L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Galum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
DoubleC65



Messages : 213
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Midi-pyrénées

MessageSujet: Galum   Jeu 9 Juil 2009 - 0:03

Bonjour.
Nouveau ici, je vous offre, en guise de présentation, les bases de ma conlang.
Je vous donne donc les liens les plus importants de mon forum, pour plus de clarté et de simplicité :

Phonétique
Conjugaison
Traduction du texte de Babel
Formation des phrases
Formation des mots

"galum" veut dire "langue" en Galum et étant en manque d'inspiration, c'est le nom que j'ai choisie.
J'ai commencé à la créer il y a un relativement long moment, il y a au moins 4 ans, probablement plus.
Vocabulaire purement inventé, inspiré d'aucune langue.
C'est une langue artificiel, créée pour le plaisir.
Le Galum utilise un alphabet latin traditionnel, privé du "q" et du "w", mais avec l'ajout du "ð" (si on met "w", cela reste compréhensible) et il n'y as pas d'accent. (Cf. phonétique.)
Aucun "monde" n'est associé car cela ne m'intéresse pas d'en inventé un (pour l'instant).

J'ai essayé de faire une langue simple, mais plus ça allé, plus je me rend compte que c'est plus compliqué que prévu.

Voili, voilou. Avec les liens donnés, vous devriez déjà voir à quoi ressemble ma langue en gros, mais n'hésitez pas à fouiller le reste du forum pour plus de détails.
Merci de m'avoir prêté attention. À vos commentaire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conlangalum.forumactif.org/forum.htm
Anoev
Modérateur


Messages : 16282
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Galum   Jeu 9 Juil 2009 - 9:18

Bonjour

C'est en effet une bonne idée. La variété des modes permet en effet d'affiner le discours. La formation des mots me fait (un peu) penser au système clavique de l'elko. Si j'arrive à retenir les composants (pas le plus simple, en ce qui me concerne), je devrais "deviner" un bon nombre de mots.

Spoiler:
 

Pour la phonétique, c'est simple et clair. Plus simple que l'aneuvien et beaucoup plus logique que le français et (surtout) que l'anglais! Le A est-il forcément antérieur ([a]) ou bien peut-il s'adapter aux coutumes du locuteur ([ɐ], [ɑ] ou même [ʌ])?

Que représente la maison photographiée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DoubleC65



Messages : 213
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Midi-pyrénées

MessageSujet: Re: Galum   Jeu 9 Juil 2009 - 13:46

Pour la formation des mots, j'ai jeté un coup d'oeil à l'Elko, et effectivement, ça y ressemble assez... Excepté peut-être pour "KAN (feu) + DUL (bâton) = kangam allumette" : le "DUL" qui devient "gam"... C'est peut-être expliqué ou rectifié ailleurs, je regarderai.

Pour "Julogcadur = paraplégique", ça ne fait pas partie des mots auxquelles j'avais pensé, mais c'est exactement ça ! Ravi que le procédé fut compris ! Wink

Pour le "a", comme éventuellement les autres voyelles, il est adaptable.

Et la maison photographié et la mienne (rêvons un peu...). Non c'est le château japonais Himeji. Je ne savais pas quoi mettre, et comme je trouvais qu'il était joli...

Sinon, merci pour ton commentaire. ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conlangalum.forumactif.org/forum.htm
Ziecken
Modérateur


Messages : 4961
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Galum   Ven 10 Juil 2009 - 21:02

Je suis en train de jeté un oeil à ton travail, c'est très intéressant.

Comment dis-t-on "bonjour" ou "salut" en galum ?

Pour répondre à ta question, il s'agit bien d'une faute de frappe :

KAN (feu) + DUL (bâton) = kandul torche

KAN (feu) + GAM (bâtonnet) = kangam allumette

merci ! Razz

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
DoubleC65



Messages : 213
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Midi-pyrénées

MessageSujet: Re: Galum   Ven 10 Juil 2009 - 21:11

Faute de frappe ou de copier-coller ? Aller, avoue, on ne t'en voudras pas tu sais ^_^
(N'empêche, c'est super décevant de voir que d'autres on pensait à la même chose que nous... à moins de se dire que si plusieurs y ont pensé, c'est que c'est une bonne idée, mais bon...)

Et "bonjour" se dit "atelbalum" (atel-bal-um : beau/bien/bon-rencontre-"um" (et oui, "atel", bien que ce soit un mot "normal" ne se forme pas en CVC, c'est l'unique exception (ou alors c'est parce que ce mot a été inventé avant la création de la règle et qu'entre temps, "tel" fut utilisé pour une autre racine, je sais plus...)))

Merci pour le compliment que je peut te retourner pour tous tes projets et surtout l'elko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conlangalum.forumactif.org/forum.htm
Ziecken
Modérateur


Messages : 4961
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Galum   Ven 10 Juil 2009 - 21:25

Merci !

J'avaue, faute de copier coller ! Razz

Lorsque j'ai créé l'elko, on y a trouvé des ressemblances avec l'espéranto puis avec le Toki Pona, langues que j'ai découvert sur le tard après que l'on ait mis le doigt sur les ressemlances entre ces langue et l'Elko. Le plus marrant est que les langues qui m'ont inspirés sont : l'indonésien, la langue des signes et le chinois donc rien à voir.

Pour ne par rester sur cette sensation de plagiat, il faut innover, approfondir les originalités de la langue que tu as créée, et créer des règles ou des structures morphologiques spécifiques, qui rendra cette langue unique. Pour l'elko j'ai choisi de donner une dimension symbolique à la langue, pleins de choses y sont cachées, pour le Galum, je ne sais pas, il suffit sans doute d'être le plus fidèle à toi-même et tes goûts.

Ps : "galum" en elko signifie "décibel" ! Razz

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
DoubleC65



Messages : 213
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Midi-pyrénées

MessageSujet: Re: Galum   Ven 10 Juil 2009 - 21:42

Citation :
il suffit sans doute d'être le plus fidèle à toi-même et tes goûts.
C'est ce que j'ai essayer de faire, mais quand on passe du stade où on croit que le loisirs de créer une langue est peu commun à celui où, après une recherche sur internet, on se rend compte qu'un nombre finalement très important de personnes partage ce plaisirs (qui plus est en faisant des choses fabuleuses !) c'est difficile d'innover dans sa langue.

ps : Même le mot "décibel" existe en elko ?! Enfin, la traduction me va, une langue, ça se parle après tout Wink
En revanche, désolé, mais "elko" ne veut rien dire en Galum car sa construction n'est pas du tout adapté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conlangalum.forumactif.org/forum.htm
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Re: Galum   Sam 11 Juil 2009 - 0:19

Bonjour DoubleC65 et sois le bienvenu sur ce forum !

Galum, cela fait un peu Gaulois, non ?

Je viens de voir que ton choix des phonèmes-graphèmes a beaucoup de ressemblance avec celui du Kotava, sauf le W et le Y.

En tous les cas, bon enthousiasme et idées... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
DoubleC65



Messages : 213
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Midi-pyrénées

MessageSujet: Re: Galum   Sam 11 Juil 2009 - 1:15

Sab a écrit:
Galum, cela fait un peu Gaulois, non ?
Sab, ou l'art de démoraliser un jeune créateur de langue Crying or Very sad
Plus sérieusement, c'est clair que le nom ressemble à la fois à trop de chose (ex : gaulois) et à rien. Mais j'ai toujours eu du mal à trouver des noms (ex : mon pseudo)

Aussi, pour la phonétique, je ne me suis pas trop embête et j'ai allègrement piocher dans le français en simplifiant (excepté pour le w et le y justement). Je connais mal le kotava mais je suppose que si ça ressemble, c'est que le maître à l'origine de cette langue n'a pas particulièrement recherché sa phonétique.

Grand merci pour l'accueil et l'attention portée à mon idéolangue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conlangalum.forumactif.org/forum.htm
Anoev
Modérateur


Messages : 16282
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Galum   Sam 11 Juil 2009 - 15:19

Citation :
Citation :
Galum, cela fait un peu Gaulois, non ?


Sab, ou l'art de démoraliser un jeune créateur de langue.

Je crois bien connaître Sab et je ne pense pas qu'elle voulût te blesser, même t'écorcher; du reste, la suite parle d'elle-même:

Sab a écrit:
En tous les cas, bon enthousiasme et idées... cheers

Par ailleurs, j'ai bien apprécié qu'en Galum, les voyelles soient souples. C'est également le cas en aneuvien, du moins pour celles non portées par un accent toniqie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DoubleC65



Messages : 213
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Midi-pyrénées

MessageSujet: Re: Galum   Sam 11 Juil 2009 - 16:02

Oui, je m'en suis douté, mais j'aime bien joué le malheureux quand je ne le suis pas pour rire Wink
Et pour les voyelles c'est que ça m'énerve de ne pas arriver à parler une langue correctement alors, j'ai préféré essayer de faire quelque chose de souple (bon, je me rattrape avec les consonnes en faisant des mot un peu tordu à prononcer mais bon)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conlangalum.forumactif.org/forum.htm
DoubleC65



Messages : 213
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Midi-pyrénées

MessageSujet: Re: Galum   Mar 21 Juil 2009 - 15:55

Voici les nouvelles :
-La liste Swadesh est enfin terminé.
-Un défi est lancé
-Un texte à l'impératif et son vocabulaire
-Un texte sur la qualification du nom et son vocabulaire
-Un texte au futur de l'indicatif et son vocabulaire
-Détails des abréviations les plus importantes (à ne voir que par curiosité ou après avoir assimilé les autres points grammaticaux
-Édition de quelques sujets

Je prévois de faire un sujet sur les couleurs et un autre sur les injures (très particulière puisqu'il n'y a pas réellement de mots vulgaires) et les mots doux.
N'oubliez pas qu'il y a d'autres sujets dans a partie grammaire ainsi que les textes qui étaient déjà poster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conlangalum.forumactif.org/forum.htm
DoubleC65



Messages : 213
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Midi-pyrénées

MessageSujet: Re: Galum   Jeu 23 Juil 2009 - 13:53

Chose promise, chose due : voici le sujet des couleurs (illustré) et celui des injures et mots doux.
Étant relativement cours, je vais vous les poster ici, une fois n'est pas coutume ^_^.

Les couleurs

Spoiler:
 


Injures/mot doux

Spoiler:
 

Toutefois, cela fait, je ne sais plus trop par où je pourrai continuer à faire évoluer la langue... Alors si vous avez des idées je vous en serez particulièrement reconnaissant ^_^


Dernière édition par DoubleC65 le Dim 9 Mai 2010 - 12:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conlangalum.forumactif.org/forum.htm
Anoev
Modérateur


Messages : 16282
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Galum   Jeu 23 Juil 2009 - 16:15

J'aimerais quand même connaître la différence qu'il y a entre KAUVIULAM et VIAENAM.

Bon... le radical du rouge est KAUL-, celui du jaune est VIUL-, la terrminaison est -AM. Bon, là d'ssus, pas d'broblème. Mais je me pose plusieurs questions:

1) D'où vient le radical VIAEN-, vient-il de l'orange (fruit)?
2) Si Kaulviaenam signifie rouge-orangé, alors Viulviaenam signifierait jaune-orangé?
3) Potam = vert, bacam = noir → potbacam = vert foncé: bon, très bien; mais alors pourquoi ça ne marche pas pour le bleu (respectivement zubam & flatam)? Zubam ne signifirait pas plutôt cyan, ce qui, par voie de conséquence, on aurait zubacam pour cyan foncé (comme ça) et flatyanam pour bleu clair (comme ça)?
4) Pourquoi Nalkar n'a-t-il pas le même suffixe que les autres?

Mis à part ces petites interrogations, je trouve que, dans la théorie, ton système de radicaux agglutinés pour les couleurs est vraiment bien pensé! ainsi, on aurait, par exemple Viulpotbacam pour Kaki. Bon, d'accord, ça fait des mots un peu longs*, mais permettant (à quèqu'chôse près) les 2563=16777216 couleurs disponibles.

J'ai pas encore planché sur les mots doux & les injures, mais je vais m'y mettre. À ce propos, je dois reconnaître qu'un mot condensé de "pinailleur" et "emmerdeur" pourrait me convenir à merveille ("emmerdinailleur"?), mais bon! on s'refait pas!

*J'ose à peine imaginer la longueur d'un mot qui donnerait cette couleur-ci: à savoir R238, V152, B119. Mais je dois admettre qu'en aneuvien, les possibilités sont nettement plus limités, à cause du caractère à postériori du vocabulaire des couleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DoubleC65



Messages : 213
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Midi-pyrénées

MessageSujet: Re: Galum   Jeu 23 Juil 2009 - 17:22

Il n'y a aucune différence entre "kaulviulam" et "viaenam" (qui d'ailleurs, ne vient pas du fruit, la couleur à son propre radical). Je Voulais juste montrer toutes les possibilités d'agglutination et qu'il y a bien plusieurs façon de parler d'une même couleur. Toutefois, en disant "kaulviulam", on parle d'une couleur plus proche du rouge (kaul) que du jaune (viul) et inversement pour viulkaulam... mais la différence est tellement légère...

2)Est-il nécessaire que je réponde ? ^^ oui, c'est exactement ça viulviaenam = jaune-orangé (c'est moi ou en français ça se dit pas vraiment ?)

3)Good job ! J'étais justement embété avec ça et je n'avais pas pensé à cyan Laughing J'éditerais après avoir écrit ce message. Donc oui, ce que tu as dit ai exact.

4)Et encoure oups... C'est que dans ma fiche personnel, j'ai mis les couleur en tant qu'adjectif (-ar) et "nalkam" a échapper à ma vigilance. Je vais également édité, mais dans l'absolu, c'est pas vraiment une erreur, "nalkam" signifiant "le marron" (ex : le marron est un couleur que je n'aime) et "nalkar" "marron" (un objet marron)

Pour les mots un peu long, j'avoue que c'est une généralité en Galum, mais je ne peux plus me défaire de cette longueur... Toutefois, on peux se servir de la règle "couleur-objet-am", notamment pour la couleur que tu as présenté, et qui ressemble beaucoup à celle de la peau : clastaolam (couleur de la peau) (ce qui fait que je me demande comment on parle d'une peau noire/blanche/asiatique... j'y réfléchirais)

Citation :
À ce propos, je dois reconnaître qu'un mot condensé de "pinailleur" et "emmerdeur" pourrait me convenir à merveille ("emmerdinailleur"?), mais bon! on s'refait pas!
C'est marrant, c'est le contraire de ce que j'aurais dit ! C'est les remarques qui font avancer. Les compliments sont certes agréables à entendre, mais malheureusement, ils ne font que rarement progresser. je te remercie donc de m'avoir fait part de tes questions Wink

PS : Ou puis-je voir le nom aneuvien des couleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conlangalum.forumactif.org/forum.htm
Ziecken
Modérateur


Messages : 4961
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Galum   Jeu 23 Juil 2009 - 18:07

DoubleC65 a écrit:
Toutefois, cela fait, je ne sais plus trop par où je pourrai continuer à faire évoluer la langue... Alors si vous avez des idées je vous en serez particulièrement reconnaissant ^_^

C'est en faisant des traduction de texte que j'ai pu décelé les incohérences de la grammaire de l'elko. J'ai surtout fait évoluer la langue grâce à des traductions de phrases simples du quotidien. Amuse-toi à traduirerégulièrement de petites phrases que tu entends (dans le bus, à la radio, à la télé, etc...) c'est un très bon exercice.


Anoev a écrit:
Mis à part ces petites interrogations, je trouve que, dans la théorie, ton système de radicaux agglutinés pour les couleurs est vraiment bien pensé!

L'elko fonctionne aussi avec ce système d'agglutination, j'en avait parlé dans un post précédent. La différence c'est qu'en elko l'ordre des clés au sein du mot est significatif. La clé placée juste avant -ni (couleur) indique la couleur majoritaire. scratch

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
DoubleC65



Messages : 213
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Midi-pyrénées

MessageSujet: Re: Galum   Jeu 23 Juil 2009 - 20:08

Merci pour ces conseil Wink

Tiens c'est marrant, en Galum, bien que ce ne soit pas spécialement marqué, ce serais plutôt le premier radical qui donne la couleur majoritaire ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conlangalum.forumactif.org/forum.htm
Anoev
Modérateur


Messages : 16282
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Couleurs   Jeu 23 Juil 2009 - 23:28

DoubleC65 a écrit:
Où puis-je voir le nom aneuvien des couleurs ?

Par là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DoubleC65



Messages : 213
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Midi-pyrénées

MessageSujet: Re: Galum   Mer 29 Juil 2009 - 23:37

Rebonjour ^_^

Je me suis un peu remotivé pour le Galum, et voici un cours de Galum. Il s'adresse à un niveau totalement débutant. Il y quelques règle de grammaire, quelques brefs exemples, et un peu de vocabulaire, choisie aléatoirement dans la liste histoire de progresser rapidement à tout les niveaux. L'objectif étant de présenter la langue d'une manière progressive afin que l'on ne soit pas perdu. Les leçons ne remplacent donc pas les règles de grammaire qui rassemblent dans un même sujet tous les éléments qui concernent un même point, utiles pour revoir un point non compris donc, mais pas pour apprendre (je me répète) progressivement.
Je ne sais pas encore si je vais poster toutes les leçons ici, mais vous les retrouverais pour sûr sur (formule à revoir) le forum officiel (Laughing) et sur Ideopedia.
Il est tout de même préférable de commencer par lire la partie phonétique.


Leçon 1 : La phrase de base

Il est conseillé de regarder la phonétique avant de lire ces leçons. Elles ne sont d'ailleurs pas un complément des sujet de la partie grammaire ! Elles reprennent juste leurs informations en les assemblant dans un ordre logique pour un apprentissage simple, plus clair et progressif.
Commençons par voir comment on forme une phrase simple de la forme : Pronom personnel sujet / Verbe / objet.
Par exemple :
Je mange des champignons.
Edo hutorena ak' zirnam.

Avec : edo=je ; hurtor=manger ; zirnam=champignon
La construction est donc la même qu'en français. Toutefois, le "ak'" ne traduit pas le "des", mais il introduit un complément d'objet direct ! Le pluriel n'existe donc pas significativement, mais nous verrons dans une autre leçon qu'il y a un moyen de l'exprimer.

La conjugaison, très simple en Galum, se fait par l'ajout de trois lettres, qui resteront les même, peu importe la personne. Ainsi, pour le présent de l'indicatif, on rajoute "ena" au verbe.
Edo hutorena : je mange
Ido hutorena : tu manges
Udo hurtorena : il mange
Eidos hurtorena : nous mangeons
Idos hurtorena : vous mangez
Udos hurtorena : ils mangent
Aussi, il suffira de rajouter "ana" au verbe pour le mettre au passé, et "una" pour le futur.
Edo hutorana : je mangeais
Ido hurtoruna : je mangerais
Vous l'aurez peut-être remarqué, alors que le "e", le "a" et le "u" marque respectivement le présent, le passé et le futur, la "na" marque l'indicatif (aussi appelé "réel" en Galum).
Sachez toutefois qu'on peut souvent supprimer la terminaison "ena" du présent de l'indicatif, mais aussi "ana" et "una" dans un contexte (mais on en ai pas là).

Pronoms personnels sujets P.P.S. :
-edo : je (masculin) /eda : je (féminin)
-ido : tu (masculin) /ida : tu (féminin)
-udo : il /uda : elle /ude : il/elle (pour un objet)
-eidos : je+tu {+il/tu…} (si tout est masculin) /eidas : je+tu {+elle/tu…}(si tout est féminin) /eides : je+tu {+il/elle/tu…}(si masculin ET féminin)
-eudos : je+il {+il…}(si tout est masculin) /eudas : je+elle {+elle…}(si tout est féminin) /eudes : je+il {+il/elle…}(si masculin ET féminin)
-idos : tu+tu {+tu…} (si tout est masculin) /idas : tu+tu {+tu…} (si tout est féminin) /ides : tu+tu {+tu…} (si masculin ET féminin)
-iudos : tu+il {+il/tu…} (si tout est masculin) /iudas : tu+elle {+elle/tu…} (si tout est féminin) /iudes : tu+il/elle {+elle/il/tu…} (si masculin ET féminin)
-udos : ils /udas : elles /udes : il+elle {+il/elle…} OU ils/elles (pour des objets)

Vocabulaire :
hurtor : manger
zirnam : champignon
renor : apprendre
grainam : arbre
milam : chat
flaror : danser
fiumor : dormir
blysam : eau

Dans la leçon 2, nous verrons comment exprimer quelques circonstances et dans la 3, les adjectifs qualificatifs, les adverbes et la formation de mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conlangalum.forumactif.org/forum.htm
DoubleC65



Messages : 213
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Midi-pyrénées

MessageSujet: Re: Galum   Mer 29 Juil 2009 - 23:41

Leçon 2 : Compléments circonstanciels


Pour exprimer une circonstance, il suffit de donner un introductif suivie du complément, et ce, n'importe où dans la phrase, excepter entre le sujet et le verbe principal de la phrase. Voici quelques introductifs :
-Complément Circonstanciel de Temps : on’
-Complément Circonstanciel de Lieu : os’
-Complément Circonstanciel de But : ul’
-Complément d’Objet Indirect : ax’

Et par exemple, avec cutos=magasin (lieu d'achat) ; klekau=hier ; tonor=donner ; plastatam=petite-amie ; cutorlei=acheter grokam=chocolat :
Os' cutos on' klekau ul' edo tonorula ax' plastatam 'lu edo cutoranalei ak' grokam.
Ul' edo tonorula ax' plastatam 'lu os' cutos on' klekau edo cutoranalei ak' grokam.
Ul' edo tonorula ax' plastatam 'lu edo cutoranalei ak' grokam os' cutos on' klekau.
Edo cutoranalei ak' grokam os' cutos on' klekau ul' edo tonorula ax' plastatam.

Et il y a bien d'autres combinaisons possible, toutes aussi naturelles, bien que j'aurais plutôt tendance à privilégier la seconde. Pour ce qui n'arrive toujours pas à traduire, voici la version qui me paraît la plus naturelle en français :
Hier, j'ai acheté du chocolat au magasin pour l'offrir à ma petite-amie.

Tonorula :
Et là, vous vous dîtes : "que vient faire ce "la", on m'a dit que c'était en "na" pour conjugué". Ce à quoi je vous répondrais que vous avez bien analysé la langue. Sinon, vous pouvez toujours retourner à la leçon 1...
Le "la" intervient dans un verbe d'un complément, afin de le diférencier au verbe de la principale. Il y a d'autres méthodes, mais pour éviter le vourrage de crâne, je vous en dispencerais pour le moment. Je précise tout de même que l'on garde le "e" pour le présent, le "a" pour le passé et le "u" pour le futur.

'lu :
Vous devez sûrement vous demandez d'où sort ce mot, et pourquoi il n'y est pas dans la dernière proposition. Et bien vous remarquerez qu'il s'agit d'un "ul'" dont on a inversé l'ordre d'écriture, et même l'apostrophe. Vous aurez donc compris qu'il permet de préciser où le complément prend fin. Or dans la dernière phrase, on termine par cette proposition, aucune confusion n'est donc possible, autant s'en dispenser. Mais on aurez très bien pu le mettre, comme on aurez pu l'enlever aux autres phrases. il en va évidemment de même avec les autres introductifs (os' > 'so ; on' > 'no, ...)

cutoranalei :
Point trop n'en faut en une fois, ne vous souciez pas de ce "lei", vous le verrez dans la leçon 3.

Vocabulaire :
cutos : magasin (lieu d'achat)
klekau : hier
tonor : donner
plastatam : petite-amie
cutorlei : acheter
grokam : chocolat
ai : après
au : avant
maovor : aider
sastor : couper
boror : faire (une action)
kelor : faire, créer
feu : frasam
forêt : biuapam

Dans la leçon 3, nous verrons comment exprimer les adjectifs qualificatifs, les adverbes et la formation de mots et dans la 4, les questions, la négation et les nombres. De plus, je pense que chaque leçon à partir de la suivante présentera un ou plusieurs introductifs, s'il n'y a pas un surplus d'informations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conlangalum.forumactif.org/forum.htm
DoubleC65



Messages : 213
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Midi-pyrénées

MessageSujet: Re: Galum   Jeu 15 Oct 2009 - 22:38

Et oui, longue période sans nouvelle....qui prend fin!
Sans vous parlez des 7 cours présents sur Ideopedia depuis déjà un certains temps, Je vous présente mon nouveau projet : la réalisation d'un A à Z de Galum.
Je me base sur un manuel d'anglais et un autre d'espagnol afin d'essayer de couvrir le maximum de structure. Ce n'est qu'un commencement, et je ne sait pas encore comment je vais faire pour le diffuser (car le copier coller à partir d'open office ne marche évidemment pas...). Voici donc le premier point aborder "Au sujet de" (tiré de "About" en anglais) afin de vous donner une idée.

Citation :
Au sujet de
  • 1)Double introducteur
    Pour insister sur le sujet de conversation, on peut utiliser la double marque de fonction grammaticale avec un introducteur inversé. On le placera alors plutôt en début de phrase.
    • Ak'elo plafam 'ka eidos galorena.
      -->C'est au sujet de mon frère que nous parlons.
    • Iv'etre krenkhiakum 'vi pronzarena.
      -->A propos de ce jeu vidéo, il est violent.

  • 2)Avderbe d'insistance « kolv »
    L'adverbe « kolv » peut se placer devant le groupe nominal sur lequel on désire insister et marque donc le thème principal de la phrase. Cette formule est souvent combiné avec la 1) mais de préférence placé en fin de phrase pour éviter d'alourdir la phrase.
    • Ido bororuna frewak' on' kolv klekai ?
      -->Au fait, que prévois-tu de faire demain ? (insistance sur l'idée de compléter la journée à venir)
    • Ido lin sricorena ul' kolv renorfei 'lu.
      -->Si tu veux comprendre, tu devrais travailler.

  • 3)Introducteur de description « sli' »/« tlu' »
    Pour dire de quoi parle quelque chose, quel est son sujet, on utilise les introducteurs « sli' » et « tlu' », souvent associé à l'adverbe « nelt » (sujet, thème) pour préciser que l'on donne le thème. Toutefois, les deux introducteurs ne s'utilise pas de la même façon.
    « Tlu' » correspond au « de » français, et l'adverbe « nelt » se placera immédiatement après.
    • Kykam tlu' (nelt) rennonum.
      -->Livre sur l'économie.

    « Sli' » inverse l'ordre des éléments par rapport à « tlu' ». Cependant, « nelt » reste placé immédiatement après « sli' » dans un langage formel, bien qu'on le retrouve souvent en début de proposition.
    • Rennonum sli' (nelt) kykam. (litt. : économie, sujet du livre) (pol.)
      Nelt rennonum sli' kykam. (litt. : sujet de l'économie pour le livre) (fam.)
      Livre sur l'économie.

Remarque : Pour éviter les répétions (« à ce sujet », ... ), bien que l'omission par évidence soit souvent employée pour 1) et 2), on peut remplacer dans 1), 2)et 3) le groupe nominal dont on parle par « etre » (ceci) ou igry (cela). Il est également possible d'utiliser un NoVAR (cf. 4))
  • -Eidos tet logoruna os' kilosei.
    -->-Et si nous allons au cinéma ?
    -Ak' etre 'ka edo viysmael ! Frewon' ido jraenoraki ag' Ø ?
    -->-J'adore ça ! Sais-tu quand il a été inventé ?

  • 4)Nom virtuel d'amorce renforcée (NoVAR)
    Lorsque que l'on veut reprendre une idée pour le reformuler, poser un question à ce sujet, répondre à une question, etc... on emploie un NoVAR en début de phrase qui correspond à la proposition que l'on va former.
    • -Os' etre on' ste' -fa- kloubon edo delorana.
      -->-J'ai vécu 30ans ici.
    • -Voirum, frewud' ido julogoranamei ?
      -->À ce sujet je me demandais, pourquoi es-tu partie ?


    Traduire F>G : 1)Parler du projet (= mytum) ; 2)Un film sur la Chine (=Gzianos) ; 3)En résumé, j'ai adoré ! ; 4)Leur dispute (= paysgalum) au sujet de l'argent était ridicule (= srievar). ; 5)J'ai lu un livre très intéressant (= dzenar) à ce sujet. ; 6)Ce temple, je l'ai visité hier.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conlangalum.forumactif.org/forum.htm
Manildomin



Messages : 265
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Galum   Ven 16 Oct 2009 - 13:19

ça a l'air intéressant.
Mais pour écrire un A à Z du Galum, il faudrait quand même que celui-ci soit arrivé à un stade plutôt stable et possède une grammaire complète et définitive.

Ensuite il faut l'écrire de telle manière à ce que le total néophyte comprenne tout sans grosse difficulté.

En tout cas bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4961
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Galum   Ven 16 Oct 2009 - 14:00

Citation :
Mais pour écrire un A à Z du Galum, il faudrait quand même que celui-ci soit arrivé à un stade plutôt stable et possède une grammaire complète et définitive.

C'est vrai, mais d'un autre côté c'est un bon exercice pour déceler les lacunes de la langue. J'ai fait pareil, cela m'a beaucoup aidé. Grâce au système wiki que j'utilise pour l'elko, il existe un A à Z pour l'elko comptant pour le moment 189 items, c'est très pratique. Wink

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
DoubleC65



Messages : 213
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Midi-pyrénées

MessageSujet: Re: Galum   Ven 16 Oct 2009 - 20:10

Citation :
il faudrait quand même que celui-ci soit arrivé à un stade plutôt stable et possède une grammaire complète et définitive.
Je ne sais pas si c'est qualifiable de "stable" mais je suis arrivé à un stade où je ne savais plus par quel côté continuer à peaufiner la langue. Je me suis donc dit que c'était un bon moyen et puis :
Citation :
c'est un bon exercice pour déceler les lacunes de la langue
^^

Citation :
Ensuite il faut l'écrire de telle manière à ce que le total néophyte comprenne tout sans grosse difficulté.
Bon, j'avoue que mes phrases ne sont pas des plus parfaites, mais j'ai toujours du mal à trouver des formulations agréables... De plus, à l'exemple des A à Z qui me servent de références, il ne s'adresse pas à un total débutant dans la langue. Mais les 7 cours sont là pour que tous puissent y accéder. ^^

Citation :
J'ai fait pareil
Et j'avoue que cette idée ne m'est pas entièrement tomber du ciel...........Merci ziecken Wink

Merci à tous les deux pour vos commentaires Wink
J'essaierais d'en poster quelques autres.

H.S. (hors service sujet) pour ziecken : Je suis en train de réaliser un autre "pierre de rosette" à partir d'un passage célèbre du Cid de Corneille, il n'est pas trop mal normalement...Mais moi aussi j'aimerais beaucoup pouvoir tester mes capacités de compréhension tout en apprenant de nouvelles langues avec ce mini jeu....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conlangalum.forumactif.org/forum.htm
DoubleC65



Messages : 213
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Midi-pyrénées

MessageSujet: A à Z : Selon (que)   Dim 22 Nov 2009 - 19:10

Persévérant dans la création du A à Z, j'avais envie de présenter un passage que je trouvais plus intéressant que les autres.
Pour ce qui voudrait savoir, le projet avance lentement mais sûrement avec 6 notions décrites et 3 d'esquisser que je dois rédiger et mettre au claire.
Vous noterais juste que "Ø" veut dire qu'il y a un vide, ce n'est pas une lettre ! Vous remarquerais quand même aussi que mes paragraphes ne sont pas très compréhensibles, mais j'ai énormément de mal à écrire ce genre de choses.


Selon (que)

  • ①Selon + nom ou pronom : Alene-PPC (+nom)
    Pour donner l'avis d'une personne, on emploie « Alene » suivit du pronom voulu. Pour préciser sur la personne, on rajoute traditionnellement le nom après la formule, mais le pronom est souvent omis dans cette situation.
    • Alene-eso, eisos lin remz hurtoruna.
      -->Selon-moi, nous devrions manger ensemble.
    • Alene(-usos) veiej Kristur, pastam fatar.
      -->Selon les chrétien de l'époque, le monde était plat.

  • ②Selon que + verbe : Ur' naf + verbe
    Pour dire qu'une action sera faîte plutôt qu'une autre en fonction des circonstances, on utilisera l'introductif de condition « ur' » avec l'adverbe « naf » (de manière dépendante). L'ordre des propositions suit celle du français. Toutefois, le « ou pas » n'est pas traduit et est sous-entendu et les événements d'une même préposition sont séparé par « naf » et non « jutae » (ou). Enfin, l'ordre d'énonciation est important, contrairement au français, puisque la première chose énoncée dans la condition doit être la première dans la principale.
    • Ur' naf edo zilaruna Ø, (ub')(edo) juehurtor Ø. (jue- = ne pas)
      -->Selon que je sois pressé ou pas, je mangerais ou pas.
    • Ur' naf edo bal logoruna iso naf jawor(una) os' taijam, (ub')(ido) hiakor Ø.
      -->Selon que je vienne te voir ou que je reste chez moi, tu jouerais ou pas.

  • ③Selon / en fonction de + nom : Ur' naf + nom
    Pour dire que quelque chose change d'une chose à une autre, on emploiera « ur' naf » avec un nom. La condition ne présentera qu'un groupe nominal alors que les conséquences ont le « ou pas » sous-entendu ou sont séparé par « naf », excepter si l'on parle d'une variation.
    • Ur' naf manam, ftapum nifor.
      -->Selon les personnes, la traduction peut varier.
    • Ur' naf hurtos, hurtamnei atelar Ø.
      -->Selon les restaurants, la nourriture peut être bonne ou mauvaise.

Citation :
Traduire F>G : 1)Selon lui, la dispute(=grezum) a commencé(=bletor) ce matin. ; 2)En fonction de si je suis fatigué(=fiumarzei) ou pas, je dormirais ou je jouerais. ; 3)Selon la quantité de chose à faire (=quantité (de chose) que je dois faire), je lirai ou non.
Traduire G>F : 4)Alene-uses sel hiak melum, ido juebororeri. ; 5)Ur' naf galum, jrakumlei hyaw naf nin zriezar. ; 6)Ub' oruna flar fialam ur' naf klemam hihor naf kiartxibam viuyfpor. (=ur' naf feoror naf siuhor)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conlangalum.forumactif.org/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Galum   Aujourd'hui à 1:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Galum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Galum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: