L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Temerien - inspiration hellénique - par avicolas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avicolas

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 17/06/2017

MessageSujet: Temerien - inspiration hellénique - par avicolas   Lun 26 Juin 2017 - 11:17

Salut à tous, j'ai envie de vous proposer le tout début de ma langue et de vous faire part au fur et à mesure de son développement. Pour le moment tout ceci n'en est qu'à son balbutiement puisqu'en effet à ce statut ma langue se limite à une simple prononciation et un alphabet avec tous les diphtongues et digrammes possible.

Le Temerien est une langue d'inspiration hellénique. Par conséquent il ne faut pas vous attendre à ce que je recopie bêtement les formes du grec, ou encore que j'essaie de faire attention aux règles de grammaire ... Je m'inspire, mais en aucun cas je ne vais chercher à recopier ces langues.

Je vous propose de commencer par le commencement : l'alphabet.
Il m'a parut logique je dois dire d'utiliser l'alphabet du grec moderne pour transcrire cette langue (en plus de ça, la phonologie basique de ces lettres m'aiderons à créer des mots ressemblant).


Les lettres :
Αα = /a/
Ββ = /b/
Γγ = /g/-/j/
Δδ = /d/
Εε = /e/-/ɛ/
Ζζ = /z/
Ηη = /i/
Θθ = /t/
Ιι = /i/
Κκ = /k/
Λλ = /l/
Μμ = /m/
Νν = /n/
Ξξ = /ks/-/gz/
Οο = /o/
Ππ = /p/
Σσς = /s/
Ττ = /t/
Υυ = /y/
Φφ = /f/
Χχ = /x/-/ʃ/
Ψψ = /ps/
Ωω = /ɔ/


Les digrammes :
BN (βν) = /v/ (Je me suis inspiré du grec moderne Mπ pour former cette lettre)
OY (ου) = /u/
AI (αι) = /ɛ/
EI (ει) = /i/
ΟΙ (οι) = /i/
ΥΙ (υι) = /i/


Les diphtongues :
ΑΊ (αί) = /aj/
ΑΥ (αυ) = /ɔu/
ΕΊ (εί) = /εj/



Les mots ne peuvent finir que par : une voyelle ou une consonne (Νν/Σσς). Il arrive cependant à de rare exception qu'un mot finisse par une autre consonne.

Voici toutes les possibilités :
α ε ι η ο υ ω
ου αι αυ ει
ας ες ις ης ος υς ως
ους αις αυς
αν εν ιν ην ον υν ων
ουν αιν αυν ειν
ά έ ί ή ό ύ ώ
ού* αί αύ* εί
άς ές ίς ής ός ύς ώς
ούς* αίς αύς*
άν έν ίν ήν όν ύν ών
ούν* αίν αύν* είν


* = L'accent est irrégulier, voir plus bas pour explication.

La prononciation du "Γγ":
Comme vu plus haut, la lettre "Γγ" a deux manières de se prononcer : soit comme un /g/ soit comme un /j/. Nous allons expliquer tout ça.
Le "Γγ" se prononce /j/ quand il est entouré par deux voyelles (sauf si "Γγ" est doublée, dans ce cas il se prononce /g/).
Dans tous les autres cas (sauf exception), il se prononcera /g/.

Le rôle de l'accent :
Le temerien n'utilise qu'un seul accent : ΄
Il sert pour trois cas différents.
La règle fondamentale est qu'il ne peut y avoir qu'un seul accent par mot.
Le premier cas d'accent, est un accent tonal. Il est placé sur la voyelle où a lieu l'intonation. (Il prend effet sur toutes les voyelles simples, y compris sur les diphtongues et digrammes accompagnés d'un astérisque ci-dessus).
Le deuxième cas d'accent, est un accent de prononciation, il différencie le digramme du diphtongue pour le "αι" et le "ει" (voir ci-dessus pour la prononciation).
Le troisième cas est disons beaucoup plus esthétique. On pourrait le comparer au ^ français qui dans la majorité des cas indique qu'avant un s suivait la lettre porteuse (ex : fête -> feste, forêt -> forest ...). Il n'est utilisé que dans un cas bien précis. Je vous propose de voir un exemple pour mieux comprendre.

Ex : Un mot se termine par -ξη et à la suite de ce mot vient j'ajoute le suffixe - ια (dont j'ignore totalement la signification pour le moment), on se retournerais donc avec la terminaison -ξηια. Là on se trouve face à deux problème, l'un étant que toutes les lettres se prononces (sauf pour les digrammes et les diphtongues qui ont une prononciation différente) et que par conséquent deux mêmes sons ne peuvent se suivre et d'un point de vu esthétique cela ne se peut non plus. On utilisera donc l'accent pour transformer -ξηια en -ξήα. Le "ι" est alors absorbé par le "η" qui prendra un accent pour signifier cette disparition.
Résumé : -ξη + -ια -> -ξηια -> -ξήα.

Dans les deux derniers cas, le mot perd son accent tonique s'il en avait un et devient atone.


Voilà pour l'instant, je crois que c'est déjà un bon début, surtout que j'ai l'impression que par moment c'est un petit sac de noeud bien vilain lol.


Dernière édition par avicolas le Jeu 27 Juil 2017 - 10:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ice-Kagen

avatar

Messages : 714
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Temerien - inspiration hellénique - par avicolas   Lun 26 Juin 2017 - 11:58

Le "Migma", mon idéolangue principale, est aussi en grande partie d'inspiration hellénique dans sa prononciation et dans son lexique(même si comme toi, je ne m'attarde pas sur le grammaire, pour ne pas faire un copier-coller). Et en plus, j'utilise aussi l'alphabet grec Razz . Je vois qu'au niveau de la prononciation, tu t'es plus inspiré du grec ancien, même si, certains points me rappellent plus le grec moderne, comme la prononciation des diphtongues "αι" et "ει3, par exemple.
Ton lexique se base-t-il aussi sur le grec? Je serais curieux d'en voir un échantillon. Ca pourrait être marrant de comparer les ressemblances entre nos deux idéolangues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avicolas

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 17/06/2017

MessageSujet: Re: Temerien - inspiration hellénique - par avicolas   Lun 26 Juin 2017 - 12:01

Hey, bah écoutes je n'y manquerais pas sauf que le problème c'est que j'en ai pas, c'est que le tout début ...
Si peut-être δεμοξιθα. Sinon j'ai pas encore vraiment commencé.


Dernière édition par avicolas le Jeu 27 Juil 2017 - 10:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 838
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Temerien - inspiration hellénique - par avicolas   Lun 26 Juin 2017 - 14:41

Je vois que tu as deux /i/, dans quel cas utilises-tu plus une lettre que l'autre? Ou bien souhaites-tu faire évoluer la prononciation de l'un, i tendu à la russe par exemple ou encore, l'un sert à marquer la mouillure des consonnes l'autre est pur ou que sais-je encore?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avicolas

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 17/06/2017

MessageSujet: Re: Temerien - inspiration hellénique - par avicolas   Lun 26 Juin 2017 - 14:47

Ni l'un, ni l'autre, je dirais d'une part que le "η" est principalement utilisé en fin de mot ou pour les suffixes, mais je dirais que c'est plus une question d'éthimologie de ma langue... Le temerien que je vous présente étant la version standard, dérivé elle-même du temerien classique, les mots y ont conserver leur orthographe (un peu comme le grec moderne avec le grec ancien).


Dernière édition par avicolas le Jeu 27 Juil 2017 - 10:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6427
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Temerien - inspiration hellénique - par avicolas   Lun 26 Juin 2017 - 20:30

Je viens de créer une ébauche de présentation du temerien sur Idéopédia

Il me manque quelques informations :

- est-ce une langue a priori, a posteriori, mixte ?
- est-ce une langue auxiliaire, artistique ou expérimentale

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
avicolas

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 17/06/2017

MessageSujet: Re: Temerien - inspiration hellénique - par avicolas   Lun 26 Juin 2017 - 23:17

Je pense plutôt mixte, mais je ne sais pas encore et plus du ressort expérimentale pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avicolas

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 17/06/2017

MessageSujet: Re: Temerien - inspiration hellénique - par avicolas   Mar 27 Juin 2017 - 17:04

Le cas du "Ξξ" :

Le "Ξξ" prononcé /ksi/ (et dont la prononciation dans un mot est /ks/ ou /gs/), fait parti de l'alphabet temerien. Je vais aborder dans ce post une particularité de cette lettre. C'est une règle de grammaire et d'orthographe essentiel.

Dans un cas bien spécifique, la lettre "Ξξ" vient remplacer la lettre "Σσς", quand celle-ci est suivi d'un "Ιι" présent à la première place d'un suffixe ou d'un mot composé*.


Dernière édition par avicolas le Jeu 27 Juil 2017 - 10:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balchan-Clic

avatar

Messages : 784
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Re: Temerien - inspiration hellénique - par avicolas   Mer 28 Juin 2017 - 12:52

avicolas a écrit:
Dans un cas bien spécifique, la lettre "Ξξ" vient remplacer la lettre "Σσς", quand celle-ci est suivi d'un "Ιι" présent à la première place d'un suffixe ou d'un mot composé*.

Tiens ça me rappelle le même phénomène en finnois, où lorsqu'on a un -s en fin de mot, il devient -ks- dans la déclinaison ou lorsqu'on ajoute un suffixe.  
harjoitus : "exercice" au nominatif singulier.
Sinun harjoituksesi ei ole vaikeaa : "ton exercice n'est pas dur",  avec le suffixe possessif.
Tässä harjoituksessa on paljon virheitä. : "il y a beaucoup d'erreurs dans cet exercices", avec l'inessif.

Est-ce inspiré du finnois ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avicolas

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 17/06/2017

MessageSujet: Re: Temerien - inspiration hellénique - par avicolas   Mer 28 Juin 2017 - 12:57

Lol bah tu vois même pas pur hasard, mais franchement pur hasard lol. Je ne savais pas, tu m'as appris un truc comme ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 18876
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Temerien - inspiration hellénique - par avicolas   Jeu 13 Juil 2017 - 15:00

J'ai vu qu'y avait une lettre et pas moins de trois digrammes, rien que pour le phonème /i/, alors que deux phonèmes différents, le  /e/ et le /ɛ/ doivent se partager la même lettre : le E. Ne serait-il pas plus judicieux/équitable d'utiliser EI pour le /e/ et garder le E seul pour le /ɛ/ ?*




*Ma motivation : étant donné que le I est un phonème fermé, il fermera le E, qui serait resté ouvert ([ɛ]) sans son voisinage. On ne confondra seul'ment pas avec ΕΊ

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avicolas

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 17/06/2017

MessageSujet: Re: Temerien - inspiration hellénique - par avicolas   Jeu 13 Juil 2017 - 15:29

Anoev a écrit:
J'ai vu qu'y avait une lettre et pas moins de trois digrammes, rien que pour le phonème /i/, alors que deux phonèmes différents, le  /e/ et le /ɛ/ doivent se partager la même lettre : le E. Ne serait-il pas plus judicieux/équitable d'utiliser EI pour le /e/ et garder le E seul pour le /ɛ/ ?*




*Ma motivation : étant donné que le I est un phonème fermé, il fermera le E, qui serait resté ouvert ([ɛ]) sans son voisinage. On ne confondra seul'ment pas avec ΕΊ

Je vois parfaitement ce que tu veux dire, et j'ai même rallonger les possibilités pour le son /i/. En faite ma langue est mixte, j'essaie de rester proche du grec en terme de prononciation et puis ça permet de facilité la prononciation parfois.

Pour le son /i/ les possibilités sont les suivantes (presque les mêmes qu'en grec moderne en faite) : ι η ει οι υι.
Pour le son /ɛ/ c'est pareil.
Le θ et le φ peuvent se prononcer pareil ou pas. θ/t/-/θ/ et φ/f/-/θ/.

J'essaie de donner à la langue du naturel et du réalisme. Je pense que les langues naturels comme le grec ou le français n'ont pas une prononciation simple comme en italien ou en finnois.

Je ne cherche pas à avoir 1 son 1 lettre ou un digramme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 18876
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Temerien - inspiration hellénique - par avicolas   Jeu 13 Juil 2017 - 16:04

avicolas a écrit:
Je ne cherche pas à avoir 1 son 1 lettre ou un digramme.
Là d'ssus, j'te comprends tout-à-fait : ça relève (un peu) de la recherche du mouton à cinq pattes. Même ceux qui s'y prétendent n'y arrivent pas complètement. Alors...

Au début de la création de l'aneuvien, j'avais idée de faire comme ça aussi, et p'is, j'ai vite fait machine arrière !

Du coup, ça m'arrive d'avoir deux lettres pour un phonème, voire trois ou quatre si je compte les diacritiques. Par exemple, Ò, O (devant consonne sauf S ou Z final), Ă pour le [ɔ], OA pour le [ɔ:] ; Ó, O (en fin de syllabe ou devant un S ou un Z final) pour le [o], OO pour le [o:]. Le reste à l'av'nant.

Mais je m'arrange à ce qu'aucun phonème "simple" ne soit "orphelin".

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avicolas

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 17/06/2017

MessageSujet: Re: Temerien - inspiration hellénique - par avicolas   Jeu 13 Juil 2017 - 16:59

Anoev a écrit:
avicolas a écrit:
Je ne cherche pas à avoir 1 son 1 lettre ou un digramme.
Là d'ssus, j'te comprends tout-à-fait : ça relève (un peu) de la recherche du mouton à cinq pattes. Même ceux qui s'y prétendent n'y arrivent pas complètement. Alors...

Au début de la création de l'aneuvien, j'avais idée de faire comme ça aussi, et p'is, j'ai vite fait machine arrière !

Du coup, ça m'arrive d'avoir deux lettres pour un phonème, voire trois ou quatre si je compte les diacritiques. Par exemple, Ò, O (devant consonne sauf S ou Z final), Ă pour le [ɔ], OA pour le [ɔ:] ; Ó, O (en fin de syllabe ou devant un S ou un Z final) pour le [o], OO pour le [o:]. Le reste à l'av'nant.

Mais je m'arrange à ce qu'aucun phonème "simple" ne soit "orphelin".

On se comprend c'est déjà ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avicolas

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 17/06/2017

MessageSujet: Re: Temerien - inspiration hellénique - par avicolas   Jeu 27 Juil 2017 - 20:10

Ça fait assez longtemps que je n'ai rien posté sur le temerien sur Atelier, m'étant concentré sur Ideopedia pour être honnête. Mais étant donné l'engouement que ma langue peut suscité j'ai décidé de vous en faire découvrir d'avantage.

D'une part je laisse à disposition de tout le monde le lien d'ideopedia sur le temerien : http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Temerien

Maintenant il est temps de vous en apprendre un peu plus.
NB: la langue étant en constante évolution les données peuvent être erronées.


Jusqu'à présent tout n'avons vu qu'une partie infime de la langue : la phonologie. (D'ailleurs je ferais remarquer une modification de la prononciation de la lettre "Φφ", qui désormais peut avoir deux prononciations, la première étant la plus répandue : /f/-/θ/. Cela s'explique notamment dans la prononciation des nombres ...).


Je vais vous présenter la une partie de sa grammaire : la déclinaison des noms !
(rassurez-vous je ne vais pas poster un pavé indigeste avec toute les déclinaisons, les adj, les adv ...)

Ce qu'il faut savoir sur le temerien : Tout comme le grec, le temerien décline ses noms suivant le genre, le nombre et le cas, la syntaxe est de type SVO et la langue de type mixte (à postériori et à priori).
GENRES : Masculin, Féminin et Neutre (cependant il existe 4 classifications*, voir tableau ci-dessous)
NOMBRES : Singulier, Pluriel
CAS : Nominatif, Accusatif, Génitif et Vocatif.



LES NOMS :
En temerien, les noms se déclinent en genre, nombre et cas. La syntaxe est donc un peu plus libre que dans une langue où les noms ne se déclinent qu'en genre et en nombre. Devant les noms on trouvera en général un article, qui lui aussi se déclinent (voir plus loin). L'article précède toujours le nom avec lequel il s'accorde.


* En temerien il existe 4 groupes de déclinaisons selon le genre, comme ci-dessus, le premier groupe rassemble les noms de genre neutre et masculin, le seconde groupe uniquement le masculin, le troisième groupe uniquement le féminin et le dernier regroupe le féminin et le neutre. Cela permet d'une part d'avoir une plus grave diversité de mot et d'autre part, cela vient d'un héritage laissé par le temerien classique (genre de temerien ancien).

Les noms NEUTRES, regroupent essentiellement les choses non vivantes et/non sexuées. On retrouvera des noms comme : couteau, voiture, selle, sable, sel, gâteau, ...
Les noms MASCULINS, regroupent pour la plupart des êtres vivants mâles (homme, garçon, veau, mouton ...).
Les noms FÉMININS, eux, rassemblent les êtres vivants femelle, mais également les plantes de type arbre et arbuste, ainsi que les fruits ...

Il existe des ensembles de mots se rapportant à un domaine en particulier (médecine, cuisine, ...) ayant à la fois des noms neutre, masculins et féminins, sans pour autant faire référence à un être vivant ...


Exemples :
Les exemples sont volontairement notés sans les articles puisque ceux-ci feront l'objet d'un autre post.

Δεμοξιθα /demoksita/= Démocratie (nominatif, neutre, singulier)
Απία /apia/ = Détroit (nominatif, neutre, singulier)
Κόρη /kori/ = Fille (nominatif, féminin, singulier)
Ζεο /zeo/ = Île (nominatif, neutre, singulier)
Αψο /apso/ = Pain (nominatif, neutre, singulier)
Αγάτω /ajatɔ/ = Chat (nominatif, masculin, singulier)


Démocraite = Δεμοξιθα (nominatif, singulier), δεμοξιθα (accusatif, singulier), δεμοξιθας (génitif, singulier) , δεμοξιθά (vocatif, singulier), δεμοξιθυ (nominatif, pluriel), δεμοξιθυ (accusatif, pluriel), δεμοξιθυς (génitif, pluriel), δεμοξιθύ (vocatif, pluriel).


Rappel :
Nominatif : cas qui représente le sujet et l'attribut du sujet
Accusatif : cas qui représente les COD
Génitif : cas qui représente le complément du nom et sert aussi en temerien (comme en grec) à former le possessif.
Vocatif : cas qui représente l'apostrophe, il sert à interpeller, à insister, et peut aussi servir à répondre à des questions dont les réponses ne nécessite qu'un seulement mot.
Datif : n'existe pas comme cas en temerien, il existe cependant sous la forme d'un préfixe suivit du génitif. Il sert à marquer le COI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 18876
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Temerien - inspiration hellénique - par avicolas   Jeu 27 Juil 2017 - 20:38

Comment tu t'en sors avec les compléments circonstanciels ?
Prép + nominatif
Prép + accusatif
Prép + génitif ?

Comment fais-tu pour des mots de personnes dont le sexe n'est pas pécifié, inconnu, ou plusieurs personnes de sexes différents (enfant, docteur, président, magicien, sage-femme, assistant social, criminel, artiste  et j'en passe) ? Au neutre, on peut supposer, mais lequel ? La première ou la quatrième déclinaison ? L'existence de deux déclinaisons neutres donne des possibilités insoupçonnées, par exemple, on aurait "doctorat" (thèse, grade) dans une des déclinaisons, et "docteur" dans l'autre. Encore qu'au nominatif singulier, c'est pas bien pratique, parce que la flexion est la même pour les deux déclinaisons.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avicolas

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 17/06/2017

MessageSujet: Re: Temerien - inspiration hellénique - par avicolas   Jeu 27 Juil 2017 - 22:43

Anoev a écrit:
Comment tu t'en sors avec les compléments circonstanciels ?
Prép + nominatif
Prép + accusatif
Prép + génitif ?

Comment fais-tu pour des mots de personnes dont le sexe n'est pas pécifié, inconnu, ou plusieurs personnes de sexes différents (enfant, docteur, président, magicien, sage-femme, assistant social, criminel, artiste  et j'en passe) ? Au neutre, on peut supposer, mais lequel ? La première ou la quatrième déclinaison ? L'existence de deux déclinaisons neutres donne des possibilités insoupçonnées, par exemple, on aurait "doctorat" (thèse, grade) dans une des déclinaisons, et "docteur" dans l'autre. Encore qu'au nominatif singulier, c'est pas bien pratique, parce que la flexion est la même pour les deux déclinaisons.


Lol, doucement, j'en suis pas là XD
J'ai pas encore réfléchit aux compléments circonstanciels, simple préposition accompagné du nom décliné selon le cas, le genre et le nombre. Je ne sais pas !
Pour les mots dont le sexe n'est pas spécifié c'est pas encore réfléchit, mais on pourrait supposé que le mot existe dans les trois genre ou alors que le neutre aurait une valeur strictement neutre et donc valable pour les deux sexes.

"Encore qu'au nominatif singulier, c'est pas bien pratique, parce que la flexion est la même pour les deux déclinaisons.", je ne suis pas sûr de très bien comprendre. Tu pourrais être plus clair ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 18876
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Temerien - inspiration hellénique - par avicolas   Jeu 27 Juil 2017 - 22:58

Au temps pour moi ! j'ai mal lu ! J'ai confondu le o du nominatif singulier de la première déclinaison avec le α de son équivalent dans la quatrième (cf tableau).

Pour le reste, j't'envoie un courrier privé pour ne pas difresser sur le fil temerien.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avicolas

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 17/06/2017

MessageSujet: Re: Temerien - inspiration hellénique - par avicolas   Jeu 27 Juil 2017 - 23:15

Anoev a écrit:
Au temps pour moi ! j'ai mal lu ! J'ai confondu le o du nominatif singulier de la première déclinaison avec le α de son équivalent dans la quatrième (cf tableau).

Pour le reste, j't'envoie un courrier privé pour ne pas difresser sur le fil temerien.

Ah dac lol, tkt, c'est vrai que la différence est pas très flagrante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Temerien - inspiration hellénique - par avicolas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Temerien - inspiration hellénique - par avicolas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HELLENISMOS (US)
» Syndrôme myasthénique par Philippe Gajdos
» inspiration en seconde
» Pique-nique vers Besançon Association A CHACUN SON SOURIRE
» Pique-nique entre normand(e)s!!!!!! - Rouen???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: