L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le manuscrit LAtelier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6902
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Le manuscrit LAtelier   Mar 2 Mai 2017 - 9:02

Je ne sais plus lequel d'entre nous disais "chaque langue a son génie" et je suis tout à fait d'accord avec ça. Aucune ne vaut pas la peine qu'on s'y intéresse.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Eclipse

avatar

Messages : 615
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Nantes ou Poitiers, France

MessageSujet: Re: Le manuscrit LAtelier   Mar 2 Mai 2017 - 11:03

Ziecken a écrit:
Un texte identique, traduit dans tous les idéolangues désirée mais aussi en français. C'est le principe même de la pierre de Rosette.

Comme déjà dit, je n'aime pas du tout l'idée d'avoir du français dans le manuscrit (sauf éventuellement un ou deux mots cités, et encore), je pense qu'il serait plus pertinent, comme d'autres l'ont proposé, de mettre une traduction en espéranto à la limite, mais même sans je pense que ça reste intéressant, il y a de quoi traduire plusieurs idéolangues (typiquement l'elko ou encore l'arwelo) sur le net, et certaines langues sont proches de langues latines et donc en partie transparentes.

Je n'ai pas encore lu la version corrigée du texte mais la 1ère version me plaisait pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://langues-ensemble.forumactif.org
Chaest

avatar

Messages : 1923
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Le manuscrit LAtelier   Mar 2 Mai 2017 - 11:49

Je te(Eclipse) rejoins totalement sur ton premier point. Inclure du français serais inapproprié pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6902
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Le manuscrit LAtelier   Mar 2 Mai 2017 - 22:27

Très, de l'espéranto alors.

Ou aucune idéolangue connue pour que l'ensemble reste totalement indéchiffrable, comme le manuscrit de Voynich. Wink

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1220
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Le manuscrit LAtelier   Jeu 4 Mai 2017 - 22:11

Je m'excuse auprès d'Elara, car j'ai pensé tout récemment que le côté maudit et victimaire qu'elle donne à son Kanéen proviendrait peut-être d'une diégèse (à venir).

Je propose ma dernière contribution sur ce fil avec le texte ultimement retouché ci-dessous pour traduction.
A dans un an pour les plus tardifs et tardives au 04/05/2018 alors. En attendant nous ouvrirons un nouveau fil où vos traductions du texte ci-dessous seront publiées ainsi que vos textes à propos de vos diégèses avec dessin, image, schéma compris et tout ce que vous voudrez mettre.
N'hésitez pas à parler de notre projet le manuscrit de L'Atelier sur l'atelier afin d'avoir un maximum de participant(e)s. Je serai fiers et heureux si les 16 langues principales présentés sur idéopedia y avait leur place à savoir:
Aneuvien - Arwelo - Ba Gai Dun -
Espéranto - Galum - Klingon - Kotava -
Ido - Na'vi - Remaï - Sambahsa -
Sindarin - Toki Pona - Uropi - Volapük

Le texte:
Je conçois la persolangue un peu comme du modélisme linguistique, sauf que, à la différence des autres modélismes, ça ne coûte rien.
Une idéolangue est une langue créée par seule recherche du plaisir de la création, un peu comme si la personne qui s'y adonnait utilisait comme pièces d'un jeu de construction : les classes de mots, les choix grammaticaux et qu'elle essaie de lier tous ces éléments ensembles.
Cette approche de construction d'une langue est à distinguer de celle des langues auxiliaires, destinée essentiellement à rassembler des communautés de locuteurs de langues d'origines différentes.
Jusqu'à il y a peu, les rares persolangues connues, ne serait-ce que de nom servaient de support à une œuvre : roman, opéra, film, bande dessinée ou jeu (de société, vidéo...).
La plupart du temps les persolangues étaient cantonnées à l'isolement des blocs-notes de leurs créateurs, rangés dans des tiroirs, tant cette occupation paraissait généralement futile.
L'arrivée d'internet a permis avec des sites comme l'Atelier (et d'autres dans d'autres langues) à des personnes, dont le but n'est autre que de taquiner la diphtongue ou le participe, d'échanger des idées afin d'enrichir leurs créations personnelles. Les autres modélistes : ferroviaires, navals ou aériens s'échangent eux-aussi leurs astuces afin de peaufiner leurs plus belles pièces.
Puis, plus on est de fous, plus on rit.
Apprendre, c'est construire
L'apprentissage ne se fait qu'au prix d'un travail mental que nul ne peut faire à la place de l'apprenant. Ce travail est surtout un travail de mise en ordre et en relation, de réorganisation des connaissances déjà engrangées, bref de reconstruction d'une partie plus ou moins vaste de notre système cognitif. Transmettre des savoirs, c'est en réalité permettre à l'autre de les reconstruire, autrement dit créer des situations qui provoquent une activité mentale de haut niveau, obligeant l'apprenant à se confronter à des obstacles et, pour les surmonter, à dépasser l'état de ses connaissances.
Ainsi ce qui paraissait futile, vain, voire égoïste et perte de temps est en fait une recherche personnelle, une reconstruction du savoir linguistique qui amènera une meilleure maitrise des langues parlées et pratiquées, car les mécanismes linguistiques seront mieux connus mais surtout qu'ils auront été éprouvés lors de cette reconstruction linguistique. Ce travail devient de tout premier ordre et n'est autre qu'une quête créative de savoir. Cette attitude est avant tout humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickaël B. Farlay

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 10/10/2015
Localisation : Canada, Québec

MessageSujet: Re: Le manuscrit LAtelier   Jeu 4 Mai 2017 - 22:29

D'accord pour une absence d'idéolangues connues, moins d'accord pour les idéolangues de ceux qui ne participent pas Neutral 

Ce texte est parfait. À dans un an !

** Est-ce qu'on fait une partie dialoguée ou pas ? On en a parlé, mais jamais décidé si on la faisait finalement**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eclipse

avatar

Messages : 615
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Nantes ou Poitiers, France

MessageSujet: Re: Le manuscrit LAtelier   Jeu 4 Mai 2017 - 22:37

Velonzio Noeudefée a écrit:
Je m'excuse auprès d'Elara, car j'ai pensé tout récemment que le côté maudit et victimaire qu'elle donne à son Kanéen proviendrait peut-être d'une diégèse (à venir).

Perso c'est le 1er truc qui m'est venu à l'esprit quand j'ai lu son message, raison pour laquelle je n'ai pas soulevé.

Concernant le texte proposé, j'aurais plutôt écrit "persolangue" au début du second paragraphe, quitte à remplacer "persolangue" au 1er paragraphe par "idéolangue" pour éviter la répétition, cela me paraît plus pertinent. Quand au fait que cela ne coûte rien, cela nécessite tout de même du temps, des recherches & cie, ça ne se fait pas tout seul, mais je suppose que l'idée sous-jacente et que cela ne coûte pas d'argent, idée qui peut être traduite différemment selon les idéolangues.

J'avoue que j'aimerais bien avoir une traduction du texte dans les idéolangues que tu cites, j'aiderais bien pour le na'vi d'ailleurs mais ça va sans doute être assez ardu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://langues-ensemble.forumactif.org
Mardikhouran

avatar

Messages : 3160
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Le manuscrit LAtelier   Jeu 4 Mai 2017 - 22:56

J'ai créé une sous-section dédiée, accessible aux seuls membres, dans la partie "Aide et projets collectifs".

J'y déplacerai bientôt ce sujet.
Mickaël B. Farlay a écrit:
** Est-ce qu'on fait une partie dialoguée ou pas ? On en a parlé, mais jamais décidé si on la faisait finalement**
Il me semble que oui.

_________________
Huollis ma ičtlin mitlu kǫtalsas
“À la lumière de la lune, le shaman mange une soupe de champignon”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/ En ligne
Yatem

avatar

Messages : 671
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Le manuscrit LAtelier   Jeu 4 Mai 2017 - 22:58

J'avais réagi pour Elara car elle avait déclaré sur le fil des jours de la semaine qu'elle trouvait le kanéen laid à l'oral, qu'elle ne comprenait pas qu'on puisse l'apprécier et qu'elle avait l'impression de ne pas mériter le fait qu'on aime le kanéen... Du coup, quand elle avait posté ce message sur ce fil, ça m'avait rendu tristoune qu'elle pense ça, parce que j'aime beaucoup son ideolangue Crying or Very sad Mais peut-être que le kanéen est véritablement maudit, et dans ce cas là, je veux en savoir plus...

Le dialogue, c'est vous qui voyez. Je pense qu'on devrait l'ajouter si dans un an le manuscrit n'est pas très gros et qu'on souhaite l'enrichir d'une autre façon que par des textes.

Juste: pour l'instant qui participe? Ce serait bien de faire une première liste pour savoir en gros. Bien sûr des gens pourront toujours se joindre au projet, mais ce serait bien pour se donner une idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eclipse

avatar

Messages : 615
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Nantes ou Poitiers, France

MessageSujet: Re: Le manuscrit LAtelier   Ven 5 Mai 2017 - 0:01

Yatem a écrit:
Juste: pour l'instant qui participe? Ce serait bien de faire une première liste pour savoir en gros. Bien sûr des gens pourront toujours se joindre au projet, mais ce serait bien pour se donner une idée.

Bonne question. J'en suis avec le kieli en tout cas What a Face Et si il est question de faire une pierre de Rosette avec des idéolangues autres que celles créées ici, j'veux bien aider à traduire le texte commun en na'vi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://langues-ensemble.forumactif.org
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1220
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Le manuscrit LAtelier   Ven 5 Mai 2017 - 18:32

Mickaël B. Farlay a écrit:
D'accord pour une absence d'idéolangues connues, moins d'accord pour les idéolangues de ceux qui ne participent pas Neutral 

Si je comprends bien ton message je propose:
- Le manuscrit L'Atelier sans LAI et les idéolangues de ceux qui ne participent (Aneuvien - Arwelo - Ba Gai Dun - Galum - Remaï - Sambahsa)
- et un adendum, qui constituerait une version longue: manuscrit L'Atelier et adendum comprenant ces langues (Espéranto - Klingon - Kotava - Ido - Na'vi - Sindarin - Toki Pona - Uropi - Volapük)
Ainsi chacun(e) pourra choisir:
- version courte (Aneuvien - Arwelo - Ba Gai Dun - Galum - Remaï - Sambahsa) ou
- version longue (Espéranto - Klingon - Kotava - Ido - Na'vi - Sindarin - Toki Pona - Uropi - Volapük)

C'est bien sûr un souhait, nous aurons les idéolangues de qui veut bien participer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1220
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Le manuscrit LAtelier   Ven 5 Mai 2017 - 18:40

Mardikhouran a écrit:
J'ai créé une sous-section dédiée, accessible aux seuls membres, dans la partie "Aide et projets collectifs".

J'y déplacerai bientôt ce sujet.
Merci Mardikhouran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SATIGNAC



Messages : 1080
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Le manuscrit LAtelier   Jeu 11 Mai 2017 - 0:19

Velonzio Noeudefée a écrit:
Je m'excuse auprès d'Elara, car j'ai pensé tout récemment que le côté maudit et victimaire qu'elle donne à son Kanéen proviendrait peut-être d'une diégèse (à venir).

Je propose ma dernière contribution sur ce fil avec le texte ultimement retouché ci-dessous pour traduction.
A dans un an pour les plus tardifs et tardives au 04/05/2018 alors. En attendant nous ouvrirons un nouveau fil où vos traductions du texte ci-dessous seront publiées ainsi que vos textes à propos de vos diégèses avec dessin, image, schéma compris et tout ce que vous voudrez mettre.
N'hésitez pas à parler de notre projet le manuscrit de L'Atelier sur l'atelier afin d'avoir un maximum de participant(e)s. Je serai fiers et heureux si les 16 langues principales présentés sur idéopedia y avait leur place à savoir:
Aneuvien - Arwelo - Ba Gai Dun -
Espéranto - Galum - Klingon - Kotava -
Ido - Na'vi - Remaï - Sambahsa -
Sindarin - Toki Pona - Uropi - Volapük

Le texte:
Je conçois la persolangue un peu comme du modélisme linguistique, sauf que, à la différence des autres modélismes, ça ne coûte rien.
Une idéolangue est une langue créée par seule recherche du plaisir de la création, un peu comme si la personne qui s'y adonnait utilisait comme pièces d'un jeu de construction : les classes de mots, les choix grammaticaux et qu'elle essaie de lier tous ces éléments ensembles.
Cette approche de construction d'une langue est à distinguer de celle des langues auxiliaires, destinée essentiellement à rassembler des communautés de locuteurs de langues d'origines différentes.
Jusqu'à il y a peu, les rares persolangues connues, ne serait-ce que de nom servaient de support à une œuvre : roman, opéra, film, bande dessinée ou jeu (de société, vidéo...).
La plupart du temps les persolangues étaient cantonnées à l'isolement des blocs-notes de leurs créateurs, rangés dans des tiroirs, tant cette occupation paraissait généralement futile.
L'arrivée d'internet a permis avec des sites comme l'Atelier (et d'autres dans d'autres langues) à des personnes, dont le but n'est autre que de taquiner la diphtongue ou le participe, d'échanger des idées afin d'enrichir leurs créations personnelles. Les autres modélistes : ferroviaires, navals ou aériens s'échangent eux-aussi leurs astuces afin de peaufiner leurs plus belles pièces.
Puis, plus on est de fous, plus on rit.
Apprendre, c'est construire
L'apprentissage ne se fait qu'au prix d'un travail mental que nul ne peut faire à la place de l'apprenant. Ce travail est surtout un travail de mise en ordre et en relation, de réorganisation des connaissances déjà engrangées, bref de reconstruction d'une partie plus ou moins vaste de notre système cognitif. Transmettre des savoirs, c'est en réalité permettre à l'autre de les reconstruire, autrement dit créer des situations qui provoquent une activité mentale de haut niveau, obligeant l'apprenant à se confronter à des obstacles et, pour les surmonter, à dépasser l'état de ses connaissances.
Ainsi ce qui paraissait futile, vain, voire égoïste et perte de temps est en fait une recherche personnelle, une reconstruction du savoir linguistique qui amènera une meilleure maitrise des langues parlées et pratiquées, car les mécanismes linguistiques seront mieux connus mais surtout qu'ils auront été éprouvés lors de cette reconstruction linguistique. Ce travail devient de tout premier ordre et n'est autre qu'une quête créative de savoir. Cette attitude est avant tout humaine.
Voici la traduction méhienne, et , enfin , en authentique orthographe méhienne ( comprenant toutes les astuces alphabétiques, phonétiques ) que je peux , en plus corriger ! merci Words ™!

« Roseta-petra » opi ledroforaif
Comcapï rosoplinğae, puli ʃeu lescimodelamenṭe , sepecitai, qia Nir ajutraei linğai, fortradi.
Crio artïdolinğa ludeja gisa ablomodi morfagi isolai delisiu cregationai se-
q̆eyxai , q̆asim an dilettan studiu histo Usèyogosiv gisa partis sruʒugaolu, nonṇes, adgettioṇes, werbasṭes, adpusimenṭes, comjungolescis, ac Comligàgosiv omeḷes dides zœmgluini specipratti , q̆ie Ennümago « gramacae ».
Er linğa sruxa tala esarcenda mani disimja pra linğai auʃiligationai, q̆iu fine Valio comosias loq̆orus pœciloriginus comcalendaes ; au pra arzalinğais , q̆iu fine Valio basìa useyendai novelaif fittionaif au operastaif lüricaif, au grafogaloʒùif, au comosludif tamensaʒif, au moupittuludif.
Trenne dide ( artïdolinğa) ropinq̆i Sᵫnümao of « rosoplinğa » ; òpiqe Enlœcàgosiv’an comʃepor linğau didau
tolraimenϑamenṭe osuiṇe, escarci-menṭe’su fonelogiu, vobwasrutio, gramacau, zœmnœmie gramacae, ac




Caelàisogo’n zœmnœmie gramacae ʃeu-attuarìgadie linğaus raystauns, tanzi dida majunchandae, mentaniuvelif secondif ; Valio’s disimj̣o pra, vigi,  ʒuvalinğais trasdadis, de q̆i rimjuchando q̆om pos Drelèyegols ajœḷes loq̆ores patrìus ùsimjaus.


Pertempeq̆e deʃenies Istœls, nigatoris aenvidis, linğaei auʃiligationaei , prattimenta, aennan fama odoṛe revmagnes , trasmisyes comosdaolis damtempinis, Istœls tanben artïdolinğ-aei barhaoles ( libres, fonrecordes, pittugalòs) ; ta ludlinğas compartadias eʒ ensojunnadyes n’ois qaernolis rosopis Eristœls cregæntis’nis, q̆os ante Comlœcavœls œs i trecodecolis , doh avqe Pareišeo ùseria, opi idolinğa-faʃores q̆ius cregamentas Eswìtogols gisa comcrementis.


Permuϑasdè degay a Ledro-drereʒuis, ac n’isius drereʒibais talais q̆e « L’Atelier »( : oufaʃoŗ) , ei n’ajutrais ajutraus linğaus, ànimes, q̆ou fine aenaje q̆e Hamuʃat sœi bifidogḥe , sœi partèʃaṿa, Potiols drebaỵo cei praduc̣o ajœlei identies, asq̆e Enʒivàzogos ropryes cregamentas, damq̆e modelsrutores ferhevejes, nevibes, aeviones Enfœdaols astuʃinṛes asq̆e Sogols æsdìdires olle puigres eles.
Dišet ei Srut Comvaliols.


Isoles Achipiols « adu-pædiagogenses » scisia trasmisendae.


Гertiunna q̆e Trasmisir paedey av aʒai parogeniu ad aʒae, gisa herèu. Sem , ni Fungio’s tauq̆e trasbarhantia bonitaus.


Aqešidia paedey, ʃeulabvru mentaʒi aensarcendi a « dišori » .


Deɥr labvroi talif rainoudy qala stuð’h acowobi ceʒ innaϑabi. Trasdar’s tale labvŗ qale ordinat’h eʒ enreulit’h , q̆asim coniošimenta ja ʃeuenʃelady te natascidy, dicoi breuvi, q̆asim parte hettelle comfungentiu coniutionu’nsu resrudy 


Scisiœs trasmisias Comstašiols isoas resrondas av ayèšein, aʒidici, isiœs cregandas mentayϑatio superhau reʃiϑadiu, q̆ia Jusio dišoṛe Eet ad acie ouzacvlei , ac, trasgresobi’ḷes, Uixestafat coniošimenṭe’su.


Cunt hicanitais, Istiols tia hette trasmisendas, comsruxas nac opi esprimenti drelegi ceʒ empiramenti remenϑadi.


Tau, q̆ᵫs Parò fòrusilo, ğano, hïsenso qowe cei temprafagòresco, Valio hi-fattiu, perseq̆imenṭe ròsop̣e, delinğascisia, q̆i ducixes ablomodes weres , esloqudyes, prattyes, cosam ʃeumechanegatiœs linğajas meyri coniošendas , olli nac ante Esprisdals


per men linğaresrutia. Agir tale labvŗ rimordine nin ajutre q̆e scoq̆æš cregationa.
Attiunna tala argi homina qala »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1220
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Le manuscrit LAtelier   Jeu 11 Mai 2017 - 18:29

Citation :
- Le manuscrit L'Atelier sans LAI et les idéolangues de ceux qui ne participent pas: mais je souhaiterai y voir figuerer dans la mesure du possible (Aneuvien - Arwelo - Ba Gai Dun - Galum - Remaï - Sambahsa)

C'est bien sûr un souhait, nous aurons les idéolangues de qui veut bien participer


Je corrige en me citant (citation améliorée) l'une de mes erreurs: l'Elko est bien évidemment une idéolangue que je souhaite voir figurer dans ce manuscrit. Elle est d'ailleurs bien partie pour y figurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6902
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Le manuscrit LAtelier   Ven 12 Mai 2017 - 0:32

Velonzio Noeudefée a écrit:
Je corrige en me citant (citation améliorée) l'une de mes erreurs: l'Elko est bien évidemment une idéolangue que je souhaite voir figurer dans ce manuscrit. Elle est d'ailleurs bien partie pour y figurer.

Embarassed Je vais rougir ! Razz

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Bedal

avatar

Messages : 4936
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: Le manuscrit LAtelier   Lun 22 Mai 2017 - 19:39

j'en suis évidemment ! Very Happy

Je pense traduire ce texte bien avant la fin de l'année

L'ennui c'est certains concepts qui n'existent pas dans mon idéolangue Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le manuscrit LAtelier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le manuscrit LAtelier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Le manuscrit LAtelier
» LE MANUSCRIT DE L'ENFER - MGR L. CRITIANI
» Saisie, relecture et correction de votre manuscrit !
» le manuscrit de voynich
» ARCHIVES VATICAN (secret, manuscrit, Papes)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Aide et projets collectifs-
Sauter vers: