L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sambahsa-mundialect

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Sambahsa-mundialect    Dim 29 Mar 2009 - 15:41

Sellamat prients!

Sur la suggestion de Léo, je vais proposer sur le forum quelques exercices de sambahsa-mundialect. En effet, la grammaire figure déjà (avec moult détails...) sur le blog http://sambahsa-mundialect-org.blogspot.com et sur le wiki (qui prend le relais du blog): http://sambahsa.pbwiki.com/
Simplement, je prends au pif une phrase dans un manuel et je vous propose de la traduire en sambahsa. Ensuite, je ramasse les copies... (c'est mon ancien boulot)
1° exercice:
"Si je quitte notre pays, c'est pour avoir du temps ensoleillé".
Pour le vocabulaire:
quitter = linekw
temps (météorologique) = weter
ensoleillé = sollucic

Bonne chance!

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Dim 29 Mar 2009 - 15:46

M'sieur, j'ai une question. Le "si" de cette phrase n'est pas un "si" conditionnel, mais d'assertion. Comment doit-on le rendre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Dim 29 Mar 2009 - 15:54

Leo a écrit:
M'sieur, j'ai une question. Le "si" de cette phrase n'est pas un "si" conditionnel, mais d'assertion. Comment doit-on le rendre?

Quelle rapidité! (et avec le décalage horaire, on a l'impression que tu as une heure d'avance...).
Ah, je croyais que c'était un "si" conditionnel... De toute façon, si.. s'il s'agit d'un si interrogatif, (allemand "ob"), on utilise "an". On peut aussi utiliser "kweter" ("kwe" = "est-ce que") , notamment si l'interrogative contient un "ou", un choix alternatif. Alors, "ou" peut être rendu par "auter" (voir le chapitre sur la numérotation en sambahsa où j'explique les fonctions de "-ter"). Dans les autres cas, (dont le présent exemple) c'est "sei".
Enfin, en cas de réponse à une question négative, on peut utiliser "si" comme en français.

Tiel mox!

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Dim 29 Mar 2009 - 16:39

Olivier Simon a écrit:
Quelle rapidité! (et avec le décalage horaire, on a l'impression que tu as une heure d'avance...).
En fait j'étais sur place, en train de concocter des activités dans la section d'à côté.
(Pour le décalage horaire, il faut régler les options dans le profil d'utilisateur: fuseau horaire et ajustement automatique au changement d'heure)

Citation :
Ah, je croyais que c'était un "si" conditionnel...
En fait je ne connais pas trop la terminologie, et je ne suis pas sûr qu'elle existe dans la grammaire de la très-sainte académie, mais ce si n'est sémantiquement ni conditionnel, ni interrogatif, ni de contradiction (s'il a été élu, il reste un dictateur = même s'il est vrai qu'il a été élu, c'est quand même un dictateur = il a beau avoir été élu, c'est un dictateur)

Avant de poursuivre, j'ai besoin de savoir comment on rend la construction "c'est" emphatique (c'est pour, c'est parce que, c'est lui qui...) Chaque langue tourne ça de manière différente, et je n'ai aucune idée de ce qu'ils utilisaient en proto-IE Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Dim 29 Mar 2009 - 16:58

[

Avant de poursuivre, j'ai besoin de savoir comment on rend la construction "c'est" emphatique (c'est pour, c'est parce que, c'est lui qui...) Chaque langue tourne ça de manière différente, et je n'ai aucune idée de ce qu'ils utilisaient en proto-IE Very Happy[/quote]

Rassure-toi, la syntaxe du sambahsa est plus proche de l'anglais que de l'indo-européen, si ce n'est que le sambahsa est plus elliptique car il est plus précis (plus de conjugations, de déclinaisons...). Dans ce cas, utilise simplement le verbe être conjugué!

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Dim 29 Mar 2009 - 22:44

Bon, je tente:

sei noster land linekwo, pro sollucic weter habe est

Ça me paraît bizzare, ça doit pas être ça Very Happy

Je n'ai pas trouvé pays et notre dans le dico et les sections grammaticales; je les ai trouvés en faisant du control-F sur le primer et dans les textes d'exemple. De même, si j'ai trouvé la déclinaison des pronoms, je n'ai pas trouvé celle des noms. land et weter devraient être à l'accusatif, je suppose.

EDIT: Après réflexion, je crois que je préfère pro sollucic weter, land linekwo ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Dim 29 Mar 2009 - 23:19

Leo a écrit:
Bon, je tente:

sei noster land linekwo, pro sollucic weter habe est

Ça me paraît bizzare, ça doit pas être ça Very Happy

Je n'ai pas trouvé pays et notre dans le dico et les sections grammaticales; je les ai trouvés en faisant du control-F sur le primer et dans les textes d'exemple. De même, si j'ai trouvé la déclinaison des pronoms, je n'ai pas trouvé celle des noms. land et weter devraient être à l'accusatif, je suppose.

Sell vesper Léo!

Bon, ce n'est pas exactement ça; disons que c'est du sambahsa "déconstruit".
"Linekw" [lInëkw] est un verbe à infixe nasal; ces verbes se reconnaissent au fait que leur dernière voyelle est un "e" inaccentué entre deux consonnes et que l'une de ces deux consonnes est un "m" ou un "n". Durant la conjugaison au présent, ce "e" disparaît (sauf impossibilité absolue). Donc "linkwo" (dans *linekwo, l'accentuation tomberait sur le "e"). De même, "pineg" (peindre) donne "pingo".

En sambahsa, les substantifs ne se déclinent pas(sauf pour un usage littéraire avec les terminaisons facultatives). Ce sont les pronoms qui se déclinent toujours, et, en sambahsa, le pronom personnel sert de déterminant. Enfin, en sambahsa, le genre est "réel", c'est-à-dire attribué selon la nature du substantif (mâle, féminin, objet, indéterminé). Par conséquent, "le temps" = "id weter".
En indo-européen, comme sambahsa, le neutre accusatif est toujours semblable au neutre nominatif (c'est une raison pour lequel C.Quilès reconnaît que le sambahsa est une lmangue indo-européenne, et dénie cette qualité pour l'Uropi).
Très bien pour "habe" à l'infinitif, et non "hab" (base verbale), même si les deux se prononcent pareillement.

Dis-moi, tu n'aurais pas appris le latin? Car tu suis la syntaxe du latin alors que celle du sambahsa est banalement SVO, sauf si les déclinaisons ou la conjugaison permet de faire autrement. Ainsi, tu peux effectivement mettre "linkwo" après le COD si ça te tente.
Soit, dans l'ordre:
Sei noster land linkwo, est pro habe sollucic weter

Cette traduction est exacte, et comme le sambahsa est assez flexible et varié, j'avais obtenu

[i]Sei linkwo nies land, est kay habe sollucic weter[i]

Je t'ai expliqué pour "linkwo" avant "land", mais ici, le contraire est possible.
"nies" est la forme courte de "noster" (aucune différence de sens)
"kay" (de l'arabe) veut dire "afin de", "afin que", et, en tant qu'interrogatif "dans quel but?". Personnellement, je préfère l'utiliser pour traduire "pour + verbe", mais c'est purement personnel!

Je te mets 15/20. Bon, il y a la faute de conjugaison, mais je ne la compte pas, car ce n'est vraiment pas évident au début. Je compterai juste le méli-mélo syntaxique de la fin où tu as compliqué les choses alors que j'avais indiqué que l'ordre était en gros celui de l'anglais.
C'est très honorable pour un début, et bien sûr, tu as trouvé "land".
Je vais préparer une nouvelle phrase pour une prochaine fois.

Hab un sell noct ed khauris drehms!

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Dim 29 Mar 2009 - 23:36

Me revoilà.
J'ai deux phrases, mais elles sont simples et interrogatives (donc avec inversion du sujet). :
"Avez-vous lu le journal du soir?" ("journal": comme en français)
"L'attendez-vous depuis longtemps? Non, pas très longtemps".
longtemps est "diu". Certaines traductions se trouvent sur les chapitres "adverbes" et "prépositions". Attention, c'est une femme qui est attendue (rendez-vous galant...)

Bonne chance!

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Lun 30 Mar 2009 - 0:34

En fait je me suis laissé aller à la syntaxe de la tribu, une vieille réminiscence de quand je galopais dans les steppes en me croyant le maître du monde, extorquant les sédentaires comme nos cousins touaregs jadis les oasis. C'était il y a... oh, cinq ou six mille ans, c'était le bon temps... Et on utilisait des pospositions à l'époque... Tout fout l'camp... Very Happy Et on avait des infixes nasaux, en effet, comment ai-je pu les oublier!

Est-ce que la tournure suivante, qui évite "si", est correcte?

Kay habe sollucic weter linkwo nies land.

Et pour les nouvelles traductions, voici mes essais:

Habte (yu) leist id vesper journal?

Skehpts iam pon diu? - No, ne baygh diu.

J'ai fait un peu trop de mot à mot, pas très content de moi, surtout pour "pon diu" qui fait très franchouillard dans la structure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Lun 30 Mar 2009 - 0:49

Olivier Simon a écrit:
"Si je quitte notre pays, c'est pour avoir du temps ensoleillé".
Comme dit par Leo, cette expression de "si" déclaratif ne semble pas être un vrai conditionnel, plutôt une conjonction ou un adverbe de conséquence. Ainsi en Kotava, on dirait certainement : "Va vo bulú dume va awalt djumé", qui littéralement se traduirait par "Le pays je quitte pour la raison que de soleil j'ai envie", où ce "si" est rendu par "dume" qui est un adverbe relatif de cause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Lun 30 Mar 2009 - 10:23

Sellamat Léo!

Leo a écrit:
En fait je me suis laissé aller à la syntaxe de la tribu, une vieille réminiscence de quand je galopais dans les steppes en me croyant le maître du monde, extorquant les sédentaires comme nos cousins touaregs jadis les oasis. C'était il y a... oh, cinq ou six mille ans, c'était le bon temps... Et on utilisait des pospositions à l'époque... Tout fout l'camp... Very Happy Et on avait des infixes nasaux, en effet, comment ai-je pu les oublier!

En réalité, qui sait quelle était vraiment la syntaxe des Indo-Européens? Selon J.Haudry, le verbe aurait été en deuxième position dans la phrase principale, et en dernière position dans la subordonnée (comme en allemand). Comme je t'ai dit que le nominatif neutre était semblable au nominatif accusatif, il y a avait sûrement des dérogations au principe.
Les infixes nasaux existent toujours! En français, on dit "je peins" = (latin et sambahsa) "pingo"; mais l'adjectif est "pictural". L'infixe nasal disparaît en sambahsa au passé et pour le participe passé (ce qui est généralement le cas dans les autres langues IE). Avec ce système, le sambahsa est plus fidèle au latin que les langues "romanomorphes".

Est-ce que la tournure suivante, qui évite "si", est correcte?

Kay habe sollucic weter linkwo nies land.


Bravo! (éventuelement, avec une virgule pour plus de clarté entre weter et linkwo).

Et pour les nouvelles traductions, voici mes essais:

Habte (yu) leist id vesper journal?

Skehpts iam pon diu? - No, ne baygh diu.

J'ai fait un peu trop de mot à mot, pas très content de moi, surtout pour "pon diu" qui fait très franchouillard dans la structure.
"Pon diu" est très bien. Souvent, je l'écris en un seul mot "pondiu".

1° Phrase: c'est bon sauf pour l'ablaut. "leis" devient "lis", donc "list" ou "lisen".
C'est bien pour "id vesper journal". Bon, "journal ios vesper" se comprend aussi mais ça sonne bizarre. Je préconise l'emploi de "yu" puisqu'il sert à indiquer que c'est une question (dans la langue parlée, d'autres usages pourraient se développer).

2° Phrase: Tiens, pourquoi emploies-tu ici le tutoiement alors que tu as bien employé le vouvoiement dans la première phrase? Donc "skehptte yu" (si tu préfères, tu peux utiliser un seul "t", "skehpte").
Dans un usage relevé, quand "pon" est utilisé, un suffixe duratif peut être ajouté au verbe: "-neu". Ex: "Skehptneute yu pon"... Ca correspond au "présent prefect" anglais dans ce cas, mais son utilisation n'est nullement obligatoire.
Très bien pour "iam"! Tu ne te trompes pas de sexe!
C'est bien aussi pour "baygh". J'ai oublié de bien indiquer dans la grammaire (là, c'est ma faute) que "baygh" sert aussi comme adjectif "beaucoup de". (cf. Afrikaans "baaie". L'ennui, c'est que "baygh bell gwens" pourrait se comprendre comme "beaucoup de belles femmes" ou "de très belles femmes". Pour ne pas se tromper: soit ajouter le suffixe d'adverbe à "baygh". Donc "baygh-ye". Ou, plus simplement, employer "meg" pour traduire "très", qui lui est toujours adverbe. L'adjectif correspondant est "megil" = "grand".

Bravo! Je prépare de nouvelles phrases!

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Lun 30 Mar 2009 - 10:48

Voici la nouvelle phrase:
"Excusez-moi de mon retard, Madame, j'ai eu des problèmes pour trouver un taxi".

retard est "chitay" (pas encore publié)
Madame est "Potnia" (l'emploi des formes locales est également admis).

A +

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Lun 30 Mar 2009 - 21:51

Je crois que j'ai inconsciemment interprété la phrase 1 comme étant au pluriel et la phrase 2 comme étant au singulier, d'où mon emploi de 2p et 2s. Le sambahsa utilise donc 2p pour la marque de politesse? Ça m'avait échappé.
Pour l'ablaut de list/lisen, ça m'avait chatouillé les neurones au moment de former le participe, donc j'ai bon espoir de prendre le pli rapidement.

Littéralement: Excuset me pro (de?) mien chitay, Potnia, ho habte problemes pro trehve un taxi.

A ma façon tribu: Indulget mien chitay, Potnia, hieb problemes trevend un taxi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Lun 30 Mar 2009 - 22:30

Leo a écrit:
Je crois que j'ai inconsciemment interprété la phrase 1 comme étant au pluriel et la phrase 2 comme étant au singulier, d'où mon emploi de 2p et 2s. Le sambahsa utilise donc 2p pour la marque de politesse? Ça m'avait échappé.
Pour l'ablaut de list/lisen, ça m'avait chatouillé les neurones au moment de former le participe, donc j'ai bon espoir de prendre le pli rapidement.

Littéralement: Excuset me pro (de?) mien chitay, Potnia, ho habte problemes pro trehve un taxi.

A ma façon tribu: Indulget mien chitay, Potnia, hieb problemes trevend un taxi.

En effet, (j'ai effectivement dû oublier de le préciser), le sambahsa utilise le "vous" de politesse (comme en français ou en russe). Bien entendu, je suis conscient des différences culturelles entre les pays et je me doute que si le sambahsa devenait utilisé à une vaste échelle, des différences surgiraient. Un autre système envisageable est l'utilisation de la 3° personne avec le titre de la personne Ex: "est-ce que docteur souhaite que j'aille à la pharmacie" en s'adressant directement au médecin; dans un registre plus familier: "Est-ce que grand-mère veut bien m'accompagner" en s'adressant à une vieille femme (ce système existe en afrikaans).

Bravo! 20/20. Juste une erreur involontaire en ajoutant un "e" à "habt", puisqu'il s'agit du participe passé, et non de la deuxième personne du pluriel. L'autre forme du participe est "haben". Dans un style littéraire, on peut ajouter la terminaison facultative à "habt", soit "habto".
Bonne intuition, dans les deux cas, j'utiliserai "de" (au sujet de) qui est plus exact que "pro" (pour, en faveur de...). En tant que français, j'aurais le même réflexe que toi.
En transcription phonétique "sambahsa": eksküzd me dë myen tcitay, potnya, ho habd problems dë tre:v un taksi

Sur "ta" phrase:
L'impératif pluriel est "indeulcte" c'est à dire "indeulg" + "-te" (cette terminaison se réduit à "-t" quand ce serait incompatible avec l'accentuation comme pour "excuse". *excusete se prononcerait eksküzet...
Le "e" final inaccentué en sambahsa se prononce comme en français, c'est-à-dire qu'il ne se prononce pas, sauf pour des raisons d'euphonie.
Très bien pour "hieb" qui est la forme passée de "hab", sauf que tu n'indiques pas la personne (à moins que ce soit volontaire). En sambahsa, les terminaisons du passé sont facultatives si la racine verbale du passé est différente de celle du présent. Mais ça signifie qu'un sujet (donc normalement un pronom faute de nom) doit se trouver dans la phrase.
Tu as le choix entre "io hieb" ou "hiebim" à ta convenance.
Je n'ai rien contre "trehvend" en soi, mais je crois tu déformes alors le sens de la phrase. On comprend "j'ai eu des problèmes (en) trouvant un taxi", c'est-à-dire des problèmes alors que tu trouvais un taxi, et pas forcément liés à cette trouvaille, non pas des problèmes pour trouver un taxi. Donc, je pense que "de trehve" est meilleur.
Eventuellelment, puisque je crois que ta tribu est indo-européenne ancienne, on pourrait envisager l'utilisation de la vieille forme d'infinitif de but indo-européen en "-tum" sur la base du présent.
Soit "trehftum un taxi" mais ça sonne assez cérémonieux et ampoulé (là, je ne suis pas sûr que la Dame va t'excuser! Elle va te répondre que tu aurais mieux fait de venir en char à boeufs (auxanwogh)!)

Tu fais d'excellents progrès! Je suppose que tu commences à entrevoir que les deux choses importantes en sambahsa sont la déclinaison des pronoms et la conjugaison des verbes.

Je prépare une nouvelle phrase, à plus et sell noct!

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Lun 30 Mar 2009 - 22:53

De nouveau une paire!

"J'obéis aux conseils de la déesse"

et "J'étudie la littérature ancienne et l'histoire romaine"

"étudier" est "studye"; ici, pour "ancien", on pourrait à mon avis utiliser "ancian" ou "aw", mais je veux que tu utilises "aw" et que tu y ajoutes la terminaison optionelle pour que ça sonne mieux à l'oreille.

Bon courage!

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Mer 1 Avr 2009 - 1:52

Oups, c'est bien hiebim que je voulais écrire, j'ai oublié la finale au bord du chemin.
Et j'essayais effectivement de faire un déverbal pour trehve, mais j'ai été influencé par l'anglais je crois.
J'avoue avancer un peu au pif, mais j'apprends plus en risquant qu'en fouillant toute la grammaire
(manque de temps, et documents assez difficiles à exploiter rapidement)

Obedeim ia ordena ias diwa - men depende sa Wink

Studyo id awa literatura ed roman historia.

Le système des articles est un peu complexe pour une langue auxiliaire.
Je n'ai pas trouvé mention de la terminaison optionnelle des adjectifs.
J'ai importé literatura et roman, non trouvés dans le dico.
Comment distingue-t-on romain et roman?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Mer 1 Avr 2009 - 10:49

Sellamat Léo!


Leo a écrit:
Oups, c'est bien hiebim que je voulais écrire, j'ai oublié la finale au bord du chemin.
Et j'essayais effectivement de faire un déverbal pour trehve, mais j'ai été influencé par l'anglais je crois.
J'avoue avancer un peu au pif, mais j'apprends plus en risquant qu'en fouillant toute la grammaire
(manque de temps, et documents assez difficiles à exploiter rapidement)

Obedeim ia ordena ias diwa - men depende sa Wink

Studyo id awa literatura ed roman historia.

Le système des articles est un peu complexe pour une langue auxiliaire.
Je n'ai pas trouvé mention de la terminaison optionnelle des adjectifs.
J'ai importé literatura et roman, non trouvés dans le dico.
Comment distingue-t-on romain et roman?

Le problème de l'inclusion des infinitifs dans les phrases est récurrent à toutes les auxlangs. J'en ai beaucoup discuté avec Dmitry (du LdP). Simplement, en sambahsa, on emploie les mêmes prépositions que pour les substantifs (sans article, bien entendu).

La première phrase est pas mal du tout! Tu as bien conjugué "obedeihm". En effet, si la terminaison du voyelle est un son voyelle accentué, la terminaison de la première personne du singulier est "m".
Tu t'en est bien sorti pour "ias diva"; je pense en effet que c'est la meilleure solution. En général, on peut former un féminin en ajoutant la terminaison "-in" (accentuée). Mais ici, une terminaison en "a" est bien plus conforme à l'étymologie *deiwa et à la conception selon laquelle les déesses sont plus que les "femelles" des dieux.... Avec les terminaisons optionnelles, on pourrait écrire "ias divias", mais c'est très littéraire.
En revanche, je ne sais pas ce que "orden" fait là, puisque le dictionnaire indique bien que "radh" signifie "conseil". "Orden" est un "ordre" (professionnel, de chevalerie....). [ordën] est accentué sur "o"; donc un pluriel en "a" est impossible, car il enverrait l'accentuation sur le "e".
C'est bien d'avoir respecté l'utilisation de l'accusatif après "obedeih". En effet, j'essaie d'adopter en sambahsa un système logique où l'accusatif a la prédominance sur le datif.

"men depende sa"? je suppose que tu as voulu dire "mais ça dépend". "sa" est le pronom démonstratif du féminin; pour le neutre, c'est "tod". Cependant, ici, l'on ne se réfère pas à un objet en particulier. D'où, l'utilisation d'un pronom général "to". "Dépendre" est "depend", conformément à l'étymologie latine "men to dependt". C'est cependant un gallicisme. Je dirais: "ça peut changer" = "to maght change".

"Studye" se termine en "e" inaccentué. Normalmement, à la première personne du singulier du présent, il ne prend aucune terminaison et on doit utiliser le prnom personnel: "io studye". Cependant, je tolérerais la terminaison en -m: *studyem. La raison pourquoi je ne l'ai pas adoptée est qu'elle pourrait être facilement confondue avec le pluriel: "studyems" = "nous étudions". En effet, les terminaisons du présent doivent respecter l'accentuation. Si je n'admets pas "-o" comme terminaison aux verbes en -e, c'est précisement parce qu'il serait incompatible avec la phonologie de certains verbes en "-e". Ex: "pronunce" [pronunts] mais *pronunco serait [pronunko]

Tu ne pouvais pas le deviner entièrement, le mot pour "littérature" est... "litterature". La terminaison est donc en "ure" [ür] en sambahsa.
J'aurais dû plutôt parler de la "vocalisation euphonique" qui se trouve à la fin du message "declination"; ça aurait été plus facile à trouver! Ce sont les mêmes terminaisons pour les adjectifs et les substantifs (en sambahsa, c'est l'ordre qui permet de les distinguer).
Comme "litterature" est une chose, c'est neutre, et la terminaison est "o" ("a" est la féminin nominatif; "u" est le féminin accusatif).
Etant donné que les langues à articles ont justement des pratiques différentes sur l'emploi ou non de l'article, dans cet exemple, l'emploi ou non de celui-ci est laissé à la discrétion du locuteur. D'ailleurs, l'emploi que tu as fait est perspicace. Tu parles de "roman historia" car c'est une généralité, donc sans article; en revanche, tu utilises "id" (c'est bien, car c'est le neutre) "awo litterature" comme si tu souhaitais marquer l'opposition avec "la" littérature moderne. Pourquoi pas!
Donc: "io studye id awo litterature ed roman historia

Le système des pronoms est très détaillé, il est vrai; il ne s'apprend pas en un quart d'heure on devient vite familier avec à force de l'utiliser. N'oublie pas que le sambahsa utilise le même pronom comme déterminant et pronom personnel. Ce système a l'avantage d'être précis, compact, tout en n'allourdissant pas les substantifs et les adjectifs avec des terminaisons inutiles (ex: espéranto). Enfin, les terminaisons entre les pronoms relatifs, démonstratifs et personnels sont presque toujours identiques.
En revanche, même l'anglais distingue entre the, he, him, she, who, whom, whose.... Pareil en Occidental li, il, le, la, ella, it, qui mais quel, quem.....
L'espéranto est un peu plus ordonné (tout en ayant gardé l'accusatif...) mais oppose toujours la, li, sxi, gxi à tiu, tio, ties (génitif de qui?); et l'alternance entre les terminaisons en -a et en -u n'est pas toujours évidente.

En tant qu'adjectifs, "romain" est "roman"; et "roman" est "romanc" Tu peux le vérifier sur: (wiki en sambahsa)
En revanche, un "roman" est un "roman"!
J'espère avoir répondu à toutes tes questions et je prépare de nouvelles phrases.
Bon courage pour le travail, je sais ce que c'est (étant maintenant sans emploi...)

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Mer 1 Avr 2009 - 11:23

Me revoilà, toujours avec une paire:

"Elle semble heureuse dans son travail (à elle)".
Avec utilisation du pronom personnel pour "elle". Pour travail, emploie ici "khidmat" = "activité professionnelle".

"Nous ne voulons pas voir les soldats, mais les chefs eux-mêmes".

Ne te tracasse pas pour "soldat" et "chef", c'est comme en français.
Précision utile: les soldats sont des hommes et des femmes mélangés. En revanche, les chefs sont tous des hommes! (désolé pour le machisme primaire).
Pour "même(s)" en tant que pronom réfléchi (cf. anglais "self"), utilise "swo" qui est directement préfixé au pronom/article employé (littéralement en sambahsa: "les-mêmes chefs").

A +

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Sam 4 Avr 2009 - 2:39

Aïe, ce que tu craignais est donc arrivé à ton travail. Des conflits sur les méthodes pédagogiques?

J'ai fait une grosse erreur de sens, en effet. Je crois que j'attendais soit "suivre les conseils" soit "obéir aux ordres", et "obéir aux conseils" a subi une alchimie inconsciente dans ma tête. Une fois déraillé sur "ordre", je n'ai trouvé qu'orden dans le dico, sans savoir à quel sens du français il correspondait.

Par "men depende sa" j'essayais de dire "mais tout dépend laquelle" (de déesse) Smile Mais je me suis emmêlé les pinceaux dans les listes compactes des déclinaisons, ç'aurait dû être "qua".

Voici mes essais:

Wehkt noroct en sien khidmat.

Ne vidskwms (viskums?) i soldata sontern swoiens chefa.

Ça ne doit pas être tout à fait ça Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Sam 4 Avr 2009 - 9:41

Leo a écrit:
Aïe, ce que tu craignais est donc arrivé à ton travail. Des conflits sur les méthodes pédagogiques?

J'ai fait une grosse erreur de sens, en effet. Je crois que j'attendais soit "suivre les conseils" soit "obéir aux ordres", et "obéir aux conseils" a subi une alchimie inconsciente dans ma tête. Une fois déraillé sur "ordre", je n'ai trouvé qu'orden dans le dico, sans savoir à quel sens du français il correspondait.

Par "men depende sa" j'essayais de dire "mais tout dépend laquelle" (de déesse) Smile Mais je me suis emmêlé les pinceaux dans les listes compactes des déclinaisons, ç'aurait dû être "qua".

Voici mes essais:

Wehkt noroct en sien khidmat.

Ne vidskwms (viskums?) i soldata sontern swoiens chefa.

Ça ne doit pas être tout à fait ça Smile

Sellamat Léo!

En fait, enseignant en université (vacataire) a été mon premier boulot il y a longtemps et effectivement je ne me suis pas entendu avec une personne dont certaines méthodes tenaient plus de la psychothérapie à usage personnel que de la pédagogie.
Quant à mon dernier boulot, (avocat), mon patron était à la hauteur de sa réputation peu flatteuse et m'a donc renvoyé; je suis toujours en recherche d'un nouveau poste. Comme me l'a dit J.Landais, créateur de l'Uropi, "les auxlangs, ce n'est pas ça qui fait bouillir la marmite!"

"mais tout dépend de laquelle". J'utiliserais "bet" (mais, pour une opposition). "tout" est "hol" si tu veux dire l'ensemble. Sinon, emploie le passe-partout "quant" (en ajoutant la terminaison neutre "o" pour plus de précisions). "Depend" se construit avec la préposition "ud"; encore que je me demande si ce verbe ne pourrait pas fonctionner directement avec l'accusatif. Et "qua" doit dans les cas se mettre à l'accusatif, donc "quam". "Bet quanto dependt ud quam"

La première phrase est juste, si ce ne sont deux erreurs de clavier: "kwehct noroct in sien khidmat".
Je t'avais cependant demandé d'utiliser le pronom personnel: donc "ia" (elle). "ia kwehct noroct in sien khidmat". Son utilisation n'est cependant pas obligatoire si le sens de la phrase reste évident.
Plus pour des raisons d'imitation des langues romanes: k + t = ct; mais c'est vraiment un point mineur, cosmétique.
Dans est "in"; "à l'intérieur (de)" est "eni". "en" existe:
- en temps que préfixe: "introduire", "mettre en"; ou "mettre en marche"; son opposé est "(oi)s".
Ex: "encause" = "mettre en cause"; "(en)schalt" = "allumer" (un appareil); "oisschalt" = "éteindre un appareil".
Tu as bien utilisé "sien". En effet, quand le possesseur est le sujet, on utilise "sien"; l'erreur à ne pas faire (mais qui ne rend pas la phrase incompréhensible) aurait été : *ia kwehct noroct in ays khidmat.

Pour la seconde phrase, il y a deux erreurs, mais, je plaide coupable, pour l'une des deux, c'est ma faute car j'ai écrit une connerie!
En effet, "swo" est suffixé au pronom, et non pas préfixé; donc "iensswo" (toutes mes plates excuses...)
Donc la seule vraie faute est le pluriel en "a". En fait, le pluriel normal en sambahsa est "s" tout simplement. Cependant, si l'usage du "s" est incompatible avec la dernière consonne, ou pour un usage littéraire, on peut utiliser alors les finales de la "vocalisation euphonique" (si elles ne changent pas l'accentuation du mot). ce sont "i" pour les êtres animés et "a" pour les choses.
Donc "chefs" et "soldats". "chefi" et "soldati" sont également possibles, mais, comme ces deux noms sont à l'accusatif, alors (à la guerre comme à la guerre), il est préférable d'utiliser les terminaisons d'accusatif pluriel des êtres animés: "-ens", soit "soldatens" et "chefens".
Très bien pour "sontern" puisqu'il intervient après une négation.
"Vidskwm(o)s" est exact! J'aurais pensé que tu allais plutôt utiliser "volmos vide".

Le suffixe "-skw" est la forme raccourcie du verbe "eiskw" = "avoir l'intention, chercher à, avoir envie".
Un suffixe "iç" existe en sanskrit et sert à former le "désidératif"; donc j'appelle également "-skw" le désidératif. Ce suffixe est très pratique si l'on veut donner un sens général d' "intention" au verbe, ou si l'on veut éviter une trop longue succession de plusieurs verbes dans la phrase.
"w" n'est jamais accentué en sambahsa, même en tant que voyelle. Donc, non seulement "vidskwms" est possible, mais également "vidskwmos" [v[/b]idskumos]
Enfin, bravo pour "i" face à "iens", tout juste.
Bien entendu, si le sambahsa menait à être parlé courammnt, il serait possible qu'un usage différent se développe. Peut-être que les locuteurs préféreraient le système (machiste) français où le masculin l'emporte sur le féminin.
Donc: "Ne vidskwmos i soldat(en)s, sontern iensswo chef(en)s".
[në v
idskumos i soldat(ën)s, sontërn yenswo tce[b]fëns]

Bravo!
Je prépare la prochaine!

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Sam 4 Avr 2009 - 10:20

Me revoilà!

Bon, désolé si ça sonne sulpicien, mais cette phrase est tirée d'une méthode de Grec biblique:
"L'Eglise est semblable à une belle vierge que Dieu prépare pour la vie éternelle".

Les termes "vierge", "vie" et "éternel" se trouvent dans la liste à la fin du message "werd formation et werdskaut in sambahsa-mundialect".
"Eglise" est "kyrk", qui vient justement du grec écclésiastique "kyriakos"
"semblable" est "samlik" + datif.
"préparer" est "prepare"

Bon courage!

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sambahsa-mundialect    Aujourd'hui à 11:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Sambahsa-mundialect
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lingwa de planeta / sambahsa-mundialect
» Sambahsa-Mundialect
» Chronologie des idéolangues
» Créer sa langue par les sons ou l'écrit ?
» Wikia écrits dans des idéolangues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Cours en ligne-
Sauter vers: