L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Kìr yotam, ou yoté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuruphi

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 19/06/2017
Localisation : Belgique

MessageSujet: Kìr yotam, ou yoté   Lun 17 Juil 2017 - 19:10

Kìr yotam

La kìr yotam (= langue sacrée), ou pour faire plus court, le yoté, est une idéolangue a priori créée en août 2016 par... moi. Déçus, hein ? Wink

Dans sa diégèse, le yoté est la langue du peuple yoté (merci Captain Obvious). Ce peuple est très fermé sur lui-même et ne tolère aucune intrusion. Les intrus se détectent facilement par l'utilisation de la langue : leur langue étant sacrée (elle est considérée comme un cadeau du dieu de la connaissance), faire une faute est sacrilège... et le yoté est tellement compliqué qu'il est facile de faire des fautes quand on n'est pas un locuteur natif !

Le yoté est une langue flexionnelle.
Les noms se déclinent selon 9 cas et 3 nombres, ils peuvent appartenir à 4 genres grammaticaux. Il y a 9 tableaux de déclinaisons pour les noms.
Les adjectifs s'accordent en cas, genre et nombre avec leur nom.
Les verbes se conjuguent selon le mode, le temps, la voix, la personne. Il y a 3 groupes de verbes.

Cette langue n'a pas un but de perfection.
Je ne suis pas experte en linguistique donc pardonnez d'avance mon incompétence.


Phonologie

Consonnes, voyelles, diphtongues :


Le yoté a également 3 tons dont voici les exemples pour a :

  • Ton montant : á
  • Ton égal : a
  • Ton descendant : à

Oui j'utilise ñ pour transcrire ŋ et pas ɲ mais c'est la variante de n la plus facile à produire avec mon p'tit clavier, mais si vous voulez prononcer ñ comme un ɲ vous pouvez, vous êtes libres.
Je suis incapable de prononcer les tons, mais j'en mets quand même parce que yolo.


Exemple

Voici, pour vous montrer ce que ça donne, le début de la prophétie des sept boules de cristal :
Dans des milliers de lunes viendront sept étrangers au visage pâle,
et ils profaneront la demeure sacrée de Celui-qui-déchaîne-la-foudre.
Sòk' jédél líñirom vípizàcó obùlúi ít'ùkùs dèibàs tóip'ìù,
on éinidizìcó mèsàs yotàm liòn àilam emutìr himùko.

À suivre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mardikhouran

avatar

Messages : 2917
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Kìr yotam, ou yoté   Lun 17 Juil 2017 - 20:20

Méfaits de la méthode globale : j'ai lu la première colonne de tes tableaux comme "Ce que j'écris".

J'attends de voir cette fameuse complexité !

_________________
We ohi hin-ganan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/ En ligne
Kuruphi

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 19/06/2017
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Kìr yotam, ou yoté   Lun 17 Juil 2017 - 20:37

Je précise que la complexité n'est pas dans la syntaxe. Elle est dans le nombre de choses à connaitre pour parler la langue. Des tableaux, encore des tableaux, toujours des tableaux ! Et ce n'est pas toujours possible de deviner quel tableau correspond à quel mot !
Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avicolas

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 17/06/2017

MessageSujet: Re: Kìr yotam, ou yoté   Mar 18 Juil 2017 - 8:49

"Oui j'utilise ñ pour transcrire ŋ et pas ɲ mais c'est la variante de n la plus facile à produire avec mon p'tit clavier, mais si vous voulez prononcer ñ comme un ɲ vous pouvez, vous êtes libres.
Je suis incapable de prononcer les tons, mais j'en mets quand même parce que yolo."

Ça peut déjà constituer une variante de ta langue si des gens viennent à l'apprendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuruphi

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 19/06/2017
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Kìr yotam, ou yoté   Mer 19 Juil 2017 - 19:14

Noms

Cas

Il y a 9 cas.
Le nominatif est le cas du sujet, de l’attribut du sujet et de l’interpellation.
L’accusatif est le cas du complément direct du verbe, de l’attribut du CDV.
Le génitif est le cas du complément du nom, du partitif, du complément de l’adjectif.
Le datif est le cas du complément d’attribution, du complément d’avantage.
Le locatif est le cas de la localisation dans l'espace (sans mouvement).
L’ablatif est le cas du déplacement à partir d'un lieu, de la provenance.
L’allatif est le cas du déplacement vers un lieu, de la direction.
L’instrumental est le cas du complément instrumental, de moyen, de manière.
Le comitatif est le cas du complément d’accompagnement et du complément descriptif.
Je vais peut-être devoir ajouter d'autres fonctions.
J'ajouterai des exemples quand j'en aurai le courage.


Nombres

Il y a trois nombres.
  • Le singulier : fívò (une/la fleur)
  • Le pluriel : fívòi (des/les fleurs)
  • Le collectif : fívòr (toutes les fleurs)


Genres

Le nom en yoté peut appartenir à quatre genres. Ces quatre genres n'ont aucun rapport avec un quelconque sexe biologique. Leur origine est religieuse.

Petite parenthèse sur l'origine des genres... Le panthéon yoté comporte notamment le dieu de l'ordre et le dieu du chaos. Ces dieux sont mortels : au terme de leur vie divine, ils seront remplacés par un Yoté qui l'aura mérité, ce Yoté quitte alors sa vie terrestre (il meurt). Le dieu de l'ordre sera remplacé par un Yoté ayant mené une vie exemplaire du point de vue de l'ordre ; le dieu du chaos sera remplacé par un Yoté ayant mené une vie exemplaire du point de vue du chaos.
Tout bon Yoté vous dira que l'ordre n'est ni mieux ni moins bien que le chaos... Mais en pratique, le Yoté-type aspire à devenir dieu de l'ordre. Le bien et le mal n'est qu'une question de point de vue, mais l'opinion publique penche plus pour l'ordre.

En résumé, bien que personne ne le dira ainsi, ordre = bien ; chaos = pas bien.

Les quatre genres sont les suivants :
  • Lumière (L) : Ce genre regroupe ce qui est affilié au dieu de l'ordre. En gros, c'est ce qui est très bien. Par exemple, aik'ér (la pureté) est du genre de la lumière. En général, les parents yotés donnent un nom du genre de la lumière à leur enfant.
  • Eau (E) : Attention aux faux-amis, ce genre ne réunit pas les liquides. Le genre de l'eau est donné à ce qui améliore la vie en société, ce que la société apprécie et ce qui hésite entre neutre et lumière. En gros, c'est ce qui est juste bien. Par exemple, wamos (la nourriture) est du genre de l'eau. Une personne non-yoté fort appréciée (du style prix Nobel de la Paix) serait du genre de l'eau.
  • Neutre (N) : Le genre neutre est celui de tout ce qui ne rentre dans aucune autre catégorie. En gros, c'est fourre-tout. Par exemple, ceték' (la couleur rouge) est du genre neutre.
  • Ténèbres (T) : C'est le genre de ce qui est lié au dieu du chaos. En gros, c'est ce qui est mal. Par exemple, emutùk (l'agitation) est du genre des ténèbres.

Bien sûr, certaines attributions de genre sont totalement arbitraires !

Quelques cas spéciaux :
  • Le pluriel : À quel genre accorde-t-on un groupe dans lequel il y a plusieurs genre ? Si c'est L+E, on accorde en E. Pour tout autre groupement, c'est en N.
  • Les noms qui peuvent avoir plusieurs genres : Par exemple, góyal (le frère) est du genre de la lumière si c'est un yoté, du genre de l'eau si c'est un illustre étranger, du genre neutre si c'est un simple étranger, du genre des ténèbres si c'est un ennemi public.
  • Bien sûr, ce qui parait "bien" aux yeux des Yotés peut vous sembler "pas bien", et inversement.

Le genre ne se voit pas au premier coup d’œil, mais est bien présent dans l'accord des adjectifs et pronoms.

Déclinaisons

Il y a 9 tableaux de déclinaisons. 1, 2, 3, 4, 4b, 5, 5b, 6, 7.
Voici leurs caractéristiques :
C = consonne, V = voyelle, les lettres entre parenthèses correspondent au genre
  • 1 : -aC (L)
  • 2 : -Vr (L, E)
  • 3 : -in (L, E)
  • 4 : -V sauf í, i, ì (L, E, N, T)
  • 4b : -í, -i, -ì (L, E, N, T)
  • 5 : -os (E, N)
  • 5b : -és (E, N)
  • 6 : -C (N, T)
  • 7 : -ùk (T)

Chaque tableau fait 3*9 cases, comprenez que j'ai un peu la flemme de tous les mettre ici !

La correspondance genre-déclinaison a des exceptions. Voici quelques exemples :
  • Le mot góyal (le frère) vu supra est de la première déclinaison, or il peut avoir un genre différent selon le contexte.
  • Le mot hopilún (l'amoureux) est un nom de la 6e déclinaison du genre de la lumière, car il vient de hopin (amour), un nom 3L.
  • Un Yoté devenu ennemi public verra son nom passer du genre de la lumière à celui des ténèbres.


À suivre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hyeronimus

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: Kìr yotam, ou yoté   Jeu 20 Juil 2017 - 11:01

J'aime bien cette idée de complexité, même si je ne me risquerais pas à apprendre une langue de ce genre. Est-ce que la conjugaison sera du même acabit avec une foule de temps et des verbes irréguliers? La conjugaison latine est ce qui m'a incité à arrêter cette langue, quand j'ai découvert qu'il y avait aussi à apprendre des terminaisons à la voix passive. Mais je pense qu'il doit y avoir plus compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/ En ligne
Kuruphi

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 19/06/2017
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Kìr yotam, ou yoté   Jeu 20 Juil 2017 - 11:06

Hyeronimus a écrit:
Est-ce que la conjugaison sera du même acabit avec une foule de temps et des verbes irréguliers ?

Je suis malheureusement une brêle en conjugaison, donc celle-ci aura des temps assez simples. Mais je compte m'amuser avec les verbes irréguliers Wink

Hyeronimus a écrit:
La conjugaison latine est ce qui m'a incité à arrêter cette langue, quand j'ai découvert qu'il y avait aussi à apprendre des terminaisons à la voix passive.

Tu n'es pas un fan du OR RIS TUR MUR MINI NTUR ? Wink
Pour le moment, le passif se marque par un simple préfixe, mais je vais peut-être changer ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bedal

avatar

Messages : 4357
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Kìr yotam, ou yoté   Jeu 20 Juil 2017 - 11:21

Kuruphi a écrit:
Hyeronimus a écrit:
Est-ce que la conjugaison sera du même acabit avec une foule de temps et des verbes irréguliers ?

Je suis malheureusement une brêle en conjugaison, donc celle-ci aura des temps assez simples. Mais je compte m'amuser avec les verbes irréguliers Wink

Ah non faut pas ! on veut du compliqué ! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
FairyDemon

avatar

Messages : 415
Date d'inscription : 23/04/2017
Localisation : Metz, Lorraine

MessageSujet: Re: Kìr yotam, ou yoté   Jeu 20 Juil 2017 - 11:26

bedal a écrit:
Kuruphi a écrit:
Hyeronimus a écrit:
Est-ce que la conjugaison sera du même acabit avec une foule de temps et des verbes irréguliers ?

Je suis malheureusement une brêle en conjugaison, donc celle-ci aura des temps assez simples. Mais je compte m'amuser avec les verbes irréguliers Wink

Ah non faut pas ! on veut du compliqué ! What a Face

What a Face Ah non ! On veut du pas compliqué ! :ppp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 18254
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kìr yotam, ou yoté   Jeu 20 Juil 2017 - 11:29

Hyeronimus a écrit:
La conjugaison latine est ce qui m'a incité à arrêter cette langue, quand j'ai découvert qu'il y avait aussi à apprendre des terminaisons à la voix passive.
Kuruphi a écrit:
Tu n'es pas un fan du OR RIS TUR MUR MINI NTUR ? Wink
Pour le moment, le passif se marque par un simple préfixe, mais je vais peut-être changer ça.
La conjugaison n'est pas ce qu'il y a de plus compliqué (mis à part les radicaux des verbes de la 3me et de la mixte, mais là, ça tient plus du vocabulaire que de la grammaire), certaines déclinaisons, comme celle de DOMVS, qui hésite entre la 2me et la 4me sont assez croquignolettes ! Le nombre de flexions finales est nettement moindre en latin qu'en français. On a, en gros :
Pour la voix active :
Au parfait : -I -ISTI -IT -IMVS -ISTIS -ERVNT
Les autres temps : -O/M -S -T -MVS -TIS -NT.

À la voix passive, pour les temps simples :
-R -RIS -TVR -MVR -MINI -NTVR (cf la réponse de Kuruphi).

Une fois qu'on a ça, reste plus qu'à apprendre les flexion intermédiaires et on a les conjugaisons latines dans la tête. Bon, beeen sûûr, y a les irrégularité ! c'est vrai que TVLI pour le verbe FERO, ça surprend. Mais bon, "va" et "iront" pour le verbe "aller" (tout ça parce qu'on a pompé sur plusieurs verbes : VADERE AMBVLARE et IRE), c'est pas piqué des vers non plus !

bedal a écrit:
Ah non faut pas ! on veut du compliqué ! What a Face
FairyDemon a écrit:
What a Face Ah non ! On veut du pas compliqué ! :ppp
Mettez-vous d'accord, les gars.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mardikhouran

avatar

Messages : 2917
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Kìr yotam, ou yoté   Jeu 20 Juil 2017 - 12:06

Je trouve qu'il n'y a pas assez de cas Twisted Evil

Je suis content de voir qu'il y a autant de paradigmes de déclinaisons.

_________________
We ohi hin-ganan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/ En ligne
Hyeronimus

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: Kìr yotam, ou yoté   Ven 21 Juil 2017 - 16:57

Anoev a écrit:

La conjugaison n'est pas ce qu'il y a de plus compliqué (mis à part les radicaux des verbes de la 3me et de la mixte, mais là, ça tient plus du vocabulaire que de la grammaire), certaines déclinaisons, comme celle de DOMVS, qui hésite entre la 2me et la 4me sont assez croquignolettes ! Le nombre de flexions finales est nettement moindre en latin qu'en français. On a, en gros :
Pour la voix active :
Au parfait : -I -ISTI -IT -IMVS -ISTIS -ERVNT
Les autres temps : -O/M -S -T -MVS -TIS -NT.

À la voix passive, pour les temps simples :
-R -RIS -TVR -MVR -MINI -NTVR (cf la réponse de Kuruphi).

Une fois qu'on a ça, reste plus qu'à apprendre les flexion intermédiaires et on a les conjugaisons latines dans la tête.

Là c'est toujours le souci d'avoir un bon ou un mauvais prof en langue, on ne m'a jamais expliqué cette astuce (enfin je crois, ça fait tout de même plus de vingt ans)

Pour revenir au sujet, tel que je comprends le peuple yoté, ils doivent bien avoir des textes sacrés. Et ils pourraient avoir un passé spécial pour les récits mythiques, voir un futur spécial pour les prophéties. Du coup, celui qui mélange avec les temps courants serait pointé du doigt comme hérétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/ En ligne
Mardikhouran

avatar

Messages : 2917
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Kìr yotam, ou yoté   Ven 21 Juil 2017 - 17:03

Hyeronimus a écrit:

Pour revenir au sujet, tel que je comprends le peuple yoté, ils doivent bien avoir des textes sacrés. Et ils pourraient avoir un passé spécial pour les récits mythiques, voir un futur spécial pour les prophéties. Du coup, celui qui mélange avec les temps courants serait pointé du doigt comme hérétique.
Passé mythique, passé antégénésique (avant la vie du locuteur), passé lointain postgénésique (il y a longtemps dans la vie du locuteur), passé proche, passé immédiat
Futur prophétique, futur postmortuaire (après la mort du locuteur), futur lointain prémortuaire, futur proche, futur immédiat.

Certaines langues nat' ne sont pas loin de faire ces distinctions, ceci dit, comme des dialectes kikongo qui ont cinq passés.

_________________
We ohi hin-ganan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/ En ligne
Kuruphi

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 19/06/2017
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Kìr yotam, ou yoté   Ven 21 Juil 2017 - 17:13

Hyeronimus a écrit:
Et ils pourraient avoir un passé spécial pour les récits mythiques, voir un futur spécial pour les prophéties.

Tu as de bonnes idées !
La divination est beaucoup utilisée par les Yotés qui y croient dur comme fer, j'avais donc prévu un mode "réel" et un mode "irréel", mais les prophéties (considérées comme des vérités) seraient dites au mode réel, ce qui irait à l'encontre de l'intuition d'un étranger.

Mardikhouran a écrit:
Passé mythique, passé antégénésique (avant la vie du locuteur), passé lointain postgénésique (il y a longtemps dans la vie du locuteur), passé proche, passé immédiat
Futur prophétique, futur postmortuaire (après la mort du locuteur), futur lointain prémortuaire, futur proche, futur immédiat.

Oh là là, ça en fait des temps !

Ce que j'ai aujourd'hui comme temps :
  • passé simple
  • passé antérieur
  • présent simple
  • présent antérieur
  • futur simple
  • futur antérieur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 18254
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kìr yotam, ou yoté   Ven 21 Juil 2017 - 18:38

Mardikhouran a écrit:
Passé mythique, passé antégénésique (avant la vie du locuteur), passé lointain postgénésique (il y a longtemps dans la vie du locuteur), passé proche, passé immédiat
Futur prophétique, futur postmortuaire (après la mort du locuteur), futur lointain prémortuaire, futur proche, futur immédiat.
Là, j'dois avouer que tu m'coiffes ! J'avais pas pensé aux temps que j'appellerais "extra-vitaux". Le problème c'est qu'y doivent pas être évidents à manipuler ! Is ne doivent guère être utilisés dans certains types de narrations (quand il y a plusieurs narrateurs). En tout cas, l'idée est intéressante.

Tu les conjugues comment ? Avec des flexions, des auxiliaires ? des particules ? une combinaison ?

Le roi avait le pouvoir absolu (bien avant ma naissance)
il y avait encore des chevaux en ville (j'étais d'jà né)
le réseau de trams sera bien développé (je serai vieux, mais encore vivant)
il n'y aura plus un seul véhicule à traction thermique (j's'rai mort depuis pas mal de temps).

Ce n'est que des exemples, bien sûr !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bedal

avatar

Messages : 4357
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Kìr yotam, ou yoté   Ven 21 Juil 2017 - 18:43

Anoev a écrit:
Mardikhouran a écrit:
Passé mythique, passé antégénésique (avant la vie du locuteur), passé lointain postgénésique (il y a longtemps dans la vie du locuteur), passé proche, passé immédiat
Futur prophétique, futur postmortuaire (après la mort du locuteur), futur lointain prémortuaire, futur proche, futur immédiat.
Là, j'dois avouer que tu m'coiffes ! J'avais pas pensé aux temps que j'appellerais "extra-vitaux". Le problème c'est qu'y doivent pas être évidents à manipuler ! Is ne doivent guère être utilisés dans certains types de narrations (quand il y a plusieurs narrateurs). En tout cas, l'idée est intéressante.

Tu les conjugues comment ? Avec des flexions, des auxiliaires ? des particules ? une combinaison ?

j'avais pensé à un temps "spirituel" ou "magique" qui serait utilisé pour les sortilèges, mais j'ai pas vraiment poussé l'idée...

quant à toi Anoev t'as juste qu'à donner des frères et soeurs à ere et mir pour pouvoir les utiliser nan ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 18254
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kìr yotam, ou yoté   Ven 21 Juil 2017 - 18:55

bedal a écrit:
Quant à toi Anoev t'as juste qu'à donner des frères et sœurs à ere et mir pour pouvoir les utiliser nan ? Razz
Je ne veux pas noyer la conjugaison sous des tonnes de particules. Je suis déjà plus ou moins arrivé au taquet, sachant qu'une particule doit être combinable à la flexion (présent, passé, prétérit) et au mode (indicatif, participe, subjonctif, éventuellement impératif). Pour l'instant (et définitivement, je crois), j'ai 4 particules temporelles : ere, mir, auk & dhep. Comme je ne veux pas m'étaler ici, j't'invite à jeter un œil là. Ce n'est que pour l'indicatif. Le conditionnel n'a que sa propre particule (kjas), le subjonctif a autant de particules que l'indicatif, mais ne dispose pas du prétérit.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kìr yotam, ou yoté   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kìr yotam, ou yoté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Please explain us ,svp expliquez nous, MOHAMMED PBSL PREMIERE PLACE !!!
» je vous présente yotam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: