L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sonorité intrinsèque des mots en langues construites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Terano



Messages : 56
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Sonorité intrinsèque des mots en langues construites   Mer 29 Avr 2009 - 17:42

La sonorité des mot, dans une langue construite, doit-elle ou non être évocatrice ?
par exemple, evoquer le son qu'ils représente ou que fait d'ordinaire l'objet ou l'action décrit ?

à titre d'exemple, voici trois listes de traduction possible pour des mots français
l'une est issue d'une langue existante, les deux autre ont été choisies par moi complètement "au pif"
Français liste 1 liste 2 liste 3
aboyer wouf vakolie ao
boire glu uli lourg
claquer tshak ermita flitsh
cloche glan biota baam
flûte tulwit val tululu
gémir owo bre boa
gong koon miskand dumm
gratter skritsh fasia kreps
grincer niaark dwe grii
mou bla krameyaf pwo
oreiller buf takak pash
tonnerre browom edi taroam
sonner dlen mama bihim
tambour bomtom truga radom
vibrer dzizizi yarte vovoz

Saurez-vous trouver la liste tirée d'une langue réelle ? (pour ceux et celle qui pratiquerait cette langue, merci de ne rien dire !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3851
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Sonorité intrinsèque des mots en langues construites   Mer 29 Avr 2009 - 19:08

Euh, je dirais que la liste 2 est la bonne, d'une langue où justement le mot "langue" se dit "ava".
Voici la même liste en sambahsa: bau - poh - clack - clock - flute - gyap - gong - graz - knar - moll - wangher - stohnter - swehn - tambur - vibre

Olivier
http://sambahsa.pbworks.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
cebelab



Messages : 190
Date d'inscription : 08/04/2009
Localisation : NANCY

MessageSujet: Re: Sonorité intrinsèque des mots en langues construites   Mer 29 Avr 2009 - 20:42

Un bouquin que je voudrais justement trouver traite de ça dans les langues naturelles: Sound Symbolism (=phonosémantique?) (prévisu limitée sur google books)...

Et ici un pdf sur une étude phonosémantique de l'italien

Après, pour les langues construites, c'est une question de choix, non? En tout cas ça peut-être intéressant à intégrer comme idée. Les recherches en ce domaines seraient parties sur le constat que certains mots ont une régularité phonologique dans beaucoup de langue n'ayant rien en commun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shrykull



Messages : 260
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Sonorité intrinsèque des mots en langues construites   Mer 29 Avr 2009 - 21:13

C'est ce que j'essaie de faire en Qakhlen mais c'est quand même relativement subjectif je pense… c'est une chose que j'ai beaucoup observée en français et en anglais (ce sont les deux langues que je connais le plus ça doit jouer). Par exemple « lisse » [lis] et « smooth » [smu:ð], tous deux veulent dire la même chose mais phonétiquement ils n'évoquent pas tout à fait la même sensation… dans le même genre le français « timide » et l'allemand « schüchtern » ou l'anglais « shy »…

Bien souvent le rapport entre le son et le sens est difficile à définir, il se ressent plus qu'il ne s'analyse. D'où la subjectivité du principe…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebelab



Messages : 190
Date d'inscription : 08/04/2009
Localisation : NANCY

MessageSujet: Re: Sonorité intrinsèque des mots en langues construites   Mer 29 Avr 2009 - 21:45

Clair, c'est super subjectif, il n'y a qu'à voir qu'un chien ou une vache n'ont pas le même cri en français ou dans les autres langues...

Par contre, pour smooth et lisse, on peut quand même trouver une similarité dans l'assemblage des sons... Bon, c'est vague, mais quand même... C'est des mots qui ont à peu près la même durée (rythme?), ils finissent pareil, etc.

Au niveau de la sensation évoquée, ça restesubjectif, c'est sûr.

Ca peut être intéressant à approfondir, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terano



Messages : 56
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Sonorité intrinsèque des mots en langues construites   Jeu 30 Avr 2009 - 0:35

cebelab° a écrit:
Clair, c'est super subjectif, il n'y a qu'à voir qu'un chien ou une vache n'ont pas le même cri en français ou dans les autres langues...

Par contre, pour smooth et lisse, on peut quand même trouver une similarité dans l'assemblage des sons... Bon, c'est vague, mais quand même... C'est des mots qui ont à peu près la même durée (rythme?), ils finissent pareil, etc.

Au niveau de la sensation évoquée, ça restesubjectif, c'est sûr.

Ca peut être intéressant à approfondir, je pense.
Bien sur, une vache fait "Meuh" en français, elle fera peut-être "Maoum" en alglais, "Beuh" en allemand ou "Uumha" en italien, mais je ne pense pas qu'il y ait une langue ou les vaches fassent "Tirlititi"
Si l'on frappe un objet métallique, cela fera "Dzing" "Bam", Glong"... selon les pays, mais aucun humain n'entendrait "chpouf"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebelab



Messages : 190
Date d'inscription : 08/04/2009
Localisation : NANCY

MessageSujet: Re: Sonorité intrinsèque des mots en langues construites   Jeu 30 Avr 2009 - 2:29

Tout comme il n'aurait peut être pas été approprié d'appeler un tambour (ou un gong) un harmonium, ou un tic.

Exactement pour ça qu'il y a certaines gammes de mots pour lesquelles je pense clairement qu'il n'est pas incohérent de chercher les ressemblance sonores dans diverses langues éloignées, pas nécessaire de les comparer syllabes par syllabes, mais c'est plutôt une question de rythme, d'effet vocalique.

...

Il est possible que ça concerne beaucoup les mots qui représentent du "concret" touchant directement les notions sensorielles, en fait (et selon la fréquence d'utilisation bien sûr)...

Et peut-être aussi qu'il y a un phénomène qui va influer sur les sonorités des noms donnés aux premiers concepts plus ou moins abstraits auxquels nous sommes confronté en tant que ce que nous sommes, depuis la naissance physique et selon l'environnement et le contexte?

Enfin ce que je veux dire c'est qu'on donne possiblement la priorité de l'harmonie (c'est là que c'est subjectif culturellement peut-être, sauf si on considère plutôt la notion d'harmonie selon les capacités sensorielles et la sensibilité humaines) aux choses qu'on est plus susceptible de rencontrer tôt et de manière récursive

...

Dans le dialecte d'une population qui serait restée en autarcie complète sur une ile glacée avec une faune limitée aux pingouins et aux mouettes, on ne va se poser la question de nommer un éléphant ou un squelette de dinosaure que tardivement dans l'évolution de la langue, et peut-être même qu'on va devoir les nommer sans y être confronté régulièrement, ou même depuis des photos, donc peut-être que le nom sera moins sensoriel qu'autre chose de plus habituel.

En français ça tombe bien pour l'éléphant remarque, ça sonne rond, gros, imposant. C'est peut être aussi lié aux capacités et à la disponibilité vocaliques de la langue et bien sur aux influences.

...

Il faudrait faire un essai sur une liste restreinte aux choses qui concernent tout le monde pour tenter un comparatif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Mot à sonorité   Jeu 30 Avr 2009 - 12:09

Il y a un mot fabriqué, en aneuvien, construit à partir du mot PIYN (son), c'est le mot PIYNPINPYN (écho) C'est donc trois fois la syllabe PIYN amenuisée, puis légèrement déformée:

[piːn] puis [pin] puis enfin [pɪn]*.

L'origine de PIYN est assez arbitraire, tout au plus pourrait-on penser au bruit provoqué par le pincement de la corde d'une guitare? En tout cas, j'ai choisi le I parce que c'était la lettre qui me donnait avec le plus de facilité trois états différents.

*Attention toutefois: PYN tout seul n'a rien à voir avec les sons. Ce mot ressort plutôt de l'anatomie: et de l'anatomie...masculine, si vous voyez c'que j'veux dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terano



Messages : 56
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Sonorité intrinsèque des mots en langues construites   Jeu 30 Avr 2009 - 14:38

Terano a écrit:
Evitez de citer inutilement le message précédent!
j'ai du "envoyer" au lieu de "prévisualiser
Ensuite des tas de choses personnelles familiales et prandiales se sont produite qui m'ont empêché de rectifier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terano



Messages : 56
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Sonorité intrinsèque des mots en langues construites   Jeu 30 Avr 2009 - 14:39

cebelab° a écrit:
....
En français ça tombe bien pour l'éléphant remarque, ça sonne rond, gros, imposant. C'est peut être aussi lié aux capacités et à la disponibilité vocaliques de la langue et bien sur aux influences....
...
Ca sonne encore mieux pour "baobab", mais ce mot ne vient pas du français. Il serait du reste intéressant de savoir comment il se dit dans différentes langues africaines...

D'un autre côté, il est des mots (zoologiques, culinaires, culturel...) qui se sont répandu mondialement. Ex orang outan, cobaï, okapi, lama, paëla, gaspacho, pizza, borchtch, kamikaze, boumerangue,... Faut-il recréer un mot nouveau ?

Uner autre piste intéressante est de désigner l'animal par son cri. Nous avons les boeufs, le coucou... en mandarin, chat se dit māo...


Dernière édition par Terano le Jeu 30 Avr 2009 - 15:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebelab



Messages : 190
Date d'inscription : 08/04/2009
Localisation : NANCY

MessageSujet: Re: Sonorité intrinsèque des mots en langues construites   Jeu 30 Avr 2009 - 15:05

Oui, ou babouin, flûte...

N'empêche, c'est dur de travailler sur ce sujet, à savoir ce que les sons véhiculent comme idées, car mis à part quelques sons "évidents", ça dépend tellement de l'appréciation culturelle des locuteurs...

Pour moi par exemple, babouin, ça sonne aussi rond et relativement gros (relativement car le fait que la deuxième syllabe commence par un son consonantique coupe un peu l'effet), et a une connotation "bète" (dans le sens "pas malin"). Est ce à cause du son "-ouin" que l'on retrouve dans "couin-couin' ou dans "ooouinnnn"? Ou est-ce du au fait que culturellement, le babouin n'est pas forcément considéré comme très malin? La connotation s'est elle accolée au son à force d'être employée, ou le son est-il venu naturellement à cause de la connotation qu'il était supposé représenter? C'est toute la difficulté...

par contre j'ai l'impression que les consonnes (sauf peut-être les nasales/sourdes) ont plutôt tendance a donner des angles, et du rythme, alors que les "-phtongues" (di- tri- quadri-) à donner de l'arrondi, de la longueur, de l'étirement, de l'harmonie...

Mais c'est à vérifier... Malheureusement je n'ai pas assez de connaissances dans ne serait-ce qu'une langue éloignée de la mienne pour faire un rapide test... Vais déjà dresser une liste de mots soupçonnés en français, chercher les correspondances en anglais, et après, ce sera plus un long travail...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Sonorité intrinsèque des mots en langues construites   Jeu 30 Avr 2009 - 18:05

Je me souviens qu'en italien, le "cocorico" se dit "chicchirichì" /kik:iri"ki/ et en anglais "cock-a-doodle-doo" (repris du gaélique irlandais "cuc-a-dudal-du")...
Quelques autres:
(Wikipedia)
Dans les suivants, on a généralement quelque chose comme: k-k-r/l-k accompagné de voyelles
ancien français: coquericot (qui a donné coquelicot)
albanais : kikiriki
allemand : kikeriki
croate : kukuriku
danois : kykliky
espagnol : quiquiriquí
grec : κικιρίκου (kikiríku)
hindi : कुक्रूकु (kukrūku)
hongrois : kukurikuu
indonésien : kukuruyuk
lituanien : kakariekū
néerlandais : kukeleku
portugais : cocorocó (Portugal) ; cócórócócóóóó (Brésil)
roumain : cucurigu
russe : кукареку (koukarekou)
turc : kuk-kurri-kuuu

K sonorisé en g:
islandais : gaggalagó

Pour d(autres langues (en majorité asiatiques), on n'a pas le R/L au milieu:
sanskrit : काक (kāka)
finnois : kukko kiekuu
tagalog : kukaok
arabe : كوكوكعو prononcé kou-kou-k'ou
chinois : 咕咕咕 (gūgūgū)
coréen : 코키요 코코 (kokiyo koko)
japonais : コケコッコ (kokekokko)
thaï : เ ี เก เก โุ ะกเ เ ะกเ ากเ (e ï ek ek ou ake-e-ake-ake)

Alors j'ai trouvé aussi l'hébreu, mais ça me semble assez peu onomatopéique...
hébreu : צפה בפרופיל (tsape baparopil)

Parfois, on trouve des mots français d'origine onomatopéique...
Je crois me souvenir par exemple de "cochon", "lapin"...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cebelab



Messages : 190
Date d'inscription : 08/04/2009
Localisation : NANCY

MessageSujet: Re: Sonorité intrinsèque des mots en langues construites   Jeu 30 Avr 2009 - 18:28

צפה בפרופיל (tsapé béprofil): ça veut dire "voir le profil", "aller au profil" (de l'utilisateur) Suspect

je pense pas que ce soit le cri du coq! Laughing

EDIT: j'ai trouvé le cri du coq hébraïque ici http://www.morim.com/cour_notion.php sur ce PDF, et surprise, le coq hébraïque fait le même son que le coq français cheers : לולורילו (cocorico, ou peut-être coucouricou, ou cocoricou?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo



Messages : 1964
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Myrianésie

MessageSujet: Re: Sonorité intrinsèque des mots en langues construites   Jeu 30 Avr 2009 - 22:41

cebelab° a écrit:
צפה בפרופיל (tsapé béprofil): ça veut dire "voir le profil", "aller au profil" (de l'utilisateur) Suspect
je pense pas que ce soit le cri du coq! Laughing
J'ai failli ressortir mon café par les naseaux. mdrrrrrrrr
Surtout que je venais de crier "tsape baparopil" sur le ton du coq pour voir ce que ça donnait Very Happy

Je viens d'apprendre que Chanteclair vient d'inventer une langue internationale de la volaille, qu'il appelle volaïpük. Dans le pleina vortareau il soutient la forme kokorikeau, tandis que les coq brésiliens, supérieurs en nombre, soutiennent la forme kokorikokooo, beaucoup plus expressive selon eux. Les coqs anglophones, eux, protestent que cawcawreecaw est imprononçable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Coqs aneuviens   Jeu 30 Avr 2009 - 23:21

Le cri (ou chant, pour les poètes) du coq (gàld) est retranscrit en aneuvien par

HU-HURRUKŒ! [u·u·ʀu·kuː] (mais il n'ajoute pas: "Paloooma!") Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Sonorité intrinsèque des mots en langues construites   Ven 1 Mai 2009 - 20:12

J'ai pioché les "cocorico" d'une page Wikipedia. Visiblement, un des rédacteurs de la page n'était pas très doué en hébreu... Déjà, à ce que j'ai compris, la phonétique du mot était erronée, mais en plus, le sens du mot... Razz
Visiblement l'erreur s'est répandue sur d'autres sites.

En tout cas, désolé pour cette mésinformation...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Coq anglophone   Ven 1 Mai 2009 - 22:30

J'ai cliqué sur le lien et... j'aimerais bien voir un jour le clip d'un coq anglais sur Youtube!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sonorité intrinsèque des mots en langues construites   Aujourd'hui à 14:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Sonorité intrinsèque des mots en langues construites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sonorité intrinsèque des mots en langues construites
» Le passif dans vos langues construites
» La Vallée du Bizarre appliquée aux langues construites ?
» Liste des langues construites citées dans la Wikipédia
» Existe-t-il des mots empruntés à une langue construite ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéolexicologie-
Sauter vers: