L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 flux linguistique coloré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sansaccent



Messages : 122
Date d'inscription : 25/02/2010
Localisation : Basse Rhénanie

MessageSujet: flux linguistique coloré   Ven 26 Fév 2010 - 12:30

bonjour

ziecken a écrit:
Hei tu togei li kouze !
Salut et bienvenue à toi sur le forum !

J'espère que tu t'y plaira et que tu nous fera par de tes coups de coeur ou de tes créations ! Wink

la première création dont je pourrais parler un peu, serait un flux linguistique coloré .

qu'est ce que c'est:

beaucoup d'entre vous ont encore connu les vieux windows . quand ils démarraient, en bas du cadre apparaissant une étroite barre colorée dont la couleur changeait pendant que windows démarrait pour bien manifester à l'utilisateur en passe de perdre patience, que le système était encore bel et bien en train de travailler pour lui...

dans une telle barre, on pourrait se parler sans son ni la moindre lettre: en enverrait de la couleur selon la Langue musicale de Sudre... pas des petits fanions comme dans la marine, mais tout bonnement, on changerait la couleur en "parlant". on ne parlerait pas: on jouerait la langue musicale, comme dans le film de Steven Spielberg, et l'ordi transposerait les ondes sonores en ondes colorées en 7 couleurs selon le spectre de couleur de l'arc en ciel tel que ceci fut déjà proposé depuis plus d'un siècle pour la Langue musicale.

je pense que le cerveau humain qui est sous-utilisé, s'habituerait à "lire", c'est à dire d'interpréter de tels flux colorés.

pendant la phase éducative, on pourrait dans un premier temps écrire les notes de musique dans leur couleur, puis les remplacer par des points de couleur, puisque la couleur à elle seule définit aussi complètement la note, puis cesser de séparer les points pour les "fondre" dans une telle rampe lumineuse.

voir la vie en couleur

enfin !

le monde des muets reprendrait de la gaieté et pour les bien entendants, fini les tapages lol! ...

voila l'un de mes projets.

il est sous copyright dans le sens que j'en suis l'auteur, mais bien volontiers versé dans le domaine public pour quiconque le laissant dans le domaine public et faisant la même restriction, veut l'utiliser Razz

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: flux linguistique coloré   Ven 26 Fév 2010 - 13:14

Je suis daltonien ! Crying or Very sad

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
sansaccent



Messages : 122
Date d'inscription : 25/02/2010
Localisation : Basse Rhénanie

MessageSujet: Re: flux linguistique coloré   Ven 26 Fév 2010 - 15:55

Alors, la langue musicale est vraiment idéale pour toi, mais en flux musical telle qu'elle fut conçue par Sudre...

Vive la musique et les daltoniens ou les daltoniens et la musique sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Napishtim



Messages : 164
Date d'inscription : 21/11/2009
Localisation : Hanoi, Vietnam

MessageSujet: Re: flux linguistique coloré   Sam 24 Avr 2010 - 10:35

Alors ça avance ?

L'idée me semble très osée, mais passionnante !

Je suis synesthète et tout ça me parle bien. Il y a d'ailleurs déjà une transcription possible du Laramin en 10 couleurs ("Larachrom") ou 10 chiffres ("Laranum", très pratique pour retenir les numéros de téléphone, carte bleue, etc.)



Les explications et exemples sur le script Laramun.

Pour le Larachrom, chaque syllabe peut se transcrire par un couple de couleurs, par exemple un disque plein formé d'une demi lune (consonne) contenant un petit disque (voyelle). Mmmm, je vais préparer des illustrations !


Pour revenir à ton idée, contrairement aux langues acoustiques où une articulation s'étend dans le temps (une dimension), ce langage visuel pourrait à chaque instant s'étendre sur une ligne spatiale, en plus de varier dans le temps. Il restera possible de l'écrire sur un support 2D, la ligne colorée en verticale, s'étendant horizontalement de gauche à droite, normal quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notesdevoyage.com/
sansaccent



Messages : 122
Date d'inscription : 25/02/2010
Localisation : Basse Rhénanie

MessageSujet: Re: flux linguistique coloré   Sam 24 Avr 2010 - 11:02

bonjour Napishtim

Napishtim a écrit:
Alors ça avance ?

L'idée me semble très osée, mais passionnante !

Je suis synesthète et tout ça me parle bien. Il y a d'ailleurs déjà une transcription possible du Laramin en 10 couleurs ("Larachrom") ou 10 chiffres ("Laranum", très pratique pour retenir les numéros de téléphone, carte bleue, etc.)

Pour le Larachrom, chaque syllabe peut se transcrire par un couple de couleurs, par exemple un disque plein formé d'une demi lune (consonne) contenant un petit disque (voyelle). Mmmm, je vais préparer des illustrations !

Pour revenir à ton idée, contrairement aux langues acoustiques où une articulation s'étend dans le temps (une dimension), ce langage visuel pourrait à chaque instant s'étendre sur une ligne spatiale, en plus de varier dans le temps. Il restera possible de l'écrire sur un support 2D, la ligne colorée en verticale, s'étendant horizontalement de gauche à droite, normal quoi.

non, pas actuellement, trop occupé ailleurs... mais pas oublié, bien au contraire.

je te réponds rapidement pour solliciter de l'aide, on ne sait jamais! tu écris être au Vietnam

dans ce pays, nous avons perdu la trace de l'auteur d'un essai linguistique magistral, Pham Xuan Thai, le créateur de la langue construite "lingua sistemfrater". sans son autorisation ou celle de son éditeur *Tu-Hai Publishing House, 88, Le-Van-Duyet-Street, Saigon, impossible de publer (en ligne, par exemple) son ouvrage. c'est sans doute contraire à ses intentions: il voulait sans doute la faire valoir et propager, son admirable langue construite, mais, voila, son ouvrage fut publié avec un évident copyright à son nom.

toute information sur le(s) propriétaire(s), lui-même, des héritiers potentiels, serait précieuse pour le contacter!

l'ouvrage, de 1957, est rarissime.

l'auteur semble avoir été très croyant. possible que des milieux religieux vietnamiens chrétiens ou non le connaissent.

merci d'avance au nom de tous...

salut

PS: même recherche de détresse de copyright pour l'ouvrage "8 langues à la fois", publié à Liège, par le juriste belge Eugène-Paul Samsonovici, 45, rue Henri Maus (avec une très rigide mise en garde juridique au sujet de son copyright) en 1926, et imprimé à l'imprimerie Bénard, Liège. Cet ouvrage contient la seule grammaire comparative réciproque en 7 langues de 8 langues (la 8ième est l'esperanto, ors il n'y avait pas de locuteurs langue maternelle à l'époque)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: flux linguistique coloré   Sam 24 Avr 2010 - 11:42

sansaccent a écrit:
PS: même recherche de détresse de copyright pour l'ouvrage "8 langues à la fois", publié à Liège, par le juriste belge Eugène-Paul Samsonovici, 45, rue Henri Maus (avec une très rigide mise en garde juridique au sujet de son copyright) en 1926, et imprimé à l'imprimerie Bénard, Liège. Cet ouvrage contient la seule grammaire comparative réciproque en 7 langues de 8 langues (la 8ième est l'esperanto, ors il n'y avait pas de locuteurs langue maternelle à l'époque)
J'irai jeter un oeil dans les bibliothèque de mon université (Liège)... Ca y est peut-être... Very Happy

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Sam 24 Avr 2010 - 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Napishtim



Messages : 164
Date d'inscription : 21/11/2009
Localisation : Hanoi, Vietnam

MessageSujet: Re: flux linguistique coloré   Sam 24 Avr 2010 - 13:29

sansaccent a écrit:

je te réponds rapidement pour solliciter de l'aide, on ne sait jamais! tu écris être au Vietnam

dans ce pays, nous avons perdu la trace de l'auteur d'un essai linguistique magistral, Pham Xuan Thai, le créateur de la langue construite "lingua sistemfrater". sans son autorisation ou celle de son éditeur *Tu-Hai Publishing House, 88, Le-Van-Duyet-Street, Saigon, impossible de publer (en ligne, par exemple) son ouvrage. c'est sans doute contraire à ses intentions: il voulait sans doute la faire valoir et propager, son admirable langue construite, mais, voila, son ouvrage fut publié avec un évident copyright à son nom.

toute information sur le(s) propriétaire(s), lui-même, des héritiers potentiels, serait précieuse pour le contacter!
l'ouvrage, de 1957, est rarissime.
l'auteur semble avoir été très croyant. possible que des milieux religieux vietnamiens chrétiens ou non le connaissent.

merci d'avance au nom de tous...
salut
Je travaille à Hanoi, donc plutôt loin du sud, mais je verrai si une occasion se présente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notesdevoyage.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16254
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: flux linguistique coloré   Sam 24 Avr 2010 - 13:33

Citation :

Impressionnant!

Rimbaud n'aurait pas renié! sûr!

Toutefois, puisqu'y a plusieurs couleurs pour une voyelle, on aurait pu en profiter pour "affiner" tout ça:

[a] [ɑ], par exemple...

Quant au Y, je suppose que c'est l'iod [j]...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Napishtim



Messages : 164
Date d'inscription : 21/11/2009
Localisation : Hanoi, Vietnam

MessageSujet: Re: flux linguistique coloré   Sam 24 Avr 2010 - 17:14

Anoev a écrit:
Rimbaud n'aurait pas renié! sûr!
En fait, ce genres d'associations est souvent non-universel, dépendant du vécu de la personne. J'ai cependant remarqué que beaucoup de personnes mettraient volontier le "I" en jaune. Aigüe associé aux hautes températures ?

Anoev a écrit:
Toutefois, puisqu'y a plusieurs couleurs pour une voyelle, on aurait pu en profiter pour "affiner" tout ça:
[a] [ɑ], par exemple...

Quant au Y, je suppose que c'est l'iod [j]...
Oui, le Y et W sont les semi-consonnes (approximantes qu'ils disent...)
La règle est de placer la sourde en haut et la voisée en bas. Pour les nasales et semi-consonnes, les dentales et palatales m'apparaissent plus pointues que les labiales, et donc vont en haut. Le H et L sont les solitaires assortis.

Pour les voyelles, il n'y en a vraiment que 5 dans le Laramin... désolé Wink


Dernière édition par Napishtim le Lun 26 Avr 2010 - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notesdevoyage.com/
sansaccent



Messages : 122
Date d'inscription : 25/02/2010
Localisation : Basse Rhénanie

MessageSujet: Re: flux linguistique coloré   Sam 24 Avr 2010 - 17:58

rebonjour

et merci à tous des diverses réponses:

Napishtim a écrit:
Je travaille à Hanoi, donc plutôt loin du sud, mais je verrai si une occasion se présente.

arriver à retrouver ce linguiste émérite et à lui faire mettre en ligne en public domain son ouvrage serait un progrès considérable. je suis convaincu que la langue commune de l'humanité, si elle voit le jour, sera quelque chose comme la lingua sistemfrater, ou tout bonnement pourrait être cette lingua sistemfrater.

le meilleur atout est qu'elle ait été une entreprise purement asiatique

mais mettant à l'aise le reste de l'humanité en se basant sur un choix de vocabulaire déjà très international.

si un européen avait fait de même, on aurait pu l'accuser d'avoir créé un système parti-pris en faveur des cultures occidentales, mais on ne peut pas en accuser un vietnamien: aucun autre peuple n'a redressé la tête avec autant d'énergie que le peuple vietnamien pour se libérer des emprises étrangères.

mais qu'un linguiste vietnamien propose une formule de fraternité planétaire, a à mes yeux une portée bien plus vaste que si cela venait de n'importe qui d'autre.

Pham Xuan Thai a d'ailleurs été considérablement plus loin que beaucoup d'inventeurs de langues planifiées: il a fourni avec des démonstrations magistrales de force, des vastes textes philosophiques, religieux, montrant, oh combien, on peut avec un tel outil exprimer avec précision et pourtant avec grande facilité des idées profondes et grandioses,

mais, et, ça, je trouve cela aussi admirable qu'extraordinaire, il a traduit intégralement la charte fondatrice des Nation Unies de 1945 en lingua sistemfrater, soumettant à la perspicacité non seulement des linguistes, mais aussi, donc, des juristes, sa langue, car une langue mondiale ne permettant pas de parler du droit dans une langue de juristes inéquivoque, étant bien sûr de totale inutilité: il ne s'agit pas seulement de créer des langues - il faut qu'elles puissent autant que possible servir à quelque chose de réaliste après Idea

la lingua sistemefrater pourrait être décrite succinctement comme de l'indonésien ou du chinois, avec une écriture alphabétique n'utilisant qu'une partie de l'alphabet latin (précieux pour ceux dont la langue maternelle est en d'autres alphabets, et qui doivent apprendre en commençant par le a puis le b cet alphabet pour eux nouveau et absolument pas familier, et encore plus précieux pour les personnes qu'il s'agirait purement et simplement d'alphabétiser!) ainsi qu'avec un vocabulaire utilisant foule de termes d'origine occidentale connus dans le monde entier. c'est sans doute la langue vraiment polyvalente la plus simple, à parfaite concordance phonétique - orthographique sans aucune complication, le choix des lettres latines conservées est plutôt évident, et donc très aisée à apprendre, enseigner, diffuser, manier.

la grammaire de la lingua sistemefrater tient en 2 ou 3 phrases: l'important précède - la phrase normale suit la règle sujet = verbe + compléments, adjectif et adverbe suivant le mot qu'ils précisent - les mots sont totalement invariables et ne sont pas spécialisés à une quelconque fonction grammaticale propre: le même mot peut être rendu dans nos langues par une préposition (au dessus de), un adjectif (haut), un substantif (le haut), un adverbe (hautement), un verbe (hausser). le pluriel est formé par juxtaposition avec un mot de pluriel ("multi" en frater), le féminin par un mot de féminin ("gine"), le masculin par un mot marque de masculin ("andro"), et les fluctuations de conjugaison sont traitées avec précision exactement de la même manière...

Nemszev a écrit:
J'irai jeter un oeil dans les bibliothèque de mon université (Liège)... Ca y est peut-être... Very Happy

ah, nous sommes presque voisins! j'habite à 100 km de là... je suis d'ailleurs allé à Liège pour faire aussi cette recherche, mais sans succès. ma dentiste, de père allemand, mais mère roumaine et dont la mère est linguiste roumaine, et qui a des amis roumains elle aussi, à Liège, a aussi recherché (car les méthodes de roumain ne courent pas vraiment les rues en Europe occidentale). rien trouvé jusqu'à présent! mais comme Sansonovici était juriste, et que son copyright est particulièrement "dur", je ne voudrais pas être confronté à une éventuelle héritière se cachant derrière un nom de mariage, qui pourrait elle aussi être juriste, et ayant encore des droits, bien qu'inutiles, puisque le livre et son dictionnaire ne sont plus commercialisés depuis belle lurette (il s'agit d'un copyright sarcophage!), et me mettre ainsi dans un beau pétrin uniquement pour faire une bonne action non lucrative... ça ne vaut pas de risquer un litige juridique!

important serait déjà de savoir si cet auteur est déjà décédé (probablement) et quand pour apprécier si le délai de 70 ans est déjà prescrit ou non...

Anoev a écrit:
Citation :

Impressionnant!

Rimbaud n'aurait pas renié! sûr!

Toutefois, puisqu'y a plusieurs couleurs pour une voyelle, on aurait pu en profiter pour "affiner" tout ça:

[a] [ɑ], par exemple...

Quant au Y, je suppose que c'est l'iod [j]...


j'ai publié pendant une demi-dizaine d'années le dictionnaire de la langue musicale de Sudre (presque 14.000 mots français) en 7 couleurs de l'arc en ciel et en notes musicales représentées comme en Chine par des chiffres (ayant une police true-type permettant de les faire apparaître comme les notes musicales... mais qui a une telle police de caractères..., moi seulement!) et j'ai un dictionnaire automatique fonctionnant sous windows 95, permettant de transcrire pendant qu'on les écrit en français les mots en mot de langue universelle musicale dont les notes sont en couleurs sunny . un print screen me permettant de récupérer le texte en notes musicales en couleur comme image par exemple au format *.jpeg .

malheureusement, la page de langue universelle était hébergée à l'amiable auprès d'une université européenne qui fut un jour victime de vandalisme, et tous ces hébergements ont du être supprimés... il n'y a donc plus de telle page en ligne Crying or Very sad

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Napishtim



Messages : 164
Date d'inscription : 21/11/2009
Localisation : Hanoi, Vietnam

MessageSujet: Re: flux linguistique coloré   Dim 25 Avr 2010 - 5:54

sansaccent a écrit:

la lingua sistemefrater pourrait être décrite succinctement comme de l'indonésien ou du chinois, avec une écriture alphabétique n'utilisant qu'une partie de l'alphabet latin [...]
la grammaire de la lingua sistemefrater tient en 2 ou 3 phrases: l'important précède - la phrase normale suit la règle sujet = verbe + compléments, adjectif et adverbe suivant le mot qu'ils précisent - les mots sont totalement invariables et ne sont pas spécialisés à une quelconque fonction grammaticale propre: le même mot peut être rendu dans nos langues par une préposition (au dessus de), un adjectif (haut), un substantif (le haut), un adverbe (hautement), un verbe (hausser). le pluriel est formé par juxtaposition avec un mot de pluriel ("multi" en frater), le féminin par un mot de féminin ("gine"), le masculin par un mot marque de masculin ("andro"), et les fluctuations de conjugaison sont traitées avec précision exactement de la même manière...
Dans cette description, tout me semble excellent, à part que la classe lexicale dépend de la position dans la syntaxe...
L'esperanto m'a rendu drogué de la signature lexicale ! (o,a,i,e,n)
Ça apporte tellement de clarté, pour 8,99€/mois TTC seulement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notesdevoyage.com/
aerelloth



Messages : 242
Date d'inscription : 14/10/2009
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: flux linguistique coloré   Dim 25 Avr 2010 - 23:15

Napishtim a écrit:
Je suis synesthète et tout ça me parle bien.
Héhé, un autre synesthète ! cheers Ca m'intéresse beaucoup ce classement, je n'arriverais pas à trouver des correspondances aussi claires pour toutes les lettres...

J'ai aussi essayé d'utiliser ma synesthésie, et ça a donné les couleurs de l'alphabet du Meollan, d'où j'ai tiré les symboles et leur sens à la base de la langue.
On pourrait aussi utiliser les couleurs pour écrire les lettres de l'alphabet, et l'ordre alphabétique correspond à un classement des lettres par couleur... Il existe même dans ma langue un système d'accords par couleur Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aerelloth.unblog.fr/sommaire
Olivier Simon



Messages : 3849
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: flux linguistique coloré   Lun 26 Avr 2010 - 20:41

[quote]
sansaccent a écrit:
[


j'ai publié pendant une demi-dizaine d'années le dictionnaire de la langue musicale de Sudre (presque 14.000 mots français) en 7 couleurs de l'arc en ciel et en notes musicales représentées comme en Chine par des chiffres (ayant une police true-type permettant de les faire apparaître comme les notes musicales... mais qui a une telle police de caractères..., moi seulement!) et j'ai un dictionnaire automatique fonctionnant sous windows 95, permettant de transcrire pendant qu'on les écrit en français les mots en mot de langue universelle musicale dont les notes sont en couleurs sunny . un print screen me permettant de récupérer le texte en notes musicales en couleur comme image par exemple au format *.jpeg .

malheureusement, la page de langue universelle était hébergée à l'amiable auprès d'une université européenne qui fut un jour victime de vandalisme, et tous ces hébergements ont du être supprimés... il n'y a donc plus de telle page en ligne Crying or Very sad

salut[/left][/quote
Ah, mais vous ne seriez pas F..... C...... ? alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Olivier Simon



Messages : 3849
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: flux linguistique coloré   Lun 26 Avr 2010 - 20:54

Tant que je suis sur ma lancée, vous ne seriez pas non plus le F..... avec pour surnom "E.... d'a..." (également présent sur le défunt "Europe Debate") du défunt Groupe Yahoo "Lingua Sistemfrater".

Sur cette langue, des amis m'avaient demandé des renseignements sur le forum Auxlang. Bon, la grammaire avait des senteurs asiatiques mais le vocabulaire reste européen. Pour mes amis, j'avais réussi, par une manipulation informatique, à récupérer l'article du défunt site "Langmaker" (je commence à avoir l'impression de faire le fossoyeur). Allez, voici les reliques:

Frater: an IAL from Vietnam
Date: Sat, 30 Mar 1996 18:44:36 -0500 (EST)

From: Paul O Bartlett <pobart@ACCESS.DIGEX.NET>

To: Conlang List <conlang@diku.dk>

Subject: CONLANG: Frater: an IAL from Vietnam

Most international auxiliary language projects seems to originate in western
Europe and the Americas. Today I had the opportunity to examine one from
what was to me an unexpected venue: Vietnam. And the author being
Vietnamese in the 1950s, I would have expected the discussion of it to be in
French. On the contrary, it was in good English.

Pham Xuan Thai
FRATER (LINGUA SISTEMFRATER): The Simplest International
Language Ever Constructed
Saigon: TU-HAI Publishing House
1957
no ISBN
275 pp.
decent printing job, some corrections made by hand
paper bound (originally)
Although the vocabulary is largely, though not totally, Greco-Latin in origin
(with some roots modified to fit the phonology), Frater is not just another
Euroclone, for its word building and syntax are rather un-European.

There are 18 pages of forward, largely given over to a brief survey of the IAL
movement. Towards the end of the foreward, the author writes,

With the hope of contributing a modest part in the construction of a
satisfactory international language advocated by peace-loving people, I have
much pleasure in publishing my world auxiliary project, named Lingua
Sistemfrater (Brotherhood Language) or merely Frater.

Frater based on Latin and Greek roots of international currency is designed
with due regard to needs of the Chinese, Japanese and other non-Aryan
speech-communities. [Note: this probably accounts for a lot of the root
modification
Following the forward are the 12 Rules of Frater (Lingua Sistemfrater):
Rule 1.-In Frater, there is neither article nor flexion, nor elision, nor affix, nor
concord of tense, of mood, of gender, of number.

Rule 2.-The noun, the adjective, the verb and the adverb have the same root.

Rule 3.-The adjective is always placed after the noun with the exception of
cardinal numbers.

The comparative of equality is translated with JE: as... as.

The comparative of superiority with PLUS: more... than.

The comparative of inferiority with PLUSNE: less... than.

The superlative of superiority is translated with PLASUNI: the most.

The superlative of inferiority with PLASUNINE: the least.

The absolute superlative is translated with TELE: very.

Rule 4.-The cardinal numbers are:

Uni: 1; bi: 2; tri: 3; kuadri: 4; kuinti: 5; ses: 6; sep: 7; okta:

8; nona: 9; deka: 10; senti: 100; mil: 1000; milion: 1.000.000; miliar:
1.000.000.000.

The cardinal numbers once placed after the nouns become ordinal numbers.

The multiplicative numbers are formed by adding the word TEM (time) to the
cardinal numbers.

The fractional numbers are formed by adding the word UNISUR (one above) to
the cardinal numbers.

The collective numbers are formed by adding PER (by) to the cardinal numbers.

[Note: other cardinal numbers are formed from the simple ones much

as in, say, Esperanto-pb]

Rule 5.-The personal pronouns are:

Mi: I; me Mis: we; us

Ni: you (singular) Nis: you (plural)

Ili: he; him; she; her; it Ilis: they; them

Antrop: one, they;

The possessive pronouns are formed by adding the word OT (of) to the
personal pronouns.

Rule 6.-The verb is absolutely invariant in person and in number.

Pas (past) denotes the past tense;

Futur (future) denotes the future tense;

Intem (In time) denotes the gerund;

Probable (probably) denotes the conditional tense;

The passive voice is formed by adding the auxiliary verb Es (to be) to the
infinitive.

Rule 7.-There is no inverting in the following word-order of Frater, except in
poetry:

Subject-Verb-Object

[Note: later discussion indicates that some interrogatives are

formed by inverting subject and verb-pb]

Rule 8.-Each word is pronounced absolutely as it is written: each letter has
always the same sound.

Rule 9.-The stress is placed on the last syllable of the word.

Rule 10.-Compounds are obtained by the mere combination of the elements
that form them, the fundamental one being always placed at the beginning.

Rule 11.-If there is in the sentence another word having a negative meaning,
the adverb NE (not) is omitted.

Rule 12.-Foreign words, namely international words, if they are formed by the
roots existing in Frater, change according to Rule 10. In case their roots do
not exist in Frater, they do not change. They only take the spelling of the
language.

Following these rules are thirteen pages which largely elaborate on them and
also deal with interrogatives, which the Rules do not discuss. There are also
lists of primary adverbs, conjunctions, and prepositions. Here can can see
some non-Greco-Latin elements, such as BSERA (yesterday) and SAFTRA
(tomorrow): but compare POSTESAFTRA (day after tomorrow).

Frater's phonology is fairly simple: there are five vowels and thirteen
consonants, written with eighteen letters of the Roman alphabet, CHQVWXYZ
not being used. There is little actual description of the sounds, but the vowels
AEIOU seem to have more or less the so-called continental pronunciation.
Consonants are about as one would expect, except that J is pronounced /z/.

This simple phonology means that some words, especially proper names,
undergo some modification, such as V -> B, as Venezuela -> Benesuela. Also,
there seems to be some adaptation to the phonetic habits of non-Europeans:
ABRIKO (apricot); ABSOB (absorb).

Nevertheless, more consonant clusters persisted than I might have expected
in a language designed by an Asian. (I am not especially familiar with
Vietnamese, and maybe they don't have as much problem with consonant
clusters as some other east Asians.) However, if a largely Greco-Latin
vocabulary is to be at least marginally recognizable, the roots cannot undergo
too much mangling.

There are several distinctive features of the language which I noted. Roots
can serve indifferently as nouns, adjectives, verbs, and adverbs with no
modification. (There are no part of speech markers, not even something like
Glosa's u/plu.) Except for cardinal numbers, _all_ modifiers come after the
word they modify. (A following number is an ordinal.) MENSA MI is "my table."
Unlike most west European languages, Frater does not have separate gender
forms for the third person pronoun, even in the singular.

In compounds, the lexically most significant element comes first, with
qualificative roots coming after-this is just the exact opposite of English
usage. Frater has no particular system of lexical affixes, in the manner of
Esperanto, Ido, Novial, or even Interlingua, but it makes very heavy use of
compounding, even in what I call "grammatical stickum" words: TEMKIA (when:
TEM = time + KIA = what). Also, sometimes a compound is used in place of an
existing Greco-Latin form: ASURAU (alphabet: A + SURA = till + U).

Following the didactic matter, there are 112 pages of parallel texts in Frater
and English, including the entire 1945 Charter of the United Nations. Then
come 51 pages of the English-Frater lexicon and 71 pages of the Frater-
English lexicon.

I might note here that I could not make a good estimate at first glance how
many primary roots there are because of the extensive number of compound
entries in the vocabularies.

I put the book on reserve at the Library of Congress in case I can get back to
it in the next three days, but my preliminary impression is that Frater is a
workable language which might be more acceptable to east Asians than many
of the Euroclones. With its non-west-European compounding and syntax, the
learning difficulty is spread out a little more. However, I am not aware that it
ever "went anywhere," like so many IAL projects.

Following are a few short parallel Frater and English specimens.

(Apart from the UN charter, most of the texts have to do with ethics, religion,
and peace.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: flux linguistique coloré   Aujourd'hui à 3:42

Revenir en haut Aller en bas
 
flux linguistique coloré
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» flux linguistique coloré
» Salade colorée
» Le problème linguistique de l'humanité
» Programmation Neuro-Linguistique
» NRO, n° 52, 2010, articles sur la linguistique celtique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: