L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Invictus, de William Ernest Henley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Manildomin



Messages : 265
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Invictus, de William Ernest Henley   Mer 2 Juin 2010 - 19:10

Original :

Out of the night that covers me,
Black as the pit from pole to pole,
I thank whatever gods may be
For my unconquerable soul.

In the fell clutch of circumstance
I have not winced nor cried aloud.
Under the bludgeonings of chance
My head is bloody, but unbow'd.

Beyond this place of wrath and tears
Looms but the Horror of the shade,
And yet the menace of the years
Finds and shall find me unafraid.

It matters not how strait the gate,
How charged with punishments the scroll,
I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.


Traduction :

Depuis l'obscurité qui m'envahit,
Noire comme le royaume de l'enfer,
Je remercie les dieux quels qu'ils soient
Pour mon âme indomptable.

Dans l'étreinte féroce des circonstances,
Je n'ai ni bronché ni pleuré
Sous les coups de l'adversité.
Mon esprit est ensanglanté mais inflexible.

Au-delà de ce monde de colère et de larmes,
Ne se profile que l'horreur de la nuit.
Et pourtant face à la grande menace
Je me trouve et je reste sans peur.

Peu importe combien le voyage sera dur,
Et combien la liste des châtiments sera lourde,
Je suis le maître de mon destin,
Je suis le capitaine de mon âme.


Invictus, de William Ernest Henley


Prêt(e)s à vous lancer dans ce défi de traduction ?
(j'ai mis la traduction en français parce que je me doute que nous ne sommes pas tous bilingues, mais c'est plus pertinent de traduire en partant de la langue d'origine du poème).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Invictus, de William Ernest Henley   Mer 2 Juin 2010 - 19:55

(merci pour la traduction bilingue !)


Ex id nocto quod me stehct
Sword kam id haydrig
Danko quenslibt divs
Pro mieno nedomible atmen.

In id gvero strineg iom circumstancen
Ho neter trohst ni crien jahar
Sub ia cutts os duschmania
Mien cap est cruorpayk, bet neclihn.

Trans tod stet om alian ed dakrus
Skeipt tik id Horror ios skadh
Yed id menace iom yars
Trehft ed trehfsiet me aunpaur.

Ne importet kam kaurd sessiet id safer
Kam gwaur sessiet id azaben daftar
Som is mayster mienios meinyun
Som is capitan os mien atmen.

Olivier
http://sambahsa.pbworks.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Manildomin



Messages : 265
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Invictus, de William Ernest Henley   Mer 2 Juin 2010 - 20:27

Peux-tu faire une analyse de ta traduction, mettre un peu de vocabulaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Invictus, de William Ernest Henley   Mer 2 Juin 2010 - 22:00

Ok !

Ex id nocto quod me stehct

"de la nuit qui me couvre"
noct = Lat. nox, Grec. nyx, All. Nacht, Russian nochj... + "o" de la vocalisation euphonique
"(s)te(h)g" : "couvrir"; Lat. "tegere", Grec "stegô", All. decken...; -t : terminaison 3° singulier présent

Sword kam id haydrig

"noir comme le royaume de l'enfer"
"sword" = Lat. "sordidus", All. "schwarz"
"hayd" = Grec "Hadès", russe "Ad"
"rig" = mot germanique (cf. Reich) venant du celtique "regio"

Danko quenslibt divs

"Je remercie n'importe quels dieux (que tu veux)"
Dank: mot germanique fréquent dans plusieurs langues slaves; "o" = terminaison 1° singulier présent.
"quenslibt" = Lat "quolibet", Russ "chto-libo"
"div" = Lat. "divinus", Sanskrit "deva"...

Pro mieno nedomible atmen.


"pour mon indomptable âme"

domeih = "dompter"; Lat. "domere", All. "zähmen", Sansk. "damaya-".....
atmen = Sansk. "atma", Latin "anima"...

In id gvero strineg iom circumstancen

"dans la féroce étreinte des circonstances"

"gver" = Lat. "ferus", Grec "ther-", Russ "zverj"
strineg = Italien "stringere", et "sévère" = "streng" en all., "strogij" en russe.

Ho neter trohst ni crien jahar
"je n'ai ni tressailli ni crié à voie haute"
*tre-" = racine IE signifiant trembler
"jahara" = "annoncer, faire savoir" en arabe

Sub ia cutts os duschmania
"sous les coups de l'adversité"
duschman = mot persan répandu des Balkans à l'Inde

Mien cap est cruorpayk, bet neclihn.
"ma tête est ensanglantée, mais non-baissée"

"cap" = Latin "caput", Angl "head", Grec "kephale", Sansk & Indonésien "kepala"
"cruor" = Latin "sang versé"; racine "krewos" en IE (signifie "chair" en Sambahsa); cf "gore" en anglais
"payk" = racine IE "peig" = "peindre, couleur"
"clihen" = racine IE présente dans "incliner", dans Angl. "lean"


Trans tod stet om alian ed dakrus
"au-delà de cet endroit de courroux et larmes"

"stet" = IE *sta-tis; cf. All "Stätte"
"alian" = "alean" (nostalgie, colère) en roumain; "ellen" (contre) en hongrois
"dakru" = IE "larme"; Grec "dakru", All "Zähre", Angl. "tear", Lat "lacri-ma"

Skeipt tik id Horror ios skadh
"se forme seulement l'horreur de l'ombre"

"skeip" = cf. Angl. "shape"; Roumain "chip" & hongrois "kép" = "image"
"skadh" = Angl. "shade"; Grec "skotos"

Yed id menace iom yars
"cependant la menace des ans"

Trehft ed trehfsiet me aunpaur.
"trouve et trouvera moi sans-peur"

Ne importet kam kaurd sessiet id safer
"n'importe combien dur sera le voyage"

"kaurd" = Angl. "hard", Grec "krat-"
"safer" = Arab "safar", répandu du Hausa au Hindi



Kam gwaur sessiet id azaben daftar
"combien lourd sera la (longue) liste des châtiments"

"gwaur" = Grec "barus", Lat. "gravis", Russe "gruz" = "fardeau"
"azab" = Arabe "'adhab", présent du Hausa au Hindi
"daftar" = mot persan du grec "diphteria" = "parchemin"répandu du bulgare au mongol

Som is mayster mienios meinyun
"je suis le maître de mon destin"

meinyun = japonais "meiun", mandarin "mìng yùn"
Som is capitan os mien atmen.
"je suis le capitaine de mon âme"

Olivier
http://sambahsa.pbworks.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Invictus, de William Ernest Henley   Jeu 3 Juin 2010 - 14:30

Traduction en Elko

Wene doko wigai ri,
Nokna pu loggaro,
Toki eldari
Zaoma Saso ra.

Kara weime ineipa,
Ero ne rima ne lala
Niasa mile.
Saso ra loda bu sejara.

Dute ka telo beila tu lala,
Nuwe risi keilo noka.
Tu, ribe irlido
Ero pewi tu boase maki.

Waaba wade reido gura,
Tu waaba he tulo bera,
Ero riwo pero ra,
Ero riwo saso ra.


Invictus, a William Ernest Henley

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.


Dernière édition par ziecken le Jeu 3 Juin 2010 - 16:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Eliviktan   Jeu 3 Juin 2010 - 16:14

Fran à ψkurentetev qua oψtàg es
Svart kes àt regdat àt vidlivpoçten
eg inhròpen àr divse, quar ar er
Pœr med elimastesandar anyms

Forhoç axtrantetev àr zirkumstyndene
Eg nep subvona nep zhiyma
àr slàgeve àt obvarentetev sub
med men · inematan do elifăltendar. (elifăltendar=inpliable)

Itab æt moṅdev iyren ea lakrymene
nor àt hahraxhaψhat àt noxen dem baqus
ea obgyl bauqev àt reenem obaukev
eg dem vœnd ea staṅ sin qbobev1

Olyg adrates keder àt my mir ere kykh (my=trajet)
Ea keder àt list àr saṅktynene mir ere poar (saṅktynene = sanctions)
eg · àt master med miraukaten
ea't kapitèn med anymen· (et le capitaine...)
(traduction indirecte: cf plus bas)

Cf: mon intervention suivante!

J'ai repéré les verbes (avec leur conjugaison), y compris le verbe être au présent de l'indicatif (·) qui est éludé en aneuvien.

Je dois admettre, en toute franchise et en toute honnêteté que
-j'ai du consulter mon dico pour me remémorer quelques mots
-ou pour en vérifier l'orthographe
-et que certains ne s'y trouvaient pas.
-ce poème a donc enrichi mon vocabulaire (aneuvien). Certains mots ont pu être fabriqués facilement (ob-auk2: plan contre...), d'autres m'ont donné plus de fil à retordre.
Quand j'vous disais qu'l'aneuvien avait encore du ch'min à faire...

1 qb: nouvelle orthographe aneuvienne pour ph: même prononciation: [ɸ] ou [f].
2 On ne confondra pas BAUQ (face) avec OBAUK (menace).


Dernière édition par Anoev le Dim 6 Juin 2010 - 16:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DoubleC65



Messages : 213
Date d'inscription : 08/07/2009
Localisation : Midi-pyrénées

MessageSujet: Invictus en Galum   Jeu 3 Juin 2010 - 20:59

Anglais
Galum
Littéralement
Out of the night that covers me,
Black as the pit from pole to pole,
I thank whatever gods may be
For my unconquerable soul.

In the fell clutch of circumstance
I have not winced nor cried aloud.
Under the bludgeonings of chance
My head is bloody, but unbow'd.

Beyond this place of wrath and tears
Looms but the Horror of the shade,
And yet the menace of the years
Finds and shall find me unafraid.

It matters not how strait the gate,
How charged with punishments the scroll,
I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.
Om' ex' klej wiv' rauesor eso,
Bacajena up' forsog,
Alata-hahil wak' vyon eri
Ud' elo juecles hoymzib.

Om' pronz kriensez tlu' geldil,
Edo juezealyv tae kcoew juenamialt°
Om' flemj paysum,
Elo jiolib flintarena jutae teasar.

Om' ex etre kryost nam pastyd
Nis slaf drefkum palielt,
Tolkep, viaev tersyd
Haryvena tae haryvuna eso uf' lofar.

Wak' vyon logum plexarena,
Wak' vyon corgum jodzarena,
Edo ak' terfur tlu' elo heolsij,
Edo ak' gaepur tlu' elo hoymzib.
Hors de la nuit qui encercle moi
Autant noire que les ténèbres
Merci le groupe des dieux peu importe ce que peut être
Pour mon indomptablement âme.

Au cours de la violente étreinte de l'ensemble des circonstances,
Je ne gémie pas et et de manière très expressive ne pleure pas.
À travers les coups des occasions ("occasionnement" coups),
Ma tête (spirituel) est ensanglantée mais droite.

Hors de ce colérique et triste monde
Uniquement ombrement horreur existe,
Pourtant, temporellement menace
Trouve et trouvera moi de manière sans peur.

Peu importe que le voyage soit dur,
Peu importe que les punitions soient nombreuses,
Je (suis) le maître de mon destin,
Je (suis) le capitaine de mon âme.
Moi qui voulait justement me traduire quelque chose en Galum ^^
En plus, ça m'a permis de mieux voir quels suffixes servent et quels autres servent un peu moins (parmi ce que j'ai rajouter dernièrement sans jamais avoir vraiment eu l'occasion de les pratiquer....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conlangalum.forumactif.org/forum.htm
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Aïe-aïe!   Jeu 3 Juin 2010 - 22:45

Pour ma traduction en aneuvien, j'étais parti du texte déjà traduit en français (chose à ne pas faire, mais mes connaissances en anglais sont, on va dire, plutôt basiques).

Quèqu'temps plus tard: main'nant; par curiosité, je lis le exte original, et c'est là que j'me rends compte que ma traduction en a pris un vieux coup question fidélité!

Ainsi, pour le premier vers, on a (pour les autres, j'repass'rai!): Out of the night that covers me...

évidemment, ça donne, en aneuvien:

Ùs àt noxev qua kove es
ce qui est quand même nettement différent de
Citation :
Fran à ψkurentetev qua oψtàg es

C'est là, entre autres, qu'on se rend compte que des traductions en chaîne peuvent donner des résultats plutôt inattendus! J'ai encore le souvenir d'une anecdote concernant ce genre de traduction, avec retour vers la langue du texte original. Lequel texte était devenu méconnaissable. Un peu dans le style

Citation :
L'esprit est fort mais la chair est faible.
Embarassed pig rabbit scratch Wink Sad What a Face Suspect Basketball
L'eau-de-vie est bonne, mais la viande est putride.

Y a des fois: affraid affraid
Y a pas à dire, j'manie mieux l'français qu'l'anglais! Main'nant vous en avez la preuve!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Invictus, de William Ernest Henley   Ven 4 Juin 2010 - 15:39

C'est quand même dommage d'avoir barré tout un texte pour ça... Rolling Eyes

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16238
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Invictus, de William Ernest Henley   Ven 4 Juin 2010 - 16:40

Nemszev a écrit:
C'est quand même dommage d'avoir barré tout un texte pour ça... Rolling Eyes

J'peux toujours le "débarrer" grâce à l'édition, mais comme la traduction n'est pas exacte...

Ça peux toujours donner quèqu'renseignements sur la traduction de certains mots et de certaines tournures (depuis le français); mais ça ne saurait être la bonne traduction du poème de William Ernest Henley.

J'ai une idée Idea !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Invictus, de William Ernest Henley   Ven 6 Déc 2013 - 15:32

Comme c'était le poème préféré de Nelson Mandela, je viens d'essayer de l'adapter en latin :

In his profundis jaceo
unde mundum non jam audio.
Deos de animâ laudo
per quam invictus maneo.

Quanquam crudeliter premor,
non gemo, nec unquam fleo.
Me utantur sicut reo,
frangi possum, sed non flector.

Ultra istum irae locum,
horror tenebrarum latet.
Tametsi senectus patet,
hanc semper habeo jocum.

In me adest nullus pavor,
ante angustias non tremo.
Fatum meum summo rego,
animae sum imperator.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Silvano



Messages : 11678
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Invictus, de William Ernest Henley   Ven 6 Déc 2013 - 19:37

Olivier Simon a écrit:
Comme c'était le poème préféré de Nelson Mandela, je viens d'essayer de l'adapter en latin :
Et ça rime ! As-tu respecté une métrique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Invictus, de William Ernest Henley   Ven 6 Déc 2013 - 20:25

Silvano a écrit:
Olivier Simon a écrit:
Comme c'était le poème préféré de Nelson Mandela, je viens d'essayer de l'adapter en latin :
Et ça rime ! As-tu respecté une métrique?
J'ai essayé de respecter le nombre de pieds (huit) dans chaque vers et bien entendu la rime suivant l'accentuation.
La prononciation est reconstituée. Certains prononcent "io" comme deux syllabes, j'ai préféré le réduire à une seule, sinon je trouve que ça sonne "exagéré".

Bien sûr, ce n'est pas du vers antique (où la rime était souvent absente) mais ça correspond plus à ce à quoi nous sommes habitués.
Si par exemple j'avais utilisé un vers sapphique (cf. ce que j'avais expliqué sur le PIE, personne ne se rendrait compte que c'est de la poésie).
En revanche, une personne connaît un peu d'italien ou d'espagnol voit bien que mon texte est rimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
SATIGNAC



Messages : 844
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Invictus, de William Ernest Henley   Sam 7 Déc 2013 - 1:58

Olivier Simon a écrit:
Comme c'était le poème préféré de Nelson Mandela, je viens d'essayer de l'adapter en latin :

In his profundis jaceo
unde mundum non jam audio.
Deos de animâ laudo
per quam invictus maneo.

Quanquam crudeliter premor,
non gemo, nec unquam fleo.
Me utantur sicut reo,
frangi possum, sed non flector.

Ultra istum irae locum,
horror tenebrarum latet.
Tametsi senectus patet,
hanc semper habeo jocum.

In me adest nullus pavor,
ante angustias non tremo.
Fatum meum summo rego,
animae sum imperator.
Beau travail! À croire que c'est ce poème-ci qui aurait pu servir de matrice au poème anglais "original" ! C'est une vrai traduction- réécriture ! Il ne manque plus qu'une version en xhosa*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3844
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Invictus, de William Ernest Henley   Sam 7 Déc 2013 - 9:27

Tibi gratias ago, o Satiniace !

(eheu, xhosice loqui non possum....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Invictus, de William Ernest Henley   Sam 7 Déc 2013 - 14:22

Invicte (traduit en lingue simple)

En le nocte ci covri mi
Negre inferne insondable,
Mi da grasies al deos ci  
Av fat mi alme indomable.

En l'apretar del sircunstansie,
Mi no lamenta ne di "alte!"
Ma sub le colpes del eransie
Mi teste sangrante es alte.

Mi vide sol le noct' orible,
Ala del coler e del plor,  
Ma ja le menase terible
Encontra mi ca sen pavor.

No importa le dur camin,
Ne cuante va pezar mi carme,
Mi es mestre de mi destin,  
Mi es capitan de mi alme.


Dernière édition par Patrick Chevin le Dim 8 Déc 2013 - 3:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SATIGNAC



Messages : 844
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Invictus, de William Ernest Henley   Dim 8 Déc 2013 - 2:03

Manildomin a écrit:
Original :

Out of the night that covers me,
   Black as the pit from pole to pole,
I thank whatever gods may be
   For my unconquerable soul.

In the fell clutch of circumstance
   I have not winced nor cried aloud.
Under the bludgeonings of chance
   My head is bloody, but unbow'd.

Beyond this place of wrath and tears
   Looms but the Horror of the shade,
And yet the menace of the years
   Finds and shall find me unafraid.

It matters not how strait the gate,
   How charged with punishments the scroll,
I am the master of my fate:
   I am the captain of my soul.


Traduction :

Depuis l'obscurité qui m'envahit,
Noire comme le royaume de l'enfer,
Je remercie les dieux quels qu'ils soient
Pour mon âme indomptable.

Dans l'étreinte féroce des circonstances,
Je n'ai ni bronché ni pleuré
Sous les coups de l'adversité.
Mon esprit est ensanglanté mais inflexible.

Au-delà de ce monde de colère et de larmes,
Ne se profile que l'horreur de la nuit.
Et pourtant face à la grande menace
Je me trouve et je reste sans peur.

Peu importe combien le voyage sera dur,
Et combien la liste des châtiments sera lourde,
Je suis le maître de mon destin,
Je suis le capitaine de mon âme.


Invictus, de William Ernest Henley


Prêt(e)s à vous lancer dans ce défi de traduction ?
(j'ai mis la traduction en français parce que je me doute que nous ne sommes pas tous bilingues, mais c'est plus pertinent de traduire en partant de la langue d'origine du poème).
AENVINÇY

Estre nottã hia ouprešen
atrae tauqve imë gehen,
diuvitaes qvaysbaes Regra3eymic'h
qvias aenfeilendë Mœniusn cverã'më
I çircofaçentis sæuvais ei srittais
Adwant Clamæ, nin Pèoï
 Horis werbrains ei mehoris fereins
Çeusanceio spiry nisem Floio
Tras orbuç' visë irastau cei dacrus
Imagnar isola atrita horhitiona
Tanni fron perenie adminatia
Enunï ac enunài 'nqeni timvrastif
Aençeàloio vey'stvera qvan ubreuva
ac asdiera seripœn3ia qvã grauva,
Crï dome mœrau'mau
Crï nevarx anmau'mau

J'ai essayé, moi aussi, de coller à la langue d'origine ( et non pas de surtraduire après la version française [pourtant remarquable de notre collègue]) et d'"essorer" mes racines méhiennes , en tentant des assonnances aventureuses. Cela donne des idées de création de poésie originale dans la con-lang mais c'est pas gagné !


La vie de l'auteur est passionnante, c'est un "challenge" de malade menacé de mort qui a inspiré
ce chef d'oeuvre, qui en raison de sa "fortune" morale sud africaine, fait office , en cette semaine de deuil international, d 'ôde universelle ... Nos "travaux de traduction" poétique ,c'est pas gagné d'emblée font figure d 'hommage de "philologues" à ce qui relève de plus haut "eçelsino" comme on dirai en méhien , ils doivent en discuter pas mal au café...

 


Dernière édition par SATIGNAC le Lun 9 Déc 2013 - 12:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Invictus, de William Ernest Henley   Dim 8 Déc 2013 - 4:50

Traduction en Sáever commun :

Pë lZaji hYéo'pã këe
'Xë hZëi baypi 'paérda valu bru lokme vLokme
Wë hKëe hhíuvjã 'pYaéwte dkëhebo
vamu yáewke lkëe gobollah

Të vDulla fotba lDkëhaéha
gKëe g'Xodã wu gHartgãl
'Xë 'plBolëgma Wumu
lezke lKëe dalte levu golae'x'xer

Wë yimu yimu xVova lYomfta l'pMewsa
buzmxã daku hZajiy lJaétzah
Pë jayu sWulma 'plKuli
jvGusã jrGusã goxeheye këer

'Xë jLãwãlmo wu mitta lLemmxa
wu viúdmxer lLorómxah
Të lWunmukëe weyjo
lYáewkekëe ledjov

Je me rapproche également le plus possible du texte original, mais bien sûr les expressions ne sont pas transposables

Je présente très bientôt cette langue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Invictus, de William Ernest Henley   Aujourd'hui à 6:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Invictus, de William Ernest Henley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Invictus, de William Ernest Henley
» SPARRE (de) (Louis-Ernest-Joseph) Général de division
» La « lunatic fringe » William Cooper le mythomane
» gaz d'éclairage William Murdock
» La théorie de William-Guy Carr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Traductions et multimédia-
Sauter vers: