L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Special English et vocabulaire d'une idéolangue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vilko
Modérateur


Messages : 2507
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Special English et vocabulaire d'une idéolangue   Ven 30 Juil 2010 - 14:59

La station de radio "Voice of America" utilise depuis 1959 un vocabulaire de 1500 mots pour ses bulletins d'information, avec des phrases courtes, prononcées assez lentement :
http://www1.voanews.com/learningenglish/home/wordbook/

Un example de "Special English" :
http://www1.voanews.com/learningenglish/home/How-Will-Kosovo-Affect-Other-Separatist-Movements---99140424.html
Citation :
This is IN THE NEWS in VOA Special English.
In February of two thousand eight, Kosovo declared its independence from Serbia. Now the top United Nations court says Kosovo's declaration was legal. Hisashi Owada, president of the International Court of Justice in The Hague, read the opinion.
HISASHI OWADA: "The court considers that general international law contains no applicable prohibition on declarations of independence."
Il est possible de lire les bulletins sur le site de Voice of America (VOA) tout en les écoutant prononcés par un anglophone de naissance. A mon avis, c'est quasiment l'idéal pour (ré)apprendre l'anglais.

Ceci étant, l'article cité utilise les mots "stability" et "unilateral". Ils ne sont pas dans le lexique des 1500 mots, ce qui est un peu ennuyeux : ce sont des mots faciles à comprendre pour un francophone ou un hispanophone, beaucoup moins pour un Japonais. Mais en fait, ces mots compliqués ne sont utilisés que dans des citations, et toujours précédés d'une explication en Special English :

Citation :
Serbia's Foreign Minister Vuk Jeremic says the ruling will not change his country’s position.
VUK JEREMIC: "Serbia will never under any circumstances recognize the unilateral declaration of independence of the so-called Republic of Kosovo."
La première phrase est en fait une transcription simplifiée de la déclaration de Vuk Jeremic. Pour quelqu'un qui ne connaîtrait que le "Special English", cela donnerait ceci :
Citation :
Serbia's Foreign Minister Vuk Jeremic says the ruling will not change his country’s position.
VUK JEREMIC: "Serbia will never under any (....) recognize the (...) declaration of independence of the (...) Republic of Kosovo."
Ce qui paraît tout-à-fait clair, malgré les trois mots non compris.

Le Special English a "declare" et "independent" mais pas "declaration" ni "independence" mais ce n'est pas un problème en soi, le sens de "declaration" et "independence" étant évident pour qui connaît "declare" et "independent".

Le vocabulaire est assez spécifique : on y trouve "chromosome" mais pas "oak" (chêne). C'est le vocabulaire des bulletins d'information. Pas tout-à-fait suffisant pour la vie quotidenne (il manque des mots aussi courants que savon ou assiette...) mais c'est une bonne base.

Le lexique VOA, dont un fichier pdf est téléchargeable ici, comprend aussi une description sommaire du système politique américain et la liste des présidents des Etats-Unis. Rassurez-vous, il n'est pas nécessaire d'apprendre cette liste par coeur Smile

Mettons que les mots courants comme "savon", "serviette" "assiette" et 'sandwich" et des verbes comme "pisser" (ça fait partie de la vie...) qu'il faut rajouter soient au moins un millier. On a alors un vocabulaire de 2500 mots, assez complet pour la vie quotidienne. Disons que c'est le vocabulaire de quelqu'un qui parle assez bien une langue pour faire ses courses, retrouver son chemin et utiliser les transports en commun dans une ville, exercer un métier non-technique, téléphoner, écrire une lettre ou envoyer un e-mail, comprendre le sens général des journaux télévisés et des films, etc. C'est la vie que mènent des millions de nos concitoyens.

Pour les mots qui ne font pas partie de ces 2500 mots, comme par example "unilatéral", il est possible d'utiliser une périphrase, par example "fait (ou vu) d'un seul côté".

Pour donner une idée, l'hébreu biblique comptait huit mille mots (dont deux mille n'apparaissent qu'une seule fois dans la Bible), l'Iliade et l'Odyssée ont été écrits avec un vocabulaire de huit mille mots, si ma mémoire est bonne. Plus près de nous, l'aneuvien compte plus de cinq mille mots, et l'elko, plus de quatre mille. Je n'ai pas pu trouver de chiffre précis pour le sambahsa, mais à vue de nez je dirais entre quatre et cinq mille.

Pour créer le lexique d'une idéolangue, les 1500 mots de VOA sont à mon avis un bon départ. Créer 1500 mots de vocabulaire est déjà un gros travail, mais là je ne vous apprends rien Smile

De mon expérience personnelle déjà assez longue (on n'a plus vingt ans...) je dirais qu'il faut commencer par créer les pronoms, les chiffres, et quelques mots courants. Le reste suit, comme l'intendance.

Les cent mots les plus courants en anglais :
http://www.duboislc.org/EducationWatch/First100Words.html
(à ne pas suivre à la lettre : en saiwosh, par example, "the" n'existe pas, et un seul mot sert pour "I", "me" et "my")

Encore mieux, les 500 mots les plus courants en anglais :
http://www.world-english.org/english500.htm

Les 347 mots les plus courants en français :
http://www.fst.ch/FST/download/347_Voc_Courant.pdf

Les 1750 mots les plus courants en français :
http://fr.wiktionary.org/wiki/Wiktionnaire:Liste_de_1750_mots_fran%C3%A7ais_les_plus_courants
C'est le vocabulaire d'un enfant de 4 ans (!), d'après l'académie d'Amiens. L'intérêt, c'est que les mots sont classés par thème, il est donct possible de développer un thème plutôt qu'un autre.

Je n'ai pas vérifié si ce sujet avait déjà été abordé dans ce forum. S'il l'a déjà été, j'espère que ce message apporte un petit peu d'information supplémentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Olivier Simon



Messages : 3845
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Special English et vocabulaire d'une idéolangue   Ven 30 Juil 2010 - 15:59

Vilko a écrit:


Pour donner une idée, l'hébreu biblique comptait huit mille mots (dont deux mille n'apparaissent qu'une seule fois dans la Bible), l'Iliade et l'Odyssée ont été écrits avec un vocabulaire de huit mille mots, si ma mémoire est bonne. Plus près de nous, l'aneuvien compte plus de cinq mille mots, et l'elko, plus de quatre mille. Je n'ai pas pu trouver de chiffre précis pour le sambahsa, mais à vue de nez je dirais entre quatre et cinq mille.

Merci Vilko !

Je connaissais déjà ces listes (squattant les sites anglophones) mais c'est très bien de les faire découvrir à nos amis.
Radio France Internationale émet des bulletins en "français simple" mais je n'ai pas trouvé de liste précise.
D'autres listes sont bien connues, tel le "Basic English" (800 mots de base), mais agrandi par plusieurs listes spécialisées. En cherchant bien sur internet, on peut en trouver plusieurs.
Et les non-anglophones apprécieront sûrement la liste basique que J.Landais utilise pour l'Uropi. (Urko, êtes-vous là ?)
Je l'ai utilisée ici: http://sambahsa.pbworks.com/origine-du-vocabulaire-sambahsa

Ta question m'a forcé à évaluer le nombre de mots sambahsa. Grâce au dictionnaire conçu par mon ami américain Steve Rice et en le copiant-collant sur Word, je calcule 220 x 50 = 11000. Il y a quelques redites, mais d'un autre côté, certains mots manquent (soit en préparation, ou bien notamment les termes scientifiques)

En fait (opinion d'ailleurs partagée par J.Landais), je pense que les listes de mots basiques sont utiles pour l'élaboration et l'apprentissage d'une langue. En revanche, vouloir limiter le vocabulaire est illusoire si l'on veut confronter la langue au monde réel et à sa diversité.

Cela vaut même pour la langue de tous les jours. Beaucoup de listes basiques contiendront "maison", "pain", "voiture", mais pas toujours "caddie", "caissière", "panneau", "télécommande"... Et la vie de tous les jours varie selon les latitudes (tenez, j'ai vu le dernier "Assimil de poche" sur L'espéranto; j'ai l'impression que tout tourne autour des congrès espérantistes !)

Je profite de l'occasion pour rappeler à tous le logiciel Wordle, qui permet de trouver les mots les plus répandus dans un texte:
http://www.wordle.net/create

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Vilko
Modérateur


Messages : 2507
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Special English et vocabulaire d'une idéolangue   Ven 30 Juil 2010 - 16:15

Olivier Simon a écrit:
Ta question m'a forcé à évaluer le nombre de mots sambahsa. Grâce au dictionnaire conçu par mon ami américain Steve Rice et en le copiant-collant sur Word, je calcule 220 x 50 = 11000.
Onze mille mots ! C'est impressionnant ! Peut-être un record...

Olivier Simon a écrit:
En fait (opinion d'ailleurs partagée par J.Landais), je pense que les listes de mots basiques sont utiles pour l'élaboration et l'apprentissage d'une langue. En revanche, vouloir limiter le vocabulaire est illusoire si l'on veut confronter la langue au monde réel et à sa diversité.

Cela vaut même pour la langue de tous les jours. Beaucoup de listes basiques contiendront "maison", "pain", "voiture", mais pas toujours "caddie", "caissière", "panneau", "télécommande"...
Absolument.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Olivier Simon



Messages : 3845
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Special English et vocabulaire d'une idéolangue   Ven 30 Juil 2010 - 16:24

[quote="Vilko"]
Olivier Simon a écrit:
Ta question m'a forcé à évaluer le nombre de mots sambahsa. Grâce au dictionnaire conçu par mon ami américain Steve Rice et en le copiant-collant sur Word, je calcule 220 x 50 = 11000.
Onze mille mots ! C'est impressionnant ! Peut-être un record...[quote]

Merci, et ce n'est peut-être pas terminé... What a Face ... Bon, je me calme...
Tiens, si tu veux les compter un à un cyclops : http://www.scribd.com/doc/33545327/Dictionnaire-sambahsa-mundialect

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: simple question en passant.   Ven 30 Juil 2010 - 17:34

Citation :
Cela vaut même pour la langue de tous les jours. Beaucoup de listes basiques contiendront "maison", "pain", "voiture", mais pas toujours "caddie", "caissière", "panneau", "télécommande"...

Mais quel critère est donc utilisé pour éditer un dictionnaire "basique".

Je suppose que ça doit changer d'une maison d'édition à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Vilko
Modérateur


Messages : 2507
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Special English et vocabulaire d'une idéolangue   Ven 30 Juil 2010 - 19:27

Olivier Simon a écrit:
Vilko a écrit:
Olivier Simon a écrit:
Ta question m'a forcé à évaluer le nombre de mots sambahsa. Grâce au dictionnaire conçu par mon ami américain Steve Rice et en le copiant-collant sur Word, je calcule 220 x 50 = 11000.
Onze mille mots ! C'est impressionnant ! Peut-être un record...

Merci, et ce n'est peut-être pas terminé... What a Face ... Bon, je me calme...
Surtout que onze mille est un beau chiffre.

Anoev a écrit:
Mais quel critère est donc utilisé pour éditer un dictionnaire "basique".
Ça dépend de l'auteur. Comme Olivier l'a écrit plus haut, pour les espérantistes tout tourne autour des congrès, d'où l'importance de mots comme konferenco en espéranto Smile

Certains auteurs, apparemment, tiennent compte de la fréquence des mots dans des échantillons de textes ou sur des enregistrements. Je me souviens d'avoir lu quelque part un article sur un linguiste qui enregistrait des conversations dans un salon de coiffure, pour ensuite écouter et transcrire les enregistrements et déterminer de façon objective la fréquence des mots.

J'avoue qu'il m'arrive d'aller dans des cafés simplement pour transcrire en saiwosh ou en dibadien les conversations des clients. J'irais bien dans les salons de coiffure, mais un café revient moins cher qu'une coupe de cheveux et on peut en prendre plus souvent. Le comique Fernand Raynaud utilisait la même méthode (écouter les conversations dans les cafés) pour trouver des idées pour ses sketchs Smile

Le Special English a été créé sur des critères différents, puisqu'on y trouve le mot "chromosome". Je n'ai pas réussi à trouver sur Internet qui, et comment, a créé le "Special English".


Dernière édition par Vilko le Sam 31 Juil 2010 - 9:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16240
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Special English et vocabulaire d'une idéolangue   Ven 30 Juil 2010 - 23:43

Vilko a écrit:
Surtout que onze mille est un beau chiffre.

Disons qu'Apollinaire joua à fond sur la paronymie, au point qu'on ne sait plus s'il y a lieu de placer ce fameux I*




*Vraisemblablement celui qui fît partie de l'anatomie du protagoniste du roman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Special English et vocabulaire d'une idéolangue   Aujourd'hui à 13:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Special English et vocabulaire d'une idéolangue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Special English et vocabulaire d'une idéolangue
» Vocabulaire grammatical français-amazighe-english-arabic
» Vocabulaire anglais
» If you speak English
» God's Names : English Version

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral-
Sauter vers: