L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Osara, le cosmos arborescent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Osara, le cosmos arborescent   Lun 13 Avr 2009 - 20:44

Osara est l'univers où se situent mes histoires et mes langues. En attendant que je trouve la patience de traduire les textes ou d'en produire des nouveaux, voici quelques images brouillon de l'année dernière. (Il faut cliquer sur les images pour les voir en plus grand, et éventuellement cliquer sur les agrandissements si le navigateur les ajuste à la fenêtre)

La physique et la cosmologie sont assez déroutantes, je l'avoue. Si vous avez des questions... Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro



Messages : 237
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : Quimper

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Lun 13 Avr 2009 - 21:14

Je trouve que ce que tu fais est superbe ! Smile
J'aime beaucoup ce nouveau concept de mondes parallèles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Lun 13 Avr 2009 - 22:36

Merci Akakuro ^^
Osara est peut-être un autre univers, ou alors c'est une réorganisation du nôtre après certains évènements d'ampleur cosmique, le point n'est pas encore décidé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Mar 14 Avr 2009 - 0:15

Même s'il y a des différences, la péninsule d'Arbei me fait (un peu) penser au nord de l'Écosse.

As-tu utilisé un logiciel particulier (genre 3D) pour cette carte ou bien est-ce uniquement un logiciel de dessin (genre C**** P**nt)?

En tout cas, beau travail!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Mar 14 Avr 2009 - 1:01

C'est vrai que les côtes déchiquetées et les failles font penser à l'Ecosse. J'ai peut-être été influencé inconsciemment. Cependant, les continents d'Osara n'obéissent pas à la tectonique terrestre, ce sont des organismes vivants au métabolisme extrêmement lent (tout comme les branches elles-mêmes), et au comportement plutôt imprévisible.

Non, pas de modèle 3D, j'utilise opencanvas pour peindre, un petit logiciel qui ne paye pas de mine mais auquel je me suis attaché. Mais il faudra bien un jour que je trouve le temps de faire un modèle 3D de cette région du cosmos, pour faire une animation de survol des terres.

Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Univers multidimensionnel   Mar 14 Avr 2009 - 2:12

Leo a écrit:
Cependant, les continents d'Osara n'obéissent pas à la tectonique terrestre, ce sont des organismes vivants au métabolisme extrêmement lent (tout comme les branches elles-mêmes), et au comportement plutôt imprévisible.

Ça me laisse supposer que ce monde n'est pas du tout terrestre et que les noms qui ont étés marqués sur la Carte d'Arbei ont été traduit de l'Osarien(?) en anglais (une autre raison qui m'a fait penser à l'Écosse). Les autres représentations me font plutôt penser à un monde multidimensionnel assez complexe où, effectivement, les lois géographiques1 sont tout autres.

Ce qui augure de belles descriptions en perspective!

1 Eh oui, geo=terre... donc, pour Osara2, c'est aut'chose qu'y faut trouver... à supposer qu'on puisse trouver. En moins anguleux3, ça me fait un peu penser (de loin) à la géométrie de l'hypercube... ou quèqu'chose d'approchant!

2 Cf: citation

3 Ou peut-être, l'hypersphère, ou bien quelques animations sympas que j'ai trouvées sur la Toile sur le même thème ou des thèmes voisins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Mar 14 Avr 2009 - 23:26

Rassure-toi, pas d'hyperespace dans Osara Smile C'est déjà suffisamment compliqué avec les trois bonnes vieilles dimensions spatiales. La différence avec notre cosmos, c'est que la matière (et donc l'énergie) sont plus denses, et que les phénomènes biologiques sont omniprésents. Même l'air est constitué de cellules vivantes. Les cartes géographiques sont relativement faciles à projeter pour des zones restreintes, mais carrément impossibles pour des zones de fourche.

Les noms de la carte sont soit des transcriptions soit des calques de diverses langues parlées dans la région. L'"osarien" n'existe pas. Osara, c'est simplement "le monde" dans une des langues de l'Arbei. Les langues du coin sont cependant prononçables par des humains, parce que j'ai décidé, avec mes pouvoirs absolus de créateur, que je voulais pouvoir les parler, et que l'évolution y avait produit des humains ou assimilés. Ce n'est pas le cas dans le reste du cosmos, cependant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Mer 15 Avr 2009 - 11:24

Leo a écrit:
Rassure-toi, pas d'hyperespace dans Osara Smile C'est déjà suffisamment compliqué avec les trois bonnes vieilles dimensions spatiales. La différence avec notre cosmos, c'est que la matière (et donc l'énergie) sont plus denses, et que les phénomènes biologiques sont omniprésents. Même l'air est constitué de cellules vivantes. Les cartes géographiques sont relativement faciles à projeter pour des zones restreintes, mais carrément impossibles pour des zones de fourche.

Ce qui laisserait à penser qu'Osara n'est pas un multivers (comme c'est par exemple le cas pour le Losda) mais un univers autre, un monde qui ne serait pas sphéroïde comme la terre.

Par ailleurs, j'ai cru qu'Arbei n'était qu'une région (ou un État) d'Osara. Je comprends maintenant bien que l'osarien n'existe pas: c'est comme si on parlait du terrien: c'est pas UNE langue, mais une multitude (les naturelles, les auxilliaires et... les autres!).

Leo a écrit:
Les langues du coin sont cependant prononçables par des humains, parce que j'ai décidé, avec mes pouvoirs absolus de créateur, que je voulais pouvoir les parler, et que l'évolution y avait produit des humains ou assimilés.

Ce serait donc un univers ayant suffisamment d'analogie avec notre univers à nous (un peu comme Melville ou l'Aneuf) mais avec quand même d'assez grandes différences (la forme du monde, notamment). Un monde sans distance par rapport à notre terre, puisque vivant en parallèle, avec d'autres lois dans un autre système tridimensionnel.

Citation :
Leo a écrit:
Ce n'est pas le cas dans le reste du cosmos, cependant.

Assurément.

Ce système en "réseau" me fascine vraiment! C'est un de ces systèmes que je regrette ne pas avoir imaginé moi-même. Bravo! Les images présentées donnent vraiment envie d'en savoir plus (trajets dans l'"espace intérieur", gravités multiples, etc...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
cebelab



Messages : 190
Date d'inscription : 08/04/2009
Localisation : NANCY

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Mer 15 Avr 2009 - 13:23

C'est vrai que c'est très joliment imaginé (et illustré d'ailleurs)!

J'aime beaucoup l'idée, également.

Mais ton univers a-t-il des limites spatiales, ou au contraire est-il infini, et infiniment habité par ce même tissu organique, cette organisme vivant qui fait office de... euh... planète Smile

Y a-t-il un seul organisme d'ailleurs, ou, à l'image de notre univers, y en a-t-il plusieurs, organisés en constellations?

Et, est-ce un organisme qui, un peu à l'image d'un arbre, "pousse", s'étend, évolue? Si il y en a plusieurs, est-ce imaginable qu'il y ait des entremêlements, comme du lierre?

Idea Si tu veux faire ton univers en 3D, tu peux essayer avec wings3D, c'est libre, relativement simple à prendre en main (bien loin de blender à ce niveau là) et c'est très bien pour faire des formes organiques (c'est ce qu'on nomme du low poly)! Tu pars de formes de bases que tu sculptes, en quelque sorte. Ca ne paye pas de mine également, mais très puissant.

Ça te permettrait en plus de déplier la forme pour voir ce que ça donnerait en projection aplatie pour faire euh... une carte géographique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Mer 15 Avr 2009 - 13:45

cebelab° a écrit:
...tu peux essayer avec wings3D, c'est libre, relativement simple à prendre en main (bien loin de blender à ce niveau là) et c'est très bien pour faire des formes organiques (c'est ce qu'on nomme du low poly)! Tu pars de formes de bases que tu sculptes, en quelque sorte. Ca ne paye pas de mine également, mais très puissant.

Est-il francophone?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
cebelab



Messages : 190
Date d'inscription : 08/04/2009
Localisation : NANCY

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Mer 15 Avr 2009 - 17:12

Absolument! Enfin, au premier démarrage, c'est dans la langue de Shakespeare, mais il est traduit en plusieurs langues, tu peux passer en français dans les options. De plus c'est libre, dispo. sur toutes les plateformes, et, bien qu'un peu dépaysant au premier abord, très simple d'accès et d'utilisation.

Voici un exemple, fait littéralement en deux temps trois mouvements dans l'idée d'Osara en 4 étapes précisément:
-> -> ->

C'est très simple, tu pars d'une forme de base, extrude un coup, déplace des faces, en joint d'autres, tu lisses 2 ou trois fois et zou. Après tu peux plaquer des textures (donc déplier les objets etc.), exporter dans d'autres formats 3D ou 2D, etc. Bref, y'a plein de tutoriels partout de toute façon.

Et une fonction fort sympa aussi, l'export vectoriel:


wings3d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4978
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Mer 15 Avr 2009 - 17:34

Je trouve cet univers tout à fait fascinant ! Cela ne ressemble à rien de connu.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Olivier Simon



Messages : 3851
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Mer 15 Avr 2009 - 20:16

Très très original....

Tu ne devrais pas l'appeler un "univers" ("tourné d'un seul côté") mais un "multivers"!

Olivier
http://sambahsa.pbwiki.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Ziecken
Modérateur


Messages : 4978
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Mer 15 Avr 2009 - 21:38

... ou un dictivers mot composé de diktio ("réseau" en grec) et univers

... ou encore un mationivers mot composé de mation ("maille" en grec) et univers

cheers

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Jeu 16 Avr 2009 - 0:00

@Anoev:

En effet, Osara n'est pas un multivers, c'est un simple univers. "Simple" est une façon de parler, car l'omniprésence de la vie à toutes les échelles rend les choses bien plus complexes que dans notre univers.

Quant à l'Arbei, c'est bien une région comme tu l'as supposé: une petite péninsule au bout d'un continent situé sur un petit coin d'une des "branches". Sur le troisième dessin, le schéma des saisons, l'Arbei est indiqué. Rien qu'en Arbei on compte une quinzaine de langues principales à l'époque de Keis le cartographe, un personnage historique qui a donné son nom à ma première histoire.

Le problème de la gravité est de taille, j'en suis encore à hésiter entre plusieurs solutions dont chacune a ses avantages et ses inconvénients. Une chose est sûre cependant: la gravité sur chaque branche dépend en grande partie de la taille de la branche: plus elle est épaisse, plus la gravité est forte.

Aux fourches, il se passe des phénomènes étranges, notamment des gravités en biais qui donnent un drôle d'aspect à la végétation. Les voyages entre les branches sont possibles mais très risqués aux époques anciennes, et il existe des animaux géants pourvus de "vessies natatoires" qui vivent exclusivement en l'air (il n'y a pas de vide dans Osara).

@cebelab°:

Merci! Osara n'a pas de limites connues. Dans certaines régions les branches sont plus fines, et entremêlées comme des fibres, et forment parfois des tubes ou des sphères, des planètes creuses où vivent des petits êtres (de notre taille), et où parfois des araignées géantes (du genre cent kilomètres de long) aux mouvements extrêmement lents font leur nid.

Oui, les "arbres" croissent et meurent, sur des échelles de temps astronomiques bien sûr. A certains endroits ils forment des tissus vivants, des vitraux géants, des sculptures vivantes. Ils servent d'habitat à des "parasites" (au même titre que les humains parasitent la biosphère).

Merci pour l'info sur Wings! Et merci d'avoir pris la peine de faire un essai et des captures d'écran. Ca a de la gueule. J'hésite entre utiliser un logiciel de modélisation, et programmer une simulation qui ferait se dérouler la croissance des branches et l'évolution des continents. Mais je n'en suis pas encore là.

@zieken:

Merci! J'espère qu'Osara ne ressemble à rien de connu, après tout le mal que je me suis donné pour le construire ^^ Cependant, dans le petit coin de l'Arbei, les choses sont étrangement familières à un regard de Terrien. Mais c'est fait exprès, pour faciliter l'immersion, et aussi par goût d'un défi d'un genre particulier: expliquer une réalité apparemment évidente sur des bases complètement différentes (un peu comme le fait Pratchett avec le Disque-Monde).

@Olivier & ziecken:

Un multivers au sens traditionnel du terme ne conviendrait pas pour décrire Osara, mais ta suggestion, ziecken, dictivers, me plaît bien. Les peuples d'Osara ont l'habitude d'appeler ces structures l'arbre à cause de l'aspect de canopée du fond du ciel, mais il s'agit bien d'un réseau.

Cependant, la structure de l'espace y est toute simple, 3 dimensions, et pas de déformations relativistes. Pourtant la relativité fonctionne très bien dans Osara. Les déformations de l'espace-temps sont les élucubrations de quelques mathématiciens qui ont pris les équations au pied de la lettre. La relativité néo-lorentzienne, que les derniers développements de la physique quantique commencent à prendre au sérieux, suffit à expliquer tous les phénomènes relativistes, y compris dans notre univers.

Je vais essayer de rédiger des documents structurés sur Osara. J'ai tendance à m'éparpiller. Pour ceux qui lisent l'anglais, il y a quelques vieux threads sur conworlds.info, dont quelques uns sont indiqués au début de ce thread (celui sur la cosmologie est le plus fourni, mais pas toujours à jour)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebelab



Messages : 190
Date d'inscription : 08/04/2009
Localisation : NANCY

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Jeu 16 Avr 2009 - 0:18

Décidément, je vois bien Osara comme une évolution inattendue de notre propre univers... Enfin, inattendue, humainement parlant... J'ai souvent imaginé, sans forcément le croire fermement, hein, que notre planète, notre système solaire, notre univers et tout le reste (notez la profondeur qui ce cache derrière ces trois derniers mots Suspect) étaient les composants (à l'équivalent de notre échelle atomique) d'un organisme vivant à une échelle infiniment grande bien sûr...
Là, ce serait grosso modo le même principe, avec un organisme hybride animal végétal qui, aujourd'hui, en serait encore à un stade primaire de son évolution...
Niak en tout cas, c'est vraiment sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Ven 17 Avr 2009 - 1:20

J'ai effectivement un scénario (plusieurs, en fait) dans lequel Osara résulte de l'évolution de notre univers. Dans l'un, que je relierai peut-être à une histoire de sf que j'écris en parallèle, des nanomachines ont été créées pour restructurer une galaxie qui menace de s'effondrer en un super trou noir. Les nanomachines finissent par devenir des cellules très différenciées et recréent tout un monde gigantesque.
Mais j'hésite encore à situer Osara dans notre univers, car il y a des problèmes de physique à régler et je ne veux pas être prisonnier des lois du nôtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebelab



Messages : 190
Date d'inscription : 08/04/2009
Localisation : NANCY

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Ven 17 Avr 2009 - 1:32

Ah bien vu le coups des nanomachines, je ne l'avais pas vu venir

Bon, y'a toujours moyens de s'affranchir des lois de notre univers, si tu pars là dessus... Si les nanos sont capables de restructurer l'univers, elles seront aussi capable de restructurer la manière dont il fonctionne, et même de se restructurer elle même, le tout de manière récursive, de sorte qu'à un moment donné plus rien ne serait reconnaissable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Ven 17 Avr 2009 - 20:42

Si je fais de la hard science, les nanomachines seront toujours assujetties aux forces et processus fondamentaux de notre cosmos (gravité, entropie, etc) donc je ne suis pas totalement libre. Même si la région de l'Arbei rappelle la surface de notre planète, la base de toute chose y est si différente que je ne sais pas encore si je vais pouvoir faire un lien diachronique avec notre univers. Ca te paraitra plus clair quand j'aurai expliqué (ce soir ou ce week end) la physique et la biologie étrange d'osara plus en détail.

Entre parenthèses, pour ceux qui l'aurait loupé, il y a un post plein de réponses à la fin de la page 1 (je me permets de le signaler car c'est typiquement en fin de page qu'on loupe les posts)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Sam 18 Avr 2009 - 0:51

Voici un extrait du livre de Keis le cartographe, "Des milliers de terres, et seulement deux jambes", dont l'histoire ne nous a légué que quelques morceaux rescapés. Ce texte est traduit du balkisien ancien, et comporte donc probablement de nombreuses erreurs d'interprétation. Je posterai des textes plus modernes ce week end, qui expliqueront un peu mieux comment marche le cosmos d'Osara.

(...) Et ceux qui prétendaient que les dieux avaient déployé une immense tonnelle au-dessus du monde, afin de le protéger des ardeurs d'un soleil géant que nul ne pouvait voir, ceux-là étaient la risée des enfants qui savaient bien, des récits des voyageurs, que dans les contrées d'Arayang on peut marcher jusqu'au pied de la Colonne, qu'ils nomment là-bas la branche d'Ikt, et qu'on peut continuer ses pas jusque sur cette branche, même si le passage est délicat, et qu'alors le monde que nous connaissons se dresse dans le ciel comme une colonne, et la Colonne d'Ikt devient le monde.

C'est peut-être à cette même époque, dont même les seodis ne gardent pas mémoire, qu'est née l'antique science des Deux Eléments et de leurs sangs, dont les mages nous affirment, par modestie ou par ruse, qu'elle a été offerte par les dieux. Deux éléments gouvernent le monde: la Terre, sur laquelle nous vivons et mourons, qui saigne rivières et mers, et dont les enfants sont les plantes et les animaux et les pensants, qui saignent sève et sang; l'Air, qui saigne la pluie, et dont les enfants sont les soleils, qui saignent la lumière.

Et la Terre et l'Air sont en lutte permanente, la Terre boit l'Air et croît, tandis que l'Air étouffe et brûle la Terre, et leur combat est parfois si violent que la terre tremble et les soleils éclatent. Il existe tant de doctrines diverses et contradictoires qui prédisent la victoire de l'un et de l'autre, que l'esprit sain ne peut qu'imaginer que le combat est éternel.

En Arostos, au pays des Reines, la déesse Seil, qui guide les navires et prédit les saisons, a maintenant plus de temples que Faha, qui est pourtant la mère du royaume. Et la reine Yezat, qui veut y restaurer le culte de Faha, est en lutte contre tout le Conseil, et on l'accuse à mots couverts d'hérésie mortelle.

A Adakri, c'est Faha qui est toute-puissante, et on lui donne de nombreux noms car elle pourvoit à toutes choses. Adakri est ma seconde patrie, et j'ai vu maintes fois les merveilles qu'accomplissent les mages de Faha: ils font verdir les forêts dans le désert, ils font sourdre l'eau dans les champs, et jusqu'au haut du roc où la ville est juchée, protégée des attaques souterraines des Tsas.

Pourtant, on raconte que les mages d'Air en Arostos sont capables de choses plus grandes encore: elles volent plus haut que les siwis, portées par des vents puissants qui semblent jaillir de leur peau; elles créent des soleils furieux qui éparpillent une armée entière. Comment les siwis, qui pourtant s'y entendent en magie bien mieux que nous les ebeis, ne trouvent-ils aucune parade contre les Arostosiennes? C'est un mystère que je compte bien éclaircir. (...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebelab



Messages : 190
Date d'inscription : 08/04/2009
Localisation : NANCY

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Dim 19 Avr 2009 - 22:34

Leo a écrit:
Si je fais de la hard science, les nano-machines seront toujours assujetties aux forces et processus fondamentaux de notre cosmos (gravité, entropie, etc) donc je ne suis pas totalement libre.
Bah, je suis persuadé qu'en imaginant des nano-machines reproductrices, polymorphes, qui s'auto-améliore exponentiellement à chaque génération, on peut imaginer qu'un beau jour elles restructurent l'univers en développant divers systèmes d'asservissement à l'échelle cosmique pour adapter les lois que nous percevons comme étant fondamentales.

Et puis bon, c'est certes, d'après nos observation actuelle, des lois immuables de l'univers, mais avec les recherches actuelles dans la physique quantique, qui frisent d'ailleurs bien souvent l'hérésie scientifique, on commence sérieusement à se poser des questions sur l'aspect universel et immuable de ces lois. Ce n'est peut-être qu'une question d'échelle? Et ne serait-ce que d'après la relativité, les constantes entropiques et gravitationnelles sont sensées se modifier au gré de l'expansion de l'univers, si je ne m'abuse. Donc effectivement, à notre échelle, c'est évidemment plus que constant...

--

J'aime beaucoup ce que tu présentes de ta diégèse, c'est très prometteur! As-tu déjà décris beaucoup de choses d'Osara par le biais de textes comme celui là?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Lun 20 Avr 2009 - 1:40

C'est vrai qu'on a de plus en plus de théories décrivant l'espace, le temps et les forces fondamentales comme des objets susceptibles d'être manipulés comme de la pâte à modeler. Pourtant, ces théories, si elles présentent de belles symétries mathématiques, sont peut-être des cas de démission, de déni de phénomènes sous-jacents. Elles restent hypothétiques en l'état actuel de la science, malgré le ton assuré des vulgarisateurs, et je trouve bien plus intéressant d'essayer d'expliquer la complexité par des processus plus fondamentaux. De mettre les mains dans le cambouis. Mais c'est un choix personnel, je n'affirme rien.

Non, je n'ai pas écrit beaucoup de textes "in-world" (supposés écrits par des êtres internes à la diégèse). J'ai surtout des chapitres de romans, mais toujours j'essaye de mettre en avant la vision qu'ont les êtres de leur propre monde, et les errements de la connaissance. Keis le cartographe pourrait être comparé aux philosophes pré-socratiques, mais seulement de loin car l'histoire de l'Arbei ne ressemble pas du tout du tout à celle de l'Europe.

J'avais promis des textes plus modernes, mais je n'ai pas eu le temps ce week end. Il y a pas mal de travail de réécriture à faire sur le matériel existant. Ca sera pour plus tard ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebelab



Messages : 190
Date d'inscription : 08/04/2009
Localisation : NANCY

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Lun 20 Avr 2009 - 2:11

Leo a écrit:
Elles restent hypothétiques en l'état actuel de la science
Rien de plus que les théories officiellement admises, ceci étant...

Leo a écrit:
malgré le ton assuré des vulgarisateurs
Tous n'ont certainement pas raison, mais certains ont au moins le mérite de soulever des questions qui paraissent logiques à certains, et hérétiques à d'autres...

Leo a écrit:
J'avais promis des textes plus modernes, mais je n'ai pas eu le temps ce week end
On a tout le temps qu'il faut pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4978
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Mar 30 Nov 2010 - 16:23

J'aimerais vraiment lire un article sur ce" dictivers" sur Idéopédia. Car j'imagine qu'il y a beaucoup de choses à dire sur ce sujet.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Sam 4 Déc 2010 - 0:49

Salut Ziecken, ça c'est de la remontée de thread!
Recevoir un avis de réponse après un an et demi Very Happy

J'hésite encore à faire des articles encyclopédiques sur Osara parce que son intérêt principal, pour moi, réside dans les histoires qui s'y déroulent, et elles ne sont pas résumables sans en détruire la substance.

Mes notes pourraient difficilement servir d'encyclopédie, il n'y a guère que moi qui puisse les comprendre car elles font allusion à des tas de faits qui n'existent encore que dans ma tête, et beaucoup sont sous forme de croquis et gribouillis tout aussi incompréhensibles...

Mais si jamais la BD démarre un jour je me mettrai probablement à monter une vraie encyclopédie.

Bon, je vais maintenant rattraper mon retard de lecture du forum...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Aujourd'hui à 17:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Osara, le cosmos arborescent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Osara, le cosmos arborescent
» Vidéo documentaire "Atome La clé du cosmos"
» LE VATICAN ET LES AUTRES VIES DANS LE COSMOS...
» Air et cosmos numéro 2082 S
» Revues : Air et cosmos numéro 2176 S

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Diégèse-
Sauter vers: