L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dans la boutique du klelwak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vilko
Modérateur


Messages : 2513
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Dans la boutique du klelwak   Dim 27 Sep 2009 - 16:19

Un petit dialogue que j'ai rédigé ce matin. La scène se passe dans une grande ville, où vivent de nombreuses communautés, dont les klelwaks, qui ont un physique d'extraterrestres de Roswell (asexués, grands yeux d'insectes, etc). Les klelwaks, dont il existe de nombreuses variétés, dont certaines sont difficiles à distinguer des humains biologiques, sont en fait des robots humanoïdes, dont le cerveau est relié par ondes radio à des intelligences artificielles qui les contrôlent.  Les klelwaks ont leurs propres boutiques, où ils peuvent faire réparer leur corps cybernétique, mais aussi se retrouver entre eux, etc.

Dans la grande ville tout le monde a le saiwosh comme langue commune, mais pour leur propre usage les klelwaks (tlelwak tilxam en saiwosh) l'écrivent en alphabet runique.

La grande ville fait partie de l'Union Européenne (!) et a donc l'euro (yolo) comme monnaie, mais les klelwaks utilisent entre eux des bons d'achat et des jetons en shillings (shilink). Un shilling vaut, normalement, un euro.

Les klelwaks, qui peuvent penser et se mouvoir dix fois plus vite que les humains, ont une arme favorite : la dague cruciforme, une arme mortelle qui provoque des hémorragies internes. Ce jour-là, un passant entre dans une boutique klelwak pour acheter une dague.

LE PASSANT : Combien pour cette dague ?

LE KLELWAK : Cinquante shillings.

LE PASSANT : Cinquante euros, vous voulez dire ?

LE KLELWAK : Non, shillings. Nous ne prenons que les shillings.

LE PASSANT : C'est illégal. Vous n'avez pas le droit de refuser la monnaie nationale. Je vous paye en euros.

LE KLELWAK : Alors, deux cents euros. Nous avons notre propre taux de change dans cette boutique : un shilling vaut quatre euros.

LE PASSANT : C'est du vol ! Je m'en vais !

En saiwosh :

WEHATILI : Kansitola ok takaminta...

TLELWAK : Kwinam tatlam shilink.

WEHATILI : Kwinam tatlam yolo, om owo, wik...

TLELWAK : Wek, shilink. Kopet shilink ntsa iskam.

WEHATILI : Okta weklonax. Wek om lonax kap owek ilitilxam tola. Na o yolo asa om.

TLELWAK : Alta, mokst takam yolotola. Ntsa asa ntsa ntsanax tokwanan, mi ok makokto: ixt shilink ti lokit yolo.

WEHATILI : Okta kapsota! Na saya!


Eclaircissements :
takaminta = taka (prononciation saiwosh de l'anglais "dagger") + minta "objet de métal", de chikamin (métal) + ikta (chose).
makok = troquer. Acheter ou payer (makoktola) c'est littéralement "troquer des dollars" et vendre c'est "troquer des choses" (makokta). Payer dans le sens de "remettre de l'argent à quelqu'un" c'est otola ("utiliser des dollars, de l'argent")

Toutefois, le verbe usuel pour "acheter", c'est hoyi.

Il n'y a pas de point d'interrogation à la fin des phrases interrogatives parce qu'en saiwosh l'intonation n'est jamais utilisée pour exprimer l'interrogation. Le saiwosh a, comme le français, des adverbes (comment, quand, etc) et des pronoms interrogatifs (qui, quoi), et aussi des mots comme ati (en début de phrase) et wik (en fin de phrase).

A mon avis, le petit dialogue ci-dessus résume assez bien ce que j'aime dans le saiwosh :

1. La simplicité de la prononciation, de la morphologie et de la syntaxe, avec des particularités : kopet (seulement) se place plutôt en début de phrase, et oblige donc à bouleverser l'ordre des mots : kopet shilink ntsa iskam = seulement des shillings nous prenons.

2. Un vocabulaire entièrement emprunté à des langues naturelles, mais devenu méconnaissable : takaminta vient de "dagger+chickamin+ikta". Tokwanan vient de "taux+kwunnun".

3. Les sonorités particulières, avec le rythme saccadé des phrases, le tak-tak-tak rapide, comme dans certaines langues asiatiques ou amazoniennes.

Que donnerait le dialogue ci-dessus dans votre idéolangue ?

---------
EDIT J'ai mis à jour le saiwosh de ce message. La langue a un peu évolué en sept ans ! Smile


Dernière édition par Vilko le Lun 3 Oct 2016 - 11:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Sevetcyo



Messages : 655
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Dans la boutique du klelwak   Lun 3 Oct 2016 - 1:35

Merci pour cette petite histoire du soir.
Bonne nuit.
Sleep

http://saiwosh.pagesperso-orange.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Eclipse



Messages : 463
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Dans la boutique du klelwak   Lun 3 Oct 2016 - 9:21

J'aime beaucoup ce petit dialogue! On a à la fois un peu d'explications (je suppose que c'est des éléments présents dans ta diégèse) sur l'univers et un aperçu de la langue, et les deux sont intéressants et intriguant, avec des points sur le fonctionnement de la langue. C'est une bonne idée de faire ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://langues-ensemble.forumactif.org
Anoev
Modérateur


Messages : 16282
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Dans la boutique du klelwak   Lun 3 Oct 2016 - 10:32

ÀT PASOR: Keder ep æt dàg spænden°?

À KLELHWAK: Pentek chlingese.

ÀT PASOR: Pentek eurose, ep e kàn intel*?

À KLELHWAK: Nep: chlingese. Er priynje nor chlingese.

ÀT PASOR: Æt • elilègen. Or hab nep léx seukrun àt nàtynen dins. E dhep pàgen eurove.

À KLELHWAK: Siă tinèrent euror. Er habe ù demen taugs kaṅvdinen in æt skopev: ùt chling varde quat euror.

ÀT PASOR: Æt • hrap! Eg dem dhep pùze.



À taug kaṅvdinen dev cem veteze àt ingentev; kes àt vyrten dinen rezhym à skopen.







°Combien cette dague coûte-t-elle ?
*50 euros, puis-je comprendre ?
Le taux de change doit être affiché à l'entrée, de même que (comme) le régime monétaire spécial de la boutique. Comment ça donnerait en saiwosh (ainsi que l'affiche) ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Eclipse



Messages : 463
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Dans la boutique du klelwak   Lun 3 Oct 2016 - 11:31

Voilà ce que donne le dialogue en kieli :

NESKO : Rüin vao kea kelan?

LELWAK : Tiajta cilin.

NESKO : Lei segali tiajta ëro iin ?

LELWAK : Ka, cilin. Iom kaz pamu cilin.

NESKO : Ma kaelen ! Lei kan ereni selniso na ekon elperä ! Io figo lei kiia ëro.

LELWAK : Okda, tsalin ëro. Iom ereni ionek pesdï dak kea fitig. Til, nie cilin ma baes ëro.

NESKO : Ma fian ! Io paitsi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://langues-ensemble.forumactif.org
bedal



Messages : 3668
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Dans la boutique du klelwak   Lun 3 Oct 2016 - 14:24

Projet sympa de traduction, qui convient parfaitement à ma diégèse.

Bon je vais l'adapter à mon univers.

A Algard, la monnaie nationale est le système Lerya (Loka-Eken-Rena-Yena-Anen) que je traduis par Leucat-écu-sou-as-aunier.
1 Leucat = 12 écus etc... (de 12 en 12)

Mais il y a également des immigrés non humains qui s'ils sont malhonnêtes n'acceptent que leur monnaie traditionnelle (le randa souvent traduit par "drachme elfique" (helfi deren))


Bref, voici ce dialogue un peu adapté : (j'utilise les termes d'acheteur et de vendeur, ici un humain et un elfe immigré, la scène se passe probablement à Lamia, dans un obscur quartier commerçant peu régulé)

Akißyo : Aru waladas ko ßeğvar ? (combien vaut cette dague)

Kireßyo : Di randa. (Deux randa)

Akißyo : Senilhan di eken ? (vous voulez dire deux écus* ?)

Kireßyo : Na. Randa.  Hasukirĕ sădi randa. (Non. Randa. Je n'accepte que les randa)

Akißyo : Alas nadkari.  No hakiran nasukire ardi relen. Te relnĕ rin koro. (C'est illégal. Vous n'avez pas le droit de refuser la monnaie nationale. Je vous paie avec elle.)

Kireßyo : Lai, ki loka. Hi randa waladas di loka**. (Alors 4 leucats. 1 Randa vaut 2 leucats)

Akißyo : Hon alas nihibo ! Relberen ! Lodĕ ja !  (C'est vraiment de l'arnaque ! Voleur ! Puisque c'est comme ça, je m'en vais !)




*c'est l'ordre de grandeur pour une dague, le leucat c'est d'un niveau au dessus, ça correspondrait à des gros billets.

** En fait c'est une Drachme d'or (Belanda) qui vaut 2 Leucats suivant les conventions pratiquées à Hadd lors du commerce entre elfes et humains.
Lui sa dague c'est en drachmes d'argent..communément appelées Randa par les Elfes. et 1 drachme d'or vaut 20 drachmes d'argent chez les elfes.
Pour un acheteur lambda, ces taux de change sont inconnus...

donc en gros la dague vaut 2 D.A =1/10 D.O  soit 1/5 Leucats soit 2.4 écus.

Ouais donc en gros il avait raison le gus, ça vaut 2 écus, surement pas 4 leucats !!! (48 écus)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
bedal



Messages : 3668
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Dans la boutique du klelwak   Lun 3 Oct 2016 - 21:43

odd a écrit:
Les dialogues permettent de se faire une idée de la langue en action...
Dommage que nous n'en ayons pas la version audio...

une version improvisée... qualité audio pas tip top

(l'elfe a une sorte d'accent puisqu'il accentue les fins de mots... mais bon ça fait bizarre à l'oreille ^^)



Record and upload audio >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Vilko
Modérateur


Messages : 2513
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Dans la boutique du klelwak   Lun 3 Oct 2016 - 22:37

bedal a écrit:


Record and upload audio >>

Dans la dernière phrase, l'humain a un accent quasiment japonais... On dirait un samouraï en colère... L'elfe a dû avoir peur ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
bedal



Messages : 3668
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Dans la boutique du klelwak   Lun 3 Oct 2016 - 22:53

Vilko a écrit:
bedal a écrit:


Record and upload audio >>

Dans la dernière phrase, l'humain a un accent quasiment japonais... On dirait un samouraï en colère... L'elfe a dû avoir peur ! Very Happy

c'est pas voulu Embarassed

j'essaierai de proposer une version plus satisfaisante (pour moi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Eclipse



Messages : 463
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Dans la boutique du klelwak   Mar 4 Oct 2016 - 21:00

J'avoue bedal, le ton à la fin de ton enregistrement tranche avec le reste x) On dirait presque du kabuki =P

Du coup tu m'as donné envie d'improviser un enregistrement aussi. Normalement c'est à peu près potable, même si l'accentuation est aléatoire (n'ayant encore aucune règle en la matière) et j'ai l'impression d'avoir un peu dérapé par moments, notamment à la fin.


Record music and voice >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://langues-ensemble.forumactif.org
bedal



Messages : 3668
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Dans la boutique du klelwak   Mar 4 Oct 2016 - 21:26

Eclipse a écrit:
J'avoue bedal, le ton à la fin de ton enregistrement tranche avec le reste x) On dirait presque du kabuki =P

Du coup tu m'as donné envie d'improviser un enregistrement aussi. Normalement c'est à peu près potable, même si l'accentuation est aléatoire (n'ayant encore aucune règle en la matière) et j'ai l'impression d'avoir un peu dérapé par moments, notamment à la fin.


Record music and voice >>

Je suis fan du kieli I love you

Et tu t'en sors vraiment pas mal Very Happy Tu voudrais pas enregistrer mes phrases en algardien dis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
bedal



Messages : 3668
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Dans la boutique du klelwak   Mar 4 Oct 2016 - 21:32

Bon pour que ça vaut :

une autre version, mais c presque la mm chose.


Audio and voice recording >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
AEM



Messages : 1439
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Dans la boutique du klelwak   Mar 4 Oct 2016 - 22:38

Deyryck :

KOZARKIS : Sàktéam'i idkoûma dapn

KLELWAK : Ey ciling da

KOZARKIS : Sa éy yûro dadn

KLELWAK : Swo ciling da Sé' ôciling da

KOZARKIS : Agdémi dana Asarhakam'i sàakta sôzkah gûtaynina Yûropôn da

KLELWAK : Nèh po yûro da Dajbiwa nè yo'skilika èrkah bo ciling da tast'yûro

KOZARKIS : Kèkta du Piµû


Petit test vocal, j'ai un peu de mal :


Record music and voice >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eclipse



Messages : 463
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Dans la boutique du klelwak   Mar 4 Oct 2016 - 23:40

Tiens? Il n'y a pas de ponctuation en deyryck? Si j'ai bien compris on marque le début d'une nouvelle phrase par une majuscule?

bedal a écrit:
Je suis fan du kieli  I love you

Et tu t'en sors vraiment pas mal Very Happy  Tu voudrais pas enregistrer mes phrases en algardien dis...

C'est gentil, mais j'ai pas l'impression d'avoir fait mieux que toi, qui plus est je ne saurais pas prononcer l'algardien, je n'ai pas étudié sa prononciation et je suis une quiche en API x) Par contre y'a p't'être une différence de qualité d'enregistrement.

En tout cas ça me fait plaisir que tu aimes les sonorités du kieli ^^ Tu saurais me dire ce qui te plaît? J'avoue que ça m'intrigue.


Dernière édition par Eclipse le Mer 5 Oct 2016 - 0:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://langues-ensemble.forumactif.org
AEM



Messages : 1439
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Dans la boutique du klelwak   Mar 4 Oct 2016 - 23:44

Eclipse a écrit:
Tiens? Il n'y a pas de ponctuation en deyryck? Si j'ai bien compris on marque le début d'une nouvelle phrase par une majuscule?

Les majuscules sont à titre indicatif pour vous. Il n'y a pas de ponctuation ni de majuscule ou quoi que ce soit du genre. ^^
L'objectif d'une expres​sion(un "a" la plupart du temps") suffit à déterminer la fin d'un expression. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans la boutique du klelwak   Aujourd'hui à 1:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la boutique du klelwak
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la Boutique Végane
» premier fois dans un centre bouddhiste...
» Un fantôme filmé dans une boutique d’antiquités à Barnsley
» Sondage pour l'ajout de nouveaux produits dans la boutique
» Boutique esoterique dans le Finistere ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Traductions et multimédia-
Sauter vers: