L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Chiffres et nombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Mar 12 Juil 2011 - 0:01

silent 


Dernière édition par lsd le Jeu 4 Juil 2013 - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: La première vingtaine psolat   Mar 12 Juil 2011 - 0:32

Elle se trouvait un peu là mais le 7, un peu trop grec (hep) a été quelque peu "bousculé" au passage et le H initial ne s'est pas transformé en S (Comme j'avais pas trop mal commencé avec les chiffres aneuviens, j'ai voulu qu'ça continue avec le psolat: une initiale pour chaque chiffre), mais en Š, lequel donne Ш en vadora. Bref, 7 = ɯєp, un siete-sette-sept un peu palatalisé, soit, !mais pas trop éloigné quand même de ses racines*. À la phonie francophone, HEP devient cHEP: un peu tiré par les tifs, j'vous l'accorde, mais bon: faut ben s'amuser un peu et pas trop s'prendre au sérieux, sinon, autant faire de l'économie boursière!


*J'ai vérifié: en roumain, 7 se dit şapte: avec un Ş, qui s'prononce [ʃ]: sauvé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Jeu 21 Juil 2011 - 22:02

En rémaï 28-6... et en images Smile







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Jeu 21 Juil 2011 - 22:18

Kóm ep la kàn hab ÙT-s kœm tiyn daaseve?:
 
Solúntyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Lun 25 Juil 2011 - 23:04

Nemszev a écrit:
Wa, do, ta, cece, ham, lu, sem, oco, nono, ten.
Si tu ne crains pas la répétition d'une même voyelle, tu pourrais avoir:

1 wa
2 da
3 ta
4 ca
5 ha
6 la
7 ma
8 va
9 na
10 te
11 tewa
12 teda
13 teta
14 teca
15 teha
16 tela
17 tema
18 teva
19 tena
20 date
21 datewa
---
30 tate
40 cate
50 hate
60 late
70 mate
80 vate
90 nate
100 to
101 towa
111 totewa
---
1000 ti
1001 tiwa
1111 titotewa
---
1000 000 mi
---
1000 000 000 bi
---
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Lun 25 Juil 2011 - 23:32

Patrick Chevin a écrit:
1 wa
2 da
3 ta
4 ca
5 ha
6 la
7 ma
8 va
9 na

Ça démarre comme j'aime bien! une consonne par chiffre*, la voyelle comme ordre, ça promet

Patrick Chevin a écrit:
10 te
11 tewa
12 teda...

Là, toutefois, j'aurais imaginé aut'chose:

10 = we
11 = wewa
12 = weda
...
20 = de
21 = dewa
22 = deda
...
50 = he
...
86 = vela
...
100 = wo
...
357 (magnum?) = tohema
...
1000 = iwa
...
24 395 = ideca-toneha.

Mais bon, ce n'est qu'une idée de ma part. L'idée serait d'avoir les consonnes pour les mantisses (comme toi, donc) et les voyelles A E O attachées à chaque ordre (unité, dizaine, centaine), pour le 103 supérieur, on colle un i- devant, main'nant, pour le million (puis le milliard etc...), j'verrais un truc dans l'genre:

84 254 365 = diveca-idoheca-toleha.
12 000 000 000 = tiweda

Bref, la consonne devant le -i serait le nombre par lequel multiplizer le "3" de 103.

*En fait, la seule chose gênante dans ton système (par ailleurs vach'ment bien fic'lé) c'était d'avoir te pour 10 et ta pour 3; sinon, bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Mar 26 Juil 2011 - 0:25

Ceci dit, la tendance est de lire les chiffres un par un... Dans ce cas, on n'aurait besoin que de 0 à 9:

0 zer
1 mon
2 div
3 ter
4 tet
5 pen
6 sis
7 set
8 vos
9 non

10 monzer
11 monmon
12 mondiv
13 monter
14 montet
15 monpen
16 monsis
17 monset
18 monvos
19 monnon
20 divzer
21 divmon
...
100 monzerzer
1.000 mon zerzerzer
1.000.000 mon zerzerzer zerzerzer
1.000.000 000 mon zerzerzer zerzerzer zerzerzer


Dernière édition par Patrick Chevin le Mar 26 Juil 2011 - 3:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Mar 26 Juil 2011 - 0:45

Ca me parait fort artificiel, tout ce que vous proposez...
En plus, il n'y a pas de V en BGD...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Chiffres et nombres   Mar 26 Juil 2011 - 1:41

Patrick Chevin a écrit:
Ceci dit, la tendance est de lire les chiffres un par un... Dans ce cas, on n'aurait besoin que de 0 à 9:
C'est le cas en lojban. Mais on y a aussi une particule pour marquer les milliers, et sachez que les nombres commencent par li (introducteur de nombre) : 1964 : lipaki'osoxavo. 2011 : lireki'opapa (pas besoin de marquer le zéro).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Mar 26 Juil 2011 - 9:29

Nemszev a écrit:
il n'y a pas de V en BGD...
J'avais oublié (mais j'étais pas l'seul).

Disons... 8 = R-

Mais bon, si ça convient pas, on va pas s'suicider...

C'était une simple idée comme ça. Patrick peut toujours mettre son projet dans une de ses idéolangues; quant à moi... ben, éventuellement, caser mon adaptation dans le teheub (le psolat n'irait pas, étant une langue totalement à-postériori, tout comme la partie numérale de l'aneuvien) en changeant les lettres.

Du reste, j'ai pas trop traîné...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Mar 26 Juil 2011 - 14:29

Silvano a écrit:
Cardinaux, ordinaux et quoi encore ?

Je remarque que la plupart des langues ici présentées ont des termes pour les cardinaux et pour les ordinaux. Cependant, en hongrois, par exemple, il y a aussi des adjectifs numéraux non ordinaux. On a donc, par exemple, négy pour quatre, negyedik pour quatrième et negyes pour numéro quatre (comme l'appartement 4, ou le circuit d'autobus numéro quatre). Est-ce un exemple à imiter?

(La terminaison en -s est fréquente pour les adjectifs, alors que -dik ne sert que pour les ordinaux.)

Le rémaï distingue rien qu'au niveau élémentaire :

Les numéros (une marque pour distinguer un objet d'un autre, un jalon) - NOUJEN : le numéro un.
Le nombre (un effectif, combien d'éléments dans un groupe) - WOUJEN : l'effectif de un.
Le prix (la perte, le débit, combien il faut perdre ou céder) - KOUJEN : le prix de un.
Le salaire (le gain, le crédit, combien il reste) - BOUJEN : le salaire de un.
Le pas (le numéro d'étape, d'incrémentation, de chapitre, de page) - DOUJEN : Le chapitre un, l'étape numéro 1 dans une série.
L'heure (le repère pointé, au départ sur un cadran) - LOUJEN : Une heure.

Après n'importe quel mot terminé par l'un de ces modes peut contenir un nombre dont la nature exacte et la manière de l'interprété est indiqué par les combinaisons de racines en AI et de modes en OU qui précèdent.

***

Le Latin est réputé pour proposer d'autres sortes de nombres que les cardinaux et les ordinaux.
Je n'ai pas le temps maintenant d'en donner des exemples.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Mar 26 Juil 2011 - 15:58

@Anoev:
Premièrement, je ne connais aucune langue naturelle qui ait des chiffres terminant par la même voyelle. C'est pour ça que ça me semble un peu artificiel.
Deuxièmement, bien plus que le simple problème du V absent dans la langue (en fait contenu dans le phonème W), ces chiffres utilisent des mots déjà contenus dans le vocabulaire BGD pour d'autres sens. J'essaie d'utiliser le moins de racines possibles et d'éviter toute homophonie. Ca, ha, la, ma et na veulent respectivement dire thé, dehors, ce/cette, eau et moi.
Et enfin, à partir de 11 vous combinez différentes racines pour former des mots polysyllabiques, ce qui n'est pas possible en BGD, où nous avons des racines en une syllabe, une syllabe redoublée ou VCV. Les mots polysyllabiques acceptés sont plutôt des noms propres ou de concepts plus spécifiques ou locaux (Parise, pica, filosofia, karema...).

Mais vous pourriez très bien utiliser votre système dans une langue de votre création. Certes.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Mar 26 Juil 2011 - 18:47

Réatami a écrit:
Il y a aussi le latin qui a les multiplicatifs pour "quatre fois". Et en irlandais, certains nombres ont deux formes (historiques), une pour désigner l'ordinal et l'autre pour désigner le nombre ("deux" sans nom à décrire = dó / "deux voisins" dhá comharsa (avec un singulier à voisin car c'est ce qui reste du duel)).

Il y a aussi les nombres qui ont des formes spécifiques quand ils s'appliquent à un objet en particulier (paire, couple, etc.)...

Je ne sais pas si c'est une bonne solution mais je trouve quelque fois qu'il est inutile d'avoir des cardinaux et des ordinaux seulement. Si on a deux classes, pourquoi ne pas couvrir par des formes différentes toutes les possibilités ? Encore faut-il savoir combien de possibilités il y a...

Une solution consiste à passer au niveau au-dessus : en gros prévoir dans la langue des règles pour générer des classes de nombres, exactement comme on a des racines pour générer des classes d'objets (noms communs) ou des classes grammaticales (adjectif, pronoms etc.).

Pour ne pas être submergé, on peut commencer par les classes dont on a un besoin évident dans le champ d'application du langage / de la langue, ce qui amène le constructeur de langue à se fixer des priorités ou un monde limité, avec des possibilités d'ouverture pour étendre le monde plus tard ou ajouter de nouvelles priorités.

Les langages mathématiques et informatiques le font constamment (notation binaire, hexadécimale), en inventant des notations et des ensembles de nombres (relatifs, réels etc.).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Mar 26 Juil 2011 - 19:37

Nemszev a écrit:
Premièrement, je ne connais aucune langue naturelle qui ait des chiffres terminant par la même voyelle. C'est pour ça que ça me semble un peu artificiel.


Je reconnais que ça fait synthétique, ce qui ne conviendrait pas à une idéolangue pseudonaturelle (et pourtant, j'l'ai choisi pour le teheub: va falloir que j'invente une histoire autour de ça pour retomber sur mes pieds, abandonner l'projet ou bien passer outre Cool

Nemszev a écrit:
Deuxièmement, bien plus que le simple problème du V absent dans la langue (en fait contenu dans le phonème W), ces chiffres utilisent des mots déjà contenus dans le vocabulaire BGD pour d'autres sens.

C'est sûr que ça peut être gênant, personnellement je m'en suis sorti (4: quàt ≠ quat: quel, par exemple), mais bon, c'est une soluce qui ne convient pas forcément partout...

Citation :
J'essaie d'utiliser le moins de racines possibles et d'éviter toute homophonie. Ca, ha, la, ma et na veulent respectivement dire thé, dehors, ce/cette, eau et moi.

J'comprends pas: moins y a de racines, plus il y a risques d'homophonie, non?


Citation :
Et enfin, à partir de 11 vous combinez différentes racines pour former des mots polysyllabiques, ce qui n'est pas possible en BGD, où nous avons des racines en une syllabe, une syllabe redoublée ou VCV. Les mots polysyllabiques acceptés sont plutôt des noms propres ou de concepts plus spécifiques ou locaux (Parise, pica, filosofia, karema...).

Par conséquent, au temps pour moi.


Citation :
Mais vous pourriez très bien utiliser votre système dans une langue de votre création. Certes.

J'vais voir c'que j'peux faire dans ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yamaw



Messages : 898
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Mar 26 Juil 2011 - 22:40

Anoev a écrit:
J'comprends pas: moins y a de racines, plus il y a risques d'homophonie, non?
Non, car si on ajoute « va », certains ne seront pas capables de le distinguer de « ba ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Mar 26 Juil 2011 - 22:41

Nemszev a écrit:
Premièrement, je ne connais aucune langue naturelle qui ait des chiffres terminant par la même voyelle. C'est pour ça que ça me semble un peu artificiel.

Cela fonctionne en Rémaï en tout cas :

NOU-JE-N : 1
NOU-WE-N : 2.
NOU-KE-N : 3.
NOU-DE-N : 4.
NOU-VE-N : 5.
NOU-BE-N : 6.
NOU-SHE-N : 7.
NOU-LE-N : 8.
NOU-RE-N : 9
NOU-NE-N ou NOU-YANE-N : 10
NOU-YAJE-N : 11.
NOU-YAWE-N : 12.

Et jusqu'à l'infini...

C'est complètement artificiel, mais autant que de terminer tous les noms communs d'une certaine sorte par A, US ou UM au nominatif.
Par ailleurs la vitesse à laquelle on peut exprimer toutes les sortes de nombres en apprenant seulement le sens de douze consonnes plus trois voyelles discriminantes, un préfixe et un suffixe est simplement phénoménale et surclasse toutes les langues naturelles à ma connaissance.

Je pense que le truc pour arriver à avoir tous les nombres marqués par une voyelle donnée est de bien réfléchir à la manière dont les nombres se retrouvent isolés, segmentés par rapport au reste du discours. En Rémaï, les nombres sont franchement isolés à gauche par la voyelle OU et à droite par le N final, sans cela, ce n'est pas tenable.

En français écrit, les chiffres sont isolés par des caractères appartenant à la langue arabe, qu'on ne peut confondre avec les caractères romains environnants.

En japonais, les nombres sont marqués par des compteurs et ils ont des idéogrammes plutôt simple en comparaison des autres mots ; à l'oral il y a deux séries prononciation pour les chiffres - une d'importation chinoise et l'autre d'origine japonaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Mer 27 Juil 2011 - 19:04

Quelques nombres de plus en Rémaï 28-6

Le POU devant les chiffres indique qu'il s'agit du montant d'un gain, ou d'un crédit, parce que ce sont des jetons de Poker qui sont représentés et qu'ils correspondent à une idée de crédit.
Le même mode permet de parler de l'argent qu'on a en poche, de son épargne, de la monnaie qu'on nous rend etc.

Si on le remplace par KOU, on obtient le montant d'un prix ou d'une perte.
Si on le remplace par NOU, on obtient un numéro, une étiquette numérotée.
Si on le remplace par WOU, on obtient un nombre, un effectif.
Si on le remplace par DOU ou TOU, on obtient un numéro de pas, de page, de chapitre.

De dix en dix :



De cent en cent :



De cinq en cinq :



De vingt-cinq en vingt-cinq :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Jeu 28 Juil 2011 - 3:01

Les chiffres en Neo Patwa:
1 wan, 2 do, 3 twa, 4 si, 5 nam, 6 lu, 7 sem, 8 pal, 9 nin

C'est bizarre, j'ai vraiment l'impression qu'ils sont quasi identiques en BGD:
1 wa, 2 do, 3 ta, 4 cece, 5 ham, 6 lu, 7 sem, 8 oco, 9 nono

Je n'avais même pas jeté un coup d'oeil auparavant. C'est assez troublant. Chacun de ces nombre est pris d'une langue différente en général.
Le 4 Neo Patwa "si" (repris du chinois sì) me semble assez peu probant (sachant que pour "six", en arabe on dit "sitta", en anglais "six", etc.). J'ignore d'où il tire son 5 "nam", moi le "ham" de l'arabe "khamsa".
Si j'ai choisi "wa" et pas "wan", c'est pour le rapprocher de l'arabe "wahid".

Du reste, je trouve pas mal de similarités entre BGD et NP (par exemple: anda // en pour "être entrain de", ke- pour former les interrogatifs, lai // go pour "devenir" en plus du premier sens "aller vers" en BGD et "venir" en NP, ale // go là avec le sens "aller" et le futur). Je ne suis pas satisfait à 100% par cette langue, mais je ne la trouve pas mal. Sinon le problème est qu'elle a peu de locuteurs (j'ai aussi l'impression que ce n'est pas une langue "finie").

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Jeu 28 Juil 2011 - 3:05

En uropi : http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Grammaire_de_l%27uropi#Nombres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Jeu 28 Juil 2011 - 13:38

Nam vient du vietnamiem:

1 mot
2 hai
3 ba
4 bon
5 nam
6 sao
7 bai
8 tanh
9 tin
10 muoi
11 muoi mot
12 muoi hai
13 muoi ba
14 muoi bon
15 muoi nam
16 muoi sao
17 muoi bai
18 muoi tanh
19 muoi tin
20 hai muoi
21 hai muoi mot
etc.

L'orthographe n'est pas garantie, je ne parle pas le vietnamien.


0
Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Jeu 28 Juil 2011 - 14:42

J'imagine déjà "où vas-tu ?" "Au Viet5" Razz

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Jeu 28 Juil 2011 - 18:55

J'ai reproduit à l'oreille. Je suppose que "nam" pays et "nam" de cinq ne s'écrivent pas pareil... Et puis de toute façon, il y a six tons marqués par des accents, ça permet d'éviter l'homophonie...
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Sam 30 Juil 2011 - 14:10

En rémaï, la planche consacrée aux nombres sous la forme de coordonnées, ce qui permet par exemple de localiser une case sur un échiquier.



J'ai déjà posté l'image de base dans Lexique > Jeux de société.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Sam 30 Juil 2011 - 16:59

Greenheart a écrit:
En rémaï, la planche consacrée aux nombres sous la forme de coordonnées, ce qui permet par exemple de localiser une case sur un échiquier.
Je ne comprends pas ce qu'on doit faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Sam 30 Juil 2011 - 18:18

Silvano a écrit:
Greenheart a écrit:
En rémaï, la planche consacrée aux nombres sous la forme de coordonnées, ce qui permet par exemple de localiser une case sur un échiquier.
Je ne comprends pas ce qu'on doit faire.

(A) Par rapport à quoi poster après mon post ? "Je ne comprends pas quoi poster après cela"

Si votre langue construite ou naturelle contient un vocabulaire et une syntaxe qui permet d'exprimer un système de coordonnées sur deux axes (abscisse / ordonnée) ou de description de tableau ou de maillage (par exemple le codage international des cases dans un jeu d'échecs, qui est un langage à part entière pour décrire les parties d'échecs notamment à distance et sans voir l'échiquier, ou pour pouvoir étudier chaque coup ou stratégie, ou encore peut-être apprendre à un ordinateur à jouer aux échecs et à un humain à dialoguer avec lui)

...ou n'importe quel autre post lié à l'usage des nombres dans une langue.

***

(B) par rapport à la planche que je viens de poster, "je ne comprends pas ce qu'on doit faire en rémaï pour employer les légendes de la planche" ?

Face au joueur des blancs, les huit colonnes constituant l'échiquier sont numérotés de la première à la dernière, ou bien associée à des lettres de l'alphabet ou encore à tout autre symbole spécifique à la langue construite.

Dans le cas du Rémaï, le numérotage des "abscisses" - colonnes de l'échiquier - consiste à insérer SU pour indiquer l'abscisse (les colonnes), LU pour indiquer l'ordonnée (les rangées horizontales), et à réutiliser la suite numérique déjà apprise JE / KE / WE etc. dans tous les cas. Plusieurs exemples de position précises sur l'échiquier sont données sur la planche, soit directement sur l'image de la case en question (au centre) soit sous des vues qui ne permettent pas vraiment de savoir clairement où on se trouve, si ce n'est que la pièce en gros plan occupe une position de départ aux échecs, la même que celle qui est présentée sur la vue générale qui occupe le centre de la page.

La planche aurait aussi pu être utilisée pour le vocabulaire nécessaire pour jouer aux échecs, mais elle est recyclée pour apprendre le système de coordonnées qui vaut dans n'importe quelle situation (lire une carte, tracer une courbe au tableau et résoudre un problème de math, retrouver une place de parking, jouer au go ou à la bataille navale etc etc.).

>>> Donc à partir de cette planche, il est possible de faire les choses suivantes :

1°) de vérifier si on arrive à dire le nom d'une case de l'échiquier en Rémaï (ou de n'importe quelle case dans n'importe quel tableau, ou le nom de n'importe quel point dans un plan si on est familier des nombres rémaï),

2°) de vérifier si on arrive à retrouver à partir des noms fournis sur les côtés de la planche la case en question.

3°) De vérifier si le nom de la position de la tour blanche et du roi blanc en Rémaï permet de positionner correctement plus tard sur un véritable échiquier la pièce, sans consulter les règles ou une illustration en exemple.

Bref d'expérimenter...

a) si le rémaï a un sens suffisamment précis pour être utiliser dans des situations concrètes.
b) s'il s'apprend suffisamment facilement pour économiser du temps d'apprentissage et de la confusion mentale.
c) ce que cela fait de penser en rémaï (ou dans une langue qu'on ne connaissait pas du tout une minute auparavant).


***

Les jeux de société sont vraiment très pratique pour faire apprendre les nombres et leurs différents usages dans n'importe quelle langue : Monopoly pour les billets, les achats, les dépenses, Cluedo pour manier les nombres de 1 à 12 à chaque déplacement, Bataille Navale pour les coordonnées et maillages, Poker ou Black Jack pour jongler avec la valeur d'un seul jeton et les valeurs cumulées des piles, des pertes, des gains etc., Roulette pour les nombres en dessous de 100, les multiplications etc.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chiffres et nombres   Aujourd'hui à 6:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Chiffres et nombres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» chiffres ou nombres ?
» Chiffres et nombres
» Meme heure, meme minutes
» tocs phobies
» Chiffres et nombres de la bible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Idéodico-
Sauter vers: