L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Idéocalendrier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

13062009
MessageIdéocalendrier

Je propose d'ouvrir ce fil pour se tenir mutuellement au courant des événements à venir, des anniversaires à souhaiter (idéolangues, idéomondes, idéologues,...) et d'en profiter pour en faire une brève description, une sorte de "lumière sur..."

L'anniversaire de chacun de nos travaux, sera l'occasion de les faire découvir. N'oublions pas les liens vers Idéopédia (si ils existent) pour permettre à chacun d'en savoir un peu plus.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Idéocalendrier :: Commentaires

Anniversaire de l'Odarique
Message le Lun 15 Juin 2009 - 11:01  Ziecken
L'odarique est l'une des langues du projet ELKO. Il s'agit d'une langue mixte créée le 15 juin 2004, elle fête donc ces 5 ans aujourd'hui.

::Alphabet et prononciation::

L'odarique utilise l'alphabet phénicien auquel ont été ajoutées deux lettres : Uwa et Iyo. La prononciation est assez régulière.

::Etymologie et morphologie::

Les racines de l'odarique proviennent essentiellement du latin mais pas seulement, certaines proviennent du grec ancien ou de l'indo-européen, d'autres sont purement inventées. Quoi qu'il en soit les racines proviennent toutes de langues mortes. L'odarique n'est pas une langue agglutinante mais elle est fortement flexionnelle .

::Syntaxe::

Eg webo id alokik Je parle de toi sur internet

::Dans le Losda::

Dans les chroniques du Losda, l'Odarique est la langue de tous les peuples de la race des Manda (humains). D'autres peuples la connaissent comme les Nalels (Elfes) et les Kiwindas (Elfes de maison).


Lire l'article complet : Odarique
Re: Idéocalendrier
Message le Lun 15 Juin 2009 - 11:41  Nemszev
ziecken a écrit:
Eg webo id alokik Je parle de toi sur internet
Je peux me permettre une blague vaseuse?... Razz

Pour moi, ça sonne: Egg weboïde allo? kick!
Arrow
Re: Idéocalendrier
Message le Lun 15 Juin 2009 - 13:59  Ziecken
Razz C'est la bonne prononciation
Re: Idéocalendrier
Message le Lun 15 Juin 2009 - 19:06  Nemszev
Ca a quand même un sens très différent (mais toujours un sens!) en français... Razz
Disons que ce serait une fonction cachée d'un programme, qui ressemble au web ("l'egg weboïde")...
Et "allo? kick!" ben c'est assez commun sur un chat IRC... Laughing

Fin du hors-sujet... bounce
Re: Idéocalendrier
Message le Dim 12 Juil 2009 - 18:45  Ziecken
Aujourd'hui 12 juillet 2009, on fête le premier anniversaire de l'académie elkanne !

L'académie est encore petite, elle ne compte que 5 académiciens, mais on y vote des lois et règles nouvelles.
Re: Idéocalendrier
Message le Mer 15 Juil 2009 - 19:06  DoubleC65
ziecken a écrit:
Aujourd'hui 12 juillet 2009, on fête le premier anniversaire de l'académie elkanne !

Ideopedia a écrit:
L'académie elkanne a été fondée le 12 juillet 2007

Visiblement, 2008 n'a jamais existé pour cette académie...

Mais bon, longue vie à l'académie ! Wink
Re: Idéocalendrier
Message le Jeu 16 Juil 2009 - 13:19  Ziecken
Mais oui, tu as raison !!! Razz

Quel étourdi, je fais !


cheers


Heureusement que tu es là !!
Re: Idéocalendrier
Message le Jeu 16 Juil 2009 - 16:11  Yiuel
Avant-hier, hier et aujourd'hui, la Grande Fête de Melville.

14 juillet : Fête de l'Indépendance, jour où la population s'est déclarée libre de tout autre État.
15 juillet : Jour de la Constitution, jour où la constitution de Melville est entrée en vigueur.
16 juillet : Jour des Communautés, jour où les gens célèbrent leurs multiples appartenances au sein de Melville. Famille, ville, État, crédo, sociétés, entreprises etc.

Le 14 juillet est la fête débridée. Les gens affichent leurs couleurs et leur fierté, l'entièreté de la ville devient une véritable mascarade de couleurs et de danse et d'expressions de tout gabarit. C'est la fête, et les gens se laissent aller. Le lendemain est une journée beaucoup plus solenelle, la plupart des gens se reposent tranquillement de la fête de la veille. On en profite pour fêter ce qui fait l'unité de Melville. Finalement, le 16 juillet, ce sont essentiellement des fêtes de quartier, des évènements locaux ou régionaux, une fête un peu moins exubérante et plus conviviale. Pas besoin de dire que ces trois jours sont les plus importants de l'année à Melville.
Re: Idéocalendrier
Message le Jeu 16 Juil 2009 - 16:14  Ziecken
Citation :
Avant-hier, hier et aujourd'hui, la Grande Fête de Melville.

La semaine est chargée en festivités à Melville ! afro
Re: Idéocalendrier
Message le Jeu 16 Juil 2009 - 22:43  Yiuel
ziecken a écrit:
Citation :
Avant-hier, hier et aujourd'hui, la Grande Fête de Melville.

La semaine est chargée en festivités à Melville ! afro

Tout à fait. Mais en fait, c'est pas mal le mois au complet qui est festif, et ces trois jours sont comme le sommet des festivités. Particulièrement le 31 juillet, c'est la fête des Nouveaux Melvillois, ceux qui se sont joints à Melville au courant de la dernière année. Mais il y a d'autres jours.

(Il faut dire qu'il y a probablement une fête quelque part à tous les jours à Melville, à cause de la diversité socioculturelle.)
Fêtes nationales aneuviennes
Message le Mar 21 Juil 2009 - 10:52  Anoev
Va falloir que j'attende!

Deux fêtes nationales en Aneuf

L'une concerne l'anniversaire de la Révolution de 1892, le 28 Décembre, avènement de la Première République. Beaucoup de manifestations populaires, fêtes de quartiers, bals populaires, défilés des minorités (ethniques, religieuses, sexuelles, culturelles...). La bonne humeur est en général de mise et les incidents, s'ils existent, sont rarissimes.

L'autre concerne la liberté retrouvée, le 17 Octobre 1945 suite à l'écrasement de la dictature Hakrel/Ruz, laquelle survécut plusieurs mois à celle de ses alliés nazis en Europe. Si les soirées sont également festives, les matinées sont plutôt l'occasion de commémorations, de cérémonies du Souvenir et de défilés militaires.

Sinon, chaque province a son jour férié, chômé ou non. Le plus significatif est quand même celui de la Pande (mobile, autour du 17 novembre). Le 17 novembre 1972, la Pande obtint son statut de Province à statut autonome. Le plus récent est le 1er juin 2008, avènement de Lakùr au statut de province.
Re: Idéocalendrier
Message le Mar 21 Juil 2009 - 11:51  Ziecken
Je vais rédiger un article "Idéoocalendrier" sur Idéopédia. Chacun pourra y faire figurer ses dates anniversaires et renvoyer vers des articles plus détaillés. Je m'y attèle tout de suite.

edit : Ca y'est c'est fait !

Idéocalendrier
Re: Idéocalendrier
Message le Sam 25 Juil 2009 - 17:20  Ziecken
Aujourd'hui samedi 25 juillet 2009, l'Espay fête ses 13 ans.

Créé en 1996, ce système de cryptage l'Espay est le premier vrai travail linguistique entreprit par moi-même et c'est avec lui que débute véritablement le projet ELKO.

L'Espay est né de la découverte des abjads et de la volonté de mettre au point un système de cryptage doublé d'un Système de Prise de notes, d'où son nom.
Re: Idéocalendrier
Message le Dim 9 Aoû 2009 - 10:07  Ziecken
Le Gäko vient de fêter ses 12 ans.


Ces informations proviennent de Idéopédia, l'encyclopédie des langues construites.


Le Gäko est une idéolangue que j'ai créé le 8 août 1997 . Il se base sur la numérologie et la philosophie du Yin et du Yang. Il s'agit du troisième projet linguistique du projet ELKO.

Le Gäko est une langue simple et originale ne comprenant que 14 symboles servant à la fois de consonnes et de voyelles. Le vocabulaire se forme à partir d'un nombre limité de concepts de base. C'est un principe dérivé de celui qui sera, plus tard, utilisé par l'Urque et par l'Elko.


Lire l'article détaillé de Idéopédia
Re: Idéocalendrier
Message le Lun 24 Aoû 2009 - 9:18  Ziecken
Aujourd'hui on fête le Ganya.

::Description::
Créé le 26 août 1997, le Ganya fête donc cette année son 12ème anniversaire. Quatrième projet linguistique du projet ELKO, il s'agit d'une langue construite incomplète qui développe son vocabulaire autour de l'opposition des concepts. Se fondant sur la Philosophie chinoise du Yin et du Yang, le Ganya joue en permanence sur la polarité des valeurs sémantiques.

::Morphologie::
En Ganya, tous les mots sont invariables. Ils n'y a pas de conjugaison, pas de flexion, pas de déclinaison. Les mots sont placés côte à côte dans le même ordre qu'en français. Le Ganya est une langue isolante, car les mots n'entretiennent pas de rapports morphologiques entre eux.

Les mots sont formés à l'aide de gabarits composés de deux consonnes uniquement auxquels sont ajoutées deux voyelles afin d'obtenir tous les mots appartenant au même champ lexical.

Les mots lexicaux comportent deux syllabes alors que les mots grammaticaux n'en comportent qu'une seule.


Un gabarit est une racine composée uniquement de consonnes. En ganya, les gabarits comportent tous deux consonnes. La première est appelée consonne de tête et la seconde est appelée consonne de queue.

M_P construction

ex : mapyeo construction, construire,...

Certains gabarits ne semblent posséder qu'une seule consonne. En fait il s'agit racines construites à l'aide d'un "h". Celui-si ne se prononce pas et ne s'écrit pas lorsque l'on utilise l'alphabet latin.

CH+A+H+EU = cha je
CH+YA+H+EU = chya tu
D+EO+H+EU = deo et
D+YEO+H+EU = dyeo ou
[modifier] Les oppositions vocaliques
Comme il l'était dit précédemment, le Ganya se base sur la polarité des concepts. Ainsi pour obtenir le contraire d'un mot il suffit de remplacer les voyelles par leurs complémentaires.

a s'oppose à ya
eo s'oppose à yeo
i s'oppose à eu
o s'oppose à yo
u s'oppose à yu
ex : mapyeo construire > myapeo détruire


::Chiffre et nombres::
Pour compter en Ganya il n'y a que dix chiffres connaître. Les nombres se forment par simple juxtaposition : 26 = nyabyo

0 = heu
1 = gak
2 = nya
3 = deot
4 = ryeol
5 = mo
6 = byo
7 = su
8 = ngyu
9 = jeu
Le nombre 10 se dit chi est contrairement aux autres il est multiplicateur : 20 = gakchi


::Lexique::
Le vocabulaire ganya dispose d'un dictionnaire ne comprenant pour le moment qu'une cinquantaine de mots, mais il est possible d'en fabriquer des milliers spontanément grâce aux 294 000 combinaisons que propose la langue.

Voici quelque exemple de mots :

- ganya ganya
- cha je
- chya tu
- cheo il, elle
- chyeo on
- cho nous
- chyo vous
- chu ils, elles
- mapyeo construire
- myapeo détruire
- pupeo faire
- chamya maison
- gak seul
- gyak plusieurs
- deo et
- dyeo ou
- chaka beau, belle
- gapya langue, parler
- gyapa se taire, silence
- nagya texte, écrire

::Liens::

Pour plus d'infos :

- http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Ganya
J'ai lu...
Message le Lun 24 Aoû 2009 - 14:00  Anoev
... la page concernant le Ganya et ça m'a donné envie d'en savoir davantage, étant donné que (sans être vraiment féru...) je suis un passionné de logioque.

Toutefois, j'e dois reconnaître que des notions ganyates (?) m'échappent quelque peu.

Pourquoi Je (=cha) est-il opposé à tu (=chya), d'autant plus qu'ajoutés l'un à l'autre (je+tu=nous) ils donnent cho?

Deo=et, bon, là pas d'problème. A deo B est vrai si A est vrai ET B est vrai. Mais alors si dyeo est le contraire de deo, il devrait donner quelque chose comme ni _ ni _, non?

Le ET traduit par deo est-il l'addition de deux objets ou l'intersection de deux assertions ou... les deux à la fois? Dans ce dernier cas, ne devrait-il pas avoir deux contraire? un pour chaque sens (quèqu'chose comme dyeo pour l'un et deyo (?) pour l'autre)?

Nyaga veut-il dire "effacer" ou bien... autre chose?

Sinon, le travail concernant cette langue isolante doit te changer énormément de l'Elko, non?
Re: Idéocalendrier
Message le Dim 30 Aoû 2009 - 16:13  Ziecken
Oui, le ganya me change beaucoup de l'elko. Mais en fait j'ai commencé à travaillé sur cette langue en 1997, à l'âge de 17 ans et mes connaisssances linguistiques étaients plutôt limités. C'est ce qui explque les illogismes que tu relèves aujourd'hui. J'y ai travaillé de temps à autres les années qui ont suivie mais je pense qu'il serait intéressant que je m'y replonge plus profondément et plus érieusement aujourd'hui. Et le genre de remarues dont tu m'a fait part me sont d'une grande aide dans ce sens.

merci
Re: Idéocalendrier
Message le Jeu 10 Sep 2009 - 10:17  Ziecken
Le Maouaque ou Mawa'ko est l'une des langues du projet ELKO. Il s'agit d'une langue a posteriori créée le 9 septembre 1998, elle fête donc ces 11 ans aujourd'hui.


::Alphabet et prononciation::

Le système alphabétique maouaque ou mawa est un système d'écriture s'apparenta plus à un abdjad qu'à un alphabet. En effet bien que les voyelles existent elles ne sont pas utilisées, sauf dans des cas de polysémie, pour distinguer les différences sens d'une même racine.

Il se présente sous forme de symboles géométriques que l'on écrit de bas en haut et de droite à gauche. Les voyelles y sont habituellement sous-entendues mais on peut les marquer si on le souhaite.


::Etymologie et morphologie::

Le Maouaque est une langue a posteriori, cela signifie qu'elle puise son vocabulaire dans une langue déjà existante, à savoir le latin.

ex : [Σ// DMS maison

Les combinaisons de voyelles à l'intérieur de cette racine donneront tout le champ lexical de la "maison".

ex : DaMaS maison, DoMaS foyer, DiMaS immeuble,...


::Syntaxe::

Le Maouaque est une langue isolante, les mots ne varient ni en nombre ni en genre. Il se placent côte à côte et dans l'ordre suivant :

- Lieu, temps et circonstances de l'action
- Sujet
- Objet
- Action

::Dans le Losda::

Le Maouaque est la langue du peuple des Mawas de la race des Irdar (géants). Les Mawas sont des géants un peu particuliers, ils naissent de la terre en créant de terribles tremblement de terre, se déplacent à l'abri du regards des autres peuples et passent leurs vies à méditer. Ils s'assoient sur des rocher pendant des heures, des mois et des années et, si ils ne sont pas dérangés, il se transforment en Montagnes créant ainsi les reliefs.


Lire l'article complet : Maouaque
Re: Idéocalendrier
Message le Sam 12 Sep 2009 - 12:19  Anoev
ziecken a écrit:
Le Maouaque est une langue a posteriori, cela signifie qu'elle puise son vocabulaire dans une langue déjà existante, à savoir le latin.

ex : [Σ// DMS maison

Les combinaisons de voyelles à l'intérieur de cette racine donneront tout le champ lexical de la "maison".

ex : DaMaS maison, DoMaS foyer, DiMaS immeuble...

Là, j'dois admett'que l'idée est vraiment bonne. Par exemple, pour un radical comme DMS, le tout combiné avec 6 voyelles (s'y en a pas d'autres en Mawak), ça fait trente-six combinaisons autour de l'idée de la maison (Que signifient alors DAMYS, DIMES, DOMUS...?) ou bien alors le A devant le S final étant, par exemple la caractéristique des noms et que pour dire "domestique" (adj) on utiliserait une autre voyelle? un peu comme (en espéranto) le O des noms, le A des adjectifs, le I des verbes à l'infinitif.
Re: Idéocalendrier
Message le Sam 12 Sep 2009 - 17:52  Ziecken
Anoev a écrit:
Là, j'dois admett'que l'idée est vraiment bonne.

Merci ! Very Happy

Citation :
Par exemple, pour un radical comme DMS, le tout combiné avec 6 voyelles (s'y en a pas d'autres en Mawak), ça fait trente-six combinaisons autour de l'idée de la maison (Que signifient alors DAMYS, DIMES, DOMUS...?)

En fait le maouaque compte neuf voyelles :

- A se prononce comme le "a" de table
- E se prononce comme le "é" de mésange
- Ei se prononce comme le "eil" de réveil
- Eu se prononce comme le "éou" de Séoul
- I se prononce comme le "i" de livre
- O se prononce comme le "o" de porte
- Oi se prononce comme le "oï" de oïl
- Ou se prononce comme le "aou" de yaourt
- U se prononce comme le "ou" de mousse

Le maouaque étant une langue inachevée, tout n'est pas encore fixée, mais je sais déjà qu'il est aussi possible que des voyelles se trouvent à l'avant du gabarit (racine de consonnes) ou même absentes, les combinaisons sont donc plus nombreuses. Mais il faut que je travaille encore là-dessus.

Citation :
ou bien alors le A devant le S final étant, par exemple la caractéristique des noms et que pour dire "domestique" (adj) on utiliserait une autre voyelle? un peu comme (en espéranto) le O des noms, le A des adjectifs, le I des verbes à l'infinitif.

Jusqu'à présent il n'yavait pas vraiment de distinctionentre les genre des mots, pas d'adjctifs ni d'averbes, ni de noms, etc. Mais vu les contresens je pense changer.
La nature des mots
Message le Sam 12 Sep 2009 - 21:29  Anoev
ziecken a écrit:

- A se prononce comme le "a" de table
- E se prononce comme le "é" de mésange
- Ei se prononce comme le "eil" de réveil
- Eu se prononce comme le "éou" de Séoul
- I se prononce comme le "i" de livre
- O se prononce comme le "o" de porte
- Oi se prononce comme le "oï" de oïl
- Ou se prononce comme le "aou" de yaourt
- U se prononce comme le "ou" de mousse

Ce qui fait 9 voyelles dont 4 digrammes, 81 combinaisons au minimum!

ziecken a écrit:
Jusqu'à présent il n'yavait pas vraiment de distinction entre les genre des mots, pas d'adjctifs ni d'averbes, ni de noms, etc. Mais vu les contresens je pense changer.

Ça j'dois dire que c'est un peu l'piège, y compris en aneuvien où le suffixe -en apparaît aussi bien dans des noms (peu nombreux, faut l'admett': strægen, mais c'est la terminaison du génitif de tous les noms se terminant par une consonne1), des adjectifs (un peu plus présents, comme aktwaren, doroven, drœgen, rækten...) et des verbes, tellement nombreux que je me passerai d'en citer sauf peut-être celui-ci:

Neràpen (-na, -éna) = Enfanter

Lequel vient de neràp(du) qui signifie enfant (dans le sens de fils, fille), mais neràpen signifie également filial. La situation du mot dans la phrase donne déjà une idée.

Devant un nom, c'est un adjectif

Da hab næq neràpen àcalac = il n'a aucun sentiment filial

derrière, c'est un verbe

Àt regkad neràpen2 tiyn baabduse = la reine enfante de deux bébés.

Mais je m'égare: va falloir que j'me penche un peu plus sur le Mawak, même si j'ai aucune chance de le parler couramment un jour.

1 On distinguera par conséquent "àt aṁbasador Anoeven" (l'ambassadeur d'Aneuf) et "ùt anoeven xapippodák" (un chevalier aneuvien").

2 Tournure peu élégante en vérité, puisque dans ce cas, on utilisera plutôt "neràpun", plus approprié à une action en cours, et là, plus de confusion possible!
Re: Idéocalendrier
Message le Dim 13 Sep 2009 - 10:29  Ziecken
Citation :
Ce qui fait 9 voyelles dont 4 digrammes, 81 combinaisons au minimum!

C'est la découverte de l'arabe qui m'a influencé. C'est pourquoi il ya des combinaisons possibles avec une voyelle en moins. A cause de cela le nombre de combinaisons augmente


Citation :
Ça j'dois dire que c'est un peu l'piège, y compris en aneuvien où le suffixe -en apparaît aussi bien dans des noms (peu nombreux, faut l'admett': strægen, mais c'est la terminaison du génitif de tous les noms se terminant par une consonne1), des adjectifs (un peu plus présents, comme aktwaren, doroven, drœgen, rækten...) et des verbes, tellement nombreux que je me passerai d'en citer sauf peut-être celui-ci:

Je vois que toi aussi tu t'es laissé prendre au piège ! cheers

Citation :
Mais je m'égare: va falloir que j'me penche un peu plus sur le Mawak, même si j'ai aucune chance de le parler couramment un jour.

Je vais mettre en ligne dès que possible toutes les infos que j'ai sur cette idéolangue.
Re: Idéocalendrier
Message le Dim 27 Sep 2009 - 13:15  Ziecken
La langue Urque fête aujourd'hui ses 11 ans (comme Google !)


L'Urque est une idéolangue morte créée en 1998 par Ziecken Azuris. Cette langue est l'origine direct de l'Elko avec qui il partage de nombreuses règles. L'Urque est le huitème projet linguistique du projet ELKO.


L'Urque est né le 27 septembre 1998, suite à la lecture d'un livre sur les runes. Mais s'est transformée progressivement en Elko. Cette langue est née en se basant entièrement sur la runologie et ces diverses applications (ésotérisme, croyances, magie, divination,...).Elle a évoluée régulièrement pendant quatre ans pour devenir la langue que l'on connaît aujourd'hui sous le nom de Elko.


En Urque, tous les mots sont invariables. Ils n'y a pas de conjugaison, pas de flexion, pas de déclinaison et pas d'affixes non plus. Les mots sont placés côte à côte dans le même ordre qu'en français. L'Urque est une langue isolante, car les mots n'entretiennent pas de rapports morphologiques entre eux.

L'urque ne comptait à la base que 40 racines provenant des 40 runes que compte le futhark étendu. Ces racines sont appelées clés et sont, au fil du temps, devenus bien plus nombreuses. Ce sont celles que l'on retrouve aujourd'hui en Elko.

Règles de morphologie
La morphologie urque est plus simple que celle de l'Elko car beaucoup plus primaire. Elle compte deux types d'éléments les racines et les clés.

Les racines : ce sont les runes du futhark, elles restent intactes lors de l'agglutination. Il en existe quarante en tout et pour tout. Elles sont principalement utilisées pour les noms propres car les majuscules n'existent pas en écriture runique.
Ura (ancêtre) + Koa (langage) = urakoa la langue des ancêtres

Les clés: ce sont toutes les autres racines de la langue, elles sont composées de quatre lettres. restent intactes lors de l'agglutination. leur nombre est inconnu, bien que l'on en ait déjà retrouvé plus de 700.
WUOR (ancêtre) + KOOW (langage) = wuorkoow langue ancestrale


L'Urque n'est plus parlé aujourd'hui, mais a connu son heure de gloire. Il était la langue des anciens, la langue du savoir, la langue des dieux du troisème âge. Langue dans laquelle ont été rédigés de nombreux ouvrages sacrés.

A l'approche de l'Elbeth, le combat final qui marqua la fin du premier âge, les anciens ont décidé de créer le cercle des dieux (Elrod) afin de transmettre et protéger leur savoir du cataclysme imminent. Ils enseignèrent alors les secrets, de l'alchimie, du voyage temporel, de l'existence du monde des esprits et de celui des hommes ainsi que de nombreux autres grands secrets, ils ont alors consigner tout cela dans un livre : le livre des sages.

L'Urque ne fut donc parlé que par très peu de personnes. Il disparu lors de l'Elbeth et réapparu avec le livre des sages. Il se modifiant durant toute la durée du troisième âge et devint progressivement l'Elko lors du quatrième âge.
Le Zémétique est un système de cryptage créé en 1999 par Ziecken Azuris. Il s'agit d'un code par substitution matricielle fonctionnant sur la base d'une matrice alphabétique. Le Zémétique est le dixième projet liguistique du projet ELKO. Bien que ce système puisse s'adapter à de nombreuses langues, c'est surtout le fraçais qui est utilisé pour le cryptage.

::Historique::

Le Zémétique est né le 28 octobre 1999 suite à la volonté d'explorer de nouveaux systèmes alphabétiques suite à l'Expérience asiatique du Kanako. Le Zémétique s'intéresse aux écritures des langues sémitiques (arabe, hébreu,...) ainsi qu'aux alphabets dévanagari, bengali et tibétain.

Le choix de ces écritures provient d'une oeuvre réalisée par l'artiste Anik Vinay intitulée Ephèse [1]. Sur la paroi en verre de la struture pyramidale se trouve des inscription dont la typologie a inspiré les premiers caractères de l'alphabet du Zémétique et de l'Ephésique.

::Alphabet et prononciation::

L'alphabet Zémétique comporte 29 lettres : 20 consonnes et 9 voyelles


Lettre Nom Translittération Valeur Equivalent

- A a /a/ А а
- Ba b /b/ B b
- Bha bh /v/ V v
- Da d /d/ D d
- DHa dh /ʤ/ ð ou th (doux)
- E (bref) ĕ ou e /e/ E e
- E (long) ē ou c /e:/
- Ga g /g/ G g
- Gha gh /ɤ/ gh ou ch (doux)
- I (bref) ĭ ou i /i/ I i
- I (long) ī ou j /i:/ ee (anglais)
- Ka k /k/ K k
- Kha kh /x/ j (espagnol) ch (dur allemand)
- La l /l/ L l
- Ma m /m/ M m
- Na n /n/ N n
- O (bref) ŏ ou o /o/ O o
- O (long) ō ou q /o:/
- Pa p /p/ P p
- Pha ph /f/ F f
- Ra r /a/ R r
- Sa s /s/ S s
- Sha sh /ʃ/ Ch ch
- Ta t /t/ T t
- Tha th /ʧ/ th (dur anglais)
- U (bref) ŭ ou u /u/ U u
- U (long) ū ou w /u:/ W ou
- Za z /z/ Z z
- Zha zh /ʒ/ J j


::Le sens d'écriture::

Le Zémétique s'écrit de droite à gauche et de haut en bas, comme la plupart des langues sémitiques (arabe, hébreu,...). Ceci est principalement conseillé pour désorienter les éventuels décrcypteurs.

::Morphologie::

::Précédure de cryptage::

La procédure de transcription du zémétique est assez simple, il suffit de se déplacer dans la table de cryptage suivant les quatre directions (Nord, Sud, Est, Ouest) après avoir pris soin de relever le gabarit du mot à transcrire.

On appelle "gabarit" la structure consonantique d'un mot et servant de racine. Ainsi le gabarit du mot salut est SLT. Concernant les voyelles nasales on intégre les "n" et "m" dans le gabarit: tente > TNT.

La seconde étape consiste à se déplacer dans la table de cryptage suivant les quatre directions (nord, sud, est et ouest). Ainsi la première consonne sera remplacée par la première consonne située au nord tandis que la seconde consonne se remplacée par celle se trouvant au sud.

ex : salut SLT > SHRK

Concernant les voyelles, c'est encore plus simple : Les "a" ne changent pas, les "e" et les "o" s'interchangent entre eux tandis que les "i" et les "u" s'interchangent entre eux.

ex : salut > sharik

::Table de cryptage::
Pour crypter en zémétique seule la table de cryptage ci-dessous est nécessaire

colonne Acolonne B colonne C colonne Dcolonne E
ph th khsh m
p tk sl
b d g z r
bh dh gh zh n

Il est à noter que :

Le "c" et le "qu" se considèrent comme des "k"
Le "j" se considère comme un "zh"
Le "ch" se considère comme un "sh"
Le "v" se considère comme un "bh"
Le "f" se considère comme un "ph"
Le "x" se considère comme un "kh"
Le "h" se considère comme un "gh"

::Chiffres et nombres::

Tout comme les mots, les chiffres et les nombres sont issus de la transcription du français.

0 = sone
1 = ir
2 = toik
3 = thneul
4 = khadbo
5 = khums
6 = shoz
7 = shobk
8 = giud
9 = roip
10 = tuk

::Lexique::
Le vocabulaire zémétique s'obtient par transcription du français. Il y a donc autant de mots dans les deux systèmes mais voici quelques mots parmi les plus courants :

-Eiu : Oui
-Rem : non
-Sharik : salut
-Pemniz : Bonjour
-Zo : je
-Thi : tu
-Um : il
-Om : elle


Pour plus d'infos sur le zémétique lire l'article d'Idéopédia ou consulter Wikilosda.
Re: Idéocalendrier
Message Aujourd'hui à 10:59  Contenu sponsorisé
 

Idéocalendrier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Général :: Actualités-
Sauter vers: