L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Osara, le cosmos arborescent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Sam 4 Déc 2010 - 11:17

Osara est sans conteste l'idéomonde le plus original qu'il m'est été donné de voir, c'est pour cette raison que j'aimerais qu'il soit mentionné sur Idéopédia. Je vais y placer les mots de multivers et de dictivers, j'aurais aimé pouvoir les illustrer avec des exemples, c'est pour cette raison que je tenais à ce qu'il existe un article sur Osara, même si celui ci ne contenait que des liens vers un site plus complet.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Sam 4 Déc 2010 - 23:56

Merci Ziecken, mais je ne sais pas si Osara peut être classifié de cette façon. C'est un univers où la biologie l'emporte sur les forces de la matière inerte, mais la structure en réseau qui en résulte n'est pas nécessairement la seule présente dans l'ensemble de cet univers. Sinon à ce compte on pourrait classifier notre univers comme un dictivers puisque les super-amas de galaxies se structurent en réseaux et membranes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Jeu 31 Juil 2014 - 13:21

Puisqu'on en est à déterrer les fils du forums, j'ai retrouvé des vieilles images (pas bien finies, désolé) qui expliquent un peu le fonctionnement d'Osara. A noter que le mot osara signifie simplement "monde" en vieil astosien (étymologie: us-hara: étendue des terres).

Une vue d'une zone où les "branches" sont assez épaisses:


Les "cellules" de terre et d'air:



Les "cellules" ne sont pas comparables aux cellules vivante de notre univers, elles sont plus complexes, plus diversifiées, et elles échangent énormément d'informations, au point qu'on peut parler de "sociétés de cellules".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2436
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Jeu 31 Juil 2014 - 14:38

Je découvre enfin Osara, et je suis ébahi. Tes idéomondes aiment le foisonnement, on dirait ! Ici, on peut marcher sans jamais s'arrêter...
L'araignée dans le coin de l'image du haut fait très peur lorsqu'on imagine sa taille réelle. Que se passe-t-il si elle marche sur une terre habitée ?

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Jeu 31 Juil 2014 - 14:48

I love you  I love you  I love you Osara, c'est (visuellement) en trois dimensions ce qu'on trouve en deux dimensions aux Lofoten (N) ou sur la côte dalmate (HR), ou bien la région des lacs (SF). C'est vraiment superbe et je suis content qu'il soit de nouveau évoqué ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre



Messages : 1044
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Jeu 31 Juil 2014 - 15:06

Magnifique ! Comme Mardi je ne découvre que maintenant, et je suis aussi ébahi que lui. C'est superbe, et la possibilité d'y marcher à l'infini tombe bien tellement on aurait envie de visiter ce monde sous toutes ces coutures ! Chapeau, et j'espère que tu nous en montreras plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Ven 1 Aoû 2014 - 1:34

@Mardikhouran:

Le foisonnement, oui, c'est tout à fait ça. J'ai horreur du vide. Il existe un très vieux peuple qui parcourt le monde depuis des temps immémoriaux à la recherche de la "racine primordiale" sans jamais la trouver. On les appelle entre autres les Marcheurs. Ils sont redoutés de tous, car ils sont prêts à tout pour extorquer la moindre information qui pourrait les mettre sur la voie.

L'araignée de l'image est faite de cellules d'air, et elle répugne à entrer en contact avec la terre (les branches), mais ça arrive de temps en temps. Seulement, ces êtres géants sont d'une lenteur majestueuse, on a le temps de les voir venir, plus par les effets occasionnés que par leur corps, qui est transparent comme l'air (j'ai un peu triché sur l'image). Le plus grand danger qui vienne de l'air, ce sont les guêpes solaires, quand les soleils éjectent des "échardes".

@Anoev:

Les Lofoten à cause du côté déchiqueté dans tous les sens?

@Pommme de Terre:

J'espère que j'aurai le courage et le temps de faire de nouvelles images. C'est tellement plus facile de tout garder dans sa tête Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Ven 1 Aoû 2014 - 8:51

Leo a écrit:
Les Lofoten à cause du côté déchiqueté dans tous les sens?

Oui, quand tu es au bord de l'eau, tu vois à une certaine distance d'auitres bandes de terre, mais ça ne fait pas le même effet qu'un fleuve, si grand soit il.


(désolé pour la météo, mais ce n'est pas un document touristique)

Osara, c'est un peu pareil mais en regardant en l'air : les "p'tit" (plus de 2 km qd même !) branches, c'est les îlots, et les gros tuyaux, c'est la terre en face. Ça donne une impression d'"immensité compliquée".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Ven 1 Aoû 2014 - 13:41

Ha oui, effectivement, c'est comparable. Du coup la vision du monde des habitants, lorsqu'ils émergent à une conscience de type sapiens, ne reste pas longtemps ancrée dans l'idée que leur coin de terre est le centre du monde. C'est aux endroits des fourches que les questionnements sont les plus vifs, et que les gens élaborent toutes sortes d'élucubrations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave



Messages : 1592
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Sam 2 Aoû 2014 - 21:30

Tes branches cosmiques me rappellent l'Arbre-Étoile évoqué dans l'Éveil d'Endymion... C'est magnifique, très déracinant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Dim 3 Aoû 2014 - 20:59

Merci pour l'info, Kotave, en cherchant je suis tombé sur ce texte: http://resf.revues.org/255 où on décrit l'arbre étoile comme une sphère de Dyson version végétale, c'est bien ça? Parmi les origines possibles d'Osara, on aurait une structure "organique" conçue pour contrer l'implosion de l'univers, donc une structure entièrement tridimensionnelle, pas une surface sphérique comme les sphères de Dyson autour d'un soleil, mais il y a la même idée d'une structure à très grande échelle qui remplace les structures spontanées dues à la gravitation et aux "flux thermiques" galactiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave



Messages : 1592
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Dim 3 Aoû 2014 - 23:53

Je ne connaissais pas les sphères de Dyson, mais ça me paraît effectivement être cela (ou peut-être un cercle si j'ai bien compris la description du livre). L'Arbre-étoile a été lentement créée par la "fraction" humaine des Extros (séparée et souvent opposée au reste de l'Humanité depuis des siècles) et grâce à l'aide d'autres espèces sentientes, dont la volonté durable est de peupler l'Univers entier de vie.
Osara réussit quand même à être encore plus titanesque Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Lun 4 Aoû 2014 - 8:55

Kotave a écrit:
Je ne connaissais pas les sphères de Dyson

Je connaissais les sphères de Dyson, j'en utilise un équivalant dans les chroniques du Losda. Il s'agit d'un vaisseau aménagé qui parcours le l'univers à la recherche et à la création de la vie.

Les branches du monde d'Osara m'ont aussi inspiré . Dans le losda il existe un lien artificiel entre une planète et sa lune. il s'agit d'un tube sur les parois duquel des zones habitables on été aménagés. le couloir sert de passage entre les deux planètes.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Mardikhouran



Messages : 2436
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Lun 4 Aoû 2014 - 10:10

Ziecken a écrit:
Les branches du monde d'Osara m'ont aussi inspiré . Dans le losda il existe un lien artificiel entre une planète et sa lune. il s'agit d'un tube sur les parois duquel des zones habitables on été aménagés. le couloir sert de passage entre les deux planètes.
Quelqu'un a-t-il lu Le monde vert de Brian W. Aldiss ? Dans un futur extrêmement lointain, en raison de l'arrêt de la rotation de la Terre (et du jour éternel qui s'ensuit), le règne végétal est le maître absolu de la planète, ne laissant comme animaux que de rares espèces assez intelligentes (humain, termites et chats -ces deux derniers vivant en symbiose-).
Toute la face diurne de la Terre est recouverte par un unique banian aux multiples troncs, parasité par d'innombrables espèces végétales aussi diverses que nos animaux, dont celle qui nous intéresse ici : une sorte de liane dont les racines sont sur la canopée, et qui, à force de persévérance, a réussi à atteindre la Lune... y apportant à chaque fois un peu d'oxygène et de graines, ce qui finit par rendre le satellite propre à la vie. Les humains, après un certain âge, se glissent dans les cosses de cette plante pour grimper jusqu'à là-haut. Et la fin du roman... je ne spoile pas, mais ces plantes ont le potentiel d'aller vraiment très loin. Et de transformer l'univers en Osara.

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Kotave



Messages : 1592
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Lun 4 Aoû 2014 - 12:36

Cette thématique est plus reprise que ce que j'imaginais Surprised
Je ne connaissais pas le mot "banian" d'ailleurs. Je suppose que je le traduirais en banyan en chilloïen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Lun 4 Aoû 2014 - 13:03

@Kotave:

Si c'est un cercle, ce serait alors un anneau de Dyson comme dans l'Anneau-Monde de Larry Niven. Une sphère de Dyson pose des problèmes techniques: trouver la quantité de matériau nécessaire, maintenir l'équilibre autour d'un soleil dont l'héliosphère est énormément perturbée par la structure.

@Ziecken:

Ton vaisseau voyage avec son soleil central? Comment est-ce qu'ils déplacent une telle masse? Ou bien c'est plutôt une structure du genre d'un cylindre O'Neill?

@Mardikhouran:

Ha oui, j'ai lu Le monde vert il y a longtemps, ce roman m'avait marqué, et il m'a peut-être influencé. Plus il y aura de génèses possibles à Osara, plus il semblera plausible, mais...

Il y a plein de défis scientifiques à relever. D'une part la matière doit être énormément plus dense dans l'espace d'Osara que dans notre univers, sinon ça ne marchera pas. D'autre part la question de l'entropie n'est toujours pas réglée: Pour que les cellules (d'air ou de terre) remplissent tout l'espace, il faut une énergie considérable (le vivant est un consommateur glouton).

Quand j'ai commencé Osara, je n'ai pas cherché à lui trouver une genèse, seulement un équilibre, et ce n'est qu'ensuite que j'ai tenté de le lier diachroniquement avec un autre projet de roman qui se termine avec des nanomachines qui s'apprêtent à restructurer le cosmos tel que nous le connaissons.

Il y a des points à régler, notamment: Est-ce que la lumière traverse les cellules d'air, et si oui, pourquoi? Si non, la vision n'existe pas, mais il existe d'autres sens dus à la communication entre les cellules (c'est la base de la "magie" dans ce monde). On ne pourrait plus voir les branches dans le ciel, ça serait dommage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11727
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Lun 4 Aoû 2014 - 18:43

Un anneau ou une sphère de Dyson va en dehors de la physique actuelle. Même une orbitale de Banks, qui n'a que quelque trois millions de kilomètres de diamètre, demande de la matière exotique (terme de SF signifiant impossible) parce que la tension dans la structure dépasse la plus puissante interaction existant au sein des noyaux atomiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Lun 4 Aoû 2014 - 19:12

Silvano a écrit:
Un anneau ou une sphère de Dyson va en dehors de la physique actuelle. Même une orbitale de Banks, qui n'a que quelque trois millions de kilomètres de diamètre, demande de la matière exotique (terme de SF signifiant impossible) parce que la tension dans la structure dépasse la plus puissante interaction existant au sein des noyaux atomiques.
Zièns elipòtendaren:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave



Messages : 1592
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Lun 4 Aoû 2014 - 22:13

De toute façon, le destin de l'Arbre-étoile finit par rectifier cette anomalie physique Sad
Étrange, cette utilisation d'"exotique"... Quelle est la motivation de son signifié ? La matière devrait-elle venir de l'extérieur (l'Univers n'en contenant pas assez), être différente de celle que nous cotoyons ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11727
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Lun 4 Aoû 2014 - 22:22

Kotave a écrit:
De toute façon, le destin de l'Arbre-étoile finit par rectifier cette anomalie physique Sad
Étrange, cette utilisation d'"exotique"... Quelle est la motivation de son signifié ? La matière devrait-elle venir de l'extérieur (l'Univers n'en contenant pas assez), être différente de celle que nous cotoyons ?

Matière exotique. L'article en anglais est plus détaillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Kotave



Messages : 1592
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Lun 4 Aoû 2014 - 22:59

Je vois... L'étymologie devient claire, merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Mar 5 Aoû 2014 - 1:51

Silvano a écrit:
Un anneau ou une sphère de Dyson va en dehors de la physique actuelle. Même une orbitale de Banks, qui n'a que quelque trois millions de kilomètres de diamètre, demande de la matière exotique (terme de SF signifiant impossible) parce que la tension dans la structure dépasse la plus puissante interaction existant au sein des noyaux atomiques.

Ca doit être pour ça qu'on semble maintenant s'en tenir aux essaims de Dyson, des éléments indépendants dotés de leur propre propulsion pour tenir leurs orbites, forcément pertubées par des tas de facteurs. Dans le roman qui pourrait précéder ceux d'Osara, des IAs lancent un champ de panneaux solaires autonomes en anneau autour du soleil, sur l'orbite de Vénus (et tirant leurs matériaux de la planète).

Kotave a écrit:
De toute façon, le destin de l'Arbre-étoile finit par rectifier cette anomalie physique Sad

Il s'effondre sur son soleil?

Les soleils d'Osara n'ont rien à voir avec les nôtres, ça ne risque rien de ce côté là. C'est juste une surexcitation des cellules d'air, mais je n'ai pas encore élaboré les détails. J'avance petit à petit en essayant de préserver la cohérence de l'ensemble. Le défi initial était de décrire un coin d'Osara qui ressemble à notre biosphère tout en fontionnant sur des phénomènes physiques complètement différents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Mar 5 Aoû 2014 - 3:17

Mardikhouran a écrit:
Quelqu'un a-t-il lu Le monde vert de Brian W. Aldiss ?

Non, je ne connaissais pas. A vrai dire, je n'ai jamais lu ni de fantastique, ni de science-fiction. Il faudra bien que je m'y mette si je souhaite en écrire à mon tour !  Razz 

Leo a écrit:
Ton vaisseau voyage avec son soleil central? Comment est-ce qu'ils déplacent une telle masse? Ou bien c'est plutôt une structure du genre d'un cylindre O'Neill?

Oui, il s'agit d'une planète artificielle avec une sorte de mini-soleil au centre (oui c'est proche d'un cylindre O'neill. Les parois intérieures sont recouvertes de végétation à l'image d'une biosphère avec des villes éparses. La face extérieure est couverte de facettes abritant des vaisseaux autonomes et des points d'observation.

La fusion nucléaire est utilisée pour alimenter le soleil central, en revanche je n'ai pas encore planché sur l'énergie utilisée pour déplacer le vaisseau-planète ("telak" en elko).

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Kotave



Messages : 1592
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Mar 5 Aoû 2014 - 12:33

Citation :
Il s'effondre sur son soleil?

Au cas où certains voudraient lire la saga toute entière un jour, je pense qu'un cache-spoïleur peut être le bienvenu, même si c'est un peu tard Razz

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11727
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Mar 5 Aoû 2014 - 17:33

Ziecken a écrit:
Oui, il s'agit d'une planète artificielle avec une sorte de mini-soleil au centre (oui c'est proche d'un cylindre O'neill.

Puis-je rappeler que l'intérieur d'un vrai cylindre O'Neill est éclairé par trois immenses fenêtres et trois immenses miroirs?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Osara, le cosmos arborescent   Aujourd'hui à 14:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Osara, le cosmos arborescent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Osara, le cosmos arborescent
» Vidéo documentaire "Atome La clé du cosmos"
» LE VATICAN ET LES AUTRES VIES DANS LE COSMOS...
» Air et cosmos numéro 2082 S
» Revues : Air et cosmos numéro 2176 S

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Diégèse-
Sauter vers: