L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Espèces, races et xénobiologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Opera



Messages : 502
Date d'inscription : 10/05/2008
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Espèces, races et xénobiologie   Lun 12 Mai 2008 - 2:26

C'est un sujet peut-être redondant, mais je n'ai jamais trouvé de quoi satisfaire mes interrogations sur le ZBB, donc j'essaye ici.

Le sujet est plutôt simple, mais il est aussi plutôt large : d'une part, vous... bâtimondistes, avez-vous créé d'autres espèces intelligentes ? Avez-vous conservé l'espèce humaine ? C'est la partie "curiosité", pour en apprendre plus sur ce que les collègues ont fait.

L'autre partie, c'est celle qui me chagrine. C'est agréable de créer de nouvelles espèces intelligentes... mais est-ce que cela ne signifierait pas devoir créer, dans la foulée, de nouvelles formes d'intelligence ? Admettons l'existence, dans un certain monde, d'une espèce de reptiles hauts d'un mètre cinquante, dotés de caractéristiques particulières et, de toute façon à cause de leur état de reptiles, très différent de nous, humains. La nature biologique de ces créatures les conduirait probablement à développer une perception différente de la nôtre, peut-être un système cognitif différent, une psychologie différente, etc. La création de ces nouvelles formes n'est peut-être pas si difficile (encore que...), mais leur description, leur compréhension et leur intégration dans un récit, par exemple, seraient-elles possibles ? Pertinentes ? Je me demande si l'on peut même concevoir une autre façon de penser avec notre pensée humaine.

C'est peut-être de la masturbation intellectuelle (si je puis me permettre cette grossièreté), et peut-être que personne d'autre que moi n'y pensera jamais... mais, n'empêche, la question me turlupine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Espèces, races et xénobiologie   Lun 12 Mai 2008 - 20:29

Citation :
C'est peut-être de la masturbation intellectuelle (si je puis me permettre cette grossièreté), et peut-être que personne d'autre que moi n'y pensera jamais...

Je crois que plupart des gens de ce forum aime à se torturer l'esprit ! Very Happy


Citation :
Le sujet est plutôt simple, mais il est aussi plutôt large : d'une part, vous... bâtimondistes, avez-vous créé d'autres espèces intelligentes ? Avez-vous conservé l'espèce humaine ? C'est la partie "curiosité", pour en apprendre plus sur ce que les collègues ont fait.

Je vais te répondre en ce qui concerne le monde du Losda.

Il existe 9 races d'êtres vivants, ayant chacune des spécificités, certaines d'entre elles ont développé une forme d'intelligence comparable à celles des Humains de notre monde.

Les Animaux : Les animaux ne sont limités à une forme d'intelligence "instinctive", un peu comme les animaux que nous connaissons.
Les Chimères :En fait cette race regroupe deux types principaux : les chimères (animal + animal) et les hybrides (homme + animal ou autre race). Les Chimères ont la même forme d'intelligence que les Animaux mais héritent des attribut de leur géniteurs. En revanche les hybrides disposent d'une intelligence semblable à celle des Humains mêlée à l'instinct ou à l'intelligence de l'autre race de laquelle ils proviennent également.
Les Nains :Suivant les races il peuvent être doués d'une intelligence très vive et rapide (petit peuple) ou alors d'une inteeligence médiocre et limitée (Bergleutes et Nerins par exemple).
Les Dieux : Plus les Dieux avance en âge plus leur intelligence s'aiguise. Leur intelligence est comparable à une forme de sagesse absolue et de communion avec la nature. La télépathie et l'ampathie qui les caractérisent contribue à l'importance de leur intelligence.
Les Elémentaires : Ce sont les êtres les plus intellligents du Losda, si intelligent que la description de cette intelligence échappe à notre entendement. Il sont omniscients et omnipotents.
Les Humains : Ils disposent d'une intelligence limitée mais malléable qu'ils peuvent dévellopper mais que les circonstances leur empêche.
Les Esprits : Etre uniquement constitué d'intelligence, matérialisée sous forme d'énergie appellée "tenka". Plus un être est intelligent plus son pouvoir sur la matière est grand.
Les Monstres : Etres pour la plupart totalement dénués d'intelligence, mais trés vifs et très vils.
Les Géants : Etres d'une capacité intellectuelle supérieure à celle des Humains mais n'utilisant qu'une partie minime de cette intelligence.
Bien sûr, chaque race se subdivisent en plusieurs dizaines de peuples aui ont chacun leurs spécificités, mais la description ci-dessus correspond à une tendance générale.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.


Dernière édition par ziecken le Mar 13 Mai 2008 - 11:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
MTZ



Messages : 249
Date d'inscription : 26/03/2008
Localisation : Wien (Autriche)

MessageSujet: Re: Espèces, races et xénobiologie   Lun 12 Mai 2008 - 21:48

dans mon monde, c'est simple:
uniquement des hommes, mais d'époques, de peuple, de lieu différents régroupés sur la même planète, parfois sur des mêmes continents.

les officieux (issus d'un mélange de français et de germains) rencontrent les Dialektans (decendants directs, quant à eux, de byzantins et de romains).

les ytydots décendent d'hommes d'égypte et de chine du 4e millénaires avant JC...

pas besoin de créer une nouvelle espèce pour avoir des idées et des moeurs différents, enfin à mon avis Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://linguisticae.com/
Nikura



Messages : 334
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Barcelone / Briançon

MessageSujet: Re: Espèces, races et xénobiologie   Mar 13 Mai 2008 - 10:08

La planète Zapomna (ou "Oubliée", où se trouve la Naroda), a été colonisée par une race appelée Zète. Il s'agit d'être comparables à des elfes par exemple (longue vie, grandes tailles, beauté), cela dit leur côté humain serait bien moins clair que les elfes. Leur peau bien trop blanche pour être humaine rappellerait un peu celle de l'extraterrestre type, genre Roswell mais avec des cheveux longs et fort colorés. Leur intelligence et leur sagesse sont immenses, mais ils peuvent aussi être de cruels personnages (qui de surcroît sauront aisément rire de leur propre cruauté, car on les connaît très moqueurs). Les Zètes ont un système de castes très marqué dont chaque "sous espèce" est différenciable d'une autre. Les Zètes vivent sur leur propre continent, fort isolés du monde humain extérieur. Ils s'y réfugièrent en construisant une sorte d'écu de protection tout autour. Ils sont qujourd'hui quelques dizaines de millions. Certains, issus de la caste la plus basse, choisissent délibérément de s'en aller vivre parmi les humains. Leur intégration y est toujours difficile si bien que ceux-ci se retrouvent souvent dans des situations précaires (à noter que certains pays humains refusent catégoriquement la présence de Zètes sur leur territoire). Malgré tout, s'il y eut par le passé quelques guerres zéto-humaines, les deux peuples vivent aujourd'hui de façon paisible, mais en se tournant totalement le dos.

Sur la Zapomna, il y avait à la base des Druks, c'est à dire un peuple de reptiliens humanoïdes assez primitifs en soi mais doués d'une certaine intelligence. C'est le bordel entre eux et la moitié de leur race s'est elle-même décimée avant que les Zètes les tuent presque tous. Il n'en reste que quelques dizaines aujourd'hui, réfugiés dans des montagnes. Il y a trois espèces différentes avec des antennes différentes, et une espèce sans antenne. Les récits des temps anciens parlent d'au moins cinquante espèces de Druks, mais la plupart ont été décimés ou se sont eux-mêmes entre tués. C'est qu'il faut imaginer une sorte d'hybride Deinonichus/Gallimimus qui aurait évolué en conservant son caractère quelque peu vorace...

Puis il y a des Hommes, amenés par les Zètes comme esclaves (ils peuplèrent ainsi plusieurs planètes, un peu comme dans StarGate en fait), puis lorsque les Zètes furent isolés de leur Empire, les hommes se rebellèrent et s'en furent conquérir le monde pour être aujourd'hui quelques trois milliards. De nombreuses ethnies existent et les différences physiques sont un peu comme chez nous. Il y a aussi des races étranges, comme des sorte d'hommes tous petits en taille dont on ne sait trop dire leur origine, des peuplades de nains, d'autres de gens très grands... Certains peuples humains sont extrêmement typés, notamment les peuplades les plus isolées.
Les Tats en ample majorité, sont issus d'un métissage de type centre-asiatique et européen, assez mats de peaux, traits mongoloïdes mais yeux clairs (verts/marron clair), cheveux méditerranéens noirs ou châtains, et quelques blonds (mais pas un blond de type nordique). Les Tats me rappellent souvent le melting pot afghan.

Pour le reste, beaucoup d'animaux bizarres dont certains sont qualifiés selon les peuples comme doués de conscience... Mais à propos d'intelligences, rien de plus si l'on exclut l'intelligence collective... Dans ce cas il existe une zone où les "fourmis/termites" locales (très grosses en taille, jusqu'à 15 cm.) qui pourraient être qualifiées de civilisées sachant qu'elles ont construit des cités autrement plus grandes que nos propres fourmilières terrestres. L'une d'elle au fin fond du désert de Bucovie s'étend sur quelques trente kilomètres carrés... Un autre animal caractéristique de la Zapomna est une sorte d'archéoptéryx, c'est à dire un "oiseau" denté et sans bec, avec des doigts relativement agiles au milieu des ailes (il en existe plusieurs espèces). Si ces derniers ont des plumes, d'autres espèces de ptérosaures peuplent aussi la planète. Leur taille n'étant pas aussi importante que celle des ptérosaures géants de la préhistoire terrienne, et ces animaux ne sont pas dangereux pour l'homme, qui a su les préserver en ne les chassant que très peu. En effet, ce sont des animaux fort respectés et vénérés, un peu comme les aigles chez nous (noter que les rapaces sont aussi plèbe sur la Zapomna).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zlang.tk
Yiuel



Messages : 538
Date d'inscription : 03/07/2008
Localisation : Cent-Maisons, Cévé, Melville

MessageSujet: Re: Espèces, races et xénobiologie   Jeu 3 Juil 2008 - 6:55

Il faut s'amuser. Personellement, j'ai découvert que Melville, mon monde de préférence parmi les deux que je fais (quoique l'autre, Taasao, reste toujours une belle oeuvre), me permet d'imaginer des choses très originales et peut-être même scandaleuses.

Par exemple :

D'Artasbasquiare a écrit:
Puis, l'enfant s'est fermé les yeux et s'est mis à crier comme un fou tout en tremblant d'une peur si profonde qu'on aurait cru qu'il allait en mourir. Mais Sémanère s'est alors détendu et s'est assis le temps de faire voir à l'enfant qu'il n'était pas menaçant. Lorsqu'il a eu compris que l'enfant allait se calmer un peu, Sémanère se rapprocha tout doucement et lui dit :

- Est-ce que tout va bien? Est-ce que tu veux te calmer?
- Oui... oui... ça va.
- Bon, donc...
- Mais pourquoi est-ce que t'as... quatres bras?

Sémanère s'est mit à sourire et lui a alors dit :

- Je pourrais tout aussi bien te demander pourquoi t'en as seulement deux!

Souvent, j'essaie de voir de son point de vue. Au lieu d'essayer de montrer les similitudes ou les différences, je montre des contrastes.

Mes Taasaouéens, une espèce de Taasao, sont des êtres qui n'ont pas de libido (à cause d'une gaffe de génie génétique). Ils connaissent le plaisir et la douleur, mais ne recherche ni l'un ni l'autre. Cependant, ils y sont plus sensibles que les humains. Par exemple, il est recommandé de ne pas toucher à un taasaouéen à moins de savoir exactement quelle pression donnée (ce qui ne s'apprend qu'avec le temps). Ainsi, dans une autre histoire, une histoire d'amour (tout de même réussie) débute avec une telle incompréhension.

T'as Louis, un humain qui vient de débarquer sur Taasao et rencontre un (enfin, une) taasaouéen. Il y touche d'une façon qui finalement excite le taasaouéen. Il répond alors comme un taasaouéen, en touchant. Mais l'humain de réagi pas à cela. Mais l'humain retouche, pensant que ce n'est que de la curiosité intellectuelle. Avec le temps, l'humain voit que le taasaouéen apprécie plus qu'intellectuellement la chose, et se développe alors l'amour. Mais l'humain lui doit indiquer que pour l'exciter, le taasaouéen doit s'y prendre de telle ou telle manière et que le summum du plaisir est où-vous-savez.

C'est plus dans l'interaction qu'il faut montrer les différences (et ressemblances) entre les cultures. Si tu deviens trop verbeux, les gens se lassent. Mais il ne faut pas oublier de détails, sinon le réalisme se perd. (Par exemple, le Taasaouéen n'a pas répondu pour qu'on le retouche, il a répondu parce qu'il a apprécié et veut donner la même chose au partenaire. Tout cela montre à quelle point l'incompréhension peut aller loin.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daneydzaus.blogspot.jp/
Nikura



Messages : 334
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Barcelone / Briançon

MessageSujet: Re: Espèces, races et xénobiologie   Jeu 10 Juil 2008 - 15:55

À un moindre degré, ce genre de phénomène existe chez les humains... si nous prenons deux personnes, l'une née en Espagne et l'autre au Japon, la communication tactile entre eux pourra être considérée de façons bien distinctes. En effet, si déjà des français peuvent se sentir choqués à l'idée qu'un espagnol le touche de telle ou telle façon, soit par affection, soit par simple sympathie, peut-être le français, de nature moins tactile, pensera que cette personne le touche par désir physique... Alors avec un japonais, chez qui embrasser en public est une chose honteuse.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zlang.tk
Yiuel



Messages : 538
Date d'inscription : 03/07/2008
Localisation : Cent-Maisons, Cévé, Melville

MessageSujet: Re: Espèces, races et xénobiologie   Jeu 10 Juil 2008 - 17:09

Nikura a écrit:
À un moindre degré, ce genre de phénomène existe chez les humains... si nous prenons deux personnes, l'une née en Espagne et l'autre au Japon, la communication tactile entre eux pourra être considérée de façons bien distinctes. En effet, si déjà des français peuvent se sentir choqués à l'idée qu'un espagnol le touche de telle ou telle façon, soit par affection, soit par simple sympathie, peut-être le français, de nature moins tactile, pensera que cette personne le touche par désir physique... Alors avec un japonais, chez qui embrasser en public est une chose honteuse.......

C'est là souvent le problème lorsqu'un auteur décrit deux cultures en même temps. L'auteur se fixe sur une culture, et décrit tout selon cette culture. L'auteur est incapable de montrer les deux cultures sur un même pied. Par exemple, l'Espagnol qui n'est pas touché trouve son interlocuteur franchement frigide. Ou le japonais qui voit l'amoureuse embrassade sera gêné voir dégouté par le manque de retenue, parce que se toucher les uns les autres devant d'autres gens, c'est vulgaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daneydzaus.blogspot.jp/
Nikura



Messages : 334
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Barcelone / Briançon

MessageSujet: Re: Espèces, races et xénobiologie   Jeu 10 Juil 2008 - 22:47

Exactement. C'est pour ça que j'ai aimé le film "Babel" de Iñárritu, car il su retranscrire de manière brillante les sensations, sentiments, souffrances (etc) de chacun des personnages du film, que ce soit au Japon (confrontation Sourds / Entendants), au Maroc (confrontation Américains / Marocains), ou aux États-Unis (confrontation Américains / Mexicains). Voyez ce film si vous ne l'avez pas vu, il vaut vraiment le coup et, linguistiquement parlant, c'et une perle avec pas moins de six langues entendues dans le même film (évidement, les versions doublées sont à bannir).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zlang.tk
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Tassao anthropo?   Sam 1 Nov 2008 - 11:05

Yiuel a écrit:
T'as Louis, un humain qui vient de débarquer sur Taasao et rencontre une taasaouéenne. Il y touche d'une façon qui finalement excite la Taasaouéenne. Il répond alors comme un taasaouéen, en touchant...

J'en déduis (mais un peu vite, peut-être) que les tasaouéens sont anthropomorphiques. Ont-ils d'autres différences que celle décrite:

Citation :
Mes Taasaouéens, une espèce de Taasao, sont des êtres qui n'ont pas de libido (à cause d'une gaffe de génie génétique). Ils connaissent le plaisir et la douleur, mais ne recherche ni l'un ni l'autre.

Sont-ils une espèce dont la sagesse a réussi à supplanter les anciens instincts "humains", comme celui, par exemple de vouloir dominer l'autre. Que se passe-t-il alors lors d'une rencontre tassao-terrienne? Le Tassaouéen est-il vulnérable face à l'agressivité terrienne ou bien sa force mentale, due à un psychisme surentraîné, parvient-elle à tempérer, voire à anihiler cet instinct primaire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Espèces, races et xénobiologie   Aujourd'hui à 13:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Espèces, races et xénobiologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Espèces, races et xénobiologie
» Trois espèces de fougères.
» Disparition des espèces : une 6ème grande crise ?
» Classification des espèces du vivant
» Espèces de crapaud de la Réunion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Diégèse-
Sauter vers: