisé
-/θ/ Comme le th anglais dans 'through'
-/ð/ Comme le th anglais dans 'the'
-/ɣ/ Similaire au 'r' français, mais prononcé plus en avant dans la bouche
-/r/ R "battu" (càd avec un seul jet d'air) entre deux voyelles. Est roulé au voisinage d'une autre consonne et au début d'un mot.
-/rː/ prononciation de <γκρ> à Hydropolis. Long r roulé.
-/ʎ/ Comme le 'gli' italien


2.1.2 Palatalisation
L'athonien a connu trois des palatalisation romanes :
1) palatalisation de /di>dj/ ou de /ti>tj/
Gaudium > */'gaw.dzu/>γαυδ /ɣawðᵊ/ gaudh "joie"
Fractionis > */frak'tso.nis/>φρηχθόνς /frɪç'θons/ frîxthons "stop, halte, arrêt"
Ici on peut voir que la lénition de l'athonien entraine la disparition de cette palatalisation. Cependant, cela peut expliquer la présence d'un /ð/ ou d'un /θ/ devant les voyelles /a/, φρηχθόνς /frɪç'θons/ aurait donné φρηχτόνς /frɪç'tons/ sans, par exemple.
2) Palatalisation des non-labiales devant /i/eV>jV/
Filius > */'ɸe.ʎys/>φηλλυς /'fɪ.ʎɵs/ fîllus "fils"
Glaciem > */'ʎɛ.ʝje/>λλεγη /'ʎe.ʝɪ/ llegî "glace"
3) Palatalisation de k/g devant /i/
Civitatem > /t͡çi.βi'ta.te/ > χιβταθη /çif'ta.θɪ/ xiftathî "ville fortifiée"
4) Pas de palatalisation devant /e/ ou /ɛ/
Caelum > */'kɛ.lu/>κιηλι /'kiː.li/ kiîli "ciel, ciel diurne, plafond"

L'athonien connait aussi une palatalisation des occlusives vélaires devant les occlusives alvéolaires. C'est ainsi que l'on a Iactare > ὺεχτερη /jeç'te.rɪ/ yexterî "jeter", Factum > φεχτιϊ /'feç.tiː/ fextyi "fait" et *Exdormire > ηιχνδουρμιρη /ɪç.dur'mi.rɪ/ îxdourmirî "réveiller".

2.1.3 Lénition
De façon très similaire au grec, l'athonien a connu une lénition –ou fricativation– d'une grande part de ces consonnes :

/g/ > /ɣ/
/b/ > /β/ > /v/
/p/ > /ɸ/ > /f/ excepté devant /a/
donnant l'unusuel φενη /fe.nɪ/ fenî "pain"
/t/ > /θ/ excepté devant /a/ /o/ et /u/
/d/ > /ð/ excepté devant /a/ /o/ et /u/
Une palatalisation /ç/ ou /ʝ/ peu empêcher les deux lénitions précédentes.


2.2 Les voyelles


Les losanges, représentent les voyelles non arrondies
Les ronds, les voyelles arrondies
En rouge, les voyelles toniques
En noir, les voyelles se trouvant uniquement en position atone
En doré, les voyelles longues.

2.2.1 Particularité des voyelles de l'athonien

L'athonien a connu de manière général une fermeture de ses voyelles, expliquant pourquoi on trouve des /e/ ou /ɪ/ là où en latin on avait /a/ (le premier dans les position toniques le second en fin de mot ou en position atone), pourquoi l'athonien possède un η (êta/îta, se prononçait en athonien médiéval /e/) se prononçant /ɪ/ (i pré-fermé, càd comme le i anglais dans "bit") et pourquoi la partie inférieure de son trapèze vocalique est presque vide.
La voyelle /iː/ est une voyelle particulière s'écrivant <ιη> ou <ιή> se trouvant seulement après ou avant certaines consonnes. La séquence ϊι /ij/ iy a aussi beaucoup tendance à être prononcée /iː/ en athonien contemporain.
La voyelle /ɵ/ (son proche de /ə/ mais vraiment arrondi et plus fermé) est une prononciation de υ en position atone finale avant des consonnes.

2.2.3 Évolution des voyelles de l'athonien

Tableau comparé de l'évolutions des voyelles toniques libres :
LatinAthonien médiévalAthonien moderneLangues Rom. balk.Langues Rom. occ.Français
Ī/i//i//i//i//i/
Ĭ/e//ɪ//e//e//wa/
Ē/e//ɪ//e//e//wa/
Ĕ/ɛ//e//ɛ//ɛ//je/
Ā/a//a//a//a//e/ ou /ɛ/
Ă/a//a//a//a//e/ ou /ɛ/
Ŏ/o//o//o//ɔ//ø/ ou /œ/
Ō/o//o//o//o//ø/ ou /œ/
Ŭ/u//u//u//o//ø/ ou /œ/
Ū/y//y//u//u//y/
Par ce tableau, on peut voir que l'athonien a connu une évolution très proche des langues romanes balkaniques, expliquant pourquoi l'athonien est souvent classé au côté du roumain. 
Ce tableau ne reflète néanmoins pas l'entièreté de la réalité. Le /o/ par example connaît une diphtongaison après les consonnes fricatisées ou avant la palatisation et est devenu /u/. On trouve quelque chose de similaire avec /a/ qui devient /e/ avant une consonne voisée ou avant un /k/ se transformant en /ç/.

On a aussi le cas des voyelles atones. Les voyelles atones changent plus rapidement que les voyelles toniques car plus faibles.
Ainsi en athonien de la renaissance, on avait :
Latininitiales
libres
initiales
entravées
pré-toniques
libres
pré-toniques
entravées
post-toniques
libres
post-toniques
entravées
finales
absolues
finales
entravées
Īiidisparaîtidis.iii
Ĭiidis.idis.iii
Ēiidis.idis.iii
Ĕɪɪɪɪdis.ɪɪɪ
Āaaɪedis.ɪɪe
Ăaaɪedis.ɪɪe
Ŏooouuyyu
Ōooouuyyu
Ŭyyuuuyiy
Ūyyuuuyiy
Ce qui donnera en athonien moderne :
Latininitiales
libres
initiales
entravées
pré-toniques
libres
pré-toniques
entravées
post-toniques
libres
post-toniques
entravées
finales
absolues
finales
entravées
Īii-i/--i/-i/-i/-
Ĭii-i/--i/-i/-i/-
Ēii-i/--i/-i/-i/-
Ĕɪɪɪɪ-ɪɪɪ
Āaaɪe-ɪɪe
Ăaaɪe-ɪɪe
Ŏooɵuuɵiu
Ōooɵuuɵiu
Ŭyouuuɵi/-ɵ
Ūyouuuɵi/-ɵ
note : une voyelle libre est une voyelle finissant sa syllabe tandis qu'une voyelle entravée est une voyelle se trouvant dans une syllabe se terminant par une consonne. Par example dans DOMINUS o est libre mais dans DOMNUS o est entravé. 
Les initiales sont les voyelles dans la première syllabe, aussi appelées contre-toniques. Les voyelles pré-toniques se situent entre les initiales et la toniques, d'où parfois leur nom "d'inter-toniques". Les post-toniques sont les syllabes après les tonique mais avant la finale.


Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, la prochaine fois nous nous intéresserons à la graphie.


Dernière édition par Tonio103 le Mar 13 Sep 2016 - 16:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tonio103.deviantart.com
Heliomega



Messages : 591
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : "Hauts-de-France"

MessageSujet: Re: L'athonien   Dim 11 Sep 2016 - 19:03

J'aime beaucoup cette phonologie, surtout la partie avec l'évolution au cours du temps.
Il faudrait que je m'en inspire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2433
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: L'athonien   Dim 11 Sep 2016 - 19:39

Certains dialectes italiens du nord ont aussi connu une fricativisation (mais seulement à l'intervocalique il me semble). Cela va donner à cette langue un cachet particulier ! J'en avais un peu marre des langues romanes clones de l'espagnol...
Dans le tableau des voyelles toniques libres, je vois déjà une erreur : c'est le Ū qui a donné le français /y/, comme dans LŪNA > lune, MŪRU > mur, etc.
Aussi, dans le tableau des consonnes, [ŋ] est une consonne vélaire, pas palatale.

Je trouve l'évolution des voyelles très intéressante. Vivement l'histoire de l'orthographe !

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
LlenguaPuerchîsca



Messages : 518
Date d'inscription : 14/06/2015
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'athonien   Dim 11 Sep 2016 - 19:57

Très intéressant... Surprised
Aurais-tu un exemple de texte bref pour voir ce que ça donne sur la longueur ?
Merci bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonio103



Messages : 17
Date d'inscription : 01/09/2016
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: L'athonien   Dim 11 Sep 2016 - 20:04

Mardikhouran a écrit:
Certains dialectes italiens du nord ont aussi connu une fricativisation (mais seulement à l'intervocalique il me semble).
En réalité, le français a aussi connu une fricativisation dans le même contexte, c'est juste que cela ne se voit souvent pas car la consonne a totalement disparue après cout. Par exemple, on a de forte raison de penser que videre>voir a passé par une étape /ve'ðeir/ ou securum>sûr par /se'ɣyː.ru/. Sa ce voit encore dans fabam>fève.
Mardikhouran a écrit:
Cela va donner à cette langue un cachet particulier ! J'en avais un peu marre des langues romanes clones de l'espagnol...

J'espère que cela atteindra tes attentes ^^
Mardikhouran a écrit:
Dans le tableau des voyelles toniques libres, je vois déjà une erreur : c'est le Ū qui a donné le français /y/, comme dans LŪNA > lune, MŪRU > mur, etc.
Aussi, dans le tableau des consonnes, [ŋ] est une consonne vélaire, pas palatale.
Oh, zut, j'ai intervertit Ū et Ŭ, et ŋ, je ne sais pas il est parti ce promener xD Bref c'est corrigé maintenant.

Mardikhouran a écrit:
Je trouve l'évolution des voyelles très intéressante. Vivement l'histoire de l'orthographe !
Content que ça te plaise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tonio103.deviantart.com
Tonio103



Messages : 17
Date d'inscription : 01/09/2016
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: L'athonien   Dim 11 Sep 2016 - 20:50

LlenguaPuerchîsca a écrit:
Très intéressant... Surprised
Aurais-tu un exemple de texte bref pour voir ce que ça donne sur la longueur ?
Merci bien !

Oui, il existe déjà deux textes que tu peux consulter ici (sur Deviant Art) : http://tonio103.deviantart.com/art/Our-Father-Medieval-Athonian-translation-616492959
http://louis-michel-ist.deviantart.com/art/Linguistic-Test-623525645

Le premier est le Notre Père en athonien médiéval et le second, la déclaration des droits de l'homme en athonien moderne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tonio103.deviantart.com
bedal



Messages : 3664
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: L'athonien   Dim 11 Sep 2016 - 20:51

Oula, le romanais est loin d'être aussi cohérent linguistiquement, il est un peu trop italien...

J'aime vraiment l'athonien Wink langue romane écrite en grec !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16254
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: L'athonien   Dim 11 Sep 2016 - 21:03

Tonio103 a écrit:
Oui, il existe déjà deux textes que tu peux consulter ici (sur Deviant Art) : http://tonio103.deviantart.com/art/Our-Father-Medieval-Athonian-translation-616492959
http://louis-michel-ist.deviantart.com/art/Linguistic-Test-623525645
La réalisation est superbe ! Particulièrement le Notre Père, très habilement photoshopisé : on reconnait le travail d'artiste avec la perspective.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Heliomega



Messages : 591
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : "Hauts-de-France"

MessageSujet: Re: L'athonien   Dim 11 Sep 2016 - 21:16

Mardikhouran a écrit:
J'en avais un peu marre des langues romanes clones de l'espagnol...

En y réfléchissant je trouve que tu as totalement raison. La plupart sonnent très espagnoles et c'est pour cela que je ne m'y intéresse pas (je préfère me concentrer sur l'espagnol Very Happy ).
L'athonien va sans-doute faire revivre ma passion pour les langues et idéolangues romanes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16254
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: L'athonien   Dim 11 Sep 2016 - 22:56

En fait, l'interlingua est pour les verbes, assez proche du castillan (-ar, -er, -ir), mais par certains autres côtés (adverbes en -abile), il se rapproche plutôt de l'italien.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
LlenguaPuerchîsca



Messages : 518
Date d'inscription : 14/06/2015
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'athonien   Lun 12 Sep 2016 - 0:41

La plaque de Notre Père en athonien est magnifique ! BRAVO ^^

Le perciscain sonne peut-être très espagnol à première vue pourtant il emprunte à toutes les langues romanes et il a ses propres caractéristiques (celles-ci n'étant présentes dans aucune autre langue romane (du moins les principales))!
Peut-être que c'est la conjugaison qui fait paraître...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heliomega



Messages : 591
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : "Hauts-de-France"

MessageSujet: Re: L'athonien   Lun 12 Sep 2016 - 8:22

L'influence du grec ne se fait ressentir qu'au niveau phonogique mais aussi au niveau lexical à ce que je vois.

On a:
-Ουρένισις venant de Ouranos
-Agiasathi venant de Hagios
-Βασιλέιηὺη venant de Basileia

Et ça, sur les trois premiers vers seulement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sevetcyo



Messages : 655
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: L'athonien   Mar 13 Sep 2016 - 14:27

Grandioses ces deux images !
Je comprend presque l'article en athonien ;-)

Excusez-moi si la réponse est déjà là, mais y-a-t-il des fictions en français faisant référence à ces langues et à leur monde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Tonio103



Messages : 17
Date d'inscription : 01/09/2016
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: L'athonien   Mar 13 Sep 2016 - 16:21

Sevetcyo a écrit:
Grandioses ces deux images !
Je comprend presque l'article en athonien ;-)

Excusez-moi si la réponse est déjà là, mais y-a-t-il des fictions en français faisant référence à ces langues et à leur monde ?

Mmh des fictions non, peut-être dans le futur, j'avoue qu'y faire de la fiction n'est pas vraiment mon dada. Mais je ne dis pas non de façon définitive. Cependant, y'a déjà pas mal de notes historiques ou géographiques (cela est de la fiction, d'accord, mais je veux dire y'a pas de fiction genre une histoire qu'y s'y produirait).

Athonie est dans le même univers que la Somanésie de Louis-Michel-Ist et on projette de continuer d'étendre cet univers par l'intégration d'autres nations imaginaires et la digitalisation d'idée encore sur papier dans du carton.

Ici tu peux lire pas mal sur la Somanésie : http://www.ideolangues.org/t3240-republique-somanesienne-federale-et-populaire
Ici un peu sur Athonie : http://tonio103.deviantart.com/art/Admin-Map-of-Athony-Carte-Admin-d-Athonie-545800339
Et là sur les Îles de la Citadelle, là où la troisième langue de l'article est parlée : http://tonio103.deviantart.com/art/Citadelle-Islands-Iles-de-la-Citadelle-621465751
http://tonio103.deviantart.com/art/Ethnical-Repartition-on-Citadelle-Islands-623885279
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tonio103.deviantart.com
Tonio103



Messages : 17
Date d'inscription : 01/09/2016
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: L'athonien   Mar 13 Sep 2016 - 16:23

bedal a écrit:
Oula, le romanais est loin d'être aussi cohérent linguistiquement, il est un peu trop italien...

Ce n'est pas trop tard pour améliorer tout ça ! L'athonien a commencé comme un latin simplifié un peu de façon random, mais j'ai pu le modifier en le rendant plus logique toute en restant fidèle à l'original Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tonio103.deviantart.com
Anoev
Modérateur


Messages : 16254
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: L'athonien   Mar 13 Sep 2016 - 16:45

J'ai fait aussi quelques modifs brutales au psolat. La plus conséquente étant la conjugaison des temps accomplis, qui étaient trop romans à mon goût (auxiliaire haver + participe passé) et qui sont main'nant d'un seul tenant : kantari = j'ai chanté, je chantai*.









*En latin aussi, CANTAVI traduit aussi bien "j'ai chanté que "je chantai". On a donc des formes très distinctes, comme dans les langues romanes, en espéranto, en anglais (I sang/I have sung) etc. entre le passé révolu et le présent accompli (en anglais, sinon, c'est le passé accompli), des formes confondues comme en latin (-VI), en psolat (-ri), volapük (E-). Et, entre ces deux extrêmes, ben, y a l'aneuvien : kanta/kantă.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: L'athonien   Mer 14 Sep 2016 - 19:01

Je viens de rédiger une page de présentation de l'athonien sur Idéopédia. N'hésites pas à t'y inscrire et à compléter la page.

En attendant n'hésites à me transmettre tes remarques pour que je complète la page.

J'aimerais connaître, concernant l'athonien :

- L'année de création de l'athonien.
- Les chiffres de 0 à 10
- Le nombre de locuteurs réels.
- Le nombre de mots que compte le lexique.
- Un lien vers un site officiel (s'il en existe un).

Merci beaucoup et félicitations pour ton travail. Wink


_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Tonio103



Messages : 17
Date d'inscription : 01/09/2016
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: L'athonien   Jeu 15 Sep 2016 - 1:03

Ziecken a écrit:
Je viens de rédiger une page de présentation de l'athonien sur Idéopédia. N'hésites pas à t'y  inscrire et à compléter la page.

En attendant n'hésites à me transmettre tes remarques pour que je complète la page.

Ok, je le feria dés que j'ai le temps. Pour les modif que j'aimerais bien que tu fasse, eh bien, il y aurait juste à attendre que je finisse mon poste sur la graphie ou j'y exposerai plus en détail l'alphabet. Tu pourra alors créer une section "phonologie" et un section "graphie". Pour la section phonologie que tu as pour l'instant, changements devraient être faits :

-le mieux serait de faire un tableau, mais tu peux simplement intervertir les sons et les lettres pour l'instant.
-les voyelles sont :
/i/-ι
/y/-υ
/ɪ/-η
/e/-ε
/a/-α
/o/-o
/u/-ου
/ɵ/-υ(3) en position finale entravée atone
-/rː/ s'écrit toujours γκρ et est un phonème à part, /r//ɾ/ devrait être réécrit /r~ɾ/ car ils ne sont que des allophones l'un de l'autre
-la ligne : χ-γ+ι/ε/η/υ ou ζὺ /ç/-/ʝ/ devrait être convertie en deux lignes : une pour /ç/-χ et une pour /ʝ/-γ+ι/ε/η/υ
-il y aussi ω devant lequel γ se prononce /ɣ/

Aussi Athonie n'est pas son idéomonde à part, elle est contenu dans le même que la Somanésie/Nexie de mon pote Louis-Michel-Ist. Pour l'instant, nous n'avons pas inventé de nom pour cet idéomonde. C'est une sorte de Terre avec toute une série de pays en plus.

Ziecken a écrit:
J'aimerais connaître, concernant l'athonien :

Ziecken a écrit:
- L'année de création de l'athonien.
Dans sa toute première version en 2007 dans son actuelle (la 4-5ème je ne sais plus) le 6 décembre 2015
Ziecken a écrit:
- Les chiffres de 0 à 10
0-ζερό-zeró
1-ουνυς-ounus
2-νδουὺ-douy
3-τρης-trîs
4-ζῠατoρ-zhator
5-ζῠηνζῠη-zhînzhî
6-σεξ-sex
7-σεθη-sethî
8-ουχτ-oucht
9-νουβη-nouvî
10-δεκιη-dekiî
Ziecken a écrit:
- Le nombre  de locuteurs réels.
Eh bien, aucuns, je dirais même que ça ne s'applique pas vu que c'est une langue fictive.
Ziecken a écrit:
- Le nombre de mots que compte le lexique.
je n'ai pas comté, disons que je créé les mots dont j'ai besoin quand j'en ai besoin
Ziecken a écrit:
- Un lien vers un site officiel (s'il en existe un).
Malheureusement, il n'ya pas de site officiel  pour l'instant.
Si ça fais l'affaire, peut-être un lien vers mon deviantart à la limite : http://tonio103.deviantart.com

Ziecken a écrit:
Merci beaucoup et félicitations pour ton travail.  Wink
De rien, c'est un plaisir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tonio103.deviantart.com
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: L'athonien   Jeu 15 Sep 2016 - 16:15

Merci pour toutes ces infos. J'ai mis à jour la page Idéopédia.

La seule chose que je n'ai pas changé c'est la partie sur la phonologie. Car, il est vrai qu'il serait préférable d'avoir recours à un tableau.

Je n'ai pas interverti les lettres et les phonèmes. Car cela suit la logique du site qui présente les lettres de l'alphabet et leur prononciation, en reflet au titre qui s'intitule "Alphabet et prononciaiton". Cet usage est courant sur Idéopédia mais l'est aussi dans la plupart des ouvrages linguistique. Toutefois, si tu souhaites faire autrement, tu peux organiser la page comme tu le souhaite. Wink

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Tonio103



Messages : 17
Date d'inscription : 01/09/2016
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: L'athonien   Jeu 15 Sep 2016 - 22:25

Aujourd'hui, pour continuer, nous allons voir la graphie.

3. La Graphie


La graphie de l'athonien s'est élaborée entre le XIème et le XIIIème siècle, cela par des moines et prêtres dans un contexte "helléno-graphique". Il en résulte une graphie plutôt phonétique avec quelques irrégularités. 
Des tentatives de passage à l'alphabet latin ont été faites à plusieurs reprises, mais elles ont toutes été infructueuse et leur glas fut finalement sonné lorsque Athonie promulgua une loi d'unification des alphabets au début des années 1800, même s'il en ressortira plusieurs systèmes de translittération officiels.

3.1 L'alphabet

L'alphabet grec athonien ne reconnait pas de lettres aditionels. Pour écrire ce qui est spécifique à la langue, ce sont surtout des digrammes ou des lettres diacritiques qui sont utilisés.

En athonien, pour le nom des lettres, il éxiste un système long et un système court. De manière général, le système est utilisé pour épeler alors que le système long est utilisé pour nommé les lettres de façon isolée –comme 'le B', par exemple. Les athonien aussi souvent croient que le système long est pour les majuscules et le système court pour les minuscules cepedant dans les faits, les athoniens ne respectent pas cela.

LettresPrononciation
Translittération
(Système de Mariport)
Translittération
(Système d'Autonoples)
Nom
(Système long)
Nom
(Système court)
Α α/a/aaalfîa
Β β/v/,
/f/ en fin de syllabe devant une consonne sourde
vbh (si descendant de b) v (si descendant de v ou de f)vitîvi
Γ γ/ɣ/ devant ο, α ou ω ou devant une consonne, /ʝ/ sinon gggamîga
Δ δ/ð/dhdhdheltîdhi
Ε ε/e/eeeslune
Ζ ζ/z/ en intervocalique ou devant λ ou ρ,
/ʝ/ devant une consonne ou devant ῠ
z ou jz, j, qh ou ghzitîzi
Η η/ɪ/îı (si provient de Ĭ) 
ė (si provient de Ē)
îtîî(t)
Θ θ/th/thththitîthi
Ι ι/i/
/j/ devant ϊ et ϋ
iiiyutîi
Κ κ/k/kk (si provient de 'K' grec)
qu (si provient de 'qu')
c (si provient de 'c')
kapîka
Λ λ/l/lllavdîla
Μ μ/m/mmmimi
Ν ν/n/nnnini
Ξ ξ/ks/ ou /gz/ en intervocaliqueksxksiksi
Ο ο/o/ooomikrunomikrun
Π π/p/pppipi
Ρ ρ/r~ɾ/rrroro
Σ σ ς/s/sssijmîsi
Τ τ/t/tttoto
Υ υ/y/ en initiale ou en tonique
/ɵ/ en position atone
/v/ ou /f/ dans de nombreux emprunts au grec
u/vu/vuslunu
Φ φ/f/ff (si provient de F)
ph (si provient de P)
fifi
Χ χ/ç/xch, xh, cs, shxixi
Ψ ψ/ps/pspspsipsi
Ω ω/o/
(occure seulement dans quelques emprunts)
oôomigaomiga

3.2 Digrammes et trigrammes

En plus des lettres simples, qui peuvent avoir une prononciation contextuelle, l'athonien utilise un assez grand nombre de digrammes et de trigrammes. Ils ont été inventés pour permettre la notation d'un son inexistant en grec ou pour des raisons d'évolution phonétique.

Graphèmes
Prononciation
Utilisation
Translittération
(s. M.port)
Translittération
(s. A.oples)
αε
/e/
phonème etymologique utilisé dans certain terme d’emprunt ou religieux comme Aɛmen "Amen"
ae
ae
αι
/e/
dans des emprunts grecs ou français
ai
ai
βσ
/f/
dans les terminaisons ou a un endroit ou une voyelle a disparu entre un β et un σ
vs
vs ou bhs
γι
/ʝ/ devant une voyelle ou une consonne voisée
/ç/ devant une consonne sourde.
pour avoir /ʝ/devant α, ο ou ω
gi
gi ou ge
γγ
/ɣ/
pour avoir /ɣ/devant ε, η, ι ou υ
gg
gh
γκ
/g/
pour avoir /g/
gk
gg ou parfois gqu
γκρ
/rː/
gkr
ggr
ει
/i/
dans des emprunts grecs
ei
ei
ευ
/ev/ ou /ef/
dans des emprunts grecs
ev
eu
ζ
/ʝ/
utilisé pour écrire remplacé le 'qu'
zh
qh
ιη
/iː/
apparaît plusieurs fois à cause d'anciennes diphtongues
iı ou ie
ϊι
/iː(j)/
apparaît en déclinaison forte
iy
ill
λλ
/ʎ/
ll
ll, ou gl
μβ
/b/
apparaît lorsqu'il y a un B latin qui ne s'est pas transformé en /v/
b
b
μμβ
/mv/
mv
mv ou mbh
μμπ
/mb/
mb
mb
μπ
/b/
apparaît dans les emprunts grecs ou lorsqu'un son /b/ descend de /mb/ ou /mp/
b ou bb (archaïque)
mp ou mb
μππ
/mp/
mp
mp
νδ
/d/
apparaît lorsqu'il y a un D latin qui ne s'est pas transformé en /ð/
d
d
ννδ
/nð/
ndh
ndh
νντ
/nd/
nd
nd
ντ
/d/
apparaît dans les emprunts grecs ou lorsqu'un son /d/ descend de /nd/ ou /nt/
d ou dd (archaïque)
nd ou nt
νττ
/nt/
nt
nd
οι
/i/ ou /wi/
dans des emprunts grecs ou français
oi
oi
ου
/u/
ou
ou

3.3 Autres règles et exceptions

L'athonien est loin d'être une langue parfaite et systématique quand à son lien entre son orthographe et sa phonétique. Aussi, certaines règles peuvent dérouter le débutant.

3.3.1 lettres muettes

Dans une séquence de trois consonnes, il arrivera souvent que la consonne médiane –si la première ou la troisième est une fricative– soit muette. C'est ainsi que la séquence <χτσ> se prononce /çs/. Aussi, les consonnes fricatives {θ,δ} ne font pas bon ménage avec les autres fricatives. Elles sont muettes au côté de {β,φ}, avant {χ,γ/ʝ/} et prennent le pas sur {σ,ζ}. 
Un ι peut parfois être quand même noté mais être muet et faire en vérité partie du digramme <γι> /ʝ/ ou /ç/. On le voit typiquement dans le mot ρήγισους /'rɪç.sus/ "le tyran (terminaison forte "définie")". 

3.3.2 notation des semi-voyelles

L'athonien possède deux semi-voyelle, /j/ et /w/. Pour des raisons historiques, l'athonien a une solution très spécifique de les écrire, l'alphabet grec étant assez peu armé pour leur notation systématique.

pour /j/ :
pour écrire /j/, les moines eurent la solution d'écrire un double ι. Par résultat, le ιι c'est souvent ligaturé en υ, cependant cela dépend du contexte environnant, plusieurs résultats sont donc possible :
/yj/ υιι⟶υι⟶ϋι
/ij/ ιι⟶⟶ϊι
/jy/ ιιυ⟶ιυ⟶ιϋ
/ji/ ιι⟶⟶ιϊ
/yjV/ υιιV⟶υιV⟶ϋιV
/ijV/ ιιV⟶⟶ϊιV
/Vjy/ Vιιυ⟶Vιυ⟶Vιϋ
/Vji/ Vιι⟶⟶Vιϊ
/Vj/ Vιι⟶Vυ⟶Vῠ
/jV/ ιιV⟶υV⟶ὺV
/VjV/ VιιV⟶VυV⟶VὺV

pour /w/ :
Le développement de la notation de /w/ a été similaire à /j/. Les moines ont généralement utilisé υυ.

(/uw/)/yw/ (o)υυ⟶⟶(o)ϋυ
/iw/ pas d'éxemple
/wy/ υυ⟶⟶υϋ
/wi/ υυι⟶ωι⟶ὼι
/ywV/ υυV⟶⟶ϋυV
/iwV/ ιυυV⟶ιωV⟶ϊωV
/Vwy/ Vυυ⟶Vυυ⟶Vυϋ
/Vwi/ Vωι⟶⟶Vωϊ
/Vw/ Vυυ⟶Vω⟶Vω̆
/wV/ υυV⟶ωV⟶ὼV
/VwV/ VυυV⟶VωV⟶VὼV

3.4 Marquage de l'accent tonique 

En athonien un accent tonique de force est produit généralement sur la pénultième (avant-dernière) syllabe. Il existe néanmoins de nombreuses exception, où l'accent peut être sur la syllabe finale ou sur l'antépénultième (l'avant-avant-dernière).

Il est d'usage de noter l'accent lorsque celui-ci se situe sur la finale ou l'antépénultième. Cependant, dans certain cas, il sera quand même noté sur la pénultième : 
-si dans la déclinaison du nom/adjectif, la conjugaison du verbe, l'accent se déplace : νδoνση /'don.sı/ donsî 'le seigneur' mais νδoνόυρορ /do'nu.ror/ donóuror "des [de les] seigneurs" 
1ere personne du singulier : εμι /'e.mi/ emi 'j'aime' mais 1ere personne du pluriel : εμέμυς /e'me.mɵs/ emémus 'nous aimons'
-si la forme faible d'un nom/adjectif est un oxyton (un mot avec l'accent sur la finale) poly-syllabique on note l'accent   même si la forme forte correspondante est un paroxyton (un mot avec l'accent sur la pénultième) : κοντσήλλ /kod'sɪʎ/ kodsî'll "(un) conseil" et κοντσήλλϊι /kod'sɪ.ʎiː/ "le conseil" 

le diacritique d'accent s'écrit généralement sur la première partie des digrammes vocalique, il y a néanmoins une exception : sur le digramme ιη, il se met sur le η plutôt que sur le ι comme on pourrait s'y attendre : ιή et non pas ίη


c'est tout pour aujourd'hui, la prochaine fois nous nous intéresserons à la morphologie du nom et peut-être de l'adjectif et des pronoms.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tonio103.deviantart.com
Tonio103



Messages : 17
Date d'inscription : 01/09/2016
Localisation : Suisse

MessageSujet: 4. Morphologie des Noms et des Adjectifs   Mar 8 Nov 2016 - 20:02

Après un hiatus de plusieurs semaines, je trouve enfin moyen de publier à propos de la morphologie de l'athonien. J'espère que cela vous intéressera 

4. La morphologie du nom et du pronom.

L'athonien peut –encore une fois– être considérée comme exceptionnelle. L'athonien est une des rares langues romanes modernes possédant des cas (avec le roumain et certaines formes de patois francoprovençal) : le cas général (nominatif et accusatif), le datif et le génitif. Parmi ces pronoms, le cas général est divisé entre ces deux équivalents classiques.
Les similarités avec le roumain ne s'arrêtent pas là : l'athonien a conservé le neutre, et a collé l'article défini créant une 'déclinaison forte'.

4.1 Déclinaison des noms

La grammaire contemporaine a classé les déclinaisons des en trois déclinaisons pour imiter la grammaire latine. De nombreuses irrégularités apparaissent dû à l'évolution de la langue.
Historiquement, les 4èmes et 5èmes déclinaisons du latins ont fusionné avec la 1ère ou la 2nde.

4.1.1 Déclinaisons faibles
Un nom à la déclinaison faible est dit indéfini, c'est-à-dire que si on le traduit, l'article 'un' ou aucun article ne serait nécessaire. Néanmoins, l'adjectif numérique 'oun' "un" peut parfois être recommander pour préciser un sens d'unicité.
écrit dans la transcription de Mariport
Déclinaisons1° fémininerosî (rose)fînî (femme)2° masculinedons (seigneur)egkrus (champ)dheys (dieu)2° neutrethebli (temple)dhîs (jour)korn (corne)3° fémininefértie (part)meni (main)nouxtyi (nuit)fîdhi (la foi)3° masculinerîgi (tyran)onu (homme)3° neutrenonî (nom)emels (bête)thebs (temps)
sg général
rosî
fînî
-s/-us [is] 
dons
egkrus
dheys
-/-i
thebli
dhîs
korn
-ie/-(y)i/-s
fértie
meni
nouxtyi
fîdhi
-(y)i/-(y)u [i]
rîgi
onu [i]
-î/-s
nonî
emels
thebs
sg génitif
-e
rose
fîne
-/-i
don
egkri
dhëy
dhey
-s/-(y)i
ferthi
-(y)i
oni
-i/-s
nons
sg datif
-i/-
doni
-i
dhîyi
-(y)i
-/-i
non
emel
theb
pl général
-es
roses
fînes
-ou/-/-s
donou
egkrou
dhëys
theblî
dhî
kornî
-(y)is
ferthis
menis
nouxtyis
fîdhis
-(y)is/-s
rîgis
onis
-îs
nonîs
emállîs
thebîs
pl génitif
-ér
rosér
fînér
-oúr/-ór/-r/-ri
donoúr
egkrór
dhîr
-oúr/-ór
theblór
dhîr
kornór
-(y)i
fîdhî'r
-is
nonis
emállis
thébour
pl datif
-i/-s
rosi
fîns
-i/-s
dons
egkri
dhëys
-i/-s
thebli
dhîvs [f]
korvs [f]
-(i)vus[vis]
ferthvus (th muet)
memvus (et pas mabwus)
noujvus
fî’dhivs [if]
-(i)vus/-(i)vs [f]
rîjvus
onî'vs
-(i)vs [f]
nonî'vs
emáuvs [emof]
thebivs
4.1.2 Déclinaisons fortes
Un nom à la déclinaison forte est dit défini, c'est-à-dire que si on le traduit, l'article 'le' serait nécessaire. À l'instar du roumain, cette déclinaison c'est formée par l'adjonction du pronom défini à la fin du nom, par exemple :

rosa illa> (VIIIème) */rose-jʎe/ > (XIVème) rósîyî > (XXème) rosîy
rosae illius> (*/rosaj/>)>*/rosɛ-jʎjys/ > róseyus > roseys
rosae illi> /rosɛ-jʎi/ > roseyi > rósey
---
rosas illas> /roses-(i)ʎes/ > róseses > rosess
rosâru illaru> /ros'ɛr(i)-jʎeri/> roséryîri > rosérîr
rosis illis> /rosis-(i)ʎis/> rósisis > rósiss

Il en résulte des terminaisons assez irrégulière où la plus part des cas sont distincts :
écrit dans la transcription de Mariport
Déclinaisons1° fémininerosî (rose)fînî (femme)2° masculinedons (seigneur)egkrus (champ)dheys (dieu)2° neutrethebli (temple)dhîs (jour)korn (corne)3° fémininefértie (part)meni (main)nouxtyi (nuit)fîdhi (la foi)3° masculinerîgi (tyran)onu (homme)3° neutrenonî (nom)emel (bête)thebs (temps)
sg général
-îy
rosîy
fînîy
-(y)sî/-isî
dónsî
égkrisî
dhéysî
-iy/-(y)u [i]
thebliy
dhîys
kornu
-(î/i)y
fértîy
meniy
nóuxtîy
fîdhîy
-iss/-îy/-si
rî’gisi [rîxsi]
onîy
-îyu/-yu
nonîy
ámellu
thebrîy
sg génitif
-eys
roseys
fîneys
-is/-yu[yi]
donis
égkris
dhë’yu
-is/-(y)us [is]
theblis
dheys
kórnsus
-y/x/sus/-uss
férthxus
ménsus
nóuxtsus
fîdhyus
-iss/-sus
rî’gisus [rîxsus]
onsus
-isus
nónsus
amels
thebriss
sg datif
-ey
rosey
fîney
-uy[ɵy]/-yu[yi]
dónuy
égkruy
-uy[ɵy]/-yu[yi]
thebluy
dhîy
korni
-(i/î)y/-yi
férthyi
meniy
nóuxtîy
fîdhyi
-si/-iss/-iy
rîgisi [rîxsi]
oniy
-yi
noniy
amelli
thebriy
pl général
-ess/-ses
rosess
fînses
-ouss/youss
dónouss
égkrouss
dhëyouss
-îy/-yî
theblyî
dhîsî
kornyî
-iys/-se
férthiys
ménse
nóuxtse
fîdhiys
-sous/-isus [isœs]
rî’gisous [rîxsous]
onsous
-îys
nónîys
amállîys
thebrîys
pl génitif
-érîr
rosérîr
fînérîr
-óuror/-óror/-ror
donóuror
egkróror
dhî’ror
-oúror/ -óror
theblóror
dhî’ror
kornóror
-ir/-er
férthir
méner
nóuxter
fîdhîrer
-or
rîgor
onor
-or
nonor
amállor
thebouror
pl datif
-iss/-sis
rosiss
fînsis
-iss/-sis
dónsis
egkriss
dhëysis
-iss/-sis
thebliss
dhîvsis [fis]
korvsis [fis]
-vuss/-ivsis [ifis]
férthvuss (th muet)
menvuss
nóujvuss
fî’dhivsis
-vuss/-(i/î)vsis [fis]
rî’givuss [rîjvuss]
onîvsis
-(i)vsis[ifis]/-vuss
nonîvsis
amáuvsis [amófis]


thebrivsis


4.2 Les Adjectifs

Les adjectifs s'accoredent, en genre, en nombre et en cas. Il y a deux classes d'adjectifs, une s'accordant très clairement en genre et s'appliquant à la plus part des adjectifs, l'autre s'appliquant seulement à quelques adjectifs courants et à certains emprunts :
écrit dans la transcription de Mariport

1ère classe (vouni, bon)2nde classe (gkraddî, grand)
fémininmasculinneutrefémininmasculinneutre
sg. général
vounî
voun
gkraddî
sg. génitif
voune
gkradds
sg. datif
vouni
gkradd
pl. général
vounes
vounou
vounî
gkraddîs
pl. génitif
vounér
vounór
gkradd
pl. datif
vouns
gkraddvus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tonio103.deviantart.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'athonien   Aujourd'hui à 3:47

Revenir en haut Aller en bas
 
L'athonien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Coin des romanistes-
Sauter vers: