L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La langue auxiliaire idéale pour vous?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

La langue auxiliaire idéale pour vous?
langue a priori
17%
 17% [ 9 ]
mélange de langues existantes
10%
 10% [ 5 ]
langue naturelle simplifiée
8%
 8% [ 4 ]
langue naturelle "centrale"
6%
 6% [ 3 ]
se basant sur l'étymologie
17%
 17% [ 9 ]
se basant sur la logique
17%
 17% [ 9 ]
s'axant sur la simplicité
25%
 25% [ 13 ]
Total des votes : 52
 

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Dim 31 Oct 2010 - 15:11

Citation :
En effet, il n'y a pas qu'une logique, mais certaines choses sont quand même d'une logique universelle.
La logique est-elle universelle ?
A mon sens elle varie d'une culture à l'autre, et peut donc encore varier dans une même langue lorsque celle-ci est un mode d'expression multiculturelle. Si l'on déplace la question des langues, diverses et variées, vers une question de logique, on risque de s'enliser dans des problèmes encore plus touffus.

Les qualités essentielles d'une langue auxiliaire sont à la fois son expressivité et sa cohérence. L'expressivité qui lui donne une certaine souplesse pour exprimer tous les modes de pensée, y compris la logique (base de la rhétorique) Wink , et la cohérence qui lui donne aussi une certaine simplicité, à l'opposé d'un simplisme certain, que l'on retrouve dans des langues (construites ?) se réduisant à une juxtaposition de racines et de mots hétéroclites, choisis plus ou moins au hasard ou selon les préférences de leurs auteurs.

Je rappelle que nous discutons ici de langues auxiliaires et pas de langues idéales ou imaginaires (idéolangues). L'observation des langues naturelles existantes permet de noter ce qui fonctionne réellement, ce dont nous avons besoin actuellement pour nous exprimer, et pas toujours avec logique, heureusement d'ailleurs. Pour cela il y a le langage mathématique ou le langage informatique, tous deux utiles mais réducteurs pour les besoins de leur emploi.
Revenir en haut Aller en bas
Urko



Messages : 485
Date d'inscription : 19/12/2009
Localisation : france-centre

MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Dim 31 Oct 2010 - 21:26

Patrick Chevin av skriven
Citation :
J'aime beaucoup "av skriven"... Si c'était "av skrivet", ça ressemblerait fort au "gallik", un mélange de français et de breton, que j'ai concocté un jour pour rire...
Oui, au fait, pourquoi pas av skrivet ? On a reconstitué 2 formes de "participes passés" en Proto-Indo-Européen: les PP en -to* et les PP en - no*. Les premiers ont donné les PP romans comme -atus, -ato, -ado … et germaniques comme -ed (worked), -t, -et (gehabt, gearbeitet), -at, -it (arbetat, kommit), -et aussi en breton, d'ailleurs "Me zo ganet…"

-no* a donné les PP des verbes forts et irréguliers germaniques taken, given, written… genommen, geschrieben, gegeben… genomen, geschreven, gegeven, ainsi que les PP des langues slaves en -en(ny), -an(ny) ([jenen], rasveden, pečen, [kupen], zlomený, pečený, rozvedený…)

Bien que -et semble plus répandu que -en, il pose un problème d'euphonie lorsqu'il est utilisé comme épithète et placé devant le nom:
Un opren dor, u kluzen fent fent coule mieux que Un opret dor, u kluzet fent (une porte ouverte, une fenêtre fermée)

Uropi - utopie:
Le rapprochement est facile et ne fonctionne que pour des français (et encore, ceux qui n'ont aucune idée de la prononciation: "ouROpi"). Ceux qui disent "utopia" - et ils sont nombreux - n'y verront aucun rapport.
Un autre rapprochement, plus intéressant, est avec le mot Maori "Uropi" = Europe.

Ceci dit, il me semble qu'on a plus que jamais besoin d'utopies, si nous voulons sauver la planète et l'humanité, quand on voit où nous a mené le soit-disant "réalisme" qui n'est en fait que "l'utopie du marché tout-puissant".

Citation :
l'allusion à l'Europe n'est pas une bonne idée, car les principales langues europénnes ne se limitent plus au vieux continent et c'est bien d'une langue mondiale que l'on a besoin...
Tout à fait d'accord, d'ailleurs, lorsque l'on considère que + de la moitié de la population mondiale parle une langue indo-européenne (pour des raisons X ou Y, peu importe), ça ne me semble pas tout à fait aberrant de construire une langue commune, internationale, mondiale même sur les racines indo-européennes communes. Ce que fait l'Uropi.

Ne sombrons pas non plus dans un anti-européanisme primaire - Je sais, c'est la mode depuis George W Bush… Mais l'Europe a le mérite d'avoir construit pacifiquement une structure censée unir les hommes (même si certains veulent la réduire à sa dimension de "marché unique"), ce que n'ont réussi à faire ni l'Union Africaine, ni la Ligue Arabe, ni les pays asiatiques, ni l'Amérique latine…

Et cette "Union Européenne" de + de 27 langues a un besoin réel de langue commune: ce n'est donc pas si utopique que ça… Pour l'instant, toutes les initiatives à l'échelle mondiale se soldent par des échecs: qu'il s'agisse du maintien de la paix ou de la lutte contre le réchauffement climatique, la montagne accouche toujours d'une souris…

Alors pourquoi ne pas commencer à une plus petite échelle, et faire tache d'huile… Je précise, qu'il ne s'agit en aucun cas de "nationalisme" européen (l'Europe n'est pas une nation, mais au moins 30).

Citation :
!), je ne vois pas de possibilité pour une langue construite de se convertir en langue de masse. L'espéranto est là pour monter les limites d'une telle entreprise.
Sauf peut-être si cette langue est plus simple que l'anglais et beaucoup plus facile à prononcer par la majorité des peuples (ce qui n'est pas le cas de l'espéranto)…, et aussi si l'on considère que "l'American way of life", véhiculé par l'anglais soi-disant international (en fait le globish) n'est peut-être pas très bon pour l'ensemble de la planète…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urko



Messages : 485
Date d'inscription : 19/12/2009
Localisation : france-centre

MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Dim 31 Oct 2010 - 22:02

Anoev av skriven
Citation :
Pourquoi appelle-t-on "chat" un petit animal poilu aux oreilles pointues et faisant "miaou"? À cause des latins qui l'appelaient "cattus"? Mais d'ou vient cattus? etc? Bref, on n'en finit pas.
Le latin "cattus" vient probablement d'une langue Africaine (l'égyptien, le nubien et le berbère ont des mots semblables). Mais ce n'est pas cela l'important: c'est que l'on dise en italien gatto, esp, por gato, occit cat, catal gat, fr chat, ang cat, al Katze, neer kat, sué, nor katt, da kat, rus кот, кошка “kot, kochka”, tch kočka, pol kot, let, kakis, lit katinas, katė, gaul cattos, virl catt, gael cat, gal cath, bret kazh, gr moderne γατα “gata”, arm gadou, basq katu

Il s'agit donc là d'un mot commun, alors que le chinois māo, le japonais neko, le perse gorba, le hindi billī ou le wolof muus ne dépassent pas la frontière d'une seule langue.

Le mot Uropi kat est donc un terme déjà international qui se rapproche en outre du turc kedi, de l'indonésien kucing et du finnois kissa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urko



Messages : 485
Date d'inscription : 19/12/2009
Localisation : france-centre

MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Dim 31 Oct 2010 - 22:18

Camthalion av skriven
Citation :
-On devrait mettre un genre "animé" qui rassemblerait tous les animaux, les insectes, etc... sauf les humains (là il y a les problème des coraux, mais comme ce n'est pas très animé on pourrait le mettre dans inanimé) et qui rassemblerait indifféremment masculin et féminin.
-Un genre Masculin Animé
-Un genre féminin Animé
-Genre Humain neutre (avec tout ce qui concerne à la fois homme et femme)
-Genre Humain Féminin
-Genre Humain Masculin
-Genre inanimé (pour tout ce qui est cailloux, plante, etc...)
-Troisième genre (j'ai pas d'autre nom...) pour tout ce qui est valeurs non physiques, idées etc...

Alors, même si le genre peut être facilement supprimé, il existe d'autres exemples :
Le nombre :
-Singulier : Pour un seul
-Pluriel : pour plusieurs singuliers
-Partitif : Pour une partie d'un tout
-Singulatif : pour un parmi un tout
-Indénombrable ou incomptable : pour le tout

Après il y a d'autres solutions, mais je pense qu'en multipliant les caractéristiques et en les classifiant, chaque personne devrait trouver sans peine l'endroit où un mot se classe.

Pour la grammaire c'est plus compliqué. Je pense qu'il faut supprimer complétement les voix (par exemple) Et noter : Actant, Passif, Verbe, complément d'attribution... etc... (après le moyen peut changer)

Alors après il y a le problème des verbes d'état qui ne sont pas des verbes, des verbes intransitif qui embêtent bien le monde, car ils sont très subjectifs. Là on pourrait décréter que tous les verbes sont transitifs. On transformerait Aller par exemple en Sujet + complément de but + CC (qui permettrait la différence entre marcher, courir, etc...) Et les verbes d'état par une préposition : Mot + préposition + attribut.
Ouh là, là… N'en jetez plus la cour est pleine ! Ça me rappelle le finnois avec ses 18 cas dont l'allatif, l'adessif, l'illatif, l'inessif, l'élatif, l'essif, le translatif, le comitatif, l'abessif, l'instructif, le prolatif… et j'en oublie !!!

Aujourd'hui l'homo sapiens erectus simplex arrive, dans le meilleurs des cas, à baragouiner quelques mots d'anglais compréhensibles. Alors, s'il y a une chose dont je suis plus que convaincu, c'est que pour qu'une langue auxiliaire internationale ait une toute petite chance, elle devra obligatoirement être plus simple que l'anglais. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3846
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Dim 31 Oct 2010 - 22:36

[quote="Urko"]Patrick Chevin av skriven
Citation :
J'aime beaucoup "av skriven"... Si c'était "av skrivet", ça ressemblerait fort au "gallik", un mélange de français et de breton, que j'ai concocté un jour pour rireOui, au fait, pourquoi pas av skrivet ? On a reconstitué 2 formes de "participes passés" en Proto-Indo-Européen: les PP en -to* et les PP en - no*. Les premiers ont donné les PP romans comme -atus, -ato, -ado … et germaniques comme -ed (worked), -t, -et (gehabt, gearbeitet), -at, -it (arbetat, kommit), -et aussi en breton, d'ailleurs "Me zo ganet…"

-no* a donné les PP des verbes forts et irréguliers germaniques taken, given, written… genommen, geschrieben, gegeben… genomen, geschreven, gegeven, ainsi que les PP des langues slaves en -en(ny), -an(ny) ([jenen], rasveden, pečen, [kupen], zlomený, pečený, rozvedený…)

Bien que -et semble plus répandu que -en, il pose un problème d'euphonie lorsqu'il est utilisé comme épithète et placé devant le nom:
Un opren dor, u kluzen fent fent coule mieux que Un opret dor, u kluzet fent (une porte ouverte, une fenêtre fermée)

Bun dia Urko !

En effet, il semble que *no & *to étaient interchangeables en Indo-Européen. En sambahsa, on peut utiliser les deux et dire "hat script" ou "hat scriben".

Olivier
http://sambahsa.pbworks.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Lun 1 Nov 2010 - 0:49

En fait, je pense que nous sommes dans une situation étrange.

D'une part, on dit que les gens veulent des langues simples et montrent l'anglais et disent que l'orthographe française est trop compliquée. Mais en même temps, ils veulent de la précision.

Et en fait je pense que les petits chinois trouvent l'Anglais aussi dur (avec ses conjugaisons qui ont je ne sais pas combien d'auxiliaire) que le français. Donc c'est très subjectif.

Moi je fais le pari de la complexité précise sur la simplicité facile.

Mais bon, personne ne peut savoir ce qui se passera, et après tout dépend de ce que l'on veut obtenir. Par exemple, faire de la politique avec une langue simple est plus dur, car elle permet moins de figures de styles, la rhétorique est moins développée (au niveau de la grammaire, quoique tout peut se faire, même si on se retrouve coincé avec les images et les figures qui dépendent des langues, etc...).

Ceci m'amène à penser que même si la langue est simple, elle finira toujours par se complexifier. Et ça ne sera pas forcément contrôlé, on observerait peut être une explosion en dialecte. C'est pour ça que compliqué tout de suite, pour moi ça va.

Enfin, je pense ça mais je peux me tromper, il est impossible de prédire l'avenir ! (mais on peut essayer de deviner)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Lun 1 Nov 2010 - 20:28

En effet, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
C'était la devise des Shadoks, je pense. Ils avaient cependant une langue ultra-simpliste se résumant à quatre syllabes mais capable d'exprimer des pensées très profondes Laughing
Je plaisante ... Wink

Néanmoins si l'on considère l'état actuel des langues on pourrait penser que la tendance est à toujours plus de simplification ... dans l'expression, ce qui n'empêche pas l'évolution des idées et des modes de pensée.

Notre Monde est toujours et encore, heureusement, multilingue et multiculturel. Et l'accès à cette diversité, nécessaire et enrichissante, peut être facilité par l'utilisation d'une langue auxiliaire simple et neutre dont l'objectif n'est pas de se substituer aux autres langues, mais plutôt de les accompagner, comme une sorte de lien familier et amical entre les peuples .

Smile

Revenir en haut Aller en bas
Vilko
Modérateur


Messages : 2508
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Lun 1 Nov 2010 - 22:09

Babel a écrit:
Notre Monde est toujours et encore, heureusement, multilingue et multiculturel. Et l'accès à cette diversité, nécessaire et enrichissante, peut être facilité par l'utilisation d'une langue auxiliaire simple et neutre dont l'objectif n'est pas de se substituer aux autres langues, mais plutôt de les accompagner, comme une sorte de lien familier et amical entre les peuples .
On peut penser exactement l'inverse :

Notre Monde est toujours et encore, malheureusement, multilingue et multiculturel. Dans la Bible, on appelle cela la malédiction de Babel (1). Et le remède à cette multiplicité, inutile et appauvrissante, peut être facilité par l'utilisation d'une langue dominante riche et liée à une culture élevée dont l'objectif n'est pas d'accompagner les autres langues, mais plutôt de se substituer à elles, comme une sorte de monnaie d'échange linguistique solide et fiable entre les peuples, une pièce d'or à l'effigie du souverain qui remplace les pauvres piécettes de cuivre des villageois.

Je plaisante bien sûr ! Je ne pense pas vraiment ça ! Very Happy



(1) Ça ne s'invente pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Urko



Messages : 485
Date d'inscription : 19/12/2009
Localisation : france-centre

MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Lun 1 Nov 2010 - 22:28

Camthalion av skriven
Citation :
D'une part, on dit que les gens veulent des langues simples et montrent l'anglais et disent que l'orthographe française est trop compliquée. Mais en même temps, ils veulent de la précision.

Et en fait je pense que les petits chinois trouvent l'Anglais aussi dur (avec ses conjugaisons qui ont je ne sais pas combien d'auxiliaire) que le français. Donc c'est très subjectif.
Je pense qu'il ne faut pas exagérer tout de même.
Dire que la prononciation et l'orthographe de l'anglais sont plus complexes que celles du français, je suis d'accord.

Dire que la grammaire anglaise est aussi complexe que la grammaire française, là je ne te suis plus.
Par ex. 5 ou 6 formes verbales différentes (fr) pour les 6 (ou 7) personnes c'est objectivement plus compliqué que deux formes (work / works) ou qu'une forme (worked) ou qu'un verbe qui ne change jamais avec la personne comme en chinois ou en Uropi:

CH: wŏ xué, nĭ xué, tā xué, wŏmen xué, nĭmen xué, tāmen xué = UR i stud, tu stud, he/ce stud, nu stud, vu stud, lu stud (étudier au présent)

Des participes (passés et présents) qui s'accordent en genre et en nombre, c'est plus complexe que des participes invariables comme en anglais ou en Uropi: allé, allée, allés, allées = gone en anglais & iten en Uropi.

L'anglais n'a pas beaucoup plus d'auxiliaires que le français (un ou deux, peut-être)
will (futur, mais nous avons aller: je vais te dire), would au conditionnel OK, mais il en a un de moins au passé composé / present perfect (pas d'auxiliaire être).

Ces auxiliaires ne sont pas compliqués pour des petits Chinois qui eux ajoutent des particules aux verbes pour former les temps et les aspects (particule ou auxiliaire invariable, c'est du pareil au même).

Là où je te suis, c'est sur l'emploi de l'auxiliaire do pour les formes interrogatives et négatives, mais l'Uropi les construit comme en français (châtié: veux-tu ? et non est-ce que tu veux ? un peu compliqué, tu ne trouves pas ?) ou en allemand:

Vol tu ? = Veux-tu ? = Willst du ?; I vol ne = je ne veux pas = ich will nicht .

On peut donc dire que la grammaire Uropi est encore + simple que la grammaire anglaise.

Citation :
Moi je fais le pari de la complexité précise sur la simplicité facile.
Et la simplicité précise qu'en fais-tu ?
La précision ne vient pas de la complexité grammaticale, mais de la richesse lexicale. Une grammaire très simple avec un lexique très riche voilà la solution.
Pourquoi ?
Parce que, quel que soit le niveau de langue du locuteur et quelle que soit la simplicité du message, on a besoin d'utiliser la grammaire; on ne peut pas s'en passer:
Est-ce que tu veux une pomme ? on ne peut pas dire Toi vouloir pomme ? En Uropi, presque: Vol tu un apel ? (évidemment ce n'est pas tu vol apel ?)

En revanche on peut très bien avoir un lexique limité ou très riche (800 mots pour la vie courante, 2000 pour les tragédies de Corneille, 5000, 10000 ou plus).

Par ailleurs, quand on regarde par la fenêtre, on dit en français: il pleut, c'est très simple = Uropi:je liuv; en anglais, on ne peut pas: il faut dire It's raining (action en cours), c'est plus compliqué, je te l'accorde. En Uropi, il existe aussi une forme durative pour insister sur la durée; on peut l'employer, mais on n'est pas obligé:

Par ex: Je se liuvan dod tri hore = il pleut (est pleuvant) depuis 3 heures
comme en espagnol: Está lloviendo ou en italien: Sta piovendo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urko



Messages : 485
Date d'inscription : 19/12/2009
Localisation : france-centre

MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Lun 1 Nov 2010 - 22:31

Vilko av skriven
Citation :
Notre Monde est toujours et encore, malheureusement, multilingue et multiculturel. Dans la Bible, on appelle cela la malédiction de Babel
Pourquoi malheureusement? Notre diversité linguistique et culturelle, comme la biodiversité, c'est notre seule richesse quand on a pas les milliards de Bill Gates.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urko



Messages : 485
Date d'inscription : 19/12/2009
Localisation : france-centre

MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Lun 1 Nov 2010 - 22:35

Bun dia Olivier,

Tu av skriven

Citation :
En effet, il semble que *no & *to étaient interchangeables en Indo-Européen. En sambahsa, on peut utiliser les deux et dire "hat script" ou "hat scriben".
J'aime bien hat script ET/OU hat scriben, mais pourquoi les DEUX ? Ça complique inutilement les choses, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2508
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Lun 1 Nov 2010 - 22:50

Urko a écrit:
Vilko av skriven
Citation :
Notre Monde est toujours et encore, malheureusement, multilingue et multiculturel. Dans la Bible, on appelle cela la malédiction de Babel
Pourquoi malheureusement? Notre diversité linguistique et culturelle, comme la biodiversité, c'est notre seule richesse quand on a pas les milliards de Bill Gates.
Je plaisantais (comme je l'ai écrit après le texte, pour éviter toute confusion). Je me suis amusé à reprendre le texte de Babel en en inversant le sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Olivier Simon



Messages : 3846
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Lun 1 Nov 2010 - 23:47

Urko a écrit:
Bun dia Olivier,

Tu av skriven

Citation :
En effet, il semble que *no & *to étaient interchangeables en Indo-Européen. En sambahsa, on peut utiliser les deux et dire "hat script" ou "hat scriben".
J'aime bien hat script ET/OU hat scriben, mais pourquoi les DEUX ? Ça complique inutilement les choses, non ?

Bun vespen Urko !

Mais.... Pourquoi inutilement? Notre diversité lexicale et dérivationnelle, comme la biodiversité, c'est notre seule richesse quand on a pas les milliards de Bill Gates. scratch

Vous le savez, les langues slaves et germaniques admettent toutes "-t" ou "-en" selon des critères compliqués. Simplement, en sambahsa, on est libre. Ce "-en" supplémentaire n'ajoute pas de difficulté majeure et permet un choix pour des raisons d'euphonie par exemple.

Olivier
http://sambahsa.pbworks.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Urko



Messages : 485
Date d'inscription : 19/12/2009
Localisation : france-centre

MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Mar 2 Nov 2010 - 14:01

Bun morna Olivier

Pourquoi inutilement ?

J'aime beaucoup la souplesse qui permet l'euphonie.
Mais je me souviens aussi de mes cours de linguistique au temps de ma jeunesse folle où j'avais appris le principe d'économie que j'ai retrouvé dans le Précis d'Interlinguistique de M.Monnerot-Dumaine où il est dit, par exemple, quelque part (je n'ai pas retrouvé le passage) qu'un mot ne doit pas comporter une lettre de plus qu'il n'est nécessaire pour exprimer la pensée.

Je cite Petro Stoyan:
"On a oublié aussi le principe d'économie: un son ⇄ une lettre, et on a accepté les digrammes. Je proposerai par exemple que le son tch soit rendu par une seule lettre, le ç, le son dj par 5 renversé, le son dz par 2 renversé, etc…" in MMD.

Sans aller jusque là, on peut dire que deux formes pour le PP (participe passé et non Partido Popular), ce n'est pas très économique.
On a critiqué l'Uropi pour ses deux formes de noms (terminés par une consonne ou un -a) qui ne se réduisent pas au masculin/féminin, mais qui sont nécessaires justement pour cela (M/F). D'autres, parallèlement proposent quatre formes de noms: nom générique, masculin, féminin, neutre, là ça se complique et ce n'est plus économique du tout.

On est toujours sur la corde raide entre trop et pas assez, et moi je pense aux apprenants (mes propres élèves entre autres) qui ont parfois d'énormes difficultés pour appréhender des choses qui me paraissent à moi d'une étonnante limpidité.

Ce qui nous amène à une question de fond: faut il créer une auxilangue pour une petite élite , un petit cénacle ? Moi, bien entendu, je pense que non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urko



Messages : 485
Date d'inscription : 19/12/2009
Localisation : france-centre

MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Mar 2 Nov 2010 - 14:02

Vilko

OK ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon



Messages : 3846
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Mar 2 Nov 2010 - 15:05

Bun middià Urko !

Je vous ai expliqué les raisons étymologiques - que vous connaissez aussi bien que moi - qui ne permettent pas de trancher véritablement en faveur de l'un ou de l'autre. Ce choix n'a rien d'extrêmement difficile. La difficulté vient vraiment des règles d'attribution dans les langues nationales. En allemand, "en" pour verbes forts sauf exceptions.... Il y a mieux, le luxembourgeois avec les forts en "en", sans rien du tout ou avec "t" qui peut prendre un "en" durant la déclinaison !
Ex: "schwätzen" = "parler", "geschwatt" = "parlé", mais "e geschwattent Dialekt" = "un dialecte parlé" !
Quant au russe, j'ai carrément oublié les règles d'attribution.
En sambahsa, aucune règle d'attribution pour encombrer l'esprit... Certes c'est "1" élément en plus à mémoriser... A ce compte-là, je peux vous dire que l'article dans les auxlangs (ex: uropi) est une complexité inutile puisque certaines langues s'en passent bien.
C'est ce que pensait au début un Chinois qui m'en parlait hier soir: http://jasminchrysant.blogspot.com/2010/11/back-to-cosmoglotta.html
Finalement, avec lucidité, il s'est rendu compte qu'il était préférable pour lui de garder l'article en Occidental, langue artificielle simple et naturelle qui lui permet de mieux maîtriser les langues romanes.

Olivier
http://sambahsa.pbworks.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Mar 2 Nov 2010 - 19:44

Vilko a écrit:

On peut penser exactement l'inverse :

Notre Monde est toujours et encore, malheureusement, multilingue et multiculturel. Dans la Bible, on appelle cela la malédiction de Babel (1). Et le remède à cette multiplicité, inutile et appauvrissante, peut être facilité par l'utilisation d'une langue dominante riche et liée à une culture élevée dont l'objectif n'est pas d'accompagner les autres langues, mais plutôt de se substituer à elles, comme une sorte de monnaie d'échange linguistique solide et fiable entre les peuples, une pièce d'or à l'effigie du souverain qui remplace les pauvres piécettes de cuivre des villageois.

Je plaisante bien sûr ! Je ne pense pas vraiment ça ! Very Happy


(1) Ça ne s'invente pas !
Ça me rassure Smile

C'est d'ailleurs en partie pour cette raison que j'ai choisi ce pseudo ( du grec ψευδής "mensonge, faux") Wink
L'ambiguïté du symbole me plait beaucoup. Loin de vouloir combattre Babel, à l'instar des adeptes de certaines langues auxiliaires, je suis plutôt méfiant et réticent à l'égard de la pensée unique, de la langue unique dans un monde unique, et même d'un dieu unique ou d'un dieu tout court d'ailleurs (mais cela ne regarde que moi)...

Je préfère respecter et apprécier la diversité des pensées et des expressions, comprendre et accepter les différences tout en pointant les convergences, l'unique dans le divers. C'est ma façon de voir et de comprendre l'universel Very Happy

A mon avis une langue auxiliaire devrait aider à ça ... juste une aide qui s'adapte et évolue selon les besoins, et pas un combat ou une solution finale et réductrice.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Le petit plus   Sam 24 Sep 2011 - 0:33

silent 


Dernière édition par lsd le Dim 7 Juil 2013 - 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Sam 24 Sep 2011 - 0:52

À supposer qu'on en trouve un, je ne pense pas que ce soit une bonne idée. Le succès des langues citées ne me paraît pas aller dans le sens de l'adoption d'une LAI. Je dirais même qu'au lieu d'un petit plus elles présenteraient plutôt un grand moins...

Je préfére m'en tenir aux qualités intrinsèques de la langue... Une langue qui apporte vraiment un plus par rapport à l'existant sera forcément utilisée par un petit groupe et finira par faire tache d'huile... Actuellement, la langue qui ce rapproche le plus de cette optique et la LFN, même si je lui trouve des insuffisances...


Dernière édition par Patrick Chevin le Sam 24 Sep 2011 - 1:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Sam 24 Sep 2011 - 1:01

lsd a écrit:
- A votre avis quels sont les avantages (et les inconvénients) de votre préférée Question

À mon avis (subjectif)
Atouts:
-une conjugaison complète, mais simple
-une grammaire des genres la plus équilibrée possible (malgré quelques menues disparités, à cause de certains à-postériori)
-un système de déclinaisons simple (bon! d'accord: j'ai pompé su'l'volapük, mais avec des modifs)
-des constructions de mots originales (anacycliques, ambigrammes)

-inconvénients:
-Le U non accentué se prononce soit [u] (souvent) soit [y] (plus rarement)
-Quelques irrégularitées, par ci par là, certes moindres que dans une langue naturelle, mais qui empêchent son développement en tant que LAI: c'est bien une persolangue.
-moins précise que le kotava (quoi qu'à mon avis, plus riche que l'espéranto)
-Très grand déséquilibre entre le nombre de mots que j'ai diffusé chez Idéopédia et le nombre de ceux que je connais par cœur.

J'arrête là: si j'en trouve de trop, ça va me décourager!


lsd a écrit:
- Avez-vous/envisagez vous quelques développements de ce coté Question

En plus de l'Aneuf (pays fictif), j'ai surtout pensé l'aneuvien en tant que "vecteur" pour évoquer mes réflexions sur la grammaire du français mais aussi de quelques autres langues que j'ai étudiées plus ou moins assidument. C'est aussi une sorte de pari: comment faire une langue ayant à la fois des côtés schématiques et des côtés naturalistes sans que les uns fassent de l'ombre aux autres?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Sam 24 Sep 2011 - 1:41

J'aime assez l'idée des noms communs et adjectifs qui se terminent par une consonne ou par un e avec le pluriel en es.
Pour les genres des êtres sexués, on remplace e par a au féminin et o au masculin...

Le vocabulaire serait de préférence roman car plus international et s'écrirait phonétiquement (interroman)
exemples:

Le lingue internasional > les lingues internasionales

Iles parla un lingue internasional kon le fin de komunikar unes kon otres

etc...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La langue auxiliaire idéale pour vous?   Aujourd'hui à 5:21

Revenir en haut Aller en bas
 
La langue auxiliaire idéale pour vous?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Et pour vous, qui suis-je ?
» "Pour vous qui suis-je ? "
» L'HUMANISME c'est quoi pour vous?
» Et pour vous qui suis-je ?
» Quel est pour vous le meilleur joueur qu'a connu le foot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: