L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ensemble, créons une langue!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Ven 12 Nov 2010 - 17:33

Je viens de parcourir plus en détail l'autre fil sur la création collective d'une langue. C'est allucinant. En six pages, pas la moindre phrase ni le moindre début de concrétisation de quelque chose qui ressemble à une langue !
Finalement, ce fil est jusqu'à présent hyperproductif.


Dernière édition par Patrick Chevin le Sam 13 Nov 2010 - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Sam 13 Nov 2010 - 22:20

Il est évident dès le début que TILTEL peut être aussi un appareil pour regarder à distance comme un téléscope...
Je suggère de suprimer TIL (qui n'évoque rien de spécial) et de le remplacer par VIZ (= voir) et SKOP (observer, scruter), à côte de OTX (= regarder)... Donc on aura TELSKOP (téléscope), TELVIZ (télévision), TELOTX (longuevue), TELOKL (jumelles)...

Pour les pronoms, il nous faut donc reconstruire tout l'édifice:

MI = moi
FA = toi
SO = lui
LA = elle
SI = ce(...)ci (démonstratif)
DO = ce(...)la (démonstratif)
RE = lui ou elle

MILE = nous
FALE = vous
SOLE = eux
LALE = elles (Il faudra changer LAL = chanter > KAN)
SILE = ces ... ci (démonstratif)
DOLE = ces ... là (démonstratif)
RELE = eux et/ou elles

La distinction entre nous sans toi/vous (exclusif) et le nous inclusif et absente des principales langues et me paraît une surcharge inutile qui peut être compensée avantageusement par MILEOL (nous tous) et MILEAL (nous-autres)... (génial!)

Je crois qu'il va faloir donner une forme spécifique aux possessifs afin d'éviter toute confusion avec les formes conjuguées:

MI OTX / OTX MI = mon regard / regarde-moi / que je regarde ?...

Je propose de rajouter P (P de possessif, mais surtout parce qu'il n'y a pas d'interférence avec des mots existants...):

MI OTXA = je regarde
MI OTX = que je regarde
OTXA MI = il me regarde
OTX MI = regarde-moi
MIP OTX = mon regard
OTX MIP = regarde le mien
LE MIP OTX = mes regards
OTX LE MIP = regarde les miens

Les possessifs/démonstratifs:

MIP
FAP
SOP
LAP
SIP
DOP
REP

MILEP
FALEP
SOLEP
LALEP
SILEP
DOLEP
RELEP

LE MAN NASA NE STARA LIB NE GAL DIN REK LEREP. LE DIF SOS POSA SAR FUNDI NUK NA UT KOL.
(Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.)

MAN = être humain
NAS = naître, naissance
STAR = se tenir, rester, avoir lieu, se situer
LIB = liberté, libre
LUB = faire l'amour
LUBAN = amant
KAR = aimer
KARIAN = ami
KARI = cher/chère/chéri(e)
KER = cher de prix
KOR = coeur
KUR = courir/courant
KORT = la cour
KURT = court en longueur
GAL = l'égalité, égal
REK = (le) droit, (la) correction
DIF = la différence
SOS = la société
POS = (le) pouvoir, puissance
FUND = fondation
NUK = seulement
NA = sur
UT = l'utilité, l'usage
KOL = (le) collectif, commun
LIN = langue
LINIS = linguistique
LINISAN = linguiste
VIS = savoir
-IS > sciences
KON = connaître
NIS = commencer/-ement
NISAN = débutant
FIN = fin/-ir
BA = avec
PO = par
LIS = leçon
DOS = enseigner/-ement
DIS = apprendre/-tissage
STUD = étudier/étude
STUDAN = étudiant
DOSAN = professeur
DISAN = éléve / disciple
JUR = jour
NIT = nuit
LAN = pays
MAR = la mer
MARAN = un marin
TIR = terre / continent
VED = le monde (OLVED = l'univers)
VET = interdire/interdiction
VER = vérité/vrai
VEL = vouloir / volonté
VES = fois/une fois (LE VES = parfois)
VEN = venir (REVEN = revenir)

Au lieu de PING (aller) et PONG (venir) > EN / VEN / REEN / REVEN :

VA FA REVEN ? (Tu reviens quand ?)

Je propose comme nom pour notre langue collective/commune : LINKOL

FA KONA LINKOL ? Tu connais la langue commune ?)

FA VISA FONA DO ? (Tu sais le parler ?)

FA KARA LIN MILEP ? (Tu aimes notre langue ?)

FA VELA DIS DO ? (Tu veux l'apprendre ?)

NESA NIS BA LIS MON NE STUDA JUR LEOL. (Il faut commencer par la première leçon et étudier tous les jours.)

LAN LEOL REKA FON LIN LEREP (Tous les pays ont le droit de parler leur langue)

SIT = cité
SITAN = citoyen

LE LAN EUROPAN NE SITAN LEREP (Les pays d'Europe et leurs citoyens)

On utlise la même forme pour le pays, l'habitant et l'adjectif:

GRONLAN (groenlandais)
ISLAN (islandais)
ENGLAN (anglais)
KIMRAN (gallois)
SKOSAN (écossais)
BRITAN (britanique)
IRLAN (irlandais)
FRAN (français)
BRETAN (breton)
KORSIKAN (corse)
OSITAN (occitan)
ARPITAN (franco-provençal)
ANDORAN (andorais)
MONEGAN (monegasque)
ELZASAN (alsacien)
NORGAN (norvpegien)
DAN (danois)
SVEDAN (suédois)
FINLAN (finlandais)
ESTAN (estonien)
LETAN (létonien)
LITAN (lituanien)
RUSAN (russe)
BELARUSAN (biélorusse)
POLAN (polonais)
UKRAN (ukrainien)
ALEMAN (allemand)
NEDERLAN (néerlandais)
FRISAN (frison)
BELGAN (belge)
FLAMAN (flamand)
VALAN (wallon)
LUKSAN (luxembourgeois)
SVISAN (suisse)
ITALAN (italien)
SANMARAN (de Saint-Marin)
ESPAN (espagnol)
EUSKARAN (basque)
ANDALUZAN (andaloux)
KATALAN (catalan)
GALIZAN (galicien)
LUZITAN (portugais)
OSTRIAN (autrichien)
LIXTENTAN (du Lichtenstein)
UNGARAN (hongrois)
TXEKAN (tchèque)
SLOVAKAN (slovaque)
SLOVENAN (slovène)
KROATAN (croate)
BOSNIAN (bosniaque)
SERBAN (serbe)
ALBAN (albamais)
MAKEDAN (macédonien)
GREKAN (grec)
BULGARAN (bulgare)
RUMAN (roumain)
GRUZIAN (georgien)
ARMENIAN (arménien)
AZERIAN (azéri)

...

KLIM = le temps qu'il fait
TEM = le temps qui passe / saison / époque
PRIM = le printemps
SOM = l'été
TOM = l'automne
VIM = l'hiver

SARA KAT TEM DIN LET (Il y a quatre saisons dans une année)

PRIM, MI SEMA (Au printemps, je sème)
SOM, MI KOLA (En été, je récolte)
TOM, MI KOTA LEN (En automne, je coupe le bois)
VIM, MI LESA (En hiver, je lis)


VO DIMA FALEOL NA DO ? (qu'en pensez-vous ?)

SIL FALEP TURBA MI... (votre silence m'inquiète...)

SIL = silence, silencieux, tranquille, tranquilité, quiétude, se taire...

VI SILA, SI KORDA. (qui ne dit mot, consent.)




Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Sam 13 Nov 2010 - 23:50

Y a eu un paquet de changements (au niveau des possessifs/démonstratifs) en peu de temps et j'essaie d'assimiler.

En tout cas, pour le vocabulaire, c'est bien trouvé.

Linkol, pourquoi pas?


Pour le P (de possessif), j'ai des doutes; c'est comme pour toute la tranche la/si/do (et les pluriels respectifs, même si j'adhère au -LE collé au pronom pour le pluriel).

Pour mileol [mileɔl] & mileal, j'adhère au principe, mais je me demande si milole & milale ne serait pas plus fluide, pour la prononciation; 'tant plus que la construction n'est pas remise en cause, puisqu'on retrouve -LE du pluriel, le MI- de la première personne, le-L- central peut
-soit rappeler le premier -LE- de la construction originelle
-soit servir pour améliorer la diction et éviter des phonies bizarres du type [mjolə]

Comme je n'ai pas trouvé le verbe "falloir" en linkol, j'vais l'dire en aneuvien:

Fal vedj: Faut voir.

Cette fois-ci, j'attends l'avis d'autres intervenants pour me remanifester.



Ah au fait: pourquoi mets-tu toujours les exemples (y compris les phrases) linkol en lettres majuscules?
En ce qui me concerne, je n'utilise les mots entiers en majuscules que pour les citer dans un exemple, et uniquement les particules pronominales (DEM), verbales (EP, ERE, MIR) et d'autres mots-outils comme ÙT, OB, QUA, TEP...

J'ai toujours lu (du moins, dans des forum) qu'une phrase entière en majuscule, même avec les meilleures intentions du monde, ça passait mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Dim 14 Nov 2010 - 0:31

J'écris les mots linkol en majuscule pour les fixer dans les esprits et pour les différencier du reste.

Les mots pour dire "autre" et "tout" sont AL et OL (j'y tiens, ils viennent du breton) et non "la" et "lo" ! Par conséquent, comment pourrait-on avoir "milale" et "milole" ? En fait, il s'agit de mots séparables : RE LE OL = OL LA RE ...
J'ajoute que l'accent tonique est sur la fin : MI-LE-ÓL (un peu comme en français "mis les halls". Je trouve ça très élégant et facile à prononcer, pas toi ?

Si tu ne trouve pas un mot dans les pages précédentes, pourquoi est-ce que tu n'en propose pas un ?

Pour "falloir", tu peux dire NESA = il faut / il est nécessaire (proposé plus haut)...

"fal vedj" est très latin: falloir, faltar, vedere...


LAM MILE SARA NUK BIS / C'est dommage que nous ne soyons que deux
NO MI KAPA FA VELA LAX / Mais je comprends que tu veuilles laisser tomber
MI TA LAXO KAZ STARO NUK MILE / Moi aussi je vais laisser tomber s'il n'y a que nous

LAM = regreter, malheureusement
KAP = comprendre
LAX = laisser, abandonner
KAZ = si , dans le cas où

KAZ MILE SARU BAL NUM, LAN GRESU BAL KIT / Si nous étions plus nombreux, la langue progresserait plus vite

BAL = plus
NUM = nombre
GRES = progrès
KIT - rapide, vite

Bon. Comment est-ce qu'on dit dans votre idiolecte "le jeu n'en vaut pas la chandelle" ?

DOB NIT !




Revenir en haut Aller en bas
Ziecken
Modérateur


Messages : 4978
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Dim 14 Nov 2010 - 11:39

Juste pour dire que même si je ne participe pas je suis ce fil avec intérêt. Imaginons que le Linkol soit considéré comme la première idéolangue collective créée en direct par un groupe de personne, je considère ce principe comme fantastique.

Si je ne participe pas c'est car je suis trop méthodique et que je mets beaucoup de temps à me satisfaire d'une solution. Dans ce fil , les règles de grammaire et les mots de vocabulaire se font et se défont à un rythme un peu trop rapide pour moi. Toutefois je le trouve fascinant et je le suis de plus en plus.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Dim 14 Nov 2010 - 13:18

Patrick Chevin a écrit:
Les mots pour dire "autre" et "tout" sont AL et OL (j'y tiens, ils viennent du breton) et non "la" et "lo" ! Par conséquent, comment pourrait-on avoir "milale" et "milole" ? En fait, il s'agit de mots séparables : RE LE OL = OL LA RE ...
J'ajoute que l'accent tonique est sur la fin : MI-LE-ÓL (un peu comme en français "mis les halls". Je trouve ça très élégant et facile à prononcer, pas toi?



Dans milole, on retrouve OL. Ce qui m'embête un peu, dans mileol, c'est que la particule du pluriel se trouve en plein milieu du mot. Raison pour laquel j'aimerais savoir s'y en a d'aut'que ça gêne. Si c'est le cas, je me plierai à la loi du nombre. Maintenant, je reconnais que mileol est acceptable, même si ça ne représente pas une solution idéale pour moi.

Si tu ne trouve pas un mot dans les pages précédentes, pourquoi est-ce que tu n'en propose pas un ?


Parce que j'ai peur d'être intoxiqué par mes racines aneuviennes, dont certaines d'entre elles sont bien ancrées en moi.

Citation :
"fal vedj" est très latin: falloir, faltar, vedere...


Il y a un peu de tout dans l'aneuvien. Du latin, bien sûr,

du grec, aussi: qbarmàki, hippo, ĕrek
de l'anglais: lyft, waçh
de l'allemand: forzhỳt, ball
du suédois vaxèndu
du russe: kneg, slov
etc...
et des trouvailles personnelles: qob, lililil, goox, el-

Le tout pouvant être combiné le plus librement, alors que, souvent, en français on tâche de garder les origines des racines ensemble ("téléphérique" plutôt que "téléférique")*
Ainsi, on a elipòtendar (impossible): une racine latine (poten) entre deux à-priori.

Si tu veux en savoir un peu plus sur la construction des mots aneuviens, dont certains radicaux pourraient servir, pourquoi pas, au linkol, tu peux j'ter un œil par là et suivre les liens, ou bien m'envoyer un message privé.

Nesa:: j'adhère.


Citation :
KAZ MILE SARU BAL NUM, LAN GRESU BAL KIT / Si nous étions plus nombreux, la langue progresserait plus vite

Bon. Comment est-ce qu'on dit dans votre idiolecte "le jeu n'en vaut pas la chandelle" ?

Àt kœṅdat val nep àt kaṅdles.

Le mot kœṅdat renvoie aux origines de l'expression: à savoir au monde du spectacle.

*Cependant, on a bien "thermonucléaire".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Dim 14 Nov 2010 - 18:25

J'ai déjà jeté un coup d'oeil sur l'aneuvien et d'autres projets... Ça me donne le tourni (lincol aussi parfois!)
Le mieux c'est que tu proposes des mots d'aneuvien que tu trouve interesants, esthétiques, expressifs, productifs... Au train ou vont les choses, tous les mots en lincol sont suceptibles d'être changés, y compris le nom de la langue!
C'est normal, vu que je suis à peu près le seul à fournir le vocabulaire et que je le fait sans trop réfléchir pour pouvoir avancer. Je serai sans doute absent ces deux semaines et ce sera une bonne occasion pour laisser reposer la pâte et laisser d'autres personnes assimiler et proposer des changements grammaticaux ou du vocabulaire...

Comme je l'ai dit plus haut MI LE OL doit être pri comme trois mots distincts "moi-pluriel-tout" = "nous tous", d'où MILE OL ou MILEOL, accentué sur OL avec le hyatus E-O [mi-le-ól]. Ça me semble la meilleure combinaison. Une fois mis le pluriel à MI pour avoir "nous" MILE, il est inutil de le répéter près OL: MILE OL = nous tous > MILEOL, et c'est plus facile à dire et plus clair que "MIOLLE"... ou "LEOLMI" ou encore "LEMIOL", qui de toute façon ne sont pas possible car MILE est une pronom! Peut-être serait-il préférable d'écrire MILE OL...

DIN LINCOL TON OLVA KAIA AN KONSON NU BINIKONSON FIN / En lincol l'acent tonique tombre toujours avant la dernière consonne ou semi-consonne.

VA = quand
OLVA = toujours
KAI = tomber
AN = devant/avant
FIN = fin/final(e)
NU = ou bien


Rappel:

VA (quand) > NIVA (jamais) / OLVA (toujours) / ALVA (à un autre moment)
VE (où) > NIVE (nulle part) / OLVE (partout) / ALVE (ailleurs)
VI (qui/lequel) > NIVI (personne/aucun) / OL(VI) (tout le monde) / ALVI (quelqu'un d'autre)
VO (quoi) > NIVO (rien) / OL(VO) (toute chose) / ALVO (autre chose)
VU (comment) > NIVU (aucunement) / OLVU (de toute façon) / ALVU (autrement)

BA (avec) > NIBA (sans)
PA (pour) > NIPA (contre)
RA (à cause de) > NIRA (sans rapport avec)
PO (par) > NEPO (sans intermédiaire/directement)

NE = et
NA = sur
DIN = dans
BIN = entre
DA = déjà > NIDA = pas encore
TA = après
NO = mais, cependant
TO = pourtant

SIVA/DOVA = à ce moment-ci/-là
SIVE/DOVE = à cet endroit-ci/-là/ici/là
SI(VI)/DO(VI) = celui-ci/-là
SIVO/DOVO = ceci/cela,ça
SIVU/DOVU = ainsi, comme ceci/comme cela

MILE NI SARA LINISAN TO MILE POSA STROI LIN / Même sans être linguistes nous pouvons construire une langue.

accentuation tonique : [mí-le ní sá-ra li-ni-sán tó mí-le pó-sa strói lín]

DURO (à suivre)

Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Dim 14 Nov 2010 - 21:39

Patrick Chevin a écrit:
Le mieux c'est que tu proposes des mots d'aneuvien que tu trouve interesants, esthétiques, expressifs, productifs... Au train ou vont les choses, tous les mots en lincol* sont suceptibles d'être changés, y compris le nom de la langue!
En tout cas, linkol* me convient tout-à fait.

Pour les mots aneuviens, va falloir que je réfléchisse à des radicaux qui ne fassent pas double emploi à ce qui existe déjà avec le linkol* et que j'en adapte l'orthographe car, comme tu as pu t'en rendre compte, les règles orthographique des deux idéolangues diffèrent notablement.


Patrick Chevin a écrit:
Comme je l'ai dit plus haut MI LE OL doit être pri comme trois mots distincts "moi-pluriel-tout" = "nous tous", d'où MILE OL ou MILEOL, accentué sur OL avec le hyatus E-O [mi-le-ól]. Ça me semble la meilleure combinaison. Une fois mis le pluriel à MI pour avoir "nous" MILE, il est inutil de le répéter près OL: MILE OL = nous tous > MILEOL, et c'est plus facile à dire et plus clair que "MIOLLE"... ou "LEOLMI" ou encore "LEMIOL", qui de toute façon ne sont pas possible car MILE est une pronom! Peut-être serait-il préférable d'écrire MILE OL...

Après tout, pourquoi pas? Mileol en un mot n'est pas plus mal...

Patrick Chevin a écrit:
DIN LINCOL* TON OLVA KAIA AN KONSON NU BINIKONSON FIN / En lincol* l'acent tonique tombre toujours avant la dernière consonne ou semi-consonne.

VA (quand) > NIVA (jamais) / OLVA (toujours) / ALVA (à un autre moment)

Petite remarque: "jamais" pourrait donc se traduire aussi "alva", si c'est la tradiction française de l'anglais "ever" (et non "never"):

(t. aff.) C'est le plus grand qu'on ait jamais vu.
(t. interr.) A-ton jamais entendu une telle énormité (et non "n'a-t-on jamais..." incorrecte).


Patrick Chevin a écrit:
MILE NI SARA LINISAN TO MILE POSA STROI LIN / Même sans être linguistes nous pouvons construire une langue.
Sara tar do : j'en suis sûr (je suis sûr de cela).

Tar viendrait de l'aneuvien tàrd, un mot assez proche de terád, qui signifie "certain". Les mots pourraient également être proches en linkol*?

Duro = adpòstend = à suivre.


*Ça m'plairait bien qu'on garde le K
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Dim 14 Nov 2010 - 22:44

"jamais" dans le sens non négatif signifie "déjà" > DA

"A-t-on jamais entendu une telle énormité?" = "A-t-on déjà entendu..."

ALVA signifie "à un autre moment", c'est vai que le sens est voisin...

OTX = regarder
UTX = écouter
GLUP = stupide/-ité
EL = quelconque
ELVA = à un moment quelconque
ELVE = quelque part
ELVI = quelqu'un
ELVO = quelque chose
ELVU= d'une manière ou d'une autre

ELVI DA TINA UTXI DO GLUP ?
ELVI TINA UTXI ELVA DO GLUP ?

Ou plus à la forme passive :

DA TINA SARI UTXI DO GLUP ?

TAR pour "certain" ? OK
On peut en faire un verbe (être sûr de/que): MI TARA LA NI VENO (Je suis sûr qu'elle ne viendra pas)

DURO est le futur de DUR (continuer, durer, se maintenir)

TXAO!





Dernière édition par Patrick Chevin le Lun 15 Nov 2010 - 5:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Lun 15 Nov 2010 - 2:09

Patrick Chevin a écrit:
"jamais" dans le sens non négatif signifie "déjà" > DA

"A-t-on jamais entendu une telle énormité?" = "A-t-on déjà entendu..."

'cuse! J'avais pas fait attention.


Citation :
On peut en faire un verbe (être sûr de/que): MI TARA LA NI VENO (Je suis sûr qu'elle ne viendra pas)

DURO est le futur de DUR (continuer, durer, se maintenir)


Pas de problème.

Par ailleurs, j'avais jeté un œil sur la conjugaison. Là, je ferais une proposition contradictoire: utiliser le passé comme un temps simple (cf prétérit anglais, parfait latin ou passé aneuvien) et l'imparfait comme temps composé (j'suis entrain de réfléchir comment). L'imparfait (de l'indicatif, du moins) étant un temps indiquant une certaine durée ou une répétition d'action dans le passé, mériterait une "forme longue", en tout cas, plus longue que le passé.

Je suis également entrain de réfléchir sur les autres modes (autre que l'indicatif, l'infinitif & le participe: à savoir, notamment sur le subjonctif & le conditionnel) sans trop être influencé par l'aneuvien (encore que, je revendique, pour le système à particules, une souplesse vraiment infinie par raopport aux auxilliaires*).

Citation :
TXAO!

Txao; syljà.

*Une 'tit'question, quand même: qu'est-ce qui a motivé ton choix de la formule "auxiliaire + participe"? L'utilisation dans beaucoup de langues de cette méthode? ou ça t'as vraiment séduit? C'est vrai que les deux méthodes (auxiliaire ou bien particule) donnent des types de construction vraiment différents par exemple, pour le futur:

Auxiliaireparticule
FuturTemps simple
(d'un seul tenant)
Particule+
verbe au présent
Futur
antérieur
Auxiliaire au futur+
Participe passé
Particule+verbe au passé

Le futur est d'un seul tenant, sauf en anglais (shall/will) pour les conjugaisons de type "auxiliaire" (y compris en linkol), c'est l'avantage du système "auxiliaire". Par contre, une particule gagne en souplesse (du moins, à mon avis) car on peut mettre derrière ce qu'on veut (présent, passé; indicatif, conditionnel, subjonctif) et affiner le discours à l'envi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Lun 15 Nov 2010 - 5:38

La conjugaison varie beaucoup d'une langue à l'autre. Même lorsque des formes équivalentes existent, elles n'ont pas forcément la même fonction. Par exemple le passé composé (auxiliaure au présent + participe passé) en français remplace le passé simple, alors qu'en espagnol il le côtoie et en portugais il a valeur de présent, et en anglais il se comporte tantôt comme en français/espagnol, tantôt comme en portugais...
Les temps simples se maintiennent au présent, à l'imparfait et au conditionnel, mais le futur simple est de moins en moins utilisé en français et en portugais (en anglais il n'existe pas).
L'important, c'est d'avoir une système cohérent, à la fois simple et couvrant toutes les nuances.
Tout d'abord des temps simples : A pour le présent, E pour le passé, O pour le futur et U pour le conditionnel. Reste le I que l'on peut utiliser pour le participe passé, le participe présent pouvant se confondre avec le présent...
Il est important que ces temps simple soient tous de la même espèce, c'est-à-dire qu'ils expriment tous une action qui se déroule au temps présent, passé, futur ou hypotétique...
Ensuite, il nous faut exprimer l'antériorité. On peut alors reprendre les terminaisons des temps simples que l'on attribue à un auxiliaire (avoir) suivi d'un participe passé:

Voie active

j'aime : MI KARA
j'ai aimé : MI TINA KARI

j'amais : MI KARE
j'avais aimé : MI TINE KARI

j'aimerai : MI KARO
j'aurai aimé : MI TINO KARI

j'aimerais : MI KARU
j'aurais aimé : MI TINU KARI

que j'aime : MI KAR
que j'aie aimé : MI TIN KARI

Voie passive

je suis aimé : MI SARA KARI
j'ai été aimé : MI TINA SARI KARI

je serai aimé : MI SARO KARI
j'aurai été aimé : MI TINO SARI KARI

j'étais aimé : MI SARE KARI
j'avais été aimé : MI TINE SARI KARI

je serais aimé : MI SARU KARI
j'aurais été aimé : MI TINU SARI KARI

que je sois aimé : MI SAR KARI
que j'aie été aimé : MI TIN SARI KARI

Ensuite on a les autres verbes combinés: vouloir (être) aimer / MI VELA (SAR) KARI

MI NI VIZA SISTEM EL SARA BAL KLAR NE KLOK (je ne vois pas de système qui soit plus clair et plus complet)
VO DIMA FALEOL ?

Dans certains cas (?), on peut peut-être sous-entendre l'auxiliaire:

FALE DA TINA OTXI MI DURA NI UT "RELATIV" / Vous avez noté que jusqu'à present je n'ai pas utilisé de relatifs ?

>> FALE DA OTXI MI DURA ...

En supprimant l'auxiliaire au présent on obtient un temps simple pour le passé (présent perfectif):

FALE TINA OTXI > FALE OTXI = vous avez vu / you saw / han visto / vocês viram ...

Ce qui revient à avoir deux temps simples pour le passé: OTXE (imparfait) OTXI (passé simple/composé/perfectif)

VI TINA BAL DOB ? Qui dit (a) mieux ?

DOB NIT PA FALEOL !
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16315
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Participe présent   Lun 15 Nov 2010 - 14:55

Citation :
le participe présent pouvant se confondre avec l'indicatif présent...

Faut voir. Comment les reconnaîtrait-on? L'absence de sujet? La présence d'une particule adverbiale pour le gérondif?

Citation :
E pour le passé

j'aimais : MI KARE
j'avais aimé : MI TINE KARI
Dans ce cas, il s'agit plutôt d'imparfait.

Par ailleurs, j'intervertirais plutôt le participe passé avec le subjonctif:
MI TINA KAR = J'ai aimé
MI KARI = (que) j'aime
MI TINI KAR = (que) j'aie aimé

Ce qui pourrait donner1
MI KARIE = (que) j'aimasse
MI TINIE KAR = (que) j'eusse aimé.

Manque plus que l'impératif2. On peut toujours confondre l'infinitif et le participe:

Je l'ai vue partir à la banque ~ Je l'ai vue partant à la banque.

Mi tina viz la ena banka = Eg vedja kas pùzun àt baṅkes.

1 Une habile combinaison, donc, du -I- du subjonctif, et du -E- de l'imparfait. Pour son utilisation, t'en fais pas! c'est pas les occasions qui manquent!
2 En fait, en remontant le fil, je suis tombé là d'ssus:

Citation :
OTX MI = regarde-moi
Le problème, c'est qu'on confondait le subjonctif présent avec l'impératif (gênant, ça).
Y a une soluce possible, avec le subjonctif en -I- pour éviter cette confusion, c'est d'intercaler une auttre voyelle (le -A- du présent, justement), ça ferait OTXAI MI.

Pourquoi distinguer le subjonctif de l'impératif? me diras-tu...

À cause de cet exemple, que j'ai pondu il y a de ça un certain temps:

Qu'ils aillent au magasin.

Traduit en SOLE ENAI TOKDOMA3 (c'est un ordre)
ou en SOLE ENI TOKDOMA (puisqu'ils le veulent).

Et y a bien d'autres cas qui appellent spécifiquement le subjonctif...



3 TOKDOMA = magasin
fait de TOK = stock, ensemple, chose (à quèqu'chose près)
DOM = maison
-A: c'est un nom (sujet à modifs possibles, beeen entendu!)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Lun 15 Nov 2010 - 19:21

J'ai beaucoup d'objections:

chuis pas très chaud pour les combinaisons de voyelles en finales de verbes. Il faut que le système reste simple. N'oublions pas non plus la tonicité:

TÍNA > TINÁI, TINO > TINOI, TINE > TINEI, TINU > TINUI ? (perfectif/antériorité?)

TINI ne serait pas diphtongué et servirait pour le participe passé / l'infinitif / l'impératif ?

Je suis opposé au radical comme participe puisque les verbes (infinitifs) peuvent aussi être des substantifs! Il est donc préférable de garder le radical pour le substantif/infinitif. De plus, le participe passé a valeur d'adjectif:

J'ai acheté ces pommes de terre. Ce sont les pommes de terre achetées.

MI (TINA) KUPI SILE PAT. SILE SARA LE PAT KUPI.

On peut aussi supprimer l'auxiliaire pour le emplacer le rajout de A/E/O/U à la terminaison de participe passé I :

MI KUPIA : J'AI ACHETÉ
MI KUPIE : J'AVAIS ACHETÉ
MI KUPIO : J'AURAI ACHETÉ
MI KUPIU : J'AURAIS ACHETÉ

Mais il faut préciser la tonicité: KU-'PI-E ou 'KU-PI-E ?

Je ne vois pas l'intérêt d'avoir une voyelle finale pour les substantifs... En plus ça ferait double emploi avec les verbes. En fait, les FORMES VERBALES NON SUBSTANTIVES (sauf les participes passé en I qui peuvent être substantivisées: SILE NIDIMI = les oubliés) SE CARACTÉRISENT PAR UNE VOYELLE FINALE.

J'avais déjà exposé la différence entre le radical seul et la forme en A:

MI VIZA LA VENA (je la voit venir / qui vient) = elle vient et je la vois
MI VELA LA VEN (je veux qu'elle vienne) = elle vient ou elle ne vient pas mais je veux qu'elle vienne

J'espère bien pouvoir éviter les relatifs pour plus de simplicité, comme dans l'anglais:
"I thing you're right" > MI DIMA FA SARA REK

En breton il existe une conjugaison (parmi d'autres) qui fonctionne sur ce même modèle:

Infinitif > A / I (ou O) ou radical selon les verbes et les régions (également OUD/ED/EL/ER/EN...)
Présent > A ou radical
Imparfait > E
Futur > O
Conditionnel > JE / FE / HE suivant les cas et variante régionales

Pour ma part je suis attaché à l'idée d'avoir A pour le présent, E pour le passé et O pour le futur, le radical étant plutôt intemporel en même temps que substantif:

MI KARA (j'aime)
MI KARE (j'aimais)
MI KARO (j'aimerai)
MI KARU (j'aimerais)
KAR MI (aime-moi)
MI KAR (le fait que j'aime, que j'aime, mon amour)
MI KARI > KARI MIP ? (mon amour = la personne aimée par moi) (si lon ne retient pas la possibilité de supprimer l'auxiliaire au présent pour le passé composé/préterit perfectif/passé simple. Finalement c'est peut-être pas une bonne idée, car ça complique le système en l'invalidant)

Sur la confusion entre l'indicatif présent et le participe présent / gérondif:

MI DUXA LARA (je me douche en chantant)

entre le participe passé et l'adjectif :

SO TINA EDI PAT PUTI (il a mangé une pomme de terre pourrie)

ED = manger
POT - boire

PAL SARA DIN KAMP FALE (la balle est dans votre camp)

PAL = balle

FALE KARA BAL "SO" NU "SOL" PA MAN NILA TER NIBAL ? Vous préférez SO ou SOL pour la troisième personne masculine du singulier ?

LA = elle
SO(L) = il
NILA = masculin
NISO(L) = féminin

BAL = plus, plusieurs, pluriel
NIBAL = singulier

VO DIMA FALEOL NA DO ?


Dernière édition par Patrick Chevin le Mer 17 Nov 2010 - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Mer 17 Nov 2010 - 17:23

"Pater Noster" DIN LINKOL

PAP MILEP

PAP MILEP SARA DIN SEL
NAM FAP SAR DELI SANT
REG FAP VEN
VEL FAP SAR DELI NA TER VU DIN SEL
DON MILE SIJUR PAN MILEP JUR OL
PERDON MILE DET MILEP
VU MILE PERDONA LE DETAN MILEP
NE NI LAX MILE KAI DIN TENT
NO LIB MILE OT NIDOB
RA PERTEN FA REG, POS NE GLOR
PA OLSEK
AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Jeu 18 Nov 2010 - 23:57

On peut imaginer de laisser tomber l'auxiliaire et de rendre les temps exprimant l'antériorité par la combinaison des temps simples:

MI EDA = je mange
MI EDE = j'ai mangé
MI EDO = je mangerai
MI EDU = je mangerais
ED = le manger/repas
EDI = mangé (forme passive et participé passé/adjectif). nourriture

VA MI EDE, MI ENO > quand j'aurai mangé, je partirai.
VA MI EDE, MI ENA > quand j'ai mangé, je pars.
VA MI EDE MI ENE > quand j'eus mangé, je partis/suis parti
...


Dernière édition par Patrick Chevin le Mar 23 Nov 2010 - 3:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Sam 20 Nov 2010 - 20:37

Mes amis,
Je n'ai pas l'intention de faire une langue à moi tout seul, j'en ai déja suffisament à pratiquer (portugais, espagnol, français, breton) ou à consolider (lingua franca nova, InterRoman)...
Par ailleurs, j'ai besoin d'avoir pour mes activités une perspective et j'ai du mal à pratiquer une activité qui ne soit qu'un passe-temps, surtout s'il s'agit de langues et de communication...
Je vais donc vous laisser le soin de continuer (ou d'abandonner) ce fil...
Merci pour ces moments passés ensembles dans une parfaite convivialité (c'est assez rare sur les forums) et à un de ces jours!
Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Lun 2 Sep 2013 - 14:57

L'idée était très intéressante. Certains sont-ils interessés de continuer ou de commencer une nouvelle idsolangue?
Revenir en haut Aller en bas
Setodest



Messages : 394
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Lun 2 Sep 2013 - 15:12

Je suis intéressé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Lun 2 Sep 2013 - 15:25

Il n'est jamais trop tard pour bien faire, mais comme le fil était en sommeil. j'ai fini par faire la langue tout seul et ça a donné le yolik... Rolling Eyes 

Nan bina posan pa fabi bon, ma ra nit bine en dorma, mi finiko fabida fon soliko i di genida yolik...
Revenir en haut Aller en bas
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Lun 2 Sep 2013 - 16:09

Haha j'en étais sûr Smile Mais c'est vrai, il faudrait recommencer ce projet qui m'avait déjà effleuré l'esprit, mais peut-être avec plus d'hétérogénéité, et pourquoi pas des dialectes pour chaque membre ou groupe de membres, qui seraient les adstrats les uns des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC



Messages : 2321
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Lun 2 Sep 2013 - 16:10

Je me disais bien qu'il y avait comme un air de ressemblance... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Lun 2 Sep 2013 - 16:22

Quand j'ai (re?)lancé l'idée , le pessimisme régnait comme quoi une création colective n'avait guère de chance d'aboutir...

Mais si la volonté est là pourquoi pas... (J'ai presque fini la base du yolik, je pense pouvoir participer à un autre projet sans m'emmêler les pinceaux... cheers )
Revenir en haut Aller en bas
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Lun 2 Sep 2013 - 16:47

Il faudrait peut-être avoir plus de rigueur artistique, si beaucoup d'ateliéristes décident de participer au projet. Par exemple, pour chaque cas de grammaire ou de vocabulaire, attendre que chacun donne son opinion ou sa proposition et en débattre ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Lun 2 Sep 2013 - 16:56

Va bene.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Lun 2 Sep 2013 - 17:42

Et chaque avancée, rajouter la-dite avancée sur un article Ideo où chacun pourra facilement voir le vocabulaire par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ensemble, créons une langue!   Aujourd'hui à 17:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Ensemble, créons une langue!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ensemble, créons une langue!
» La langue des signes avec bébé
» Khoutba : sermon du vendredi en une autre langue...
» D'où venez vous? Si on est dans la même ville on peut travailler ensemble
» Où est la langue arabe??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Aide et projets collectifs-
Sauter vers: