L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le glosa est une LAI isolante, un peu comme l'anglais et le chinois.

Aller en bas 
AuteurMessage
Seweli

avatar

Messages : 1348
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Le glosa est une LAI isolante, un peu comme l'anglais et le chinois.   Ven 15 Déc 2017 - 11:19

(je passe en coup de vent, pour poser ça là avant d'oublier)

Malheureusement l'article Wikipédia sur cette idéolangue n'est disponible qu'en
Russe
Catalan
Allemand
Espagnol
Esperanto
Italien
Hollandais
Japonais
Norvégien
Polonais
Albanais
Finlandais
Chinois
https://en.wikipedia.org/wiki/Glosa
Heureusement que les vaillants bureaucrates du Wikipedia français résistent et veillent pour nous éviter la présence de tels articles ineptes et fantaisistes en français, sans aucune valeur encyclopédique sérieuse, entachant la crédibilité de leur encyclopédie, et nous faisant perdre notre précieux temps... n'est-ce pas ?

Le Glosa est une langue isolante, c'est à dire que les mots ne changent jamais de forme.

Glosa est basé sur un l'interglossa, un brouillon d'idéolangue à vocation auxiliaire conçu par le scientifique Lancelot Hogben durant la seconde guerre mondiale, et publié en 1943.

Ron Clark découvrit ce brouillon en 1960, et rencontra le Professeur Hogben, dans le but de développer la langue.

Ils travaillèrent ensemble pour la rendre plus facilement utilisable dans toutes les formes possibles de communication. Wendy Ashby les rejoignit en 1972.

Et quand Hogben mourut en 1975, presque tout avait déjà été fixé. Hogben et Clark s'étaient mis d'accord sur une orthographe phonétique (chaque lettre représente un seul son). Ce principe impliqua que les digrammes grecs CH, TH et PH s'écrivaient désormais K, T and F.

Jusqu'à 1979, Ashby and Clark testèrent l'usage du Glosa sur des volontaires dans la ville où ils vivaient. Durant cette période, le vocabulaire et d'autres détail furent développés et réformés.

En glosa, les mots gardent toujours la même forme, peut-importe leur fonction dans la phrase. Ainsi, le même mot peut servir de verbe, nom, adjectif ou préposition. C'est donc une langue totalement analytique (ndt: aucune idée de ce que ce mot signigie, mais tant pis, continuons la traduction) : il n'y a aucune inflexions pour le pluriel, aucun temps, aucun genre, etc... Les mots ne changent jamais.

Les fonctions grammaticales sont réalisées à l'aide d'un nombre limité d'opérateurs et par l'ordre des mots. SVO est le standard, les adjectifs précédent en général le nom, et le verbe suit la particule de temps et l'adverbe.

La langue glosa est souvent comparé aux chinois et à l'anglais, deux autres langues analytique à divers degrés. Il y a aussi des ressemblance avec le Frater, qui est également isolant, mais avec une structure syntaxique différente, et pas d'article, alors que le glosa utilise u ("un" devant une voyelle) pour remplacer à la fois l'article défini et l'article indéfini...

La plupart des mots viennent du grec et du latin.

Depuis 1987, la GEO (Glosa Education Organisation) promeut l'enseignement du glosa comme seconde langue pour les écoles du monde entier (NDT: je ne me lasse pas de la touchante naïveté des constructeurs de langues auxilaires)

Il y a plus d'info sur leur site : http://www.glosa.org/brevi/francais.htm

Un exemple:
Elle a dit qu'elle viendrait.
Fe pa dice; fe fu veni.

pa passé
fu futur
Ben quoi ?
Cheval

Pour ceux qui veulent s'entraîner, il y a un salon de messagerie sur Telegram avec deux membres actifs : https://t.me/glosaauxilingua

http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Glosa mais j'étais passé à côté.

(je ne suis plus là)


Dernière édition par Seweli le Ven 15 Déc 2017 - 11:57, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Olivier Simon

avatar

Messages : 4200
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Le glosa est une LAI isolante, un peu comme l'anglais et le chinois.   Ven 15 Déc 2017 - 11:49

Oui, je connais : le problème, c'est que dès qu'on dépasse le stade de la phrase simple, ça devient difficile à analyser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Seweli

avatar

Messages : 1348
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Le glosa est une LAI isolante, un peu comme l'anglais et le chinois.   Jeu 8 Fév 2018 - 11:34

Même problème en Elefen ?

En fait, je me demandais quelles étaient les différences profondes entre la grammaire du Glosa et de l'Elefen ?


Un andra; qi pa du trans u via, pa kurso ad u hetero latu.

       The man, who was crossing the road, ran to the other side.

L'homme, qui était en train de traverser la route, courut vers l'autre côté.


http://glosa.org/en/gramm2.htm

u = un (devant voyelle) = a, the (et probablement aussi partitif et général)
qw se prononce kw, pour info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
PatrikGC

avatar

Messages : 2797
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Le glosa est une LAI isolante, un peu comme l'anglais et le chinois.   Jeu 8 Fév 2018 - 11:53

Je connaissais aussi Smile
Je pense qu'il manque certains mots-outils à cette langue pour que les phrases soient plus faciles à comprendre quand celles-ci commencent à devenir complexes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
brimlar



Messages : 54
Date d'inscription : 18/04/2016
Localisation : Chicago, USA

MessageSujet: Re: Le glosa est une LAI isolante, un peu comme l'anglais et le chinois.   Ven 9 Fév 2018 - 16:55

Glosa: Id fu nivi nu-noktu ad-in fu-di noktu
Elefen: Lo va neva la note de oji a en la note de doman
English: It will snow tonight into tomorrow night
Français: Il va neiger ce soir continuant à demain soir (je suis pas sur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur
avatar

Messages : 2995
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Le glosa est une LAI isolante, un peu comme l'anglais et le chinois.   Dim 4 Mar 2018 - 17:04

Olivier Simon a écrit:
Oui, je connais : le problème, c'est que dès qu'on dépasse le stade de la phrase simple, ça devient difficile à analyser.

Un exemple, inspiré du pirahã :

Français : "Ce sont les clous que Daniel a achetés."

Pirahã : "Ce sont des clous. Daniel a acheté des clous. Ce sont les mêmes."

Anglais : "Ce sont les clous Daniel a achetés" (These are the nails Daniel bought).

Glosa : "Ce sont des clous Daniel a achetés."

Mnarruc : "Ce sont des clous Daniel les a achetés"

Suivant que la langue connaît ou pas le relatif et l'article défini, on peut formuler la même phrase de cinq façons différentes. Pour dire "ce sont" on peut aussi bien dire "voici", ou même "ici" ou "là".

Saiwosh : Yakwa minliklo Daniel chi hoyi tlas.
Littéralement : ici clou(s) Daniel récemment acheter eux.

Je pense que le chinois et le japonais traduiraient la même phrase comme le glosa ou le saiwosh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le glosa est une LAI isolante, un peu comme l'anglais et le chinois.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le glosa est une LAI isolante, un peu comme l'anglais et le chinois.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: